nicospace

New Horizons - Pluton, nous voilà !

Recommended Posts

Un article étonnant sur le site de C&E (réservé aux abonnés)

https://www.cieletespace.fr/actualites/la-sonde-new-horizons-decouvre-une-intrigante-lumiere-venue-de-tout-l-univers

 

Tod Lauer et son équipe ont analysé et traité 195 images prises par LORRI entre 42 et 45 U.A, à l'abri de la lumière zodiacale. En soustrayant la lumière visible des étoiles, des galaxies, ect ils ont constaté qu'il restait encore autant de lumière visible que celle de  l'ensemble des galaxies connues !

Reste plus qu'à trouver une explication : matière "ordinaire" non encore détectée, ou alors origine plus exotique ?...

  • Like 2
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Il y a 8 heures, jackbauer a dit :

Tod Lauer et son équipe...

 

Pour aller à la source des informations, le papier scientifique est disponible ici : https://arxiv.org/pdf/2011.03052.pdf

 

En conclusion de leur étude sur la brillance du fond diffus optique (COB) à partir de mesures effectuées avec l'instrument LORRI entre 42-45 UA du Soleil (au-delà de l'orbite de Pluton), les contributeurs de l'article écrivent notamment que "pour expliquer cet excès de brillance [une fois prise en compte la lumière diffuse galactique estimée d'après des valeurs plus fines de la lueur zodiacale résiduelle], il faudrait admettre que la moitié des galaxies avec V < 30 soit manquante des relevés existants"... mais n'excluent pas qu'un comptage incomplet des galaxies effectué jusqu'à présent - qui présente un réel challenge observationnel - serait la seule raison.

 

Edited by Bill46
  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et puis finalement  peut-être que la matière  noire  n'est  pas aussi  noire que ça et  que c'est  elle qui diffuse ? ?? Je sais c'est  probablement  complètement  idiot? Mais bon comme on ne sais pas de quoi il s'agit  on peut toujours  lui en ajouter  une couche...!:(

J'étais  sur jusqu'à  maintenant  que nous connaissions environ 5% de l'univers  mais j'ai  de plus en plus de doutes ? :(

Edited by barnabé

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les 10 jours d'observations intensives de nouveaux KBOs dans la Ceinture de Kuiper à l'aide de l'instrument LORRI (LOng Range Reconnaissance Imager) de New Horizons 2015 s'achèvent. Les données seront retransmises le mois prochain après la période de conjonction de la sonde avec le Soleil.

 

LORRI.jpg

 

 

Edited by Bill46
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Parmi les cibles visées entre le 21 et le 31 décembre 2020 par l'instrument LORRI de New Horizons, objets récemment cités par Alice Bowman, figure la sonde Voyager 1... La raison m'échappe, but why not? La scientifique précise toutefois que l'équipe ne s'attend pas à voir quelque chose ! La distance entre les deux sondes est actuellement d'environ 18 milliards de km d'après NASA's Eyes. Distant de 152,1 UA (22,8 milliards de km) de la Terre au 31.12.2020, Voyager 1 est l'objet fabriqué par l'homme le plus distant de notre planète.

 

 

NH.jpg

(image composite de Marc Postman d'après une image 3D de la sonde New Horizons par Dan Durda superposée à celle de la Voie Lactée prise par "Superfulgur")

 

NHVger1.JPG

(capture d'écran NASA's Eyes)

 

NHVger1-2.JPG

(capture d'écran NASA's Eyes)

Edited by Bill46
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Il y a déjà 2 ans que New Horizons a survolé (486958) Arrokoth : c'était le jour de l'an 2019 (vers 5 h 33 TU à une distance de 3 500 km et à une vitesse de 14,43 km/s), après avoir traversé le système plutonien le 14 juillet 2015.

 

Ci-dessous la taille comparée de Pluton et Arrokoth (NASA/JHUAPL/SwRI/Jason Major). Arrokoth fait 38 × 18 × 10 km (± 0,5 × 0,5 × 2 km) avec ses deux lobes Ultima + Thule, presque deux fois plus petit que Nix, l'une des lunes de Pluton.

 

Pluton-Arrokoh.jpg

 

 

NH.jpg

Edited by Bill46
  • Like 2
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Pour revoir Arrokoth, cette séquence animée réalisée par Roman Tkachenko comprenant 230 images retraitées couvrant 13 heures d'observation par la caméra de New Horizons en approche rapide de cette planète mineure de 36 km de long, constitué de deux planétésimaux de 21 et 15 km en contact. La distance minimale du survol fut de 3538 km.

 

ZgNsDVq.gif

 

Edited by Bill46
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Des discussions ont eu lieu entre Alan Stern, responsable de la mission NH2015, et le directeur de l'observatoire Subaru pour poursuivre de nouvelles recherches avec le télescope géant de 8,2 m de diamètre équipé de sa caméra à large champ HSC. De précédentes campagnes avaient été menées en 2020. Il s'agit d'affiner les orbites de KBOs déjà repérés ou d'en découvrir de nouveaux dans la Ceinture de Kuiper, cibles potentielles qui pourraient être survolées par la sonde New Horizons.

 

Ci-dessous, la camera à grand champ Hyper Suprime-Cam (HSC) placée au foyer primaire du télescope Subaru. Son capteur constitué d'une mosaïque de CCD de 870 Megapixels couvre un champ de vision de 1,5°. Ces CCDs sont installés dans une chambre Dewar cryogénique et opérent à -100 °C. La lentille principale fait 82 cm de diamètre et la longueur du dispositif fait 1,65 m. 6 actionneurs contrôlent avec précision l'alignement optique de l'ensemble. La caméra a vu sa première lumière début 2012.

 

HSC.jpg

 

HSC2.jpg

 

Mais Subaru n'est pas le seul instrument mis à contribution !

 

 

Edited by Bill46

Share this post


Link to post
Share on other sites

Cette image est connue, mais se dire et redire qu'avant on ne connaissait quasiment rien de Pluton, ça fait quand même quelque chose (APOD du 15/01/2021).

 

https://apod.nasa.gov/apod/ap210115.html

Citation

Ce paysage qui se découpe à contre-jour est celui de majestueuses montagnes et de plaines glacées qui s'étendent jusqu'à l'horizon de ce petit monde lointain. Panorama enregistré à une distance d'environ 18 000 kilomètres lorsque la sonde New Horizons qui venait de survoler Pluton, jette un regard vers l'arrière 15 minutes après son approche la plus courte, le 14 juillet 2015. Cette vue spectaculaire, prise avec une faible élévation et avec une lueur crépusculaire, montre, au premier plan à gauche, le relief accidenté de Hillary Montes qui laisse place à la vaste plaine Sputnik Planitia vers la droite. Les couches de l'atmosphère ténue de Pluton se révèlent également sur cette image rétroéclairée. Comme une apparence étrangement familière, ce terrain gelé est composé de glaces d'azote et de monoxyde de carbone ainsi que de montagnes de glace d'eau s'élevant jusqu'à 3 500 mètres, reliefs comparables en altitude à certaines majestueuses montagnes terrestres. Ce paysage plutonien s'étend sur 380 kilomètres de large.

 

Pluton.jpg

 

 

Un plan plus large :

 

Pluton.jpg

Edited by Bill46
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now