jackbauer 2

Falcon Heavy : l'Odysée de la Tesla dans l'espace

Recommended Posts

1 hour ago, Tournesol said:

 

Bon dieu ! Le débit, j'allais oublier ! Il faut que l'Afrique puisse avoir assez de débit pour avoir Netflix ! Où avais-je la tête ?!

 

Si on confond débit et latence, on part de loin. Avec la latence d'un GEO, on ne téléphone même pas. Enfin si, dans les années 80 :)

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

https://www.heavens-above.com/main.aspx

 

Les satellites Starlink
Les satellites Starlink récemment lancés sont encore relativement proches les uns des autres et il est possible de les voir comme une enfilade de 60 satellites. Ils ne sont pas encore tous identifiés mais nous incluons des liens ci-après concernant les prédictions du premier et du dernier satellite. Celui de tête semble être en avance de quelques minutes par rapport à l'ensemble principal mais beaucoup de personnes ont relaté qu'ils pouvaient être vus à l'oeil nu et offrent une vue spectaculaire.

 

Starlink (premier)  <=  début

Starlink (dernier) <=  fin  

 

:)

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Hoth a dit :

Et pis quand t'en aura marre de ton ciel terrien pollué , Musk te vendra un billet pour aller t'installer sur Mars

Bof... ça ne fait que déplacer le problème : dès qu'il y aura assez de monde sur Mars, une myriade de satellites lui tourneront autour !

Sinon une question pour Chonum, qui semble dans le secret des dieux de la communication (en français Chonum, excuse-moi d'être une tare en franglais geek, tu traduiras pour les grosses têtes qui ne parlent plus ma langue) : comment expliquer qu'on vienne juste de tirer un câble de 700 km pour desservir Rodrigues, 37000 habitants et une poignée de touristes fauchés ?

C'est pas l'équivalent d'un TGV pour aller à Tombouctou, ça ?

En tout cas on est pile dans la continuité du fil, je n'y peux rien : ce câble optique s'appelle MARS, ça ne s'invente pas ! ("MAuritius Rodrigues Submarine cable", authentique !) :D

https://www.lexpress.mu/article/343046/rodrigues-connecte-au-cable-sous-marin-mars-mt-encore-une-fois-ecrit-lhistoire

  • Like 1
  • Love 1
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, chonum a dit :

La consommation n'est pas vraiment énorme en radiofréquence, quelques kW. En optique, elle est faible, on utile des lasers de 20/30W à 1550nm.

 

En fait, ce n'est pas la question de consommation liée au fonctionnement des satellites que je me posais, mais plus celle des serveurs hébergeant les services qu'ils distribueront. Plus de couverture signifie nécessairement plus de données à traiter...

Il y a 3 heures, chonum a dit :

Certains groupes sont partie prenante (Airbus/Oneweb),

 

On bosse aussi avec l'un d'entre eux à mon boulot.

 

Il y a 3 heures, chonum a dit :

Quand à la régulation, les opérateurs s'engagent à pouvoir désorbiter les satcom en fin de vie, mais il n'y a pas d'autres régulation à part celle des stations sol sur la bande Ka. La bande V n'est pas vraiment réglementée, et l'optique pas du tout.

 

Ma question portait plus sur la réglementation de l'orbite que sur celle des fréquences.

Est-on vraiment capables de s'assurer que ces satellites n'entreront pas en collision? L'espace est grand, certes, mais tout de même.

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

je regarde l'étoile, Les satellites #Starlink 60

 

28/05/2019, 23h36 à 23h52 CET l'oeil nu

 

Starlink -1 ou -2 mag (moins 1 sec)  brille ! 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, chonum a dit :
Il y a 10 heures, Tournesol a dit :

 

Bon dieu ! Le débit, j'allais oublier ! Il faut que l'Afrique puisse avoir assez de débit pour avoir Netflix ! Où avais-je la tête ?!

 

Si on confond débit et latence, on part de loin. Avec la latence d'un GEO, on ne téléphone même pas. Enfin si, dans les années 80 :)

 

Mes cours de réseau sont un peu loin donc peut-être que je vais dire une connerie, mais il me semble qu'un long délai de latence peut engendrer une perte de débit. Avec le transfert de données par paquet et la nécessité de renvoyer les paquets qui arrivent endommagés, les longues latences devraient résulter en une perte de débit.

Si un pro peu confirmer/infirmer ?

 

Sinon je me pose surtout la question de la rentabilité. Couvrir les zones reculées/désertiques c'est bien, mais ça ne va représenter qu'une petite fraction de la population mondiale (qui est principalement concentrées dans les villes) et pas les plus riches. Il reste internet dans l'avion vu qu'aujourd'hui on n'est plus capable de passer 3 heures sans internet. Mais est-ce un marché suffisamment important ?

 

jf 

 

PS: Vu dans mon ciel du MIssissippi dimanche et lundi soir.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, chonum a dit :

Si on confond débit et latence, on part de loin.

 

Forcément, quand on veut discréditer son interlocuteur, la règle de base est de le faire passer pour un ignare, sans se demander s'il n'a pas pris un raccourcit !

 

Après, on peut toujours parler de théorie de l'information de Shannon, de files d'attentes, de ping, de loi de Little, ... en ce qui me concerne, j'évoquais le ressenti de l'utilisateur ! Les gamers connaissent bien le problème des gags induits par les temps de latence !  

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

On se calme et on boit frais : Elon aime les astronomes et va donner des consignes strictes à ses équipes pour que ça ne gène pas :ph34r:

 

 

  • Like 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

".. aider potentiellement des milliards de personnes économiquement désavantagées est le plus grand bien. Cela dit, nous veillerons à ce que Starlink n'ait aucun effet matériel sur les découvertes en astronomie. Nous nous préoccupons beaucoup de la science."

 

Non.. rien..

 

tenorDXHHZILA.gif.bd23da76339b4d41892f99c807725020.gif

 

 

  • Like 3
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

https://phys.org/news/2019-05-spacex-satellites-pose-headache-astronomers.html

 

Petite traduction libre pour ceux fâchés avec la langue anglaise (c'est moi qui souligne) :

 

Citation

[...]

Pour remettre cela dans le contexte, il y a actuellement 2 100 satellites actifs en orbite autour de notre planète, selon la Satellite Industry Association.

[...]

Selon Jonathan McDowell du Harvard Smithsonian Center for Astrophysics, si l'on ajoute rien que les 12 000 de SpaceX, "ce sera des centaines de satellites au-dessus de l'horizon à tout moment", a t'il déclaré à l'AFP, ajoutant que le problème serait exacerbé à certains moments de l'année et de la nuit.

"Donc, ce sera certainement dramatique dans le ciel nocturne si vous êtes loin de la ville et que vous avez une belle zone sombre; cela causera certainement des problèmes pour certains types d'observations astronomiques professionnelles."

[...]

Le lunatique Musk a répondu au débat sur Twitter par des messages contradictoires, s'engageant à rechercher des moyens de réduire la réflectivité des satellites, mais indiquant également qu'ils auraient "un impact nul sur les progrès de l'astronomie" et que les télescopes devraient néanmoins être déplacés dans l'espace.

[...]

[Bill Keel, un astronome de l'Université de l'Alabama] s'est dit heureux que Musk ait proposé de chercher des moyens de réduire la réflectivité des futurs satellites, mais s'est demandé pourquoi la question n'avait pas été déjà abordée.

Si les astronomes du domaine optique sont concernés, leurs collègues radioastronomes (qui s'appuient sur les ondes électromagnétiques émises par des objets célestes pour examiner des phénomènes tels que la première image du trou noir découverte le mois dernier) sont "presque désespérés", a-t-il ajouté.

 

Il est notoire que les opérateurs satellites ne font pas assez pour limiter les effets secondaires de leurs émissions, ce qui peut interférer avec les bandes d'observation étudiées par les radioastronomes.

"Il y a toutes les raisons de rejoindre nos collègues en radioastronomie pour réclamer une réponse anticipée", a déclaré Keel.

"Il ne s'agit pas seulement de protéger nos intérêts professionnels, mais aussi, dans la mesure du possible, de protéger le ciel nocturne de l'humanité."

 

Edited by Tournesol

Share this post


Link to post
Share on other sites
8 hours ago, Tournesol said:

Forcément, quand on veut discréditer son interlocuteur, la règle de base est de le faire passer pour un ignare, sans se demander s'il n'a pas pris un raccourcit !

 

L'histoire que l'Afrique veut regarder Netflix, c'est soit c'est une remarque ignare, soit une remarque imbécile, soit une remarque abjecte. Je te laisse choisir.

 

 

  • Like 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a 59 minutes, chonum a dit :

L'histoire que l'Afrique veut regarder Netflix, c'est soit c'est une remarque ignare, soit une remarque imbécile, soit une remarque abjecte. Je te laisse choisir.

 

Je pourrais te retourner la pareille concernant ta remarque, la mienne n'étant qu'une caricature de la tienne, je cite :

 

Citation

Les africains ne veulent pas de datacenter, ils veulent accéder à des services, ils veulent pouvoir suivre des mooc, voir une presse libre, communiquer.

 

Bref, heureusement que l'occident est là pour leur montrer la voie, j'ai bon ? 

 

 

Sinon, pour clarifier ma position, comme scientifique, j'en ai un peu plein la casquette des discours scientistes très prisés par certains économistes de la vieille école, selon lesquels, la science aura réponse à tous les problèmes de l'Humanité.

 

Le corollaire de cette pensée, que l'on a déjà essayé de me vendre plein de fois, c'est que si une solution technique présente un inconvénient, pas de panique, nos enfants ou petits enfants trouveront la solution !

 

Comme le développement scientifique est indexé au développement économique, la conséquence de tout cela est de nous vendre un système ultralibéral qui se résumerait à : "Pour sauver la Nature, il faut profiter de ses ressources au maximum, tôt ou tard, ça nous fera accéder aux moyens nécessaires à la sauvegarder". 

 

Mon propos n'est pas ici caricatural, car à des détails près, j'ai déjà entendu des "économistes", des chefs d'entreprises ou des politiques, me tenir ce genre de propos ! Il repose sur une fois inébranlable dans le progrès et sur un sentiment que l'espèce humaine est promise à un destin extraordinaire que rien ne peut entraver !

 

Le truc le plus délirant que j'ai entendu récemment, concerne les usines de captage de CO2, dont certains nous disent qu'elles sont le grand avènement économique à venir, car elles vont permettre de transformer le CO2 qui nous pose problème en carburant (qui va nous manquer) ! La consécration du génie humain ! Il n'y a pas de problèmes, que des solutions ! :D 

Étonnamment, de l'avis des chercheurs qui travaillent sur ces technologies, c'est loin d'être aussi rose ! 9_9

 

Un bon conseil, quand vous entendez un gus s’enthousiasmer sur la portée sociale, environnementale ou économique de telle percée scientifique ou technologique, regardez déjà ce que les chercheurs qui bossent sur le sujet en pensent !

Edited by Tournesol
  • Like 3
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

J'ai passer pas mal de temps en Afrique pour justement développer les accès et les réseaux il y a quelques années, donc merci, mais j'ai une assez bonne idée de ce qui est utile et nécessaire au développement de ces pays. As tu la même expérience ? Parce que les mecs qui ne sortent pas de leur labo sauf pour des colloques dans des hôtels, je ne suis pas sûr que leur avis en sociologie et stratégie de développement des pays émergents soient particulièrement pertinents.

 

Contrairement à pas mal d'intervenants, quand je poste, c'est que je connais. Quand je ne connais pas, je ferme ma gueule.

 

Edited by chonum
  • Like 2
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Dans la série 'on arrête pas le progrès', j'ai aussi vu passer une brève de la NOAA qui se désolait des impacts de la 5G sur leur capacité à prédire les événements météos extrême. Genre, que ça les ramènerait à l' état de l'art des années 80 et ne permettrait pas de lever les alertes à temps en cas d'ouragan / tornades ...

Vu qu'on a l'air d'avoir un/des expert(s) du domaine sur le forum, info ou intox ?

[edit] par exemple là : https://www.cbsnews.com/news/5g-technology-could-interfere-with-weather-forecasting/  . je ne sais pas si ça a été relayé en français, j'ai rien vu ni rien trouvé. Ptet que je suis pas doué en Google...

Edited by PascalD

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 46 minutes, chonum a dit :

Parce que les mecs qui ne sortent pas de leur labo sauf pour des colloques dans des hôtels

 

il y a 47 minutes, chonum a dit :

Quand je ne connais pas, je ferme ma gueule.

 

Raté !

Share this post


Link to post
Share on other sites
30 minutes ago, Tournesol said:

Raté !

 

Je ne crois pas non, ou sinon il va falloir amener un peu de substance sur ta pertinence sur ce sujet.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

"Il est notoire que les opérateurs satellites ne font pas assez pour limiter les effets secondaires de leurs émissions, ce qui peut interférer avec les bandes d'observation étudiées par les radioastronomes."

 

Je ne sais pas ce qui en est exactement mais tout cela est réglementé par l'UIT (et la FCC n'a pas d'autre choix que de s'y plier).  Les radioastronomes ont leur bande réservée, les satellites d'autres bandes de fréquence et pour être autorisé à être commercialisé et émettre, les émissions dites "hors bande" ou " harmoniques non désirées"  sont contrôlés en laboratoire et les normes sont plutôt sévères.  Maintenant évidemment les radioastronomes souffrent forcément un peu même avec les normes en place en cas d'émetteurs à proximité.

 

De même pour la 5G versus forecasting, c'est à l'UIT que ca se discute (pour les météorologues français, l'ANFR doit certainement  répondre aux questions). Quand je regarde les tableaux d'affectation des fréquences il semble en effet qu'une bande soit réservée spécifiquement à l'"EXPLORATION DE LA TERRE PAR SATELLITE (passive)" et à la radio astronomie entre 23.6 et 24 GHz.  Autour de cette bande, il y a déjà d'autres utilisateurs de radiocommunications, satellites notamment ainsi que des bandes radar.   

 

En cas de conflit électromagnétique  avéré, il est tout à fait possible que les normes des utilisateurs des bandes voisines soient durcies en conséquence.

 

Tyco

 

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ça serait dommage que tout le monde ne puisse pas voir ça de n'importe quel point du globe.

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et l'état de notre cher ciel nocturne risque bien de s'aggraver considérablement dans un futur proche car selon Forbes*, ce ne sont pas moins de 9 compagnies qui désirent s'engouffrer dans le marché des méga-constellations satellitaires pour la diffusion d'internet !

Ça devient un peu n'importe quoi dans l'espace orbital actuel, notamment depuis la destruction récente d'un satellite par l'Inde générant quantité de débris sans qu'il n'y eu énormément de réactions diplomatiques négatives ni de sanctions envers ce pays, on laisse faire pour ne pas le froisser, quoi !

 

Concernant Starlink, on devrait logiquement s'attendre à une réaction vive de l'UAI à laquelle aucune étude d'impact n'a jamais été transmise.  C'est vrai que ce sont deux mondes très différents aux motivations diamétralement opposées.
Jamais vu SpaceX développer des moyens propres pour faire progresser l'exploration scientifique du système solaire !  Ah si ! Envoyer une bagnole en direction de Mars ou un milliardaire nippon sur orbite lunaire ... Joli !

 

Autrement, si le ciel nocturne était (ou est) déclaré comme patrimoine de l'humanité (UNESCO), serait-il possible juridiquement au niveau des instances internationales de faire interdire le déploiement spatial des méga-constellations ou est-il déjà trop tard ?


* "SpaceX's Starlink Could Change The Night Sky Forever, And Astronomers Are Not Happy"
https://www.forbes.com/sites/jonathanocallaghan/2019/05/27/spacexs-starlink-could-change-the-night-sky-forever-and-astronomers-are-not-happy/

Extraits :

The potential tragedy of a mega-constellation like Starlink is that for the rest of humanity it changes how the night sky looks,” says Ronald Drimmel from the Turin Astrophysical Observatory in Italy. “Starlink, and other mega constellations, would ruin the sky for everyone on the planet.

"“Part of the knee-jerk reaction across the astronomy community after the launch of the Starlink satellites was purely caused by a lack of information,” says astrophysicist Jessie Christiansen from the California Institute of Technology (Caltech) in the U.S. “A significant amount of the outcry could have been avoided if there had been an impact study done in advance.”

"“Radio astronomers are even more concerned as the satellites are transmitting in the 10.7-12.7 GHz band, which includes the spectral lines of water among other things,” says space archaeologist Alice Gorman from Flinders University in Australia. “Radio astronomers fight daily to protect critical observation bands, and this is only going to get worse.

"“With Starlink, we are expecting at least 100 satellites to be visible at any one time [at any location on Earth],” says Baskill. “Soon, even those fortunate to experience a truly dark site will find it filled with a haze of metal, slowly swarming across the night sky.

  • Like 6

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a 56 minutes, BobMarsian a dit :

Autrement, si le ciel nocturne était (ou est) déclaré comme patrimoine de l'humanité (UNESCO), serait-il possible juridiquement au niveau des instances internationales de faire interdire le déploiement spatial des méga-constellations ou est-il déjà trop tard ?

Ça me fait sourire l'inquiétude créée par quelques micros sats alors que nos écosystèmes sont au bout du rouleau. Et avec l'effondrement imminent qui nous guette, y aura  peut-être pas le temps de polluer plus le ciel qui sait... 9_9
En tous cas je n'ai toujours pas pu les apercevoir depuis les pays-bas, trop de lampadaires.

meadows-graphique-tendances.jpg

Edited by PlanetTracker
  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 21 heures, chonum a dit :

iaL'histoire que l'Afrique veut regarder Netflix, c'est soit c'est une remarque ignare, soit une remarque imbécile, soit une remarque abjecte. Je te laisse choisir.

 

https://www.jeuneafrique.com/291824/economie/netflix-sinstalle-en-afrique/
  

https://www.african-markets.com/fr/actualite/afrique/netflix-disponible-en-afrique
 

 https://happens.africa/2016/10/21/svod-netflix-se-bouge-afrique/
 

https://www.france24.com/fr/20180506-netflix-afrique-productions-locales-nollywood-series-films
 

Aucun doute, Melon Premier, alias @chonum  est un spécialiste, un expert, il est vrai (il faudrait que je retrouve son post) qu'il nous donnait aussi des leçons d'économie en début d'année, avec les cours de Tesla qu'il voyait à la hausse et stable, quand, à la louche, les actions ont chuté de 50 % depuis...

 

Devant le ton péremptoire, suffisant, con-descendant et méprisant de @chonum, on reste dubitatif, on ne sait que penser, ou plutôt si, vous savez, une saillie de Audiard, je me souviens pu... Il est question de gens qui osent tout.

 

Bonne journée à tous, aux spécialistes, aux experts et aux taches (d'Airy, comme il se doit).

 

 

 

 

 

 

Edited by Superfulgur
  • Like 1
  • Love 2
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, PlanetTracker a dit :

Ça me fait sourire l'inquiétude créée par quelques micros sats alors que nos écosystèmes sont au bout du rouleau. Et avec l'effondrement imminent qui nous guette, y aura  peut-être pas le temps de polluer plus le ciel qui sait...

 

Ça ne me fait pas du tout sourire car c'est une petite rivière qui vient grossir l'océan d'ignominies qui alimente "l'effondrement imminent qui nous guette"

Faut voir que derrière l'aspect astro il y a le côté production et mise en oeuvre, consommateurs d' énergie et de ressources dévastant les écosystèmes .

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 26 minutes, Superfulgur a dit :
Il y a 20 heures, chonum a dit :

L'histoire que l'Afrique veut regarder Netflix, c'est soit c'est une remarque ignare, soit une remarque imbécile, soit une remarque abjecte. Je te laisse choisir.

 

https://www.jeuneafrique.com/291824/economie/netflix-sinstalle-en-afrique/

 

Ah ben mince, moi qui caricaturais ! :D Comme quoi, business is business ! 

 

Sinon, pour répondre à @chonum, c'est vrai que je n'ai jamais mis le pied en Afrique ! En revanche, j'ai la chance d'être associé à une université considérablement impliquée dans les échanges avec divers pays d'Afrique. Donc de côtoyer des gens qui y travaillent régulièrement, mais aussi d'avoir des confrères qui en sont originaires et qui viennent fréquemment travailler avec nous.

 

Donc, j'ai la faiblesse de croire que des gens y sont nés, qui y vivent, qui y travaillent, savent bien mieux m'en parler que mon voisin qui y est allé en touriste, ou que telle autre connaissance qui a eu l'occasion d'y faire des missions ponctuelles.

 

Pour le reste, pour ce qui est de sortir des labos, manifestement, tu ne dois pas côtoyer beaucoup de chercheurs !

  • Like 2
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

[mode bistrot on]

Je prendrais pas parti, j'apprécie les contributions de chacun, et là ça part en c.....e, mais il y a un truc que je ne comprend pas dans tout votre débat concernant Netflix et l'Afrique.....

Qui a besoin de qui ? Est-ce l'Afrique qui a besoin de Netflix, ou Netflix qui a besoin de l'Afrique.......

[mode bistrot off]

 

Maintenant si on pouvait revenir sur le sujet, à savoir la catastrophe annoncée des 100 satellites au dessus de l'horizon chaque secondes ça fait effectivement un peu peur :

http://darksky.org/starlink-response/?fbclid=IwAR03UF7zj301oIxmfaIx_75mXLmmiUCxp1Cd82wF9jabIe0fCPI0aHUvxQo

 

image.png.f8d43606ace7f6cad159eaac021c332a.png

 

An image of the NGC 5353/4 galaxy group made with a telescope at Lowell Observatory in Arizona, U.S., on the night of Saturday, May 25, 2019. The diagonal lines running across the image are light trails left by the Starlink satellite group as it passed through the telescope’s field of view. Image courtesy of Victoria Girgis (Lowell Observatory).

 

 

  • Like 1
  • Sad 7

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je comprend pas non plus : ça vous emmerde que les africains s'abonnent à Netflix ou quoi ? Au nom de quoi ils n'auraient pas droit aux mêmes loisirs que le reste du monde ?

  • Like 3
  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now