Thierry Legault

Les méga-constellations de satellites (Starlink etc.)

Recommended Posts

Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com
Il y a 9 heures, Denis CORRECHER a dit :

ce déploiement absurde

 

Tsssssssssss : Restons des gentlemen Denis. -_-

Le trafic sur internet sert aujourd'hui à plus de 80% pour des diffusion de vidéos. (si possible en HD)

Là dessus, 40% des vidéos sont liées au porno. Je trouve cela rafraichissant.

Les Bonobos règlent la totalité de leurs conflits intra communautaires par des coïts divers et variés.

Manifestement, l'Homme fait de même finalement mais reste, lui, dans le virtuel.

Imaginons maintenant le nombre de guerres évitées ! :ph34r:

 

Autre donnée. Car il est bon de prévoir sa chute.

Le CO2 lié au numérique est passé de l’équivalent des émissions liées au trafic aérien à l'équivalent des émissions liées au trafic camions et demain ce sera l'équivalent du trafic automobile...

Tous nos amis qui travaillent dans ce domaine de l'augmentation du trafic numérique, nous dirigent donc vers une fin plus rapide, dans des températures "australiennes" et en état d'excitation.9_9

 

Bonne nuit à tous

 

 

 

 

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

dites, est-ce qu'on pourrait limiter les digressions politico-énergético-écolo-bistro à l'autre fil (ou créer un fil spécifique) et laisser celui-ci centré sur l'impact des satellites sur l'astronomie (qui est, je crois, le thème de ce forum) ?

merci de votre compréhension :)

 

 

Edited by Thierry Legault

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, Superfulgur a dit :

l'idée qu'on soit enfermés dans un carcan artificiel perpétuel, même là où, depuis que Homo sapiens est sapiens, il projette ses rêves. C'est ça qui est vraiment angoissant, cette fenêtre sur l'infini qui se ferme.

 

Wall-E.jpg.3ad8c5ce0561839e571959cc78838327.jpg

 

Ce qui est insupportable pour moi, c'est comme l'évoque Serge, ce carcan artificiel où l'humanité s'enferme au point d'oublier qu'il existe un ailleurs du monde construit par l'homme. A croire que c'est délibéré dans une époque où même le combat environnemental est récupéré par les aménageurs qui grignotent inexorablement ce que l'on croyait être des sanctuaires. Je pense aux Parc Nationaux par exemple qui deviennent des produits...

 

Désolé Thierry, mais là je pense que la digression est une légitime défense.

Edited by Bernard Augier
  • Like 7

Share this post


Link to post
Share on other sites
23 hours ago, Thierry Legault said:

Je ne sais pas si ça peut marcher, mais je suis sûr d'une chose : si on ne fait rien, il ne se passera rien !

 

Thierry, on a dépassé ce stade depuis bien longtemps, et les moyens d'action légaux ne sont pas trans nationaux (voir l'article que j'ai posté dans l'autre post sur le droit de l'espace).... Rien que ce constat implique que quoique tu fasse, tu ne peux exercer en droit qu'au sein de la nation dans laquelle tu es citoyen. Donc ton influence légale s'en tiens à la France, malgré ta renommée internationale (et au demeurant bien méritée). Et dans la mesure ou un état ne peut faire pression sur un autre pour l'accès et l'utilisation de l'espace....

Mais crois tu que des actions de mobilisations simple comme une pétition de quelques centaines de milliers de "râleurs" va faire infléchir la politique de gouvernements comme celui des Etats Unis, ou de la Chine là où les gouvernements voient une majorité de gens au sein de leurs peuples, qui s'extasieront devant la prouesse technologique ainsi que de voir Netflix en plein milieu du désert de Gobi (sic)???? Combien de gens j'ai vu en observation publique dire "c'est génial" quand on leur montrait un passage de l'ISS....

Je ne suis pas fan du new space tel qu'il se présente, et je pleure tout autant que toi le ciel poétique comme l'on décrit nos anciens, avec ce coté pur et sans tâche.... Sauf que des tâches, dans le ciel, on en met depuis Spoutnik.....

Je me souviens d'une archive sur la conquête de la Lune en 69 ou un commentateur Japonais disais que la Lune lors du premier pas de l'homme devenait impure car souillée par l'être humain.

Le symbole perd de sa part immaculée, on est tous d'accord la dessus, mais le ciel fait partie de l'accessible et de plus en plus de l'utile, et ce pour bien d'autres catégories de population que les astronomes....

La question ne reviens pas a ne rien faire, mais a faire utile, ce qui a un tout autres sens. La tentative de procès contre la FCC me fait doucement rigoler, puisqu'elle ne sera utile que pour les constellations US.... Et ses chances d'aboutir sont tellement minimes que la constellation de Musk, celle d'Amazon, et autres seront déployées depuis belle lurette.

Bref, même une assemblée de prix Nobel ne pourront enrayer le processus, la seule cause qui peut faire effondrer ces empires, c'est que leur marchés ne prennent pas, et que l'économie associée à ces investissements ne suivent pas les prévisions de croissances. Mais tant qu'il y aura des gens pour acheter ce type de services, les amoureux d'un ciel pur n'auront que leur mouchoirs pour pleurer ou leur matière grise pour contourner le problème.

 

Et là on est pas dans la digression, mais dans une autre forme d'action.

Edited by brizhell
  • Like 7

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 34 minutes, Bernard Augier a dit :

Désolé Thierry, mais là je pense que la digression est une légitime défense.

 

Ce sont aussi des réactions émotionnelles devant un envahissement soudain, total violent et imprévu pour bons nombre d’entre nous.

Que les "experts" nous donnent leurs résultats de calculs, les risques réels ou imaginés, les détails des "flottes" à venir : c'est le but et laissons une petite part d'émotion aussi  se manifester.

 

Et pour quelle cause, déploie-t-on ces flottes ? Je l'ai rappelé plus haut, ce n'est pas pour une cause humaniste. Non, hélas. Aller sur la Lune, c'était la geste d'un Vasco de Gama qui s'écrivait. Mais là.

 

il y a 25 minutes, brizhell a dit :

l'économie associée à ces investissements ne suivent pas les prévisions de croissances.

Malgré tout; les boites tourneront pendant des décennies si j'en crois une réponse de Nicolas...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Thierry Legault a dit :

...sur l'impact des satellites sur l'astronomie...

 

Certes, mais le ciel n'appartient pas qu'aux astronomes, au même titre que la pollution lumineuse n'impacte pas que leurs activités. Les nuisances causées par l'irresponsabilité humaine ont des conséquences mesurables sur la biodiversité dont dépend directement la survie de notre espèce, jusqu'à preuve du contraire. On comprend mieux pourquoi nous n'avons pas décelé la présence "d'autres" constructeurs de radiotélescopes dans le cosmos, (Serge, si tu me lis...;)) car, si à chaque fois qu'une bestiole soit disant technologiquement évoluée, vivant sur une planète X, en arrive à un tel seuil de débilité collective, ça doit faire "pschitt" à tous les coups.

Bon, allez, je vous laisse faire vos savants calculs qui vont considérablement faire avancer le Schmilblick.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Pascal C03 a dit :

Ce sont aussi des réactions émotionnelles devant un envahissement soudain, total violent et imprévu pour bons nombre d’entre nous.

Que les "experts" nous donnent leurs résultats de calculs, les risques réels ou imaginés, les détails des "flottes" à venir : c'est le but et laissons une petite part d'émotion aussi  se manifester.

 

ah mais je comprends très bien les émotions de Superconstellation et Bernard, et même je les partage.

 

Ce qui me fatigue par contre, ce sont les jérémiades incessantes sur l'irresponsabilité de l'espèce humaine et sa disparition prochaine, qu'on a déjà subies sur d'autres fils et qui recommençaient ici aussi, et dont on voit encore moins à quoi elle peuvent contribuer à faire avancer le Schmilblick...

  • Like 3
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

comme dit au dessus, pour la photo, ca ne sera pas la fin du monde pour les photo en longue focale: planétaire, galaxies, etc... 

la ou ca sera chiant, c'est clairement les skyscapes, les timelapses, et surtout comme le dit super, pour le visuel: profitons bien des perséides 2020, parce que ca sera les dernières ou on pourra se poser dans l'herbe, et profiter d'une belle nuit d'été à se perdre dans le ciel... à notre latitude, on est en plein dans ceux qui n'auront aucun répit l'été

 

pour les solutions, je pense que tout le monde s'accorde à dire qu'on empechera pas ces satellites d'etre lancés: ca c'est mort...

après, la gene c'est le nombre de satellite x leur brillance. et sur la brillance, on a une carte à jouer... c'est notre seule carte d'ailleurs.

 

actuellement, aucune règle, le problème n'est pas pris en compte. et pour d'éventuelles régulations contraignantes, elles ne sortiront que bien trop tard. on doit donc compter sur la bonne volonté de spacex et des autres. et pour ca, notre seul levier, c'est le "bad buzz" qui peut faire plus de mal que tout le reste... il faut faire des videos effrayantes, les diffuser, parler du problème. spacex s'en tapera au début. mais imaginons que oneweb se mette à faire une com ou il garantisse des satellites invisibles parce qu'ils auront pris le problème en compte à la conception, et que spacex qui veut sauver l'humanité se traine le boulet d'être celui qui fait disparaitre le ciel, alors la ca peut faire bouger les choses...

 

on a pas grand chose à essayer à part ca, et pour une fois, on a tout a gagné et plus rien à perdre.... donc perso, j'en parle autour de moi et j'essaie de participer comme je peux à faire monter la mayonnaise... 

 

  • Like 6

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah mais en fait, ils doivent être satisfaits les spécialistes de transits satellitaires devant la Lune ou le Soleil. Là ils vont pouvoir s'en donner à cœur joie !;):)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Est ce que l'on ne peut pas comparer Starlink et la pollution lumineuse ?

 

Qu'en est-il de la pollution lumineuse ? Il me semble qu'il y a des progrès, grâce à des associations qui luttent inlassablement depuis, quoi, 30 ans, en gros ?

Or, la pollution lumineuse, avant la "prise de conscience écologique", il me semble que les gens s'en foutaient, non ? Les villages éclairés pour éviter les voleurs, etc, les astronomes, à coté, c'était peanuts… Or, ça change, non ? Nouvelles réglementations, parcs naturels, etc.

Or, le moteur de ce changement, c'est quoi ? Voir mieux la Voie lactée ? Oui, peut-être, mais j'ai l'impression, surtout autre chose : le fric, donc le pétrole, et le CO2, foutus en l'air bêtement, le problème pour les animaux et les insectes… 

On est plus (je suis pas sûr, je demande votre avis) sur une démarche "écologique" que "philosophique", il me semble.

Je finirai en remarquant que c'est terrible de constater qu'au moment où les gens prennent conscience du problème de la pollution lumineuse, paf, Musc nous balance des milliers de satellites...

 

  • Like 5

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, Superfulgur a dit :

Est ce que l'on ne peut pas comparer Starlink et la pollution lumineuse ?

 

Oui

 

il y a 4 minutes, Superfulgur a dit :

Qu'en est-il de la pollution lumineuse ? Il me semble qu'il y a des progrès, grâce à des associations qui luttent inlassablement depuis, quoi, 30 ans, en gros ?

 

Oui aussi mais là on parle de la France (peut-être de l'Europe ?). Je ne sais pas si une telle prise de conscience existe aux US, j'en doute fort : Make America great again" :(

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 14 heures, brizhell a dit :

Bref, même une assemblée de prix Nobel ne pourront enrayer le processus, la seule cause qui peut faire effondrer ces empires, c'est que leur marchés ne prennent pas, et que l'économie associée à ces investissements ne suivent pas les prévisions de croissances. Mais tant qu'il y aura des gens pour acheter ce type de services, les amoureux d'un ciel pur n'auront que leur mouchoirs pour pleurer ou leur matière grise pour contourner le problème.

 

Encore une fois, je ne suis pas d'accord (par contre, je souscris entièrement à ce que dit spoutnicko)

 

Face aux protestations, SpaceX a quand même réagi en disant qu'ils allaient trouver une solution (donc ils admettent qu'il y a un problème) et pris la peine de mettre un "revêtement" sur un des satellites (darksat). Même si ça n'a pas vraiment d'effet, en tout cas ils n'ont pas joué l'indifférence. A nous de continuer à appuyer là où ça fait mal ! Tout ce qu'on gagnera en dizièmes de magnitude et en retards de lancement sera bon à prendre, aussi bien pour Starlink que pour les autres projets pas encore aboutis. C'est pour ça que je passe beaucoup de temps à faire ces vidéos et les diffuser (et puis de toute façon, je préfère écrire 15 lignes de texte pour expliquer qu'il faut se battre que pour expliquer qu'on ne peut rien faire !). Je suis persuadé que ça doit déranger monsieur Musk de passer pour un pollueur.

 

Deuxio, ces projets ont besoin d'investisseurs, qui ont plusieurs caractéristiques :

- ils ont une aversion au risque (réel ou supposé), donc une menace de procès, même si elle a extrêmement peu de chances d'aboutir, peut avoir son utilité

- certains se détournent des placements non "responsables" (éthique, écologie...), donc à nous d'appuyer sur le fait que le ciel va être défiguré, pollué etc.

Leur comportement est loin d'être rationnel à 100%, comme le montrent la bourse et les bulles spéculatives.

 

Mais ça, les scientifiques ne sont-ils pas trop rationnels pour le percevoir ? :/ Tout ce que j'espère au moins, c'est que si des astronomes sont invités dans les médias à parler de cette menace, les défaitistes déclineront ces invitations : pas la peine de scier la branche sur laquelle on est assis !

  • Like 7

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tant qu'on en est à parler des dangers potentiels de ce machin... une question que je me pose assez sérieusement quand même :

Si la luminosité totale des satellites dépasse celle des étoiles, n'y a-t-il pas de risque de désorientation / perte d'équilibre en regardant le ciel ? Vous savez, comme quand, au planétarium, on avance la nuit en accéléré et le cerveau ne sait plus très bien si c'est les étoiles ou toute la salle qui tourne...

 

Dans la même veine, l'impact sur certaines espèces animales ? Bon, ça je sais que personne n'en a rien à carrer, mais si un jour toutes les hirondelles décident de partir vers l'ouest plutôt qu'au sud, faudra pas s'étonner...

 

Bon à priori, on en est assez loin de supplanter les étoiles, même avec un starlink à pleine puissance, donc ça reste des scénarios vraiment extrèmes.

 

Thierry, tu as pu estimer la magnitude des starlink en position définitive ?

 

Romain

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 55 minutes, Roch a dit :

Thierry, tu as pu estimer la magnitude des starlink en position définitive ?

 

On parlait heureusement de magnitudes a priori "pas trop" dérangeantes, genre 5 ou 6 avec des pics (flashes) à 3 ou 4 si j'ai bien compris...? Si c'est ça c'est toujours un moindre mal. Cependant, combien y aura-t-il dans les prochaines années de Starlink en position définitive et en position non définitive ? Quelles proportions en moyenne sur le nombre total de Starlink et autres satellites du même genre ?

 

Je pense notamment à tous ceux qui seront beaucoup plus brillants car plus bas, en train d'être lancés si la flotte n'est pas encore au complet, ou pour remplacement, ou encore parce que désorbités et en train de redescendre... j'envisage toutes les possibilités. 

 

Ça serait utile pour prévoir à peu près le nombre de satellites réellement gênants en visuel. J'ai vu passer des calculs qui tentaient une estimation du pourcentage de satellites en orbite définitive ou non et de son évolution (il me semble de mémoire que @Alain MOREAU s'y était essayé avec l'hypothèse de 40 000 satellites à terme, sur le fil Falcon Heavy (?) - c'était d'ailleurs pour démontrer l'absurdité du projet... 9_9). On pourrait recouper ça avec les résultats de @Kirth qui disaient, si je me souviens bien, qu'on peut voir 3,65% de la flotte totale de satellites dans le ciel de n'importe quel point du globe. Bon je sais qu'il reste malgré tout des approximations et des incertitudes significatives, notamment sur l'effectif réel de satellites qui seront lancés, si on veut connaître le nombre réel et non pas la proportion de satellites gênants. Mais cette dernière peut déjà être un renseignement utile et il faut parfois procéder par hypothèses.

 

Là comme ça j'aurais beaucoup de mal à calculer quoi que ce soit, mais si d'autres participants ont de meilleures connaissances (fréquence envisagée de lancements, nombre à chaque lancement, durée du trajet vers l'orbite définitive, durée passée sur cette orbite avant d'être redescendu, etc... je suis sûr qu'on pourrait établir une ébauche de modèle prévisionnel, même s'il reste très approximatif et soumis à incertitudes !)

Edited by Cédric Perrouriefh

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Roch a dit :

Thierry, tu as pu estimer la magnitude des starlink en position définitive ?

 

j'ai une idée approximative en regardant la vidéo et en comparant avec les étoiles du champ, mais je préfère affiner

Share this post


Link to post
Share on other sites
5 hours ago, Thierry Legault said:

 

Mais ça, les scientifiques ne sont-ils pas trop rationnels pour le percevoir ?

 

Tu a probablement raison, mais j'attends ton estimation de la brillance de darksat pour imaginer à quel point SpaceX se soucie du problème avec le risque qu'il ne s'agisse que d'un coup de com, à la manière des habitudes de cette compagnie. ..... Pense tu que Musc se soucie des conditions d'extraction du lithium pour ses Tesla et de l'image de bienfaiteur écolo de l'humanité qui va avec ?

Perso sur les astéroïdes et sur les météores, je sais que je vais ramer un peu plus, mais ai-je le choix ? On a tous acté que cela ne s'arrêtera pas, et mon premier propos ici concernait les lancements, pas les revètements. Au combien je souhaite que tu ai raison, mais les leviers de la com sont sournois....

 

5 hours ago, Thierry Legault said:

en tout cas ils n'ont pas joué l'indifférence.

 

Bien sur qu'ils ne la jouent pas ! Ce serais en effet un bon moyen de passer pour des cow boys sans foi ni lois se souciant peu de... heu... quoi ? L'écologie, la pollution du ciel ? Le coté poétique de la contemplation des cieux ? Ben sans vouloir jouer les Cassandre, j'espère que tu a raison et que les investisseurs soient des poètes, mais j'ai un peu peur que l'on se gourre là....

Mis en application chez les chinois, les russes ou tout autre gouvernement bienveillants, j'aimerai que tu ai raison....

 

Une question qui serais intéressante à traiter est le type de revêtement à faible albédo disponible dans le spatial, le rapport de surface du corps de ces satellites par rapport aux panneaux, pour voir si la marge existe dans la baisse de magnitude de ces cochonneries.

 

 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour la magnitude de ces satellites, le plus simple c'est de faire la mesure soi-même: pas compliqué par comparaison aux étoiles:

Par exemple dans la petite ourse qu'ils ont encore traversé ce soir la polaire est à m=2.0, beta à m=2.1 et gamma à 3.0: mercredi soir sous un ciel bien dégagé je les trouvaient vers m=2.4 au plus brillant, plutôt autour de 2.8 ce soir (toujours à 35-40° de l'horizon nord), mais c'était entre les cirrus et autres nuages (quand heavens-above annonce 3.5 ou plus faible), pour les autres qui passent le matin (et sont plus proche de leur orbite définitive)... il faut se lever tôt si le ciel est dégagé...:(

Nicolas

Edited by biver
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 39 minutes, biver a dit :

Par exemple dans la petite ourse qu'ils ont encore traversé ce soir la polaire est à m=2.0, beta à m=2.1 et gamma à 3.0: mercredi soir sous un ciel bien dégagé je les trouvaient vers m=2.4 au plus brillant, plutôt autour de 2.8 ce soir (toujours à 35-40° de l'horizon nord), mais c'était entre les cirrus et autres nuages (quand heavens-above annonce 3.5 ou plus faible), pour les autres qui passent le matin (et sont plus proche de leur orbite définitive)... il faut se lever tôt si le ciel est dégagé...:(

 

là ce sont ceux du dernier lancement, qui sont à 350 km d'altitude et pas encore en config finale (notamment les panneaux solaires)

 

Ceux que j'ai filmés samedi matin sont ceux du premier lancement et sont à poste à 530 km. Sur une douzaine de satellites j'estime la magnitude entre 3,5 et 4 à culmination à plus de 60° de hauteur entre la grande ourse et le dragon (120° d'élongation solaire), faiblissant à mesure qu'ils descendent vers l'est. C'est assez cohérent avec ce qu'annonce Heavens Above (3,5)

 

 

Edited by Thierry Legault

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 15 heures, iblack a dit :

Je ne sais pas si une telle prise de conscience existe aux US, j'en doute fort :

 

Bonjour:

En effet de plus en plus les villes font des efforts a diminuer la pollution lumineuse, surtout dans les centres villes qui ne sont que des bureaux et désertés après dix huit heures.

Pas mal de petites villes économisent en électricité, malheureusement les centres commerciaux sont une autre histoire.

 

Ce qui est "amusant" c'est que la France soit expert en son et lumières de plus je dois ajouter que  c'est magnifique en éclairant un château, une cathédrale, etc.

 

https://www.skyandtelescope.com/astronomy-blogs/astronomy-holidays-stargazing-tour/10-dark-sky-parks-in-the-u-s-you-need-to-visit/

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une question d'un ignorant des techniques photo : Dans une serie, qu'est ce qui empèche le logiciel d'exclure les photos "polluées" ? ce ne doit pas être tres difficile de determiner les quelles ont un trait...

 

Autre chose, est ce qu'on peut pas s'amuser aussi, connaissant les éléments orbitaux des quelques centaines de sattelites de Starlink, à couper la CCD dès que le logiciel prévoit un passage ? Un tel systeme pourrait être transparent pour l'utilisateur...

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, centauri a dit :

Une question d'un ignorant des techniques photo : Dans une serie, qu'est ce qui empèche le logiciel d'exclure les photos "polluées" ? ce ne doit pas être tres difficile de determiner les quelles ont un trait...

 

Autre chose, est ce qu'on peut pas s'amuser aussi, connaissant les éléments orbitaux des quelques centaines de sattelites de Starlink, à couper la CCD dès que le logiciel prévoit un passage ? Un tel systeme pourrait être transparent pour l'utilisateur...

 

oui, en théorie tout est possible, et même facile. Les algorithmes de réjection savent déjà éliminer les pixels déviants dans une pile  d'images, sauf qu'un bonne grosse trace bien baveuse n'est pas si simple à éliminer sans qu'il ne reste aucun résidu visible (je rappelle qu'en astro CP on va quand même chercher des signaux infimes !) et sans avoir à jouer sur les paramètres de réjection. Pas terrible à une époque où on cherche de plus en plus à avoir des manips simples et "presse-bouton". Quant à détecter un trait, oui c'est évident visuellement mais par soft il faut probablement de l'IA, ça n'existe pas encore mais il va sûrement falloir y venir (et si possible sans confondre un trait de satellite et une queue de comète…)

 

Couper la caméra quand un satellite passe, oui c'est une autre idée, encore faut-il que le soft d'acquisition ait connaissance de la position de l'observateur et des éphémérides des satellites (ce qui implique qu'en pleine nature, il faut avoir récupéré ça à l'avance). Et comment font les gens qui utilisent un APN, donc autonome et sans ordi ? Quant à couper une pose en cours, ce n'est pas du tout une bonne idée car il vaut mieux qu'elles soient toute de même durée, donc ça impliquerait de ne débuter une pose que quand un satellite prévu vient de passer, ce qui fait perdre statistiquement 1/2 pose à chaque prévision de satellite.

 

Et puis tout ça est envisageable en photo CP sur instrument, mais pas à grand champ (paysage, filé d'étoiles…)

 

C'est toute la différence entre la théorie et la pratique : en théorie c'est pareil, en pratique c'est différent… 9_9

 

 

Edited by Thierry Legault
  • Like 5

Share this post


Link to post
Share on other sites

La théorie c'est quand on a analysé tous les problèmes mais y rien qui marche !

La pratique c'est quand tout marche mais on sait pas pourquoi :)

  • Like 4
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now