Sign in to follow this  
Alexandre31

L'OHP recrute un conducteur de grands instruments

Recommended Posts

Michel06330, je ne pense pas le le fil dévie. Ce contrat à OHP repésente un symbole pour beaucoup d'entre nous et pour moi en particulier.

J'ai fait un stage de 1 mois en 1971 à l'OHP sur le 2m, j'en garde de très bons souvenirs aussi bien pour l'hébergement que pour l'ambiance...surtout lors des pauses à minuit (ventrées de champignons...)

C'est sûr que OHP ne peut pas rivaliser avec les VLT et autre ELT, c'est comme ça. Il faut peut-être penser une recherche plus modeste, mais localisée, éventuellement en récupérant un télescope de 3/4 m inutilisés au Chili. L'objectif serait de conserver physiquement un endroit économique de rencontre pour scientifiques. Parce le Chili c'est sympa pour ceux qui peuvent y aller, mais pour les autres ?

Illusoire peut-être...

Personnellement en ces périodes de crise, je ne suis pas sûr que le ELT soit bien pertinent car il va récupérer structurellement tous les budgets... alors notre pauvre CCD de OHP, il n'aura peut-être même pas un CDI dans 3 ans...


PS : Dans le monde du process dans lequel je travaille, la récupération de matériel (cuve, sécheur, essoreuse,...) est assez courante pour le bien de tout le monde. Même pour les fabricants car c'était soit un "revamping" de ce matériel, soit rien...

PS : Au fait au Pic du Midi la coupole du 2m ne pourrait-elle pas contenir un autre télescope plus gros en ALtAz?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com


"Parfaitement honteux, en effet. Il ne faut pas oublier que ce salaire n'évolue pas beaucoup actuellement. As-tu vu les prix de loyers à Paris ou dans d'autres villes? Et si on possède une voiture? Avec les frais fixes tu fais comment pour vivre avec un tel salaire misérable?
Une chose est claire, le monde salarial est mal, très mal."

C'est drôle, çà me semble pas si misérable, surtout si c'est un boulot pour quelqu'un de "jeune". J'ai commencé à bosser en 1979 à 21 ans pour un salaire misérable, j'étais pas dans une posture "Je couine, je veux du pognon, je veux ma retraite, c'est un scandale" je prenais ce qui se présentait, j'avais pas les moyens d'avoir une bagnole, çà me semblait pas un scandale, et quand j'ai plus pu payer mon loyer de studio trop cher à Paris, j'ai pas acheté comme JLD je suis parti vivre en banlieue, où je suis encore, j'en suis pas mort.

J'ai pas appelé la cellule psychologique pour çà, je trouvais normal de galérer, et dans les années 80/90, le chomdu, çà existait déjà.

S

Share this post


Link to post
Share on other sites
Jmr,

Effectivement, on doit pouvoir mettre un "petit" 4 mètres dans la coupole du 2 mètres... au prix de la reconstruction du cimier... Ca semble pas raisonnable...

A l'OHP, le problème, par rapport au Chili ou autre, c'est quand même la météo + la qualité du ciel, incroyablement pollué...

Installer en France un 4 m, quand on commence progressivement à téléopérer les télescopes, çà me semble un contre sens total...

A mon avis, même si c'est très triste, il faut faire le deuil des "anciennes" stations d'observation, qui ne tiennent plus la route face aux grandes machines à faire de l'astronomie. On ne peut pas, enfin, je crois, avoir le EELT + Hubble + VLT + les 4 mètres + les 2 mètres + les grandes lunettes, etc etc... Ce serait bien, certes, mais on a plus les moyens. Ou alors il ne faut pas faire le EELT ou le JWST...


S

[Ce message a été modifié par Superfulgur (Édité le 05-12-2010).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Super +1

Aujourd'hui, l'emploi privé est rare, les rentrées d'argent à distribuer ne permettent plus de financer correctement le secteur public et nous nous endettons sans fin.

Nous n'avons sans doute plus les moyens de certaines ambitions et il me semble que se précipiter vers des portes si étroites que la plupart resteront dehors est une absurdité. Voilà ce que j'exprimais.

A ces exclus, je dis que rien n'est perdu s'il mettent leur intelligence à construire un projet vendable sur le secteur privé.

Michel


[Ce message a été modifié par michel06330 (Édité le 05-12-2010).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
pour info, le temps d'observations des operateurs de telescope represente environ 10 nuits au telescope par mois. le reste c'est le repos de compensation. En ete c'est pas mal avec les nuits courtes, mais en ce moment les nuits sont longues.

La grille de salaire du CNRS existe pour 3 zones, selon qu'on habite en campagne pas chere (l'ohp), ville moyenne et tres chere. sur un salaire de 1700euros, grosso modo de la zone 1 a 3, ca fait 50euros d'ecart sur le brut, biensur ce n'est pas du tout suffisant pour couvrir les ecarts de loyers. Il vaut donc mieux vivre en campagne. http://www.dgdr.cnrs.fr/drh/remuneration/pdf/bareme-remun.pdf

L

Share this post


Link to post
Share on other sites
En reaction a JMR:
Non, l'idee d'une recherche plus modeste ne peut pas exister. on ne peut pas orienter une recherche pour la rendre plus modeste. Pour exister, une recherche doit etre la meilleure dans son domaine. Et c'est le cas de ce qui se fait sur le 193: si tu veux detecter des planetes extrasolaires par mesures de vitesse radiale avec 5m/s de precision, tu n'y arriveras pas a VLT par manque d'un spectro optimisé pour ca, par contre au 193 oui. Ca ne veut pas dire qu'on a tous les moyens qu'on veut pour le faire au 193, mais pourtant ca reste avec le Keck et 2 telescopes au US le meilleure endroit pour trouver des exoplanetes dans l'hemisphere Nord. Et dans au Sud, le meilleurs c'est HARPS, sur seulement un 3.6m...

Les petits telescopes produisent une science unique, au top. Comprenez bien que si ce n'est plus le cas demain, parce qu'on fait mieux ailleurs, ils ferment. Les 2-4m se positionnent sur des niches bien precises, vitesses radiales de precision par exemple, ou spectropolarimetrie au TBL ou au CFHT, ou tous les programmes type 'survey' ou suivi sol de manipes spatiales (Corot par exemple au 193).
La il y a un gisement scientifique enorme pour les 2-4 m (Kepler, PLATO, Gaia, etc.).

Les VLT: super, mais il n'y en a que 4 et on se bouscule au portillon. On a pas les moyens de faire plusieurs dizaines de 8m comme les 2 a 4 m. Donc on fait des instruments specialises et tres performants sur des petits telescopes aussi.

Ca ne veut pas dire que l'avenir est rose pour les 2-4m, car les moyens se reduisent, vont sur les projets titanesques (EELT, ALMA etc) et aussi les 2m vieillissent, coutent de la maintenance et leur 'upgrade' sont chers (passage au Goto, etc.)...

L

[Ce message a été modifié par Luc Arnold (Édité le 05-12-2010).]

[Ce message a été modifié par Luc Arnold (Édité le 05-12-2010).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Hello,
je profite du temps de repos du télescope cause grand vent pour repasser par ici
je ne pense pas non plus que je sujet est tant dévié que cela, au contraire il est toujours intéressant de faire des comparaisons.
je ne vois pas en quoi c'est néfaste.
Perso le salaire ne me choque pas car je vois bien la différence de philosophie pour avoir bossé dans le privé avant pour une grosse boite qui brassait plein d'argent...
Coté qualité de vie, croyez moi ça vaut sans hésiter d'avoir coupé son salaire en deux.
dans les boites privé, je vois plusieurs options

Gros salaire, grosse pressions gros horaires, j'ai connu...
Petit salaire, petite pression, petit horaire (35h on va dire).
Petit salaire et grosse pression, il y a aussi dans les endroit ou le boulot manque un peu (Marseille par exemple, ou les loyers ne sont pas gratuit mais ou le boulot se faire rare...)

Pour donner une idée nous avions une partie de la boite qui était a Marseille, mon homologie la bas, gagnait pas loin de 40% de moins que moi qui était sur paris. Pour le coup autant aller dans le publique avec surement les emmerdes en moins...


je ne crois pas au "gros salaire petits horaires, pas de pression" (en tout cas j'ai pas connu).

et le petit salaire "privé" est peut être le plus comparable à celui proposé par le CNRS par exemple.
la grande différence que j'y vois c'est que l'évolution est plus ou moins "figée" au CNRS et donc tu risques pas de piquer la place de ton chef (et son salaire" sur jour au lendemain.
je serais assez pour une promotion au mérite ou plus de souplesse pour récompenser une personne qui donne bcp d'ailleurs.
je connais des techniciens qui donnent énormément, avec de très bonnes compétences mais qui n'auront jamais ce qui leur est du pour des raison de "tu rentres pas dans les cases". c'est cela que je trouve vraiment injuste.

Au moins avec cette annonce de job on sait a quoi s'attendre

Erick

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bhé oui Luc,
on a que 365 nuits pas ans, EELT ou ALMA ça va pas faire manger tout les scientifiques du monde (bon par contre ça risque d'en mettre quelques un a à la diète faute de crédits et c'est ça qui est dommage dans l'histoire...)

Ces instruments de demain ne pourront pas se dédoubler ça c'est une certitude...

Erick

Share this post


Link to post
Share on other sites
1700 € c'est pas honteux. Que 400 à 600 € de loyer par mois le soit ça c'est clair. Mais c'est une autre affaire. Et là il ne s'agit pas de se loger à Paris mais à Manosque ou Forcalquier. Y a pire comme lieu de vie.
Un bac + 2 dans le privé ne gagnera pas beaucoup plus en début de carrière (en Province). Sa progression sera sans doute un peu meilleure mais là non plus ce n'est plus ce que c'était...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjours à tous,
la différence entre recherche académique et R&D privé viens surtout des perspectives d'évolutions de salaire et de carrière. L'implication, l'envie payent toujours en R&D privé à court ou moyen terme.

Si je prend mon cas, j'ai passé en 2005 un diplome d'ingénieur optoélectronicien, dans l'"optique" de devenir ingénieur dans un observatoire, vocation qui me tenait depuis mon adolescence. Puis j'ai enchainé une thèse en physique des plasmas. Finalement, j'ai été recruté comme ingé en R&D privé directement à la fin de ma thèse de doctorat, par une multinationale du domaine électrique. Après un an, j'ai négocié une évolution de poste et une augmentation de salaire.

Aujourd'hui, à 28 ans, je suis responsable de laboratoire, je dirige un équipe de techniciens et gère un budget.Je touche 2500 net sans compter les primes de résultat, d'invention etc... Effectivement, 80% de mon temps est dépensé en management, activité essais/développement, paperasse. Ca peut se reveler parfois ingrat pour un scientifique. Mais les 20% restant, c'est le pied. Je mène mes recherches, bien sur avec des contraintes de temps fortes et un peu de pression, mais sans le carcan du "publie ou péri". Par ailleurs, comme il y a des applications connues en débutant les recherches, le budget suit....
Je me demande bien parfois ce qu'aurait été ma carrière en recherche académique mais ne regrette rien. Par contre, je trouve intolérable le sort de mes anciens collègues qui, brillants, ont pour certains enchainé les post-doc sans rien voir venir....

Share this post


Link to post
Share on other sites
…Installer en France un 4 m, quand on commence progressivement à téléopérer les télescopes, çà me semble un contre sens total...

Sauf que ça permet de conserver un certain savoir faire... c'est sûr que pour les affaires il vaut mieux un EELT...

...ont pour certains enchainé les post-doc sans rien voir venir....
Avec EELT, les post-doc, ils n'auront qu'à opérer sur Google Sky http://www.google.com/sky/ comme ça ça ne coutera rien...

Donc dans ce contexte, pour le CDI c'est pas gagné...

Share this post


Link to post
Share on other sites
"1700 € c'est pas honteux. Que 400 à 600 € de loyer par mois le soit ça c'est clair."

Bizarre comme raisonnement. Je pense que le salaire et le pouvoir d'achat font un duo inséparable. Si tu gagnes 1700 Euros avec un loyer de 800 Euro (souvent le cas à Paris - mon fils y habitait deux ans et payait 642 euros par mois pour un 12 m2; chambre de bonne 7ième étage sans ascenseur!) tu es dans l'impossibilité de vivre correctement.
Un salaire sert à faire vivre la personne qui travaille, à Paris cela est devenu impossible à ces tarifs comme dans beaucoup de villes dans ce pays.
Le système fonctionne encore car les parents font le tampon. Il était plus facile il y a trente ans de vivre de son salaire qu'aujourd'hui. Regardez tous ces gens qui tombent dans la pauvreté au moindre couac dans leur vie - divorce, maladie etc., quand le second salaire du foyer diminue ou disparaît.

amicalement rolf

Share this post


Link to post
Share on other sites

"Sauf que ça permet de conserver un certain savoir faire... c'est sûr que pour les affaires il vaut mieux un EELT..."

A priori, les miroirs de l'EELT et son OA seront français, ou en grande partie français... Quant aux instruments (une douzaine, à la louche) ils seront distribués en Europe, où la France a déjà une place prépondérante avec l'Allemagne.

Franchement, vu le ciel que la Provence ou les Pyrénées offrent, j'ai du mal à comprendre ce que pourrait faire un 4 mètres chez nous...

Pour Sophie et Arps, j'ai pas les chiffres, il serait intéressant de comparer le nombre d'exoplanètes découvertes en fonction du nombre de nuits allouées...

S

Share this post


Link to post
Share on other sites
Moi il y a des noms qui me font rêver et ça depuis tout petit!
L'OHP en est un...
Oui je serais tenté par un job comme celui là sauf que :
- je suis seul à nourrir 4 personnes!!!
- j'ai un salaire garanti CDI (je suis prof)(qui me dit que le CDD sera reconduit)
- j'ai un crédit maison à payer tous les mois ( et pourtant j'habite à côté de St michel l'observatoire)

Et pourtant, c'est pour moi un boulot de rêve!
Si j'avais 20 ans!!!!

Share this post


Link to post
Share on other sites
bonsoir,
un ébaucheur , doucisseur, polisseur , opticien, secrétaire, emballeur, c'est en moyenne 500 euros/mois chez mirro sphere ...1700 , je prends ;-)
fr.g

Share this post


Link to post
Share on other sites
Si j'avais les compétences, quelques années de moins et que l'OHP était en Bretagne , je signais de suite !!

Share this post


Link to post
Share on other sites
"Si j'avais les compétences, quelques années de moins et que l'OHP était en Bretagne , je signais de suite !! "

Dis voir, c'est un observatoire hein, pas une station de mesure pluviométrique

Erick

Share this post


Link to post
Share on other sites
la spectroscopie est peu sensible à la dégradation de la qualité du ciel, tant qu'il y aura un spectrographe de compétition à installer sur le 193 il y aura de la pression pour des observations et une justification pour conserver le site.
il ne faut pas croire que tous les programmes qui se font sur un 8 m nécessitent un tel diamètre, c'est l'instrument attaché au foyer qui guide une demande de temps d'observation.

Share this post


Link to post
Share on other sites
quote:
Dis voir, c'est un observatoire hein, pas une station de mesure pluviométrique

Share this post


Link to post
Share on other sites
T'en fais pas Anne, ton pays est si beau, c'est vers chez toi que je voudrais vivre , de plus c'est là-bas que l'on peut déguster les meilleurs moules de Bouchot du monde et dans tout l'univers, juste à importer du blanc d'Alsace , facile ça ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this