Thierry Legault

Les méga-constellations de satellites (Starlink etc.)

Recommended Posts

Le 25/01/2020 à 22:33, brizhell a dit :

Je me souviens d'une archive sur la conquête de la Lune en 69 ou un commentateur Japonais disais que la Lune lors du premier pas de l'homme devenait impure car souillée par l'être humain.

 

De fait, avant de sortir du LEM et faire le premier pas sur la Lune, l'homme jeta par son hublot un sac poubelle !!!!

Edited by PhVDB

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com
il y a 2 minutes, PhVDB a dit :

De fait, avant de sortir du LEM et faire le premier pas sur la Lune, l'homme jeta par son hublot un sac poubelle !!!!

Au moins on est quasi sur qu'il n'a pas cherché un coin pour piser. xD

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sur le topic de CN, j'ai beaucoup aimé la réponse de Léon au fait qu'on voyait ISS toute la nuit au mois de mai : " C'est parce qu'elle est gigantesque et qu'il y a de l'éclairage dessus".    https://www.cloudynights.com/topic/662959-space-x-starlink-satellites-and-light-pollution-of-night-sky/?p=9398975

On voit tout de suite qu'il a tout compris :D

 

Sinon je me posais la question de pourquoi il me semblait que le train du premier lancement en mai était sensiblement moins impressionnant que les plus récents, et en fait après vérification, ce premier lancement avait déployé les satellites à 440 km d'altitude alors que les lancements plus récents les ont emmenés à 290 km soit 150 km plus bas . 

Petit changement donc dans les stratégies de déploiement qui sont assez sensibles aussi quand on observe que la montée et l'espacement des satellite se fait maintenant en deux phases très distinctes, La seconde moitié environ du train commençant de suite à s'espacer tandis que la première moitié reste très groupée et assez basse pour rejoindre la position opposée sur l'orbite  où elle pourra commencer sa prise d'altitude. 

Edited by den b
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 25/01/2020 à 22:33, brizhell a dit :

Je me souviens d'une archive sur la conquête de la Lune en 69 ou un commentateur Japonais disais que la Lune lors du premier pas de l'homme devenait impure car souillée par l'être humain.

 

Je me souviens d'une femme algérienne qui m'a soutenu que l'homme n'avait pas pu aller marcher sur la Lune car le 21/07/1969 la lune était en croissant :S

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

encore une fois, merci d 'éviter les hors-sujets, d'autant plus s'ils sont pipi-caca et si vous n'avez rien d'intéressant à dire sur l'objet de ce fil ! Pour ça, il y a le bistro >:(

 

 

Edited by Thierry Legault
  • Like 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, den b a dit :

Sinon je me posais la question de pourquoi il me semblait que le train du premier lancement en mai était sensiblement moins impressionnant que les plus récents, et en fait après vérification, ce premier lancement avait déployé les satellites à 440 km d'altitude alors que les lancements plus récents les ont emmenés à 290 km soit 150 km plus bas . 

 

ceux de mai 2019 sont tous à 530 km, par contre ceux de novembre n'y sont pas tous, et ceux du 7 janvier pas du tout. Ca prend donc un certain temps...j'aurais bien aimé savoir quand le 1130 (le darksat) sera à poste !

  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Bonjour

Il faut attendre fin fev d’après cette discussion

http://www.astrosurf.com/topic/116244-falcon-heavy-lodysée-de-la-tesla-dans-lespace/?page=136&tab=comments#comment-1759921

extrait

Bien que DarkSat soit maintenant en orbite, il faudra un certain temps pour voir son efficacité. Patrick Seitzer, astronome de l'Université du Michigan qui étudie l'effet des constellations de satellites sur l'astronomie optique, a déclaré lors d'une conférence de presse ultérieure que le satellite n'atteindra probablement pas son orbite opérationnelle avant fin février. "Des mesures sérieuses peuvent alors commencer", a-t-il déclaré.

Daniel

https://www.nsf.gov/attachments/299316/public/12_Satellite_Constellations_and_Astronomy-Pat_Seitzer.pdf

 

Edited by teko38

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mais on peut alors ajouter, que si chaque satellite lancé passe au moins 1 mois à basse altitude, voire 2, pour en lancer 12000 à raison de 2 lancements/mois (prévu cette année?), soit 120/mois, cela va quand même faire des années avec plus d'une centaine de satellites qui seront (quelque soit leur revêtement) entre magnitude 1 et 3 quand il passeront à plus de 30° de l'horizon (magnitudes constatées)...

Sinon d'après le catalogue en ligne sur heavens-above, 1/3 (20 sur 60) des satellites lancés en novembre seraient encore sur leur orbite basse à 350km, 2mois 1/2 après leur lancement.

Nicolas

  • Like 6

Share this post


Link to post
Share on other sites

vous oubliez les nouveaux délires  de ce pouvoir qu es l argent

et si en plus au cas ou autorisé sa fait école, nous aurons en plus de la lecture .....

 https://planetes360.fr/tres-bientot-dans-le-ciel-vous-verrez-des-publicites/

 

après oui comme il a été dit plus haut  le seul pouvoir que nous avons , c est justement d utilisé internet et les réseaux pour mettre a bas le bien fondé de tout ces projets , facebouker en faux le délire de musk , sa peut le freiner , voir réagir ......

et cette opportunité va peut être permettre du coup aux nations de réfléchir sur l appartenance du ciel , bien de l humanité ou pas

 

et pour le clin d œil , suivant le lien donné , rien a voir avec les sat , mais je me permet ,   pour les montagnards , a quand une pub pepsi sur la face nord des grandes jorrasse...falaises du cirque de gavarni , volcans d auvergne , falaises d etretat...ect........zennnn-_-

 

Edited by Achaim

Share this post


Link to post
Share on other sites

Information communiquée via une source ESO: Il semblerait que des discutions sérieuses soient en cours entre astronomes pro et Mr Musk. Ce dernier semble ouvert, attentif et désireux de faire ce qu'il faut pour solutionner le problème. Apparemment les satellites noirs ne seraient pas une bonne solution. Un revêtement miroir suffisamment plan pour avoir une réflexion spéculaire serait envisagé.  Dans ces conditions, sauf à se retrouver momentanément pile dans le faisceau réfléchi, le satellites seraient beaucoup moins brillants. Le comportement visuel serait alors plus proche de ce qu'étaient les Iridium...

Edited by Patrick Sogorb
corrections d'orthographe
  • Like 4
  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

il y a une heure, Patrick Sogorb a dit :

Information communiquée via une source ESO: Il semblerait que des discutions sérieuses soient en cours entre astronomes pro et Mr Musk. Ce dernier semble ouvert, attentif et désireux de faire ce qu'il faut pour solutionner le problème

 

Il est "ouvert, désireux de faire ce qu'il faut"  depuis mai 2019..

 

https://www.numerama.com/sciences/521262-elon-musk-promet-de-modifier-les-satellites-starlink-pour-ne-pas-gener-les-astronomes.html

 

… En attendant :

 

"Gwyne Shotwell, le président de SpaceX a d'ailleurs annoncé, le mois dernier, que la société procédera à quelque chose comme 35 à 38 lancements dans le courant de l'année."

 

https://www.futura-sciences.com/sciences/breves/astronomie-spacex-60-satellites-plus-sombre-starlink-711/

Edited by vaufrègesI3
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
6 minutes ago, Patrick Sogorb said:

Il semblerait que des discutions sérieuses soient en cours entre astronomes pro et Mr Musk

 

Si c'est le cas c'est une excellente nouvelle !

 

Je me posais une question sur l'albédo intégré sur la totalité de la surface d'un Starlink. Si on regarde les animations faites sur le site starlink.com, les satellites sont constitués d'un panneau solaire dont le ratio de surface est de 1 pour 3 entre la largeur et la hauteur.

starlink_2.jpg.5077698e50689d7eb1769d6362aaddaa.jpg

 

Le corps est constitué d'un carré horizontal dont la diagonale est de la largeur de la coiffe d'un Falcon 9 soit 5.2m environ, soit un carré de 3m70x3m70.

 

starlink_1.jpg.bc8aab22574d6e80275b5bbdfd2d1fdd.jpg

 

Le panneau solaire fait donc environ 12m sur 4. Donc hormis les considérations sur l'angle de vue (cos(Théta) l'angle de vue respectif des éléments du satellite), on peut considérer sous un angle de 45° (cas ou l'on voit le maximum des 2 surfaces, corps et panneau), que la surface exposée du panneau solaire représente 34m² et le corps 9.7m². Le flux lumineux re émis sous éclairement solaire est proportionnel à ces surfaces pondérées de leur albédo respectif, soit a pour le panneau, et b pour le corps. Le flux réfléchi est proportionnel à a*34+b*9.7/2 (hypothèse ou l'on ne voit que la moitié du corps). L'albédo variant de 0 à 1, et celui du panneau étant le plus bas (supposons 0.1 pour le panneau), si le corps à le même albédo que le panneau, le flux du corps représente 1/6 du flux réfléchi (3.88flux.m²). Mais si l'albédo du corps est quasi celui d'un miroir (albédo de 1), dans les même conditions d'éclairages et d'angle de vue, le flux du corps représente  2.7 fois le flux réfléchi par le panneau soit un flux total équivalent de 8.25flux.m²

On a donc en gros une variation de 2.12 dans le flux réfléchi entre un albédo du corps réduit de 1 à 0.1. Or une variation d'un facteur 2.12 en flux, sauf erreur ça fait une différence de magnitude de 0.8. Donc en réduisant l'albédo du corps du satellite d'un facteur 10, on gagne a peine moins d'une magnitude.

 

J'ai fait le calcul sur un coin de table vite fait, je me goure probablement dans l'estimation, mais l'idée est là, faudrait que je prenne un peu de temps pour faire ça sérieusement, mais même avec une peinture miracle je suis pas du tout sur que le gain soit très significatif.

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
22 hours ago, biver said:

il faut se lever tôt si le ciel est dégagé...

 

Mauvais temps sur le Sud Ouest.....

  • Sad 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, brizhell a dit :

mais même avec une peinture miracle

 

J'y connais rien en physique, mais il nous faudrait donc une peinture à la fois zéro réfléchissante et zéro absorbante, pour pas que le satellite chauffe, nan ?

Ca s'appelle comment, ça, une chimère ?

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
1 hour ago, Superfulgur said:

J'y connais rien en physique, mais il nous faudrait donc une peinture à la fois zéro réfléchissante et zéro absorbante, pour pas que le satellite chauffe, nan ?

 

Heu toi, t'y connais rien en physique ? :).....

Sauf a avoir un refroidissement actif, ce qui consomme de l'énergie, en général, tout ce qui est absorbé fait chauffer le bouzin et dans le vide, les calories s'évacuent uniquement par radiation, donc si tu absorbe du visible, tu va re émettre en IR. J'imagine qu'il doit y avoir un compromis entre ce qui est tolérable en réflexion visuelle, la température supportable par le satellite, et la disspation radiative par la surface du corps....

Bref c'est pas un chimère, mais ça doit être un vrai casse tête...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Apparemment les satellites militaires US disposent d'une technologie pour les rendre plus discrets, mais évidemment c'est top secret :

 

https://www.universetoday.com/144659/stalking-starlinks-darksat/


"...To date, SpaceX has not released images of just what ‘DarkSat’ looks like up close. Several US classified satellites such as Lacrosse 5 typically pull a ‘vanishing act’ and are suspected of using some sort of stealth technology, though of course, the U.S. Department of Defense isn’t sharing this ability with SpaceX..."
 

  • Like 2
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 13 heures, brizhell a dit :

Le corps est constitué d'un carré horizontal dont la diagonale est de la largeur de la coiffe d'un Falcon 9 soit 5.2m environ, soit un carré de 3m70x3m70.

 

En fait il y a deux jeux de satellites cote à cote sous la coiffe, donc  la base est moitié plus petite.

Clip_3.jpg.d94176cacd5c28d142e2dd96e91bf4db.jpg

Et diamètre interne de la coiffe : 4,60 m

Edited by den b
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

 

13 minutes ago, den b said:

la base est moitié plus petite.

 

Bien vu, et coup de bol de ma part, dans le calcul j'avais divisé la surface par deux en considérant que le corps était à moitié masqué par le panneau (vu de dessus et non de dessous) : a*34+b*9.7/2

Donc l'estimation est cohérente a priori...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Cette approche de la réflexion dans une seule direction pour avoir des flares semble très raisonnable à première vue.

Attention cependant, car les panneaux sont très grands par rapport aux antennes des iridium ! si on se prend une réflexion solaire directe d’un panneau bien poli de 12m x 4m, avec un coef de réflexion de 8% (j’ai trouvé cette valeur sur internet), je trouve que ca fait quand meme magnitude -11 pour un satellite à 400km de nous ! ca fait beaucoup plus que les iridium !!! pas loin la pleine lune dans un objet ponctuel (plus besoin d'attendre que Betelgeuse pete pour voir ce que ca fait) !

 

Cette valeur semble aussi cohérente avec les antennes iridium qui faisaient 4mx1m selon ce que j’ai pu voir. la on a 12x plus, donc pas loin de 3 magnitudes de plus.

 

Dans cette optique, le mieux serait de gérer la rugosité pour avoir une réflexion non parfaitement spéculaire. Par exemple, avec un lobe de réflexion de 5° (10x le diamètre angulaire du soleil), ca ferait dans le pire cas des flashs vers la magnitude -6 (luminosité de chaque flare divisée par 100 mais 100x plus de flares au total!). faut voir que ca reste un peu chiant quand meme, car en partant sur 16000 satellites = 200x plus que les iridium, des panneaux 12x plus grands que les iridiums, et des lobes (pour ne pas faire des flares de magnitude -12), ca fait quand meme 2000 fois plus de flares que les iridum. Toujours à la louche, ca fait passer de qq gros flares nocturnes par semaines pour un lieu donné avec les iridium à un flare nocturne toute les 10 minutes avec les starlink…

Edited by spoutnicko
  • Sad 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 19 heures, Patrick Sogorb a dit :

Information communiquée via une source ESO: Il semblerait que des discutions sérieuses soient en cours entre astronomes pro et Mr Musk. Ce dernier semble ouvert, attentif et désireux de faire ce qu'il faut pour solutionner le problème.

 

Pour avoir bossé dans un grand groupe et vu le cynisme total des grands patrons de branches, j'aimerais bien être une petite souris et avoir accès aux rapports de réunions où le problème de pollution a forcément été soulevé par quelqu'un et avec une conclusion genre. "On fonce et on accommodera après" Technique du pied dans la porte.

 

Il y a 19 heures, vaufrègesI3 a dit :

"Gwyne Shotwell, le président de SpaceX a d'ailleurs annoncé, le mois dernier, que la société procédera à quelque chose comme 35 à 38 lancements dans le courant de l'année."

 

 

  • Like 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, spoutnicko a dit :

Toujours à la louche, ca fait passer de qq gros flares nocturnes par semaines pour un lieu donné avec les iridium à un flare nocturne toute les 10 minutes avec les starlink…

Les astrophotographes devront faire des poses plus courtes, moins de 10 mn. On aura bientôt la super application pour prévenir des flares. Elles avaient cartonner celle-là du temps des iridium. Et va s'y que je m'extasie d'un flare iridium. On pourra tout paramétrer. Mais en attendant la 6G avec plus de satellites (je dit cela au hazard car je n'en sais rien), on va vire arriver à la pose courte d'une 1s avec des flares tous les 10 s. Noël toute l'année.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Donc en gros 85% de la surface éclairée de chaque starlink c'est le côté du panneau solaire exposé au soleil...

Comme j'imagine mal soit qu'on tourne la face non sensible du panneau solaire côté soleil (ou alors les 2 côtés sont recouverts de cellules photovoltaiques), cela doit donc être majoritairement une face censée couverte de cellules photovoltaiques qui nous renvoie la lumière, et donc je ne sais pas comment vous envisageriez de changer le revêtement...:/

Reste l'orientation, mais je ne sais pas si elle est très active: pour l'ISS j'ai l'impression que les panneaux tournent de façon a être la plupart du temps bien orienté vers le soleil (si c'est perpendiculaire à la direction solaire, les reflexions spéculaires sont vers le soleil, et plus la terre - qui explique peut-être pourquoi je n'ai plus vu de "flash" ISS depuis quelques temps). Pour les starlink, l'idée serait donc d'avoir des réflexions les plus directives possibles, pour qu'elles soient purement spéculaires comme un miroir, mais de garantir aussi une orientation parfaite afin de renvoyer la lumière solaire vers le soleil à < quelques ° près... sinon c'est la supernova galactique toutes les minutes comme dit au-dessus!

Nicolas

Edited by biver

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now