Leaderboard


Popular Content

Showing most liked content on 08/15/18 in all areas

  1. 10 points
    bonjour à tous et à toutes ! c'était pas trop mal parti pour Mars hier en début de nuit , mais la turbulence a augmenté après minuit ! quelques images et animations tout de même ! CFF 300 f/d de 20 adc asi 224c pour la couleur asi 178mm+ ir 680 pour le n/b à 23h22loc ir à 23h50: animation de 23h38loc à 00h27 loc : polo
  2. 9 points
    Bonsoir, Coucher de Vénus et de la Lune ce soir, en dessus des bleds alentours …
  3. 8 points
    Bonjour à tous voici une image de Saturne realisée avec l'ASI224mc depuis la namibie. Telescope RC 400mm F8 (en realité 380mm car il y a un diaphragme sur 10mm pour masquer le bord) Saturne pratiquement au zenit . Probablement ma meilleur Saturne. Traitement AS3+R6+Photoshop Elle est peut etre un poil trop jaune ? J'ai d'autres images à poster mais je suis un peu débordé ! bon seeing jean
  4. 8 points
    Hello, Ci-joint une petite Mars de la nuit dernière... Les conditions n'est pas trop mauvaises mais malheureusement juste eu le temps de faire de l'IR. Des passages nuageux puis des cirrus ont ensuite envahies le ciel au moment ou je suis passé a la couleur Je vous mets donc juste une image, la meilleurs de 3 captures IR850. L'image que j'avais en visuel juste avant de coller la caméra à l'oculaire était assez bonne, j'ai pu facilement repérer les formations visibles sur cette image, en moins contrasté évidemment... Bonne journée ! Guillaume
  5. 6 points
    bonjour à tous et à toutes ! comme michel m'a passé le relais , voici une image de jupiter bien basse à la sortie d'une bande nuageuses ! turbulence assez forte ! on fera peut-être mieux ce soir pour jupiter ! heureusement les conditions meilleures pour saturne et mars ! CFF300 f/d de 20 adc asi 224c à 21h38 loc avec ganymède : * polo
  6. 6 points
    Bonjour à tous, Beau rapprochement hier soir avec la Lune et Vénus bon ciel JC
  7. 6 points
  8. 6 points
    Merci pour vos commentaires En moins jaune jean
  9. 5 points
    Bonjour à tous Je suis en cours de traitement de mes 3 sorties à Calern, les 07 et 11 avec le CFF 400mm du club et le 08 avec mon C14 J'ai commencé les traitements par la fin ie la série du 11 Août ayant bénéficié des meilleures conditions de turbulence LRGB RG610 avec des conditions franchement bonnes Et enfin une IR 742nm + Donc le tout avec le Cassegrain 400mm F/15 CFF sous coupole à Calern + CCD WO 290MM + filtres Astronomik et ADC Pierro Astro La suite bientôt ... enfin j'espère JP EDIT : correction de la couleur et saturation
  10. 4 points
    Bonjour , voici la nébuleuse du sorcier : NGC 7380 dans Céphée. C'est une nébuleuse associée à un amas ouvert, le tout situé à 8000 Al de nous. 22 poses de 15 minutes en ha bin 1, et 3 x 11 poses de 3 minutes en RVB bin1. Astrosib 360 + moravian G4 16000, acquisitions en auto avec Maxpilote, refocus toutes les 4 poses en ha. traitement : pix et php. l'image en 1200 px pour affichage dans le Forum : la version full : http://astro.equinoxe.free.fr/images/images_constelations/cephee/NGC_7380_full.jpg jc
  11. 4 points
    Bonjour, Je l'avais mis de côté, mais l'avancement des travaux et l'éclaircie météo m'ont permis de revenir dessus. L'autoguidage a très bien fonctionné, mais uniquement avec une étoile très brillante sinon il faisait n'importe quoi, et il a fallu aller chercher cette étoile tout au bord dans le diviseur optique. D'où un cadrage un peu étrange, mais je n'ai pas eu trop le choix. Miniature 66% et crop : Full (échantillonnage 0,887 "/pix) : http://astro52.com/ciel-profond/IC5146-14-aout-2018.bmp Setup : C8 EdgeHD @ 1500mm de focale CGEM Atik 414ex Filtre Astronomik Ha 6nm Autoguidage avec DO fin Orion, ASI120MM, boîtier ASCOM ZWO Traitement tout Iris Acquisitions : 27 x 7 minutes (3h09) de Ha La fonction composit de Iris pose un problème. Si je mets une normalisation à 1, le fond de ciel est à 0 partout, et une zone est plate égale au nombre de poses empilées. Si je mets toute autre valeur que 1, je n'ai plus cet artefact, mais l'image empilée est fortement multipliée, ce qui augmente fortement la saturation des étoiles. Ici ça pouvait être une astuce de traitement donc ça passe, mais sur d'autres objets ça pourrait poser problème.
  12. 4 points
    salut l'autre soir, comme il a enfin fait beau en plus de ma NGC 7000 belliqueuse, j'ai commis ça, pardon suis je au taquet, et vais je enfin réussir cet objet très fastoche? merci pour vos conseils ben oui, comme la fs 60 était de sortie, et la map correcte, donc voila
  13. 4 points
    Bonjour Le 27 j'etais a La Rosiere dans les alpes pres de Bourg Saint Maurice a la frontiere Italienne. Pas mal de stress car c'etait pas gagne vu les nuages en fin d'apres midi. Les images sont prises avec le 5D sur trepied avec un 24mm - 105mm. J'ai varié les focales. Le lever etait degage mais cela s'est un peu gate sur les phases partielles comme vous pourrez le constater sur le chapelet. Voici les images avec d'abord le site de jour. J'ai ajoute une image prise quelques jours plus tard au col du petit saint Bernard avec la grande ourse et le Mont Blanc eclaire par la lune au lever (24mm pose de 1min a 400iso ouvert a 4) Bonne reception Nicolas
  14. 4 points
    Bonjour, ci-joint Saturne pris le 14/08 à 23H au champs du feu avec une très bon seeing et toujours avec ce bon petit vieux Maksutov de 102 mm Setup : ======= - Lieu : Champs du feu - Monture : Takahashi Temma 2M - Imageur : ZWO ASI 178MC - GOTO : Chercheur + mode manuel - Instrument : Maksutov Orion 102/1300 mm + Barlow 1,5X - Traitement : Autostakkert 2.6.8 + IRIS ( 5000 images retenues sur 10000 grossomodo ) Je pensais réellement pas faire mieux que mon image du 13/08 : Et pourtant ... Saturne à 120 % , on verrai presque l'anneau de Cassini en entier : Pour finir une petite image des Pléaides, je n'ai pas pu poser plus car il y avait une humidité incroyable vers 2h30 du matin ainsi qu'un brouillard à couper au couteau digne des plus beaux films d'horreur, mais bon je pense avoir sorti quelque chose de pas trop mal avec de beaux détails dans les nébuleuses ( voir la full ) un bon potentiel pour cette lunette Setup : ======= - Lieu : Champs du feu - Monture : Takahashi Temma 2M - Imageur : Canon eos 7D mark II - GOTO : Skybt + Skysafari Pro 5 - Instrument : TS 72/432 PHOTOLINE APO DOUBLET + correcteur de champs - Autoguidage : Lacerta Mgen II - Traitement : Deepskystacker et photoshop + recadrage et compression à 97% - Temps de pose : 17 images de 2 mn + 17 dark + 17 offset à 1600 iso
  15. 4 points
    salut juste les résultats d'hier soir, bonne chance aussi
  16. 3 points
    Bonjour, Autant le dire tout de suite, je suis plutôt content de cette image (pour une fois) cela fait deux ans que j'ai ce projet en tête, et voilà qui et fait... Donc voici la voie lactée qui reflète dans le Lac des Eissaupres a 2300m d'altitude, en montant le ciel était vraiment couvert, un gros orage a éclater dans l’après midi, mais la météo annoncé un ciel clair pour la nuit, et effectivement vers 23h presque plus un nuages, un ciel de folie comme j'en ai rarement vu, c'était donc le moment.... Je sort le trépied, l'a7s et le Samyang 24mm f1.4 @f2 et c'est parti , j'en ai pleins d'autres mais celle la sort du lot! Je voudrais, tout d'abord remercier mon matériel, car sans lui ça aurait était beaucoup plus dur de sortir çà (nan mais c'est vrais) , pour le reste, c'est juste un peu de techniques. C’est donc une mosaïque de 2 images de 15s a 8000iso pour le lac et 6400 pour la VL , 4 pose empilées pour chaque images. J'ajoute que ce n'est pas un montage 1er plan , second plan, mais simplement l'assemblage de deux images empilées. Voici donc le résultat La full: https://www.astrobin.com/full/361527/0/?nc=user Quand pensez vous Guillaume
  17. 3 points
    Bonjour les amis Voila on s'occupe un peu en vacance aussi session d'hier soir Venus RVB Jupiter RVB Saturne RVB Mars RVB Mars ir pass 850 Voila c'est modeste et pas parfait la turbu étais assez présente rendant la map difficile surtout sur Mars c'est pour pas perdre trop la main Bonne journée et bon ciel Sauveur
  18. 3 points
    Test difficile sans autoguidage de l'ASI183mc-pro et de ses pixels à 2.4microns, environ 30 minutes d'acquisition au total avec moitié de poses à 30s et moitié à 60s, sur la FSQ106 avec le réducteur de 0.73 et la GM811. Je ne pense pas conserver cette caméra, les pixels sont trop petits pour mon usage, s'il y a des amateurs...elle est neuve. Pixinsight + Lightroom. Olivier
  19. 3 points
  20. 3 points
    hi Un très long week-end à La Bonette ces derniers jours. Toutes les nuits excellentes malgré pas mal d'humidité ! Caractéristiques de l'image : je commence par ce qui manque : pas de dark, pas d'offset, pas de flat, pas d'autoguidage apn : canon 5d mk2 refiltré Baader monture : astrophysic mach1 télescope : Takahachi epsilon 180 (tube optique métal) trépieds : eagle Une seule pose de 8 minutes recadrée
  21. 3 points
    Bonjour Polo ! un peu brumeuse ta juju , mais c'est normal ………….. c'est du bio ……………………. tout à fait , c'est bien Polo t'as assuré hier soir , j'étais au lit à 22h , bon ………….. allez c'est comment qu'on fait pour ce soir ? Alain ……….. on peut pu conter sur lui , bravo ! ! Sauveur ……….. c'est pareil Pffffffffffffff je crois que tu as plus le choix …………. allez , bon courage Polo ! on est avec toi Michel
  22. 3 points
    Bien Polo En fait c'est mieux pour vous de bosser un jour sur deux, ça permet de se reposer un peu Bonne journée, AG
  23. 3 points
    tout a fait alain..... je ne connaissais pas le R/C 0.5X par contre! bon ça change pas; j'aime toujours pas les SC!
  24. 2 points
    Hello J'avais prévu de faire le double voir le triple de capture mais je vais en rester là Je préfère me faire une autre belle A peluche David Full resolution : https://cdn.astrobin.com/thumbs/DupIaZQNtlQc_16536x16536_wmhqkGbg.jpg 200% et un renforcement : https://cdn.astrobin.com/thumbs/BLJNpqe2T-h9_1824x0_wmhqkGbg.jpg
  25. 2 points
    Bonjour Je vous présente une petite nébuleuse située juste au-dessus (Ouest) de Déneb dans le Cygne. Elle a été prise avec un newton 240/1472 (paracorr2) et une atik one à -10°C. Il a fallu 3 nuits (avec une assez grosse lune encore) pour obtenir 8h de Ha (fwhm 2.1" sur l'empilement de 96 poses de 5mn), 5h de OIII et 4h de SII. Traitement Iris et PSCS2, visualisation H-SHO. Nathanaël Crop du centre à 100%
  26. 2 points
    Salut encore sur M27 mais cette fois ci avec le newton de 250 fd/4 j'ai pris la 414 c'est bien mieux que la zwo224 pour les poses 500X5Seconde monture Atlux jean marc
  27. 2 points
    Oui, pour moi quand je vois cette image, he bien tu as oublié de bien paramétrer ton Pentax. Je suppose que si tu utilise une fs/60, tu dois avoir au minimum une monture ! Question 1 : Quand était il lors de ta prise de vue de cette image ? Avais-tu mis ta lunette sur une monture équatoriale ? Question 2 : Avais-tu désactivé toutes les fonctions inutiles sur ton apn ? Question 3 : Tu l'as acheté quand ta fs/60 ? Là pour moi, tes étoiles en partie sont doublées, ce qui veut dire que tu as utilisé ton Pentax avec la fonction (Astrotracer) activée alors que cette dernière s'utilise seulement quand tu fais du ciel profond avec un objectif sur un simple trépied ! Donc en connaissant très bien les Takahashi (sans les défendre) ce sont d'excellentes lunettes et elles ne délivrent pas d'image comme celles-ci. Pour ce qui est du correcteur, là oui il faut l'avoir dans son équipement mais pour le reste, faut arrêter de dire que c'est du tilt ou autres choses meme si je veux bien le croire qu'il y ait du jeu dans la bague mais moi qui ait des bagues et une Takahashi, je n'ai jamais connus aucun problème de ce genre depuis 2007 que j'ai des lunettes Taka. Donc si tu veux bien suivre mon conseil en 1er lieux ; Désactive toutes les fonctions inutiles sur ton Pentax (genre bruit d'iso et astrotracer etc....) et après tu refais une séance photos astro avec ta lunette sur une monture équatoriale et un masque de Bhatinov pour faire ta MAP car ça aussi, c'est très utile et ensuite, tu nous mettras les nouvelles prochaines images et là je suis sure à 100% qu'on va voir une grande différence Tiens, je te montre mon image des Dentelles sans autoguidage mais avec des étoiles non doublées ce qui veux dire que Taka a une optique redoutable : Franck
  28. 2 points
    Et tout cela en faisant fi des massacres perpétrés par les Khmers rouges, du génocide rwandais, du chômage structurel, de la mal-bouffe et du concours de l'eurovision... Jack' , nous avons (presque) tous ici le plus profond respect pour le travail considérable que tu fournis et de tous les sacrifices personnels que cela implique.
  29. 2 points
    Mais je suis de tout coeur avec vous les copains Moi, le planétaire c'est juste au moment des oppositions. J'aime bien mais je trouve ça très ch. . . , attendre le trou de turbu et le traitement qui dure des heures C'est pour ça que j'ai une grande admiration pour les vrais planéteux, moi j'ai pas la patience Good luck for you this night Amitiés, AG
  30. 2 points
    C'est en effet pour ça que je distingue mon humble avis égoïste d'astram de mon avis sur l'effet de l'heure d'été sur le rythme biologique :-)
  31. 2 points
    C'est sûr que l'Inde est arrivée à un tel niveau de développement humain qu'elle n'a aucun problème plus urgent à régler que celui d'envoyer un homme dans l'espace...
  32. 2 points
    Merci Polo pour ce nouvel épisode "quotidien". Elle est belle ! Tu as eu de la chance (et persévérance) hier soir ! Malgré un temps magnifique ici dans le Midi, le seeing était CATASTROPHIQUE Même Mars en IR est fini, linéa recta, dans la poubelle ! Bon ciel pour ce soir, on compte sur toi (et Michel).
  33. 2 points
    Faut croire que tout les goûts sont dans la nature... De mon humble point de vue purement astro, l'heure d'été est vraiment une plaie: attendre 23h pour pouvoir faire du CP en été alors qu'on pourrait commencer à 22h est plutôt pénible. D'un point de vue plus large: on est presque "obligé" de veiller plus tard (en terme d'heure légale) pour respecter le rythme biologique qui, qu'on le veuille ou pas, se calque en partie sur l'évolution de la lumière du jour (en particulier la partie bleue du spectre). L'effet est très significatif sur les enfants. Bref: retour à l'heure d'hiver :-)
  34. 2 points
    N'oubliez pas qu'à 14 H il est midi au soleil , dons il est au zénith au moment le plus chaud de la journée. Demandez donc à tous ceux qui à cette heure sont en plein boulot dehors : gens du bâtiment ils sont nombreux, agriculteurs etc...etc... , vous verrez s'ils sont d'accord avec vous. Il n'y a pas que des bureaucrates dans la vie qui eux ont la clim. J'ai oublié les travaux publics , j'ai eu le cas il y a 1 mois à 300m de chez moi ils bitumaient la route , température extérieure plus de 30° , température du bitume 180° !!!! imaginez un peu !!!!
  35. 2 points
    Je ne sais pas si c'est quelqu'un d'ici…. Ça date de deux ans … Mais franchement bravo, un très grand bravo !!!!!!!
  36. 2 points
    Jolis paysages aussi... Je découvre, mais si vous voulez en savoir plus sur le réalisateur, j'ai trouvé ça : https://www.facebook.com/mathieu.descombes.photographie/
  37. 2 points
    Éclatante démonstration Motta. C'est tout le charme de la science que de rendre, en ce cas, de rendre donc à la France ce qui est à la France ( vous n'aurez pas l' Alsace et la Lorraine ! ) Il m'est idée que cette représentation n'est pas l'innocente erreur d'un infographiste américain . D'abord, le fait que ce volcan martien recouvre l'ensemble de notre doulce France, outre qu'il ajoute au spectaculaire de l'image ( de nature à frapper l'imagination ) induit subtilement un autre fait : les petits français ont beau causer ,s'agiter dans le monde, et ben leur village n'est pas grand chose au regard de ce géant olympique ! La France disparait au propre comme au figuré La charge symbolique de l'image est aussi un vecteur non négligeable pour attirer le curieux, le simple curieux. Reconnaissons quand-même que l'échelle donnée n'est pas totalement deconnante et pourrait être l'occasion de poser la question dans une école : cette représentation est elle conforme à la réalité ? ,afin que les gosses investiguent sur les superficies respectives Le charme de la science, qu' une belle et forte image aiguillonne! NB. Je donne un blâme à l,infographiste, question d'échelle de sanctions (attention à la récidive cependant ) Amitiés
  38. 2 points
    Ben c'est pas mal du tout ça Gégé Faudrait juste que tu en prennes plus et peut-être mieux cadrées Bonne journée, AG
  39. 2 points
    Merci Pierre Alain , pour ce soir j 'ai passé le relai à Polo , il doit être en plein boulot en ce moment , va y Polo ! ! ! Michel
  40. 2 points
    And the winner is…. l'infographiste de Tournesol !!!!! Causebe : 1/ Ça correspond à l'image donnée dans les sites les plus sérieux. 2/ Olympus Banana : diamètre, 648 km. Avec 648 km, pas possible de déborder comme ça par rapport à la France….. ……. Bon, Hamilton, tu prends ta plus belle plume hein, et tu tournes une jolie lettre pour virer illico ton infographiste… Comme motif du licenciement, tu n'as qu'à mettre qu'on est un pays sérieux quoi, c'est vrai, on vient de gagner une deuxième Coupe du monde quand même, on déconne pas comme ça avec la France niveau Olympus Mons ou quoi que ce soit d'autre, d'ailleurs !!!!!
  41. 1 point
    Salut Il faut s'y prendre de plus en plus tôt pour la belle Saturne. Ici, j'ai capturé à ma couche rouge à 21h32HAE dans un ciel encore bleu!!! Elle était vraiment pas mal. La voici toujours en RVB Bon visionnement Martin
  42. 1 point
    belle soirée, malgré elle soit en bas proche de la maison des voisins, la planète se présente avec très peu de turbulence Prise en vidéo avec un clone de ASI 120 à 75€ et mon Vixen VMC 200 traitement avec Autostakkert, Registax et DXO10
  43. 1 point
    Oui mais ça c'est normal Pierre-Alain, sur ces lunettes avec un champ assez grand il faut un correcteur.
  44. 1 point
    Bien Polo ! , très bien ! Belle RGB ! telle qu'on la voit en visu où à l'écran , ni + ni - …………. Bravo ! belles images en IR mais ça c'est normal ……………… et très sympa l'animation PS ; bien la petite reprise à Lucien , ça ressemble à du …………… , ça a le goût du …………… si ça en est , alors là ….. Bravo Lucien ! Michel
  45. 1 point
    Tres jolie cendree avec de tres beaux degrades de couleur. Nicolas
  46. 1 point
    Belle conjonction bravo JC
  47. 1 point
    Mais si tu fais tes flats avec ta lentille embuée, les flats vont te corriger ça, comme s'il s'agissait d'un vignettage ...
  48. 1 point
    Ou là : Mais effectivement l'image donnée par Kaptain ajoute quelque chose à ces images connues
  49. 1 point
    faudrait déjà qu'elle décolle pis qu'elle arrive et entière
  50. 1 point
    Salut Jack', Oui, les opérations de surface risque de s'avérer très délicates. Beaucoup d'entre vous se rappellent sans doute de l’atterrissage acrobatique de Philae sur la comète Churyumov-Gerasimenko. Celui de Mascot risque de lui ressembler. Cet atterrisseur étant fourni par la France et le DLR (Allemagne) sur lequel je vous propose un petit laïus : Acronyme de Mobile Asteroid Surface Scout, Mascot est un atterrisseur construit par la DLR (Agence spatiale allemande). Il se différencie assez nettement de Philae et se présente sous comme un petit parallélépipède de 30 cm de côté. Il est beaucoup plus simple dans sa conception que le lander de Rosetta et est dix fois plus léger, 10 kg (sur Terre) contre 100 pour Philae. Mascot ne possède qu'une seule batterie, non rechargeable qui doit normalement lui permettre de fonctionner pendant environ une douzaine d'heures à la surface de Ryugu. L'énergie fournie par cette batterie servira à faire fonctionner ses quatre instruments scientifiques (contre 10 pour Philae) dont un microscope infrarouge pour les analyses minéralogiques du sol. La France a fourni un instrument, MicrOmega, qui a été conçu par l'Institut d'astrophysique spatiale (IAS). Il aura pour objectif d' analyser la composition minéralogique des grains de poussière qu'il étudiera. Muriel Deleuze, chef du projet au Cnes explique : " Tout l'intérêt des résultats de cet instrument est qu'ils permettront de comparer les analyses minéralogiques in situ avec celles des échantillons ramenés sur Terre. En effet, ceux-ci pourraient éventuellement avoir été altéré ou pollué pendant le retour, ou même au moment de leurs prélèvements." Mascot se séparera d'Hayabusa 2 à une distance de seulement 60 m d'altitude de la surface de l'astéroïde. Après une descente balistique et sans dispositif de stabilisation, Il devrait toucher la surface à la vitesse de 10 cm par seconde. Le choc sera amorti par la structure de l'engin et le(s) rebond(s) dépendra de la nature du sol au point d'impact. On en espère un amortissement de l'ordre de 30 à 50%. Contrairement à Philae, Mascot ne possède pas de harpon (lequel d'ailleurs n'avait pas ou mal fonctionné). Mascot n'ayant pas de contrôle d'attitude, il serait de toute façon inutile, car il n'est pas possible de savoir de quel côté le lander va se poser. Après sa séparation de Hayabusa 2, il descendra en vrille vers Ryugu, attiré par sa faible gravité, et rebondira plusieurs fois à la surface avant de s'immobiliser. Muriel Deleuze déclare : " Nous savons déjà que Mascot va rebondir, mais nous espérons pas trop longtemps. L'objectif est qu'il rebondisse en moins de deux heures, sur une distance d'une dizaine de mètres ». Le nombre de rebond dépendra principalement de la nature du sol ". Prévoir la localisation précise du site d'atterrissage ne peut être qu'un exercice approximatif. Le point de la surface visé sera fonction du champ de gravité de Ryugu, de sa forme, de sa vitesse de rotation, de sa cartographie, et comme Mascot effectuera une chute balistique, le moment et le point spatial du largage seront les uniques mais essentiels paramètres pouvant être maîtrisés. "Une autre incertitude concerne le mécanisme qui permet à Mascot de se retourner pour qu'il soit dans la bonne position ». Il faut savoir que celui-ci a seulement été testé par simulations informatiques, car il n'était pas possible de faire des tests en pesanteur terrestre. Pour le bon fonctionnement de l'instrument français MicrOmega, il est très primordial que Mascot se trouve nez contre sol sinon notre appareil ne pourra pas fonctionner." Les deux antennes équipant le lander ont été fourni par le Cnes. Comme on ne sait pas dans quelle position il va se poser sur Ryugu, il est déterminant que Mascot soit en capacité de communiquer avec Hayabusa 2 (qui sert de relais avec la Terre) et cela quelque soient la configuration dans laquelle il se trouve à la surface et l'attitude pendant la phase de descente. " D'où la décision d'installer deux antennes omnidirectionnelles sur deux faces opposées de Mascot. " D'un poids de seulement 0,1 g contre 10 kg sur Terre, la crainte principale est moins la destruction de Mascot par l'impact, mais plutôt qu'il ne rate sa cible, ou encore, qu'il rebondisse tellement pour finalement se satelliser autour de l'astéroïde. Le Cnes n'a pas été seulement associé à la conception de l'engin mais est aussi très impliqué dans la sélection du site d'atterrissage de Mascot. Il a notamment la responsabilité de l'analyse des phases de séparation, de descente et d'atterrissage. Hayabusa 2 a déjà commencé à effectuer des survols rapprochés de sa surface. Une chute libre de la sonde vers l'astéroïde a été réalisé pour calculer la force de gravité de Ryugu. Les paramètres enregistrés en cette occasion vont servir à préparer au mieux le largage de Mascot. En fonction des objectifs scientifiques de la mission, l'équipe scientifique de Mascot choisira un site d’atterrissage suffisamment intéressant mais qui ne devra pas gêner la première collecte d' échantillons de Hayabusa-2 programmée ultérieurement. Mascot doit se poser dans une région riche en molécules organiques et matériaux hydratés. La sélection de ces sites est prévue vers la mi-août au Cnes à Toulouse, et le largage devrait intervenir dans le courant de cet automne. En fonction de l'éloignement entre la Terre et Ryugu, le signal mettant 18 minutes pour franchir cette distance, il sera donc impossible de communiquer en temps réel avec Mascot, et, de ce fait, il ne pourra pas compter sur des contrôleurs au sol pour l'aider à se poser. Il réalisera l'opération en toute autonomie et j'ajouterai "A la Grâce de Dieu". Pour ce qui sera des opérations de prélévements que devra effectuer plus tard Hayabusa 2, la sonde japonaise ne devra pas vraiment se poser sur Ryugu mais réalisera des "touch and go"...