spoutnicko

Member
  • Content count

    661
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    2
  • Country

    France

Posts posted by spoutnicko


  1. j'ai bossé un peu sur les lentilles diffractives. toute la lumière peut être déviée dans un ordre particulier si, pour l'ensembles des points de la surface, les interférences sont constructives pour cet ordre. dans ce cas tu as 100% d'efficacité, et rien dans les autres ordres.

     

    en vrai, ca peut marcher uniquement pour un élément parfaitement réalisé, pour une longueur d'onde précise, pour une direction de l'onde incidente donnée, etc... quand tu fait varier la longueur d'onde, que tu ajoutes des défauts de fabrication, que tu changes la direction d'incidence, tu as des interférences qui ne sont pas parfaitement constructives, donc la lumière "fuite" dans les autres ordres.

     

    pour les applications photos, Canon avait un double diffractif pour achromatiser la différence de marche et avoir une meilleure efficacité sur l'ensemble du spectre. et encore, ca n'a pas bien pris car dans le cas de lumière forte dans une autre direction, ca faisait de la lumière parasite... bref c'est une techno assez "touchy", mais qui apporte un degré de liberté qui peut être interessant dans certains cas. 

    • Like 2
    • Thanks 1

  2. je ne suis pas d'accord... c'est comme les images de la terre vue de l'ISS. ce n'est pas une déformation artistique mais la vraie perspective quand tu es au dessus d'un globe

     

    on distingue le relief des couches nuageuses avec les ombres portées,  et je pense que ca apporte des infos pertinentes aux planétologues d'avoir une telle vue rapprochée, meme si ca change de notre perspective terrestre habituelle...

    • Like 2
    • Love 1

  3. j'ai déjà fait qq essais en infrarouge/full spectrum. contrairement au bleu/UV, le sphérochromatisme n'est pas trop génant (car les indices de refraction sont beaucoup plus plats dans l'IR que dans le bleu/UV).

     

    le principal souci auquel j'ai fait face, c'est les traitements antireflets qui deviennent plus réfléchissants en IR et qui font des énormes halos autour des étoiles sur les formules avec lentilles. 

     

     

    • Thanks 1

  4. OK de mon coté, j'étais en "silent mode" pour éviter les vibrations. meme en cas de vibration, tu aurais eu intérêt je pense à rester à l'iso de base, car en montant les iso, tu ne fais que perdre la partie brillante de l'image qui a le meilleur RSB.

     

    oui de mon coté aussi la lune était bien bleue. c'est à la fois le mélange du bleu du fond de ciel et du bleu de la lumière cendrée. 


  5. @biver, c'est la position du soleil en avant plan de la voie lactée qui fait qu'il y a plus d'étoiles sur les images.

     

    @serge vieillard, ca donne envie ce que tu racontes! par contre déplacer un T400, j'en ai déjà chié avec le scope, j'imagine pas la galère!!!

     

    au niveau comparaison de l'expérience visuelle, en 2017, j'avais un spotting scope 16-48x65. le fait de pouvoir avoir un grossissement variable était top, pour passer d'image grand champ à zoom sur les détails. 

    en 2019, c'était les jumelles stabilisées 12x35. la c'est la vision binoculaire qui était top. 

    si je devais tenter qqch de différent pour une autre, ca serait les jumelles de 100mm et oculaires zoom... la aussi, c'est pas facile de se trimbaler le bestiau.

     

    sinon il y a l'imagerie, ca permet de faire durer le plaisir plusieurs semaines, tu devrais essayer un jour ;-)


  6. @Strock Pierre oui je vais aussi faire la meme manip pour l'aspect visuel. c'est facile une fois que l'image pleine dynamique est reconstituée, il suffit de mettre une fonction qui va bien, je n'avais fait aucun traitement supplémentaire. je sortirai celle de 2017 avec la meme fonction de transfert pour comparer.

     

    @serge vieillard l'aspect "soleil noir" est une vraie illusion. quand j'avais remappé, on voit que cet effet est rendu alors que le disque lunaire est plus brillant que le fond du ciel. c'est le fort gradient autour qui le fait apparaitre noir par contraste. voici une petite image de 2017 faite respectant les lumières, sans aucun traitement autre que la reconstitution de la dynamique. le disque lunaire apparait plus sombre que le fond de ciel, alors qu'il est plus brillant

     

    illusion.png


  7. @biver, effectivement la turbu sur tes images fait peur !!!!  j'espérais quand meme une turbu meilleure, on nous a tellement parlé de ce flux laminaire qui vient du pacifique et assure au Chili sa qualité d'images légendaire... en plus en étant au niveau d'un observatoire... mais bon, faut pas trop en demander, les statistiques de temps dégagé n'était pas si haute, et il a fait super beau, c'est l'essentiel!

     

    @serge vieillard, c'est interessant ce que tu dis sur cette éclipse faiblarde. j'ai effectivement eu l'impression qu'il fallait que je tire plus qu'en 2017 pour révéler les détails. j'essaierai de faire une comparaison sur le composite HDR avec 2017. aux jumelles, c'est vrai que c'était relativement "plat" par rapport à 2017: il y avait juste les plumes polaires et la boucle autour de la grosse protu qui étaient visibles dans la couronne. en 2017, j'avais une longue vue, donc pas possible de comparer directement, mais j'avais vu une espèce de cavité dans la couronne et plusieurs long "streamers".

     

    @jm lecleire, merci, ca fait plaisir venant de ta part ! j'ai du faire mes propres algos quasiment pour tout, l'éclipse c'est vraiment un cas particulier du traitement astro, avec des gradients de malade qui cachent tous les petits détails... ca met en défaut les approches habituelles

     

    @jldauvergne, oui tout s'est bien goupillé, merci pour tout! et quand les résultats sont la, ca fait encore plus plaisir, on se dit qu'on ne s'est pas galéré pour rien !!!

     

    • Thanks 2

  8. @ALAING  j'ai effectivement eu un peu de mal sur les protus, entre garder la couleur, les details, ne pas les "saturer" en haut de la dynamique... c'est vraiment pas facile de sortir un truc homogène avec le reste, sachant qu'entre les protus et la couronne tu as une dizaine de stop de différence de brillance! 

     

    @Alexandre_Itic, j'ai des versions moins dures, mais qui ne montrent pas tous les détails, en particulier les séries de boucles faibles dans les extensions de la couronne. j'essaierai peut-être de la reprendre un peu plus tard, la c'est moi qui commençait aussi à saturer ;-)

     

    pour mesurer le déplacement, ca a été fait en 2017 par un amateur sérieux. on cherche des déflections autour entre 1 et 0.3 secondes d'arc selon la distance au soleil. c'est pas facile mais ca se mesure, en particulier de nos jours ou on connait précisément les positions théoriques des étoiles

     

    pour ceux qui aiment, content que ca vous plaise! 

    • Like 1
    • Thanks 1

  9. @biver ca fait environ 45s de pose cumulée. la magnitude limite est vers 11.5 - 12. c'est en deça de ce que j'espérais avec ce setup. en 2017, je montais à la magnitude 13 avec une lunette de 100mm. il y avait un seeing parfait, mes étoiles étaient beaucoup plus ponctuelles donc meilleure détectivité. la les étoiles sont beaucoup plus étalées ce qui fait perdre pas mal en détectivité, mais comme le soleil était devant la voie lactée, ca fait quand meme plus d'étoiles au final. je tenterais surement un peu plus tard de voir si j'arrive à mesurer un décalage.

     

    Nico

    • Like 1

  10. Ces méthodes restent des palliatifs imparfaits, ca ne marche que dans des cas biens particuliers (genre tu as un composant qui crée majoritairement de l’astig quand tu le désalignes, ce qui te permet de compenser un astig de fabrication). Ca ne fonctionnera pas sur la plupart des config optiques (genre tu désalignes un Newton, ca te fait de la coma)

     

    en vrai, pour les usines qui ont suffisamment de débit (genre Skywatcher qui est chinois), ils doivent probablement contrôler avec des tolérances resserrées chaque étape de process, et si un composant est hors-spé, il retourne à l’étape d’avant. Donc à la fin, 100% des composants sont bons, et pas besoin de faire de l’appairage ou aucune des méthodes au-dessus.

     

    Les méthodes avec appairage/rotation/décollimation doivent encore être utilisées dans les sociétés qui font de la petite quantité et du quasi sur-mesure, pour ne pas avoir de rebut et sortir plus rapidement les systèmes terminés


  11. on peut faire pas mal de choses qui mélangent un peu collimation et appairage, ca explique l'ambiguité qu'il peut y avoir

     

    faire tourner les composants pour obtenir la meilleure qualité va généralement avec de l'appairage. pour que ca marche il faut que tes deux composants aient des défauts (généralement on fait que l'astig) d'amplitude similaires. si un composant a un défaut est notablement plus gros que l'autre, ca ne marche pas...

    dans ce cas, tu mets deux composants "moyens" ensemble, et en tournant, tu espères avoir un système "bon"

     

    tu peux aussi prendre un composant "moyen" et "désaligner" un peu le système pour créer un défaut de collimation qui vient compenser le défaut de fabrication de ton composant. ca se rapproche de ce que décrit lyl

     

     

     

     

     

    • Thanks 1

  12. ok, on est donc d'accord, on parle de collim, et pas d'"appairage" (qui signifie pour moi "associer des couples optiques bien choisis")

     

    la strategie de collim au laser, c'est ajuster le PO pour taper le centre du secondaire, ajuster le secondaire pour taper le centre du primaire, et ajuster le primaire pour revenir sur soi-meme. c'est rapide et fiable, le plus dur etant d'arriver à voir ou le laser tape le secondaire

     

    avant collim fine, le truc était à 27nm RMS, avec residu d'astig et résidu d'AS (normal car mesuré à 635nm alors que l'AS doit etre optimisée pour le vert). en vrai il doit donc être mieux que ca

     

    IMG_20181004_201739.thumb.jpg.4e65554a7bbfe2a3192d87a018a9beba.jpg

     

    je n'ai pas refait de mesure après collim précise (je n'avais pas la laser de collim à l'époque) mais je n'ai pas d'astig résiduel visible apres collim. 

     

     

     


  13. @lyl, ça m'intéresse ce que tu dis, qu'est ce qui est appairé? L'angle "d'azimut" du primaire par rapport au ménisque (pour reduire l'astig) ou la focale du primaire avec les rayons du ménisque (pour réduire l'aberration sphérique)?

     

    Sur le mien, je n'ai aucun repère / marque ni sur la tranche,  ni valeur inscrite au dos, d'où le fait que je penchais pour aucun appairage


  14. J'ai un mak-newton et je suis quasi sur qu'il n'y a aucun appairage. Le primaire est sphérique, donc avec très peu de défauts résiduels, et aucun appairage non plus avec le secondaire plan...

    Je l'ai demonté plusieurs fois et de ce que j'ai vu, je pense que le seul reglgage est la collim.

    Par ailleurs, ca serait vachement plus compliqué de mesurer et définir le meilleur appairage par rapport a assurer des tolérances de fabrication qui font que tous les scopes sont bons sans appairages

    • Like 1

  15. ca l'air de bien fonctionner! j'ai fait 2 pièces en ABS avec un rayon un peu plus grand que le tube, de manière à ce qu'elles soient en tension sur la surface intérieure du tube. une fois tout bien serré, ca a l'air bien solide, et l'ieq30 respire un peu avec 1.3kg en moins et un le tube 15mm plus proche de l'axe !

     

    merci des conseils! 

     

    qq photos du truc

     

    IMG_20190608_095751.thumb.jpg.14448195c96e021c0708c457594ab6cb.jpg

     

     

    IMG_20190608_100948.thumb.jpg.1a0d9106392fc1d5d86523bf05e51af1.jpg

     

     

    IMG_20190608_103715.thumb.jpg.3236f3548b132168bda06ef5ffcbd82b.jpg

     

     

     

     

    • Like 4

  16. Merci à tous des conseils!

     

    J’ai percé et installé hier soir, sans contre plaque pour l’instant (juste écrou et rondelle à l’intérieur) et sans remettre les optiques. A première vue, ça a l’air plus solide que je l'imaginais, les anneaux de bafflage à l’intérieur du tube, qui sont situé à une vingtaine de mm des vis, ont l’air de participer de manière importante à la rigidité du truc.

     

    Je vais imprimer 3D des pièces en ABS pour faire office de contreplaque et répartir les efforts avant de remonter tout le scope, et puis je vous montre le truc!

    • Like 1