Lblanc

limites atteintes en imagerie ?

Messages recommandés

Bonjour à tous,

 

J'ai arrêté l'imagerie il y a 10 ans environ... Je jette un œil de temps en temps sur le matos, les photos... j'avais mon bon petit 350d défiltré à l'époque.

Et franchement je n'ai pas l'impression d'une quelconque évolution de la qualité des prise de vues, quand je voyais il y a 10 ans les images faites avec des bonnes CDD et les images de maintenant (mis à part les team dédiés avec des budget assez élevés quand même qui sorte des trucs de dingue).

L'évolution du passage de l'argentique au numérique, avec une progression fulgurante des images numériques aura duré quoi ? 10 ans maximum, entre 2000 et 2010, mais maintenant?

Je ne trouve rien de révolutionnaire dans ce que je vois (je ne pense pas encore être un vieux con ! lol) et du coup ça ne me donne pas forcément envie de replonger.

Ou alors se spécialiser dans un domaine bien précis et approfondir au maximum avec un matériel dédié et très restrictif ?

Qu'en pensez-vous ?

 

Lio

Modifié par Lblanc
  • Haha 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible arrive ...
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Ne replonge pas si tu penses avoir fait le tour de la question. Ca reste un loisir :)
 

A l'époque dont tu parles il y avait surtout de l'APS-C. Aujourd'hui les capteur 24x36 tendent à se généraliser si on reste sur les APN. Et franchement il n'y a pas grand chose à voir entre un Sony Alpha 7s et un 350D (j'ai les deux). Typiquement au 7S tu dévoiles facilement des nuages de poussière genre autour des Pléiades par exemple alors que ça reste en général noyé dans le bruit au 350D. Regarde aussi toutes les photos de paysage où tu vois de l'airglow à gogo actuellement. personne ne le photographiait jamais ou presque il y a 10 ans. 

En planétaire je n'en parle même pas, l'arrivée de la génération actuelle des imx a été une révolution à tel point que l'on est revenu aux capteurs couleurs (en partie en tout cas). 
Ces nouveaux petits capteurs à faible bruit sont tellement bons que pas mal de monde tente l'aventure du ciel profond haute résolution avec des poses courtes de 1/2 ou 1s pour gagner en résolution. 

Il y a 10 ans, les images étaient telles que personne n'utilisait de correcteur de réfraction encore. Il faut penser aussi à l'évolution des logiciels, et là grosse révolution avec Winjupos et AS3 dans ce domaine là. 
Bref, les images de planète d'il y a 10 ans quoi que déjà bonnes, n'ont vraiment plus rien à voir avec celles des 2 ou 3 dernières années. 

En ciel profond sur les petits capteurs c'est la folie, le petit imx 183 sort des images quasi aussi bonnes qu'un capteur de la génération 300D/350D alors qu'il est 3 fois plus petit. Seulement il est éclairé face arrière et il a 1 électron de bruit.

Alors certes depuis 2010 il n'y a pas eu d'évolution drastique comme à la fin de l'argentique, mais il y a des progrès qui reste pour moi assez hallucinant. Soit dit en passant le passage au numérique en astro ça n'a pas commencé en 2000, mais en 1983 avec Christian Buil et plus massivement au début des années 90 (les caméras SD93 puis Hisis, puis Aude, et toutes ces sortes de choses). Perso j'ai fait ma première image CCD vers 1992 de mémoire, j'étais ado. Et je m'y suis mis plus franchement à partir de 97 ou 98 avec l'Hisis 22 de planète sciences. 

Là où ce que tu dis est vrai, c'est sur les capteurs scientifiques très haut de gamme genre KAF 6303, avant 2010 il était déjà là, et je  pense que ça reste encore le meilleur dans ce format là. C'est encore plus vrai pour les plus grands capteurs scientifiques genre Kaf16803 (je ne sais plus quand il est sorti, mais il était peut être bien déjà là en 2010). Par contre le Kaf 8300 lui commence à être has been par rapport aux capteurs plus récents. Il a fait son temps.

Bref tu n'es pas un vieux con, mais j'ai l'impression que tu es passé dans un tunnel ces 8 dernières années. Crois moi, ça a BEAUCOUP bougé :)

Modifié par jldauvergne
  • J'aime 7
  • J'adore 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ajouterai que l'on n'est pas encore aux limites actuellement. Sur les capteurs on s'en rapproche clairement sans y être encore. Mais il faut penser aussi aux algo, aux nouvelles pratiques (visuel assisté), automatisation, et peut être de nouvelles évolutions dans les techniques comme l'optique adaptative. 

  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ben moi qui ne pratique plus l'astrophoto du ciel profond depuis quelques années (2013),  à part au T60 du Pic du Midi 1 fois par an, je trouve que le niveau a sacrément augmenté... Jean-Luc a bien résumé les différentes évolutions, pour moi en CP le plus marquant c'est le niveau de signal (les IFN on les voyait pas y a quelques années, alors que beaucoup d'images les révèlent aujourd'hui) et la démocratisation des images très "techniques" : le SHO, on était pas nombreux à en faire début 2010, aujourd'hui on en voit un paquet ...

Je me sens un peu largué personnellement 9_9

Sinon je plussoie sur la qualité de l'antique 6303, pour le pratiquer au Pic : combiné au 600 à F/3.5, y a difficilement plus sensible comme setup ;) 

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bah des images valant mieux que des mots...

 

Va jeter un oeil là :

 

Et là :

 

Regarde bien les full et dis-moi franchement si ya pas eu une évolution avec ton 350D :D

Surtout, concentre-toi sur les temps de pose...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

AH j'oubliais... L'Altair 183 là, elle n'est pas refroidie :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je n'ai jamais comparé par rapport à mon 350d, bien heureusement, déjà il y a 10 ans il était à la ramasse par rapport à des Sbig et cie.

Ma comparaison se faisait à matos "équivalent" on va dire. 

Après c'est vrais que je n'ai peut être pas vu ce qui se faisait de mieux... je vais creuser un peu ! lol

J'ai un peut le temps, je pense me remettre à l'astro mais pas avant la retraite ! d'ici là, j'espère beaucoup mieux !!! mdr

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 14 minutes, Lblanc a dit :

mais pas avant la retraite

tu devrais vite en faire avant, ensuite, soit il fait mauvais temps, soit on est débordé ... soit les deux :) 

;)

bonne chance ;) 

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 7 heures, jldauvergne a dit :

Mais il faut penser aussi aux algo, aux nouvelles pratiques (visuel assisté),

Et quand ms aura sorti EVA ;) ça sera le révoloutionne ;)

  • J'aime 1
  • Haha 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 9 minutes, ALAING a dit :

Et quand ms aura sorti EVA ;) ça sera le révoloutionne ;)

et on fera moins les malins ! :) Mais pour le moment il s'est carapaté sans demander son reste, ça cache un truc :)

  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je dirais que le niveau des prises de vue a augmenté du faite que le partage des techniques des prises de vues est plus répandue. Par contre en terme de qualité et de détails.... ben il y a toujours la turbulence qui est là. mis à part le CP en poses courtes je penses pas qu'on fera mieux qu'avant en terme de rendu.

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 8 heures, jldauvergne a dit :

Soit dit en passant le passage au numérique en astro ça n'a pas commencé en 2000, mais en 1983 avec Christian Buil et plus massivement au début des années 90 (les caméras SD93 puis Hisis, puis Aude, et toutes ces sortes de choses). Perso j'ai fait ma première image CCD vers 1992 de mémoire, j'étais ado.

 

 

Vouiiiiiiii :

 

 

Et sur la page la plus ancienne du forum (2002) on trouve :

 

 

Il y a 8 heures, jldauvergne a dit :

en 1983 avec Christian Buil

 

Dans mon fil ci-dessus, Christian nous montre ces images de 1985 avec commentaires :

 

story19.jpg

 

Devinez quel est  l'objet ! :)

 

Il avait sorti un bouquin  à l'époque :

Astronomie CCD. Construction et utilisation des caméras CCD en astronomie amateur,

d'abord distribué sous formes de photocopies, puis publié en 1989 par la Société d'astronomie populaire (selon Wikipedia).

Je l'avais acheté, mais je n'arrive pas à remettre la main dessus

 

 

 

Modifié par Nebulium
  • J'aime 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut Lio,

 

tout d'abord quelle nostalgie dans tes propos. J'en ai des frissons.

 

Je me suis moi même arrêté 20 ans à l'époque du TP 2415.

 

Mais un jour , en parcourant la campagne, en mode relis la dernière page de GERMINAL. Et ne t'interdis rien.

Je m'y suis remis avec la conviction et l'envie de découvrir, l'expérience et l'age en plus.

 

Remets-toi, ça va passer.

 

En 2 ans de reprise on peut faire ça : reviens … Puisse cette explosion de couleur te donner envie de nous faire rêver ;)

 

 

large.M57finale3_cadre2.jpg.7c0570d472cd0e3084420cdc89710615.jpg

Modifié par jeffbax
  • J'aime 4
  • J'adore 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Là aussi ou ça a changé c'est toutes les collaborations proams, certes il devait y en avoir avant mais je n'ai pas connu cette époque, maintenant tu peux faire des photos puis avec la même caméra sur un spectro calculer des paramètres physiques des objets que tu as photographié (spectro, photométrie, transit d'exoplanètes, ...)

Par exemple recevoir une alerte d'une possible supernova dans telle galaxie, tu mets ton télescope dessus avec un spectro à 2000€, puis une ou deux heures après tu envoies ton spectre qui identifie le type de SN.... pleins de nouveaux horizons passionnant qui s'ouvrent (voir Hors Séries Ciel et Espace 2014).

Modifié par Alef
  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai envie de dire que la nouvelle technologie ce n'est pas du tout cuit non plus, c'est ce que j 'insinuais dans un post en parlant des gens qui couraient vainement après le dernier cri dans les caméras.

Pour ma part, je n'ai toujours pas fait mieux sur la lune que dans les années 2010-2011 avec une simple DMK31 monochrome. Sur le plan planétaire, il y a un tassement oui, depuis l'avènement des premières ZWO, pour la simple raison que la caméra n'augmentera pas indéfiniment le pouvoir de résolution de l'instrument.

En fait, pourvu que les conditions le permettaient, une simple webcam de conf permettait déjà d'atteindre le pouvoir de résolution du télescope.

Certains voient un gouffre abyssal entre les caméras d'une certaine époque et les caméras de maintenant, c'est très exagéré !  ça m'a toujours surpris cet excès d'appréciation depuis que je consulte ce forum d'ailleurs, notamment pour les pauvres caméras couleurs Toucam, Vesta et cie. Quand les conditions étaient très bonnes, et bien c'était kif kif et pis c'est tout.

Les images qui sortent du placard de temps en temps le démontrent aisément, je ne parle que sur le plan lunaire et planétaire bien entendu, il est indéniable que pour l'imagerie du ciel profond, le progrès est fulgurant.

Pour la lune, le soleil et les planètes, c'est principalement le débit qui a changé la donne. Maintenant, c'est moins rare d'obtenir une image optimale avec des conditions seulement moyennes. La qualité du ratio pour un même temps d'acquisition a considérablement progressé, oui c'est sûr.

 

Après faut arrêter d'halluciner les gens sur les progrès des caméras d'aujourd'hui. Ce n'est pas tout cuit, il y a toute une chaine à maitriser pour espérer faire mieux le plus souvent avec une caméra de maintenant ! Le résultat est une course effrénée pour la toute dernière, à peine déballée, on achète la suivante.

Pareil pour l'ADC, dès l'apparition de ce bidule, on se demandait comment on faisait avant...C'est intolérable.

On a le droit d'essayer d'obtenir l'optimal dans une configuration sans ADC, mais on a aussi le droit, que dis je le devoir de continuer d'aimer les images qu'on faisait sans ADC nom di diou.

Quand un autre bidule sortira, certains jetteront aux ordures les images qu'ils faisaient en 2018, des images qu'ils adoraient et dont ils étaient fiers ? C'est intolérable.

 

Une chose est sure, pour la lune, il n'y a pas de révolution notable depuis l'avènement de la DMK. Et pourtant, y'en a qui voient toujours un progrès notable sur chaque nouveau modèle depuis. Et ben nan, avec une grosse ouverture genre C14, Clavius ne montre toujours pas plus de détails qu'avant.

Vous savez quoi ? Les progrès sont souvent dans les têtes qui viennent de dépenser, c'est bêtement humain.

 

Modifié par ValereL
  • J'aime 1
  • J'adore 2
  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Attention, pour le domaine du ciel profond, c'est une autre histoire, que de toute façon je connais beaucoup, beaucoup moins. xD

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ValereL tu n'as peut être pas tord dans le fond, mais pour ma part j'ai toujours ma DFK21 que j'utilises encore, mais quand j'ai pu tester les ZWO 178 et 183, pour imager la Lune le grand capteur et la taille des pixels à 2.4µm aident bien. J'ai fait des Lune avec la 183 qui étaient superbes et en une prise, avec la 178 j'avais imprimer une photo en 80x80cm qui était superbe. Avec la DFK21 ou DMK21 du club d'astro je n'ai pas eu d'images aussi nettes. Peut être le nombres d'images accumulées ? Je penses que les ZWO sont quand même un peu au dessus.

Sur le forum il y a aussi des planètes avec les DFK qui sont superbes  (membre: FrankiMi je crois qui fait de superbes images à rapport F/D élevé et super piquées).

Modifié par Alef

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne dis pas le contraire Alef, c'est sûr que les caméras progressent, on maitrise mieux l'échantillonnage à adapter pour  une caméra lambda tout ça, mais ce n'est pas l'objet de mon commentaire.

Ce que je trouve ahurissant, c'est le "gouffre" qu'on prête aux progrès des caméras planétaires d'aujourd'hui, oui c'est mieux OK, mais l'écart n'est pas abyssal.

Voici quelques animations de Jupiter ( Cassegrain 250mm + barlow 2x ) faites avec une Toucam pro ( SPC900 ) avec un débit absolument fantastique de 10 ips, ça faisait pas bésef pour le ratio final vu qu'on était limité par le temps d'acquisition :

 

- 3 septembre 2011 ( 400 images retenues par film ) :

jup-030911-2h20-3h20-l.gif

 

- 11 septembre 2010 ( foyer ) :

jup-110910-2h20-3h35-l.gif

 

- 11 septembre 2010 ( Powermate 2x ) :

jup-110910-4h00-4h30-l.gif

 

Il y a un gouffre par rapport aux caméras qui offrent plus de 10 fois (!) le débit de cette époque ?

Un peu de mesure dans l'appréciation des progrès me semble souhaitable, enfin bon je dis ça hein, ça ne changera rien du tout.

 

Une dernière mais là en 2003 avec une Toucam pro I et un C8 pour rigoler, je savais beaucoup moins de truc évidemment sur le traitement et plein d'autres choses, c'est à dire que c'était probablement largement améliorable à l'époque encore en plus, conditions vraiment pas terribles.

J'aurais été un cador à cette époque, avec de bonnes conditions, il n'y aurait pas eu de gouffre abyssal pour une animation de 15 ans d'âge...

 

jup-170203-00h00-03h00.gif

 

Et j'en ai d'autres du même acabit non hébergées sur mes sites.

 

 

 

Modifié par ValereL
  • J'aime 2
  • J'adore 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Valère c'est toujours sympa quand tu essayes de contester l'apport réalisé ces dernières années par du matériel que tu refuses d'utiliser :) et que du coup tu ne connais pas (les dernières caméra, l'ADC, WinJupos...). Si tu le faisais, la différence tu la verrais.

  • J'aime 1
  • Confus 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

et bien moi perso, je vois des progrès d'années en années dans tous les domaines de l'astrophotographie , peut être minimes , mais ils sont bien là :) 

  • J'aime 1
  • J'adore 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour les amis,

 

Je peux jouer aussi ?

 

Ma M57 en août 94 :

M57_8_94.jpg.eeb0c469ff1f235798910a46f19978e2.jpg

 

Avec ma CCD de conception perso :

camccdfinal.jpg.d379a262e9208c2833db8c9393b6e96b.jpg

 

Bonne journée à vous,

Soyez prudent en ce long WE de Toussaint :)

AG

  • J'aime 6

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut Alain ! 

Bravo pour ta réalisation ! :) 

Dans le temps j'ai aussi pratiqué de l'électronique tropicalisée à la fiche banane ;) 

Mais pas pour la photo, dommage .. 

  • J'aime 1
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Puisqu'on fait dans les souvenirs comparatifs, voilà ce que donnait ma DMK31 il y a plus de 10 ans (août 2008) avec le C14, tube que j'avais reçu peu avant. L'image n'est pas inintéressante, mais je pense obtenir plus de douceur et de définition avec les caméras plus récentes.

5bdade13892b2_CpoernicEratosthne2008_08_24.jpg.0df8affe2304083c0182b4c4e8a5dc8f.jpg

Claude

  • J'aime 5

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quel image !

Pareil pour les Jupiter de ValereL.

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant