jackbauer 2

Falcon Heavy : l'Odysée de la Tesla dans l'espace

Recommended Posts

il y a une heure, michelR a dit :

" tout ce qui n'est pas strictement utile on le fait pas !"

L'astronautique a trouvé son Dobson :P

  • Like 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

il y a 55 minutes, Bernard Augier a dit :

L'astronautique a trouvé son Dobson :P

 

ou son Clavius... :ph34r:

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, Pulsarx a dit :

Par contre il est vrai qu'un crash de prototype à 3M$ pour les raptors (et c'est que le début!) + certainement quelques M$ supplémentaires pour le reste du bidon ... ça fait cher le crash. Reste à savoir combien valent les données récupérées :)

Modifié il y a 9 heures par Pulsarx

 

Faut surtout pas s'inquiéter, il est loin d'être le premier à prendre de tels risques.

C'est tout de même très distrayant!

Tout de même je plains la ville d'à côté, le bruit n'est pas que des fusées qui explosent, mais aussi et surtout la fabrication de toutes ces tôles et autres matériaux. Le Texas a des régulations bien mons strictes que d'autres états.

 

D'autre part SpaceX est toujours à la recherche de main d'oeuvre très spécialisée en tout genre!

Au moins ça donne du boulot!  Je ne veux pas casser du  sucre  sur le dos du Texas, mais c'est loin d'être un endroit idéal pour prendre sa retraite, sauf que ce n'est pas cher pour y  habiter.

Si vous allez sur "street view" vous serez très amusé--non rien de bucolique, charmant, champêtre, pastoral, etc. ;-)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 13 heures, Pulsarx a dit :

Par contre il est vrai qu'un crash de prototype à 3M$ pour les raptors (et c'est que le début!) + certainement quelques M$ supplémentaires pour le reste du bidon ... ça fait cher le crash. Reste à savoir combien valent les données récupérées 

 

Holà malheureux ! Les données ça n'a pas de prix !

Que valent quelques dizaines de raptors cramés à côté du rêve d'une Humanité qui pourrait s'extirper du cauchemar terrestre !  :) 

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je n'ai jamais rien compris à cette histoire de bitcoin, et encore moins que les Etats et les banques centrales tolèrent que des monnaies virtuelles soient créées à leur insu....

 

https://www.lemonde.fr/economie/article/2021/02/08/tesla-investit-1-5-milliard-de-dollars-dans-le-bitcoin-et-l-accepte-comme-moyen-de-paiement_6069221_3234.html

 

Tesla investit 1,5 milliard de dollars dans le bitcoin et l’accepte comme moyen de paiement


Cette décision intervient quelques jours après qu’Elon Musk, le patron du constructeur de véhicules électriques, a modifié temporairement sa mini-description sur Twitter pour y inscrire simplement #bitcoin.

 

Le Monde avec AFP

 

Le cours du bitcoin s’envolait, lundi 8 février, atteignant un nouveau pic, à plus de 43 000 dollars. La raison ? Tesla a investi 1,5 milliard de dollars dans la devise virtuelle et va commencer à l’accepter comme moyen de paiement pour l’achat de ses voitures, a annoncé le groupe.

Cette décision intervient quelques jours après qu’Elon Musk, le patron du constructeur de véhicules électriques, a modifié temporairement sa mini-description sur Twitter pour y inscrire simplement #bitcoin.

L’annonce, faite dans un document adressé lundi au gendarme de la Bourse américain, la Securities and Exchange Commission (SEC), est une marque de confiance en la cryptomonnaie que des régulateurs à travers le monde considèrent encore plutôt comme un actif financier utilisé pour des transactions illégales, notamment le blanchiment d’argent.
Tesla affirme avoir récemment changé sa politique d’investissements afin de diversifier ses sources de liquidités et de gagner en flexibilité pour pouvoir rémunérer largement ses actionnaires. Dans ce contexte, le conseil d’administration, via le comité d’audit, a donné son feu vert à l’entreprise pour investir dans différents actifs financiers, dont le bitcoin.
Outre cet investissement en propre, Tesla « va commencer à accepter le bitcoin comme moyen de paiement pour l’achat de ses produits dans un avenir proche », a souligné le groupe. La monnaie virtuelle créée par des anonymes et gérée par un réseau décentralisé est particulièrement volatile, et son prix n’est pas toujours facile à déterminer.
Cette volatilité et l’anonymat qu’elle procure à ses utilisateurs sont mal accueillis par les autorités, qui appellent à une plus stricte régulation. Janet Yellen, la secrétaire au Trésor de Joe Biden, avait ainsi lancé cet avertissement lors de son grand oral de confirmation au Sénat américain : les cryptomonnaies sont « principalement utilisées » pour le financement d’activités illicites et elles représentent une « préoccupation particulière ».

Le gouvernement américain, avait-elle ajouté, doit examiner les moyens de limiter leur usage et de s’assurer qu’elles ne deviennent pas un moyen de blanchir l’argent sale.
 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ben il attend  quoi Joe  pour l'interdire cette monnaie, son ennemi  intime qui n'a  pas un poil de démocratie ? Ne se pose pas aut de question, un truc le gène  il le ferme , un mec le gène  il le boucle 

C'est  bien beau la démocratie  mais  quand un acteur important  de l'industrie  gagne sa vie avec l'aide de l'état  il doit y avoir des moyens pour le mettre au pas

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, jackbauer 2 a dit :

Je n'ai jamais rien compris à cette histoire de bitcoin, et encore moins que les Etats et les banques centrales tolèrent que des monnaies virtuelles soient créées à leur insu....

 

Parce que ce ne sont pas des monnaies, mais des actifs virtuels.

 

Demain, on pourrait imaginer une société privée valorisant la culture et la production de haricots rouges (indépendamment du fait de savoir si les gens veulent acheter ou manger des haricots rouges). La société donnerait une rétribution aux producteurs de haricots rouges. Les haricots rouges ainsi produits ont une certaine valeur, et vendus de main en main pourraient servir de valeur refuge. Mais le haricot rouge n'est pas une monnaie (pas plus que l'or).

Mais ce qui est essentiel, c'est que la valeur du bitcoin repose essentiellement sur la spéculation. Si demain, pour une raison X ou Y, M. Tartempion, première fortune du monde, décide d'investir dans le haricot rouge, la valeur à laquelle on va se vendre et racheter le haricot rouge pourrait flamber.

 

Il y a de cela dans les vraies monnaies, mais pas à un tel degré.

 

Le bitcoin, c'est comme si n'importe qui avait le droit d'ouvrir une mine d'or, ou avait le droit d'imprimer des billets de banque chez lui contre rétribution... 

Normalement, la valeur d'une monnaie est fixée par son usage, mais là, pour le bitcoin, il n'y en a pas... c'est essentiellement la spéculation qui en fixe la valeur, comme valeur refuge.

Le bitcoin est une énorme bulle spéculative.

Edited by George Black
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci George  Black pour ton explication  très  claire, mais comme je suis plus du genre cassoulet j'aurais  préféré  avec des haricots blancs (lol)

As tu une idée  de ce que les gouvernements  peuvent faire pour lutter contre cette monnaie  virtuelle, ? a moins  que tu considères  que ça  n'a  pas d'importance 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, George Black a dit :

Le bitcoin est une énorme bulle spéculative.

 

Ça y ressemble, effectivement. Cela dit, j'ai lu plusieurs fois sur des forums économie que ce qui fait la valeur du bitcoin, c'est la blockchain, c'est-à-dire un système d'encryptage qui le rend absolument inviolable. C'est pour ça qu'il intéresse aussi les banques, toujours inquiètes de se faire pirater leurs serveurs par des hackers...

Mes 2 centimes...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le dollar a perdu 97% de sa valeur depuis 1913 .

Qui peut croire que le bitcoin qui se  débarrasse de pays malhonnête (USA) et des banksters  qui manipule le cours du dollar serait mieux ou non !

l’avenir le dira .

Cordialement .

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le prochain équipage à embarquer pour la 2e vol opérationnel de la mission SpaceX Crew-2 au printemps prochain (lancement par une Falcon 9 fin avril ?) sera constitué de 3 hommes et une femme, tous déjà aguerris : le commandant Robert Shane Kimbrough (3 vols spatiaux au compteur), la pilote K. Megan McArthur (2 vols), les spécialistes de mission Akihiko Hoshide (3 vols) et Thomas Pesquet (2 vols). En attendant, la bande des quatre s'entraîne... et il y en a même un qui croyait finasser mais qui s'est pris un retour de bâton ! :o Mais bien sûr, cela ne nous regarde pas ¬¬ Dur dur la vie d'astronaute.

 

Capture.JPG

  • Love 1
  • Haha 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ouah le tacle!!!

Championne du monde !

  • Like 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui et heureusement que SuperOrbital n'a pas ajouté son grain de sel ! :) 

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 09/02/2021 à 23:22, jackbauer 2 a dit :

Une bonne nouvelle pour SpaceX ! :)

 

Vu ce que la NASA est devenu, voila sa prochaine déclaration pour la course à la lune !

 

NASA has selected falcon heavy to launch the spaceship that will enthrly the American astromautes to the moon.

 

xDxD

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

En fait, c'est le nombre de vols Crew-2 inclus... donc N-1 avant :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pendant que nous noyons Elon Musk sous nos quolibets post-explosions multiples, il avance le bougre. o.O

 

Après avoir été retenu avec Falcon Heavy comme annoncé plus haut pour le Lunar Gateway,  il est aussi choisi pour lancer Europa Clipper vers Jupiter et Europe, avec FH aussi. Petit à petit, il fait son nid et le remplit de noisettes.

 

C'est une bonne nouvelle pour FH qui manquait un peu de clients et une mauvaise pour SLS, qui se voit délaisser au profit de FH, avec mention de la NASA : nous allons économiser 1,5 milliards de dollars en ne prenant pas SLS.

 

Bon, le trajet sera plus long de trois ans avec deux assistances gravitationnelles, mais enfin, il n'y aura pas besoin d'adapter la sonde à SLS et ça semblait poser des problèmes (et donc coûter de l'argent).

 

Mais c'est vrai que perdre quatre moteurs de navettes à chaque lancement, ça ne fait plus très joli dans le paysage.

 

(Qui a dit "Et Ariane" ?  Qu'il se dénonce tout de suite ! >:()

 

https://spacenews.com/nasa-to-use-commercial-launch-vehicle-for-europa-clipper/

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un jour, les vols commerciaux seront tellement généralisés que les états arrêteront de financer le spatial. Ce jour là, les compagnies seront libres de faire monter les prix comme bon leur semble.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui... je ne sais pas... Boeing, société commerciale, s'est quand même endormie à mettre 10 ans à fabriquer un SLS qui ne marche pas encore et un Starliner pareil, sous la férule et avec les fonds de la NASA.

 

Comme Arianespace, ils ont pris SpaceX un peu à la légère et se trouvent débordés par un concurrent qui fait des fusées et des capsules qui marchent et qui vend le service à faible prix.

 

E encore une fois, entre une fusée qu'on réutilise 10 fois (on y est presque) à 100 ou 200 ou 300 millions le vol et une fusée à 1,5 milliard le vol et qu'on jette... il y en a une qui attire plus le Congressman moyen.

 

Après, même en imaginant que la NASA décide de tout passer en achats de services de lancement et plus du tout en développement propre, je ne doute pas que l'habitude de mise en concurrence américaine lui permette de tirer sur les prix. Donc pour ma part je ne m'attends pas à une montée des prix due à une absence de concurrence.

 

Et Arianespace n'est pas mort, loin de là, même s'ils sont deuxième distancés, ils resteront un fournisseur du marché, qui engrangera un nombre de contrats commerciaux raisonnable.

 

Bon, un avis, hein !

Edited by starjack
coquille corrigée
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une MAJ rapide de Boca Chica.

SN10 a passé un test cryogénique forcé avec la petite offensive hivernale qui a touché les USA :) et à l'air de bien se porter.

Il y a quand même eu de grosses coupures de courants donc les opérations semblent avoir ralenti un instant.

Par contre du gros travail de structure a été/est fait sur le site d'atterrissage (et la plateforme de lancement orbital) avec semble t-il une nouvelle dalle béton  par dessus le site existant. Les "atterrissages agressifs" de SN8 et 9 ont dû fait quelques dégâts ! 

Comme la cure va prendre un peu de temps, au mieux tentative de vol la semaine prochaine. 

Pour finir, SN11 devrait pas tarder à être fini et peut-être rejoindre la plateforme de lancement de feu SN9 !

 

Au 13 février: 

 

image.thumb.png.0791295ef641e19b3c2fea49eb615ee8.png

Edited by Pulsarx
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon . . . ben on attendra :)

On est pas trop pressés nous ;)

Bonne soirée,

AG

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour construire son Starship, SpaceX utilise l'acier : voir archaïque diront certains... D'autres sociétés du "New Space" optent pour une voie beaucoup plus novatrice, l'impression 3D
Pour preuve la société Relativity Space qui développe le lanceur Terran 1


vidéo : https://twitter.com/relativityspace/status/1362129115898212354

 

lien wiki : : https://fr.wikipedia.org/wiki/Relativity_Space

 

extrait :
Afin d'imprimer en 3D de gros composants, Relativity a créé un système nommé Stargate, qui est, selon elle, la plus grande imprimante 3D de métaux au monde. Le système est basé sur le frittage sélectif par laser, qui utilise des faisceaux laser pour lier le métal en poudre, couche par couche, en structures précises et complexes qui comportent peu de pièces. La société souhaite imprimer au moins 95% de son lanceur, dont les moteurs, d'ici fin 2020. La société envisage à terme d'imprimer en 3D un lanceur complet en 60 jours

  • Like 2
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

La giga factory de Berlin de Tesla utilisera plusieurs imprimantes 3D géantes pour construire en un seul élément remplaçant une centaine de pièce la nouvelle model y qui doit sortir du chantier en mi 2021 .( unique au monde actuellement )

Ce n'est donc pas un oubli je pense de space X de ne pas utiliser une imprimante 3D pour l'instant .

Cordialement

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now