gklm

quels oculaires privilégier pour du planétaire avec un Schmidt-Cassegrain C6 à F/10 ?

Recommended Posts

Il y a 2 heures, lyl a dit :

TMB pour les lunettes

 Ok merci

 

Il y a 2 heures, lyl a dit :

panoptic 27

Là j'hésite avec un Pentax XW 30 mm, tu en penses quoi Myriam ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

C'est la version XLT que tu as ?

Le taux de transmission de cette version est 16% supérieur à la version Starbright, ce qui n'est pas négligeable ;-)

Edited by jm-fluo

Share this post


Link to post
Share on other sites

Avec une obstruction de 37,3% (56 mm) nous avons une image, en terme de contrastes, équivalente à celle d'une apo de 94 mm

La transmission lumineuse du XLT est de 74 %

Edited by jm-fluo

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne sais pas à qui tu poses la question, jm-fluo, mais sur mon C6 c'est aussi du XLT...

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Question pratique : y a-t-il suffisamment de débattement pour que la tourelle Baader, fixée seulement derrière un renvoi coudé, fonctionne sans toucher le tube ?

Il n'y a pas besoin d'allonge ? Et qu'en est-il de la mise au point : cela ne rallonge-t-il pas trop la focale ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour, j'ai fait mon petit comparatif sur le C6 hier soir sur Jupiter et Saturne et ce matin sur la Lune avec les oculaires suivant :

5d846c045bdf8_testoculaires.jpg.ed3aa9134f107788bc3592f6c1b66a7e.jpg

Ils ont tous été mentionnés dans ce post donc ça peut servir... Malheureusement je n'ai pas l'Ultima 15 mm (mais je ne désespère pas de le trouver un jour dans les PA), aussi j'ai pris les focales approchantes.

Les conditions n'était pas au top hier soir pour ce qui est de la turbulence, forte comme tous les soirs depuis au moins 3 semaines ici. Mais ça a permis de voir des différences entre les oculaires qui s'en sortaient et ceux qui n'y arrivaient pas !

 

Pour faire simple le 15 mm Skywatcher est assez confortable, le champ est net sur 80%, le piqué et le contraste satisfaisant. Dans les trous de turbulences l'image est correcte, les détails visibles à ce grossissement dans un SC, satisfaisants.

 

Le 9 mm est beaucoup moins confortable. Le positionnement de l’œil est délicat. Il faut être collé à l'oculaire pour embrasser tout le champ et si on veut regarder ailleurs qu'au centre des ombres volantes apparaissent (kidney beaning). Pour ce qui est du "Long Eye Relief" on repassera. Et c'est pareil pour les trois (mais beaucoup moins flagrant pour le 15 mm qui est le meilleur des 3). Le contraste est moyen et le piqué bof bof dans le 9mm, surtout comparé aux Ultimas qui sont très précis.

 

Toujours dans le 9 mm l''image est une bouillie sur Jupiter, on n'a jamais l'impression d'être au point, c'est un peu mieux sur Saturne (cible plus facile il est vrai). Sur la Lune c'est mieux mais le contraste et le piqué ne sont pas délirants comme sur le UO ou les CU. La netteté est limite. Toujours cette impression de ne pas être tout à fait au point (moins flagrant quand même). Le 6 mm est un peu meilleur en confort, en piqué et en contraste. Mince, je n'ai pas pensé à barlowté le CU 12.5 mm pour me rapprocher du 6 mm... Mais le CU 7.5 mm était plus flatteur (bon 200x au lieu de 250x ça compte aussi par forte turbu).

 

Les trois SW ont une teinte plutôt chaude comparée aux Ultimas et UO qui sont très neutres, voire un poil froid. Le 9 mm UO écrase le SW en piqué et contraste, c'est un rasoir, surtout sur la Lune ! Les Ultimas sont peut-être un chouilla derrière l'UO et encore pas sûr, l'écart de focale peut être trompeur. Par contre le champ est riquiqui dans le UO, on ne peut pas tout avoir. Sans suivi (Le C6 est mon "Grab 'n' Go", il est sur une tête vidéo Gitzo) c'est une plaie !

 

Donc pour résumer (pour mon œil bien sûr, qui vaut ce qu'il vaut) :

SW 15 mm oui pourquoi pas

SW 9 mm non (mais il souffre de la comparaison avec les autres qui sont très bons, avec un meilleur ciel, qui sait ? Il est donné pour le meilleur de la série sur certains forum anglo-saxons, comme quoi...)

SW 6 mm à re-tester dans de meilleurs conditions

UO 9 mm oui mais avec suivi

CU tous oui mais les focales ne sont pas les mêmes (elles sont quand même très bien adaptées au C6)

 

Petit détail qui a son importance, les UO est le CU ne sont plus distribués, il faut les trouver en occasion (ou trouver des formules équivalentes chez d’autres fabricants).

 

Voilà, c'est pas très scientifiques et très subjectif mais c'est toujours ça...

 

 

 

Edited by akhael

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, jm-fluo a dit :

La transmission lumineuse du XLT est de 74 %

 

Pas du tout ... ou alors si, entre 400 et 420nm.

Pour information, la transmission (variable) est supérieure à 85% entre 450 et 650nm, et avoisine les 90% entre 500 et 550nm (vert). Et il s'agit là du système complet (lame, primaire, secondaire) qui seuls font entre 97% (transmission) et 90% (reflexion).

Les mesures sont fournies et disponibles sur le site Celestron.

 

Visuellement c'est sensible entre un vieux C8 orange (30 ans aluminure nickel mais jamais refaite) dans son jus, et déjà un C8 Ultima starbright, le XLT (C11) apporte encore un peu plus. Le Orange doit effectivement tourner autour de 75% ... mais il n'est évidemment pas starbright/XLT.

 

Marc

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je vais me lancer : la transmission a peu d'impact pour le grossissement planétaire, ça va limiter mais bon. 20% devrait faire 10% en grossissement.

Par contre en grand champ ou photo grand champ ça compte sur le temps de pose.

Share this post


Link to post
Share on other sites

@lyl ok pour le XW30 mm mais deux problèmes :

- très difficile à trouver et donc très cher

- quid de la courbure de champ ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

t'es hors sujet il faudrait que tu poses ce genre de question ailleurs.

c'est la dernière fois que je réponds 

Le pentax est très pointu pour l’aplatissement de champ qui est très important quand la pupille de sortie est grande : Plus cher et un plus complexe que le panoptic déjà en stratosphère à ce sujet.

En 40 et 30 mm c'est un erflé modifié : une mini-barlow en 30mm (j'explique pas plus c'est tordu)

pentax-XW-astig.jpgXW.gif

Share this post


Link to post
Share on other sites

Au passage, qui peut me dire de quel type peuvent être les oculaires fournis avec mon C6 ?

il n'y a en effet que Célestron et la focale indiqués dessus (voir photo jointe), ni Plössl, ni quoi que ce soit...

Célestron 25 & 9.JPG

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si j'était Celestron (je serai plus riche:D) et je mettrais du simple kellner 2+1 et je me casserais pas la tête plus loin, car ils doivent passer sur un C6, et ils ne coûtent quasiment rien, sauf qu'un bon kellner des année 60/80, made in Japan, bien poli,  et bien conçu pour éviter les reflets, c’était autre chose chez Celestron. Ils étaient vendus même avec un C14....c'était du 24.5mm de coulant

Tu ne crois pas Myriam, qu'il serait bien avec du RKE de chez Edmund? J'en ai jamais eu mais on en dit du bien....

Edited by STF8LZOS6

Share this post


Link to post
Share on other sites

Au fait, maintenant que je pense m'être fixé sur les oculaires (le kit Baader Classic Ortho semble vraiment convenir, malgré le doute sur la maniablilité : cf. message plus haut), je m'interroge sur un RC en 1.25" : celui livré avec le C6 est... en plastique ! Garanti inusable ! Car jamais utilisé !!!

Vos préconisations ? Merci encore par avance...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Citation

 

t'es hors sujet il faudrait que tu poses ce genre de question ailleurs.

c'est la dernière fois que je réponds 

 

 

Ok Myriam je libère la place ;-)

merci pour la réponse

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, akhael a dit :

Donc pour résumer (pour mon œil bien sûr, qui vaut ce qu'il vaut) :

SW 15 mm oui pourquoi pas

SW 9 mm non (mais il souffre de la comparaison avec les autres qui sont très bons, avec un meilleur ciel, qui sait ? Il est donné pour le meilleur de la série sur certains forum anglo-saxons, comme quoi...)

SW 6 mm à re-tester dans de meilleurs conditions

Merci beaucoup :)

Je n'ai parlé que du 15 mm. Le 9, je ne le possède pas. J'ai dit que le 15 mm avait un excellent rapport qualité/prix. Je le recommande à ceux qui ne peuvent pas s'offrir de la haute gamme.

Je te remercie d'avoir comparé aussi avec le 9 mm de la même marque. Je retiens que c'est le 15 mm qui est bon. Pas la série.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 22 heures, patry a dit :

Pas du tout ... ou alors si, entre 400 et 420nm.

Pour information, la transmission (variable) est supérieure à 85% entre 450 et 650nm, et avoisine les 90% entre 500 et 550nm (vert). Et il s'agit là du système complet (lame, primaire, secondaire) qui seuls font entre 97% (transmission) et 90% (reflexion).

Les mesures sont fournies et disponibles sur le site Celestron.

Je parle bien du C6 XLT

La réflectivité moyenne est de 93% de 400nm jusqu'à 750nm pour le primaire et le secondaire

Le taux de transmission à travers la lame correctrice est en moyenne autour de 97% 

Alors maintenant nous allons calculer le taux de transmission total de l’instrument.

 

 

L= la fraction de lumière perdue par l’obstruction

R= la réflectivité des miroirs

X = le nombre de miroirs

T= le taux de transmission lumineuse.

 

T=(1-L)R exposant X

 

T=(1-0,139)0,93 exposant 2 = 0,744

 

 

Le taux de transmission total de l’instrument est égal à 74 %

 

NB : je n'ai pas pris en compte la perte lumineuse de la lame correctrice qui peut être considérée négligeable ;-)

Edited by jm-fluo

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu triche ... tu intègre également l'obstruction qu'on utilise jamais et pour comparer avec un instrument idéalisé de transmission 1.

Mais je te l'accorde simplement on ne parlait pas de la même chose ! 

:)

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, gklm a dit :

Question pratique : y a-t-il suffisamment de débattement pour que la tourelle Baader, fixée seulement derrière un renvoi coudé, fonctionne sans toucher le tube ?

Il n'y a pas besoin d'allonge ? Et qu'en est-il de la mise au point : cela ne rallonge-t-il pas trop la focale ?

J'ai une tourelle mais pas celle de Baader, celle de geoptic. Que dire, je ne m'en sers pas. C'est lourd. On a quand même pas à changer d'oculaires toute les cinq minutes et de plus les oculaires non utilisés peuvent te gêner et prendre la rosée.

Le seul point négatif du kit, c'est le plossl 32mm, qui doit être bon optiquement mais le champ de 50°. Bof, bof. Mais bon, on s'y fait, et des générations astrams qui n'avaient que cela. Avoir plus de champ avec des étoiles qui partent en vrilles, c'est assez nul aussi.

Pour le renvoi, tu en as dans les PA en 2"si ton porte oculaire accepte le coulant 50mm. Prends à miroir et lambda/10,

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hello Patry et JM-Fluo. Franchement, discutez en messages privés avec votre désaccord sur le taux de transmission....gklm doit s'en tamponner.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si la tourelle n'est pas pratique, donc inutile, et que je me sers peu du Plössl 32mm (je dédie cet instrument au planétaire !), je me demande si ça vaut le coût de prendre le kit Baader : je ferais peut-être mieux d'acheter les oculaires à la pièce... Y a-t-il d'autres avis sur l'usage d'une tourelle ?

Comme je l'écrivais, ma sortie de C6 est en 1.25", donc RC obligatoirement en 1.25" !

Mais je vais regarder avec tes spécifications de miroir et lambda/10, STF8LZOS6...

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Euh... question à la con : un lambda /12 c'est meilleur qu'un /10 ? Je ne me rappelle jamais dans quel sens ça se mesure...

Je dis cela car j'ai repéré un l/12 (TS) moins nettement chers que des l/10 (WO), tous les deux à 99%. Bon, je n'ai regardé que sur un site vite fait, mais d'où ma question...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, STF8LZOS6 a dit :

 

Hello Patry et JM-Fluo. Franchement, discutez en messages privés avec votre désaccord sur le taux de transmission....gklm doit s'en tamponner.

 

Pas forcément, dans le choix de ses oculaires, simplement pour dire que le C6 n'est pas équivalent a une APO de même diamètre et que le G=250X avec cet instrument et espérer en même temps, avoir une belle image est un peu illusoire en planétaire !

Edited by jm-fluo

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui L/12 c'est à priori meilleur que L/10, mais bon c'est une affirmation commerciale qui n'engagent que ceux qui veulent les croire. J'y croirais plus quand ça sortira d'un labo, et sur le machin complet monté. Parce que j'ai eu un RC (un truc de marque, à priori pas mal) mais que je trouvais médiocre. Un copain l'a passé à l'interféro ... puis à retravaillé les cales de maintien du miroir. "Maintenant" il est bon.

 

Le PL32 c'est, en Plossl, le champ le plus grand que tu peux avoir en 31,75mm, avec le C6 tu aura x46 de grossissement, et un peu plus d'un degré de champ. Le double de la pleine lune, ça laisse de la marge !

Tu peux avoir plus de champ, mais pas sur le ciel.

Quand j'ai acheté mon C8 orange, c'est ce que j'ai pris (avec le PL10). Ca a été, et ça reste (C8 Ultima, puis C11), dans ma besace quand je ne veux pas trainer les tromblons (RC 2" avec le Paragon 40).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, patry a dit :

Le PL32 c'est, en Plossl, le champ le plus grand que tu peux avoir en 31,75mm, avec le C6 tu aura x46 de grossissement, et un peu plus d'un degré de champ. Le double de la pleine lune, ça laisse de la marge !

Je n'avais pas fais le calcul mais Patry a tout à fait raison. C'est très bien......fonces avec le Baader....et n'oublies pas la barlow du set qui est avec. Une bonne barlow ce n'est pas donné. Pour le renvoi, j'ai aussi le taka à prisme qui est très bon et pas trop cher.

https://www.telescopes-et-accessoires.fr/fr/renvois-coudes/1353-renvoi-coude-a-prisme-takahashi-mc.html

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By STF8LZOS6
      Il s'agit de ma dernière acquisition, avec ses dimensions comparée avec un oculaire Orion Q70 32mm. Il provient d'un lot sorti de je ne sais où et mis en vente par ENS optical. Le produit proviendrait du fabriquant d'optique ASTRO Russe TAL 
      http://ensoptical.co.uk/siberian-50mm-ep?search=siberia
      L'oculaire a été livré sans bouchon, contrairement à l'image sur le site.
      ici des discussions, mais pas encore de vrai CROA:
      https://stargazerslounge.com/topic/341165-siberia-50mm-erfle/
      https://www.cloudynights.com/topic/644301-tal-eyepieces-particuarly-plossls/
       
      Je vous dirai ce que j'en pense à l'occasion.
       
      PS: A vue de nez, le champ doit faire 60°....
       
       
       


    • By Cygnus65
      Bonjour à tous,
       
      Nouveau sur ce forum, je vais d'abord me présenter avant de poser ma question.
      J'approche tranquillement de la soixantaine et j'habite un petit village entre Tarbes et Lourdes. J'ai longtemps observé le ciel à l'oeil nu.
      En début d'année, j'ai franchis le pas, en achetant un Dobson 200/1200. Et j'y ai pris goût ... Je sors donc régulièrement l'engin sur ma terrasse pour passer un bon moment dans les étoiles.
      Je consulte très régulièrement ce forum que j'apprécie particulièrement pour son ambiance et la qualité des réponses.
       
      Ma question :
      Livré avec le Dobson, j'ai eu deux oculaires. Un 30mm 70° et un 9mm 52° qui me conviennent. Pour compléter, j'ai acheté un ES 5,5mm 62°. Je m'en sert souvent pour les amas globulaires, les planètes, la lune, et même pour détailler les amas ouverts. Et j'en suis très satisfait.
      Justement, pour les amas ouverts, j'ai un (très gros) trou entre mon 30mm et le 9mm. Content du ES 5.5mm en 62°, je réfléchi pour prendre un 14 mm 62°, voire le 20mm. J'ai trouvé très peu de retour sur la gamme 62° en général, et rien sur le 14mm. Les 5,5mm et 9mm semblent avoir une barlow intégrée, donc de conception différentes du reste de la gamme (14 à 40mm). La qualité est elle égale sur toute la gamme ???
       
      Si vous êtes possesseurs, ou si vous les avez essayés, je suis preneur de votre avis sur ces oculaires.
       
      Pour info, même si ils ont très bonne presse, je ne veux pas des 82°. Trop chers et je ne veux pas d'occasion.
      Merci d'avance.
       
    • By PierreLPP
      Bonjours, je cherche à savoir pourquoi les étoiles vont toujours vers l’Ouest, et comment déterminer le nord à partir de L’ouest  puisque qu’il peut être à gauche ou à droite... merci d’avance !
    • By zirkel 2
      Bonjour à toutes et tous,
       
      Une info trouvée sur CN ou un revendeur connu annonce le retour des Pentax XW 40 et 30 mm pour décembre de cette année, RICOH aurait déjà lancé la production en série.
      De plus ces deux focales seraient proposées à un tarif "compétitif",  voilà qui m'intéresse vu le prix prohibitif proposé dans les très rares occasions... à suivre!
      Pour les 100 ans de Pentax cette année ça tomberait bien ;-)
      Source : CN - revendeur EyepiecesEtc.com
       
    • By Phil49
      Bonjour à tous,
       
      J'ai fait l'acquisition d'une AZ-EQ6 GT Pro il y a un mois de cela maintenant comme je l'expliquais dans un post à cette époque sur ce forum, pour finir de comprendre la MES avec une NEQ5 et un tube Sky-Watcher 200/1000.
       
      Depuis, les premières galères avec cette excellente monture ont été récemment solutionnées en comprenant après lecture et relecture des docs que les mouvements incohérents avec le Goto étaient tout simplement dus au fait que je n'avais pas complètement serré... le frein de l'axe d'ascension droite !!
       
      C'était il y a une semaine, depuis, le ciel voilé m'avait empêché d'observer les étoiles.
       
      Hier soir, première ouverture, je pointe, je galère un peu pour arriver à placer Vega en tant que 1ère étoile du système de pointage Goto et Arcturus ou Dubhé en seconde, comme pour les deux ou trois autres fois précédentes, car, par manque d'habitude peut-être, j'ai du mal à trouver celles-ci en m'aidant des flèches du fait de l'éloignement par rapport au pointage initial du Goto et ce malgré une MES à mon sens très précise !
       
      Pourtant ma MES est très bonne car (je n'aurai pas la prétention d dire "parfaite"), du fait que je suis chez moi, je ne bouge plus le trépied et à chaque observation j'ai l'étoile polaire pile poil sur la nouvelle mire à l'endroit attendu !
      Je m'aide de l'excellent Synscaninit qui me fournit toutes les infos chaque soir.
       
      J'ai fait l'acquisition cette semaine d'un chercheur TS Optics avec mire éclairée Vario B1060, coudé-redressé pour m'aider à pointer le plus précisément possible les étoiles lors de la phase  d'étalonnage à deux étoiles (choix de ma part) ainsi que d'un oculaire réticulé et éclairé également, le tout sur le site de Pierro-astro.
       
      C'est très fébrile qu'hier soir j'ai utilisé tout ce petit monde pensant que cela me permettrait un meilleur pointage dans ma phase de découverte actuelle des objets du ciel profond, du moins les plus lumineux pour le moment...
       
      Mais c'était sans compter sur le bon sang d'éclairage  public qui vient d'être mis en fonction début septembre et 2 magnifiques lampadaires à LED je pense, encadrent de leur magnifique torrent de lumière mon télescope derrière la haie pourtant haute et épaisse...
       
      Je peux voir le ciel bien entendu, mais vous imaginez le résultat !
       
      D'ailleurs, arriver à encadrer les étoiles guides n'a pas été une partie de plaisir malgré mes nouvelles acquisitions...
       
      D'ailleurs je suis vraiment déçu de la qualité optique de l'oculaire réticulé, je le trouve flou ou du moins d'une définition très faible, c'est bizarre, à tel point que j'ai dû reprendre un oculaire de 32mm pour chercher Vega, puis le remettre pour finaliser le pointage !!!
       
      Cependant, j'aurais une question : est-ce que l'éclairage public est la raison pour laquelle je peux voir M13 mais pas les autres amas  que j'ai essayé de distinguer hier soir tels que M39, M31, M52 ?
      Je ne peux pas voir Andromède car je suis dans un quartier résidentiel et les arbres et haies me coupent tout ce qui est en dessous de la Grande Ourse ou de Cassiopée, à l'est le pignon de ma maison me bloque toute vue et au Sud j'ai un magnifique cerisier qui me bloque une grande partie de l'horizon...
       
      J'avais pointé ceux-ci, cherché dans l'oculaire (le 32mm Omegon  Ploessel non réticulé), essayé d'explorer avec la raquette autour au cas d'un vraiment mauvais pointage, mais rien !
       
      J'ai trouvé un spot dans un champ d'une agricultrice de l'AMAP où je suis, totalement à l'écart de la ville et bien dégagé, donc question éclairage je devrais être dans de bonnes conditions, mais avant de me lancer, je finis de prendre en main ma monture histoire d'être suffisamment autonome une fois sur place.
       
      Merci d'avance pour vos conseils !
       
      Bien astronomiquement,
       
      Philippe
  • Images