Sign in to follow this  
typhoons

Avis sur achat Dobson Haut de gamme Suite

Recommended Posts

Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Trés trés intéressant ce post!!! moi qui suis en train de revoir totalement la structure de mon 610 pour qu'il soit enfin transportable , il y a de trés bonnes idées

Share this post


Link to post
Share on other sites

Aaaarrrrhhg !!!
une araignée en T !!!! toi aussi !!!!
Oui, de très beaux concepts.

*- bien vu le PO : le moonlite est vraiment, mais alors vraiment bô, soit.
Mais franchemnt, le father touch (vachte austère, que je trouve bien laid) est vraiment mieux. Ca aussi, je trouve que c'est une option qui devrait être de série chez nos deux amis.
*- Bien sur le rangement !!!!
tout à fait d'accord avec la remarque : on ne transporte pas son truc simplement empilé comme sur les prospectus, fô que ce soit bridé, fô que ce soit protégé. Là, ben souvent ya un probléme non résolu sur bien des UC.
*- Le fagot, en effet, ça peut merdouiller. Mais la réciproque est vraie : ça peut être génial aussi !!!! 1*- si c'est bien foutu, 2*- étant un peu plus "highttech" qu'un jeu de mikado, sa manipulation doit être plus réfléchie.
Sur le mien, les premiers montages furent laborieux, jusqu'au jour ou j'ai pris 5 minutes pour réfléchir à une procédure qui va bien. Depuis, ce n'est que du bonheur !!!! et la différence est falgrante tant par l'incroyable facilité/rapidité de montage que par la fiabilité du système.
*- le teflon est les mouvements, là aussi, fô pas rester sur un avis comme ça. Dans bien des cas, si ça merdouille avec le couple Teflon/truc texturé, c'est qu'il y a un souci. Soit tout simplement de propreté, soit d'état de surface et de parfait positionnement pour avoir une surface de conytact idoine. Ce n'est pas le système qu'il faut incriminer, mais son utilisation qui est à considérer. A chaque fois,chaque utilisation, un coup de lavage s'impose pour retrouver des mouvements de grande qualité. Si ya d'la confiture, évidement, ça marche moins bien.

Ce que je veut dire par ces quelques remarques, c'est qu'un engin, quelque qu'il soit, mais d'autant plus vrai qu'il est "technique", ben ça se "pilote", ça s'utilise pas "brut de décoffrage". ET ça s'entretient !

enfin,
là on se lâche sur les défauts plus ou moins réels que quelques UC.
N'oublions et n'occultons pas pour autant les réelles qualités de ces engins, qui dans l'ensemble de ce qui est proposé est tout de même remarquable !
mais le débat est vraiment intéressant, à archiver. Et j'suis sur que nos amis fabricants ne manqueront pas d'y piocher quelques idées....

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour que le fagot Skyvision ne "merdouille" jamais, il suffit de dessérer un peu les 8 écrous à 6 pans creux situés en haut. Il devient alors très souple et très facile à placer en bas. Une fois fixé en bas, on resserre les 8 vis en replaçant les pièces d'accueil de la cage secondaire bien horizontales. ca prend une minute de plus et le truc ne pose plus aucun problème. Le réglage du secondaire tombe alors pil poil à chaque coup.

Pour ce qui est des moteurs dobdriver, je les ai depuis 3 ans. La qualité du suivi est proportionnel à la qualité de l'étalonnage. Il ne faut pas le faire comme il est expliqué dans la doc (par des petites corrections successives), mais bien par une seule correction la plus ample possible. Alors, le suivi est très correct pour du visuel. Et ce type de suivi ne peut pas être parfait ni tenir des heures vu que la courbe de course de l'objet change sans arrêt.
Si on veut un suivi irréprochable, on prend une table eq.
Le dob driver a l'avantage d'être intégré au télescope et de ne pas le réhausser.

On peut très bien transporter la cage primaire dans le rocker (et la cage secondaire dans le primaire dessus), mais l'effort à faire pour placer la cage primaire dans le rocker est très élevé (car ça se passe à hauteur d'épaule). J'y ai renoncé par manque de force physique. Je place donc le rocker verticalement, sur le siège passager arrière, avec la ceinture de sécurité attachee comme pour un enfant.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Slt a tous. Vous commence a me donner envie d'un dob. Un 400 serait super, et me le faire moi meme. Mais j'en serai incapable, quand je vous se que certains sint capable de faire... chapeau bas messieurs


Share this post


Link to post
Share on other sites

Wargentin, tu t'es trompé dans ton choix par rapport à ta motivation et ton niveau, ça arrive. Si tu n'as pas compris l'intéret du fagot c'est que tu n'as peut être pas lu ce fil de discussion en entier, mais passions . Le seul point où je te rejoins c'est le PO, il vaut mieux demander dès le départ un JMI ou un Starlight. Le PO de la marque a les mêmes faiblesses que les Moonlite, ça patine facilement dans la semoule et il faut sans cesse revoir la pression des vis du Crayford. Pour moi ce n'est pas adapté aux charges lourdes type paracorr + nagler, ou APN, ou tête bino.
Il suffit de le savoir, et au pire si on s'est trompé, il suffit de s'arranger avec le fabriquant pour le changer, c'est ce que j'avais fait sur une structure de 300. Je n'ai rien payé de plus pour adapter le JMI motorisé. Et en attendant la modification, le PO un peu faible n'empêche pas d'utiliser le télescope.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ma jupe Skyvision aussi partait en live, mais Thierry m'en a envoyé une autre qui tient très bien. Entre-temps, ma femme avait sorti sa machine à coudre et m'en avait bricolé une que je garde en rechange.
A chaque fois que j'ai eu des petits soucis, j'ai passé un coup de fil et j'ai eu des solutions, avec à chaque fois une évolution de mon scope vers du mieux. Ben oui, parce qu'entre temps l'équipe Skyvision avait innové et je me retrouvais donc avec un système amélioré d'un cran.
J'ai eu des instruments Taka et j'ai eu quelques soucis toujours réglés. D'autres avec AP ou Televue. Et même du matos à 50.000 € aura toujours besoin d'amélioration...
Même les Rolex doivent tomber en panne...

Y a des gens qui pensent que sous prétexte qu'ils ont payé plusieurs milliers d'Euros ils ont droit à un matériel parfait qui réconcilie toutes les contradictions de la Terre (solide mais pas lourd, stable mais pas encombrant, gros mais transportable, parfait et évolutif, léger et pas fragile...)
Ne sommes-nous pas là dans le mythe de la toute puissance ?

Quand je vois le fric passé dans les bagnoles et la qualité du SAV moyen dans ce domaine, je trouve vraiment cette discussion suréaliste...
Imaginez :
J'ai acheté une Ferrari et je peux pas y mettre mes 5 enfants et 5 valises ! C'est un scandale !
Ou bien :
Mon 4x4 consomme plus que ma twingo, c'est pas normal !

Allez, un peu d'indulgence, les vrais problèmes sont à Kaboul...

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai pas 50 ans, pas de Rolex mais un SkyVision....j'ai raté ma vie ??
Mouarffff.....Très drôle JD...mais tellement vrai merci pour ce moment de détente..

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bien vu JD ! Et cette sensation d' "enfant gâté" qui s'en dégage quelquefois. Je plains les fabricants/importateurs/revendeurs.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Très très bien vu JD ....Et je vais te dire, ça fait du bien, enfin

Et je rajouterais volontiers que les "beta-testeurs-de-matos-astro-des-forums", faudrait déjà qu'ils aient une solide expérience de terrain des grands standards de construction avant de se prononcer.

Quand tu publies dans une revue tu rigoles moins...

C'est finalement une chose très sérieuse de donner son avis sur du matos. Et cela met certes sur le grill le constructeur, mais aussi les "compétences" parfois autoproclamées du testeur.

Surtout si le ton n'est pas indulgent, et qu'il ne joue pas la transparence... Un ton parfois, comment dirais-je... Ah oui: péremptoire.

[Ce message a été modifié par Bernard Augier (Édité le 23-11-2010).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

+1 avec JD, mais +1 aussi avec Bernard sur le coup de la compétence des testeurs.
On se doit d'être, quelque soit notre niveau (si si), très humble vis à vis du matos que l'on a entre les main et surtout de notre capacité à le maitriser à fond (optique, mécanique).
Je crois qu'en ce qui me concerne je suis par exemple loin d'avoir maitrisé l'engin à 100%, notamment sur le réglage optique aux petits oignons ! Notez que cela ne m'empêche pas de me régaller avec une colim que je considère comme bonne et une mécanique qui me satisfait pleinement...

JMarc

[Ce message a été modifié par JMBeraud (Édité le 23-11-2010).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

+ "beaucoup" Bernard

On en revient sur le problème que le Dobson est en faite très jeune en France, même si on a eu des pionniers depuis les articles des années 80,
il a fallu beaucoup de temps pour qu'il se fasse connaître.

La, en terme de connaissance des utilisateurs, on a hélas peu de personnes indépendante à même de comparer et juger les instruments pour la bonne et simple raison qu'elles n'ont pas de reculs et de repères sur ces instruments. Sur du tube optique classique et de la lunette ce n'est déjà pas simple alors sur des dobs...du coup, on entend souvent du grand n'importe quoi. Cela rappel un peu l'optique instrumentale avant que des utilisateurs chevronnées commencent à cadrer les choses. Il manque une véritable culture dob.

Serge "Aaaarrrrhhg !!!
une araignée en T !!!! toi aussi !!!!

Meu oui, et ça date pas d'hier ;-), je n'ai rien contre ces araignées sur des petits, sur des gros, il y a d'autres problèmes, mais tant que c'est raisonnable, ça marche fort bien.

"Oui, de très beaux concepts." merci Serge.

Share this post


Link to post
Share on other sites

D'accord pour la compétence des testeurs qui peut être très variable. Mais il ne faut pas pour autant dissuader les novices ou les testeurs débutants de donner leur avis parce que sinon des avis sur du matériel on en aura pas souvent vu que les testeurs vraiment confirmés ici se compte sur les doigts de la main et qu'en plus ils n'ont pas les moyens de se procurer toutes les nouveautés qui sortent. Enfin il ne faut pas occulter le fait que les discussions générées par ces tests permettent aussi que chacun puisse progresser dans sa connaissance du matériel.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tout à fait d'accord Jgricourt, mais, de mon point de vue, il faudrait souvent nuancer les propos, préciser l'expérience que l'on a, et s'attacher aux aspects techniques en les étayant le plus possible. Bref, apporter de la nuance. Un problème de base est qu'un instrument se juge sur ses qualités notamment à fort grossissement, sa capacité à reproduire ses performances etc... et que la, on se heurte comme souvent au problème de base que les utilisateurs d'instruments ont des niveaux d'acceptations des défauts très variables et il faut hélas reconnaitre que la collim n'est toujours pas bien rentré dans les mœurs. Juger de la qualité d'un instrument en ayant pas cette base, ça limite beaucoup... Il suffit de se promener lors d'une rencontre pour constater qu'il n'y a pas beaucoup d'instruments correctement réglés.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dis Fred, il est mignon tout plein ce petit 400. C'est vraiment l'impression que ça donne, ça paraît petit alors que c'est quand même un 400 et il y a de quoi se régaler avec. Vue la conception, il doit être prêt en 5mn chrono, l'instrument facile et puissant par excellence !
Bien d'accord avec Bernard aussi!
Pour ce qui concerne le dobdriver que je connais quand même pas mal pour en avoir installé quelques uns et l'avoir utilisé pendant plusieurs années. Au début, il a fallu beaucoup débugger parce que le fabricant était très optimiste sur la qualité de roulement requise mais on est arrivé (avec Thierry) à un fonctionnement plus que correct. En soi, le système fait son boulot mais n'est pas d'une grande ergonomie, il faut lui adjoindre un PC (antique si possible) pour avoir un suivi autonome et accessoirement le goto. Sur le terrain, la solution avec PC est lourde et pénalise fortement le rapport plaisir/emmerdement. C'est dommage car ça fonctionne très bien si la mécanique est à la hauteur, les pointages à 180° mettent les objets pile poil au centre du champ et le suivi ne m'a jamais posé problème même à plus de 800X. Bien sûr rien à voir avec un suivi d'équatoriale de haut niveau mais pour du visuel c'était nickel même avec le 500 qui n'était pas un poids plume. Sans le PC, il faut le voir comme une aide au suivi qui permet pour pas trop cher de ne pas se prendre la tête à recentrer sans arrêt l'objet observé. J'ai toujours regretté qu'ils ne développent pas une solution autonome sur la base de leurs moteurs pas à pas qui permettrait de se passer d'un PC sur le terrain, c'est vraiment dommage car les autres motorisations altaz sont très chères et beaucoup plus complexes à mettre en œuvre. Si un jour quelqu'un se lance dans le développement de ce type de motorisation, il aura un marché bien sympathique devant lui.
A+
Olivier

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le nombre de personnes que j'ai vues se faire une mauvaise idée définitive d'un tube, alors que ce dernier n'était pas collimaté et qu'il y avait une turbu d'enfer...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je dois être particulièrement indulgent; je n'ai jamais estimé ni dit qu'un instrument dans lequel j'ai observé était mauvais.

En revanche, j'ai très souvent lu que tel pousseur de verre (étranger bien entendu) ou telle marque était à éviter.

J'en profite pour avouer et c'est sans doute un corollaire de ce qui précède, qu'à mon humble avis, ce que l'on voit dans un instrument dépend aussi de l'expérience voire de la motivation qu'on a à observer.

Ainsi, proposer du très haut de gamme à un amateur qui souhaite uniquement rêver en regardant les merveilles du ciel, incite à une course à l'armement qui ne profite qu'aux marchands.

Je me classe dans cette catégorie, qu'on peut nommer observateurs de salon, mais dont l'ambition modeste est tout aussi honorable que celle des soi-disants spécialistes.

Michel

Share this post


Link to post
Share on other sites

"Si un jour quelqu'un se lance dans le développement de ce type de motorisation, il aura un marché bien sympathique devant lui."

Il est bien possible que cela existe et nous sommes en train de le tester sur le 1m de David pour la partie utilisation "classique" et je pense que Fred aura accès a une version Goto sans pc si j'ai bien compris.
Je laisse fred présenter le produit s'il en à l'envie
Pour le moment les premiers tests avec PC et établissement d'un modelé de pointage sont assez "étonnant", mais il faut creuser encore pour pousser le système.
je suis même en passe de penser que la photo et l'autoguidage sont à porté, bien plus vite que je ne l'aurais imaginé, car ça gère en plus un éventuel dérrotateur.

Ensuite rien n’empêche (sauf si je me trompe) de monter un gémini ou équivalent (je connais moins les autres).
l'avantage c'est que l'on passe sur des servomoteur et non plus des moteurs pas a pas et donc moins de vibrations, pas de "saut" de pas.
on peut reboucler avec des codeurs absolue et l'on a un système complètement indépendant.
Erick

[Ce message a été modifié par ebondoux (Édité le 24-11-2010).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this