jackbauer 2

Les scientifiques russes contre la guerre en Ukraine

Recommended Posts

Plus de Soyouz pour lancer les OneWeb :

 

"...En raison de la position hostile du Royaume-Uni envers la Russie, une autre condition pour le lancement du vaisseau spatial OneWeb le 5 mars est le retrait du gouvernement britannique des actionnaires de OneWeb..."

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

400 km, c'est pas si loin pour un missile... :ph34r:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a une heure, jackbauer 2 a dit :

En attendant, les seuls qui sont tranquilos bien à l'abri sont à bord de l' ISS !

 

400 km, c'est pas si loin pour un missile... :ph34r:

 

Il y a 4 heures, Superfulgur a dit :

2'44'' :

 

"Ce qui fait peur, c'est Satan 2, un missile qui peut raser un pays de la taille de la France".

 

Dommage de résumer la vidéo à cette affirmation un peu grandiloquente.

Surtout que bon, Poutine peut bel et bien raser un pays en appuyant sur le bouton, pas sûr que le fait qu'il faille un missile ou 20 soit le point capital ici... ;)

 

EDIT : après avoir jeté un oeil, il s'avère que chacun de ces jolis joujous porte 12 têtes nucléaires, l'affirmation n'est malheureusement peut-être même pas si loin de la réalité... Flippant. 

Edited by RL38

Share this post


Link to post
Share on other sites
Citation

Le Centre national de la recherche scientifique (CNRS) annonce suspendre "toutes nouvelles formes de collaborations scientifiques avec la Russie", après l'invasion russe de l'Ukraine. "La science n’a pas de frontières mais les valeurs que toutes les communautés scientifiques portent et partagent ne peuvent tolérer cette guerre", écrit le CNRS.

France Info

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Douze têtes nucléaires, c'est pas si grave, les douze plus grandes villes de France sont de gauche! ;)

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 6 heures, RL38 a dit :

Sur la question de la menace nucléaire :

...

 

(c'est plus intéressant que le titre et la miniature tapageuse ne le laissent penser ;)

 

Ok ! C'est autant putaclic que le laisse suggérer la miniature. C'est très très mauvais au niveau de l'information journalistique, et on est dans le sensationnel.

 

J'adore les (parlant du déploiement des forces de dissuasion) "il fait clairement référence à l'arme nucléaire" ! Ah bon !?

Je signale que les forces de dissuasion françaises et américaines sont déployées en permanence 24h/24-7j/7 toute l'année. Ce qui faisait dire à un général que les propos de Poutine étaient surprenants et de l'ordre de la rhétorique agressive !

 

Mais sinon la vidéo montre l'étendue de sa médiocrité quand elle passe totalement à côté du fait que :

1. Une arme nucléaire ne se résume pas à une arme anti-cité pour frapper une ville.

 

2. Les armes nucléaires, c'est aussi des armes tactiques pour le théâtre d'opération. Le but est de renverser une situation où l'on est en défaveur du point de vue des forces classiques.

On sait déjà que la Russie est inférieure en force par rapport à l'OTAN. Sur un théâtre d'opération classique, elle n'aurait pas le dessus. C'est pour cela que la Russie a opté pour un renforcement de ses armes nucléaires.

 

3. Les armes nucléaires tactiques peuvent impliquer l'utilisation d'EMP. Autrement dit, il suffirait à la Russie de faire exploser une série de bombes nucléaires dans l'espace (c'est un intérêt de la SATAN2) pour que sans dommages matériels et humains, la totalité du pays soit plongée dans un blackout total aux conséquences économiques et logistiques aussi efficaces que nos sanctions économiques face à la Russie.

Poutine n'a pas besoin de rayer la France de la carte pour nous mettre hors circuit.

 

Une dernière note sur la SATAN 2 : Ce genre d'arme n'est pas nouveau dans l'arsenal russe (et américain). Il faut surtout y voir la modernisation d'un vecteur, les autres devant dater et n'étant certainement plus en état de voler.

Une dernière note sur la vidéo : Il faut faire la différence entre les têtes nucléaires déployées et celles supposer exister. Il aurait peut-être fallu faire un vrai travail de journaliste avant de faire ce genre de vidéo.

 

Par ailleurs, Poutine sait parfaitement qu'une attaque nucléaire de type anti-cité résulterait dans l'application d'une frappe majeure et totale des USA sur la Russie. Autrement dit, Washington, Paris ou Londres détruites = la Russie réduites à néant ! Poutine voulait réintroduire l'Ukraine et la Biélorussie dans la Russie, pas que la grande Russie finisse anéantie.

 

Si on estime que Poutine est encore un peu rationnel, son message a surtout pour but de faire comprendre que leur armement nucléaire leur permet (théoriquement en fait) de s'opposer à nous sur le terrain, en clair : "ne venez pas nous affronter au sol, car même si nous sommes inférieurs en forces classiques, nous avons des moyens non conventionnels capables de vous faire mordre la poussière".

Accessoirement, on ne peut pas exclure aussi l'aspect psychologique ! Terroriser le citoyen européen lambda ! Se faisant, il espère susciter une opposition de nos populations contre nos gouvernements pour qu'on laisse faire.

 

Si Poutine tire nucléairement sur l'Europe, ils ont tout à perdre. 

En tout cas, si Poutine n'est pas convaincu de ça, ses généraux le sont. Même les plus nationalistes et les plus effrayés par Poutine ne le laisseront pas prendre le risque de faire sombrer la Russie dans un acte suicidaire. Poutine le sait, c'est un grand classique.

 

 

Par ailleurs, concernant la réunion de l'Ukraine et de la Biélorussie dans la Russie.

Sur ce dernier point, il le sous-entend lourdement dans son manifeste de juillet 2021, et cela apparaît clairement dans l'article de presse russe paru samedi matin à 8h00 avant d'être retiré rapidement (mais pas assez vite) et qui annonçait que l'Ukraine venait de réintégrer la Russie.

L'article est d'ailleurs intéressant, comme le manifeste de Poutine. Ce dernier voit l'occident comme une entité prétentieuse et décadente, il ne veut pas sa disparition d'ailleurs, il veut lui donner une leçon (c'est plus humiliant), lui faire comprendre que le monde est multipolaire et qu'il (l'occident) devra composer avec ça. Poutine se voit comme une figure messianique, un libérateur des peuples. Réintroduire l'Ukraine dans la Russie devait en être la démonstration : "l'occident ne dicte plus au monde sa conduite, et regardez, l'Ukraine nous a accueilli en libérateurs, comme en Crimée".

Il ne s'attendait probablement pas lui-même à ce qui arrive. Il a été probablement victime de sa propre propagande. Il réalise qu'il y a réellement deux Ukraine.

 

A noter que l'on note un mouvement des troupes russes le long du Dniepr (qui forme une frontière naturelle à travers l'Ukraine) jusqu'à Kiev. Je ne serais pas surpris que la nouvelle stratégie russe soit devenue de scinder l'Ukraine en deux : une partie à l'est du Dniepr (comprenant Kiev) qui est la Russie originelle, plutôt pro-russe et orthodoxe, et une partie à l'Ouest, occidentalisée et plutôt catholique. Poutine ressortirait gagnant aussi idéologiquement et récupérait les zones riches en ressources de l'Ukraine et ferait le lien avec la Crimée.

 

Cette analyse me fait douter d'un risque nucléaire pour l'occident. Ce n'est pas : l'Ukraine puis le reste du monde. Il veut restaurer la Russie historique au nez et à la barbe de l'occident pour lui donner une leçon. Il ne s'agit pas d'éliminer l'occident, mais de lui faire comprendre qu'elle doit composer avec les autres, même si les autres ne sont pas comme elle.

Devoir rentrer en guerre contre l'occident serait probablement vécu comme un échec pour lui.

Edited by George Black
  • Like 7
  • Confused 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 30 minutes, George Black a dit :

Accessoirement, on ne peut pas exclure aussi l'aspect psychologique ! Terroriser le citoyen européen lambda ! Se faisant, il espère susciter une opposition de nos populations contre nos gouvernements pour qu'on laisse faire.

 

Cette remarque, à mon avis, est absolument décisive : le monde a changé, les Européens ne sont plus pacifistes, comme à l'époque des Euromissiles et des manifs contre le Larzac et la phrase sublime de Mitterrand (les manifestants sont à l'ouest, les missiles sont à l'est) de mémoire, en témoigne (entre autres) l'incroyable annonce allemande d'un coup de pouce de 100 milliards à sa Défense. L'antimilitarisme "basique" que l'on a connu dans les années 1970/2000, très à la louche, c'est, grosso mode, terminé.

Bref, sur ce coup là, je crois, Poutine a perdu, déjà.

  • Like 5

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, RL38 a dit :

EDIT : après avoir jeté un oeil, il s'avère que chacun de ces jolis joujous porte 12 têtes nucléaires, l'affirmation n'est malheureusement peut-être même pas si loin de la réalité... Flippant. 

 

Respire, prends un Xanax, trois Quaalud et deux Temesta : le missile M 51 qui équipe notre flotte stratégique a 10 têtes nucléaires aussi, et un SNLE en emporte (je sais pu le chiffre exact), disons une douzaine, de quoi vitrifier deux fois la Russie, l'Ukraine, les deux Amériques, l'Australie, l'Antarctique, Andorre et le Luxembourg.

 

Donc bon.

 

  • Thanks 1
  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, George Black a dit :

Je ne serais pas surpris que la nouvelle stratégie russe soit devenue de scinder l'Ukraine en deux : une partie à l'est du Dniepr (comprenant Kiev) qui est la Russie originelle, plutôt pro-russe et orthodoxe, et une partie à l'Ouest, occidentalisée et plutôt catholique. Poutine ressortirait gagnant aussi idéologiquement et récupérait les zones riches en ressources de l'Ukraine et ferait le lien avec la Crimée.

 

Je suis absolument convaincu que c'est le plan de Poutine depuis le début et qu'il ira jusqu'au bout de ça.

Sauf qu'à l'ONU, la Chine s'est "abstenue" et qu'il ne s'attendait pas à la réaction européenne. Changera-t-il ses plans du coup, rien n'est moins sûr. Son peuple va en chier mais comme il s'en tamponne...

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

@George Black

c'est bien de lire quelqu'un de posé, rationnel, et réfléchit. Grace à toi je vais peut être réduire un peu ma dose de valium.

Mais si on part de l’hypothèse que Poutine est plus fou que la moyenne et mauvais perdant, est ce que la chaine de commandement est suffisamment longue jusqu'au bouton rouge ? Parce que bon il est au pouvoir depuis longtemps, ses opposants sont souvent emprisonnés ou empoissonnés je le voit donc  pas trop organiser un referendum pour déclencher son feu d’artifice final si il lui reste que ça pour exister et marquer l'histoire.

Faudra aussi une autre fois parler de Kim Joung 1, car lui aussi il aime bien les gros missiles, ça le démange.

Edited by Billyjoe

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 49 minutes, Superfulgur a dit :

le missile M 51 qui équipe notre flotte stratégique a 10 têtes nucléaires aussi, et un SNLE en emporte (je sais pu le chiffre exact), disons une douzaine

 

16 missiles par sous-marin...

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les armes nucléaires stratégiques, comme le Satan 2 sont des armes de non-emploi, même pour les russes. 

 

Ce qui est à craindre, c'est des morts ukrainiens par dizaines de milliers, pas une guerre thermonucléaire. 

C'est ça qui me fait peur, pas les missiles Satan 2.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Superfulgur a dit :

Respire, prends un Xanax, trois Quaalud et deux Temesta : le missile M 51 qui équipe notre flotte stratégique a 10 têtes nucléaires aussi, et un SNLE en emporte (je sais pu le chiffre exact), disons une douzaine, de quoi vitrifier deux fois la Russie, l'Ukraine, les deux Amériques, l'Australie, l'Antarctique, Andorre et le Luxembourg.

 

Ben tu vois, tu es d'accord avec moi finalement ! :)

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

En vrac ....

 

Pas grosse motive dans une partie des troupes russes , le moral n'y est pas , l'intendance non plus

 

 

 

https://korii.slate.fr/tech/guerre-ukraine-soldats-russes-pleurent-mutinent-radio-talkie-walkie-clair-hf-tout-monde-peut-ecouter#xtor=RSS-2

 

 

 

L'armée russe , c'est ça aussi , dans les 1ers jours de l'offensive , Kharkiv résiste toujours , les bombardements se sont intensifiés depuis.Glaçant

 

 

Edited by Hoth
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

En très bref.

 

Il y a 15 heures, George Black a dit :

Ok ! C'est autant putaclic que le laisse suggérer la miniature. C'est très très mauvais au niveau de l'information journalistique, et on est dans le sensationnel.

 

C'est ton avis. Je ne le partage pas et je le trouve bien péremptoire et peu fondé.

 

Il y a 15 heures, George Black a dit :

Si on estime que Poutine est encore un peu rationnel

 

Un gros "si" qu'il est bien présomptueux de considérer automatiquement comme vrai et immuable. Il jetterai à bas tous les jolis raisonnements rassuristes s'il s'avérait faux.

 

Il y a 15 heures, George Black a dit :

Devoir rentrer en guerre contre l'occident serait probablement vécu comme un échec pour lui.

 

Il EST en guerre contre l'occident...

 

Il ne s'agit pas de courir dans tous les sens en agitant les bras et en hurlant "l'apocalypse nucléaire est pour demain", juste de prendre conscience que la situation n'a pas été aussi tendue depuis 50 ans. Aussi faibles soient les probabilités, balayer les hypothétiques scénarios catastrophes d'un revers de la main en disant "peuh, ça n'arrivera jamais" ne sert à rien.

 

Edited by RL38

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, Bernard Augier a dit :

Des images tellement vues dans l'histoire, qu'on voudrait ne plus jamais jamais revoir. Ce cauchemard est pourtant bien réel, bien actuel.

Oui, démoralisant, certainement qu'il y aurai moins de guerres si ceux qui les provoquais se donnaient la peine d'y participer directement sur "le théâtre des opérations" au lieu de faire chier la planète bien tranquille depuis leurs palais.

 

il y a 33 minutes, RL38 a dit :

"l'apocalypse nucléaire est pour demain"

Elle est pour dans 5 minutes oui!!!

Quand Poutine m'a menacé pour la deuxième fois en 1 semaine de m'attaquer à l'arme nucleaire, j'étais sur Paris au Jardin des Plantes avec mes 2 gamins, alors ils ont fini leurs tours de manège mais j'ai a pas trainé pour rentrer avec ma femme et ma progéniture dans notre province, bon sans hurler autour de moi "fuyez pendant qu'il est encore temps, bande d’inconscient!!!". Mais j'ai été surpris que tout le monde a part moi vivait ça normalement, relax quoi...Ma femme le lendemain me parlait de sa couleur de cheveux...Bref il doit y avoir les angoissés et les autres. De toute manière on a pas de prise sur tout ça. Mais n’empêche que des fous avec énormément de pouvoir il y en a une tripoté dans ce bas monde, y a qu'a voir comment notre planète est traitée (des centaines de milliards injectés en 24h pour sauver"l’économie" pendant la crise covid, mais nada pour la transition écologique)...

Je voudrais juste que mes enfants puissent vivres dans un monde pas trop détraqué.  

 

Sinon, ça doit être encore mon coté angoissé, mais  à propos de tous les sportifs russe mit au ban du sport internationnal, je continu à penser qu'il est pas très judicieux d'humilier à ce point une nation qui l'arme atomique. Mon coté parano me fait même dire qu'on va se faire baiser par les US.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Trop beau pour être vrai ?

 

https://www.msn.com/fr-fr/actualite/monde/d-après-les-américains-des-troupes-russes-refusent-de-se-battre/ar-AAUy8DL?ocid=msedgdhp&pc=U531

 

D'après les Américains, des troupes russes refusent de se battre

 

De premières défections parmi les troupes russes engagées en Ukraine ? C'est en tout cas ce que rapporte le New York Times, qui indique que des unités entières de l'armée russe auraient rendu les armes sans combattre, ou saboté leurs propres véhicules.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a une heure, jackbauer 2 a dit :

 

D'après les Américains, des troupes russes refusent de se battre

 

De premières défections parmi les troupes russes engagées en Ukraine ? C'est en tout cas ce que rapporte le New York Times, qui indique que des unités entières de l'armée russe auraient rendu les armes sans combattre, ou saboté leurs propres véhicules.

 

Prudence - quelqu'un disait, plus haut dans ce fil, de Poutine qu'il avait sans doute fini par croire sa propre propagande...

 

Ce qui est certains c'est que le patron du parti pro Russe à Kharkiv à dénoncé l’agression, parlant de la haine contre la Russie.

 

 

Edited by crub

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 17 heures, Superfulgur a dit :

le missile M 51 qui équipe notre flotte stratégique a 10 têtes nucléaires aussi, et un SNLE en emporte (je sais pu le chiffre exact), disons une douzaine, de quoi vitrifier deux fois la Russie, l'Ukraine, les deux Amériques, l'Australie, l'Antarctique, Andorre et le Luxembourg

 

T’as oublié le Liechtenstein (où j’ai mes réserves stratégiques pour racheter dans le futur Rodrigues aux chinois, après qu’ils aient vitrifié la Place Rouge et annexé la Russie jusqu’en Bretagne pour apprendre à l’aut’ malade à pourrir leur commerce, pis vous inviter tous à un barbecue-plage géant sous le ciel austral dès que l’hiver nucléaire sera fini, vers 2050...)

Faut pas sous-estimer l’importance du Liechtenstein ! >:(

  • Love 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai toujours craint que ce genre de catastrophes guerrières ne soit la solution du paradoxe de Fermi...  :(

  • Like 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

 

Ce qui est probablement vrai, c'est que les services américains, pensaient que Kiev tiendrait 48h et que les Russes (le FSB? l'état major? Poutine à qui on a intérêt de dire ce qu'il veut entendre?) avaient a peu près la même estimation.

 

D'où, à la fois:

- la résistance ukrainienne est bien organisée,

- l'attaque russe l'est mal.

 

 

Edited by crub

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Nouvelle communication téléphonique entre Macron et Poutine aujourd'hui : le russe est plus que jamais décidé à s'emparer de toute l'Ukraine et à détruire puis remplacer le gouvernement actuel.

"Le pire est à venir" dixit le président français...

 

sur le site du Figaro :

 

Macron pense que «le pire est à venir» après son échange avec Poutine

Emmanuel Macron pense que «le pire est à venir» en Ukraine après son échange avec Vladimir Poutine, qui a fait part de «sa très grande détermination» à poursuivre son offensive, dont le but est «de prendre le contrôle» de tout le pays, selon l'Elysée.

Lors d'une discussion téléphonique de 1h30 à sa demande, le président russe a affirmé à son homologue français que l'opération de l'armée russe se développait «selon le plan» prévu par Moscou et qu'elle allait «s'aggraver» si les Ukrainiens n'acceptaient pas ses conditions, a indiqué la présidence. «L'anticipation du président (Macron) est que le pire est a venir compte tenu de ce que lui a dit le président Poutine», selon l'Elysée.

Edited by jackbauer 2
  • Sad 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.