Classement


Contenu populaire

Affichage du contenu le plus aimé le 20/02/2019 dans toutes les zones

  1. 8 points
    Salut les amis, dans des conditions difficiles, j'ai voulu refaire une animation d'ombres sur la région de Grimaldi. Cassegrain 250mm + ASI120MC au foyer. Acquisition de 33 sers de 3000 images environ entre 0H10 et 2H40 local, ce qui fait une animation sur un laps de temps de 2H30. J'ai arrêté au 34ème ( corbeille ) car la turbulence devenait vraiment infernale ! Les espaces temps sont plus ou moins constants avec les aléas des conditions. Prétraitement avec AS3 : tri draconien de 200 images par film. Traitement sous Iris. - L'animation plan large à la taille de 100% ( 6 ips ) : - une animation en plan rapproché à 200% ( traitement plus fort, contraste et vitesse plus rapide de 8 ips ) : - Une autre à 200% : L'image la plus potable du lot semble être la N°15 ( champ intégral ) :
  2. 6 points
    Bonsoir à tous, Petite Reprise Astro après 4 mois de sommeil Après la foison de superbes images de la Lune envoyée sur la liste cette semaine je suis enfin sorti de ma torpeur et j’en ai profiter pour réveiller mon bon vieux C14 qui était resté bien calfeutré dans son armoire tout l’hiver après ses dernières images de Mars du mois d’octobre….) Impatient après un aussi long temps d’attente je me suis précipité pour faire des images, sans contrôler la colim, mon tube était resté sans bouger depuis la dernière séance d’octobre, il n’y avait donc pas de raison quelle ai bougé depuis … (mon tube est très stable dans ce domaine) et pourtant j’ai du devant la difficulté pour réussir une bonne mise au point (c’était même impossible) me résoudre à contrôler un peu tout ça (faut dire qu’avec une Lune aussi haute… c’était pas trop difficile ;o) Et bien c’était complètement à coté de la plaque … même au premier stade (ça faisait longtemps que je n’avais vu une telle décollimation !!! sur mon C14 Après réglages … ça marchait quand même mieux (en disant ça je ne peux m’empêcher de penser à Bourvil … devant sa dedeuche complètement démantibulée après un choc avec la Rolls de DeFunes… s’exclamer « ben maintenant … elle va beaucoup moins bien marcher » ;o)))) Bon passons aux images C14 avec Barlow 2X Clavé (raccourcie) et ASI290 …. Oui je sais une focale de malade … Pour le traitement AS3 Registax un peu d’IRIS et Photoshop … bref que du classique J’ai beaucoup de films à traiter (et bien sur pas assez de temps …) aussi je suis pas sur que les images proposées dans ce post soient le meilleurs de cette soirée … mais bon je vais pas attendre l’année prochaine pour tout poster … alors on fera avec Sans doute un peu rouillé on devrait pouvoir faire mieux Première image la région Letronne Hansteen Billy (je n’avais jamais imagé ce coin) Seconde image : Aristarque Deux images de Gassendi (pour moi la vedette de cette soirée (un cratère que j’ai peu imagé mai qui m’a toujours attiré par son coté esthétique (tout comme son pendant situé de l’autre coté Posidonius) Gassendi et Mersene Gassendi et les fines rainures en haut à droite sur mon image Schiller Région de Schiller et Schickard Voilà .... Beaucoup d'autres images à traiter ... donc peut être un autre post à venir ;o) N'oubliez pas de double cliquer sur les images pour les voir en taille réelle
  3. 5 points
    Salut, Dans ma série de captures de galaxies sur 4 nuits, juste avant que la lune n'arrive (et que mon corps n'en veuille plus héhé) J'ai eu la chance d'avoir peu de turbulence, pas de vent et deux nuits bien "propres" pour celle-ci. Je suis satisfait de la finesse globale mais par contre, j'ai pas mal galéré pour réussir à faire ressortir quelques couleurs dans cette galaxie. Peut-être le temps de pose est-il trop court ? Ou est-ce le sujet qui serait "capricieux" ? - Tube - LX200 acf 12" - Reduce x0.75 Astro Physics (f2250mm) - Sony A7S Astrodon - 303 x 31s soit 2h31 à 3200ISO - Guidage ZWO 224mc sur DO - Traitements SIRIL (DOF) Photoshop CS6 Merci pour vos avis ARNO
  4. 4 points
    Quelques images de la surface lunaire. Après de longs mois sans astro, ces quelques jours de beau temps, à partir du 14 février, m'ont permis de remettre mon petit observatoire en fonctionnement. Tube : C11 Caméra : Basler 1920-155 + Barlow 2x. Echantillonnage : 0.22" Films de 60s. Débit entre 145 et 165i/s. Traitement de 800 à 1000 images avec Autostackert3, ondelettes avec Registax6 et finitions avec PSE9. - Région de Schiller - Aristarque, Hérodote et la vallée de Schröter - Les Apennins et Archimède - La région de Clavius
  5. 4 points
    Bonjour juste un beau ciel du matin, il a fait froid, mais ça se regarde
  6. 4 points
    18H25, j'y étais avec mon CANON et son 250 millimètre, Sur la colline du Lauragais, comme un chien attend son maître, Madame se levait encore embrumée, Puis, plus tard et plus haute dans le ciel, elle m'a regardé , Timide, je n'ai pas osé avec mon télescope la révéler,
  7. 3 points
    Bonsoir à tous. Voici l'unique image 2019, il faut dire que le temps n'était pas de la partie et lorsqu'il l'était la lune était trop haute et trop à l'Ouest, c'est l'inconvénient des loggias et des balcons... Je pense que l'ami Jean-Luc Dauvergne a dû goûter à cela. Donc voici l'unique image, le reste était vraiment minable, mais j'ai quand même content de pouvoir reprendre les activités. J'ai traité assez dur, c'était mou-mou sur l'original, je me suis fait plaisir. L'ambiance de cette nuit là, je m'active avant que cela disparaisse dans le plafond la loggia ! Mon nouveau pied colonne Géoptik, qu'est ce que c'est agréable pour la MES, tout le contraire du trépied et plus d'amorti lorsque le TRAM passe ! Bon ciel à tous, profitez bien ! J'oublie les détails techniques : C14XLT, Zwo IMX 174MM + filtre rouge. 300 images stackées.
  8. 3 points
    Canon 600D + Sigma 70-300 à 300 100 ISO - 1/250 e et 1/400e de s Philippe
  9. 3 points
    Bonsoir, Un peu plus de 1° séparait Vénus de Saturne ce matin, au lever du jour … J'ai donc pris mon matériel photo et fait une halte en allant au boulot …
  10. 3 points
    Essai sur la lune avec mon D750 et le 150/750 avec correcteur de Coma. Dur dur la mise au point. J'hésite toujours malgré le Line view...
  11. 2 points
    NGC 3198, nuit du 5 février 2019. Nerpio. C11 Edge HD, réducteur de focale Célestron x 0.72, ATIK 4000 MM, Paramount ME Logiciels CCD AP, MaximDL et Pixinsight (de type LRB sans PhotoShoping) Poses unitaires de 150 secondes. 30L 12R 12G 12B Image Plate Solver script version 5.1 =============================================================================== Resolution ........ 0.386 arcsec/px (drizzle x2) Rotation .......... 163.458 deg Pixel size ........ 7.40 µm Field of view ..... 24' 26.4" x 26' 12.2" Image center ...... RA: 10 19 55.154 Dec: +45 33 09.39 Image bounds: top-left ....... RA: 10 19 09.762 Dec: +45 17 06.52 top-right ...... RA: 10 21 23.140 Dec: +45 24 02.49 bottom-left .... RA: 10 18 26.693 Dec: +45 42 12.05 bottom-right ... RA: 10 20 40.980 Dec: +45 49 11.13 =============================================================================== NGC 3198 est une galaxie spirale de type SB(rs)c selon Holmberg en 1958, Sc C selon Simbad (2019) qui présente une raie d’émission. Sa distance est estimée à 14.5 Mpc. Ses caractéristiques en 1989 Elle est intéressante en ce sens qu’elle colle bien à la théorie de la dynamique newtonienne modifiée, (Modified Newtonian dynamics aka MOND). Dans le contexte de la dynamique newtonienne, la masse observable dans les galaxies spirales ne peut pas rendre compte des courbes de rotation planes observées dans les régions extérieures des galaxies. L'explication généralement admise de cette différence est la proposition selon laquelle les galaxies sont noyées dans un halo étendu de matière noire qui domine le champ de gravitation dans les régions extérieures (hypothèse de Trimble, dès 1987). En effet, dès 1933, Fritz Zwicky constatait un écart très important entre les vitesses des galaxies dans les grands amas, comparées aux modèles théoriques. Il proposait déjà que cet écart soit lié à la présence d'une source de gravitation non visible, c'est-à-dire autre que stellaire. En 1978, Vera Rubin constata le phénomène à une échelle plus réduite au sein même des galaxies, où les étoiles les plus éloignées du noyau galactique ont une vitesse angulaire trop élevée, ce qui est contraire à la théorie de la gravité de Newton (qui prédit que les objets plus éloignés ont une vitesse moindre). NGC 3198 en "argentique", dans les années 80 Courbes vélocimétriques en 1989 Une explication alternative à cette divergence est la possibilité que la dynamique devienne non newtonienne dans la limite des faibles accélérations. La proposition la plus réussie est la dynamique newtonienne modifiée ou MOND (Milgrom, 1983). Ici, l’idée est qu’au-dessous d’un certain seuil d’accélération (ao), l’accélération gravitationnelle effective approche SUA(ao.gn) où gn est l’accélération newtonienne habituelle. Cette modification donne des courbes de rotation plates asymptotiques des galaxies spirales et une relation luminosité-vitesse de rotation de la forme observée (la relation de Tully-Fisher, qui est plus ancienne, datant de 1977, mais validée par ce modèle). MOND repose donc sur une modification de la seconde loi de Newton aux accélérations très faibles, la clef de voûte de cette théorie étant que la deuxième loi de Newton sur la force de gravitation n'a été vérifiée qu'à des accélérations élevées. Mais si elle constitue une alternative au concept de matière noire, l’une et l’autre présentent toutefois des données observationnelles qui abondent dans leur sens respectif. Ainsi, on peut « observer » la matière noire par l'effet de lentille gravitationnelle, non expliqué par la théorie MOND. MOND semblait avantageusement modifiée par MOND/TeVeS, développée par Bekenstein en 2004, par une généralisation relativiste de MOND à travers la gravité tenseur – vecteur – scalaire (TeVeS). (Ses principales caractéristiques peuvent être résumées comme suit, Comme elle découle du principe d'action, TeVeS respecte les lois sur la conservation. Dans l'approximation en champ faible de la solution statique à symétrie sphérique, TeVeS reproduit la formule d'accélération MOND. TeVeS évite les problèmes liés aux tentatives précédentes de généraliser MOND, telles que la propagation supraluminale. Comme il s’agit d’une théorie relativiste, elle peut prendre en compte les lentilles gravitationnelles). Sauf que des données récentes (et notamment l’observation des premières ondes gravitationnelles par LIGO) supposent de découvrir un neutrino « lourd » pour valider MOND/TeVeS … mais c’est une autre histoire. Quoiqu’il en soit, NGC 3198 est marquée par la présence de gaz extraplanaire sur une épaisseur d’environ 3 kpc, avec une quantité estimée d’environ 15% de la masse totale et dont l’une de ses caractéristiques principales est qu’il semble tourner moins vite que le gaz proche du plan médian, avec un gradient de vitesse de rotation de 7 à 15 km/s/kpc dans la direction verticale (retard). Répartition totale du HI Malgré une incertitude sur son étendue radiale réelle, ce gaz extraplanaire semble être légèrement plus étendu que les régions où se forment les étoiles dans la galaxie (cf. imagerie Hα), bien qu’il existe une émission stellaire vers l'extrémité du gaz extraplanaire décelable. Carte de HI total (contours) superposée à une image en fausses couleurs HALOSTARS. Les contours représentent 0.1, 1,5 et 15 × 10^20 atomes/cm² La flèche correspond à la zone d'émission stellaire excentrée La galaxie présente un disque mince de HI étendu radialement sur une distance deux fois plus grande que le disque stellaire et que la couche extra-planaire. Enfin, il y un complexe HI très ténu au-delà du disque HI du côté nord de NGC 3198, avec une estimation de masse d'environ 5 millions de masses solaires. L'intérêt de la mise en évidence de ce gaz extraplanaire est de dériver des courbes de rotation plus étendues et dont les parties extérieures sont mieux corrélées au modèle MOND : Enfin, elle a présenté une supernova en 1999 qui présentait encore 5 ans après son explosion des vitesses d’éjecta à 1000 km/s. Sources : HI rotation curves of spiral galaxies. I. NGC 3198. K. G. Begeman. Astron. Astrophys. 223, 47-60 (1989). Supernova 1999bw in NGC 3198. B. Sugerman, M Meixner, J. Fabbri And M. Barlow. IAU Circ., 8442, 2 (2004/November-0) HALOGAS: extraplanar gas in NGC 3198. G. Gentile, G. I. G. Józsa, P. Serra, G. H. Heald, W. J. G. de Blok, F. Fraternali M. T. Patterson, R. A. M. Walterbos and T. Oosterloo. Astronomy and Astrophysics, volume 554A, 125-125 (2013/6-1) MOND rotation curves for spiral galaxies with Cepheid-based distances. R. Bottema, J. L. G. Pestaña, B. Rothberg and R. H. Sanders. A&A 393, 453-460 (2002) JB
  12. 2 points
    bonjour à tous et toutes ! quelques images encore parmi les nombreuses captures du 13 ,14,15 et 16 fevrier avec une turbulence croissante au fil des jours ! CFF 300 f/d 20 asi 178mm filtre rouge et ir 680 cliquez pour les full ! merci ! le mur droit à 70% Tycho : stadius: bon ciel ! polo
  13. 2 points
    Malgré une turbulence qui revient , je ne suis pas mécontent de ma première image de ce cratère ! Voila les conditions de prise de vue : Antras Ariège 1000M d'altitude à quelques km en face de la frontière espagnole . Pollution lumineuse uniquement dans la vallée et un peu de l'autre côté des pyrénées. Mak 180/2700 SW sur AZEQ6 Barlow apo meade 2X, canon 6D avec eos movrec, registax 6 . Turbulence assez faible mais rapide.
  14. 2 points
    Merci à tous les quatre. C'est vraiment gentil, Olivier, mais ce n'est que de la traduction de publications accessibles, que j'essaye de synthétiser et qui, pour certaines, sont dépassées. Typiquement "MOND", qui est en plein bouleversement. L'idée est d'essayer de montrer que 1) ces publications sont souvent accessibles à un public un peu averti (sans bagage scientifique, il faut juste savoir faire l'impasse complète sur les chapitres "méthodologie", parfois extrêmement ardus voire incompréhensible - et ce malgré un passage en prépa pour moi et un DEA d'imagerie) 2) essayer d'"appliquer" ces publications à nos objets préférés et accessibles à nos télescopes. Faire un lien entre l'astronomie "pratique" et l'astronomie '"professionnelle" à travers sa partie théorique, en quelque sorte. D'autres font ça sous une autre forme et beaucoup mieux que moi, comme Emmanuel Conseil avec sa participation aux projets de détection/suivi de SN, pour ne citer que lui, ou la réalisation d'observatoires initialement dédié au remote pour les amateurs et qui finissent par installer du matériel loué par des universités. Autant de formes de passerelles qui gagnent à être développées pour notre intérêt à tous JB
  15. 2 points
    2eme post mais dans le bon sens MICA
  16. 2 points
    500 pages… disons que la matière existe, les images, tout le laïus sur le contexte très particulier de l'époque, la génèse et la conception du truc (Oppy et Spirit ont d'abord été envisagés en Lander !), les objectifs, les instruments, les détails des préparatifs, du lancement et du voyage de la sonde, de l'entrée atmosphérique et de l'atterrissage, du site, et enfin le périple du rover et tous les évènements et les découvertes qui ont jalonné cette épopée. Déjà c'est un gros boulot, mais surtout je doute fort qu'un éditeur accepterait d'imprimer un tel pavé, car on peut douter qu'il puisse trouver public assez large Je pense qu'un bouquin moins ambitieux avec un texte très synthétique et surtout les plus belles images de l'aventure des deux petits rovers serait plus attractif et mieux accueilli par le plus grand nombre..
  17. 1 point
    Pas besoin de changer... ils peuvent aussi réduire l'intensité ou faire des coupures à des heures creuses. Mais concernant les arrêtés, on nous dit tout le temps "Nul n'est censé ignorer la loi". La plupart des mairies ont généralement des commissions qui sont censés restés informés sur ces dispositions juridiques... (je ne parle pas des toutes petites communes de moins de 1500 habitants). Maintenant, rien ne nous empêche d'envoyer un petit courriel aux mairies qui nous concernent avec les liens vers la loi et ses arrêtés
  18. 1 point
    Salut à tous En fait, cette petite session lunaire était accessoire, j'étais en train de tester l'autoguidage de mon antique Atlas EQ-G avec un Raspberry pi et Linguider. J'ai obtenu 5mn de guidage avec des étoiles (presque) rondes à 600mm de focale, avec une mise en station disons... très rapide Content j''étais !! Et j'ai profité que le matos soit de sortie pour shooter la belle Séléné @PETIT OURS merci à toi, content qu'elle te plaise @JC Merci, c'est toi qui est sympa @ValereL Oui, je suis une feignasse, j'ai tout de même tenté une mosa avec Photoshop, mais j'avais changé mon cadrage, donc pas possible. @ALAING J'ai le permis, mais trouvé dans un paquet de Bonux (blague des années 80) @polo0258 merci Polo, oui je suis assez content, il faut que je ressorte mon newt 200, mais il faut refaire la collim et j'aime pas ça @baroche Merci à toi Pierre-Alain, c'est sympa @Loup Lunaire Tu as raison, cela aurait été plus chouette, mais ça implique un sacré paquet de déclenchements à la main, et comme j'étais en mode feignasse 9Cv c'est bien aussi !! Beau ciel à vous tous Johann
  19. 1 point
  20. 1 point
    Belle image de NGC3198 On apprécie toujours le narratif qui va avec, beau travail @+ Christian
  21. 1 point
    Belle série Lunaire, les CFF ont la côte en ce moment @+ Christian
  22. 1 point
    C'est une idée plutôt sympa qui a déjà été expérimenté par l'Abbé Moreux ;-) Sa"maison observatoire" au style mauresque vaut le détour, il s'en est inspiré après un voyage fait en Tunisie. Actuellement la coupole en "bois" n'existe plus. Mais le bâtiment à été rénové et est inscrit aux MH ;-) NB : la lunette a disparu et personne ne sait ou elle se trouve !!
  23. 1 point
    Bien belles images et . . . joliment présentées Bravo Bonne journée, AG
  24. 1 point
    Les deux me vont bien L'image est très bonne, le traitement, la douceur des couleurs, tout est top Bonne journée, AG
  25. 1 point
    Terrifiantes ces images Bonne journée, AG
  26. 1 point
    Bonjour deux nouvelles images sorties du traitement , toujours cette soirée du 15.02 avec une turbulence à haute fréquence , pas facile à gérer je vous propose cette fois-ci une vue sur Clavius et le Pôle Sud Lunaire et également la région Ouest de Copernic avec les caldeiras Volcaniques de la région d'Hortensius la résolution est d'environ 600 mètres ( CF LRO) Télescope Cassegrain CFF350 F/D 20 Clearceram , obstruction 0.2 Basler ACA1920-155 Filtre Orange Astronomik Seeing ( 6/10 ) double clic pour la full
  27. 1 point
    J'aime bien la première JC
  28. 1 point
    Ah, une nouvelle animation "ombres lunaires" par Valère ! Bien vu l'artiste Rêvons d'une nuit hivernale où l'on pourra imager 8 heures d'affilée sans trop de dégâts de turbulence (mais j'y crois pas). Claude
  29. 1 point
    Bonjour Alain Ce n'est pas vraiment le cas,peut être ça viendra un jour, aussi quand je passe en voiture ou à pied dans certains quartiers, la mairie a la facheuse habitude d'éclairer les jardins par un pavé de led de 50 cm X 50 cms et le jardin en question devient blanc, et cette lumière est même dangereuse car aveuglante pour les voitures. Tout cela au nom de la sécurité bien sur, comme si cela aller empécher les dealers ou autre chose. Je vais acheter un lux mètre numérique ça coute 15 € sur Ama.... Je pense qu'il y a un problème d'éclairage tous les 100 m. Pas vu sur le document officiel l'amende pour ce genre de désagrément. Alain.L
  30. 1 point
    Pour fêter mon A7III : bien calé sur mes genoux en visant avec l'écran orientable à 1/20sec (150-)600mm stabilisé uniquement optiquement, f/6.3, 204800 ISO, JPEG brut. Quand je pense à mes débuts en argentique avec mon Canon A-1 d'occase ça me laisse songeur Même à 1/5sec ce n'est pas ridicule (j'ai assombri pour aténuer un peu le vilain moutonnement rouge dans le ciel)
  31. 1 point
  32. 1 point
  33. 1 point
  34. 1 point
    ouuuuu … bien joué j'suis fan
  35. 1 point
  36. 1 point
    Bonjour à tous, je vous propose ces 2 vues avec cette fois ci plus de turbu que la veille... Newton 410 mm F/5.6 "maison" optique et méca. Barlow 3x + tirage 60 mm + filtre rouge Atik Basler 1920-155 / traitement de 300 images sous AS3, RGX6 et CS6. Phil
  37. 1 point
    @jolili ; elle est tout simplement excellente. Très très bonne résolution en full !
  38. 1 point
    Ok, avec un fond de ciel un poil plus sombre alors Merci pour le retour (je travail sur un ordi portable et le fond change en fonction de ma position face à l'écran, po facile à cette heure-ci hihi)
  39. 1 point
    Salut a tous! 3 nuits sans nuages!!!!!!!! c'est plutôt cool, j'en ai profité pour shooter en LiveStack avec mon setup : Lunette Skywatcher 80ed & réducteur 0.85 , guidage 80/400 Achro Caméra Atik 414Ex Monture Eq6 Les poses unitaires sont de 120s, empiler en live et fini sur Photoshop pour 30s de traitement( enlever les bords mangés par la dérive et rajout des titres) Les nuits étaient assez turbulentes avec la lune, mais pas grave!!!! utilisation d'un filtre Ha sur IC63, NGC281 et NGC2359. Aller hop au partage : NGC2903 : 01h45 de poses totale : NGC2359 : 01h00 a peine ( arbres etc... et basse!!!) : M51 03h00 total : NGC 281 : 03h30 total : IC63 : 03h30 total Voila, bien sympa de pouvoir sortir quelques images après cette météo astro bien pourrie depuis un moment!!!!!!! Manu
  40. 1 point
  41. 1 point
    Super essai! Elle est très belle! Bravo Olivier
  42. 1 point
    Très belle nébuleuse d'Orion! Nathanaël
  43. 1 point
    Il a comme un air de famille ce white On attends tes gros snipe mon poulet!!!!!!! Manu
  44. 1 point
    C'est pas Bob qui râlait pour avoir les prévisions météo sur Mars ?? https://mars.nasa.gov/insight/weather/
  45. 1 point
    https://www.cieletespace.fr/actualites/un-arrete-stoppe-enfin-la-pollution-lumineuse Un arrêté stoppe enfin la pollution lumineuse L’arrêté « Nuisances lumineuses » est enfin paru au Journal officiel, suite à une longue bataille depuis la loi votée lors du Grenelle de l’environnement le 12 juillet 2010. Le ciel nocturne va enfin être protégé par la loi ! En novembre 2018, nous vous informions d’une consultation citoyenne, mise en place par le ministère de la Transition écologique et solidaire, afin de définir les contours de l’arrêté associé à la loi de 2010. Car celle-ci, faute de texte la délimitant précisément, restait sans application possible. Dans cette dernière ligne droite, le processus a été rapide car les deux arrêtés (consultables ici et ici) ont été publiés dès le 28 décembre 2018. « Ils sont le résultat du recours devant le Conseil d’État portée par la FRAPNA, soutenu par France Nature Environnement (FNE), auquel s’est associée l’ANPCEN, pour non-parution de l’Arrêté des prescriptions techniques, annoncé dans le Décret 2011-810 », explique Pierre Brunet, membre de l’association FNE et militant de longue date contre la pollution lumineuse. « La portée des prescriptions techniques de l’arrêté, nous la devons à FNE, par son implication de tous les instants dans l’élaboration des prescriptions jusqu’à leur parution », ajoute Pierre brunet (suite de l'article avec le lien)
  46. 1 point
  47. 1 point
    Eh ben , elle n'est pas si mal que ça la belle
  48. 1 point
    C'est t'il mieux ainsi Il est vrai que je n'avais pas fait l'effort de la présenter un peu mieux vue la médiocre qualité du fond du ciel Sylvain
  49. 1 point
    AIRWOLF Bresser Messier AR90/900 + BARLOW TAKA X2 OCULAIRE ABBE TAKAHASHI 12.5MM Crayon de couleur: Faber Castel Polychromos, gris chaud, blanc, gris bleu, gris foncé Papier noir: Canson Vivaldi Format: 16x25
  50. 1 point
    Voici mes dernières observations de Iwamoto La dernière a été faite sur un bon terrain dans la nuit noire durant l'éclipse de Lune. Elle défraie la chronique pour le moment, voici quelques nouvelles : Sa magnitude est proche de +6 sur le site bien connu Aerith : http://www.aerith.net/comet/catalog/2018Y1/2018Y1.html Quelques nouvelles en anglais (sorry) avec une vidéo sympa réalisée par Michael Jäger en Autriche : http://www.spaceweather.com/archive.php?view=1&day=10&month=02&year=2019 Beau ciel à vous tous Michel