jm-fluo

4 à 5 pouces c'est le max pour la Lune !

Recommended Posts

Bonjour à tous

Voilà ce que je viens de lire sur le "net" :

"Comme Scotty l'a dit, les lois de la physique ne peuvent être enfreintes et les télescopes vont toujours résoudre les détails proportionnellement à leur ouverture. Mais cette règle ne s'applique vraiment que si vous habitez sur la Lune, car ici sur Terre, vous ne pourrez pas voir plus de détails qu'une ouverture parfaite de 4 à 5 pouces ne peut en montrer la plupart des nuits."

Qu'en pensez-vous?

  • Haha 4
  • Confused 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

bonsoir ;) 

mais au Chili ils ont des gros diamètres, non?  ;) 

Share this post


Link to post
Share on other sites

ba je vais garder mon 400..... face à ma lunette de 100mm c'est quand meme autre chose sur la lune :D

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 27 minutes, christian viladrich a dit :

Autant on pouvait dire ce genre de choses il y a 20 ou 30 ans ... Maintenant de l'eau a coulé sous les ponts et il faut vraiment n'avoir jamais observé pour dire de pareilles bêtises ;-)

 

Pas mieux ! :)

 

Fred.

  • Like 6

Share this post


Link to post
Share on other sites

Disons qu'on pourra exploiter plus souvent à fond (sur la Lune comme sur les planètes) des objectifs de 4 ou 5 pouces, mais dès qu'il y a des trous de turbulence, les gros diamètres font parler la poudre... Tout est une affaire de patience à l'oculaire.

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tout juste... mais j'ai lu des propos plus modérés dans "Le guide de l'observateur" sous la direction de Patrick Martinez (ouvrage de 1985).. Qui disaient simplement qu'une lunette de 110mm était l'instrument minimum pour entreprendre des recherches suivies sur la Lune.. Pour les planètes, il fallait passer à 150mm minimum pour entrer dans le domaine de la recherche scientifique.. Donc, on a le droit d'avoir plus gros ...Ouf..

Donc avec ma 127mm... j'ai 30 ans de retard. HIHIHI

Bonne nuit à tous

HP

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, jm-fluo a dit :

vous ne pourrez pas voir plus de détails qu'une ouverture parfaite de 4 à 5 pouces ne peut en montrer la plupart des nuits."

Voilà ce que j'ai compris dans cette phrase.

On sait que la résolution des instruments est limites par la turbulence pour l'observation.

Si la plupart des nuits, la turbulence ce manifeste avec un bouillonnement de 0,8" et bien tous les instruments seront bridés par elle, ce qui correspond au pouvoir séparateur théorique d'une lunette de 150 mm.

NB : Les instruments de plus gros diamètre captant plus de lumière, montreront quand même mieux les couleurs en observation planétaire. 

Edited by jm-fluo
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ma 60 SBS et mes premières planètes il y a 40 ans

Le 406 : NGC7662, liserée de rouge-rose, toron bleu, irisée de vert et de jaune

Le 203 Perl : le double amas de Persée et les larmes au yeux de mon père. L'oiseau du chasseur Orion multicolore qui se lève derrière les sapins. (bleu, vert bouteille, jaune le coeur, rouge cerise et sombre les ailes)

La Bresser 90 (collimatée) et le sourire surpris de Manu du 74 et ses enfants dans un vieil oculaire Zeiss.

Mon apo 80 :  les couleurs Albiréo, Pulcherrima, Régulus, Antarès, Arcturus, Capella, Vega... avec un RKE 15

Mes Leitz 10x40 et le ciel de début d'Octobre : les sept Soeurs.

La Telemator et la plus belle GRS de Jupiter jamais vue depuis que je lève le nez au ciel un jour de vent à décorner les boeufs

Casimierz (le MN68) et la tête de Cheval à 5h du mat. : là c'est moi qui ait versé une larme de joie. Birt et ma frousse d'avoir choppé une araignée dans l'oeil.

 

J'ai appris, depuis le temps que j'observe que c'est l'occasion qui fait le plaisir de l'observation. L'instrument est là, c'est tout.

 

J'oublie : le trio du Lion avec le TAL-2, j'ai ai bavé à le remettre en état celui -là

Edited by lyl
  • Like 1
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 57 minutes, hercule poirot a dit :

une lunette de 110mm était l'instrument minimum pour entreprendre des recherches suivies sur la Lune.. Pour les planètes, il fallait passer à 150mm minimum pour entrer dans le domaine de la recherche scientifique.. Donc, on a le droit d'avoir plus gros ...

Oui pour les fameux "trous" de turbulence ;-)

Tu peux même utiliser un 600 mm sans qu'il soit bridé par une turbulence de 0,2".  Par contre ces sites sont plutôt rare en France !!

Et comme on ne peut pas tous habiter au Pic du Midi, c'est pour cela que le sujet concerne nos "sites habituels" et "la plupart des nuits". ;-)

Edited by jm-fluo

Share this post


Link to post
Share on other sites

ça m'évoque deux réflexions...

 

1) Par rapport à la distinction gros diamètre pour la lumière / la définition : en pratique, est-ce qu'on peut dire que pour du visuel, si on n'habite pas au chili ce n'est pas la peine de polir un 600mm aussi bien qu'un 300 (genre du moment que le 600mm mal poli ;) atteint la définition max du 300 on peut s'arrêter) ????

 


2) Même si la turbulence limite à moins de 150mm, ce qui est pessimiste, on a intérêt à prendre plus gros évidemment pour le CP, mais aussi pour la lune du fait de la posibilité de compilations d'imageS alors possible.

Bref THE BIGGER, THE BETTER xD !

Edited by FroggySeven

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour la question 1), il y a un truc simple à avoir en tête, c'est que les lambda s'ajoutent (ceux du miroir et ceux résultant de la turbu). Autrement dit, une très bonne optique sera moins sensible à la turbu qu'une optique moyenne. C'est en partie pour cela qu'avant ( = quand les grosses optiques n'étaient ... pas terribles), on ne voyait pas un gain énorme à avoir du gros diamètre.

La différence se voit de façon évidente sur le ciel, en particulier le caractère bien "franc" de la mise au point quand l'optique est excellente.

 

Après, c'est sûr qu'il y a quand même un rendement qui décroit à partir d'un certain diamètre.

  • Like 1
  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a encore des pros qui disent ça, c'est délirant.

En photo longue pose ces arguments ont du sens avec les valeurs seeing qu'on a pas chez nous car les détails seront étalés sur la taille du seeing mais en visuel/lucky imaging c'est loin d'être le cas!

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, jm-fluo a dit :

NB : Les instruments de plus gros diamètre captant plus de lumière, montreront quand même mieux les couleurs en observation planétaire.

 

Avec un "gros" on perçoit mieux les couleurs en effet, mais aussi les subtiles nuances de contrastes.

 

Il y a 9 heures, jm-fluo a dit :

On sait que la résolution des instruments est limites par la turbulence pour l'observation.

Si la plupart des nuits, la turbulence ce manifeste avec un bouillonnement de 0,8" et bien tous les instruments seront bridés par elle, ce qui correspond au pouvoir séparateur théorique d'une lunette de 150 mm.

 

Il ne faut pas oublier de prendre en compte le capteur.

Pour bien fonctionner, notre vision a besoin de lumière, beaucoup de lumière...et un gros scope t'en envoie bien plus qu'un petit instrument à grossissement identique. C'est grâce au fort éclairement rétinien qu'on voit mieux les couleurs, mais également qu'on perçoit mieux les faibles contrastes. Voilà pourquoi le seeing ne fait pas plafonner la quantité de détails au diamètre 150mm :)

A l'inverse, sur Jupiter par exemple, un petit instrument est frustrant pour qui veut voir un max de détails : si on veut pousser le grossissement l'image devient vite trop peu lumineuse, on a l'impression que "l'image perd de son contraste" alors que c'est surtout que notre vue baisse en performance à cause de l'éclairement rétinien qui s'affaiblit. Avec un T400 à 300X l'image ne manque pas de t'arroser copieusement la rétine des photons nécessaire à ce que la vision fonctionne à l'optimum. Et 300X, c'est pas de trop sur Jupi. Même quand ça turbule.

En clair, avec un gros engin l'image est plus "facile", et pas que dans les trous de turbu car il y a des formations de grande taille mais de faible contraste qui sortent dans le gros scope alors qu'on ne les devine même pas dans un petit. Exemple : les festons dans la zone équatoriale de Jupiter, ou bien les ovales clairs.

 

Fred.

 

  • Like 2
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, fred-burgeot a dit :

les trous de turbu car il y a des formations de grande taille mais de faible contraste qui sortent dans le gros scope alors qu'on ne les devine même pas dans un petit. Exemple : les festons dans la zone équatoriale de Jupiter, ou bien les ovales clairs.

On en voit dans une telemator.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

ça m'étonne que personne n'ait parlé de la FS60 :-)

 

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

 Bonjour

 Elle a été remplacée par la Telementor.

  JM:)

Edited by P J-M
  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, zeubeu a dit :

ça m'étonne que personne n'ait parlé de la FS60 :-)

Parce que la FS60 n'est pas faite pour ça, je pensais à la FOA 60

Share this post


Link to post
Share on other sites

Certainement un amateur de lunette qui a dit cela :)

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 11 heures, FroggySeven a dit :

la posibilité de compilations d'image

Seulement en visuel, on ne peut parler de "compilation" d'images qu'avec une bino ;-)

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

il me semble qu'à une époque pas si lointaine, ici même et en s'appuyant sur le Principe Magique de l'Entonnoir à Photons,  on avait convergé vers une ouverture optimale voisine de 38 mm ...

 

  • Like 1
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ben oui... pendant qu'on  y est, un chercheur 6X30 est suffisant on peut bazarder le reste.... ça va alléger les montures..

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.