T450

Aigrettes et diffraction

Recommended Posts

il y a une heure, Alain MOREAU a dit :

Là aussi, de façon très schématique, pour faire une bonne araignée : 

- soit on conduit facilement mais on émet difficilement le flux radiatif (cas des métaux polis)

- soit on émet facilement mais on conduit difficilement (cas du bois et des composites carbone ou autres), l'un compense l'autre, pour un bilan radiatif équivalent.

Le cas idéal serait à la fois de conduire et d'émettre difficilement (cas hypothétique d'un composite poli brillant et doré à l'or fin - ma boutade - non testé à ce jour à ma connaissance en astro ;)

Merci Alain,:)

J'archive cette discussion

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com
il y a 19 minutes, polo0258 a dit :

vous parlez d'araignées et toujours d'araignées !! pensez à pascal , il n'aime pas les araignées !!!

Tu as tout à fait raison Polo :)

D'autant plus que le terme est complètement impropre :)

A moins d'un accident, je n'ai jamais vu d'araignée à 4 pattes et encore moins à 3 ;)

AG

  • Like 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

"Le Pape est mort"

Le Pape est mort, un nouveau Pape est appelé à régner.

Araignée ! quel drôle de nom, pourquoi pas libellule ou papillon ?

 

Jules Prévert

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et le cuivre ? Excellent conducteur thermique, est-ce que ce sont ses propriétés mécaniques qui font qu'on ne l'utilise pas ?

 

Marc

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour le cuivre pb d'oxydation ? un peu "mou" ?

Edited by mustagh
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 16 heures, Alain MOREAU a dit :

Oui, mais après, c'est comme toujours : il faut prendre en considération les aspects pratiques en face de la théorie.

 

Tout à fait, côté pratique,  le clinquant laiton est un materiau pas cher, qui se travaille bien et dispo dans beaucoup d''épaisseurs 'fines'. Pour l'oxydation, j'ai testé sur différents montages, si on évite les contaminants agressifs (traces de doigt par ex), c'est très lent (même en milieu humide).

Après ya d'autres materiaux en clinquant.

 

Quelqu'un a testé les araignées cablées comme celles de Mel Bartel?

Edited by zorgdotnl
Correction

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je profite du déterrage de post pour demander si une "araignée" comme ça :

Capture1.JPG

Fait bien une aigrette comme ceci :

Capture2.JPG

Juste pour vérifier, c'est un cas d'école rassurez-vous ;)

Nathanaël

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, T450 a dit :

une "araignée" comme ça

... provoque 2 aigrettes symétriques d'égales intensités, de part et d'autre d'un objet brillant d'aspect ponctuel (typiquement une étoile brillante) et perpendiculaires à l'obstacle dans le champ qui les a générées.

Si dans ton exemple tu dessines le même champ que visible depuis l'oculaire, en haut focalisé sur l'araignée, en bas focalisé sur l'infini : tes 2 aigrettes seront horizontales.

Enfin, en bas tu as dessiné un objet de diamètre apparent respectable : tu n'obtiendras jamais deux aigrettes ayant cet aspect sur ce type d'objet brillant ; elles seront diffuses, étalées dans le fond de ciel, diminuant le contraste.

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 22/10/2019 à 13:29, zorgdotnl a dit :

Quelqu'un a testé les araignées cablées comme celles de Mel Bartel?

Bernard Augier avait réalisé une araignée à fil il y a quelques années, voir son intervention dans le fil de 2014 cité plus haut ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Alain pour ces précisions, j'ignorais que les aigrettes étaient perpendiculaires à l'obstacle.

il y a une heure, Alain MOREAU a dit :

Enfin, en bas tu as dessiné un objet de diamètre apparent respectable

Dans mon esprit, c'était relatif  à la photo : une grosse étoile brillante bien étalée sur les pixels, avec ses aigrettes ;)

Malgré tout, dans quelques cas très particuliers (très fort gradient de luminosité), les aigrettes peuvent se montrer gênantes en imagerie même pour des objets étendus (voir ici par exemple).

Nathanaël

Share this post


Link to post
Share on other sites

Très chouette ton oeil de chat, bravo ! ;)

Alors c'est l'exemple typique d'un objet non ponctuel dont le coeur très lumineux (enfin beaucoup plus que les extensions) provoque des aigrettes diffuses.

En revanche la tache, même "baveuse", d'une étoile brillante ne se traduira jamais par des aigrettes aussi larges (il y en a plusieurs dans le champ de ton image, dont la plus proche - très brillante, aussi étalée que le coeur de ton objet - donne néanmoins des aigrettes beaucoup plus fines) car le pic d'énergie lumineuse qui les produit, pour l'essentiel, reste centré sur quelques pixels seulement (même si en pratique, là aussi, une partie va se retrouver dissipée sur les pixels voisins, mais dans une bien moindre mesure).

C'est ainsi par exemple qu'on peut mettre en évidence photographiquement, voire visuellement, l'existence de certaines binaires serrées, malgré leurs taches en apparence confondues ; il faut naturellement pour cela que les aigrettes soient fines et relativement perpendiculaires à l'angle de séparation. Donc pas de branches tordues ou non // deux à deux, qui diffractent "en éventail"

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now