Sign in to follow this  
Superfulgur

Où se trouve l'infini ?

Recommended Posts

Donc, de fait, personne n'a plus le droit de remettre en cause les différentes mythologies assénées par le spectacle médiatique. Pesquet est obligatoirement un brave petit jeune, courageux, entreprenant, qui a lutté pour réaliser son rêve d'enfant, et dont on ne peut critiquer une seconde le vide intersidéral de la pensée. Tous obligés d'adhérer au cirque ambiant et à tous les story telling de la terre. C'est bien ça ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com
TP est un être humain qui mérite le respect, pas plus et pas moins qu'un autre, c'est tout. Le reste je m'en bas les couilles

Share this post


Link to post
Share on other sites
@Alain : je ne suis pas du tout d'accord avec toi. Au final a vendu du rêve et c'est capital. D'ailleurs c'est amusant de voir sur le lien de Laurent les réactions épidermiques à la diatribe de Brunier.
Si Pesquet suscite des vocations scientifiques et permet d'aider le financement des projets, alors c'est très bien. Surtout vu le niveau moyen des diplômés des filières scientifiques.
Du plus je pense que comme Apollo l'a été, le programme ISS a des retombées bien concrètes en termes de technologie sinon de sciences. Et pour tout à chacun, c'est finalement peut être plus important que la science dure. Personnellement j'échange sans remords 10 ans de résultats de programmes spatiaux scientifiques contre une batterie avec un rendement >95%.

@Kaptain : as tu regardé le cursus de Pesquet ? Parce que cela force le respect. Pesquet n'est pas dans une mission de philosophe que je sache, donc avant de qualifier le vide intersidéral de sa pensée, il vaudrait mieux méditer sur l'infini de sa propre connerie.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pesquet fait partie d'un cirque que je réprouve, il en est le complice absolu. Aller dans l'espace à l'heure où notre planète est en immense danger à court terme, ça me dépasse. Tout ce pognon devrait être immédiatement reversé à d'actives recherches pour trouver des substituts au pétrole et au nucléaire, à préserver le bien le plus précieux au monde, l'eau. Comme disait l'autre, la maison brûle et il faudrait s'esbaudir des effarantes banalités proférées par Pesquet dans son vol aussi inutile que coûteux. J'estime que j'ai le droit de dire non, de ne pas accepter bouche bée toutes ces conneries. C'est le tout que je réprouve, et tant pis si Pesquet part avec l'eau du bain...

Share this post


Link to post
Share on other sites
@Kaptain: ok mais alors faut rester cohérent jusqu'au bout, avec l'eau du bain tu y ajoutes Philae et consorts ... elles ne vont pas non plus changer issue inévitable de la terre.
Si on suit ton raisonnement, Philae et consorts ne sert qu'a servir l'égo d'une poignée de gens...
Vous (au pluriel) êtes 100% à suivre l'évolution de ces sondes car vous essayer tous d'accrocher les cibles de ces sondes avec vos tubes.

Sans rancunes

Share this post


Link to post
Share on other sites
Exact. D'autant que si on compare les 150 milliards en 19 ans c'est pas si énorme comparé aux quelques milliards attribués par sondes. Et des sondes yen a pas mal... Et sinon du coût de Hubble on en parle ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
quote:
Exact. D'autant que si on compare les 150 milliards en 19 ans c'est pas si énorme comparé aux quelques milliards attribués par sondes. Et des sondes yen a pas mal... Et sinon du coût de Hubble on en parle ?

Merci pour cette bonne tranche de rire !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Toby, Philae et les autres sondes, c'est de la vraie recherche scientifique, elle ne coûte rien par rapport à l'ISS et enrichit considérablement notre connaissance du monde où nous vivons. Une sonde, ça ne pisse pas, ça ne respire pas, ça ne bouffe pas, ça a juste besoin d'un peu d'énergie pour fonctionner et résister au froid de l'espace, c'est tout. Un humain en orbite, c'est plus du tout la même limonade, ne serait-ce qu'au niveau des contraintes de sécurité du lanceur par exemple.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Wikipédia indique que le coût total du télescope spatial Hubble, une fois lancé, a été de 2 milliards de dollars, ce qui en fait l'instrument scientifique le plus coûteux de tous les temps. Il faut ajouter à cette somme le tarif des cinq missions d'entretien. Wikipédia ne l'indique pas, mais j'ai du mal à croire que ça amène à tutoyer la centaine de milliards de dollars.

Lorsque le télescope spatial Hubble a été lancé, on pensait que les quasars étaient associés à de lointaines galaxies, car pour une poignée d'entre eux, on avait observé ces galaxies. Mais il y avait d'autres hypothèses. L'une des première tâche de Hubble a été d'observer un nombre considérable de quasars. Tous étaient entourés d'une faible galaxie lointaine. Hubble a permis aussi de mesurer le décalage vers le rouge de ces faibles galaxies inobservables depuis le sol. Ils étaient toujours identiques au décalage vers le rouge des quasars associés. Ainsi, Hubble a prouvé que les quasars sont bien aux distances cosmologiques indiquées par le décalage vers le rouge, mettant fin à une interrogation qui datait de leur découverte.

Une fois réparé, le télescope spatial Hubble a pu observer des céphéides dans des galaxies de notre Superamas Local, notamment celles où on a observé une supernova de type Ia. Grâce à Hipparcos, on connaissait alors avec précision la relation période-luminosité des céphéides, ce qui a permis de calibrer les supernovae de type Ia. Ça a permis aussi, bien sûr, de mieux connaître la distance des galaxies proches (donc de calibrer d'autres critères, comme la relation de Tully-Fisher). On a ainsi pu connaître avec une meilleure précision les distances des galaxies, et donc estimer la constante de Hubble plus précisément. Avant le lancement de Hubble, la constante de Hubble était estimée entre 50 et 100 km/s/Mpc (selon qu'on suive Sandage ou De Vaucouleurs). Il y avait un facteur 2 d'incertitude sur les distances des galaxies, mais aussi sur l'âge de l'univers. Les observation de Hubble ont permis de fixer sa valeur à environ 70 km/s/Mpc. C'est la première fois depuis que E. Hubble a découvert sa loi qu'on dispose d'une valeur plus précise qu'un simple ordre de grandeur.

En observant des supernovae de type Ia dans des galaxies très lointaines, on a même pu observer la variation de cette constante. Cette variation est due au fait que l'expansion n'est pas constante. On savait que l'expansion allait en décélérant, mais on ne savait pas quel était le taux de décélération. Le savoir était important puisque ce taux est lié à la densité de l'univers et à sa géométrie. Surprise : on a découvert qu'en fait l'expansion est accélérée - sans doute la découverte la plus importante en cosmologie depuis celle du rayonnement de fond cosmologique.

Voilà pour la cosmologie, mais il n'y a pas que ça. Le télescope spatial Hubble a été le seul à pouvoir étudier avec précision l'impact de la comète Shoemaker-Levy sur Jupiter, il est l'un des seuls (mais pas le seul, je crois) à pouvoir obtenir des images de la surface de certaines étoiles, des images de certaines exo-planètes, etc. Lorsqu'on l'a lancé, il y avait le problème des étoiles super-massives : on observait des étoiles ayant une masse de plusieurs centaines de masses solaires, ce qui était impossible. Le télescope spatial a montré qu'il s'agissait d'amas très compacts. Etc. etc. etc.

Dans l'histoire de l'astronomie, si on l'évalue à ses découvertes majeures, le télescope spatial Hubble n'est comparable qu'à la lunette de Galilée et au télescope du Mont Wilson.

Du coup je ne vois pas trop le rapport avec le cagibi international en orbite.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Effectivement 2 milliards c'est que dalle.
On retiendra quand même l'utilité des astronautes qui sont montés a plusieurs reprises faire la maintenance et pour certains au prix de leur vie.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Zeubeu, Hubble est un cas très intéressant, c'est l'alibi parfait de la présence de l'homme dans l'espace.

A deux infimes détails près : chaque réparation a coûté un milliard de dollars environ, soit le prix du vol de navette, et depuis Hubble, personne, aucun scientifique, n'a jamais demandé à ce qu'un satellite soit réparé dans l'espace.

L'immense majorité des observatoires sont envoyés vers L2 voire en orbite solaire...

S

PS : euh, je sais que tes contributions ici sont super décisives, mais personne n'est jamais mort pour aller réparer Hubble...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Argh, 1 milliard de dollar la réparation, soit la moitié du coût total de l'engin ! Du coup, en cas de pépin on aurait presque envie d'en construire un autre à la place (d'ailleurs ça devrait coûter moins cher d'en faire un deuxième).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Oui, si tu ajoutes le prix spécifique de la réparation, des nouveaux instruments installés au foyer, au changement de batteries, de panneaux solaire, une centaine de millions, en gros, au coût du vol de navette - 800 millions, en gros - on atteint presque le milliard, oui...

Et oui, bien sûr, des "Hubble" successifs, plus simples et moins chers, satellisés au L2 auraient été plus performants que le Hubble actuel, mais bon, à l'époque de la navette, qui devait coûter moins de 50 millions le vol, ça semblait cohérent.

S

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mouais enfin ne fais pas ton malin, je palais de la navette Columbia... tu sais la navette qui a emmené des gonzes réparer Hubble en 2002.
Mais c'est vrai, j'avais oublié que t'en avais rien à battre de ces clampins dans des lofts volants.

[Ce message a été modifié par zeubeu (Édité le 28-06-2017).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bizarre ta réponse, Zeubeu...
Je te signale juste que personne n'est mort pour réparer Hubble. QuanT aux 18 astronautes, si j'ai bonne mémoire, décédés en vol, ils savaient tous le risque qu'ils prenaient à monter à bord d'un engin très dangereux, Chonum nous a rappelé plus haut le CV stratosphérique de TP : il connait les statistiques... Un peu comme un himalayiste, qui sait parfaitement ce qu'il fait quand il monte dans "la zone de la mort"...

S

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ben, Zeubeu,

C'est plutôt un argument contre les vols habités.
Non seulement ça ne sert à rien, mais en plus c'est dangereux.

Ton contre-argument de Hubble est assez curieusement choisi. Ca a coûté infiniment moins cher que l'ISS, pour des retombées scientifiques bien plus importantes.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Superfort : +1
Bruno : +1
Zeubeu : -1
Astroespouët : -2 car grossier personnage


« - Je vois les Alpes, j’ai envie de skier »

« - Toute cette eau ça me donne envie de pisser »

« - On dit que la Terre est ronde mais ça baise dans tous les coins… »

…merde quoi !

Au moins les 2 dernières sont rigolotes.

Je suis sûr que ces tweets ont été déformés par une équipe de comm' foireuse au sol qui pense qu'il faut prendre obligatoirement les gens que pour des cons !

Pauvre TP, pauvre de nous.


Share this post


Link to post
Share on other sites
Kirth,
exact, c'est un argument contre les vols habités.
Depuis le début le seul truc qui me dérange c'est le Pesquet Bashing c'est tout.

Pour citer Astroespo, le grossier personnage (c'est vrai qu'il en tient une couche celui-là) :

"TP est un être humain qui mérite le respect, pas plus et pas moins qu'un autre, c'est tout. Le reste je m'en bas les couilles"

Share this post


Link to post
Share on other sites
On a quand même réussi à faire 5 pages sur un post ou un grand philosophe cherche l'infini...

Share this post


Link to post
Share on other sites
quote:
la mission à laquelle a participé Th. Pesquet était la saison 3 de Loft Story.

celle la, je l'encadre

Share this post


Link to post
Share on other sites
Kaptain, tu t'écoutes
Toby, Philae et les autres sondes, c'est de la vraie recherche scientifique, elle ne coûte rien par rapport à l'ISS et enrichit considérablement notre connaissance du monde où nous vivons

99.999999999999 % de l'humanité se fout complètement de savoir si Pluton, Céres, NGC 1234, etc est constitué de carbone, est habitable ou pas, ça ne passionne que les accros de l'espace.

1:Les terriens ont des préoccupations journalières, mensuelles, annuelles beaucoup plus terre à terre que la connaissance du fond de l'univers. Explorer une comète avec une sonde pourquoi faire ?

2:Les Terriens ont compris que faire déménager x milliards d'habitants vers une planète inconnue c'est du pur fantasme. Pour beaucoup autant claquer tout ces milliards dans la santé, le génome, la recherche sur le cancer.

3:Les terriens ont plus besoin de héros humains que de petits robots.Ils vont au stade, au théâtre, au café pour vivre des émotions entre humanoïdes, Philae ce n'est qu'une réelle prouesse technique, T Pesquet c'est une aventure humaine risquée qui a passionné pleins d'enfants et ados.

Au fait, tu es qui "Kaptain" pour affirmer ce qu'est la VRAIE recherche et pas d'autres choses.

Supernull dans sa vidéo tabloïd à charge, c'est pareil, il parle des 'VRAIS SCIENTIFIQUES, de TP , TP TP'.
Comme flingueur du spatial c'est 100 % réussi, amalgames, sensiblerie avec la dose téléthon.
Mépriser à ce point le job un astronaute 'ouaih à part faire quelques bonnes photos de stades, il ne passe son temps qu'à regarder la Terre, il n'a même pas photographié Jupiter"

Donc c'est "SuperMepris" et toi qui vont arbitrer entre le bien et le mal, entre les vrais scientifiques et les faux, dans quelle spécialité doit on dépenser l'argent du contribuable, j'espère que vous ne serez jamais élus à des postes décisionnaires.


Merci à tous ces faux scientifiques qui nous font rêver

Share this post


Link to post
Share on other sites
@Chonum : je respecte ton point de vue, mais je ne le partage pas comme tu l'as remarqué
Pour un budget équivalent à l'ISS, de très nombreuses recherches auraient pu être financées qui nous auraient sans aucun doute apporté tout autant de progrès technologiques en plus de potentielles découvertes fondamentales.
Demeurent les bons aspects : faire rêver, incarner un modèle identificatoire positif pour la jeunesse, etc, je les ai explicitement mentionnés dés mon premier post d'hier 12h47, mais avoue que c'est quand même cher payé pour un rêve qu'on sait pour encore longtemps innaccessible !
Susciter des vocations scientifiques... sans doute

[Ce message a été modifié par Alain MOREAU (Édité le 28-06-2017).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this