• 0
Julugus

La voix du Forum - Quel télescope choisir ?

Question

Bonjour,

 

Je me permet de créer ce post malgré son caractère redondant et je remercie d'avance les gens qui prendront la peine d'y répondre.

 

Comme beaucoup de débutant qui souhaite acheter son premier télescope, je me retrouve devant un choix énorme, qui est en soit plutôt une bonne chose, mais aussi totalement déroutant. J'ai quand même compris que choisir un instrument c'est commencer par répondre a un certain nombre de question qu'on se pose à sois-même. Afin de faire gagner du temps à tout le monde, j'ai déjà bien réfléchie à ces dites questions. Ce que je cherche ici, c'est un avis honnête : contrairement aux vendeurs, aucun de vous n'a quelque chose à gagner ou à perdre en répondant à mes questions.

 

Voila où j'en suis :

 

  1. Je vais déménager le mois prochain et je peux ENFIN envisager l'achat d'un télescope. Je vais avoir accès à une grande terrasse orientée Est, avec une vue sur un parc, donc une polution lumineuse un peu diminuée mais on reste en pleine ville quand même. Je compte aussi faire des séances d'observations à la campagne, mais porter un lourd poids ne me dérange pas.
  2. Je souhaite observer le ciel profond. Mais je dois être honnête avec vous : si c'est pour voir une tache flou de la taille d'une tête d'épingle je préfère renoncer au CP et m'orienter vers le planétaire (car ça m'intéresse aussi). J'attend donc vos retour d'expérience là dessus.
  3. J'ai n'ai pas de préférence pour le type de télescope, par exemple, m'encombrer d'un Dobson ne me dérange pas.
  4. J'ai un budget de 1000 euros.
  5. Je préférerais un système GoTo mais ce n'est pas obligatoire.
  6. Pour le moment je n'ai aucune connaissance en oculaire, tube optique, et tout le toutim. Alors je ne vais certainement pas comprendre tout ce que vous allez me dire...

 

Pour finir, si l'un d'entre vous possède un télescope d'occasion qui correspond à mes attentes et qui habite dans l'est, je suis aussi intéressé.

 

Voici les télescopes qui ont attiré mon attention :

 

https://www.astroshop.de/fr/telescopes/telescope-skywatcher-n-200-1000-explorer-bd-neq-5/p,14991

 

https://www.astroshop.de/fr/telescopes/telescope-maksutov-skywatcher-mc-127-1500-skymax-127-az-gti-goto-wifi/p,55179

 

https://www.astroshop.de/fr/telescopes/telescope-dobson-skywatcher-n-203-1200-skyliner-flextube-bd-dob-goto/p,21050

 

https://www.astroshop.de/fr/telescopes/telescope-maksutov-meade-mc-127-1900-uhc-etx-125-az-eq-goto/p,54314

 

 

Merci pour votre lecture.

Julien

Share this post


Link to post
Share on other sites

29 answers to this question

Recommended Posts

Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com
  • 0

Bonjour, je ne saurais répondre à l'ensemble de tes questions, mais en ville le ciel profond est assez illusoire sauf pour ce qui concerne les petites nébuleuses planétaires brillantes et les amas d'étoiles (brillants aussi). Par contre, le planétaire peut être bon, la turbulence en ville est souvent acceptable.
Tu ne précises pas si tu veux observer de tes yeux ou faire de la photo, de là, le matériel peut être sensiblement différent.

Et dernier point à préciser, si la polaire n'est pas visible de ta terrasse, oublie la monture équatoriale.

Pour ma part, dans ton cas (en visuel) je prendrais un maksutov, peu encombrant passe aussi bien sur une équatoriale qu'une azimutale, en général d'un bon rapport qualité prix. Tu pourras faire du planétaire de très bonne facture, et les amas ouverts concentrés seront tout à fait intéressants. Les galaxies et les grandes nébuleuses diffuses seront de toute façon décevantes en ville.
Quant au dobson, si j'en suis fan pour sa simplicité (et parce qu'il correspond à mes attentes), je voudrais tout de même attirer ton attention qu'il n'y a pas que le poids qui entre en ligne de compte mais aussi l'encombrement, à stocker chez toi, ce n'est pas toujours évident s'il est en tube non démontable et quelquefois bien galère à monter juste pour une petite observation s'il est tout démonté.

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Merci pour ta réponse très complète. C'est vrai que j'ai oublié de mentionner l'astrophotographie. En fait cela ne m'interresse absolument pas pour le moment.

En ce qui concerne les Dobson, il est vrai qu'ils peuvent être encombrant et ma compagne les trouves assez peu esthétique (je suis obligé de penser un peu à elle aussi...). Le ciel profond est très attirant c'est vrai mais je suis d'accord avec toi, je risque d'être déçu du résultat et d'avoir le sentiment d'avoir jeter mon argent par la fenêtre.

Si on tient compte de tout ça, si je prend un Maksutov, quel diamètre correspond le mieux ? Un 127/1500 c'est assez ?

https://www.astroshop.de/fr/telescopes/telescope-maksutov-skywatcher-mc-127-1500-skymax-127-az-gti-goto-wifi/p,55179 me plait bien mais je trouve aucun commentaire et avis dessus... 

 

Enfin, si je choisi le planétaire, j'ai lu  qu'une lunette est plus indiquée. Pour 1000euros je pense qu'on peut avoir une bonne lunette ?

 

On peut résumé en disant que :

Pour le ciel profond (et si j'arrive à convaincre ma copine:D) Un Dobson est le mieux à condition que je sorte souvent de la ville..

Mais le Maksutov semble être le meilleur choix. Pouvez-vous me proposer des Maksutov (je m' adresse à tout le monde). Je n'arrive pas à faire le tri parmi tout ce choix. Je compte sur votre expérience. 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

A propos de ce télescope, le mak 127 skywatcher a bonne réputation mais je le connaissais seulement en tube nu (je date un peu), je ne saurais te parler de la monture fournie, pour un monobras elle paraît compacte et donc moins sujette aux oscillations. Par contre, ça n'a pas l'air d'être une queue d'aronde standard qui supporte le tube, ça ne te permettra pas de changer pour une équatoriale si tu as l'envie de faire de la photo.

Pour ma part si le goto est intéressant, je ne vois pas l'intérêt du wifi mais bon, maintenant la différence se fait surtout sur les gadgets.
Tu auras tout intérêt à t'offrir  un ou 2 oculaires grand champ (82°) pour arriver à voir quelques objets un peu étendus.

 

PS: Pour les lunettes et le planétaire, l'image dans une acro courte souffre de chromatisme, pas dans le mak. Ou alors prendre une lunette de longue focale (rapport supérieur à 12) et là bonjour le porte à faux sur la monture... Ou alors une apo, mais c'est le prix qui s'envole. La Skywatcher (et ses avatars sous d'autres badges) 80ED a les faveurs des astrams pour son bon rapport qualité prix, ce qui n'est pas le cas des plus grands diamètres.

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Bonjour, 

Voici mon experience, cela peut peut-être t'aider. 

Je ne fais que du visuel et un peu d'imagerie planétaire. Je suis dans un vilage dans le voisinage de Toulouse et j'ai pas mal d'éclairage public jusqu'à 1h30, sans parler du voisinage. J'ai réellement débuté avec une lunette de 76mm, ensuite j'ai eu une 120 ed puis un 200mm et un 300mm. 

Sans réelle surprise, que ce soit en planétaire ou en ciel profond, la montée en diamètre s'accompagne d'une meilleure définition. Par contre, sur les objets du ciel profond, je me rends compte du gain parce que j'ai eu plus petit car ceux-ci restent pour la plupart gris et peu étendus. Pour le planétaire, on à grosso modo, lors de trou de turbulence et quand on a un peux l'habitude d'observer les planètes, un niveau de details semblable à ce que l'on voit généralement en photo faite par un instrument de diamètre similaire.

En ce qui concerne l'encombrement,  que se soient la 76 ou la 120ed sur monture eq, elles sont plus encombrantentes et plus longues à mettre en place que les dobson 200 et 300, le 200 étant le moins encombrant, évidemment. 

Voilà pour mon expérience. 

Mon conseil, évite le 200 sur monture eq car pas pratique, mais j'auraisun faible pour le flextube, car il semble possible de ne pas le sortir tout à fait, ce qui permettrait d'utiliser une bino (en planetaire et en lunaire, ainsi que sur certains objets du cp, c'est quand même pas mal, en tout cas pour moi).

Voilà, un dernier truc, voici un site d'un dessinateur au mak 127:

http://astrosurf.com/mad-mak/pages/observations.htm

Et un autre de dessinateur au 200mm principalement :

http://cielaucrayon.pagesperso-orange.fr

Si ça peut aider ta reflexion.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Merci pour ton aide. Les dessins aident bien à se faire une idée !

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Par contre, il te faut être conscient que ces dessins sont faits par des observateurs ayant de l'expérience, tu ne verras certainement pas les mêmes choses au début. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

J'imagine... Mais j'ai quand même hâte de faire mes 1ère observations ! :D

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Le 08/05/2018 à 15:48, Julugus a dit :

en pleine ville quand même

Cela ne facilite pas l'observation en champ profond.

Il faut également du diamètre pour profiter du CP ou du planétaire.

 

Lunette planétaire ?, 100mm achro c'est sympa pour la Lune mais un peu juste pour du planétaire. (on tape vers du x300 pour que ça commence à être intéressant).

Même une excellente planétaire 100mm (objectif de rêve qui n'est plus fabriqué : istar optical f/12) encore en stock chez notre voisin belge Fr Telescopes passe mais est un peu courte pour le 300x et le tube est encombrant à gérer.

 

Le classique dobson 200f6 est quand même le mieux armé pour commencer, mais tu as un budget un peu plus conséquent, le goto c'est pour ceux qui ne prennent pas la peine de lire une carte du ciel et de préparer une observation, ou alors à fort grossissement.

 

Une idée qui me séduirait avec ce budget, sans goto : "EXPLORE SCIENTIFIC Ultra Light Dobsonian 254mm" à 750€ et tu te paies un oculaire ou deux en complément.

A discuter sur quoi choisir : en ville, à cause du fond de ciel et pour le positionnement je prendrai plutot un grand champ 20mm 68° ou 18mm 82° , on s'en sort avec le point rouge pour viser avant.°

Pour la lune et les planètes, je te conseille de te faire la main vers x150 x180 pour commencer avec un oculaire entre 6,5 et 9mm (pas trop d'écart avec le précédent : x2 x2.5 )

Bien faire attention au choix d'oculaire, ce dobson ne pose pas de problème de courbure de champ mais il est assez ouvert f/D=5, et prendre au moins 62° de champ quand on grossit, sinon c'est pénible à compenser la rotation terrestre.

 

Sur mon 150 avec paracorr (f/5.75), je suis souvent avec un 17,5 / 60° ou un APM UF 24mm 65°(bah je l'utilise encore ...), je compte prendre un 12mm 82° pour aller chercher x60/70 en observation des objets de Messier, ça passe bien mais je n'ai pas l'oculaire ad hoc.

A ce grossissement, je n'ai pas besoin de brancher le moteur : tu pousses à la main.

Edited by lyl

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Il y a 3 heures, lyl a dit :

Une idée qui me séduirait avec ce budget, sans goto : "EXPLORE SCIENTIFIC Ultra Light Dobsonian 254mm" à 750€ et tu te paies un oculaire ou deux en complément.

 

J’approuve à 100%. Ou le 250 en flextube, très bien aussi. Le goto ne sert à rien et dispense d’apprendre le ciel, ce qui est dommage... Le petit mak 127 est très bien mais son diamètre va te limiter rapidement. 250, c’est le diamètre qui permet le x300, où on commence vraiment à voir des choses en planétaire et en ciel profond.

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

J'ai bien réfléchi et je pense effectivement oublier les petits diamètre. Un Dobson serait le meilleur choix et celui que tu montres en lien est intéressant. J'étais passé à coté.. Je me demandais aussi quels oculaires acheter. Je voudrai en effet compléter ceux d'origine avec d'autres de meilleure fabrication. Je prend note de tes remarques concernant les mm à choisir. Que pensez-vous de la série Hyerion de Baader ?? 

Pour finir, que pensez-vous du tube https://www.astroshop.de/fr/telescopes/telescope-bresser-n-203-1000-messier-hexafoc-ota/p,14198 ??

 

Il pourrait être une bonne alternative au Dobson ?? Car moins encombrant ?

Si ce n'est pas le cas, mon choix se tournera vers le Dobson. 

J'oublie les MK et le Goto.

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

J'adore les dobsons, mais sur une terrasse je ne conseillerais pas, pour la simple raison qu'il faut pouvoir tourner autour et qu'on a rarement la place à cause de la longueur du tube. Autant avec un vrai jardin, j'aurais abondé dans votre sens, autant sur une terrasse avec peutêtre aussi la gêne d'une balustrade...

Entre le  moment où j'ai commencé ce message et maintenant, tu as répondu que tu étais intéressé par le dobson. C'est un bon choix si tu as de la place; Je te déconseille toujours le newton sur monture équtoriale,
1.  il faut avoir accès à la polaire pour la mise en station, je ne sais pas si c'est le cas de ta terrasse,

2. C'est plus encombrant que le dobson car le trépied prend une place au sol plus importante

3. C'est la gymnastique pour avoir accès à l'oculaire dans certaines positions du tube.

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Aiiiie on dirait qu'il y a toujours quelque chose qui coince. Mais bon, +1 point pour le Dobson. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Vérifie que tu peux descendre à 20° sur l'horizon : un bon 1m50 de recul, au besoin une caisse pour le surélever dans ce cas. En dessous de 20°, c'est plutôt moche (surtout en ville). Je le faisais sur mon micro-balcon avec un 203/1200.

Au sujet des hypérions : je déconseille, comme pour les LVW (le 8mm initial était très bon) de descendre sous le 11mm avec un dob. Les retours sur les petites focales le donne casse pied à gérer.

Pour le reste c'est un bon choix pour le 21/24.

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Attention intervention 100% hérétique…. xDxD (On peut parier qu'après avoir lu mon post Kaptain va vouloir me décapiter, au moins pour une partie de mon propos… Mais comme il m'a déjà décapité dans un autre fil, tout va bien, j'ai la tête qui repousse, comme dans Men in black… xDxD Et puis il n'a pas tout à fait tort en un sens de vouloir me décapiter pour ce genre de propos...)

 

Bon, si on commence sur du classique, la bonne réponse pour ta situation ce serait… d'avoir plusieurs instruments, lunette, Mak ou SC, Newton et bonnes jumelles. Ok, ça c'est le top, mais on n'en est pas là (peut-être y viendras-tu avec le temps, mais bon, pas maintenant).

 

Alors voilà, tu es, pour ce qui est du plus courant, dans une situation pas terrible, en ville, situation tempérée par une fenêtre de possibles, la terrasse. Je suis dans la même situation, sauf que j'ai un jardin, mais bon un jardin, même si tu va te planquer dans le noir ça ne fait pas pour autant disparaître magiquement la PL en ville….

 

A mon avis, voilà :

 

1/ il ne faut pas régler ton choix d'après cette situation, je veux dire pour avoir un instrument parfaitement adapté à ta situation en ville. Tu peux néanmoins bien sûr, et dans ce cas-là, Maïcé a raison, l'instrument le plus adapté c'est un Mak 127, tout à fait. Mais 127, c'est tout petit, petit, quand même. Si tu as peur de ne voir qu'une petite tache floue en CP, avec du 127, tu vas être servi !! Sur un certain nombre d'objets, même sous un ciel parfait, tu ne verras même pas de tache floue du tout, c'est simple : tu ne verras rien. Donc à mon sens, si tu n'as qu'un instrument, il faut choisir le plus de diamètre possible. Parce que tu en feras toujours quelque chose en ville, et que les fois où tu auras un meilleur ciel, ce sera fabuleux (bon, pas comme un 1M xD, mais quand même…)

 

2/ Je ne suis pas trop d'accord, Lyl, Maïcé (rhaaaa, Julugus, tu te rends compte que pour essayer de te donner les meilleurs conseils, je vais jusqu'à risquer la peine de mort là, carreument, si c'est pas du dévouement ça…. xDxD), avec vos idées de pouvoir bien manipuler le bidule sur la terrasse. À mon sens ce n'est pas important si l'instrument bloque sur la terrasse. Le plus important, puisque nous parlons de la situation où il n'y a qu'un instrument, c'est qu'il puisse quand même donner quelque chose en ville, bon, tout de même, mais en acceptant des limites, ET qu'il puisse aussi tenir la route au mieux sous un meilleur ciel. Il vaut mieux ne pas pouvoir voir sous certains angles, ne pas pouvoir baisser assez l'instrument, etc., tant pis, mais qu'après ce soit aussi utilisable dans des conditions meilleures, qu'avoir un truc qui se tourne impeccablement dans tous les sens sur la terrasse, mais qu'une fois que tu es sous un beau ciel, tu aies un truc qui ne te permet pas d'accéder aux belles choses….

Je donne un exemple avec ce que j'ai pour ma part. Je ne suis pas tout à fait un bon exemple, parce que j'ai plusieurs instruments justement, et puis la possibilité d'aller au jardin….. Mais enfin il se trouve que j'ai un SC que je laisse dans mon bureau (le reste est ailleurs dans la maison). Il est devant le fenêtre. Je le laisse là parce que c'est hyper simple de le mettre en route en 3mn chrono pour une observation. Je le fais souvent, et c'est un très grand plaisir. Pour la Lune bien sûr, pour du planétaire, mais aussi dans une certaine mesure pour le CP (M42, bien sûr pas aussi beau qu'à la campagne, M 41 etc. etc. etc.) Pourtant, c'est une hérésie complète en un sens. D'accord, la fenêtre de mon bureau donne plein sud, mais elle donne aussi en plein sur une ville bien lumineuse, et surtout… c'est une fenêtre. Donc si je veux voir les Pléiades, c'est trop haut, je regarde le plafond xD Bon, les Pléiades, c'est un mauvais exemple, c'est mieux aux jumelles, mais mettons M 13, ou M 57, si je veux les voir depuis là, je scrute le plafond en fait xD…. Donc on peut dire que c'est ridicule, j'ai une portion de ciel ultra limitée pour ces observations…. N'empêche que, concrètement, j'y vais hyper souvent en fin de journée de travail (je travaille tard la nuit), parfois pour assez peu de temps, et que c'est un grand plaisir (même si ce n'est pas de la grande astronomie, bien sûr, mais c'est toujours une émotion…..) Évidemment, et c'est là que ça rejoint notre discussion, je pourrais avoir un instrument plus "adapté" à la situation dans mon bureau. Mais ce SC (un 11'), il a l'avantage de pousser un peu le grossissement, donc c'est pas mal pour du planétaire notamment, et aussi d'être utilisable sous un ciel bien meilleur.

C'est là que je veux en venir : ben voilà, avoir un bon instrument, c'est mieux, et quelles que soient les limites de son utilisation "courante", on trouve quand même largement moyen de se faire plaisir, avec ceci en plus que quand on peut aller sous un ciel meilleur, du coup on a le truc qu'il faut. C'est ce que je conseillerais pour ma part. Tant pis si tu as un instrument qui tape sur ta balustrade quand les objets sont trop bas, et qui regarde le plafond avec la terrasse d'au-dessus. 

 

3/ L'idéal de l'idéal, mais ça suppose un budget, c'est d'acheter une super bonne monture. Après tu achètes petit à petit des instruments à mettre dessus. Tu a toute la palette : Mak, SC, Newton, lunette...

 

4/ Mais comme on n'en est pas là, et à partir du moment où tu as une terrasse : avec ton budget, un Dobson 250.

 

5/ Si tu voulais l'idéal, Mak 180 sur AZ EQ6, avec des oculaires adaptés. Absolument impeccable en ville pour du planétaire, et tu peux en faire quelque chose sur des ciels meilleurs. Et acheter d'autres instruments. Hors budget.

 

6/ Ta copine. Bah ça doit pas être compliqué de lui expliquer que voir des trucs fabuleux c'est mieux que de ne pas les voir. Que donc un Dobson ce qu'il y a d'esthétique c'est le résultat….

 

7/ Et puis chuis pas d'accord en fait, un Dobson c'est bien esthétiquement… xDxD

 

8/ Même quand ça se latte contre la balustrade, c'est ce qu'il y a de mieux dans ta situation à mon sens ….. 

 

Edited by Motta
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

L'inconvénient que je vois à la situation présente, c'est l'orientation de la terrasse vers l'est. En ville, le ciel profond est presque exclu. (Après, ça dépend de la taille de la ville. J'ajoute que la présence d'un parc n'améliore rien puisque la pollution lumineuse, c'est le fait que l'atmosphère est éclairé par la lumière des villes, pas le fait que la ville est éclairée. Or ce n'est pas le parc qu'on observe, mais le ciel, éclairé par l'ensemble des lampadaires situées à des kilomètres à la ronde.) Restent les planètes (pas bien situées en ce moment, notamment Vénus qui est à l'ouest), et la Lune. La Lune est intéressante quand elle est en quartier, pas quand elle est pleine ou presque (elle est alors éclairée de face, les reliefs sont écrasés). Si c'est une phase montante, elle est visible en début de nuit à l'ouest. Si c'est une phase descendante, elle est visible en fin de nuit à l'est. Donc si on compte observer en début de nuit, on ne verra pas la Lune en quartier, seulement la Lune à l'approche de la Pleine Lune (qui est, elle, visible à l'est en début de nuit).

 

Du coup, est-ce que ça ne vaudrait pas le coup de réfléchir en fonction des sorties en rase campagne (cf point 1) ? Elles seront moins fréquentes, mais autrement plus intéressantes. Julugus : quand tu parlais d'aller en rase campagne, c'était de temps en temps ou bien très rarement ?

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

 

Il y a 9 heures, Motta a dit :

Mais 127, c'est tout petit, petit,

Autant un C6 dans ce cas, le diamètre commence à passer le fond de ciel.

Il y a 9 heures, Motta a dit :

Mais ce SC (un 11'), il a l'avantage de pousser un peu le grossissement,

2550€

Il y a 9 heures, Motta a dit :

Mak 180 sur AZ EQ6,

2550€

 

Non mais lol ... on est pas sur la même planète de budget là.

 

Il faut reboucler sur les conditions de départ :

- évolutif ou non ...

- transportable, temps de mise en place (sur la terrasse ou ailleurs : abrité ?) => monture, mise en température... (en CP c'est pas trop grave)

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Mais quand est-ce que je t’ai décapité, Motta ? :o Moi si doux et gentil...:)

Le pire, c’est que je suis à peu près d’accord avec ta prose. J’aime bien les maks quand ça turbule, parce qu’on y voit toujours un peu quelque chose. Mais sinon, en visuel, je vire gros dobson dès que ça se calme.

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Hé hé, ben oui, un dobson sur un balcon . . . pour voir des planètes à 25° de hauteur xD

A moins de virer la balustrade :$

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Je suis d'accord avec Motta. Mes instruments ne sont pas adaptés à mon lieu d'observation habituel non plus. Le dob 300 est coincé entre le mur de ma maison et la balustrade de 1m20, située  à 1m80 du mur,  donc pas un dégagement énorme. L'avancé du toit ne me permet pas d'atteindre le zénith et je n'ai acces qu'à l'horizon Est, illuminé par  le lotissement en contrebas. Ce n'est certainement pas super adapté, mais ça marche pour le planetaire en rehaussant le dob. 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Bonjour Julugus,

 

Bienvenue !

 

Tout ce qu'ont dit les copains est judicieux !

 

Un premier conseil : vas faire un tour dans un Club à coté de chez toi pour te rendre compte des divers instruments - pour avoir une adresse de clubs vas dans la rubrique Club d'Astrosurf ou sur le site de la SAF (Société d'Astronomie de France).

 

Ensuite, à ta place, je regarderai aussi le marché de l'occasion sur un site comme AstroSurf car il y a peu de risques sur des tubes type Mak et des bonnes lunettes, d'autant plus que les astrams sont soigneux avec leur matos !

 

Par exemple, actuellement su les PA d'Astrosurf, tu as :

 

un Dobson SW 254 Goto pour moins de 1.000€ :

un Mak 180 avec sa monture pour 1.500€ :

un Intes 150 pour 350€ (très bonne optique russe facilement revendable) - il te restera à acheter une bonne monture d'occaze ou neuve !

Un Mak127 presque neul pour 350€ :

 

 

Bref, il y a du choix dans ton budget qui te permetteront de ne pas payer le prix fort dans du neuf, surtout si tu n'es pas enchanté à poursuivre l'Astram !

 

Bon Ciel

 

Frank

 

Edited by FRANKASTRO64

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Bonjour,

 

d'abord merci à tout ceux qui ont pris la peine de me répondre, c'est vraiment un forum agréable et efficace.

Pour répondre aux différentes questions :

 

1) Je pense faire un tour à la campagne 1 fois par semaine. A noter aussi que relativement près de chez moi (environs 30min de route), se trouve le ballon d'Alsace (1 247 mètres d'altitude selon Wiki). Quant à ma tersasse elle est couverte. Et je voudrai être bien clair là dessus, je n'ai aucun problème pour porter de grosse charges lors de sortie, ça ne doit pas être une condition rédhibitoire !  

 

2) Je ne pense pas vouloir un équipement évolutif, dans le sens où je voudrais rester avec la même monture et le même tube au moins pendant 5 ans.. Avant de passer à la gamme au dessus. Je voudrais par contre me faire une belle gamme d'oculaire.

 

3) Je suis totalement pour acheter d'occasion, si en plus ça peut me faire gagner un petit cours théorique et pratique ! Mais il faut pouvoir se déplacer... Un envoi par le poste est trop dangereux... non ?

 

4) je vais probablement faire un tour dans un club

 

En tout cas, mon choix est presque  fait, ce sera un Dobson.

Edited by Julugus

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Bonjour, je viens de lire tous vos messages... Et je me dis une chose, en fait : PEU IMPORTE  L'INSTRUMENT, ce qu'il faut c'est observer des cibles qui sont adaptées.

Par exemple, je ne suis pas d'accord que le mak n'a pas assez de diamètre pour le ciel profond... Le ciel profond ce n'est pas seulement les galaxies et les nébuleuses mais aussi les amas ouverts et ceux-là peuvent révéler leur beauté aussi dans les petits instruments comme le double amas de Persée, l'amas du hibou ou M11 et les brillantes nébuleuses planétaires.
Même de bonnes jumelles permettent d'accéder au ciel profond, avec elles et un bon ciel, les irrégularités de la voie lactée, les nébuleuses obscures de Barnard et les grandes nébuleuses diffuses baignant dans leur champ d'étoiles.

En fait, quand on est mordu, que ce soit à l’œil nu ou dans un 1m, on peut trouver émotion et plaisir à l'observation du ciel...

Si tu es proche du Ballon d'Alsace, va donc faire un tour chez optique unterlinden, à Colmar, en plus d'y voir du matos pour tous les budgets, tu obtiendras aussi des conseils d'astronomes amateurs qui y travaillent.
Quant au choix du dobson, c'est celui que j'ai fait après le mak de la découverte. ;)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By TICTACTOC
      Salut  et bonsoir,
      Si quelqu'un maîtrise le sujet :
      Sur le Sky commander Xp4  ( pour Dobson  ) avant le pointage sur une où deux étoile , je ne suis pas bien sur de comprendre la procédure de départ.
      Mise a niveau de la base, et mise en position horizontale du dob ?
       
      Et ensuite on peut s'occuper de la visée sur une où deux première étoile, c'est bien cela.
    • By AstroNOTE-Guillaume
      Bonjour à tous,
      Aujourd'hui je vous présente un gros "TUTO" !
      On n'en trouve pas en Français sur le net et un abonné a eu quelques problème lors de l'achat de sa monture EQ6 'occasion et il m'a demandé de faire quelque chose.
      Je me suis donc occupé a démonté remonté graisser et régler a monture EQ6 que j'ai mis en vidéo sur ma chaîne YT: https://www.youtube.com/channel/UCwaMJZQn1ttgptJJHkaIbnQ
       
      Je vous propose donc les 2 première vidéos correspondant au démontage nettoyage graissage remontage de la monture.
      La vidéo sur le réglage sortira bientôt je n'ai pas eu le temps de la monter
       
      En espérant qu'elle sera utile pour certain !!
      Bon ciel!
       
      Démontage: 




      Remontage: 
       
       
    • By dudugaz
      Lien Astro-Physics : https://astro-physics.info/products/mounts/mach1gto/mach1gto-cp3.htm
                                          https://astro-physics.info/products/mounts/mach1gto/mach1gto-cp4.htm
      Lien Optique et Vision : http://www.ovision.com/AstroPhysics_Mach1GTO.html
       
      Cette monture a été mise sur le marché dans sa première version, avec le boitier GTOCP3, en 04/2007. Avec son poids (13kg), la possibilité de séparer l'axe RA et l'axe DEC et sa capacité de charge de 20kg, elle était parfaitement adaptée à un usage nomade. Sur le superbe trépied Eagle (12kg) de 2008 et avec le viseur polaire RAPAS  de 2015, sa mise en oeuvre est particulièrement aisée. On peut aussi aujourd'hui y adjoindre un routeur Wifi comme le SkyFi3 pour la piloter partiellement avec un smartphone et une application telle que SkySafari.
      Une nouvelle version  avec le boitier GTOCP4 qui, en plus des connexions RS232, permet des connexions RJ45, USB et Wifi  est sortie en mai 2018. Des évolutions au niveau des moteurs et de l'entrainement a permis, entre autres et à poids constant pour la monture, une meilleure capacité de charge à 25kg.
      L'AP Mach1 n'est plus fabriquée depuis 2019 et est remplacée par l'AP Mach2.   
    • By dudugaz
      Lien Astro-Physics : https://www.astro-physics.com/92f665
      Lien Optique et Vision  : http://www.ovision.com/AstroPhysics_92Stowaway.html
    • By dudugaz
      Lien Astro-Physics : https://www.astro-physics.com/mach2gto
      Lien Optique et Vision : http://www.ovision.com/AstroPhysics_Mach2GTO.html
      Sous réserves des documentations à venir pour la Mach2, le boitier GTOCP5 et le clavier et sur les informations recueillies sur les forums AP, Il semble que cette monture soit totalement nouvelle à bien des égards par rapport aux montures précédentes et même les précédents supports d'encodeur. Là où étaient utilisés auparavant des servomoteurs et des engrenages, sont utilisés des micro-actionneurs sans balais et des entraînements par courroie dans le Mach2. Ils réagissent différemment aux commandes de boucle et il y a différents logiciels pour les contrôler.
      Parallèlement au développement de la monture, il y a également un nouveau logiciel de clavier pour le Mach2 car certaines opérations sont différentes des supports d'encodeur précédents. Certaines fonctions sont désormais automatiques et ne peuvent pas être réglées par le client - comme la reprise depuis ParkX ou de la position actuelle.
      Et ont été également ajoutées de nouvelles fonctionnalités au clavier pour le rendre beaucoup plus facile à utiliser avec  des fonctions de modélisation, de correction de suivi et de correction d’orthogonalité.
      Voici aussi quelques photos complémentaires de cette monture et du clavier
       
       
      APMach2_1.mp4
  • Images