thierry91

Mauvaises nouvelles du Webb space telescope

Recommended Posts

Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com
il y a 20 minutes, Tournesol a dit :

à Trump ? oui !

 

C'est la raison pour laquelle ils attendent avant de l'envoyer en orbite ;)

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Kaptain a dit :

Et c'est quoi, la raison du report ? Manque un boulon ?... O.o

 

http://www.cieletespace.fr/actualites/le-jwst-ne-sera-lance-qu-en-2021

 

"...Dans son récent rapport, la Nasa ne revient pas en détail sur la cause des problèmes rencontrés lors des tests acoustiques. Elle précise également qu’il y a eu des erreurs humaines, sans les expliciter..."

 

Faudrait une enquête en profondeur pour expliquer ce long fiasco !

JLD t'es là ??

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

D'après spaceflightnow.com:

"The fasteners came loose during an acoustic test that simulated the conditions Webb will encounter during launch on a European Ariane 5 rocket from French Guiana.

Some of the fastener hardware, which comprised items such as washers and screws, still has not been found on the spacecraft or in Northrop Grumman’s test facility in Redondo Beach, California. If any of the loose hardware is still on the spacecraft, engineers should find it as Webb goes through deployment testing, according to Thomas Zurbuchen, associate administrator for NASA’s science mission directorate."

 

Si c'est pas un boulon qui manque, ils ont perdu des vis qui se baladent quelque part dans le télescope... z'imaginez la première photo du JWST avec un gros boulon en ombre chinoise sur le capteur? :o

Et puis visiblement chez Northrop Grumman ils ont quelques difficultés à conditionner les satellites pour le lancement (après celui de Zuma sur Spacex en début d'année), avec un risque de déploiement du bouclier thermique (si ces attachent ne tiennent pas !?) pendant le lancement, cela ferait un peu amateur si la coiffe s'ouvrait en plein lancement avec un bouclier du JWST en parachute... :(

 

J'avoue m'être personnellement pas encore vraiment impliqué dans les programmes JWST...

 

Nicolas

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Quote

Young explained that what now amounts to 29 months of delays can be attributed to a combination of human error, problems embedded in hardware, lack of experience, excessive optimism and the complex systems involved.

In particular, Young highlighted three instances of human error, such as using the wrong solvent to clean valves. He said that the errors could have been easily avoided with some basic fixes.

Quote

"All simple fixes that were not implemented resulted in a one-and-a-half year delay at a cost of over 600 million dollars,"

https://www.cnet.com/news/you-can-now-download-apples-ios-12-public-beta-for-iphone-bring-on-the-memoji-but-no-siri-shortcuts/

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Richard Guillaume a dit :
  Quote

Young explained that what now amounts to 29 months of delays can be attributed to a combination of human error, problems embedded in hardware, lack of experience, excessive optimism and the complex systems involved.

In particular, Young highlighted three instances of human error, such as using the wrong solvent to clean valves. He said that the errors could have been easily avoided with some basic fixes.

 

Business as usual! :D Je suis en plein dedans en ce moment ! :( 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le rapport sur lequel se base la NASA pour reporter le lancement est en ligne :

 

https://www.nasa.gov/sites/default/files/atoms/files/webb_irb_report_and_response_0.pdf

 

Summary of NASA responses to Webb Independent Review Board Recommendations

 

Concernant ce qui relève « d’erreurs humaines » on relève ceci page 29 :

 

 

00er.JPG

00er2.JPG

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon à vrai dire je ne peux pas trop dire ce que je pense, mais là c'est gros, je n'en pense pas moins !

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

il y aura encore des ArianeV en 2026 ? à ce rythme là ils devraient considérer la Falcon Heavy.

Edited by Richard Guillaume
  • Confused 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est ce qu'on se dit pour beaucoup de missions: la question n''est pas quand aura lieu le lancement, mais dans combien de temps! L'essentiel est que le nombre réponse décroisse avec le temps et que cela converge donc vers une date réelle.

Pour le JWST, si on ne prend que les 3 derniers points de la courbe, on est mal barré...:(

Nicolas

 

  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Entendu une anecdote dont j'aimerais savoir si vous en avez eu vent pour savoir si c'est une légende ou pas :

 

Quand la Nasa a présenté le projet aux européens, ceux-ci ont halluciné face au concept de déploiement du miroir,

mais les américains ont été étonnament calmes et rassurants, ce qui laisserait à penser qu'ils l'ont déjà fait pour la NSA...

 

???

Share this post


Link to post
Share on other sites

Parce que la NSA utilise des satellites espions avec un miroir de 6 m de diamètre !!???? J'y crois pas... Mais peut-être que cette technologie a déjà été testée dans l'espace, c'est possible.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

... ou plus grand et davantage de couronnes de segments.

  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un télescope de 6 m en orbite basse ne passerait pas inaperçu et je vois mal quelle serait l'utilité. Il pourrait résoudre des détails de 5 cm en théorie depuis une orbite à 500 km, et un peu moins encore si il descend à 300 km comme les KH. Sauf que dans la pratique la turbulence atmosphérique serait limitante et on peut se demander si il y a un réel intérêt stratégique à voir des détails aussi petits quand on dispose aussi de drones (quand un tireur d'élite doit viser à plus de 2 km, un drone est bien plus adapté qu'un satellite, il peut en plus mesurer les vents pour la balistique). 

Les Keyhole a ma connaissance ont fait jusqu'à 3 mètres et la stratégie actuelle pour les successeurs est d'envoyer des télescopes plus petits mais plus nombreux. 

 

La taille des Keyhole n'est pas un très grand secret puisque la NRO en a donné 2 à la NASA (qui ne sait à moitié pas quoi en faire). 


Et accessoirement vu le dérapage budgétaire phénoménale du JWST, on peine à imaginer que l'industrie US avait les savoir faire, ....

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 13/11/2018 à 17:45, jldauvergne a dit :

on peut se demander si il y a un réel intérêt stratégique à voir des détails aussi petits quand on dispose aussi de drones

 

Je ne crois pas non plus aux télescopes espions avec un miroir de 6M dont personne n'aurait entendu parler...

 

Après, ceci dit, sur la question de l'intérêt stratégique, est-ce que vraiment il n'y en aurait pas ?

 

Un télescope espion a des désavantages sur certains points par rapport aux drones, mais aussi sur d'autres points des avantages, enfin il me semble.

 

Déjà, la rapidité de déploiement sur zone. Un drone ça fait du quoi, 500 km/h max non ? Donc s'il s'agit d'obtenir du renseignement sur des zones très éloignées de bases équipées de drones, c'est très utile. Surtout si c'est une situation qui n'est pas figée, le drone va arriver trop tard...

 

Ensuite, un drone ne peut pas survoler à sa guise n'importe quel espace aérien sans être intercepté (cf. https://www.lepoint.fr/monde/la-russie-affirme-qu-un-drone-americain-a-ete-intercepte-au-dessus-de-la-crimee-14-03-2014-1801296_24.php)

 

Donc le renseignement américain, malgré les limitations dues à la turbulence, se frotterait les mains quand même sur le principe de pouvoir disposer de cet outil je pense ; sauf qu'effectivement, ça n'est certainement pas le cas car ça ne passerait pas inaperçu...

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'imaginais plus un truc pour intercepter des communications.

 

Mais l'argument du budget et des difficultés est intéressant pour supposer qu'ils n'avaient pas encore fait aussi gros.

 

Edited by FroggySeven

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 19 minutes, Motta a dit :

Ensuite, un drone ne peut pas survoler à sa guise n'importe quel espace aérien sans être intercepté (cf. https://www.lepoint.fr/monde/la-russie-affirme-qu-un-drone-americain-a-ete-intercepte-au-dessus-de-la-crimee-14-03-2014-1801296_24.php)

 

Donc le renseignement américain, malgré les limitations dues à la turbulence, se frotterait les mains quand même sur le principe de pouvoir disposer de cet outil je pense ; sauf qu'effectivement, ça n'est certainement pas le cas car ça ne passerait pas inaperçu...

ça c'est une bonne remarque, mais avant, les Américain savaient comment faire, ils envoyaient un avion qui vole plus vite que les missiles (le SR71). De fait les Soviétique ont eu beau le canarder, ils n'en ont jamais eu un seul alors qu'ils étaient parvenus à descendre un U2.  Soit le SR71 a un remplaçant classifié (c'est totalement imaginable, le F-117 n'a été connu qu'après qu'ils en aient vautré un en Californie), soit ils ont un autre moyen aussi efficace dans l'espace, mais je ne vois pas lequel. Le problème du satellite, c'est qu'il n'est pas à la verticale de l'endroit que tu veux au moment que tu veux. En cas de crise grave il y a du carburant pour changer l'orbite, mais c'est très coûteux, et accessoirement même si l'heure de passage peut être modifiée, le télescope ne reste pas sur place. 
Les drones certes il faut une base à côté, mais les Etats Unis ont des bases un peu partout où ça compte pour eux dans le monde entier, donc je pense que ça joue un rôle important dans les nouvelles stratégies. Il n'y a un déficit qu'en Amérique du Sud par rapport à leurs intérêts (la CIA a tellement mis le Bronx là bas, qu'ils sont indésirables dans la majorité de ces pays).
Il y a aussi un déficit en Afrique mais c'est une sphère d'influence Européenne, dans la pratique ils y mettent rarement les pieds, sauf au nord;
base_militaire.gif

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Motta a dit :

Après, ceci dit, sur la question de l'intérêt stratégique, est-ce que vraiment il n'y en aurait pas ?

 

En orbite géostationnaire ?

  

Très à la louche, si je me gourre pas, un JWST en orbite géostationnaire résoudrait 5 à 10 mètres sur Terre, c'est pas beaucoup, mais ce serait tout le temps…………………

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est quand même violent le décollage... après ça les variations de température de l'espace. Il est costaud Thomas quand même :).

 

"The SCE was subjected to acoustic noise levels of 140.7 decibels, which simulated the high noise levels generated from rocket engines and turbulent air flow during launch.

Vibration testing simulated the vibration and shaking Webb will experience during launch using a large electrodynamic shaker along three orthogonal axes. Sinusoidal vibration was applied by starting at a low, subsonic frequency of 5 hertz and “sweeping” up to a medium frequency of 100 hertz in the course of just over one minute."

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now