pierre2nice

Taches sur les PLU. Impossible à supprimer

Recommended Posts

Bonjour à tous

 

Mon SetUp:

spectro UVEX4  réseau 1200UV au foyer d'un RC8, acquisition ASI 183MM pro

 

Hier j'ai vérifié les divers parties optiques pour en conclure malheureusement (je crois) que ca se passe sur le capteur.

J'avais dans le temps sur caméra AUDINE le mem genre de taches suivant la la vitesse de refroidissement.

Sur la cam ASI183MM pro quelque soit les paliers de refroidissement c'est toujours le même taches au même endroit.

Faut-il remplacr le Dessicant ? cela va--t-il regler le probleme ?

J'ai nettoyé le hublo mais c'est pas le problème.

Et bien entendu le spectre passe parfois par l'une de ces taches au final ca ajoute des pics sur les spectres !

6564a747f2caa_Capturedcran2023-11-27150639.png.084c9a95290cfb8746a0033046267e2d.png

 

Je ne vais pas m'amuser à gratouiller le capteur , avez vous des pistes pour supprimer ces "taches" qui n'ont pas toujours été là.

 

Merci pour vos expertises.

 

Pierre

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 50 minutes, ValereL a dit :

Salut,

La vitesse de refroidissement est peut-être trop rapide ?

 

Malheureusement non, ces taches sont permanentes quelque soit la température, mais j’ai bien tenté cette option.

 

Pierre

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut,

si c'est permanent c'est soit sur le hublot, soit sur le capteur

mais les flats doivent enlever "ces taches " ...

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, compustar a dit :

Salut,

si c'est permanent c'est soit sur le hublot, soit sur le capteur

mais les flats doivent enlever "ces taches " ...

 

Je l’ai précisé c’est pas le hublot (extérieur). 

Les flat malheureusement n’enlèvent pas tout le temps ces ’bosses’. J’ai fait des PLU à chaque cession. 

 

Pierre

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 13 heures, pierre2nice a dit :

Les flat malheureusement n’enlèvent pas tout le temps ces ’bosses’

Surtout s'il s'agit de petouilles opaques sur le capteur. Avec un faisceau peu ouvert, les petouilles ne difusent pas et les flats n'en peuvent mais.

Même problème en photographie, les grosses taches sur les capteurs (pollen, salissures grasses diverses) ne peuve´t se traiter que par un nettoyage.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour

 

Citation

es flat malheureusement n’enlèvent pas tout le temps ces ’bosses’. J’ai fait des PLU à chaque cession. 

 

C'est curieux, normalement les poussiéres présentent sur le capteur partent avec un bon flat. J'avais des poussières sur le capteur de mon Kaf 3200 et j'ai jamais osé ouvert le CCD pour les enlever, cela risque de faire pire que mieux en présence d'electricité statique. Les flats supprimaient tout.

A ta place je chercherais à comprendre pourquoi les flats ne font pas correctement leur boulot (dynamique etc...)

 

Amicalement

 

Christian

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si les flats n'enlèvent pas ces poussières, peut-être qu'il y a des fuites de lumière quand tu fais tes images (ou tes flats). Il y aurait une différence de trajet de lumière entre tes images et tes flats, qui fait que les poussières sont attaquées sous un angle différent, donc la division par ton flat n'est ps efficace...

Matt

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 19 heures, Matthieu Conjat a dit :

Si les flats n'enlèvent pas ces poussières, peut-être qu'il y a des fuites de lumière quand tu fais tes images (ou tes flats). Il y aurait une différence de trajet de lumière entre tes images et tes flats, qui fait que les poussières sont attaquées sous un angle différent, donc la division par ton flat n'est ps efficace...

Matt

Matt

Je fais des flats avec 4 lampes tungstène de 5 watts disposées à l'entrée du tube en croix.

J'essaierais de faire des flats avec une lampe tungstene éclairant une surface blanche .

 

Christian: pour ce qui est de la dynamique je plafonne le max à 40000 ADU sur les 65000 donc à priori pas de problème.

Le télescope est un RC8 (pas de lame de fermeture).

Ce pourrait-il qu'a force de refroidir ces "taches"  installées soient dues à un problème de dédicant moins efficace qu'au début ?

 

A suivre 

 

Pierre

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, pierre2nice a dit :

Christian: pour ce qui est de la dynamique je plafonne le max à 40000 ADU sur les 65000 donc à priori pas de problème.

Le télescope est un RC8 (pas de lame de fermeture).

Ce pourrait-il qu'a force de refroidir ces "taches"  installées soient dues à un problème de dédicant moins efficace qu'au début ?

 

Bonsoir

Oui il serait bien de travailler sur la façon de faire tes flats, suivant les remarques de Matthieu, egalement en réduisant la dynamique (40000 me semble beaucoup, il est souvent conseillé de viser le 1/3 de la dynamique), de revoir la boite à flat, son éclairage (eclairage indirect avec des diodes blanches par exemple), ou pourquoi pas faire un essai sur le ciel à la tombée de la nuit, de préférence par temps couvert pour éviter les traces laissées par les étoiles (j'ai eu le tour...).

Il faut te dire qu'un bon flat retire tout (poussiéres défocalisées ou poussiéres sur la vitre de protection du capteur).

 

Et bien sur un flat doit être fait avec le capteur en place et la même MAP que celle des prises de vues, mais cela tu le sais.

 

Bonne continuation

 

Christian

 

 

 

 

 

Edited by christian_d
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Des flats sur le ciel avec un spectro, c'est pas la meilleure idée ça va rajouter des raies d'absorption solaire.

Demande à Chrisitan Buil qu'est ce qu'il en pense. Sinon comme le dit Mathieu il peut y avoir un décalage entre ton image du flat avec ton image spectrale qui n'enlève pas le flat, mais si le flat est prit avec 4 ampoules...

Après est ce que l'intensité de cette opacité change avec la température, la refroidissement, tu sembles dire que non, là pour une analyse plus pointue, Christian sera te dire..

Edited by Alef
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si ça se passe réellement au niveau du capteur et que ça ne part pas avec des flats, alors ce doit être assez gros ( pixel "bouché" quelle que soit l'incidence)

On devrait voir qqchose à travers la lame de fermeture de la camera.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 12 heures, christian_d a dit :

Il faut te dire qu'un bon flat retire tout (poussiéres défocalisées ou poussiéres sur la vitre de protection du capteur).


Malheureusement non. Un flat ne peut pas tout retirer, même s’il est bien fait.

 

Si aucune lumière ne passe derrière la poussière jusqu’au photosite, alors la division par le flat pour ce pixel ne corrigera rien.

 

C’est ce qui arrive avec les grosses poussières ou celles qui sont posées directement sur le capteur.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

christian_d

Les Flat en spectro ne peuvent pas être réalisés sur le ciel , tu récupère en même temps le spectre solaire.

Voici en gros ce que tu vas obtenir.

65684cce41bdf_Capturedcran2023-11-30094817.png.a27992e22ef9268ef88e870cf89da118.png

65684cd68338b_Capturedcran2023-11-30094941.png.4b5943462e252c7c8c73b90cf00dd1a9.png

 

Il y a 8 heures, Alef a dit :

Comment tu t'es rendu compte du problème ?

 

1 - Comme on  utilise qu'une partie du capteur en Y le réglage de la position de la fente (c'est délicat) se positionne essentiellement en fonction de l'inclinaison du réseau.

2 - Avec UVEX on doit positionner le spectre sur la partie la plus étroite des raies du néon par exemple ci qui ne laisse pas trop le choix du positionnement.

Bien sur murphy à mis  les taches (apparemment sur le capteur) ou passe le spectre !

3 - Oui je peux tout rerégler mais ca ne fait qu'éviter un réel problème !

 

Les 2/3 de la dynamique du capteur pour essayer de recevoir des photons sur la partie sombre du spectre , bleu ou rouge extrêmes pour minimiser le bruit au final.

 

Fred_76 c'est aussi un probleme à prendre en compte.

 

On en saura plus avec des PLU tungstène projetées sur surfaces blanches.

 

Pierre

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 27/11/2023 à 15:28, pierre2nice a dit :

Je ne vais pas m'amuser à gratouiller le capteur , avez vous des pistes pour supprimer ces "taches" qui n'ont pas toujours été là.

Ben c'est à éviter mais si les poussières sont rentrées, la montée en température du capteur va les caraméliser.

L'alcool à brûler, l'alcool isopropylique, l'eau oxygénée et ensuite l'acétone, ça finit par en venir à bout

 

Mais aussi et surtout empêcher que pendant vos opérations des micro-poussières se redéposent. (aspiration)

La vidéo est instructive mais quand je vois la tonne de micro-poussière dans le boitier ... moi qui ait travaillé en salle blanche avec des gants et de l'aspiration je me dis qu'il y a peu d'espoir de tout enlever.

Edited by lyl

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, pierre2nice a dit :

Les Flat en spectro ne peuvent pas être réalisés sur le ciel , tu récupère en même temps le spectre solaire.

Voici en gros ce que tu vas obtenir.

 

Ah oui, je pensais que tu faisais du CP. donc pas de flat sur le ciel.. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

En y réfléchissant faire un spectre sur le fond de ciel n'est pas si bête car essaye de voir si tu as cette/ces fameuses tâches présentes ?

Malgré les raies solaire, ça peut te donner une idée si un éclairage uniforme est meilleur ou pas..

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By TheSirDragonfly
      Bonsoir,
      Ce soir j'ai tenté pour la première fois d'utiliser mon Askar FRA 400 avec des oculaires pour observer en visuel et impossible d'arriver à faire le focus, le point focal était dans la lunette.
      J'ai essayé avec un renvoi coudé 2" et oculaire 26mm et 40mm, pareil sans le renvoi coudé puis avec des oculaires de 1"1/4. Dans tous les cas le point focal est vers l'intérieur de la lunette.
       
      La lunette fonctionne parfaitement en astrophoto.
       
      Avez-vous des idées ? Est-il impossible d'utiliser cette lunette en visuel ?
       
      Merci.
      Etienne.
    • By astrocg
      bonjour
      je voudrais avoir des retours d'expérience sur la possibilité d'utiliser une tête binoculaire sur lunette style Televue Genesis ou Bresser Messier sans glasspath ou barlow.
      parvient on à la mise au point en minimisant le chemin optique (avec/sans renvoi coudé 31,75mm)?
    • By thierrymartin2018
       
      j ai essaye de simuler pour la retrouver ce 0.63, car certains annoncent une focale de 230 mm mais vu que c est un e optique a plusieurs lentilles qui peut savoir ou se trouve la focale. De toute maniéré  230-(230 *0.63) = 85 mm et non pas 105mm Je suis parti sachant que 105mm est le back focus du réducteur  selon Celestron. En prenant  250 mm de focale que je suppose .  je  calcule le gain reducteur de 250-105/250 = 0.58. ( ce n est pas 0.63)  le réducteur entraine un avancement du foyer final ou du backfocus du télescope par rapport a  sa position optimale  qui est 127 mm pour 2030mm de focale  au dos du télescope au pied du filetage mâle  qui permet d attacher les optiques. Or cette dilatance sert a calculer le système en sachant que le backfcus idéal se compte a partir de la surface optique du miroir primaire. . Le backfocus  + la distance qui sépare les 2 miroirs donne p' le conjugue de p qui lui est la distance du foyer du primaire a la surface du miroir secondaire. p'/p est le grandissement du secondaire qui est 5 étant donne que le primaire est a F/2 et que le télescope est a F/10. Or on peut estimer  la distance entre les 2 miroirs a  environ  303mm . ce qui veut dire que le foyer du primaire est environ a 103 mm au dos du secondaire car f1=406mm  ( 406-303 = 103)   ce qui donne p'= 5 x 103 = 515 mm et donc le miroir  primaire est a 515-303-127 =-85 mm derrière le dos du télescope qui sert a mesurer les 127mm. . Ainsi on le backfocus idéal  85+127 = 212mm. C est une approximation car on ne pas vraiment mesurer précisément la Distance entre les 2 miroirs. Une autre simulation avec  303.5 mm,  p devient 102.5 et p' = 512.5mm et donc le backfocus au dos du primaire est égale a 512.5 - 303.5 = 209mm. et la distance miroir dos du télescope égale 82mm. ( 209-127).  En prenant la valeur moyenne des 2  resultats . cette distance est fixee a 83.5 mm pour le calcul.  Pourquoi j ai besoin de savoir cette distance sinon pour recalculer la focale  quand on quitte la position 127mm. Ici on besoin de déplacer la focale du télescope de la valeur 105/0.58 = 181.03mm . La distance miroir primaire nouveau foyer vaut  181.03+83.5 = 264.53mm. . Pour rendre plus facile le procede on sait déjà qu il faut réduire la distance entre les  2 miroirs  pour atteindre ce nouveau foyer. On déplace le secondaire et on garde fixe le primaire pour garder les 83.5 mm qui le sépare de la position de référence au dos du télescope. Il faut dire que F/10 va augmenter. Cette augmentation va servir a calculer l effet réel du réducteur sur la focale résultante du télescope équipé du réducteur.  On a toujours le foyer primaire a sa position . et le miroir secondaire va bouger pour permettre de focaliser non pas a 127 mm au dos du télescope mais a 181.03mm.  j ai donc choisi  la nouvelle distance des 2 miroirs a 302mm  . p' = 302+264.53  = 566..53 mm  et p  = 406-302 = 104mm   .on calcul  p'/p = 566.53/104= 5.447. En reprenant le  rapport f/2 qui ne bouge jamais  on a F resultante = 2 x 5.447=10.894 soit 203.0x 10.894 = 2211.482mm de focal a comparer avec 2030 a l origine. la différence doit être celle qui permet d établir le foyer initiale pour introduire le réducteur. 2211.48-2030= 181.48 mm  On n est pas loin de 181.03mm . Cette simulation  sert finalement a comprendre ce que veut dire 0.63 ou F/6.3 . en effet 0.58 x 10.894 =  6.31.
      Je crois  que ce reducteur a cette appelation car son usage a 105mm de backfocus engendre une augmentation de la focalde du telescope  et c est  la nouvelle focale resultante qui est reduite d un facteur 0.63 et non pas la focale originale. En effet 105mm est le bon backfocus  . et finalement  la focale finale est 0.631 x 2211.482 = 1395.44 mm  . le gain de reduction du temp est  0.58 au carre = 0.3364 ou 33.64%  plus rapide . pour un C8  le champ eclaire vaut 39x 0.58 = 22.95mm de diametre.  Un APS-C est un maximum dans ce cas...En esperant quelqu un qui a une autre proposition a presenter. Je me suis inspirerde la Doc du Alan Gee II
       
    • By bricodob300
      Bonsoir,
      Tout est dans le titre, 
      Pour 4 surfaces d'un correcteur de Houghton de 260 mm de D
      Merci 
    • By banjo
      bonjour à tous ,
      j'ai un gros problème pour régler la collimation de ma lunette 200/1800 avec le reego , les points sont hyper sombres  et j'e n'arrive pas à voir les points secondaires , alors qu'avec la 120/1000 ils sont très lisibles  ou la 150/1200  ils sont encore bien visibles.
      Avez-vous eu ce genre de problèmes , c'est vrai  ma vue est médiocre mais une telle différence est surprenante .
      Paul
       
      VOIR PLUS BAS POUR LA RESOLUTION 
  • Upcoming Events