dg2

L'avenir de Science et Vie en pointillés...

Recommended Posts

Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

le mec qu'est toujours a coté de ces pompes ! xD

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Tournesol a dit :

Je pense qu'il fait le reproche du côté parfois un peu sensationnel qu'il y a dans les titres.

 

Oui tu résumes assez bien.
Mais le sensationnel, ce n'est pas que dans les titres...

 

Si on ajoute à ça des erreurs incroyables de la part de soit disant vulgarisateurs scientifiques. Soit ils ne savent pas se relire, soit ils ne maitrisent pas leur sujet.

 

Exemple que j'ai donné plus haut :

où on apprend qu'il y a 250 millions d'étoiles dans la voie lactée (oui, vous avez bien lu) et d'en conclure qu'il y a un trou noir pour trois étoiles, ils se sont juste plantés d'un facteur 1000 !
Les trous noirs sont partout, ils régissent l'Univers ! Attention en traversant la route. Je vais en parler aux astrologues pour qu'ils prennent en compte l'ascendant trou noir ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, iblack a dit :

où on apprend qu'il y a 250 millions d'étoiles dans la voie lactée

 

Tu vas t'amuser à relever toutes les coquilles de tous les journaux ? 

 

Tout ce qui est excessif est insignifiant, disait Talleyrand, je crois…

 

Perso, je conait un journalistte de Science et Vie, naufrager, certe, mais qui as dans son carnait d'adraisse le noms de je sai pas, 100 astronome proffessionails qui sont toujour heureu de participé ou de raipondre a des question pour des article, je me souvien pas qu'il lui est jamais fai ce tipe de reprochent, ou qu'ils aiyent refusé de raii tairé l'expérience, alors à part "ferme la", je vois pas quoi te répondre d'autre… 

 

S

  • Like 2
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, eeva a dit :

le mec qu'est toujours a coté de ces pompes ! xD

 

J'aurais plutôt dit : le mec qui fait le zouave.

 

  • Thanks 2
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, Superfulgur a dit :

Tout ce qui est excessif est insignifiant, disait Talleyrand, je crois…

 

 Encore une grossière erreur !

 De Donald Trump, à la fin de son discours d'investiture. 

  • Like 1
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 48 minutes, iblack a dit :

Soit ils ne savent pas se relire, soit ils ne maitrisent pas leur sujet.

 

C'est sûr que les erreurs et les coquilles, ça n'arrive pas à d'autres…… Que ce soit énervant sur le coup, d'accord. Que ça soit l'unique élément, ou même l'élément principal pris en compte pour un jugement général porté sur une publication, Ibalck, franchement, non.

 

Sinon :

 

 

Le 12 février 2018 à 12:43, JB Gayet a dit :

peut-être déjà vu, étant donné que le cliché a été réalisé par la sonde en décembre 2017, alors qu’elle se trouvait à 6,12 milliards de kilomètres de la Terre, 

 

http://www.lemonde.fr/cosmos/article/2018/02/12/new-horizons-publie-une-photo-de-son-voyage-prise-a-plus-de-6-milliards-de-kilometres-de-la-terre_5255577_1650695.html

 

J'ai un doute sur cette partie de l'article : "L’image montre un détail de l’amas d’étoiles 2012 HZ84 : un objet de la ceinture de Kuiper." .

 

Le 12 février 2018 à 17:35, Motta a dit :

Bon, chui gentil quand même hein, j'ai envoyé un commentaire au Monde pour leur signaler la konnerie kolossale… Du coup ils ont corrigé… Chai pas si j'ai bien fait ceci dit, ça enlève une bonne occasion de se marrer quand même… Un amas d'étoiles dans la ceinture de Kuiper, faut déjà en avoir idée une vanne pareille… N'en reste plus trace que dans les commentaires, c'est dommage j'ai même pas pensé à faire une capture d'écran avant, j'aurais dû… xDxD

 

On fait quoi là ? On met Le Monde à la poubelle, pareil, journal de pseudo journalistes, etc. etc. etc. ?????

 

A noter d'ailleurs que sur ce sujet où Le Monde s'était planté, il y avait au même moment un article très bien dans S&V…...

 

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 22 minutes, Motta a dit :

C'est sûr que les erreurs et les coquilles, ça n'arrive pas à d'autres

 

Sur le coup de S&V il ne s'agit pas d'une coquille.

Ils nous annoncent en milieu d'article "250 millions d'étoiles" et pour enfoncer le clou (un peu plus bas) 1 trou noir pour 3 étoiles...

Par ailleurs le fond de l'article, bien que ce soit en filigrane,  est basé sur cette proportion de trous noirs par rapport aux étoiles.

Rien d'autre à ajouter.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Il y a 5 heures, iblack a dit :

le fond de l'article, bien que ce soit en filigrane

 

"en filigrane"……??? Tu pourrais citer les articles eux-mêmes ? Parce que là tu pars d'un édito qui présente un dossier, pas du dossier lui-même avec les articles, donc c'est tordu….

 

 

Edited by Motta

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, iblack a dit :

Exemple que j'ai donné plus haut :

où on apprend qu'il y a 250 millions d'étoiles dans la voie lactée (oui, vous avez bien lu) et d'en conclure qu'il y a un trou noir pour trois étoiles, ils se sont juste plantés d'un facteur 1000 !

 

A part Chuck, je ne vois pas qui serait capable de les compter exactement une par une, mais en effet y a erreur de mot.

Puis, si on estime le nombre de trous noirs qu'ont eu des gens qui se sont pris des cuites carabinées, ça colle.

Edited by syncopatte
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis abonné à S&V depuis des années et le lit régulièrement depuis mon adolescence. Alors oui il y a parfois des égarements (je pense à un numéro consacré à une découverte révolutionnaire au CERN qui a fait pshit) et des "une" et des titres souvent racoleurs.

Mais ce magazine a toujours été et reste une bonne source de vulgarisation dans tous les domaines de la science, de 7 à 77 ans (ou plus !)

Et puis S&V ce n'est pas que ça : c'est aussi une déclinaison de HS et magazines dérivés de qualité qui font mon bonheur.

En voici quelques uns :

 

 

1.jpg

2.jpg

3.jpg

  • Like 5
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je n'ai pas tout lu et j'espère que le sujet a déjà été abordé car on est quand même sur un forum d'astronomie. Depuis quelques temps, la rubrique d'observation du ciel a disparu de Science et Vie! Une honte! 2 pages c'était de trop? Une bonne raison pour ne plus l'acheter!

  • Confused 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 46 minutes, bruno thien a dit :

Je n'ai pas tout lu et j'espère que le sujet a déjà été abordé car on est quand même sur un forum d'astronomie. Depuis quelques temps, la rubrique d'observation du ciel a disparu de Science et Vie! Une honte! 2 pages c'était de trop? Une bonne raison pour ne plus l'acheter!

 

Moi, chuis sous le choc, Bruno...:o

 

Toutes ces années de lectures prétendument saines , episodiques, certes, mais saines, pour lire , découvrir au travers de certaînes lignes fielleuses ici que S&V est en réalité une revue satirique !

 

Un simple torchon tout juste bon à agiter pour amuser la galerie! 

 

Il y'a bien la rubrique tenue un temps par le frère caché de Carla Bruni qui aurait dû éveiller mes soupçons!!:ph34r:( il a francisé son patronyme le bougre ....Il me semble )

 

Par contre,  je pense que certains pourraient aisément faire offre de services à la cette revue désormais vampirisee   par des fils de pub -_-

 

Pour une nouvelle rubrique pleine d'avenir : " Enculage de mouches  mode d'emploi " :D

 

Amitiés 

 

Nb. D'après ta photo Bruno,  la muscu commence à produire ses effets  ! ( encore deux,trois miroirs et tu seras carrément baraqué ! ;)

Edited by hamilton

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, iblack a dit :

250 millions d'étoiles dans la voie lactée (oui, vous avez bien lu) et d'en conclure qu'il y a un trou noir pour trois étoiles, ils se sont juste plantés d'un facteur 1000 !

Je pense que tous les journalistes -je dis bien tous- ont un jour où l'autre commis une coquille de ce type là, souvent par étourderie, et c'est parfois dans la titraille que ça échappe le plus à la relecture. Dans le genre j'ai un gros livre sur le vin dont le titre sur la tranche en énorme est "Encylopédie du vin". L'air de rien elle ne saute pas forcément aux yeux immédiatement celle là car le mot est un peu long.
Donc soi tu viens pour dénigrer les journalistes, mais dans ce cas tu peux les dénigrer absolument tous sans exception, soit tu devrais donner des exemple un peu plus probant que l'emploi de "million" à la place de "milliard". 

Il faut vraiment faire la différence entre les coquilles et les fausses informations, ce sont deux choses différentes. Après il faut regarder un titre de presse dans son ensemble, il est évident qu'en plus de 100 ans existence, Science et Vie a publié des articles plus faibles que d'autres (et même récemment). Mais globalement il y a clairement une rédaction compétente et professionnelle. 
JLuc

  • Like 5

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 55 minutes, bruno thien a dit :

Je n'ai pas tout lu et j'espère que le sujet a déjà été abordé car on est quand même sur un forum d'astronomie. Depuis quelques temps, la rubrique d'observation du ciel a disparu de Science et Vie! Une honte! 2 pages c'était de trop? Une bonne raison pour ne plus l'acheter!

 

D'autant plus une bonne raison pour pas l'acheter que la rubrique en question est passée sur le Web où elle est accessible gratuitement depuis des années...

 

 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sans compter les logiciels comme Coelix qui donnent des éphémérides très complètes, ou des applis comme Skysafari , avec mises-à-jour pour par exemple magnitude des comètes et bien plus encore.

 

Y a tout ce qui faut. Et n'oublions pas l'excellent Guillaume Cannat (livre et site web).

 

Qui plus est, il arrive que le magazine arrive en retard en kiosque.

Cela fait des années que je n'achète pas les magazines pour ces informations "quoi ki nya dans le ciel ce soir" mais bien pour les articles proposés.

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est vrai qu'une confusion, ça peut arriver assez rapidement...:$

 

CB74E42F-2620-4433-8382-8A1DDF77E0A8.jpeg.9bdaf0b47337286a8e46f40ecff6f9ae.jpeg

  • Like 1
  • Haha 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai été abonné à S&V depuis mes 11/12 ans jusqu'après 20 ans. Et puis, et cela a été pareil pour mon épouse qui est physicienne, au fur et à mesure que nous avancions dans nos études respectives, nous nous sommes rendu compte que c'était quand même truffé de conneries. Et nous avons arrêté. Depuis lors, chaque fois que j'ai eu un numéro dans les mains, j'ai trouvé le niveau assez déplorable. D'ailleurs entendre ces journalistes (S&V, S&A et compagnie) parler dans la méthode scientifique sur FC le vendredi après midi, c'est un peu être à la fête de la louche ou au bar du commerce. C'est très décevant d'ailleurs cette version du vendredi pour une émission qui a par ailleurs un bon niveau.

En revanche les HS de S&V sont en général très intéressants, car écrits par des spécialistes. Encore que, je me souviens d'un numéro sur le calcul quantique où il était clair que l'auteur, journaliste, n'avait rien compris. En fait quand ce sont les scientifiques qui écrivent, cela peut être intéressant. Quand c'est un journaliste, et pour peu que cela tombe dans mon domaine, c'est souvent tout à fait décevant. C'est je pense la limite des journalistes généralistes. Et certains pourtant apparemment plus spécialisés n'en sont pas moins médiocres, j'en ai lu :)

En vulgarisation, je préfère infiniment "pour la science", édition française de Scientific American. La Recherche n'est pas top en revanche.

Bref c'est un peu morne plaine, autant directement écouter les conférences du Collège de France.

 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 20 minutes, chonum a dit :

au fur et à mesure que nous avancions dans nos études respectives, nous nous sommes rendu compte que c'était quand même truffé de conneries. Et nous avons arrêté. Depuis lors, chaque fois que j'ai eu un numéro dans les mains, j'ai trouvé le niveau assez déplorable. D'ailleurs entendre ces journalistes (S&V, S&A et compagnie) parler dans la méthode scientifique sur FC le vendredi après midi, c'est un peu être à la fête de la louche ou au bar du commerce

 

Désolé, mais manifester un tel mépris global et sans nuances pour ces magazines et ceux qui les élaborent est assez hallucinant et pour le moins présomptueux.. 

À ce niveau c'est même insultant pour tous ceux qui les lisent le plus souvent avec intérêt..

  • Like 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

j'ai été abonné à S&V pendant plus de 15 ans à partir de 12/13 ans je crois...
C'était LA revue que j'attendais chaque mois avec impatience, je consultais avec plaisir, sans obligatoirement tout comprendre mais je demandais, je cherchais a me renseigner sur un truc que je n'avais pas compris dans un domaine que j'aimais bien.... souvent l'astro d'ailleurs :D

 

bref c'était un bon moment de découvrir l'édition du mois! 
Et puis la vie, le travail etc... un peu aussi la ligne que je trouvais de plus en plus penchant vers le "sensationnel" je me suis lassé. 
Je ne juge pas la ligne éditorialiste, 1 je ne suis pas journaliste, 2 j'ai aussi grandit et donc mes gouts ont aussi évolués. 
Je trouve par contre  dommage de voir S&V flingué comme ça par certains.... 
On trouve ce que l'on veut en revues scientifiques... de S&V J jusqu'à Science ou Nature... a chacun son niveau et son "public" . 

Je regrette que S&V en soit rendu là, il y a un public pour cette "tranche scientifique" 
Pas des pros mais pas des imbéciles non plus. 

La communication scientifique n'est pas un exercice simple, a trop vouloir simplifié on induis des erreurs . a trop vouloir etre précis on devient élitiste .... 

Edited by xavier2
  • Like 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 53 minutes, chonum a dit :

En fait quand ce sont les scientifiques qui écrivent, cela peut être intéressant

 

C'est vrai que les scientifiques, eux, ne publient JAMAIS de conneries !!! :P

  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, chonum a dit :

C'est je pense la limite des journalistes généralistes.

 

il y a une heure, chonum a dit :

pour peu que cela tombe dans mon domaine, c'est souvent tout à fait décevant.

 

il y a une heure, chonum a dit :

quand ce sont les scientifiques qui écrivent, cela peut être intéressant.

 

La question, c'est : intéressant pour qui ?

 

Que tu sois déçu par des articles sur ton domaine, j'allais dire : encore heureux !! Si tu trouvais des articles intéressants sur ton domaine de spécialité dans une revue de vulgarisation, ce serait inquiétant…..

 

Et c'est toujours comme ça : quand on lit des articles de presse sur un domaine dont on est spécialiste, on y trouve relativement souvent des approximations, voire des trucs pas pigés, etc. etc., il y a des choses qu'on voudrait corriger ou préciser. Bon, et après ? La limite de ta position, c'est que ça revient à dire que les journaux de vulgarisation ne devraient être écrits que par des spécialistes du domaine à chaque fois. C'est vrai qu'il y a des magazines comme ça, dans tous les domaines, et que c'est évidemment le plus satisfaisant en tant que spécialiste quand on lit ça. Mais je ne crois pas, pour ma part, que le passage de la recherche vers le public puisse se faire uniquement comme ça, même si c'est quelque chose d'important et qui doit exister aussi, bien sûr. Je ne le crois pas, pour deux raisons :

 

1/ Les spécialistes n'ont pas toujours le temps d'écrire des papiers de vulgarisation, et certains, pourtant très compétents, ne savent pas le faire (ne savent pas simplifier suffisamment, et rendre, au moins en partie, accessible, comme peuvent le faire des journalistes).

 

2/ En règle générale, les articles de spécialistes (il y a des exceptions, avec de grands vulgarisateurs, bien sûr) sont moins faciles à lire. Donc tout le monde n'est pas prêt à faire l'effort, et personne n'est prêt à le faire dans tous les domaines. Tiens, un petit pari : comme mon domaine est très éloigné du tien, je suis à peu près sûr que pour ce qui est de mon domaine, si on en discute un jour, je constaterai que tu ne vas pas vers les publications de spécialistes qui font de la vulgarisation, mais vers des choses plus faciles d'abord. Et c'est très bien comme ça.

 

Ça fait deux raisons qui me font penser que les journalistes généralistes restent très importants pour la vulgarisation, et qu'il faut défendre des titres comme S&V ou d'autres, qui font dans l'ensemble du bon travail, même si bien sûr un spécialiste ne va pas être intéressé par un article dans son domaine, et s'il y a tel ou tel reproche qu'on peut faire, mais c'est l'ensemble du travail qu'il faut juger, c'est ça qui compte.

 

 

  • Like 9

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon, allez, et pour la blague, puisque tu dis :

 

Il y a 2 heures, chonum a dit :

autant directement écouter les conférences du Collège de France

 

Tu veux dire ? .... ça par exemple :

 

https://www.college-de-france.fr/site/cours-peccot/guestlecturer-2015-01-08-10h00.htm

 

En plus, tu verras, François Charles commence par dire qu'il va tenir un propos assez général, et s'excuse auprès des spécialistes, qui ne vont pas apprendre grand-chose... Ben c'est parfait quoi xD

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Alors c'est intéressant ce débat, car au fil du temps j'ai plusieurs fois évolué dans ma position sur le sujet.

Comme Chonum et d'autres ici, j'ai d'abord dévoré Science & Vie dans mes jeunes années, tant mon intérêt pour les sciences et ma soif d'apprendre étaient grands.

Avec de moins en moins d'efforts semble-t-il, je croyais comprendre ce qu'on y écrivait... illusion bien sûr ! 9_9

À ce stade la revue correspondait cependant parfaitement à mes besoins, remplissait pleinement sa fonction de vulgarisation : elle stimulait ma curiosité !

Puis j'ai grandi naturellement, eu envie d'approfondir les domaines qui m'intéressaient le plus, avancé dans mes études, acquis des connaissances de plus en plus pointues dans ces derniers, au point de devenir très critique envers la revue, son contenu, son manque de rigueur souvent, là où je pouvais commencer à le pointer, les nombreuses erreurs ou approximations inhérentes autant à la démarche de vulgarisation auprès d'un public n'ayant pas fait d'études supérieures scientifiques la plupart du temps, qu'aux compétences forcément limitées - généralistes comme le souligne Motta - des rédacteurs (ce n'est nullement péjoratif dans mon esprit, car ça va justement dans le sens d'une démarche non-élitiste, précisément celle que j'ai adoptée par la suite dans mes activités de vulgarisation)

Avec le recul du temps, je me suis rendu compte que malgré tous ses défauts, cette revue avait contribué indiscutablement et très positivement à m'éveiller aux sciences, à une époque de ma vie où j'aurais été bien incapable de lire des articles de plus haute tenue de toute façon, inaccessibles à mon bien trop maigre bagage scientifique !

Aussi pour cette raison, je lui suis reconnaissant d'avoir existé, et je lui reconnais tout autant une indéniable utilité : dans une époque où un minimum de culture scientifique élémentaire chez monsieur tout-le-monde devient si rare (alors même qu'il n'a jamais eu autant recours dans son quotidien à des objets et des ressources qui sont le pur produit des sciences, des plus appliquées aux plus fondamentales...) je trouve fondamental justement, de maintenir et éveiller la curiosité du grand public pour l'aventure scientifique - fut-ce au prix de quelques approximations qui ne révoltent que les spécialistes !

L'essentiel est ailleurs, me semble-t-il : communiquer sur ce que fait - et ce qui fait - la science.

Pour la rigueur scientifique, il y a les publications spécialisées à comités de lecture qui font ça très bien (quoique pas toujours idéalement bien ;))

Parce que l'autre alternative, c'est de traiter les béotiens par le mépris - d'un point de vue élitiste se refusant à toute concession sur l'exactitude - puisque par définition la complexité et la compréhension atteintes par les spécialistes leur restera fatalement hors de portée...

Edited by Alain MOREAU
  • Like 6
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now