Sign in to follow this  
nicospace

Gravity et non pas Curiosity

Recommended Posts

quote:
Le ciel, c’est la rêverie stérile, l’ivresse inutile du vol, la fuite devant les devoirs inhérents aux adultes, la solitude physique et morale, la vanité de l’espèce et le théâtre de son inévitable chute. La Terre, c’est le retour à soi, la découverte des réalités morales (de la gravité morale) et l'exploration de ses propres responsabilités.

Très bien dit, merci Daniel. C'est vrai qu'il y a quelque chose d'infantile dans cette "conquête" parfaitement inutile...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com
Brèfle c'est un film pétainiste, le retour à la terre aux valeurs immémoriales, toussa...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je suis évidemment d'accord, Kaptain et Daniel...

Mais il y a un précédent à Gravity, un film très fort, unique, poétique et profond : Wall-E.
L'espace y est présenté comme une farce, un lieu factice, les hommes qui y vivent comme des dégénérés, le seul être humain, si j'ose écrire, c'est le robot, qui se coltine, sur Terre, la merde, la beauté et la grandeur, bref, l'humanité.
Un film génial, les gamineries stupides genre Avatar peuvent aller se rhabiller, devant tant de poésie et d'intelligence...

Share this post


Link to post
Share on other sites
C'est pas parce que vous avez pas vu le film que vous devez vous sentir obligés de sortir un maximum de conneries, hein !!??

P.S
Vivement Avatar 2 !!!!

[Ce message a été modifié par jackbauer 2 (Édité le 02-11-2013).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Au passage dimanche Apollo 13 sur HD1 à 20h 30.

Vous m'avez donner envie de voir Gravity.
Je ne suis pas fan de 3D, je vais voir s'il existe en version normale.


Share this post


Link to post
Share on other sites
Ayé je l'ai vu. Verdict la 3D est vraiment super bien gérée (même au cinéma de Nouméa), visuellement j'ai pris une claque : c'est superbe. Le scénario est en effet assez maigre mais bon, je m'en suis largement accommodé. Ensuite, c'est vrai que tuer la vitesse relative d'un corps propulsé par 4 rétrofusées avec un extincteur (ça a un delta v de beaucoup un extincteur ?) m'a fait légèrement sourire ainsi que d'autres aberrations. Mais franchement, c'est un film. Pas un documentaire et il a parfaitement rempli son rôle premier : me distraire pendant une heure trente.
J'ai vraiment aimé et pour moi c'est vraiment un très chouette film sur l'espace.

Share this post


Link to post
Share on other sites
J'en ressors, en 3D écran géant. Quelle splendeur !
Passé l'agacement provoqué par certaines aberrations, l'intensité du film et la maîtrise scénique nous embarquent très très loin, avec une 3D parfaitement maîtrisée et justifiée.
Comme beaucoup l'on noté, enfin un film qui se risque au silence de l'espace.

Je ne comprends pas les commentaires sur le manque de scenario ?
C'est juste pour faire cérébral devant les potes d'astrouf et ne pas avouer qu'on s'est agrippé à son siège 2 heures durant, en luttant avec Sandra pour survivre ?
Mieux que nul part ailleurs là haut la vie ne tient qu'à un fil... et c'est bien une folie que de s'y rendre. Ce propos me suffit amplement, et me donne déjà bien assez à réfléchir une fois l'émotion passée.

Le meilleur film sur l'espace qu'il m'a été donné de voir (s'il m'en a été donné d'en voir avant ?).

Share this post


Link to post
Share on other sites
"Je ne comprends pas les commentaires sur le manque de scenario ?
C'est juste pour faire cérébral devant les potes d'astrouf et ne pas avouer qu'on s'est agrippé à son siège 2 heures", eun nan...Désolé.
Le scénario du suspense est bien foutu, le scénario de l'histoire...Quelle histoire ?
C'est un bon film sans plus, présentant des longueurs pour une durée de 1H30 c'est un peu fort de café.
Vous n'avez jamais vu au cinoch un film avec une excellente 3D ?? ( bon, c'est assez rare, je suis d'accord ), je pense à "Alice aux pays des merveilles" de Tim Burton, film d'animation cela dit, le 3D est aussi bon que celle de la pub des m&m's je trouve...
Je ne suis pas archi branché sur ce procédé encore en plus.
Une chose est sure, c'est que je ne vois pas l'intérêt de le revisionner plus tard en bluray !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ben pour le coup Alice au Pays des merveilles. J'ai absolument pas accroché. Et l'histoire ainsi que la scénarisation réuni comme d'habitude les bons poncifs du cinéma yankee. Bref j'ai été voir un film américain.
Pour le coup Gravity est quand même franchement atypique avec ses plans séquence qui n'en finissent pas (et c'est vraiment pas un reproche) et une histoire qui certes se résume à : problème grave en orbite ==> rentrons avant que ça devienne compliqué ==> pas de bol sa se complique en continue)mais qui m'a maintenu en haleine pendant une heure trente. Alors oui, il y a quelques longueurs mais elles servent, avec justesse je trouve, le vide de l'espace (qui pour le film n'est pas si vide en fait ).
Pour moi il n'y a quasiment rien à jeter dans ce FILM.
Et Sandra Bullock rhaaaaa quand elle veut où elle veut
F

Share this post


Link to post
Share on other sites
"Et Sandra Bullock rhaaaaa quand elle veut où elle veut",
nan mais dis don Desmoulins, c'est pas joli joli...Où elle veut...Ohhh l'aut hé.
Bon en même temps...l'espace ça conserve bien apparemment.
Attention, hein les gars, ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit, au départ c'est la tartine faite autour qui m'a bassiné, c'est tout. C'est un bon film mais pas un film de culte, contrairement à ce que tu pourrais laisser supposer.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Attention spoiler :
1 navette, 1 station ISS, 1 station chinoise, Hubble et une chiée de satellites dézingués ! Faudrait chiffrer le coût théorique d'un tel désastre !

C'est vrai que ce film rappelle bien que l'espace est un milieu hostile, pas un lieu de villégiature ! ça doit être pour ça que quelques astronautes ne l'aiment pas

Pour le reste, la plastique est parfaite

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bon personnellement je suis allé voir ce film après avoir vu les critiques... et j'ai été un peu déçu par le scénario inexistant effectivement... je me suis même demandé comment la presse a pu, quasiment à l'unanimité, mettre pareille note puisque la mode est aux films intellectuels. Effectivement, nul besoin de triturer les neurones comme dans les bons films de SF, afin de comprendre ce qui se passe dans gravity.

Mais, en fin de compte, les images sont belles, la 3D est convaincante et c'est immersif, très immersif. Personnellement j'avais l'impression d'y être. On oublie vite qu'on est dans une salle de cinéma et non pas dans l'espace. Les scènes filmées à la première personne, les bruits de respiration, la buée qui apparait sur l'écran... on y est et c'est la tout l'intérêt de ce film, qui fait oublier le scénario un peu léger peut être... mais est il vraiment plus léger que celui d'Apollo 13 finalement, et qui est un film que j'adore ? Pas nécessairement...

Alors évidement tout n'est pas forcément réaliste : Les débris détruisent les stations spatiales au fur et à mesure ce qui arrange bien l'héroine... d'abord la navette et Hubble... l'ISS une fois que SB a quitté la station de justesse... puis la station spatiale chinoise... Mais personnellement j'ai passé un bon moment tout de même : pas de regrets... surtout que j'aime quand ca se finit bien !

Quelques autres films sur l'espace (ou qui s'en rapprochent) que j'ai apprécié :

- Moon, film de SF qui se passe sur une base lunaire dans un futur proche et qui est à mon sens excellent, même si c'est fortement inspiré de 2001.


- Plus vieux, mais mon préféré et de loin : l'étoffe des héros.

Et puis bien sur... le gendarme et les extra terrestres et la soupe aux choux ! Pas vrai le Glaude ?
OK... je sors--> | |

Quentin

[Ce message a été modifié par Q (Édité le 17-11-2013).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Comme film qui se passe sur la Lune (du moins au début), il y a Iron sky, qui est assez drôle (du moins au début)...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je plussoie Bruno. Iron Sky dans le genre complètement barré m'a fait mourir de rire. Mais pour le regarder il faut avoir du second degré extensible au vingtième, au moins !
Clair que Madame Bullock (mon Dieu) devrait jouer au loto toutes les dix minutes dans ce film mais, à la rigueur; elle retire sa combinaison donc je lui pardonne

Share this post


Link to post
Share on other sites
Autrement il y a :

- "le vaisseau de l'au-delà", film d'épouvante qui vire à la boucherie (mais une boucherie inutile, pas comme dans Alien), juste un petit passage théorique sur l'espace tps qui rattrape un peu le reste. (comme dans Sunshine)

- Sinon Wall-E...géant ce film, surtout au début lorsqu'on voit tout les satellites abandonnés qui orbitent autour de la terre, ça donne un idée de ce qu'est une poubelle spatiale.


- Un film que j'ai pas vu avec un prison dans l'espace (lock out je crois ?)

- Au pire la planète des singes (intéressant pour une application de la relativité)

- armageddon (--')

Share this post


Link to post
Share on other sites
SPOILER ALERT: Ne lisez pas si vous voulez conserver le suspens avant d'aller voir le film.

Bon, vous m'avez donné envie d'aller le voir, alors comme j'avais 2 heures a tuer ce matin j'y suis allé. Premier film en 3D pour moi. Techniquement c'est impressionnant, lorsque les débris arrivent je me suis surpris a bouger sur mon siège pour esquiver...
La ré-entrée atmosphérique avec la musique est magnifique et très prenante. Bref, c'est beau, c'est techniquement bien maîtrisé, mais les incohérences et les clichés sont vraiment trop nombreux.

Le plus gros bien sur c'est quand Clooney se sacrifie. Non seulement c'est hyper cliché, mais surtout : pourquoi est-ce qu'il s’éloigne de la station ? Il dois y avoir des lois de la physique qui m’échappent...

Et puis bien sur, elle retombe dans l'eau, juste à coté du rivage... A la place du réalisateur j'aurais bien fait un truc ou elle réussit à rejoindre la Terre saine et sauve mais tombe au beau milieu de l’océan et meurt noyée, toute seule ... mais bon, la moitié des astroseurfeurs m'en aurait voulu à mort de ne pas laisser la belle Sandra s'en sortir (y en a certains ici qu'il ne faut pas priver du gros plan sur les fesses de Sandra quand elle sort de l'eau...).

Bref, un joli spectacle, mais vu les moyens ils auraient pu faire un effort sur le scénario.

Et sinon j'ai une question: au début du film le centre de contrôle informe les astronautes qu'ils risques de perdre contact radio parce que pleins de satellites sont détruits. Mais ils passent par des satellites pour communiquer ? J'aurais tendance à penser que les communications entre le sol et la navette sont directes. Me trompais-je ?

jf

Share this post


Link to post
Share on other sites
Vu l'altitude de la navette, il y a peut être des moments (comme le survol du pacifique par exemple) où elle ne se trouve pas en position de chopper un signal radio depuis une antenne dédiée (pas de visée directe). Des satellites relais doivent ré-acheminer le signal non ?
Un expert ?
De toute manière le film est bourré d'incohérences c'est un fait.

/!\ SPOILER ou RÉVÉLATIONS SUR L'HISTOIRE DU FILM ne lisez pas si vous ne l'avez pas vu.

Le coup de Clooney qui, alors qu'il a été arrêté par la corde, part à la dérive juste en lâchant le bouzin m'a tué. Alors qu'une simple petite traction lui aurait sauvé la vie. Quel con !

Bref, au final, m'en fout, j'ai bien aimé ce moment d’apesanteur si rare au cinéma.
Et pour le "happy end"... Ma fois, pourquoi pas...

Share this post


Link to post
Share on other sites
en fait le happyend final est indispensable a la métaphore qu'il contient sur le cycle des naissances (la position fœtale du Sandra dans la station figuration de la gestation, puis l’extraction du moule.... (c'est marrant je voulai écrire module et j'ai tapé moule ^^) spatiale toujours dans un esprit d’allégorie à la naissance et l'animal qui passe de l'eau à la terre puis a la position verticale
on a refait l’évolution et on a refait la naissance
franchement je dis chapeau
évidement superfulgur s’arrêtera au premier degré, incapable qu'il est de dépasser sa déception du premier degré :p

Share this post


Link to post
Share on other sites
Dans le genre métaphore, je préfère largement Starship Troopers. C'était nettement plus subtil, et pi Denise c'est autre chose que Sandra.

Share this post


Link to post
Share on other sites
C'est surtout le message que Fredogoto n'a pas perçu qui me fait marrer le plus... La vedette de ce truc, c'est la Terre sur laquelle les protagoniss revent de revenir, pas l'espace, dans lequel on meurt et où y's'passe rien.

Sacré Fredo...

Bon, je l'ai pas vu, en meme temps, quand y passera sur D8, promis.

:-)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this