FRANKASTRO64

Poster votre Refracteur favori !

Recommended Posts

Salut Yohan.

Ça fait plaisir d'avoir de tes nouvelles et aussi de voir enfin la 135 sur sa fullerscope. Oh qu'elle est belle.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Bonjour à tous

Une SW 120/600  sur AZ5 que j'ai "racourcie" sans la scier, pour observer à la bino sans Barlow.

. Grand champ en utilisation terrestre, solaire, lunaire et voie lactée.

Mise au point faufinée sur les porte-oculaires de la bino elle même.

IMG_5291 - Copie (2).JPG

IMG_5294.JPG

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, et je peux la remettre dans sa configuration d'origine. Il suffit de remonter la crémaillère avec ses 3 vis.

Je laisse le PO actuel en place (50,8). J'ai vérifié, çà ne vignette pas. Mais quand on a goûté à la bino!!!

  • Like 1
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut à tous.

un instrument modeste comparé à certaines merveilles que nous voyons sur ce post.

Une 127/1200 Bresser sur monture Exos 2 que je possède depuis Septembre dernier. Finalement, un assez bon instrument pour son prix

Elle a depuis peu été équipée d'une allonge trépied car c'était un peu court.

HP

 

2006-11-13 07.47.41.jpg

  • Like 2
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ma petite lulu 70/700 "préférée" pour son rapport qualité prix !

Elle m'a couté 70 centimes d'euros le centimètre de diamètre !!! oculaires compris ;-)

70:700.JPG

Oculaire.JPG

Edited by jm-fluo
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, YOYOASTRO a dit :

Bonjour !  Tout comme Colmic, je ne pouvais pas rester sans réagir car moi aussi j'en ai eu des lunettes : la 60/700 de mes débuts, une  FS 102 (l'ex de Colmic d'ailleurs), une TV76, une ED80, une excellente Meade 180/9ED optimisée… puis comme vous le savez, en 2015 JB  m'a transmit la lunette du père Josset  et une magnifique 135/15. Cette dernière a été taillée par André Couder en 1949,  et tout comme la 230, elle délivre de magnifiques images planétaires.  C'est donc ma lunette favorite du moment, en attendant que la 230 soit  réinstallée sous une belle coupole ;) 

Bon ciel, Yohan

 

Bonjour Yohan,

 

Pourrais -tu transmettre mes amitiés à JB, car avec  son syndrome cela est difficile de le faire.

De la part de l'astram qui lui dessiné le domaine (avec sa belle limousine noir à l'entrée) du sir Edmond Barton Caferatta, un Anglais qui avait de la classe.

 

Bon ciel aux réfracteurs

Share this post


Link to post
Share on other sites

Cher Astromoine

 La monture de cette superbe 102/1500 Unitron/Polarex ne serait-elle pas celle qui soutenait mon ancienne Perl-Royal 108/1600 il y a quelques années ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

En effet c'était une Royal 112/1600. Mais ayant mis la main sur un tube optique Polarex, la 112 a fait le bonheur d'un autre passionné, que tu connais pour l'avoir reçu chez toi. on peut dire qu'elle est restée dans la famille.

DSCF4195.thumb.JPG.258d9c96873e1b64df413e8d59b5bc52.JPG 

Edited by astromoine
correction
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour être complet je monte aussi sur la monture Unitron une lunette de 154 /1800 fabriquée par mon ami Gilbert Masse avec le concours de Norma pour les pièces usinées.

IMG_20150414_162352.jpg

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mes précieuses (lunettes)...

 

Autrement dit, une FC100DL et une FC76DCU/Q.

 

 

20180203_114630.jpg

Edited by Fredjel
  • Like 4
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Allez, je participe avec cette photo un peu moche de la lunette Clavé 130/1908 que j'utilise à l'Observatoire de Nice. Malgré un fort chromatisme (doublet), elle a toujours donné des images fantastiques en CP lorsque la turbulence était faible. En planétaire, on est vite limité par le diamètre, alors je n'en fais jamais avec.
Il y avait aussi de l'autre coté du Cassegrain une Secrétan 110/1600, mais avec un vieux porte-oculaire et un rapport f/D pas génial, alors je l'ai remplacée par un Newton 200/800...

5abe348465ce3_clav.jpg.467b42d0467aba573207b9a2bbd35775.jpg

Faites pas attention au sac poubelle sur le porte-oculaire du Cassegrain. C'est pour la poussière.

Matthieu

 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Cher Astromoine ...Beaucoup de souvenirs avec cette 112/1600  qui comme tu dis est resté dans la "famille".. La monture Unitron est vaillante pour soutenir  cette 154/1800.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir à tous !

Les lunettes sont ma passion depuis que j'ai vu une image de jupiter à l'oculaire d'une AP Traveller il y a une quinzaine d'années!

J' ai depuis acheté et revendu nombres de lunettes de toutes marques, et voici sont les élues que je ne revendrai pour rien au monde!

la première achetée au puces 8€, petite merveille des années 50/60, diamètre 40  f/d 12 estampillée E.VION , avec son trépied de table qui se range dans  le tube, fabrication tout en laiton, une merveille, en plus , le doublet est trés bon:

 

IMG_9025.thumb.JPG.35b472dd39c86a6e559d342b8d2af41f.JPG

 

Ensuite une petite lunette qui ne courre pas les rue (je pense avoir acheté la dernière disponible à la vente en neuve ) , la TMB  92 SS, lunette qui a mis une claque à tous ceux qui on regardé dedans!

IMG_9024.thumb.JPG.c357a19cddc099cc0e348ec40d4d95b7.JPG

Et enfin, le graal pour moi, la TEC 140, je cherchai une AP 130 Grandtourismo et je suis tombé la dessus!

J'ai même visité l'an dernier à Denver , l'atelier ou elle est née!

IMG_6882.jpg.83b3b1a2bb6bb9c842ee9ae28911088f.jpg

 

IMG_6903.jpg.c794bfedd7ff1b75576700a97bf9eedf.jpg

Une lunette vraiment d’exception!

La quatrième, qui n'en est pas vraiment une , c'est celle là:

IMG_9026.thumb.JPG.80e2580b147a962fd4dcc27506914886.JPG

un objectif de ZIESS TELEMENTOR 80/840 à remonter dans un tube!

 

voilà pour mes petites lulus!

à+

 ps: lyl tu parle du SANCY, nous sommes peu être pas très loin ?

 

Edited by higgins
  • Like 3
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 30/03/2018 à 15:05, Matthieu Conjat a dit :

Faites pas attention au sac poubelle sur le porte-oculaire du Cassegrain. C'est pour la poussière.

 

salut,

 

on a inventé l'imprimante 3D pour les bouchons "improbables"...c'est mieux que le sac poubelle... :/

je dis çà, je dis rien...

 

Xavier

Share this post


Link to post
Share on other sites

Higgins : La lunette Vion est le modèle dit " des écoles". J'en ai eu une, je confirme l'excellent piqué d'image. Quant aux deux autres lunettes de véritables bijoux.

 

HeXa83 : je recherche des capuchons de protection pour mes oculaires Clavé et je n'avais pas pensé aux imprimantes 3D. Je lance une bouteille à la mer, si un membre du forum en a un qu'ii veuille bien contacter.

Edited by astromoine

Share this post


Link to post
Share on other sites

bonsoir à tous!

astromoine: si tu as des infos sur cette lunette, je suis preneur car je n'ai pas trouvé grand chose sur le net quand à cette lulu!

à+

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hmm pas simple de répondre à cette question. J'ai eu quelques refracteurs et chacun avait ses avantages et inconvénients:

 

W.O.90/690: très sympa pour  un prix raisonnable, mais PO moyen! Surtout ok pour le ciel profond si on est pas pressé (fermée à 6.9), cette lunette n'aimait pas les grossissements forts.

Taka FS60: je l'ai acheté en solde, et pas gardé longtemps. Avantages: ultra légère, inconvénient: qualité optique et PO assez limite.

AP155 EDF: probablement le diamètre idéal pour une lulu, à moins d'avoir une monture de fou furieux. Elle avait de l'astig, mais au point focal c'était une tuerie. Je l'ai revendue pas cher à un gars qui voulait l'utiliser avec CCD en CP, donc ça ne le gênait pas. Elle passait limite sur la EM-400 (gros bras de levier -> vibration en vas de vent).

AP130 EDF: La meilleure lunette que j'ai eue, toute proportion (diamètre) gardée. J'ai pu la pousser à plus de 600x sans altération visible de la figure d'Airy (b2x  + pentax XO 2.5mm). Mais c'est un modèle trop intermédiaire: un peu fermé pour le CP, (mais ok avec un réducteur et pas un capteur trop grand), et  diamètre un peu limite en visuel,...

 

Bref, pas encore trouvé le modèle parfait, mais la 155 avec un le bon réducteur doit s'en approcher :-)

 

EDIT: oublié de mentionné la FSQ85 :-) Comme souvent chez Taka: très chouette optique, mais PO peu fiable. J'y montais une ST10xme + CFW-10, donc pas non plus 30kg,  le collier rotatif a du être enlevé et je devais faire attention à finir la MAP dans une direction, sinon bonjour le tilt. De plus une bague de soutient du réduc était nécessaire (une partie du réduc étant en plastique...) a du être faite sur mesure. La focale de cet instrument étant un peu petite à l'usage, je l'ai aussi revendue. Sinon super instrument question transport, c'est vraiment de l'ultra compact!

Edited by AlSvartr
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, heXa83 a dit :

on a inventé l'imprimante 3D pour les bouchons "improbables"...c'est mieux que le sac poubelle...

C'est pas faux.

Mais des fois, j'y laisse ma caméra branchée, donc ça me permet de protéger aussi ma caméra...

Puis j'ai pas encore d'imprimante 3D sous la main :(

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 13 minutes, Matthieu Conjat a dit :

Puis j'ai pas encore d'imprimante 3D sous la main :(

y a pas un fablab en terre niçoise ?

 

xavier

 

NB : chez nous aussi, on bâche, malgré les bouchons ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour Astromoine. 

Retour de bouteille : avec un petit schéma, je peux te faire ça (tarif habituel : gratuit).

Pour Higgins.

Si tu cherches un mécanicien pour réaliser l'instrument avec ce ZEISS, je suis volontaire (même tarif que pour Astromoine).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, heXa83 a dit :

y a pas un fablab en terre niçoise ?

Oui, j'ai un pote qui en a une. J'peux lui demander...

Puis avec le temps pourri qu'on a ici, et la coupole qui prend l'eau, je bâche aussi en ce moment...

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Cher Higgins

 

 Je me souviens de cette lulu Vion dite "Des écoles"... Ce fut ma première lulu en 1976.. J'avais eu la 50 dans son joli coffret acajou.

l'optique était vraiment excellente... la monture très basique...un peu moins.

Elle existait effectivement en deux diamètre 42mm et 50mm.

Je crois que cette vénérable maison produisait aussi une ou plusieurs lulus de plus grande ouverture.

Mais hélas, je n'ai jamais trouvé de docs sur ce sujet.

 Quant à la TEC 140 c'est parait -il un must.

HP

Share this post


Link to post
Share on other sites

astromoine: si tu as des infos sur cette lunette, je suis preneur car je n'ai pas trouvé grand chose sur le net quand à cette lulu!

à+

 

Higgins

Concernant la petite lunette Vion modèle des écoles, elle figurait au catalogue Vion depuis le début du XXème siècle. On la trouvait aux diamètres de 40mm et 50mm. Elle était fournie comme la tienne dans un coffret en bois avec un oculaire terrestre intégrant un redresseur et un oculaire dit astronomique. La tienne doit datée d'après guerre car certaines parties sont peintes en blanc.

Voici une pub tirée de la revue des constellations de 1963.

Mon ami Gilbert Masse, âgé de 91 ans, a toujours la sienne toute en laiton, reçue pour ses 9 ans.

pub Vion.jpg

Edited by astromoine
complément
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By banjo
      bonjour à tous ,
      je doit coller mon porte barillet pour une optique Istar sur un tube en carbone avec de la colle bi-composants époxy  (quelques vis aussi , ceinture + bretelles ) , j'ai fait l'alu aussi rugueux que possible et il est ajusté sans jeux 
      j'ai lu que l'alu se corrode en présence du carbone , réalité ou légende urbaine ?
      Paul
       

       
    • By Nathanael
      Bonjour à tous,
      Je soumets à votre sagacité et vos critiques ce concept de barillet astatique à matelas d'air. Il est né d'une récente discussion sur les barillets astatiques vs triangles. Je vais développer un peu sur ce post dédié car je ne vois pas vraiment d'écueil insurmontable à ce type de barillet. Il peut au contraire permettre de bien répartir les appuis (aussi nombreux qu'on le souhaite sans complications). Évidemment, comme il ne s'agit pour l'instant que d'une idée (je n'ai procédé à aucune mise en œuvre) il est possible que ce fil de discussion conduise à un abandon pur et simple. C'est justement le but de faire le tour des inconvénients, avant d'aller plus avant dans la réalisation d'un barillet de ce type.
      Je mets ci-dessous 7 schémas auxquels je me réfère dans la discussion à suivre.
      L'idée de base (1) c'est que le miroir sur un coussin d'air est supporté uniformément sur toute sa surface. De plus, il n'y a aucune tenue latérale du miroir (2). Cerise sur le gâteau (mais on ne pourra pas s'en servir) le coussin d'air agit comme des leviers astatiques, c'est à dire que la poussée au dos du miroir dépend de l'inclinaison du télescope (2).
      Premier écueil, la poussée au dos du miroir est uniforme, alors qu'elle ne devrait pas l'être. La flèche et l'éventuel trou au centre du miroir expliquent cela. Il est alors possible de coller au dos du miroir une série de touches réparties selon PLOP, qui auraient toutes la même poussée et dont 3 seraient remplacées par les vis de réglage de la collimation (3). Dans l'exemple ci-dessous, pour un 450mm de 50mm d'épais et 51 touches et 3 vis. En collant les touches au dos du miroir (et non sur le coussin) on s'affranchit des problèmes de variations des positions.
      Cela règle le deuxième écueil qui est la mise en température du miroir s'il est isolé au dos par le coussin d'air. En choisissant 3 points extérieurs pour les vis et en donnant au coussin la forme d'un anneau (4) (6), on peut insérer un ventilo pour la mise en température.
      Reste le point épineux du réglage de la pression, afin que les 3 vis aient chacune la même charge que l'ensemble des autres points. Comme la pression dépend de la température, il est impensable d'avoir un réglage parfait et stable au cours de la nuit. On peut contourner ce problème en faisant reposer le coussin non pas sur le fond du télescope mais sur un disque intermédiaire lui même soutenu par 3 (par exemple) leviers astatiques dont l'ensemble supporterait 51/54 ème du point du miroir, chaque vis supportant 1/54ème dans mon exemple à 54 points d'appuis (5). Dans ce cas, la pression dans le coussin n'a pas d'importance, il faut qu'il soit suffisamment gonflé pour que seules les touches soient en contact avec le miroir et pas trop gonflé afin que toutes les touches soient en contact. Mais dans cette fourchette, une variation de pression est sans effet puisque ce sont les leviers qui définissent la charge.
      Concrètement, j'imagine le matelas en "bâche à vide" utilisée pour cuire le composite carbone-époxy. Le disque intermédiaire pourrait être dans ce matériau, fin et léger (s'il se déforme un peu c'est sans importance). Pour les touches des cylindres en bois collés à la colle aquarium. Un barillet ainsi réalisé comporterait 54 touches pour 3 leviers astatiques seulement, la stabilité mécanique de l'ensemble dépendrait seulement de l'ancrage des 3 vis et des 3 leviers. Les 3 vis ne supportent que 300g chacune pour un 450mm de 17kg ce qui en outre ouvre la porte à la map par le barillet.
      Mais je n'ai surement pas pensé à tout, d'où ce post! A vos critiques, constructives ou destructrices, mais je l'espère bienveillantes!
      Nathanaël
       
       


    • By thclavel
      ....sur le spot miroir du ménisque de ce petit Mak etx , éraflure "traversante" on voit le miroir à travers.
      Petit mak récupére sur le coincoin pour initier un enfant à l astro .
      Bref   il fonctionne malgré cela mais est ce qu on pourrai éventuellement le refaire alumine par un petit pro ou un amateur éclairé sachant qu il m'a coute 100roros?

    • By xs_man
      Annoncée le 24 Mai dernier sur Faicebouque, et présente sur le site chinois de QHYCCD depuis au moins
      3 mois,la voici, la voilà, la QHY1920-BSI. Classée comme "caméra scientifique".
       
      Toutes les courbes et toutes les infos sont ici :
       
      https://www.qhyccd.com/qhy1920/
       
      Référence capteur : ???
      Résolution : 1920 x 1200 / 2.3 Mpix,
      Type : rolling shutter,
      Taille capteur : 23 mm x 14.4 mm / APS-C,
      Pixels de 12 μm,
      CAN : 12 bits,
      Cadence image : 58 imgs/sec en pleine trame.
      Rendement quantique : Pic à plus de 90 %, 80% et plus sur tout le spectre visible,  
      Bruit de lecture : 1 e- en HCG (voir 0.85 e- à très fort gain)
      Controle "anti-Amglow" : Oui,
      Refroidissement : Oui (-32° sous l'ambient)
      Bruit thermique : assez élevé, 3.2 e-/pixel/s à 15°C, 0.42 e-/pixel/s à 0°C,
                                  0.1 e-/pixel/s à -15°C, 0.03 e-/pixel/s à -25°C
      Fullwell : 51 ke- à Gain 0;  5.8 ke- au basculement LCG/HCG,
       

                        
       

       

       

       
       

       
      Le capteur de cette caméra  me fait penser à un super-IMX 174, résolution identique mais
      plus grand et surtout bien plus sensible et non affublé des tares des capteurs en "global shutter".
      Le prix à payer reste sa cadence image plutôt médiocre. Mais pour une utilisation en poses courtes
      ou pour l'EEA, franchement on s'en moque...
       
      A noter ce capteur présente une trame visible, comme sur un IMX 174, voir les darks présents sur
      la version chinoise du site :
       
      https://www.qhyccd.cn/qhy1920/
       
      Gain = 1 :
       

       
       
      Gain = 450 :
       


      Donc pour résumer, énormes pixels de 12 μm, excellent rendement quantique, bruit de lecture très
      bas, mais bruit thermique important et Fullwell limité (pour de si gros pixels).

      Clairement un capteur taillé pour de la pose courte selon les infos disponibles.  
      Bon reste à savoir le prix... Le nerf de la guerre... Qui va faire mal, c'est certain...
      Et là j'ai demandé mais  aucune info pour l'instant...
       
      A suivre j'espère...
       
      Albéric
    • By christian viladrich
      Salut à tous,
      Avec la montée de l'activité solaire, je fais un peu de tuning pour optimiser les choses. En particulier, je voudrais réduire le niveau de lumière diffusée quand je fais des images de protubérances.
      En testant le train optique, je vois nettement une forte diffusion de la lumière par le bord de certaines lentilles. Du coup, je voudrais y mettre un coup de peinture noire.
      Je pourrais y mettre un coup de feutre noir, mais ce n'est peut-être pas top pour les traitements ?
      Que faut-il utiliser pour faire ça bien ?
       
      Merci des tuyaux !
  • Upcoming Events