Laurent51

Centaurus A en LRVB avec le telescope Janus SUD

Recommended Posts

Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

C'est magnifique! Jamais vue aussi beau :x

 

Pour pinailler par contre, je trouve les étoiles brillantes un peu saturées...C'est peut être aussi mon écran assez lumineux!

 

Bravo

 

Martin

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bravo c'est juste magnifique ;)

JC 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

magnifique !!! par rapport à mon 135mm ! bravo à l'équipe! :)

polo

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Magnifique, quels détails ! :) juste pour pinailler un peu comme Martin ;) mais c'est un goût perso.

Bravo, marche bien ce Janus Sud ;)

@+, Thierry

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est malin ! J'ai failli me casser la g... de ma chaise :)

Extraordinaire cette image. Merci pour le partage ;)

Bonne soirée,

AG

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, jldauvergne a dit :

incroyable de choper le jet

Waouh en effet, et que de détails sur la full! Superbe, bravo le team!

Christophe

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Martin Bernier : Oui, elles le sont. Il ne faut pas oublier que c'est une ZWO1600MM qui est utilisé comme camera. Le gain est réglé sur 1e/adu afin de privilégier la détective, par contre c'est au détriment de la dynamique qui est limité à 4000 Adu. Donc 16 fois moins de dynamique par rapport a une camera réglé de manière d'identique. La conséquence sur les étoiles c'est leur saturation très rapide.

 

polo0258 : elles sont très belles tes images au 135mm!!

 

Thierry DEMANGE: Oui je comprend bien, ma réponse juste au dessus.

 

christian viladrich: Oui, il y a des "nuages" de suie qui traine tout autour de la bande centrale.

 

Jean-Philippe Cazard :... et Merci pour les étiquettes:-). c'est vrai que c'est super facile a utiliser. Avec un simple clic je retrouve toutes nos publi sur Astrosurf.

 

ALAING : Nous aimerions ne pas etre tenu pour responsable de ton accident, donc merci de passer une ceinture de sécurité la prochaine fois:-). Amitiés!!

 

jldauvergne: Je ne pense pas que se soit aussi difficile que ca. Les amis de Ciel Austral ont fait une belle version avec une couche HAlpha en très longue pose. peut être qu'en LRVB, c'est plus rare. Je ne me souvient plus si elle était visible sur l'image que j'avait traité d'un T400 chez Alain Maury… je vais regarder… il est vrai que l'échantillonnage n'est pas le meme aussi.

 

En tout cas merci à tous pour vos message!!! On garde tout ca bien au chaud:-).

 

Amitiés a tous, et bonne astro!!

 

La JANUS Team

Michel Meunier et Laurent Bernasconi

http://team-janus.astrosurf.com/

https://www.facebook.com/JanusTeamNordSud/

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est magnifique…

 

Je me demande si un grand télescope a déjà résolu le halo, j'imagine que oui…

 

Pour le jet en O III j'ai un petit doute : ces trucs sont des plasmas chauffés à des millions de degrés, qu'on détecte en X et en radio surtout, je sais pas si il y a du O III là-dedans… Je sais pas trop quelle est la contribution dans le visible, comme ici.

 

S

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je viens de vérifier, une équipe à pointé Hubble juste en dehors de votre champ, tout en bas. Ils résolvent effectivement le halo en étoiles de 20 à 23 environ, donc ça doit être possible avec votre bazar !

 

:)

 

 

5128-4.jpg

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

je suis d'accord avoir toi sur le jet qui devrait etre plutôt rouge a première vue. Mais je viens de trouver une image très ressente faite avec un 1m au Chilescope (nos voisin… 7.5km, et meme altitude), qui montre le jet plutôt bleu. Je pense que l'OIII de leur filtre est dans le bleu, alors que de notre coté, l'OIII est plutôt sur le filtre vert.

voici l'image: (très jolie aussi par ailleurs, et plus résolue aussi, ce qui est logique.

 

N5128-3_Hubl.jpg

 

 

Et je constate à l'instant la meme chose avec cette image de Chart32:

http://www.chart32.de/index.php/object-list/item/29

 

Amitiés,

Laurent

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Laurent, je me demande juste si cette couleur (bleue, vert, peu importe) n'est pas due à autre chose qu'à O III c'est tout… Ces plasmas sont tellement exotiques que j'ai un doute sur la présence de O III, il faudrait demander à une fusée en spectro des jets galactiques...

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah oui, ok. C'est vrai que j'ai fait un raccourci trop rapide entre la couleur et la présence d'OIII. Tu as tout a fait raison.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est l'image complète, ou un crop ? J'aurais bien aimé faire un comparo avec la photo de Hubble, si tu as un poil plus de champ vers le bas…

Share this post


Link to post
Share on other sites

non, elle est complète, et a aussi été fenêtré car entre les acquisitions le CCD a été réaligné.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

il faudrait quand meme regarder mais en utilisant l'image de base de la couche L uniquement pour faire la comparaison avec Hubble…

Share this post


Link to post
Share on other sites

Absolument magnifique, comme toujours, quelle merveille à regarder….

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Jean-Claude Mario
      Bonjour, la semaine dernière, mon pote Denis alias @AstroHub me fait part de son intension d'imager avec le C14 du club le parachute d'Andromède en technique poses courtes, trouvant son idée originale, j'ai également pointé le même soir pendant 1 heure le télescope sur cette cible en réalisant des poses fragmentées de 60 secondes, donc en pose longue, le seeing était à 2.2".
      J'ai gardé les 30 meilleures poses, et traité l'image en drizzle x 3 car mon échantillonnage natif étant de 0.63" / px, il est bien insuffisant pour ce genre de défi.
      Le parachute n'est pas résolu, mais on détecte quand même quelque chose, sur l'image grand champ cela apparait comme un objet non stellaire, en grandissant on distingue vaguement la forme particulière de l'objet et je détecte le mirage le moins brillant.
       
      Astrosib 360 + STL 11000, traitement pixinsight drizzle x 3 et photoshop.
       
      L'image de champ, le parachute est au dessus de la flèche :

      L'image traitée et agrandie :

       
      Jean-Claude MARIO
    • By aescalle
      Bonjour à tous,
      Hier soir j'ai eu pour la première fois un gros problème d'autoguidage avec PHD2 et ma monture EQ6 R-Pro.
       
      Après un une année sans session d'astrophotographie, J'ai changé mon setup qui était un petit télescope supportant mon appareil EOS en piggyback et une lunette d'autoguidage par une caméra CCD ZWO 294MC Pro (équipée d'un objectif Canon + L'autoguidage)  montée directement sur la monture. Résultat, si mon matériel optique fonctionne bien, je n'ai pas pu continuer la session car j'ai obtenu de grosses erreurs dans PHD2, ce qui m'a inquiété. Suivi inutilisable même sur des poses de 30 secondes. Voir ci-joint la capture du résultat ( copie d'écran PHD2).
       
      Ce qui a changé, hormis le matériel et son poids, c'est l'alimentation 12V du ventilo de la CCD, et la position des cables (câbles d'alimentation CCD et Hub USB à l'arrière, câble Hand control et câble du Polemaster sur le côté de la monture et un câble USB laissé libre vers mon ordinateur.
       
      L'équilibrage ne m'a pas semblé mauvais.
       
      La mise en station est normalement facilité par le Polemaster, ce qui permet un alignement rapide. Je le fais en général sur trois étoile (et plus).
      Hier soir l'alignement m'a semblé bon, les objets stellaires étant bien centrés.
       
      Pour info dans APT, je n'ai pas pu utiliser le plate solving.
       
      Je m'inquiète maintenant du mécanisme de ma monture au vu des messages obtenus dans PHD2.
       
      Quelqu'un aurait-il une idée sur l'origine du problème ?
      (Merci par avance)

    • By Los_Calvos
      Cette fois, nous avons fait un autre test afin de connaître les limites réelles de notre set-up, il semble que nous l’avons atteint avec ce champ de petites galaxies dans le Pavo
       
      Ce champ contient de nombreuses petites galaxies mais 5 sont plus notables et sont disponibles en médaillon"
       Trio de Galaxy « Masque du Diable »
       
      Il s’agit d’un superbe triple système NGC 6769-71, situé dans la constellation méridionale de Pavo (le Paon) à une distance de 190 millions d’années-lumière. Les deux galaxies supérieures, NGC 6770 (à droite) et NGC 6769 (à gauche), sont de luminosité et de taille égales, tandis que NGC 6771 (supérieur) est environ deux fois moins lumineux et légèrement plus petit. Les trois galaxies possèdent un renflement central d’une luminosité similaire. Ils se composent d’étoiles âgées et rougeâtres et celle de NGC 6771 est remarquable pour sa forme « boxy », une occurrence rare parmi les galaxies. NGC 6769 est une galaxie spirale avec des bras en spirale très étroitement enroulés, tandis que NGC 6770 a deux bras en spirale majeurs, dont l’un est assez droit et pointe vers le disque externe de NGC 6769. NGC 6770 est également particuliere en ce sens qu’elle présente deux voies sombres relativement droites et un arc plus faible qui se courbe vers la troisième galaxie, NGC 6771. Il est également évident que les étoiles et le gaz ont été dépouillés du MBAC 6769 et du MBAC 6770, commençant à former une enveloppe commune autour d’eux, sous la forme d’un masque du diable. Il y a aussi un faible soupçon d’un pont fragile entre 6769 et 6771. Toutes ces caractéristiques témoignent d’une forte interaction gravitationnelle entre les trois galaxies. L’apparence déformée de la voie de poussière de NGC 6771 pourrait également être interprétée comme une preuve supplémentaire d’interactions. De plus, NGC 6769 et NGC 6770 reculent devant nous à une vitesse similaire d’environ 3 800 km/s - un décalage rouge d’un peu plus de 0,01 - tandis que celle de 6771 est légèrement plus grande, soit 4 200 km/s. Aussi dramatique et destructeur que cela puisse paraître, un tel événement est aussi un enrichissement, un véritable baby-boom. Une catastrophe cosmique comme celle-ci entraîne normalement la formation de nombreuses nouvelles étoiles.  ...
      C’est ce qui est évident en raison de la nature bleuâtre des bras en spirale de 6769 et de 6770 et de la présence de nombreux sites de régions formant des étoiles
      IC 4836 une Galaxie Spirale Barrée
      IC 4845 une autre Galaxie Spirale Barrée
       
      Full et détails sur Astrobin : Field of small galaxies in the Pavo  'NGC 6769-6770-6771, IC 4836, IC 4842, IC 4845






    • By frank-astro
      Bonsoir,
      La lune est bien gênante en ce moment pour le CP mais il fait beau (et même pas froid) donc autant en profiter.
      Voici le coupe M97 + M108. Megrez72 + ASI1600MC + IrCut. 60 poses de 180s.

      M97-M108_72ED-ASI1600MC-60x180s_20210223 by Frank TYRLIK, sur Flickr
       
      Puis M101.Megrez72 + ASI1600MC + IrCut. 60 poses de 180s.

      M101_72ED-ASI1600MC-60x180s_20210223 by Frank TYRLIK, sur Flickr
       
      Traitement SIRIL + Photoshop. Prise de vue avec Stellarmate.
      Bonne soirée,
      Frank
  • Upcoming Events