Recommended Posts

il y a 8 minutes, kaelig a dit :

Je l'ai testé en mode 'range extender', dans les 2 configurations suivantes

- en point de recopie du wifi réseau de la maison

- en point de recopie du hot spot 'stellarmate' du rpi (rappel du psswd du hotspot: stellar@mate)


Rassure moi, quand t'es en mode extender du Hot Spot SM, tu débranches le câble Ethernet ? 

Sinon pour les plantages j'ai vraiment l'impression que la qualité du réseau Wifi joue pour beaucoup. Quand je fais des tests intra muros avec le RPi proche, tout est fluide, les images du 60D arrivent en quelques secondes... Quand le réseau est poussif il doit avoir une bonne perte de packets et les erreurs font planter. C'est mon ressenti.
Sur une page FB, un gars a carrément mis un routeur 12V "TP Link Archer C7" sur son setup astro, il explique que les nano-routeurs sont limités en qualité et en puissance alors qu'un vrai routeur aura une bien meilleure portée et surtout une meilleure qualité Rx/Tx.

Edited by Looney2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

il y a 11 minutes, Looney2 a dit :

Rassure moi, quand t'es en mode extender du Hot Spot SM, tu débranches le câble Ethernet ? 

 

Non, le hot-spot se déconnecte du RPI et se met sur le nanorouteur (direct link). L'idée, c'est d'augmenter la portée du 'hot spot'. J'ai mis le RPI en mode spot, je me suis connecté avec mon navigateur sur le nanorouter, et j'ai refait un appairage 'range extender' sur le wifi 'stellarmate'

 

L'idée, c'est de faire un système plus robuste car moins dépendant du wifi de la maison. C'est l'idée, je verrai ce

que cela donne en réel.

 

Très important pour moi, ce mettre en IP fixe pour le nanorouteur, ca simplifie grandement les choses.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, kaelig a dit :

Non, le hot-spot se déconnecte du RPI et se met sur le nanorouteur (direct link). L'idée, c'est d'augmenter la portée du 'hot spot'. J'ai mis le RPI en mode spot, je me suis connecté avec mon navigateur sur le nanorouter, et j'ai refait un appairage 'range extender' sur le wifi 'stellarmate'


Je comprends pas trop comment le hotspot se déconnecte du RPi et comment tu configures ton direct link ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je fais rien, ca se fait tout seul ... quand on connecte le cable ethernet ... plus de wifi (donc pas de hot spot), tout bascule sur le routeur ou le cable ethernet. C'est configuré de base.

 

En fait, notre spécialiste réseau pourra certainement d'expliquer. C'est gérer automatiquement grâce à une balise ''priorité". Si tu mets un poids plus important sur la connection "RJ45", le wifi s'éteint automatiquement. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, kaelig a dit :

En fait, notre spécialiste réseau pourra certainement d'expliquer. C'est gérer automatiquement grâce à une balise ''priorité". Si tu mets un poids plus important sur la connection "RJ45", le wifi s'éteint automatiquement. 


Non ça je comprends, ce que je ne comprends pas c'est comment tu fais pour passer en mode HotSpot via la prise Ethernet.

 

Il y a 4 heures, kaelig a dit :

Non, le hot-spot se déconnecte du RPI et se met sur le nanorouteur (direct link)


Comment le hotspot peut il migrer via le nano routeur ? En gros ton nano routeur devient l'antenne Wifi du RPi si je comprends bien ?
Là y'a un truc que je ne pige vraiment pas : Je démarre SM sur le réseau local avec le nano routeur. Via l'interface "control panel" je passe en mode HotSpot.
Sur mon iPhone, je passe sur le réseau Stellarmate. Mais sur le PC en réseau local, http://stellarmate.local:6080/vnc.html continue de marcher !!! Comment ça se fait ? 
Sur mon routeur local, je vérifie et aucune trace du Stellarmate ! Donc mon PC en réseau local a pu se connecter via le port 6080 mais par quel réseau Wifi (je n'ai pas de carte wifi sur mon PC de bureau) ??? Je suis un peu perdu là...
Aussi, le port ethernet clignotait un petit peu mais pas souvent, était-ce vraiment le nano routeur qui diffusait le réseau ou le RPi ? :/

Edited by Looney2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Looney2 a dit :

Non ça je comprends, ce que je ne comprends pas c'est comment tu fais pour passer en mode HotSpot via la prise Ethernet.

Je n'avais pas forcément les idées claires sur ce que j'avais réalisé hier soir. Suite à tes demandes, j'essaie de clarifier ce que j'ai compris (je laisserai le spécialiste réseau complété de façon plus technique).

 

Mon but est de tester la configuration au milieu du jardin où je suis à 40m de la box wifi avec des murs de 40cm en pierre. L'idée, ce sera aussi d'évaluer la vraie portée du nanorouteur. En clair, je me mets en position nomade, je ne suis pas sûre que ce sera l'utilisation finale, je regarde.

 

Voici les points que j'ai compris:

 

1) configuration du nanorouteur

----------------------------------------------------

C'est un point important pour la suite, car c'est là que je vais définir le SSID (en clair la balise) du nanorouteur que je sois en mode "home wifi" ou "hot spot stellarmate", c'est la même chose:

 

a) je mets le RPI dans le mode wifi que je veux. Cette façon de faire me permet de recopier toutes les bonnes infos du réseau que je choisis.

 

b) je branche le nanorouteur sur le RPI. Ca bascule automatiquement.

 

c) sur mon PC windows, j'utilise le navigateur pour me connecter sur le nanorouter

    (http://tplinkwifi.net pour mon nanorouteur wr902AC)

 

d) je me positionne en range extender, je cherche le réseau que je veux, ici "stellarmate'

 => je n'ai rien à faire, la configuration du nanorouteur recopie toutes les informations du réseau à étendre. C'est l'intérêt, pas d'erreurs de frappes, tout est automatisé.

 

e) je le sélectionne, je garde la même adresse SSID: "stellarmate"

    => c'est super important, car tout est pluggé dans l'OS sur cette balise SSID, du coup je laisse le système gérer.

 

f) avant de sortir, je choisis une adresse IP fixe pour le nanorouteur, dans mon cas: 192.168.1.141

    => quelque soit les emmerdes que je pourrais avoir, j'arriverai toujours à me reconnecter au nanorouteur sur mon navigateur internet - PC windows

 

2) compréhension du système

-------------------------------------------------

1) Il y a basculement automatique du contenu du signal du wifi vers le port ethernet

    donc je n'ai rien à faire. J'essaie de mettre mes pieds dans ce qui est déjà disponible. Je n'ai pas le niveau pour customiser.

 

https://www.pcastuces.com/pratique/astuces/3511.htm

 

2) le nanorouteur émet le signal reçu du RPI  par le cable ethernet, et comme je lui ai indiqué d'émettre avec le signal SSID "stellarmate", le PC windows ne peut pas faire la différence entre le hot-spot du RPI "stellarmate" et le nano-routeur qui émet sur la balise "stellarmate". 

 

=> L'intérêt, c'est que je n'ai pas à changer ma configuration Kstars/Ekos sous windows, tout est transparent quelque soit la configuration

 

Il y a 4 heures, Looney2 a dit :

Sur mon iPhone, je passe sur le réseau Stellarmate. Mais sur le PC en réseau local, http://stellarmate.local:6080/vnc.html continue de marcher !!! Comment ça se fait ? 

 

En fait, quelque part Jasem a du définir des règles de routage qui permettent du multi-homing. C'est à dire que plusieurs adresses IP 'mappe' sur le même nom. Vu que l'OS fonctionne à mon humble avis en mode serveur, je crois que l'on appelle cela des "bind adress". 

 

https://www.malekal.com/assigner-plusieurs-adresse-ip-windows/

Une autre solution est d'écouter un port (ici le 6080) et de renvoyer une balise 'stellarmate' quand il est interrogé.

 

@Phil49 est-ce que tu pourrais relire ce que j'ai écrit et me corriger, je pense que tu es bien plus qualifié que moi pour expliquer la technique de la chose :D J'espère ne pas avoir raconté trop de conneries.

 

@looney2: dis-moi si cela réponds à ta question.

Edited by kaelig

Share this post


Link to post
Share on other sites
Citation

définir des règles de routage

 

Quand tu as plusieurs interfaces réseau tu peux aussi leur associer un metric, plus le chiffre est faible plus l'interface est prioritaire.

C'est moins propre qu'une table de routage mais ça peut faire le taf.

Ça se définit dans l'interface graphique de configuration avancée du protocole IPv4 des cartes réseau.

Panneau config -> Centre réseau et partage -> modifier paramètres de la carte

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il ne faut pas s'absenter 5 mn sur ce fil. 😁

Ça va m'en faire de la lecture. 

@all merci pour vos investigations. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 11 heures, kaelig a dit :

J'ai vu quelques

petits soucis:

- la fenêtre type 'raquette' qui est trop petite et que l'on ne peut pas agrandir

- le temps d'affichage d'une photo (j'ai essayé la sauvegarde sur le PC ou sur le SSD connecté au RPI), je suis à

un peu moins d'une minute. ca me parait beaucoup, je vais regarder ca. Avez-vous fait le test?

En connexion stellarmate comme serveur Indi et pilotage depuis mon PC sous Win10, j'ai pareil pour la raquette. Il me manque une partie d'affichage côté droit. C'est gênant puisqu'on a pas accès au renseignement d'une cible. Je vais tester si ça me fait la même chose sous Ubuntu...

Le transfert d'une image de 39 Mo sur mon PC se fait en 10 secondes environ. Je suis en connexion ethernet via CPL. L'affichage en liveview est quasiment en temps réel. Côté fluidité de l'affichage d'ekos et du pilotage, c'est vraiment top.

 

Par contre un truc m'inquiète avec cette configuration (RPI serveur/PC client), le maillon faible de ma chaine c'est ma box SFR. Il n'est pas rare que j'ai des déconnexions ou microcoupures surtout en wifi. C'est pourtant la dernière box SFR mais bon passons.

En cas de déconnexion intempestive, comme le setup est commandé depuis le PC, normalement tout devrait se planter royalement ?

Est-il donc possible de se passer de la box pour connecter mon PC au RPI stellarmate en ethernet via 2 boitiers CPL. Pas de wifi, j'ai encore moins confiance ! C'est quoi la boite noire magique qui me manque ?

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Bon, je n'ai pas tout suivi... ^_^ Cela me parait super compliqué tout ça pour se connecter.

Jean-Marc, pour éviter que tout se plante lors de micro-coupure, je préfère prendre la main sur le RPI via un VPN depuis mon bureau. Cela m'arrive de perdre ma connexion depuis mon PC mais comme tout tourne sur le RPI en liaison direct, je n'ai rien de planté quand je récupère la main.

J'ai régulièrement des coupures si je lance ma webcam de surveillance (branché sur le RPI via VLC) pour avoir une visu sur mon matériel au fond du jardin. Je pense que mon réseau n'arrive pas à m'envoyer les infos de la webcam + kstars + Ekos etc. Donc ça plante. Mais quand je coupe la webcam et que je reprends la main, rien n'est planté, les images continuent de se prendre.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, frank-astro a dit :

Bon, je n'ai pas tout suivi... ^_^

On est deux, c'est intéressant et maintenant je sais que ça existe mais je peine un peu-beaucoup là..

 

Il y a 4 heures, frank-astro a dit :

pour éviter que tout se plante lors de micro-coupure, je préfère prendre la main sur le RPI via un VPN depuis mon bureau.

Je suis entièrement d'accord avec toi d'autant plus que c'est ce que je fais actuellement avec un petit PC (baptisé mon petit PC astro) posé à côté de mon setup, le tout sous Windows 10 et avec APT. Stellarmate c'est pour moi l'occasion de remplacer ce petit PC par un système pas cher, qui craint moins les intempéries et que je pourrais laisser définitivement en place.

 

Je trouve que la prise en main via VNC sur mon petit PC astro ou sur le RPI-stellarmate cause un peu de latence et une qualité graphique moyenne. Je viens de tester stellarmate en serveur Indi sur un RPI3B+, ça fonctionne du feu de dieu même en wifi à condition d'être à côté évidemment : afichage liveview instantané, transfert d'une image de 39 Mo en moins de 10 secondes sur le PC (7 secondes pour être exact).

 

Je viens aussi de tester kstar/ekos sur ubuntu 20.04 LTS, c'est encore mieux que sous Windows. Plus de bug d'affichage comme celui de la raquette virtuelle pour piloter la monture, le bug rencontré par @kaelig et par moi. Deux environnements Linux qui se comprennent parfaitement ! Et pourtant, Linux et moi on n'est pas copains, ça me fait presque mal d'en dire du bien :)

 

Il me reste donc plus qu'à trouver comment raccorder le RPI au PC en me passant de la box pour fiabiliser le truc. Juste un câble ethernet et du CPL, et là ce sera topissime. Il me semble qu'on peut faire communiquer ensemble 2 PC Win10 comme ça mais uniquement sur les versions Pro. J'espère que l'OS Linux n'a pas intégré ce genre de restriction à la con...

 

Il y a 4 heures, frank-astro a dit :

Mais quand je coupe la webcam et que je reprends la main, rien n'est planté, les images continuent de se prendre.

Tiens justement, c'est le dernier truc que je voudrais installer sur ce RPI puisqu'il me reste un USB dispo. Je me suis pris récemment une ASI120MM-C (USB3) pour faire une allsky mais finalement, elle va servir à ça. J'ai installé Motioneye sur le RPI, impossible de la faire reconnaitre par l'application alors qu'elle est bien vue par Firecapture sur le RPI, même le 3B+. J'ai essayé avec VLC et comme dab, je n'y suis pas arrivé. Tu as fait comment ?

Merci !

Edited by Jean-Marc_M
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, kaelig a dit :

b) je branche le nanorouteur sur le RPI. Ca bascule automatiquement.

 

c) sur mon PC windows, j'utilise le navigateur pour me connecter sur le nanorouter

    (http://tplinkwifi.net pour mon nanorouteur wr902AC)

 

d) je me positionne en range extender, je cherche le réseau que je veux, ici "stellarmate'

 => je n'ai rien à faire, la configuration du nanorouteur recopie toutes les informations du réseau à étendre. C'est l'intérêt, pas d'erreurs de frappes, tout est automatisé.


Ok on est bien d'accord mais donc si tu fais ça : 
b) le RPi passe en mode ethernet, d'ailleurs tu le vois avec la petite icone en haut à droite
c) Normal, tu est en mode ethernet avec les paramètres de ton réseau local que tu as configurés dans ton nano routeur pour que ton routeur principal puisse communiquer.
d) Alors c'est là que je ne pige plus : si tu te positionnes en range extender, ça veut dire que tu prends un signal Wifi, que tu le lis et le redistribue. Donc ton câble éthernet n'a plus de raison d'être. Pour que ton nano routeur transforme un signal ethernet en signal Wifi il faudrait que tu le paramèrtes en mode CLIENT.
Donc à ce que je comprends dans ton montage, même si tu renommes ton SSID nano routeur en "stellarmate", il va chercher le signal wifi de ton RPi et le rebalance amplifié. De fait ta liaison ethernet ne sert à rien et d'ailleurs je ne comprends pas comment il peut se mettre en HotSpot wifi en ayant un truc branché sur l'ethernet vu qu'il a une priorité sur tout le reste. Peut être que de le démarrer manuellement le rend prioritaire ?

 

Quoi qu'il en soit, si ta manip permet de faire du remote avec un meilleur range en nomade, c'est tout bénef... Peux tu essayer de te mettre dans la config que tu expliques et débrancher ton câble éthernet voir si ça change quelque chose ?

Edited by Looney2

Share this post


Link to post
Share on other sites

@Jean-Marc_M Mon idée était justement de supprimer mon PC portable dans mon observatoire car je ne suis pas sûr qu'il apprécie l'humidité et le froid. Le RPI est nettement plus pratique, toujours sous tension, facile d'accès.

Pour la webcam, j'avais une DBK21 que ne servait plus (pixels morts au mauvais endroit). J'ai branché la webcam en USb2, lancé VLC et "Ouvrir un périphérique de capture". Il m'a trouvé la DBK de suite.

Tu peux voir l'adresse de la DBK en haut de la fenêtre de VLC.

Par contre, tout est auto mais cela me suffit. Je te joins une capture de ce que je vois et mon interface, très Design (vu que je ne connaissais rien en Python, j'en suis fier :D) pour piloter mes relais d'alimentation.

image.png.faf36640919f618ccecbf66ae4a4680b.pnglancer 

  • Like 1
  • Love 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, frank-astro a dit :

Pour la webcam, j'avais une DBK21 que ne servait plus (pixels morts au mauvais endroit). J'ai branché la webcam en USb2, lancé VLC et "Ouvrir un périphérique de capture". Il m'a trouvé la DBK de suite.

Merci pour tes explications mais hélas pour moi, ça ne le fait pas. Je tenter de trouver ce qui coince !

 

Vraiment chouette ton installation ;)

  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 13 heures, Looney2 a dit :

Quoi qu'il en soit, si ta manip permet de faire du remote avec un meilleur range en nomade, c'est tout bénef... Peux tu essayer de te mettre dans la config que tu expliques et débrancher ton câble éthernet voir si ça change quelque chose ?

 

Bon j'ai refait un test hier soir, histoire de voir. Quand je rallume, le RPI se positionne sur le wifi maison et le nanorouteur transmet le signal avec le SSID 'home maison', si je veux repasser en mode hot spot, il faut que je bascule sur le RPI, et ça marche. 

Donc Il me semble que cela fonctionne en "acess point mode" et pas en "range extender".

https://www.tp-link.com/fr/support/faq/1503/

 

Pour être en "range extender", il faut que je le déconnecte du RPI, et que je place le nanorouteur entre le RPI et mon PC pour faire le relais. 

https://www.tp-link.com/fr/support/faq/2030/

 

et ce que colmic a écrit:

"En plaçant le TPlink à mi-chemin entre l'ASiair et notre tablette"

 

La portée du stellarmate semble être d'environ 10m

avec le nanorouteur, il a été testé à 25m, par contre cela dépend du boitier utilisé pour le RPI. Je vais faire des tests, je te redirai.

 

Pour tester la portée, j'utilise un petit soft que je peux mettre sur une clé: wifiinfoview

Il est assez pratique et ne prends pas de place.

 

Edited by kaelig
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

@frank-astroUn observatoire fixe, c'est un doux rêve pour moi, mais je trouve que ça change la vie :D

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

@kaelig C'est vrai que c'est top. Tu peux tout laisser en place, en station, ouvrir vite fait le toit pour une courte éclaircie etc.

J'ai commencé l'astro à 10 ans et attendu 35 ans avec de faire un observatoire. J'espère que tu seras plus efficace :D

Edited by frank-astro
  • Like 1
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Très occupée en ce moment, je n'ai pas forcément le temps pour l'astro, j'apprécie tout ces échanges super constructifs. 

 

Les derniers petits tests que j'ai réalisé

 

A) disque dur SSD sur USB3 qui ne boote pas

-------------------------------------------------------------------------

A un moment, j'ai perdu le boot sur mon disque externe connecté sur le port USB3. J'avais laissé tourner le disque et j'ai peut-être mal éteint, je ne sais pas, en tout cas, au redémarrage, pas de boot.

 

La solution: réaffirmer le bootage sur l'USB quand il n'y a pas de carte mémoire

 

0) booter sur la carte SD, brancher le disque SSD sur un port USB3

1) ouvrir un terminal

2) taper: sudo raspi-config

3) Aller dans les options avancées du boot

    - 6 advanced options

    -A6 boot Order

    - Sélectionner B1 boot USB et taper 'entrée'

il demande un reboot

4) eteindre, enlever la carte SD, ca reboote sur le disque

 

B) Test en température de boitier passif

-------------------------------------------------------------------

Le ventilateur du boitier LABIST me cassait les oreilles ... du coup j'ai acheté

deux boitiers passifs pour me faire une idée.

 

J'ai aussi cet article sur l'échauffement du RPI (3 & 4):

https://www.raspberrypi.org/blog/thermal-testing-raspberry-pi-4/

et

celui-là:

https://www.geeks3d.com/20200807/quick-temperature-test-of-the-raspberry-pi-4-8gb/

 

- ce boitier

https://www.amazon.fr/gp/product/B07ZVJDRF3/ref=ppx_yo_dt_b_asin_title_o00_s00?ie=UTF8&psc=1

points positifs: tout metal, excellente dissipation, un design qui permet une évacuation de chaque puce.

Température: 37 à 45°C avec une Tamb=20°C

 

- cet autre boitier:

https://www.amazon.fr/gp/product/B07WG4DW52/ref=ppx_yo_dt_b_asin_title_o06_s00?ie=UTF8&psc=1

points positifs: un design plus esthétique,  mais seule la puce principale bénéficie d'un design évacuant la chaleur ... donc il faut prévoir l'achat de radiateurs supplémentaires pour les autres puces.

Température: 50°C 

Pour moi, il y a une erreur de design, le côté qui fait l'évacuation de chaleur de la puce principale, ils ont ajouté une coque plastique noire déclipsable qui bloque l'évacuation de la chaleur ... c'est con.
J'ai déclipsé la coque ... on gagne presque 10°C

 

C) Affichage de la température sur le tableau de bord

----------------------------------------------------------------------------------------

Dernière chose, on peut afficher la température du CPU dans le tableau de bord.

 

Cliquer en haut à droite sur le tableau de bord

Ajouter

Aller chercher "cpu temperature monitor"

ca s'affiche

 

Voilà, voilou

 

 

Edited by kaelig

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 27/01/2021 à 22:19, frank-astro a dit :

Ne pourrais-tu pas installer Asistudio pour connecter ta caméra ?

Plein d'essais plus tard, c'est non pour Asistudio. Le logiciel à télécharger est en 64 bits, l'OS Stellarmate en 32 bits donc c'est cuit.

J'ai essayé d'installer Firecapture et ça m'a mis une zoubia... La carte SD est en train d'être réécrite et je vais me passer de la surveillance !

 

Sinon j'ai testé avant ma config en réel avec CPL entre le Stellarmate et ma box, ça marcha comme ça veut quand ça veut. Bref Windows c'est quand même pas mal finalement !

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 12 minutes, Jean-Marc_M a dit :

Plein d'essais plus tard, c'est non pour Asistudio. Le logiciel à télécharger est en 64 bits, l'OS Stellarmate en 32 bits donc c'est cuit

 

En fait, c'est un peu plus que cela. Si on regarde, c'est compilé pour du linux x86 (processeur Intel) et non pour du processeur ARM ... donc complétement incompatible. J'ai envoyé un mail de demande à ZWO ... mais le feront-ils, vu qu'ils ont l'Asiair.

 

Le CPL, j'ai testé, c'est très dépendant du réseau électrique de la maison et des pollutions électriques & électroniques.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 9 minutes, kaelig a dit :

Le CPL, j'ai testé, c'est très dépendant du réseau électrique de la maison et des pollutions électriques & électroniques.

Mouais... Ca fait un an que ça marche bien avec un petit PC windows (celeron, 4Go de RAM) au pied de ma monture relié à la box par CPL et prise de main à distance par VNC. Là, premier test avec le stellarmate à la place du petit PC, ça raaaame comme pas permis et ça décroche souvent avec la connexion http://stellarmate.local:6080/vnc.html. Il fonctionne bien dans le salon en wifi ou par câble ethernet mais faut juste pas le mettre dehors :)

En fait, je pense que le nœud de mon problème c'est la connexion à la box par CPL. Ca doit être un peu fébrile cette partie de la carte RPI.

 

Sinon pour le boitier, j'ai quasiment le même que ton premier choix mais rainuré : https://www.amazon.fr/gp/product/B07ZVKN262/ref=ppx_yo_dt_b_asin_image_o00_s00?ie=UTF8&psc=1

Jusque là c'est efficace.

 

il y a 29 minutes, kaelig a dit :

En fait, c'est un peu plus que cela. Si on regarde, c'est compilé pour du linux x86 (processeur Intel) et non pour du processeur ARM ... donc complétement incompatible. J'ai envoyé un mail de demande à ZWO ... mais le feront-ils, vu qu'ils ont l'Asiair.

Merci pour cette info et démarche !

J'ai installé Astroberry pour voir. Ca embarque Firecapture et oaCapture et franchement, ça fonctionne super bien. Par contre je n'y comprends rien de rien pour installer ça sur Stellarmate. Dommage qu'il n'y ait pas été intégré.. 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Jean-Marc_M a dit :

J'ai installé Astroberry pour voir. Ca embarque Firecapture et oaCapture et franchement, ça fonctionne super bien. Par contre je n'y comprends rien de rien pour installer ça sur Stellarmate. Dommage qu'il n'y ait pas été intégré.. 


Intéressant. Tiens pour info, avec Aastroberry, la connection CPL est elle aussi poussive qu'avec Stellarmate ? C'est vraiment un problème de hard pas de soft, bien que les deux utilisent la même base ?

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 19 heures, Jean-Marc_M a dit :

J'ai installé Astroberry pour voir. Ca embarque Firecapture et oaCapture et franchement, ça fonctionne super bien. Par contre je n'y comprends rien de rien pour installer ça sur Stellarmate

 

Merci pour le test, j'ai regardé cela il y a quelques jours:

 

- pour Firecapture, ce fil Indi (je pense que ca marche aussi pour un autre os raspbian):

https://www.indilib.org/forum/stellarmate/6920-firecapture-on-sm-os.html

 

Pour Oacapture, pas vu comment faire, il y a bien un package 32 bits raspberry. J'ai pas compris comment l'installer sur SM.

 

Du coup, j'ai téléchargé Astroberry

https://www.astroberry.io/

 

Onglet download,

Il émet un hot spot "astroberry", j'ai connecté mon PC dessus

J'ai créé un point d'accès astroberry.local sur VNC

le mot de passe est astroberry

 

copie doc astroberry:

"

First Boot

After the first boot, search for 'astroberry' wireless hotspot and connect your PC to it using 'astroberry' for password. Point your browser to https://astroberry.local or https://10.42.0.1 to access Astroberry Server. For the Internet access connect your Astroberry to your home wireless network. Right-click top bar Wi-Fi icon and edit Wireless connection by entering your home network SSID and password. While connected to the Internet you can update your system by running below commands in your terminal: sudo apt update && sudo apt upgrade && sudo apt dist-upgrade

"

 

test_astroberry_1.jpg.a39773a5d316800a69c09d010e86a74b.jpg

 

Ce qui m'intéresse, c'est oacapture et cartes du ciel. 

 

Pour se connecter au wifi, passer par Wifi invisible, renseignez

SSID et clé Wifi de son réseau et c'est tout.

 

Je suis en train de mettre les fichiers d'astrométries.

Edited by kaelig
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By BobSaintClar
      D'ici l'été, saison propice aux sorties nocturnes en montagne, je m'exerce à la prise de vue astro-paysagère de type "petite planète".
      J'ai hésité à poster cette image ici, ce n'est pas "vraiment" de l'astronomie.
      A trois cent mètres de chez moi, même vers 2h, le ciel est désespérément sali par la lumière des villes proches (Fukaya, Kagohara, Kumagaya...) et de la lointaine capitale (Tokyo, à 70km).
      La voie lactée, il est vrai encore basse, ne ressort presque pas : trop jouer des curseurs n'amplifie que le bruit. Je n'ai même pas chercher à éliminer les restes de mon trépied, ce que j'aurais pu faire en prenant deux vues décalées du nadir.
      Ce n'est pas grave, je m'entraîne ! Lorsqu'il ne gèlera plus dans le massif, je serai prêt. Je ferai mieux !
       
      (note : le rouge, c'est celui de ma lampe frontale)

      Image composée de 7 photographies assemblées sous AutoPano. Boitier Pentax K1, poses de 10s, 3200 ISO, objectif Samyang Fisheye 12mm à F4.0
    • By CptNautilus
        J'ai reçu mon télescope Stellina il y a une année. Je n'avais jamais fait d'astrophotographie avant. J'ai appris une tonne de choses durant l'année écoulée, tant sur le ciel profond que sur les techniques d'empilement et de développement numérique. Pour "commémorer" cette année de découvertes, j'ai rassemblé tous les objets du catalogue de Messer dans cette planche "anniversaire".
       
        La première ligne contient les objets M1 à M10, la deuxième M11 à M20, etc.
       

    • By Carlos Burkhalter
      Hello,
       
      Je vous présente un petit test de fin du nuit. Après avoir imagé NGC4725, vers 4h du matin, je devais choisir comment exploiter les deux dernières heures de la nuit.
       
      En cherchant sur PRISM je suis tombé sur NGC7000. J’ai donc envoyé le filtre Ha et j’ai voulu tester les limites de ma monture. J’ai donc lancé 4 poses de …. 1800 secondes x)
       
      Le suivi n’est de loin pas dégueulasse même si ça ne sert pas à grand chose, disons que je suis satisfait.
       
      Au final la dernière pose à souffert du lever de soleil donc il n’y a que 3 poses.
       
      Donc le matos habituel: fsq-85, azeq6 et atik one 9.0 
      Exifs: 3x1800 secondes 
      la full: https://www.astrobin.com/full/qa60sm/0/?nc=user
       
      Bonne soirée
       
      Carlos
       
       
       

    • By Sauveur
      Bonjour a nouveau
       
      voila une fois n'est pas coutume je me suis fais quelques session cp en mode amateur  mais pourquoi et comment mais venue l'idée 
       
      Vendredi dernier il etait prevu beau temp donc Mars pour moi mais je voulais faire profité Alain mon ami de mon emplacement pour qu'il puisse shooté (ca fais au moins 6 mois qu'il a rien a ce mettre sous la dent  a cause de ces contrainte
       
      comme sa météo ne lui donnait pas beau temps il passa son tour  il a bien regretté apres coup 
       
      Donc Emilio vite texto et lui etait partant
       
      on a fais Mars ensemble puis il a fais du Cp moi pour rester avec lui bein mis suis mis aussi au Sony A7S défiltré par mes soins
       
      une nuit au top pas d'humidité pas froid on sait bu au moins 3 café serre pour tenir la nuit 
       
       
      Comme je savais pas quoi shooter bein on a avisé a la dernier minute avec plus ou moins de succès 
       
      Pas trouver le fantôme qui est prêt de l'iris  du temps de pose de perdu
       
      ma mairie a eu la bonne idée de remplace mes lampadaire sodium par des led pinaise on y vois super bien pour pas taper dans la monture mais pas cool pour les reflet dans les images même en pointant a l'opposer surtout que j'avais zappé le par buée
       
       
      Donc mon petit tour en amateur ma donnée envie de continué quelques nuit tous seul en plus la au vue de certain post me suis noté quelques objet sympa
       
       
      M 44 au C11 réducteur 6.3 cop des reflet
       
       

       
      L'iris mais la la collim j'ai pas refait et c'est bien plus bas que Mars
       

       
      M13 en vite fait
       

       
      la m81 du soir
       
      384 poses de 30 s 3200 iso pas de flat c'est vilain petit canard qui avais la flemme et pas de quoi aussi 
       
      C11 Sony a7s
      Siril 
       

       
       
      Donc du coup comme elle ma plus la nuit suivante je voulais lui adjoindre des poses 
       
      la dof  (flat sur le ciel)
       
      Erreur de débutant j'avais pas corrigé l'orientation du Sony  pis apres les flat suis allez en butée pied me modifiant l'orientation de l'apn 
       
      Bon j'ai vue une autre nuit que le c11 la map bouge pas mal en fonction de l'orientation du coup faudrait la reprendre en cour de nuit au moins trois fois  pas cool ca et j'ai pô fais
       
      Si quelqu'un a un lien pour les vis de blocage du primaire suis preneur
       
       
      M64 vite fait acr a cette focale c'est pas rapide les acquisition même si le Sony est une bombe
       

       
       
      M82 car Emilio a fais ca et je voulais essayer même si c'est pas ma preferer et j'ai pas le filtre Halpha
       
      bein la c'est gros hein 
       

       
      Ngc 3521
       

       
       
      pis celle que j'ai continuer car j'ai flaché sur elle donc la en cour deux session
       
       

       
       
       
      la total noté sur l'image
      pis le coquin a tous stacker avec Siril  pas de sélection n'y f machin n'y rondeur
       

       
       
      La tif si vous voulez me l'amélioré ca serais sympa j'arrive pas utilisé le logiciel recommandé pas Alain pour arrondir les étoiles 
       
      C'est cropper a cause de mon erreur de position apn du a ma négligence le premier soir
       
       
      toutes m81 _pp_brute_stacked.tif
       
       
      Bonne journée et merci des conseils
       
       
      Sauveur
       
       
       
       
    • By siegfried_M31
      Cela faisait un moment que l'envie ciel profond me démangeais.
      L 40*300s bin1
      R+B 10*300s bin2
      G6*300s bin2
      Sauf réduction étoiles, traitement complètement bio.
      NGC4438 est vraiment très spéciale, elle est sacrément tordu, j’adore, c'est vraiment très esthétique.
      Le couple NGC4438 &  NGC4435 est également connu sous le nom ARP120
      Veuillez cliquez sur l'image

      Voir ici aussi : https://telescopius.com/pictures/view/84287/deep_sky/M/86/galaxy/by-siegfried_m31
  • Upcoming Events