Classement


Contenu populaire

Affichage du contenu le plus aimé le 22/10/2017 dans toutes les zones

  1. 4 points
    Hello Il est venu le temps de vous dévoiler un projet auquel on pense depuis longtemps avec Imagine Optic, et ça prend forme. Je l'ai dévoilé à Riga en Letonie durant l'EPSC 2017 au mois de septembre. Donc ce n'est plus totalement secret. Pour en savoir plus, il ne reste plus qu'à faire lecture Si vous avez des questions allez-y. Je ne promets pas de répondre à tout car quelques détails restent secret, mais l'essentiel a été communiqué à Riga. EDIT, je vous mets le lien aussi vers l'intervention en anglais à l'EPSC pour ceux qui speack comme une aiguille. JLuc
  2. 4 points
    bonjour a tous hier soir j ais peu avant la pluie faire M45 une fois le ciel dégager vite ont sort l'AZ , le A7S , la ts71/347 et les charentaise ! alors il y a 286 poses de 30 sec soit environ 2h30 prétraitement DSS traitement CS7 ps : j avais quand meme mis un blouson Fred M45 V2 by LAMAGAT Frederic, sur Flickr
  3. 4 points
    bonsoir un montage soft HOO , de la trompe à l’intérieur d'IC 1396 ; image faite avec la 60mm de Taka et son réducteur et l'atik314 , filtres astrodon 5 nm Ha et O3 31 poses de 10 mn en O3 et 21 poses de 10 mn en Ha ... Olivier
  4. 3 points
    Bonsoir à tous , Suite de mon séjour dans le 82 et de mes petites images du 13 . Moins bonnes conditions que le 11 d'où le filtre R . Je crois que j'ai été un peu généreux sur la focale , avec la Powermate de X 5 , mais la TV de x3 , me semblait un poil juste Alors , le matos comme toujours ; Newton maison de voyage , D 300 F/D 4.56 , Powermate TV X5 , caméra ASI290MM avec filtre R Astronomik , traitement AS!3 , R6 , capture et collimation avec Genika Astro . Copernic le 13/10 , les images sont à la taille de capture . Schiller . Aristarque . Gassendi . Pythagore . Michel
  5. 3 points
    Belle image, bravo Danielo ... J'y vais aussi de mon petit essai ...
  6. 2 points
    nuit du 17 au 18 août 2017 12 dessins : 7878 à 7889 Dobson 508/1920 Fred Burgeot est parti sur le site des carrières pour des questions de logistique car remballant son télescope chaque matin sur le site du fort. Il nous racontera le lendemain que ce n'était pas le bon choix pour cette nuit, car des touristes dormant sur place, notamment des gamins, ont joué de la lampe blanche. Même ici dans ce coin reculé... Bon au moins il avait de la place et le télescope à côté de la voiture contrairement au fort. Commençons la nuit par un amas globulaire d'Ophiucus. Observation 7878 : NGC6366. 138x, 201x. Marrant, on dirait presque un amas ouvert! Il est très résolu, sur fond résiduel à 138x. Ses étoiles sont faibles à perceptibles. Je constate bien vite un souci de stabilité de l'escabeau sur ce terrain irrégulier. Il faut dire que j'avais décalé le télescope d'un bon mètre vers l'ouest pour dégager un peu la vue sur les constellations basses, le van de Jcb n'étant pas très loin devant le sud. La suggestion lumineuse de Lucas le fils de Jcb résoud le problème : mettre quelque chose dessous pour le caler. Le siège escamotable en bois est donc dévié de sa fonction primaire. En le mettant en dessous, le contact se faisant sur 2 barres vissées aux pieds de l'escabeau, ce dernier ne gigote plus. Ce siège est initialement prévu pour s'encastrer entre les marches de l'escabeau pour permettre d'observer assis jusqu'à 50° de hauteur. Jcb et Gégé animent pour 2 visiteurs. Je pointe 2 amas globulaires bas du Scorpion vers M7. Observation 7879 : NGC6441. 85x, 276x. Il pâtit de la forte turbulence car bas. Joliment accompagné de l'ocre G Scorpi, il est assez brillant et bleu ciel. Résolvable, il montre quelques étoiles en vision indirecte mais la turbulence forte nuit à sa résolution. Il va se coucher à 23h30 dans la montagne. Le second est diaphragmé par le télescope de 460 de Jcb car très bas! Observation 7880 : NGC6453. C'est l'amas globulaire en périphérie de M7 l'amas de Ptolémée. Faible à très faible, il est en partie résolu contrairement au Strock 254. Il se couche à la fin du dessin. Diffus, son centre flou est plus brillant. La nuit se poursuit avec des amas globulaires du Sagittaire à peine plus hauts. De ce fait, la fenêtre de temps pour les dessiner est courte, un quart d'heure tout au plus par objet! Observation 7881 : NGC6624. 201x, 276x. Bleu ciel, il est assez brillant à considérablement brillant. Il se révèle très riche et très résolu, hormis des lignes d'étoiles non résolues, et globalement d'un aspect dissymétrique. Observation 7882 : Ter8. Terzan 8, à ne pas confondre avec Tarzan! 201x, 276x. Très faible, il est difficile à repérer, centré sur une étoile double. 201x est le grossissement optimal. J'observe une galaxie naine du Sagittaire, qui a la côte : Fred Burgeot et JCB l'ont observée aussi pendant ce séjour. Observation 7883 : NGC6822. 138x, 85x. Elle est vue très faible dès 85x. 2 régions HII ressortent très bien en OIII à 138x, c'est amusant. Elles sont invisibles en HBêta. A 201x des régions HII supplémentaires et des condensations plus subtiles valident que cet objet est très intéressant. Pour comparaison, les 2 régions HII les plus brillantes ont aussi été vues au Strock 254 sous un très bon ciel. Une nébuleuse planétaire du Sagittaire se niche à proximité, donc j'enchaîne comme souvent après la visite à NGC6822 sur elle. Observation 7884 : NGC6818. 631x, 85x, 201x, 402x. Brillante, elle se colore de vert pomme. A 631x, l'anneau n'est pas complet, mais c'est le cas à 402x. Les limites de cet anneau sont floues, et j'y vois diverses nodosités. Elle est basse. Elle ressort très bien en OIII mais il ne montre pas plus de détails, et elle reste très faible en HBêta. Jcb remballe à 3h30. Il faut dire qu'on part demain pour Valdrôme, à 3 heures de route. L'humidité se manifeste sur les affaires, épargnant pour l'instant les optiques. J'observe d'autres galaxies du Sagittaire, un duo dans le même champ à 85x. Observation 7885 : NGC6835. 201x, 85x. Vue dès 85x, sa forme effilée saute aux yeux. Elle est faible à très faible et basse. Observation 7886 : NGC6836. 201x, 85x. Elle est vue à 85x comme NGC6835. Contrairement à cette dernière, elle est très diffuse, mal définie, très faible à VI1. A 4h je suis le seul des 4 présents au fort encore debout. La Lune s'est levée mais reste cachée derrière le fort. Elle illumine les montagnes à l'ouest. Voici la suite de l'amas de galaxies de la Baleine Abell 194. Observation 7887 : NGC557. 276x. La galaxie est considérablement faible et diffuse et accompagnée de LEDA73965 vue VI3 (50% du temps en vision décalée). Observation 7888 : IC119. 276x. Très faible, à centre plus brillant, l'étoile brillante la plus proche gêne son observation. Observation 7889 : NGC558 et 560. 276x. NGC558 est très faible, NGC560 se partageant entre sa zone centrale faible et le pourtour allongé VI1. A 5h les affaires sont trempées. Je remballe un peu avant l'aube la partie haute du télescope et le miroir primaire, car moins risqué que de jour pour ce dernier et pour gagner du temps, afin de partir pour Valdrôme vers 13h. Au revoir le Restefond, bonjour Valdrôme!
  7. 2 points
    Bonsoir à tous.. Jai toujours voulu faire vivre mes images astro ,n'étant pas un pro et loin de la avec la 3D j'ai découvert un logiciel vraiment sympa pas cher et qui donne vie à vos images. ça demande du temps mais je trouve que c'est sympa (à vous de juger).... Logiciel volumax 3D Avec l'aimable autorisation de Laurent "Felopaul" ciel boreal pour pouvoir utiliser deux de leurs images (pas besoin de vous dire lesquelles ) http://www.nicoastro.fr/videos-effet-3d/
  8. 2 points
    Bonsoir il beau ce soir, si l'on oublie le mistral, car il fait froid, voila ... Mais bon, le pied photo est antigel, le mirois s'est levé, et le retardateur était ok, donc, j'ai profité du coup ;)
  9. 2 points
    Je partage l'avis de Bruno. Même par correspondance, c'est une boutique de confiance qui pratique des prix parmi les plus bas en offrant un sav. C'est vrai que les skywatcher, Kepler et autre Orion sont de qualité optique à peu près équivalente. En 200 mm à f/d 5, le risque d'avoir un miroir pourri est limité. Les différences se jouent (surtout en terme de prix) sur l'équipement du télescope, repliable ou non, d'un bloc ou démontable (serrurier), avec une assistance au pointage des cibles (intelliscope) ou même une motorisation qui permet de piloter le télescope vers sa cible et de la garder dans le champ. Ces "gadgets électroniques" ont un coût qui fait monter le prix. Je dis gadget parce qu'avec un 200, au début, tu vas chercherir des cibles faciles ou connues (les messiers et des nébuleuses avec des noms célèbres) et un atlas coûte bien moins cher que l'électronique. Si tu n'as pas les moyens, il vaut mieux la carte que le GPS... Et si en plus ça te permet d'acheter un bon vélo au lieu d'un biclou. Mais pour te faire une idée de la taille d'un Dobson, le mieux est d'aller dans un club. Sache tout de même qu'un instrument plus compact (petite lunette, maksutov ou Schmidt cassegrain) avec leur monture et trépieds sont plus encombrants qu'il n'y paraît et la monture, accessoire indispensable n'est pas toujours comprise dans le prix, contrairement au Dobson qui est utilisable sans rajouter quoi que ce soit.
  10. 1 point
    bonjour à tous, Je me permets de vous rejoindre ici, jusqu'à présent j'ai plutôt été sur le "forum d'en face" et je voudrais me faire des copains en plus. Je pratique l'astronomie un peu depuis longtemps, et beaucoup depuis peu... Je crois que mon dada c'est surtout l'instrumentation la bricole et les bidouilles, et du coup assez peu d'observation directe avec les yeux. Les résultats sont maigres pour le moment, je n'ai toujours aucune photo à mon actif Tant pis, je me soigne. Depuis environ un an, je me suis plongé à corps perdu dans les trucs autour de linux : J'ai décidé de ne faire qu'avec ça, c'est irrévocable. Du coup, j'ai osé commettre quelques vidéos, de qualité tout à fait discutable et dont le son tout pourri n'égale que la qualité de l'image. Elles ont toutefois le mérite d'être en français, et de causer d'un domaine qui peut peut-être vous intéresser. Ca fait un peu pub, oui, mais je n'ai rien d'autre à vendre que le plaisir de partager. Alors voilà : Mise en station les doigts dans l'nez avec le polar assistant : https://youtu.be/XkgP-CPJLK8 Les mosaïques avec Ekos : https://youtu.be/PFL87pBBtUY Indiwebmanater en remote I/II https://youtu.be/Cas3atOMPRM https://youtu.be/ke-m3KhOrfU Kstars et Ekos sur Windows https://youtu.be/yV4tyr09fik L'idée n'est pas trop de rentrer dans le détail, je veux plutôt montrer et donner envie (en français) A bientôt j'espère Gilles.
  11. 1 point
    Bonjour à tous, je viens de recevoir une cam chinoise à base d'imx290 (un clone de touptek), en version mono. ne sachant pas maîtriser l'engin et voulant tester surtout la résolution possible au foyer du Newton 406 f4,5 de l'obs (je suis au Chiran). j'ai donc tenté sur le centre de m42, je sais c'est pas super original donc thêta 1 orionis et quelques disques proto-planétaires qui ce sont invités, accompagnés d'ondes de choc et autres globules de bok... donc voila le résultat: le ciel était bien voilé et plutôt turbulent pour ici entre 0,7 et 0,8 sur météo bleu... je suis bien plus souvent sur des 0,5" annoncé . j'ai donc fait plusieurs séries de captures : 2500 images en L à 63ms 2500 images en L à 250ms 2500 images en o3 à 500ms (je n'ai pas trouvé mon filtre vert!) 2500 images en bleu 500ms 2500 images en rouge 500ms et gardé 80% de chaque sans la série L de 63ms. le traitement est franchement pas terrible, mais comme je souhaitais surtout voir à quelle définition j'arrivais à descendre tant-pis ! astrometry.net me donne 0,26" soit un peu mieux que l'image faite l'an dernier à Chateaurenard avec le 500 astrosib et A7s à fd24 avec 0,33" obtenue. questions: quel sont d'après vous les valeurs max possible avec un 400mm et ce types d'imagerie ? avez vous des liens/sujets sur l'imagerie rapide en cp, vu que je débute tout juste, je prend tous conseils ou avis sur le sujet merci d'avance et bons cieux. Jo PS: ai je posté dans la bonne section du forum ?
  12. 1 point
    Hello C'est la dernière photo que j'ai pu faire de cette lunaison, et j'ai eu beaucoup de chance avec les nuages et le soleil qui a pointé son premier rayon. C'est 1 seul cliché. D'autres infos : http://astrob.in/317292/0/ Carte technique Instrument ou objectif: APM 107/700 Imageurs: Canon 80D Monture: iOptron iEQ45 Pro Réducteur/correcteur de focale: Riccardi Flattener 1.0x Logiciels: Photoshop CS2, Photoshop Lightroom 6 Résolution: 720x1080 Date: 15 octobre 2017 Images: 1 ---
  13. 1 point
    Bonjour, Après une longue absence sur le forum, je vous poste une image d'Uranus réalisée dans la nuit au 13 au 14 Octobre qui a été apparemment plutôt bonne en région parisienne. L'image résulte d'une combinaison luminance / RVB réalisée avec 2 caméras. L'exposition en luminance a été faite avec une ASI 290 MM; les métadonnées de prise de vue figurent en fin de ce message. Je profite de ce message pour remercier les développeurs du nouveau site qui l'ont rendu bien plus convivial, bravo à eux ! L'image en luminance directement issue de REGISTAX 6 sans autre traitement : L'image en luminance avec traitement gamma pour faire apparaitre les satellites : La simulation WINJUPOS pour validation de l'orientation : Enfin, les métadonnées de prise de vue en luminance : FireCapture v2.5 Settings ------------------------------------ Camera=ZWO ASI290MM Filter=IR Profile=uranus Diameter=3.70" Magnitude=5.69 FocalLength=7900mm Resolution=0.08" Filename=uranus_005109.ser Date=141017 Start=004722.092 Mid=005109.403 End=005456.715 Start(UT)=224722.092 Mid(UT)=225109.403 End(UT)=225456.715 Duration=454.623s Date_format=ddMMyy Time_format=HHmmss LT=UT +1h Frames captured=1518 File type=SER Binning=no ROI=760x552 ROI(Offset)=624x272 FPS (avg.)=3 Shutter=299.5ms Gain=300 (50%) AutoExposure=off HighSpeed=off SoftwareGain=10 (off) Brightness=0 Gamma=50 USBTraffic=58 AutoHisto=75 (off) Histogramm(min)=0 Histogramm(max)=42 Histogramm=16% Noise(avg.deviation)=n/a Limit=none Sensor temperature=22.1 °C Bon ciel à tous ! Phil.J
  14. 1 point
    Bonjour, 12 heures de Ha en luminance et seulement 35 et 40 minutes de SII et de OIII pour la colorer un peu. Le mauvais temps .... Un crop avec des nodules de formation d'étoiles et l'image réduite au 1/3 La full est ici http://www.astrobin.com/full/317960/0/
  15. 1 point
    Un télescope construit en 1963 n'est plus très jeune, mais c'est une excellente année!... Qui vaut bien 1977!;)... Gamin vas! Plus sérieusement, c'est très, très intéressant , je vais suivre ça de près! Déjà je vais visionner ta conf ... Amitiés, Geoffroi PS: ton anglais est excellent, la preuve: je comprends tout;-)!
  16. 1 point
    C'est un peu plus qu'une étude, il y a déjà un proto assemblé. Ce sur quoi on travaille concernera peu de monde oui. Mais si la techno fait un pas vers la démocratisation, il est possible que dans quelques années il y ait des solutions encore plus abordables.
  17. 1 point
    Des insecticides pas forcément C'est un pulvérisateur de jardin de 5 litres à qui j'ai ajouté un filtre et qui ne me sert qu'à faire de l'air comprimé pour dépoussiérer mes optiques. Et là, air comprimé à volonté et aucun risque pour le capteur Bonne soirée, AG
  18. 1 point
    Bonsoir il beau ce soir, si l'on oublie le mistral, car il fait froid, voila ... Mais bon, le pied photo est antigel, le mirois s'est levé, et le retardateur était ok, donc, j'ai profité du coup ;)
  19. 1 point
    NGC 2239 image prise atik460 Epsilon 130 Filtres astrodon sho Jean marc
  20. 1 point
    probleme surtout de focale. Pour une suivi solaire ou lunaire ca irait avec un peu plus de focal car tu shoot à haute vitesse. Jm
  21. 1 point
    à f15 : pas d'importance, c'est surtout que ce sera un Baader fabriqué chez Zeiss. Je pense, c'est plus pour l'histoire et la collimation un peu plus facile. Franchement sinon, un mirroir diélectrique moderne ou un argent protégé c'est mieux. (pas de surface à traverser : c'est moins grave en réfraction mais ça en fait toujours deux surfaces de plus)
  22. 1 point
    Excellent résultat. Image fine et délicate, plein de détails sans être agressive. Bravo! Daniel
  23. 1 point
    On voit bien que la syntha 150 ne représente pas une bonne affaire. La taka FS 128 et 102 méritent bien leur réputation. La Zeiss s'en sort pas mal avec son f15 :
  24. 1 point
    Le problème des quasars c'est qu'on risque de les confondre avec des étoiles, et potentiellement les visiteurs néophytes risquent de ne pas vous croire! A l'époque où j'avais mon T300, j'avais observé des galaxies situées, selon les bouquins, à 300 millions d'années-lumière. L'autre soir avec ma lunette de 120 mm, la plus faible galaxie observée (NGC 7479 dans Pégase) est donnée pour 100 millions d'années-lumière. Avec une lunette de 60 mm, plusieurs galaxies situées à 60 millions d'années-lumière sont accessibles. Et la galaxie d'Andromède, déjà visible à l'oeil nu et magnifique dans de simples jumelles, est située à 2 millions d'années-lumière environ. Bref, quelque soit l'instrument utilisé on a accès à des distances vertigineuses!
  25. 1 point
    merci Bertrand, mon 6d est bien en astrodon entre débutants, nous pourrons nous aider
  26. 1 point
    pas facile ! un essai de retrait de gradient avec iris avec masque ( cde bin_down): le ciel est mieux , mais difficile à équilibrer la galaxie ! polo
  27. 1 point
    Bonjour Après IC443, voici un essai sur M1 en SHO, toujours a Blieux, avec un peu d'humidité. Matériel: EQ6, télescope perso 250/4.75 avec MPCC, ATIK 414EX mono, roue a filtres EFW2, filtres SHO OPTOLONG. Autoguidage chercheur 50mmvec QHY5LII mono. 27 poses de 4mn en HA, 3 poses de 4mn en SII, et 4poses de 4mn en OIII. 20 DARKS et 50 offsets 1/1000s Empilement DSS, alignement des couches avec maximDL et traitement avec PS. le traitement est sommaire, et peut être largement amélioré. Patrick
  28. 1 point
    Très belle coopération, le meilleur des deux mondes Dan
  29. 1 point
    On peut voir au moins 2-3 quasars de magnitude 14 jusqu'à 2-3 milliards d'années lumière. Il va falloir leur expliquer d'abord ce qu'est une année lumière. Une image qui parle bien, c'est qu'à la vitesse de la lumière, en une seconde on fait 7,5 fois le tour de la Terre!
  30. 1 point
    Dans cette gamme de prix, tous les instruments sont plus ou moins identiques car ils proviennent des mêmes une ou deux usines en Chine, les marques ne sont que des habillages cosmétiques. La différence va se faire sur le revendeur (conseils, garantie). Je te conseille Optique Unterlinden, mais il y en a certainement d'autres qui sont bien aussi.
  31. 1 point
    Belle coopération , pour un super résultat
  32. 1 point
    Télescope: Newton GSO 200 F/D 5 sur monture Heq5 modifiée (moteurs Nanotec) Imageur: Canon 450D défiltré partiellement + filtre CLS CCD Guidage: SW 80/400 + asi 120mm + Picastro Poses: 15 x 3mn à 800 iso+ Dark + Bias Logiciels: C2A; PHD2; APT; DDS3; Paint.Net.
  33. 1 point
    Héhé content de te voir ici (je trouve ce salon vachement plus confortable quand même^^). Tes videos sont cool, surtout concernant Indi/Ekos. Je pense que ca va nous filer un coup de main pour notre projet, n'est ce pas @FroggySeven ?
  34. 1 point
    Champion michel !.. Beau pano de la crête "Vera Rubin" face au rover !! Il permet de vérifier que Curiosity a encore de la grimpette à effectuer en se dirigeant vers le Sud La zone atteinte le 17 octobre (sol 1848) – voir message précédent - devant le rover elle présentait un sol hétérogène parsemé de petits cailloux : Il était à ctaindre que les mesures de l'APXS (qui ont une empreinte importante par rapport aux cailloux dans l'espace de travail) soient difficiles à interpréter (c.-à-d. pour déterminer quels cailloux ou sols contribuent aux signatures chimiques). L'équipe a donc décidé de renoncer à toute mesure APXS et de recourir plutôt aux mesures chimiques de ChemCam à plus petite échelle pour caractériser l'hétérogénéité observée. Il a procédé également à l'analyse du paysage en utilisant des observations multispectrales Mastcam qui peuvent fournir des informations supplémentaires sur la diversité compositionnelle observée. ChemCam devait analyser deux emplacements près du rover pour déterminer cette variabilité . La première cible est une région riche en cailloux près du rover et ChemCam sera utilisée pour mesurer plusieurs cailloux et taches de sol autour de cette cible. L'étude de la deuxième cible consistera à mesurer un plus grand clast et les sols environnants. On espère que ces observations informeront l'équipe de toute la variabilité de composition observée dans les cailloux éparpillés dans la région. Mastcam prendra alors la relève pour acquérir des images en haute résolution et des observations multispectrales. Mastcam se tournera d'abord vers l'imagerie de l'horizon juste au Sud du mobile, vers une région d'intérêt pour étudier la nature et la structure de "Vera Rubin Ridge". Le bras de Curiosity sera alors déployé et utilisera l'imageur haute résolution MAHLI pour étudier des cailloux et les sédiments. Après avoir intensivement étudié cette région, le 19 octobre (sol 1850) Curiosity a continué sa route vers le Sud en parcourant plus de 20 mètres dans une zone où il y a beaucoup de substrat rocheux exposé avec plusieurs bonnes cibles à choisir, Sauf que l'équipe devait préparer une analyse avec le labo SAM du sable de "Ogunquit Beach", ce qui nécessite une puissance significative ce qui ne permet pas de planifier beaucoup d'autres activités. Malgré les contraintes de puissance, l'équipe scientifique a pu planifier beaucoup d'activités aujourd'hui 21 octobre (sol 1852) en commençant par des recherches de nuages et de "dust-devils" avec les Navcam, suivies par les mosaïques Mastcam de la trajectoire prévue ensuite vers le Sud. Le 22 octobre (sol 1853) le largage tant attendu de l'échantillon d'"Ogunquit Beach" à SAM est prévu ! Pour Ken Herkenhoff "cette activité a été retardée par l'anomalie de forage et les essais qui ont suivi, nous sommes donc ravis de la planifier aujourd'hui". Si tout se passe bien, l'analyse des gaz dégagés par le chauffage de l'échantillon dans le labo SAM – opération nommée "evolved gas analysis" (EGA) - est prévue ce lundi 23 octobre. POSITION AU 19 OCTOBRE 2017 (sol 1850) : HAZCAM AVANT - 19 OCTOBRE (sol 1850) : HAZCAM ARRIÈRE - 19 OCTOBRE (sol 1850) : NAVCAM - 19 OCTOBRE (sol 1850) : PANOS NAVCAN ET MASTCAM DE PAUL HAMMOND - 19 OCTOBRE (sol 1850) : MASTCAM - 17 OCTOBRE (sol 1848) :
  35. 1 point
    M1 en halpha au 520. 4h16min de poses (4min chacune) en binnig 2x2 à la stl11000. Je n'arrive pas à "décramer" les filaments du centre. Mauvais réglage dans prism certainement car impossible de faire une ddp ou log sous iris sans avoir une image grise et très plate!! si quelqu'un a une idée. (j'ai arrêté l'astro un peu trop longtemps je crois!!) merci jérôme
  36. 1 point
  37. 1 point
    C'est bien une question qui en fera rager plus d'un Nan tu as tout à fait le droit de te la poser et c'est normal Alors oui il y a de grosse différences entre les dob industriels et artisanales, la mécanique, la structure et les optiques. Comme tu veux que l'on parle essentiellement d'argent (et c'est normal) du coup je te donnerais quelques exemples pour te donner une idée. Pour les dobson "Chinois" tel que Skywatcher, Orion, ES etc... Tu tombes généralement sur de bonne optique, perso j'ai eu un 300 ES et l'optique était vraiment bonne (très bon piqué) par contre niveau structure c'était pas trop ça. De même pour un dobson Flextube, un 400 perso c'est pas le top, déjà un 200 la collimation ne tenais pas (simple avis perso) Les Orion XX14-16 sont vraiment pas mal (j'en ai un en 350 avec structure maison) et optiquement parlant j'en suis content et les structures de base sont assez solide. Pour te donner du prix il faut compter grosso-modo pour un dobson chinois 400 mm envions 2400€ neuf. Pour les dobson artisanales, c'est autre chose, les prix monte très vite. Tu as un fabriquant en France réputé pour ses très bonne optiques http://www.mirro-sphere.com/topic/index.html Après tu peux commander la structure et l'optique à part bien évidemment La structure par exemple chez Sud Dobson http://www.sud-dobson.fr/ ou bien chez The Dobson Factory https://sites.google.com/site/thedobsonfactory/home sont à partir de 2500-3000€ (tjrs pour un 400) sans les optiques et sans options. Sinon tu peux en avoir tout fait comme Skyvision (Top du Top) mais la faut compter 7000€ pour un 400 http://www.skyvision.fr/ La je parle uniquement des constructeurs en France mais tu as aussi à l'étranger comme dobson Sumerian http://www.sumerianoptics.com/ Ou bien dobson Obsession http://www.obsessiontelescopes.com/ Ici tu as les fabricants et les marques connu mais tu en as d'autres. Après si tu as pas le budget pour un artisanale (optique et structure) tu peux tjrs choisir une optique "Chinoise" et une structure artisanale. C'est à toi de voir selon ton budget J'espère t'avoir bien répondu
  38. 1 point
    ah 50cm c'est peu et beaucoup à la fois michel walbaum l'homme à avoir dessiné une année jupitérienne complète sur 12 ans!