Sign in to follow this  
Jean-Philippe Cazard

Que voit-on dans une grande APO ... suite

Recommended Posts

Bonne année et bonne santé à tous et toutes !

Sympa ce dessin de 1924! Donc on peut observer ça dans une grande achromatique... donc ça doit être vachement mieux dans une grande apo!

Pierre

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

la météo sur uranus en 1924 en n'en connait rien, les bandes pouvaient parfaitement être plus contrastées (voir par exemple les changements à la latitude de la gtr sur jupiter ces derniers mois).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ben c’est malin Alain !

On pensait arriver à un consensus…et là …paf…tu fous le bazar avec ta très pertinente remarque.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bone année à tous également.
Je ne me suis pas tapé les 14 pages, mais avez-vous déjà déterré ce post de 2003 où l'on parle du sujet Uranus...
http://astrosurf.com/astropratique/006148.html

JMarc

PS: Serge, ton récit de ta photo à 1 petapixel dans astrosurf mag est très sympa, j'aurai aimé être à ta place, mais tu fais bien vivre la chose, on s'y voit bien, merci...

[Ce message a été modifié par JMBeraud (Édité le 03-01-2010).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
c'est amusant (et surement non représentatif) mais sur la simu de christophe pellier d'hier je vois bien la zone polaire de l'image rouge non traitée, avec ou sans filtre rouge devant mon propre oeil, surtout si je m'éloigne de l'écran (~2m) et même si je diminue la luminosité de celui ci.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour et bonne année 2010,

Je profite de ce post très actif pour poser une question. Cela concernerait plutôt la construction des objectifs achromatiques. A votre connaissance existerai t'il un site, ou de la litérature en français sur ce sujet ?

Merci d'avance
JPierre

Share this post


Link to post
Share on other sites
en français, je n'ai pas vu ...
il y a de rares bouquins en anglais, faut s'y mettre .

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut asp,

Il y a qques jours encore il étati possible de se connecter à willbell.com mais le lien ne marche plus.

Il y avait une foultitude de bouquins sur la construction des réfracteur, maksutov etc....

JP

Share this post


Link to post
Share on other sites
bonne année a tous!

passionnant cet ancien post - en plus du présent!
je note que stephen james O'Meara est crédité de la mesure de la période de rotation d'Uranus avec une lunette de 9"=230mm. Mais ca ne dit pas ce qu'il a vu! Sur le web anglophone j'ai trouvé deux choses intéressantes.

mes excuses par avance aux allergiques a l'anglais.

Un post sur cloudy nights :

"He used a 9 inch Clark refractor in 1976.
He may have just gotten a look at a temporary cloud feature that allowed him to do it, but his figure for the rotation period was 16.4 hours, as opposed to the Voyager II figure of 17.24 hours based on non-optical data (magnetometer). One cloud feature in a Voyager II set of images indicated a rotational speed of 16.2 hours, but again, that was of an atmospheric feature and not the planet itself.
However, the balloon-born Stratoscope II images of Uranus taken in March of 1970 showed no significant disk detail other than limb darkening.
Some enhancements of the images later on showed faint indications of the Uranian ring system, but no belts or distinct cloud features. This matches the planet's appearance when Voyager II visited Uranus in 1986. For the most part, except for possibly a few temporary clouds,
the visible disk of Uranus will usually appear pretty much as featureless in most amateur telescopes. "

en fait il a observé semble-t-il deux formations nuageuses temporaires:


"I asked Steve about his determination of the rotation period of Uranus. This had long been unknown, since Uranus is remote—it never gets closer than 1.6 billion miles from Earth—and shrouded in almost featureless clouds. He told me that Brad Smith, the astronomer who headed the Voyager imaging team, “called me one day and said, ‘OK, Mr. Visual Guy, Voyager is going to be at Uranus in a few years, and I’m trying to first obtain the rotation period for Uranus. Do you think you can do it visually?’ I said, ‘Well, I’ll try.’” O’Meara first read up on the history of Uranus observations and then inspected the planet repeatedly, starting in June 1980. He saw nothing useful until one night in 1981, when two fantastically bright clouds appeared. “I followed them as they did a sort of dance over time, and from these observations, with some help, I determined where the pole was, modeled the planet, and got a rotation period for each cloud, averaging around 16.4 hours.” This number was disturbingly discordant. Brad Smith, observing with a large telescope at Cerro Tololo Observatory in Chile, was getting a rotation period of 24 hours, and a group of professional astronomers at the University of Texas, using CCD imaging, were also getting 24 hours."

vous pouvez trouver ce dernier texte et un peu plus ici: http://www.smithsonianmag.com/people-places/astronomys-new-stars.html?c=y&page=6

donc avec 220mm il a vu des nuages rares .... et en a déduit la période.
Ce ne sont néanmoins pas des renseignements de première main.
Ca semble cohérent avec l'absence de détails visuels à ce diamètre en période calme sur Uranus.

Thierry


Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Jean-Marc,

J'en profite pour vous proposer ces 4 galiléens dessinés dans les années 40-60 par les observateurs de l'époque et synthétisés par Pierre Guérin dans son mythique Planètes et Satellites.

Si quelqu'un a accès aux planisphères actuels des galiléens pour comparer et vérifier que les structures dessinées existent, ce serait intéressant.

Pour Europe, par exemple, je savais pas qu'on voyait des structures d'albédos à la surface.

S


Share this post


Link to post
Share on other sites
comme mentionné un peu plus haut, il y a aussi
un dessin d'uranus dans le vieux livre de D. Godillon,
le voici:

Le texte mentionne un Newton 150 a x200 .... heu ...

ca ressemble beaucoup trop au dessin d'Antoniadi ..

T

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pour l'observation des galiléens : il y a quand même une différence : on est certain que des variations d'albédo à leur surface existent dans la réalité... contrairement aux bandes marquées d'Uranus. De plus ils sont bien plus brillants que cette dernière. Donc la comparaison n'est pas forcément bonne non plus...
Sinon, Peach m'a dit que ses images d'Uranus, plus haut, avaient été simplement traitées avec les ondelettes de Registax et qu'il ne voyait aucune bande dessus. Donc pour moi la messe est dite : pas de bande en CCD = pas de bande dans la réalité.

[Ce message a été modifié par Christophe Pellier (Édité le 03-01-2010).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Vous voulez dire que quand il voit l'image détaillée d'une planète difficile (Vénus, Uranus) alors notre cerveau en garde une empreinte.
Puis quelques semaines ou quelques années plus tard, il vous donne un petit coup de pouce si nécessaire.
Dans ce cas pour Vénus et Uranus, c'est plus de la photo souvenir que du dessin astro.
Tiens et si ce phénomène existait aussi de façon plus atténuée pour Mars, Jupiter ou Saturne ?
Décidément l'observation visuelle réserve bien des surprises.

Share this post


Link to post
Share on other sites
J'avais oublié le superbe cliché de Manu/Grenoblois de l'été dernier, avec un mewlon 250 :

A part la couleur un peu trop bleue, c'est un cliché tout à fait fiable, dont l'excellente résolution est prouvée par la forme bien nette de l'ellipse.
Toujours pas de bandes...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Christophe, je me demandais juste si les détails vus sur les 4 galiléens correspondaient bien aux structures connues aujourd'hui, c'est pourquoi si quelqu'un sait mettre en parallèle ces 4 planis avec 4 planis actuels, chuis preneur. Je pensais que Europe ne montrait pas de marques d'albédos, si ?

S

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tout est là: http://astrogeology.usgs.gov/Gallery/MapsAndGlobes/joviansatellites.html

Y'a plus qu'à se palucher la comparaison, j'en connais qui sont doués dans cet exercice .

Pour Europe ça donne ça, sans garantie de la correspondance E/O. On aurait envie d'y détecter la grosse tache noire...

JMarc

[Ce message a été modifié par JMBeraud (Édité le 03-01-2010).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bon j'ai mieux, dans WinJupos on a toutes les carto cylindriques des joviens
Voici Europa Serge :

On y voit effectivement des nuances.
Par contre j'ai bien tenté de comparer les cartes dessinées que tu nous as postées, mais je n'ai pas vu la moindre ressemblance... ceci dit, comparer des cartes en couleurs établies par des sondes et des dessins depuis la Terre au crayon c'est hard.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ah bon tu trouves? La grosse tache à la limite, mais le reste c'est loin d'être évident!

Share this post


Link to post
Share on other sites
La petite tache en triangle à gauche de la grosse éventuellement... mais bon...
Je continue mon tour des meilleures images d'Uranus...
Rolando Chavez, C14, en 2006, donc un peu vieux :

L'image semble montrer la fameuse région polaire sud brillante (à gauche), seul détail accessible aux amateurs dont l'existence réelle a été prouvée, pas de bande centrale, mais encore une fois, ça date de 2006. Mais avec un petit bémol : c'est pris avec une Toucam et les caméras couleur ne sont pas forcément bien nettes sur les bords (pbls de superpositions de couches...)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour et bonne année à tous
depuis le bureau, je vous répondrais ce soir néanmoins.
Ces affaires de ccd sont conditionnées par le facteur instrumental.
Pas surpris d'y voir que les C ne montrent rien.
Les contrastes sur uranus ne sont pas épais mais abordables, dans certaines périodes. Je vois sur les documents produits qu'il n'y a pas de cotation de turbulence, cad docts peanuts.
Stanislas
Stanislas

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour,
"L'image semble montrer la fameuse région polaire sud brillante (à gauche), seul détail accessible aux amateurs dont l'existence réelle a été prouvée, pas de bande centrale, mais encore une fois, ça date de 2006. "

Ben si! on devine des bandes, surtout visibles en haut, position 0h30/6h30.
C'est un test? Un test de réglage d'écran?

Et j'en ai aussi deviné sur une autre image de ce post, perdue dans les 14 pages qui précèdent. Vérification faite il devait s'agir des images de 2007 du HST.

Claude

[Ce message a été modifié par Claude PEGUET (Édité le 04-01-2010).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this