Blogs

Our community blogs

  1. Pour modifier la fiche d'un club, il y a deux possibilités :

     

    1. Le club existait déjà sur la base de données des clubs de l'ancienne version d'Astrosurf et vous avez le mot de passe qui était celui du club dans l'ancienne base de données

    Alors il suffit d'envoyer un email au Webmaster (webmaster@astrosurf.com) en indiquant :

    • Le nom du club
    • Le mot de passe
    • Votre nom de membre Astrosurf

    Vous deviendrez alors "propriétaire" de la fiche du club et vous pourrez la mettre à jour quand vous le souhaiterez.

     

    2. Le club existait déjà sur la base de données des clubs de l'ancienne version d'Astrosurf, mais vous n'avez pas le mot de passe qui était celui du club dans l'ancienne base de données

    Alors il faut d'envoyer un email au Webmaster (webmaster@astrosurf.com) avec :

    • Le nom du club
    • Votre nom de membre Astrosurf
    • Un document prouvant que vous êtes bien un responsable du club concerné (une attestation du Président ou d'un membre du bureau du club conviendra, numérisée et jointe à l'email conviendra).

     

    3. Le club n'existait pas sur la base de données des clubs de l'ancienne version d'Astrosurf

    Alors sélectionnez le département (ou le pays si ce n'est pas un club en France), puis cliquez sur le bouton "Ajouter une association".

  2. Bonsoir,

     

    Je suis sorti deux fois faire de l’astronomie ce week-end : une fois au refuge des conques le samedi soir et une fois sur corsavy le dimanche soir.

     

    Voici le compte rendu de la deuxième sortie. Je parlerai ici même de la première dans quelques jours (comme il y a plusieurs volets et que les images sont plus dures a traiter, je la relaterai plus tard).

     

    J'ai dédié ma deuxième sortie à la photo en pose courte pour tenter de m'affranchir de la turbulence qui m'oblige à utiliser des petites focales (j'en reparlerai prochainement), et j’ai fait la connaissance d’un autre astrophotographe amateur.

     

    Je me suis rendu sur corsavy en fin d’après-midi et j’ai monté mon matériel pendant qu’il faisait encore jour.

     

    J’ai utilisé ma caméra GPCAM3 IMX224c et le C9 avec le réducteur de focale MEADE 0,33 et la bague de tirage de 15mm. Le tirage résultant de l’ensemble du montage était de 49,5mm. La focale résultante était de 1035mm (mesuré par astrométrie). J’ai réglé le gain a 5000 sous APT.

     

    Après une mise au point réalisée avec un masque de bathinov, j’ai pris 1054 poses de 5 secondes, par tranche de 100 à 120 images pour remettre l’objet au centre du champ entre deux tranches. En effet à cause des tassements du sol et des flexions du trépied la mise en station réalisée au polemaster a été faussée et le suivi n’a pas été parfait.

     

    Après avoir tâtonné pour trouver le motif de bayer (GBRG), j’ai traité l’ensemble sous SIRIL sans dark, flat ou offset. Je retraiterai la même image avec des darks et des offsets (la caméra est au frigo).

     

    Je suis satisfait du résultat car la FWHM en secondes d’arc pour une majorité des images était de l’ordre de 3 secondes, ce qui est un première pour moi 😊

     

    Voici donc ma première M1 en pose courte avec une FWHM correcte.

     

    A retenter donc.

     

    Vincent

    m1_650x5sec_fwhm3_c9_reducteur_0-4_gpcam3imx224c_gf.jpg

  3. pendant un an je me suis servi de mon module GPS et de la station météo

    j'ai donc décidé de passer à la version supérieur : le MGBOX V2

    c'est un tout en un  (GPS, station météo ) et nul besoin d'avoir un PC pour envoyer les informations à la monture

     

    j'ai donc reçu ma MGBOX.V2 model 17-2 et j'ai été surpris de voir que le boitier était noir  comme les MGPbox alors que l'étiquette marque bien le modèle MGbox.v2. bon passons cela n'a pas d'importance ce n'est qu'une coque

    il faut installer le logiciel MGBOX 1.5.1 , avoir la derniere version 10 micron  1.16.11  (à minima 1.15 ) et mettre le bon firmware du module. le module est connecté au PC par la câble USB

    avec la version standard  , au bout d'un moment j'ai enfin pu avoir les coordonnées GPS /température / hygrométrie. c'est assez long à mon gout.....il faut être patient. vous allez comprendre à la fin

    le module fonctionne donc normalement et m'affiche des valeurs très très proche de la réalité.

    reste un petit réglage d'offset (calibration) pour avoir les bonnes valeurs.

     

    je veux l'utiliser en direct sur la monture. je connecte donc ma MGBox V2 sur le port RJ11 de la monture et là patatra .

    bien qu'ayant validé la reconnaissance au démarrage du GPS il ne le voit pas.

    j'essaye de nouveau avec mon ancien module GPS et là il le reconnait bien.

    j'ai donc bien un soucis avec ce nouveau module et le soucis vient qu'il ne faut SURTOUT pas utiliser le firmware 10 micron . il est dépassé et inutile à ce jour

    on se demande pourquoi il est encore disponible (pour les anciennes versions )

     

    il faut dire que la documentation fournie par astromi n'est pas très claire et c'est le moins que l'on puisse dire .

    oubliez celle de leur site et prenez ce lien qui est sur ma page : https://astromi.ch/Files/MGBox/MGBox recommended setup English.pdf

     

    vous devrez utiliser le firmware standard !

    le module MGBOX V2 sera reconnu sur un port COM (8 chez moi ).

    vous pouvez choisir le RS232 ou l'ASCOM.

    la différence : le module ascom remonte l'info dans les applis qui ont besoin de ces données . le port RS232 va envoyer les infos à la monture ou les stocker dans un fichier "bootlock.txt"

    j'ai choisi "ascom" pour que prism V10 puisse avoir ces données.

     

    si vous voulez utiliser le module en autonome avec la monture il vous faudra valider plusieurs fonctions sur la raquette

     

    local Data , site ,current  : from GPS

    local Data , USE GPS Data : ON

    local Data , Boot GPS Sync : ON

    local Data , refraction ; auto pressure : ON

    local Data , Enable Refraction : ON

    local Data , Weather Station  : Always Update

     

    autre chose importante et pas des moindres :

     

    brancher le module sur la monture et mettez  l'alimentation . même si la monture est arrêtée , le module est toujours sous tension !

    le boitier MGBOX V2 s'initialise et se met à clignoter.

    TANT que la led clignote vous ne devez pas lancer le logiciel de la monture .

    lorsqu'elle s’éteint le module est initialisé et est fonctionnel.

    vous pouvez démarrer la monture qui reconnaitra votre boitier comme un GPS et une station météo.

     

    si vous lancez la monture avant l'initialisation du module MGBOX V2 il ne sera pas reconnu.

    et le tour est joué.

     

    vous pouvez aussi le raccorder sur la monture et sur le PC en même temps .

    la monture verra les données et votre applicatif MBOX vous donnera les valeurs.

    en remote vous pourrez ainsi mettre à jour le firmware du Module

     

    bon ciel

    christophe

    MGBox recommended setup English.pdf

  4. Cela faisait des années que je voulais faire une photo de cette région du ciel, très esthétique mais difficile à réaliser du fait de la configuration de mon site d’observation :

    http://www.astrosurf.com/blogs/entry/42-promenade-dans-lhorizon-sud/

    Ce lundi 17/02 malgré une météo peu engageante ces derniers temps une possibilité s’est présentée

     

    Alnitak.jpg.923525a2a60994bb81737a2d3fa2eba4.jpg

     

     

     

    Quelques explications techniques

    La présence massive d’Alnitak dont la température de couleur est donnée pour -0.20 donc étoile de type B (T=15000°k vs Soleil 5600°k) grosso modo égale à 15 masses solaires ,avec 2 conséquences:

    Elle finira sa carrière en supernova et   elle émet suffisamment d’UV pour ioniser les gaz d’hydrogène environnants

    Découverte récente : la nébuleuse de le Flamme serait le résultat d’une ionisation par une étoile jeune de 20MS situées en arrière de la nébuleuse et visible seulement  en Infra rouge

    Le catalogue Simbad (cds) classe ic431 dans les nébuleuses à réflexion?

    Image en bleu (380 -500nm):(lumière d'une étoile diffusée)

    bleu.jpg.99127cd767537f31293fd5a76951319c.jpg

     

     

    Image Halpha 656 nm( lumière émise)

    5e4d6e5e8520b_imhalpha.jpg.ff1545fb35310e966837d270b5f63662.jpg

     

    détails de prise de vue:(quelques interruptions à cause de légers grains pluvieux)

    atik 414 lunette 80 TS doublet avec réducteur 0.79 focale442 suivi avec Lacerta MGEN au chercheur

    11x 300s Halpha 18x50s rouge 28x60 bleu

    couche rouge ha/2 + r/2

    couche verte b/2 + r/2

    couche bleue

    normalisation offset ,DDP le tout avec IRIS (merci Mr Christian Buil)

  5. J'ai  profité de ce beau ciel bien dégagé de février, malgré la fraîcheur. Les images sont prises dans la nuit du 6 au 7 février 2020.Turbulence assez forte, ce qui a été préjudiciable aux films pris avant le passage au méridien, pris au-dessus de la maison. 

    Lunette LZOS 152/1200. Caméra ASI ZWO 290MM avec Barlow Meade 2X télécentrique. 

    Ici une image de Rigel, béta Orionis : Magnitude  primaire 0.30 /  Magnitude secondaire 6.80 /  delta magnitude (ΔM) 6.5 / Separation (ρ) 9.7"

    https://www.stelledoppie.it/index2.php?iddoppia=18472

    Une image prise parmi les meilleures: J'ai réalisé aussi un empilement avec AS3! sur 5% des images du film, mais c'est moins fin comme résultat. Je crois qu'à l'avenir, pour les étoiles doubles, je réaliserai une série de photos afin d'extraire plus facilement les quelques images potables. Celle-ci est l'une des meilleures sur les 500 images prises. Suit l'image obtenue avec AS3! et R6 sur 5% des images.

    A partir de cette images, j'ai pu calculer approximativement l'échantillonnage du montage avec la camera et la Barlow. Ce sera utile par la suite. On tombe sur une valeur cohérente.

    Échantillonnage : 0.23"/p :  F/D résultant : 16.8 pour un F/D initial de 8. On a donc 16.8, probablement du fait d'un léger tirage du support de la caméra, mais 16, cela colle. La Barlow n'est peut-être pas si "telecentrique " que cela avec ses 4 lentilles (2+2).

    Puis suivent deux plans lunaires dont je suis assez satisfait avec la détection d'un dôme sur l'image de  Wallis Schröten ( Voir discussion en fin de blog)

     

    Ici l'une des meilleures image de Rigel A&B. 41/42 pixels d'écartement pour 9,7 " d'arc soit approximativement 0,230 à 0,235" d'arc/Pix

    5e3d5fb4bbea3_Rigelunitaire.PNG.10e4e1059a1e5a4494e2f211107818b6.png

    Ici l'empilement avec AS3! et R6 sur 5% des images:

    5e4929c3d29ba_RigelABinv.jpg.e77a64a73ed3d1638a317245ece5f2a5.jpg

    Écartement 41 pixels. Échantillonnage: 9.7/41=0.236"/Pix soit 2500mm de focale pour un capteur ayant une taille de 2.9 µm. La valeur théorique aurait été de 2400mm de focale. 150/1200mm X2 avec la Barlow.

    image.png.13c515298effb91734182b9151715eab.png

     

    Toujours avec le même montage optique et photographique. Les films sont en .avi 8 bits, mais je gagnerais à faire du .ser la prochaine fois en 16bits, et à orienter correctement la caméra. La mise au point me semble bonne, mais j'ai eu un peu plus de mal avec la deuxième image, probablement du fait que l'image à moins de contraste, et que la mise au point est moins simple. La prochaine fois, je ferai d'abord les films sur les zones à forts contrastes, et ensuite j'irai sur les autres en gardant la mise au point.

    Les commentaires sur les images ont été aimablement fait par jmd, administrateur d'astron'amis.

     

    Ici Schickard, Wargentin, Nasmyth et Phocylides. 

    5e3da95e4e970_PlaineSchickardrecadrebis.thumb.jpg.f0ec98078fead9f376707a1e152d82b0.jpg

     

    photo110.jpg

     

    Ici une carte https://planetarynames.wr.usgs.gov/images/Lunar/lac_110_wac.pdf (vous pouvez grossir avec le +) et un lien :https://en.wikipedia.org/wiki/Schickard_(crater). Vous trouverez aussi une carte de la lune qui permet de zoomer:https://quickmap.lroc.asu.edu/?extent=-90,-23.097024,90,29.4556181&proj=10&layers=NrBsFYBoAZIRnpEoAsjYIHYFcA2vIBvAXwF1SizSg

    On ne doit pas etre loin du pouvoir séparateur de la lunette. Un cratère de 5 kms est parfaitement résolu. Les plus petits détails résolus doivent avoir 2 kms à la louche, mais des cratères plus petits sont détectés simplement par la différence de teinte plus claire.

     

    Les cratères Aristarque, Hérodote et Vallis Schröten.

    5e3da9175c2df_WallisSchrten2226bis.jpg.a3523ff6d2fa97a532cc9ddb535cc826.jpg

     

    photo210.jpg

    Voir la discussion lancée par @guy03 sur sa détection d'un dôme déjà connu dans la région, en fin de post.

     

    Je passe sous silence mes tentatives d'imager deux autres étoiles doubles:

    1. Sirius pour détecter Sirius B, mais Sirius prenait déjà une taille énorme sur le film du fait de la turbulence mais surtout du fait d'une surexposition du film. Sirus B était inclus dans la lumière de l'étoile principale. La détection est donc impossible car Sirius B était à l'intérieur de la tache lumineuse de Sirius A. Comment remédier à la surexposition? Je pense faire ainsi:
      1. Première étape: filmer Rigel avec une mire réglable en prenant bien soin d'avoir Rigel B sur la vidéo. Rigel B et Sirius B ont un écartement identique avec leur étoile respective.https://stargazerslounge.com/topic/142100-collimation-with-als-reticle/
      2.  Allez vers Sirius en laissant la mire. Réduire l'exposition ou le gain pour avoir Sirius A de la taille de Rigel A, et filmer. Avec un peu de chance, Sirius B doit apparaitre par moment. Éventuellement, mettre l'ADC en place pour que la lumière de Sirius B ne soit pas dispersée et qu'elle soit ainsi mieux focaliser . https://www.stelledoppie.it/index2.php?iddoppia=27936
    2. Dubhe. Bon là, j'ai sous-estimé l’échantillonnage. Il me faudrait pour la prochaine fois prendre un échantillonnage plus important avec la barlow télévue 3X.https://www.stelledoppie.it/index2.php?iddoppia=49399
    3. Trapèze d'Orion pour E et F. Je les ai toutes les 6 sur quelques images mais échantillonnage était aussi insuffisant du fait de la turbulence. Je n'ai pas jugé utile de mettre une image ici. A refaire une prochaine fois.

     

    Dubhe va être un challenge pour cette lunette, ainsi que Sirius. Il y a peu d'images qui circulent sur le net pour ces deux étoiles doubles.

     

    Merci de m'avoir accordé du temps pour la lecture.

     

    Claude schuhmacher

     

    PS: Les quatre discussions.

     

     

     

     

     

    • 1
      entry
    • 0
      comments
    • 99
      views

    Recent Entries

    MF_Erwan
    Latest Entry

    Lieux de prise de vue:

    • Saint-Pierre de Chartreuse (45°18'41"N 5°45'18"E 1639m)
    • Col de Rousset (44°50'33"N 5°25'23"E 1394m)
    • Albiez-Montrond (45°10'37"N 6°19'56"E 1905m)
    • Col du Glandon (45°14'22"N 6°10'31"E 1925m)
    • Col de l'Iseran (45°25'21"N 7°2'24"E 2741m)

     

    Monture: SkyWatcher EQ6 Goto

     

    Instruments: Samyang 135mm f/2.0 ED UMC

     

    Imageur: Sony A7s ASTRODON

     

    Logiciels:

    • Siril 0.9.10 Windows 64 bits
    • Photoshop CS6 13.0 Windows 64 bits
    • Iris 5.59 Windows
    • DeepSkyStacker 4.1.1 Windows 64 bits
    • 1
      entry
    • 0
      comments
    • 3685
      views

    Recent Entries

    jpg&mtl
    Latest Entry

    Bienvenue sur le Blog de l'Uranoscope de l'Ile de France.

  6. SAPC

    • 0
      entries
    • 0
      comments
    • 3950
      views

    No blog entries yet

  7. FloEd

    • 0
      entries
    • 0
      comments
    • 3205
      views

    No blog entries yet

    • 2
      entries
    • 0
      comments
    • 3004
      views

    No blog entries yet

    • 0
      entries
    • 0
      comments
    • 4453
      views

    No blog entries yet

    • 0
      entries
    • 0
      comments
    • 1359
      views

    No blog entries yet

    • 0
      entries
    • 0
      comments
    • 1257
      views

    No blog entries yet