jackbauer 2

INSIGHT : sonder l'intérieur de Mars

Recommended Posts

Sismométre ou seismometre ? ;)

Le déploiement était prévu pour décembre ou janvier, si c'est imminent ça veut dire que tout va pour le mieux !

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

Climber sur UMSF nous donne à voir le travail qui est fait par les techniciens du JPL dans une reproduction de l'espace de travail martien sur lequel le sosie terrestre d'Insight s'affaire à tester les opérations de déploiements d'instruments. C'est un préalable incontournable avant d'entreprendre les mêmes opérations sur Mars. Ces tests se déroulent bien actuellement, ce ne sont pas des essais ayant eu lieu avant le lancement.

 

index.php?act=attach&type=post&id=43892

 


La superbe image de Fourmi proposée dans son dernier post pourrait laisser penser que le positionnement de SEIS débute. Mais rien n'est moins certain. 
Du moins, le planning prévisionnel donne de cinq à six semaines après l'atterrissage pour commencer ce déploiement...    
 

Edited by Huitzilopochtli
orthographe
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les français disent sismometre et les anglophones seismometer.

SEIS étant conçu en France j'utiliserais le premier terme !

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 12 minutes, jackbauer 2 a dit :

Les français disent sismometre et les anglophones seismometer.

SEIS étant conçu en France j'utiliserais le premier terme !

 

C'est juré! Je ne mangerai plus jamais de sandwich mais  graillerai plutôt un pt'i casse - dalle. :P

 

En outre, Insight ayant un léger fumet américain, son package pourrait avoir été contaminé. ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 33 minutes, jackbauer 2 a dit :

SEIS étant conçu en France j'utiliserais le premier terme !

 

Le dico de l'Académie ne connaît aucun des deux termes !?!?!  ^_^

Le Larousse reconnaît les deux ! :)

Edited by Huitzilopochtli

Share this post


Link to post
Share on other sites

Nan mais j'ai écris «séismomètre» parce que j'ai bien plus l'habitude d'échanger en anglais sur InSight qu'en français (mon activité se déroulant surtout sur Twitter et sur UMSF). Donc j'ai écris ça, alors que mon navigateur le soulignait et ne me proposait pas de correction.

Mais effectivement, sismomètre est plus correct (bien que, encore souligné, on me propose «sismométrie»).

Sismographe ? Ah là, ça souligne pas.

 

Oh pis zut. Z'êtes pénibles :D

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 22 heures, jackbauer 2 a dit :

Les français disent sismometre et les anglophones seismometer.

 

Mes excuses mais les Anglais (Britanniques )se servent du rmot français mais certains pays anglophones épellent "er."

 

"Either spelling is correct and varies depending on the country."

 

La même chose pour le mot "centre."

 

http://www.metricationmatters.com/docs/Spelling_metre_or_meter.pdf

Edited by roul

Share this post


Link to post
Share on other sites

Contrairement à ce que je pensais, Il semble bien que le déploiement du... de SEIS soit imminent. 

 

 

 

Edited by Huitzilopochtli
Ajout tweet
  • Like 2
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le SEIS y cause aussi :"Le grappin qui va me conduire à la surface de Mars vient de se positionner juste au-dessus de moi !", c'est trop trop  chou. En plus, il se fait  mettre le grappin dessus. :D

Edited by Christophe H
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonnes nouvelles, donc ils ont validé l'ensemble des capteurs, l'emplacement, les bruits de vibrations du Lander... 

 

D'un autre côté, le grappin ça donne un petit côté fête foraine avec le gars qui veux choper la peluche et qui y laisse sa chemise... Faudrait pas le perdre en route ce super sismomètre... 

Y a qu'un jeton 😉

 

Edited by Arno C
  • Haha 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Arno C a dit :

Y a qu'un jeton 😉

... et pourtant ça les fout les jetons !

Pourvu qu'ils ne soient ni faux, ni re !?

Imaginons qu'il le pose un peu brutalement le tremblomètre, ce grappin : et paf, un séisme global de magnitude 12 !!!

Toute la planète vibre comme une cloche, infarctus chez les géologues martiens, alerte rouge chez Monsieur Muskle : même pas besoin de bombes atomiques pour terrasser - pardon : terraformer la petite planète - une chiquenaude suffit à la déstabiliser, libérant d'un seul minuscule coup toutes les contraintes accumulées dans sa prison de glace par 4 milliards d'années de rétraction de sa vieille couenne toute racornie !

État de choc chez les marsophilamis... o.O

  • Like 1
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

 

Les mâchoires du grappin se sont refermées sur le crochet du bouclier thermique et du sismomètre. Prêt pour un second atterrissage !

 


IDC - 17 DÉCEMBRE (SOL 20) :

 

D000M0020_598325362EDR_F0000_0903M_.png.df96e2a87eaa9064ca1f3edd9cf8748a.png

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, vaufrègesI3 a dit :

Les mâchoires du grappin se sont refermées sur le crochet du bouclier thermique et du sismomètre. Prêt pour un second atterrissage !

 

L’extrémité du bras est d'une conception surprenante !!! 

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est exactement le même que celui de Phoenix avec la petite pelle en bout.

Ici la pelle devait servir à préparer le sol  à réceptionner les instruments - si nécessaire.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Juste un truc en passant : je trouve ces images incroyablement "réelles", ça vous fait ça aussi, ou bien ? Elles ont une "réalité" inouïe, plus que celles des sondes précédentes…

 

Un avis ?

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Superfulgur a dit :

Juste un truc en passant : je trouve ces images incroyablement "réelles", ça vous fait ça aussi, ou bien ? Elles ont une "réalité" inouïe, plus que celles des sondes précédentes…

 

Un avis ?

 

 

La réponse est je crois donnée par Emily ici :

 

http://www.planetary.org/blogs/emily-lakdawalla/2018/new-cameras-on-mars.html

 

Je cite : 

 

L'image est tellement nette et belle! C'est une qualité supérieure à la plupart des images brutes que vous avez vues de Mars, en partie parce que la mission a choisi de partager les images au format PNG plutôt qu'au format JPG. Le format JPG compresse les images afin de réduire la taille de leurs fichiers, ce qui facilite le chargement rapide des pages Web, mais peut détruire des détails précis dans une image. Le format PNG est un format sans perte. Si je mettais l'image sur mon site Web au format PNG, cela vous coûterait presque un mégaoctet de données pour télécharger cette photo, et mon webmaster serait en colère contre moi. Je l'ai donc intégrée au format JPG, mais je vous ai laissé un lien pour la version PNG afin que vous puissiez choisir d'apprécier les données dans toute leur netteté d'origine.

  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 15/12/2018 à 18:47, jackbauer 2 a dit :

Le déploiement était prévu pour décembre ou janvier, si c'est imminent ça veut dire que tout va pour le mieux !

 

J'avais aussi un doute à ce sujet. On est bien dans les laps de temps prévus.

 
Il suffisait de lire ce qui était indiqué sur la page officielle de la mission. Si de ma part, cela n'est guère surprenant, de la tienne c'est tout bonnement impardonnable. :D


https://www.seis-insight.eu/en/public-2/the-insight-mission/instruments-deployment


(Sols 19 - 31: déploiement du sismomètre SEIS (voir détails ci-dessous). Début des mesures en mode ingénierie.)

 

 

Il y a 12 heures, vaufrègesI3 a dit :

Les mâchoires du grappin se sont refermées sur le crochet du bouclier thermique et du sismomètre.

 

Non Daniel,  pas du bouclier thermique proprement dit.

Le séis... dans son caisson est déposé, puis dans un deuxième temps, sera recouvert par sa protection thermo-éolienne.

 

Sols 32 - 43: déploiement du bouclier thermique et éolien ( WTS ) du sismomètre . Début des mesures scientifiques SEIS (surveillance) à partir du sol 40.

 

Pour ce qui sera de la sonde thermique : Sols 44 - 58: déploiement de la suite HP 3

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

le png n'explique pas tout, la techno des ccd envoyés sur place a mûrie également (cosmétique et bruit).

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Huitzilopochtli a dit :

Non Daniel,  pas du bouclier thermique proprement dit.

Le séis... dans son caisson est déposé, puis dans un deuxième temps, sera recouvert par sa protection thermo-éolienne.

 

OK, en effet, pardon.. car au niveau du vocabulaire la mini soucoupe volante WTS a été malencontreusement -_- baptisée "bouclier" de protection thermique et éolien".

Dans mon propos je faisais référence à la protection thermique du RWEB (Remote Warm Enclosure Box).

 

Et pour être précis, c'est l'ensemble sismomètre dans son enceinte de confinement et protection thermique  RWEB qui seront déposés au sol en premier lieu.. 

 

Bon, tant que j'y suis, avec les images c'est plus clair

 

Ceci est le sismomètre dans son enceinte de confinement, une sphère sous vide :

 

5c194585394b8_SEISsphere_pendule_big.jpg.0405fff6745d418bd8c14b52144ae173.jpg

 

 

Ceci tenu au dessus du sismomètre est - je cite : "la  protection thermique sophistiquée", appelée RWEB (Remote Warm Enclosure Box).

 

RWEB4.jpg.ef901803d666950d932f50c598c28329.jpg

 

Pesant 0,75 kilogramme et mesurant environ 42 centimètres de diamètre, ce couvercle hexagonal met à profit les propriétés isolantes exceptionnelles d'un allié insoupçonné : l'atmosphère martienne elle-même !

Le CO2 qui constitue l'air martien possède en effet la propriété de stagner dans tout interstice pour peu que l'épaisseur entre la paroi chaude et la paroi froide soit plus faible que 2 centimètres, et ce quelque soit les différences de température entre l'intérieur et l'extérieur.

Une succession de couches de Mylar®, un autre matériel connu pour sa faible conductivité thermique et utilisé pour fabriquer des couvertures de survie, entoure donc la sphère. Chaque couche est espacée de la suivante par un espace mesurant moins de 2 centimètres d'épaisseur, pour piéger efficacement le dioxyde de carbone. L'intérieur de chaque couche est argenté, tandis que l'extérieur est au contraire doré, ce qui accentue encore l'isolation thermique.

 

ÉCORCHÉ DE L'ENSEMBLE sismomètre dans son enceinte de confinement + protection thermique  RWEB :

 

ecorche_rweb_big.jpg.76b367d1463eb813bbb74d7957aa03cc.jpg

 

 

En dernier lieu la cloche aux grands pieds et sa jupe serviront de bouclier thermique et éolien et recouvriront l'ensemble sismomètre/sphère/RWEB :

 

ecorche_wts_big.jpg.835462952dadf8c66e811f9c2963ff2c.jpg

 

Source :  https://www.seis-insight.eu/fr/

  

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

 

il y a 17 minutes, asp06 a dit :

le png n'explique pas tout, la techno des ccd envoyés sur place a mûrie également (cosmétique et bruit).

 

Oui, c'est certainement ce qu'Emily sous-entend - je la cite : "C'est une qualité supérieure à la plupart des images brutes que vous avez vues de Mars, en partie parce que la mission a choisi de partager les images au format PNG plutôt qu'au format JPG".

 

"En partie" le format PNG donc..

 

Pour les ceusses que ça intéresse, l'Article technique sur les deux caméras est là :

(moi j'y comprend rien à ces trucs)

 

https://www.hou.usra.edu/meetings/lpsc2018/pdf/2764.pdf

 

 

Edited by vaufrègesI3
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

lecture rapide du pdf : il y a à bord une correction de la cosmétique et du bruit propre au détecteur. le snr maximal natif de l'image est probablement supérieur à 8 bits et il y a une transformation qui modifie le gamma (depuis le capteur à réponse linéaire vers une image en racine carrée qui est plus proche de la réponse de l’œil)  avant codage jpeg pas très compressé. peut être que la nasa choisit de rediffuser les images telles qu'elles arrivent sous format png plutôt que de les compresser davantage.

Edited by asp06
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now