fredo38

Quels investissements fiables pour l'avenir

Recommended Posts

il y a 14 minutes, spectrahm a dit :

j'avoue moi aussi me poser des questions sur la pertinence au long terme d'un tel investissement en temps et moyens techniques.

C'est aussi l'objet du post ! Repenser sa pratique pour obtenir un plaisir maximum se frayer un chemin aux travers des contraintes ! 

Déjà le phénomène pause courte vs pause longue apporte un confort non négligeable ! 

 

Mon équipement d'aujourd'hui à maigri de 30kgs 

-Newton 200

-Mak 150 

-Et jumelles 15x70 et et et un petit strock 250mm 😉😉

 

Fred 😊

Edited by fredo38
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com
13 minutes ago, zirkel 2 said:

quand je lis/vois (YouTube) que les Lunettes c'est pour l'astrophoto et que l'on ne peut pas faire du CP avec... ça me fait bondir !

 

Eh oui, sur Internet, tout le monde est expert, surtout ceux qui en savent le moins (effet Dunning-Kruger).

 

Il y a ceux qui pensent qu'il faut limiter le diamètre en ville pour ne pas "grossir" la pollution lumineuse, ceux qui affirment qu'une lunette de 80mm dépasse la performance optique d'un C8, ceux qui ne savent pas soustraire une aire pour calculer une obstruction, ceux qui pensent que la rapport f/D fonctionne de la même façon en visuel et en photo, ceux qui prétendent qu'un instrument à longue focale ne peut pas faire de CP (comme si tout objet CP faisait plus de 1° de champ), ceux qui orientent d'emblée les débutants vers des Dobsons énormes "car ils finiront par y passer"...

 

Nous aussi, on a nos Doctissimos de l'astronomie, et on peut comprendre que beaucoup de mauvais choix soient faits, avec beaucoup de désillusions à la clé... certainement plus que Starlink en causera.

Edited by spectrahm
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne me considère pas comme un expert en astronomie, loin de là.

On peut faire du CP en visuel avec n'importe quel instrument ou presque en réalité (à part les RC peut être, jamais essayé), il faut choisir ses cibles en adéquation avec les caractéristiques de son instrument et surtout avoir un bon ciel (dénominateur commun à l'ensemble des instruments que nous utilisons).

Edited by zirkel 2
  • Like 5

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, spectrahm a dit :

ceux qui pensent que la rapport f/D fonctionne de la même façon en visuel et en photo

 

Je me demande bien ce que tu veux dire par "fonctionne de la même façon".

La division ne f/D ne se calcule pas pareil ??

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les optiques rapides sont plus lumineuses en CCD mais sans incidence en visuel, sinon un léger surplus de chromatisme.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ayant fini de construire mon obs en 2019 je songe à installer juste à coté une colonne fixe pour ressortir mon LX200 10" sur une vielle eq6 et me remettre  aussi au visuel

Effectivement ce fil fait du bien et rallume un peu cette flamme de la passion ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a quand même beaucoup de domaines dans l'astro sorti du CP d'enragé qui imagent de 19h à 6h du matin !

Tu peux faire du planétaire, du solaire, du lunaire (déjà ca a de quoi t'occuper plusieurs vies) ou ... du CP un peu plus tard quand les satellites ne gênent plus.

Et puis, je ne sais pas si cela se fait toujours (je pratique peu le CP) mais avec IRIS c'était fastoche de virer les traces des satellites (ou les traces des rayons cosmiques). Ca marche plus aujourd'hui ?

 

Marc

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 13 heures, spectrahm a dit :

Déjà, observer plus tard, quand les satellites sont dans l'ombre terrestre,

 

je m'en voudrais de casser l'ambiance joyeuse de ce fil, mais je signale qu'il n'y a pas que Musk et Starlink, il y a aussi Oneweb qui a commencé ses lancements et dont les satellites sont à 1200 km d'altitude, donc visibles une bien plus grande partie de la nuit (et en orbite polaire donc visibles de partout sur Terre). Chez nous, probablement toute la nuit au printemps et en été...

 

 

Edited by Thierry Legault
  • Like 1
  • Sad 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, patry a dit :

Et puis, je ne sais pas si cela se fait toujours (je pratique peu le CP) mais avec IRIS c'était fastoche de virer les traces des satellites (ou les traces des rayons cosmiques). Ca marche plus aujourd'hui ?

 

on en a déjà parlé : oui tu peux virer un ou deux avions ou satellites sur des dizaines ou centaines de poses, mais s'il y en a sur une fraction très élevée des poses, ça reste à démontrer...

 

Et puis tu vas faire comment sur un astropaysage à grand champ, quand des tas de traits vont barrer la Voie lactée ? Sur une belle comète grande et rapide genre Hale-Bopp ou McNaught ? Sur des photos d'aurores boréales ?...

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

ben voilà on va revenir au dessin ... et à la gomme pour effacer les traces de satellites

  • Like 2
  • Love 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

déjà investissement ce n'est pas adapté :) c'est un gouffre des qu'on met le bras dedans surtout si on ne sait pas revendre comme moi.

Ce qui est sur c'est qu'on ne va pas vers une amélioration donc soit on veut profiter des quelques rares mais parfois exceptionnelles nuit Il y en a encore.

et dans ce cas le plus gros diamètre j'ai mon 400 depuis 2 ans pas assez sorti car comme dit plus haut avec le froid al fatigue mes yeux maintenant si je suis fatigué ça sert a rien de sortir avec un café je n'arriverai pas à transformer ma rétine en photomultiplicateur :) Mais quand je sors même si c'est moins de 7 jours par an quel pied  je fais de l'astro visuel depuis les années 80 un regret ne pas avoir fait un strock 1m tout de suite.

 

après on peut toujours faire de la photo la technique va se compliquer c'est tout. Peut-être des sommations sur 1 an de prise de vue du traitement numérique sur des gros calculateurs pour virer les trainées. une intégration des heures de passage des satellites pour fermer l'acquisition a ce moment. On s'adaptera...

 

mais je sors aussi mon etx90 mon meade 6pouces et mon C9

 

mon premier newton de 155 sort moins strockisation en cours tjrs pas terminée

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

l'aspect photographique  au sens esthétique du terme devra s'adapter et tous les photographes de la planéte seront logés à la même enseigne puisque

si j'ai bien compris cette nouvelle pollution sera universelle (même au kerguelen? où la 5g devrait avoir du mal à trouver son modèle économique9_9)

la photo comme complément à la découverte ,au vagabondage astronomique,je ne vois pas trop,il y aura toujours ,des tachouilles lointaines

des petits objets sympa (NP),les planètes,des supernova,des variables , des comètes,des transits,j'en passe et des meilleures (la spectro pourquoi pas)

il nous faudra explorer tous ces champs et ça changera nos habitudes

Je suis souvent surpris de voir des photos inversées,preuve que l'astram n'a pas pris la peine de confronter son cliché à un atlas

le challenge ne sera pas forcément de faire la voie lactée mais de chopper des phénomènes liés à l'astronomie laquelle est selon saint wikipédia:

" la science de l’observation des astres, cherchant à expliquer leur origine, leur évolution, ainsi que leurs propriétés physiques et chimiques"

cordialement

Gérard

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Réfléchir à se mettre au vélo par exemple ?

 

Post intéressant ! OK on ne va pas polémiquer ici. On ne peut rien faire du tout ici, donc c'est à nous de changer notre regard. Pour autant il est d'autres situations où l'adaptation ne doit pas non plus faire éviter totalement toute forme d'indignation, mais c'est un autre sujet.

 

Oui, en plus du solaire on aura tous types d'objets crépusculaires où les satellites pourraient moins gêner : lune, planétaire, étoiles doubles, CP brillant ...

En outre, à vérifier mais l'hiver les satellites en orbite basse ne devraient pas être visibles trop tard dans la nuit.

 

Perso, habitant une région (Lyonnais) dont le climat n'a rien à voir avec celui de la Provence, j'arrive péniblement à comptabiliser 2 à 4 soirs de CP par mois. Cela fait donc longtemps que j'ai refusé de me lancer dans des multiplications d'achats de matos astro, ou de techniques chronophages et compliquées. Par contre du bon matos, mais vite installé et mis en place, pour profiter au max des trop rares moment clairs.

Et je ne l'ai pas vraiment mis en évidence, mais j'ai pour avis que le réchauffement va s'accompagner de nébulosités encore plus fréquentes.

 

Excédé par la météo de cet automne, je pensais alors que le futur instrument à la mode ne serait plus qu'une paire de grosses jumelles, pour pouvoir aller profiter de beaux ciels purs dans des régions méridionales. Mais là avec les satellites ce n'est même plus vrai (grand champ des jumelles et utilisation plutôt estivale gâchées par les satellites)

Edited by etoilesdesecrins

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, ce sera une gêne importante et il faudra lutter avec les pros pour se faire entendre,  c'est sur.

D'un autre côté, je pense qu' il y aura adaptation, pas le choix de toute façon puisqu'on a pas l'intention de laisser tomber...

Donc, de mon point de vue, il ne faut surtout pas arrêter de se plaindre et de montrer le côté abjecte de ces initiatives au grand public , aux entreprises ou aux états concernés..... mais puisqu'on a pas de pouvoir décisionnaire il faut bien discuter des initiatives à prendre pour poursuivre notre activité,  sans trop se lamenter entre nous en tout cas (sinon les forums vont vites devenir uniquement tristes ou angoissants)

Edited by Haltea
  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Thierry Legault a dit :

je signale qu'il n'y a pas que Musk et Starlink

 

C'est tout-à-fait vrai. Il y a aussi O3B, quelques dizaines de satellites à 8000 km d'altitude. Et beaucoup d'autres projets en cours.:(

 

La conjonction de

- l'effervescence côté lanceurs, avec de multiples petits lanceurs privés, même en Chine, même en Nouvelle-Zélande

- l'effervescence côté satellites avec la multiplication des Cubesats et des satellites de petite masse, de l'ordre de 500 kg, que le rapport puissance/(masse et volume) toujours meilleur de l'électronique rend possible

- la demande infinie côté connection numérique de se pt milliards de personnes

rend inéluctable le peuplement en accélération de l'orbite terrestre. Jusqu'au syndrome de Kessler.:|

 

Mais je ne pense pas que beaucoup d'astrams (ceux qui sont tombés dedans à 10 ans le jour où ils ont vu Saturne dans une lunette;)) se détournent de leur lien avec le reste de l'univers, que ce soit du visuel, de la photo, de la spectro ou autre.

 

En fait, cela nous fait nous poser la question : mais au fait, qu'est-ce qui fait que je fais de l'astro ? Mon rapport "plaisir/contrainte" (comme dirait @Colmic ;)) à moi, qu'est-ce que c'est ?

 

Jacques

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hello 😊

 

Pas question effectivement d'arrêter de râler et de s'insurger contre ces "daubes" 

Après une brève baisse de morale je crois fermement qu'il faut continuer coûte que coûte... 

Pour moi (peut-être comme pour d'autres ici) je réfléchis à faire les bon choix, de fait les bon investissements... 

Mais j'ai bien aussi l'intention de montrer à plus de monde possible à quel point ces mega constellations nous em.... 

Donc de faire de belle images pour nous effectivement (tant bien que mal) mais aussi la nécessité de faire des images parasitées par ces satellites 

 

Fred😊

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, fredo38 a dit :

Mais j'ai bien aussi l'intention de montrer à plus de monde possible à quel point ces mega constellations nous em.... 

Donc de faire de belle images pour nous effectivement (tant bien que mal) mais aussi la nécessité de faire des images parasitées par ces satellites 

 

C'est une solution.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, astrocg a dit :

ben voilà on va revenir au dessin ... et à la gomme pour effacer les traces de satellites

 

En attendant l'hyperthermie fatale, c'est ce que je propose.

Ma seule question subsidiaire, c'est : Serons-nous encore capable de tenir le crayon et d'aligner les traits sur la

feuille lorsque notre cerveau commencera à atteindre son point thermique limite de bon fonctionnement et

que nous serons en train de nous vider inexorablement de toute notre sueur sur l'établi ?

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, Thierry Legault a dit :

je m'en voudrais de casser l'ambiance joyeuse de ce fil,

 

Tu ne casses pas l'ambiance.

Tu ne fais que dire une simple vérité, sinon preuve de la jolie débilité de notre monde,

qui ne manquera pas de se rajouter à l'ambiance particulièrement joyeuse de ce fil.

Edited by A-FIOCRET

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour

 

Il reste le crochet avec un bon feu de cheminée qui pollue bien, et le chat sur les genoux.

Alain.L

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 53 minutes, Lopez_Alain a dit :

un bon feu de cheminée qui pollue bien,

Ça me fait bien rire , un feu de cheminée qui pollue !!! L'année passée il a brûlé des MILLIONS D'HECTARES ,  on n'a jamais entendu parler  que ça polluait , ni que ça pouvait réchauffer la planète !!! C'est bizarre quand même ??? :(

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

De mon côté j’ai abandonné le CP « belle image » depuis longtemps, que ce soit en grand champ ou pas. Je fais surtout du visuel et de l’imagerie planétaire et lunaire (et un peu de solaire), et des mesures sur des champs assez étroits, le tout depuis chez moi. Donc je reste sur des investissements qui seront assez peu affectés par les Starlink et autres nuisances spatiales. La par exemple j’ai un newton de 400 en préparation.

 

Ceci étant, habitant à 20 bornes  au nord de Lausanne et à 50 de Genève, j’ai un traffic aérien qui par moment n’a rien à envier aux projets de Mux & Co. En été le ciel du matin est littéralement zébré de traces d’avions (faut bien emmener les touristes se vautrer sur les plages pour qu’ils aient quelques  selfies à poster sur Facebook). Hier soir je faisait des tests avec une asi290 et une asi120 en grand champ (grosso modo une moitié de ciel), j’avais la plupart du temps 3 ou 4 traces d’avion sur des poses de 20 secondes. Et avec les prédictions de croissance de l’IATA, ça ne va faire qu’empirer.


 

 

Edited by AlSvartr
  • Like 3
  • Sad 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

pareil pour les avions je suis a 30 bornes de St Exupery a lyon une horreur. Le dome de lumière et les traces de condensation

 

 

  • Sad 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pareil pour le dôme de lumière... venant des trois tranches de la centrale nucléaire toute proche (1 km à vol d'oiseau), et toutes ces radiations qui viennent piqueter les images, c'est lassant !

Et comme je suis sur un pluton granitique, il y a aussi le radon qui illumine par le sol...

Encore heureux que mon 3° oeil permet de compenser en élargissant mon champ de vision... Merci le plutonium !

 

Edited by gklm
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 11 heures, Thierry Legault a dit :

 

je m'en voudrais de casser l'ambiance joyeuse de ce fil

Aucun soucis Thierry, heureusement que l'on vous à vous les experts pour nous éclairer en toute transparence sur la situation actuelle 😏

 

Fred😊

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.