Leaderboard


Popular Content

Showing most liked content on 11/29/21 in all areas

  1. 15 points
    Je l'ai photographié ce matin et je voulais une fois que la séquence de prise de vue était lancée l'observer au Dobson de 200 mm, mais le brouillard en a décidé autrement ! J'ai pu faire 9 poses de 1 min à la lunette de 152 mm à f/6. J'espère qu'elle va tenir le coup, car elle commence à être bien photogénique, je trouve... Patrick
  2. 14 points
    Bonjour, "La Californie, la Californie... Mais la Californie est si près d'ici Qu'en fermant les yeux, tu pourrais la voir Du fond de ton lit..." (Paroles&chanson : Etienne Roda Gil / Julien Clerc) Pas trop mon univers musical mais quand même un beau couplet de circonstance... 2 versions de la Californie prise à 1,5km de Paris. SHO & "HOO". Pour cette dernière la couche OIII (quasi vide) a été mixée avec du SII... Les Ha ont été faites en 2018 (19x900") & 2020 (12x1200"). Le OIII (24x600" binx2) et SII (48x600" binx2) lundi et mardi dernier avec une Lune bien présente. Setup : FSQ85, monture EM200 usd3, QSI583wsg, guidage Lodestar. J'espère qu'elle vous plaira! Bon ciel à toutes et tous
  3. 13 points
    passage de l iss le 29 novembre 61° de hauteur télescope newton 254mm camera zwo asi 174 barlow x 4 eq6 modifier pas E.rietsch un grand merci à lui . compositage de la plus belle portion du suivi obturation moins de 1/1000s gain moins 200 enfin de bonne condition
  4. 12 points
    Hello Franchement, si un jour on m'avait dit que je sortirais un snipe de cette beauté avec une caméra sans filtre à cette hauteur, je ne l'aurais pas cru Il faudra que je teste cette beauté en pose courte HA Merci thanks Alain pour ta nice couleur qu'on trouve par ici : https://photocosmos.fr/m-16/ Avec ta couleur, j'adore car certaines zones en NB ne ressortaient pas autant. A+ David
  5. 12 points
    c'est déjà tard pour figer le croissant, déjà dévoré par le bleu du ciel ça fait au moins une quinzaine qu'on n'avait pas de Lune ici à l'ouest de Paris en passant ce matin à 4h, j'ai tenté de voir (sans succès) aux jumelles 8x30, en pleine ville, au dessus d'un parking Vinci, la comète Leonard (pas de Vinci !) quelle est donc sa magnitude globale (pas nucléaire) et son DC (degré de condensation) ?
  6. 12 points
    Une petite occasion ce soir de faire des captures de Jupiter: le seeing était acceptable. Et puis l'orientation de la planète permettait il me semble de montrer la réactivation de la NEB. A 17h36 TU: A comparer avec cette image du 14 octobre (même orientation par rapport à la GTR) La NEB apparait un peu plus épaisse et plus irrégulière. Mewlon250, ASI224, ADC, barlow 2x, dérotation de deux images. Jean-Yves
  7. 12 points
    Bonjour à tous, Alors cette nuit avec un seing très mauvais, j'ai enfin pu refaire de l'astro après une longue période sans matériel car ma monture était en révision et ma TSA était dans les mains magiques de Riton pour la re-collimater . Donc pour cette image il y a 6h10 de temps de pose et j'ai mixé les 2 séries que j'ai eu faite dans la nuit (filtre L-Extrême 31x300s + L-Pro 43x300s) : J'ai encore du gradient que je n'arrive pas à enlever
  8. 11 points
    Bonjour Ce matin lever à 4h pour tenter cette belle comète. Le petit vent de nord était bien rafraichissant et surtout gênant pour l'autoguidage... Mais une fois tout installé et prêt à déclencher, le brouillard est tombé en quelques minutes. Je n'ai pu faire que 9 poses d'une minute à 4000 iso avec un Canon 6D au foyer d'une lunette Takahashi FS 152 mm à f/6. Traitement SiriL et Photoshop. En espérant qu''elle tienne le coup, car elle semble donner des signes de fragmentations... En espérant aussi que le météo soit de la partie, ce qui n'est pas simple en décembre... Ce matin, le 30 à 3h30 les conditions étaient bien meilleures que la veille. Du coup j'ai refait une image en additionnant 20 poses de 1 min à 4000 iso, toujours avec une lunette Takahashi FS 152 à f/6 et le 6D. Traitement sous SiriL et fusion de deux photos sous Photoshop, une registrée sur les étoiles et l'autre sur la comète. Patrick
  9. 8 points
    Salut Une image de ce matin au Newton 300: Yoann
  10. 8 points
    Peut-être un peu hors sujet (un peu doublons avec message dans section solaire), mais cela montre aussi une tendance technique, et c'est un petit clin d'oeil à JL-D et notre petite discussion aux RCE ;-) Bref, pourquoi ne pas utiliser Sol'Ex, un petit instrument solaire, sur un télescope lui-même petit et surtout vraiment pas cher !? Voici un premier test avec un tube optique revenant.... à moins 100 euros. Il s'agit d'un Maksutov de 60 mm de diamètre et de 750 mm de focale, MakSkyGo Acuter (sous-marque de SkyWatcher). C'est tout de même assez impressionnant. Sans avoir fait un test poussé, à l'oculaire l'image est plutot bonne, pas de shifting (plutot rare !), traité antireflet et l'ensemble avec Sol'Ex + la caméra ASI178MM + un filtre HOYA ND4, ne pèse que 1,1 kg. Nous avons là un dispositif instrumental très léger qui se case dans un sac pour aller observer le Soleil en montage ! Quelques vues du setup : Ainsi que la première image réalisée le 26 novembre en Halpha (mosaïque de deux scans, 16x sidéral, pose de 3,92 ms, gain 160) : Certains le savent, j'aime ce genre de manip assez minimaliste, et pour le prix... Christian B
  11. 8 points
    Salut Une image de ce matin Au Newton 300:
  12. 7 points
    Salut la compagnie, voici la dernière image issue de la mission de début novembre avec @DVernet et @Superfulgur au C2PU de Calern. Il s'agit de NGC 891, que j'adore en raison des détails accessibles dans la bande de poussières. Pour cette image le seeing a été moyen pour le site. Une nuit avec 1,5" en moyenne pour une première série de 1h30 de luminance et 3x40 mn de RVB que j'ai faite, puis David a rajouté environ 1h le lendemain de mon départ, mais avec un seeing aux alentours de 2" en moyenne. J'ai gardé 30mn de ses brutes, soit 2h en tout. C'est peu, mais au traitement j'ai trouvé que le résultat pouvait se partager. Même si je pense que sous un meilleur seeing le télescope permettrait un meilleur résultat. Voire des poses rapides de 0,5s sur cet objet. Il y aura donc certainement un jour une version améliorée. Voilà ce que j'obtiens au final. La full vaut le détour, il y a du détail et pas mal de pétouilles. On doit être à la magnitude 24+ : Le lien ASTROBIN : Et voilà, fin de la série mission C2PU pour moi JF
  13. 7 points
    salut belle activité pour ce soleil bien bas image prise au maxscope de 40mm Jean marc
  14. 7 points
    Bonsoir à tou(te)s, Quatre heures d'éclaircie après les averses et avant l'arrivée de la neige le matin du 27 novembre 2021 et malgré la Lune encore présente, la comète C/2021 A1 continue à prendre de l'éclat. Image réalisée le 27 novembre 2021 de 2 h 47 à 3 h 22 UT au foyer de l'Epsilon (diamètre : 160 mm, focale : 530 mm) de l'Observatoire Charles Fehrenbach. APN Sony Alpha 7s défiltré. 189 X 10 s à 6400 iso. Comme annoncé dans un précédent post la seconde vidéo de présentation de Leonard a été mise en ligne à l'adresse : ... et son contenu en images au bout de ce lien : http://www.astrosurf.com/obscf/EPHEMERIDES/2021A1_LEONARD/2021_A1_diaporama.html Bonne comète.
  15. 7 points
    Vite fait, première pose de 1.6secondes ce matin --- comète bien vue aux jumelles 7x50, m1=7.4 LA comète est toujours là, mais certains signes avant coureur de désintégration se manifestent... Nicolas
  16. 7 points
    10 ANS !!!... DÉJÀ... Le 26 novembre 2011 à 10h02 une fusée Atlas V s'élançait de Cap Canaveral pour un long voyage historique vers Mars. La mission "Mars Science Laboratory" commençait : https://mars.nasa.gov/msl/timeline/launch/summary/ RAPPEL : avec un ou deux clics il est possible d'agrandir toutes les images ci-dessous. PANO NAVCAM - 16 NOVEMBRE 2021 (SOL 3299) - Elisabetta Bonora & Marco Faccin La carte postale revisitée.. Magnifique !! PANO MASTCAM - 18 & 25 NOVEMBRE 2021 (SOLS 3301 & 3308) - Damia Bouic : Vers le Nord-Est et la plaine du cratère Gale. Au loin les remparts qui le bordent, les contreforts du Mont Sharp à droite, et à l'opposé le mur Ouest du fronton Greenheugh, au centre de l'image la tache sombre de l'étendue de sable basaltique des "Sables de Forvie"... dantesque ! https://db-prods.net/marsroversimages/curiosity-2020.php#37 PANO MASTCAM - 8 NOVEMBRE 2021 (SOL 3291) - Elisabetta Bonora & Marco Faccin : Mur Ouest du "Fronton de Greenheugh" - Le "corridor Maria Gordon" est à gauche de l'image. Les roches jonchant le mur sont issues de l'érosion de la couche supérieure de faible épaisseur et plus ancienne du Fronton, une formation géologique (nommée "Stimson") constituée par sédimentation "sèche" de sable éolien. MOSAÏQUE MASTCAM - 20 NOVEMBRE 2021 (SOL 3303) - Elisabetta Bonora & Marco Faccin : Détail de la couche "Stimson" et des éboulis MASTCAM - 26 NOVEMBRE 2021 (SOL 3309) : Roche en lévitation Quand on y regarde d'un peu plus près, ici on n'est pas en Arizona ni au Nevada . Mars, c'est simplement un autre monde. PANO MASTCAM - 11 NOVEMBRE 2021 (SOL 3294) - Elisabetta Bonora & Marco Faccin : La paroi très spectaculaire du Fronton en fausses couleurs, et à gauche vers "Maria Gordon"==> par ici la sortie !
  17. 6 points
    Bonsoir, Voici un peu de lune pour changer du CP Avec la 80ED + QHY163m + filtres ZWO LRGB. Assemblage LRGB avec Astraimage. un peu plus saturée: Ensuite au foyer de la lunette 152/1200 + Continuum + ircut
  18. 5 points
    Bonjour à tous, j'ai commencé la photo au NCN début Aout, pour finir les acquisitions début octobre .... le but était de réaliser la plus belle M31 possible avec mon matériel sans trop compter les heures pour ne pas y revenir chaque années. ___________________ le matériel : _80ed + réduc 0.85x _Nikon d5300 Aps-c non défiltré _Heq5 + guidage sur le chercheur SW _Asiair pro _ZWO 2600mc + filtre L-xtreme (pour la partie Ha) ____________________ les acquisitions : -> 13 nuits en tout sur 3 mois. 38h00 avec mon APN et 6h00 avec la 2600mc prêté par un copain astram' pour le Ha. pour la partie APN se sont environ 450 poses de 300sec de retenue et 38 poses de 600sec pour la partie Ha. un tri très important et sélectifs à était fait !! car sur l'asiair je monte à environ 90h00 de poses en tout .... ____________________ traitement : traitement avec Pixinsight et photoshop. il reste encore des défauts ... mais j'ai passé bien trop de temps sur cette v1. Je referais dans quelques temps une deuxième version ou je corrigerais quelques petite choses. Mais je suis déjà bien satisfait de ce résultat ... j'ai réussi à aller chercher et faire ressortir les extensions très lointaine. 😊 ____________________ la photo :
  19. 5 points
    Salut à tous, Après un détour par l'imagerie lunaire et planétaire, je profite du mauvais temps pour traiter des images maintenant anciennes prises le 7 septembre. Ce jour-là, la turbulence n'était pas très favorable, mais il y avait quelques beaux groupes de taches. D'abord l'image du disque solaire : Un premier groupe de taches: Le même un peu plus d'une heure après, avec le développement d'un pont de lumière qui coupe la tache principale en trois parties : Deux autres groupes de taches: Bonnes observations ! Christian
  20. 4 points
    Salut les amis, les conditions un peu plus clémentes cette nuit là me permettent de vous proposer quelques morceaux à la taille de 100%, il a fallu que je fasse un compromis avec le bruit mais bon, c'est quand même mieux que la dernière fois. Cassegrain de 250mm + ASI120MC au foyer. Sers d'environ 3000 images, 300 à 400 images retenues dans AS3, traitement de la couche rouge avec Iris, finition avec Astrosurface. - Région d'Hercules-Posidonius ( 6 images, taille 100% ) : - Région de Plinius ( 6 images, taille 100% ) : - Région de Théophile-Janssen ( 8 images, taille 100% ) : - Région de Moretus, façon rase-mottes ( 3 images, taille 100% ) : J'ai fait ensuite une bonne partie du terminateur avec l'A7s et la barlow Explore Scientific 3x, mais ça c'est plus long, à suivre...
  21. 4 points
    Resalut les amis, J'ai utilisé le grandissement max permis par la configuration T250 + Barlow Explore Scientific 3x + A7s en mode APS-C. Les conditions s'étaient détériorées après les acquisitions faites avec l'ASI120MC juste avant, inutile de vous dire que c'était un peu folklo, c'est encore plus préjudiciable pour un APN en mode vidéo ! Avec une réduction à 70%, c'est présentable et je suis somme toute assez content du résultat obtenu. Films AVCHD 25M d'environ 2000 images, 150 images retenues par film dans AS3, traitement couleur dans Iris puis finition dans Astrosurface ( déconvolution Lucy Richardson à la valeur 2, saturation et correction des couleurs ). Mosaïque de 6 champs à la taille de 70% :
  22. 4 points
    Image de la batterie des 29 moteurs Raptor du lanceur SuperHeavy de 50 m de haut, qui sera surmonté lui même du Starship de 70 m de haut et de ses 6 Raptor : Rappel du contexte : Le booster Super Heavy fonctionnerait pendant 169 secondes avant que le véhicule Starship ne se sépare. Le propulseur "atterrirait" dans le golfe du Mexique à 32 kilomètres au large de Boca Chica. Le vaisseau spatial utiliserait ses moteurs pour entrer en orbite, mais rentrerait après moins d'une orbite, s'écrasant dans l'océan Pacifique à 100 kilomètres au nord-ouest de l'île hawaïenne de Kauai. Ce lancement ne pourra cependant pas avoir lieu tant que SpaceX n'aura pas reçu une licence de lancement de la Federal Aviation Administration. Cette licence dépend de l'achèvement d'une évaluation environnementale des lancements de Starship/Super Heavy de Boca Chica actuellement en cours. Par la suite, SpaceX tentera de faire atterrir le vaisseau spatial à la verticale sur la terre ferme afin qu’il puisse être remis en état pour un autre vol. Etant donné qu'un des principaux objectifs est de faire de Starship une fusée réutilisable. Elon Musk espère opérer une dizaine de de lancement en 2022. Certains membres de l'industrie et du gouvernement ont exprimé leur inquiétude quant à l'explosion des prototypes de SpaceX lors des vols d'essai. Inquiétudes relayées bien sûr par Blue Origin sur Twitter. Reste donc l’autorisation de décoller car l’administration fédérale américaine compétente, la FAA (Federal Aviation Administration), pose problème, pour des motifs environnementaux évidents. Sachant que les quantités d’ergols pour un vol orbital sont beaucoup plus importantes et qu'en cas d'explosion au sol/ou près du sol les dégâts environnementaux pourraient concerner une zone importante. De fait, en comparaison, l'explosion récente du SN11 passerait pour une aimable plaisanterie, un pétard lâché négligemment par un ado attardé. Voir ici à partir d'1mn et 13 secondes : Mais la NASA et le Département de la Défense sont à fond du côté de Space X et de "l'espèce multi-planétaire". Cela se comprend car la NASA compte sur Space X et son Starship pour son programme Artemis de retour sur la Lune…Un bras de fer entre administrations en quelques sortes. Mais Elon Musk voit bien plus loin que cette mission. Il a déclaré "chercher à développer avec Starship un moyen de transport généralisé pour de grandes quantités de masses ou de gens […] n’importe où dans le système solaire. Je pense qu’il est extrêmement important que nous essayons de devenir une espèce multi-planétaire dès que possible", a-t-il expliqué. Car "au bout du compte, […] la Terre deviendra inhabitable". Pour que l’espèce humaine puisse devenir multi-planétaire, il juge qu’elle aura besoin de "1000 vaisseaux ou quelque chose comme ça". D'ici là le PSG aura peut-être gagné la coupe de la Ligue des Champions, soyons optimistes ?.. GRÂCE SOIT DONC RENDUE À CE BIENFAITEUR DE L'HUMANITÉ !!!! En attendant, chez les habitants du petit village de Boca Chica, près de la "Starbase" du cow-boy de l'espace, l'angoisse monte ! LA PREUVE :
  23. 4 points
    Merci Alain, Hormis toi, mon fil ne passionne pas grand monde on dirait J'ai à nouveau pu imager C/2021 A1 ce matin, la lune etait un peu plus gênante. La queue a bien évolué depuis hier: Je me suis aussi tourné vers C/2019 L3 qui se rapproche de son Périhélie (9/01/22):
  24. 4 points
    Salut les copains Le 20 apres quelques jours de temps plutot Stable et ensoleillé je décide de re sortir le Mewlon de sa malle coup de fil a Elie ou apparemment la bas c'était pas ca Voila pour cette session au Taka Bonne soirée
  25. 4 points
    Avec la (ma, mes mesures...) courbe de lumière:
  26. 3 points
    Bonsoir à toutes et à tous, Voici aujourd'hui la nébuleuse de l'iris, une image qui traine sur mon disque dur depuis mes vacances parce qu'elle m'a donné un peu de fil à retordre. J'ai donc laissé reposer un peu et j'y suis revenu. Le résultat me plait bien plus que sur mes premiers jets et donc la voici. Pour le conditions le ciel était parfait en revanche j'ai eu un petit problème de suivi ce soir là du coup mes étoiles ont pas forcement une jolie tête. C'est une cible que je voulais faire depuis longtemps et j'ai hâte de m'y réessayer. Télescope : Newton 250/1000 Monture Az/Eq 6 APN : Sony A7s non defiltré Pose : 240*30sec Darks/Flats/Bias : 30 traitement siril/photoshop Une brute, pour vous donner une idée de la qualité du ciel Et l'image finale qui je l'espère vous plaira Bon ciel à toutes et à tous, Maël.
  27. 3 points
    Salut C'est la première fois que je rend visite à cette jolie spirale, vue de face qui est plutôt discrète. Je l'ai fait en novembre sur 4 nuits assez moyennes! Avec une lune toujours bien présente lors des captures. Avec un peu plus de temps de pose que d'habitude et malgré les conditions elle sort pas trop mal je trouve. La voici CT16 f4 sur EQ8 QSI683wsg Filtres Astrodon LRVB=359-60-60-60 minutes. Bin 1x1, sub de 33x3mn.+52x5mn en L et 12x5mn par couleur. Autoguidage. ASI120mm sur diviseur optique. Avec PHD2. prétraitement CCDSoft. Traitement final PS CS6. Bon visionnement. Martin
  28. 3 points
    Bonjour à toutes tous, Voici une image de la Nébuleuse clignotante (NGC6826, C15) réalisée en poses courtes de 200ms. Cette nébuleuse est située dans la constellation du Cygne, elle est distante de 5 220 années-lumière et a un diamètre de 0,4 années-lumière. Sa taille apparente est seulement de 27''x24''. V2: V1: * Optique : Télescope Celestron C11 à 2800 mm de focale, pas de filtre. * Monture : AZ-EQ6, pas d'autoguidage. * Acquisitions : - Le 31/08/2021 entre 23h18 et 00h30 - Caméra ASI533, capteur non refroidi à 22°C. - Images brutes de l'objet : 18000 images 8bits 3008 x 3008 pixels. Exposition 200ms. Gain caméra 500. Format vidéo SER en séquences de 20min. - Images brutes de pré-traitement : 3000 images 8bits de darks, 0 image d'offset, 0 images de flats. Format vidéo SER. * Pré-traitements/ Traitements : - Création d'un SER unique de 18000 images. - Alignement (sur une étoile) et empilement (somme normalisée) de 14400 images (80% des images, soit 48 minutes de poses) en crop à 25% de la surface et drizzle x2 avec master dark. - Étalonnage des couleurs par photométrie. Transformation de l'histogramme. - Masque de fusion : déconvolution + filtre passe-haut + saturation. - Réduction du bruit chromatique. Ajustement des niveaux. Correction gamma. - Masque de fusion : fond de ciel débuité. - Masque de fusion : réglage des tons foncés / tons clairs. - Masque de fusion : Ondelettes et déconvolution Richardson-Lucy (pour la V2) Logiciels : PIPP 2.5.9, Siril 0.99.10.1, Siril 0.9.12, Photoshop CS2, AstroSurface REDSHIFT-4. * Lieu : Vauréal (Cergy-Pontoise, 95) * Lien à mon site internet : http://encelade18.free.fr/photos/NGC6826.html
  29. 3 points
    Bonsoir les ami(e)s profitant d'une petite éclaircie ce 28 novembre 2021 , voici une image d'une belle zone active avec un énorme filament solaire Lunette 120 mm + prototype étalon PST optimisé + Barlow 2x et camera DMK 41 puis traitement astrosurface
  30. 3 points
    Bonsoir, Image prise le 09/11/21 dernier. Région voisine de M36. Direction le Cocher, par ici: Les infos: Skywatcher 80ED + réducteur 0.8X Asi294mc pro + filtre optolong L-pro sur HEQ5 Rowan 60x120s Gain 120 -10°C Traitement Sirilic, Siril, Pixinsight, PS. Une brute de 120s: (juste égalisation du fond du ciel + étirement auto de l'histogramme dans Siril)
  31. 3 points
    Bonsoir, Voici une autre prise de la soirée du 10/11/2021. Un amas ouvert dans Céphée, par ici, joliment accompagné par la nébuleuse NGC7129 Les infos: Skywatcher 80ED + réducteur 0.8X Asi294mc pro + filtre Optolong L-pro sur HEQ5 Rowan 40x120s Gain 120 -10°C Traitement Sirilic, Siril, Pixinsight, PS. Avec autoguidage au DO svp Une brute de 120s: And the winner is....
  32. 3 points
    Sur les comètes, ça doit bien envoyer, il n'y a qu'a voir le travail de Michael Jager avec les RASA 8" et 11"....
  33. 3 points
    Ah ben carrément .... en plus je suis sûr que beaucoup ont toussé en la découvrant
  34. 3 points
    C'est une image magnifique mais j'ai une fois encore le vertige ....toutes ces galaxies, ces étoiles de partout ..... ça fait peur ... La France a peur ! Mais bravo ! Au fait c'est fait avec Epsilon ou avec le nouveau Variant Covid ?
  35. 3 points
  36. 3 points
    Une excellente vidéo (en français) qui explique beaucoup de choses :
  37. 2 points
    Hello hello Voili voilou le mix de mes passions préférées C'est hyper chaud pour réunir tous les éléments au bon moment mais que c'est bon quand cela fonctionne A+ David Boeing - B787-10 (B78X) - A6-BMD - Etihad Airways Le beau passait au dessus de l’aéroport XCR alors qu'on attendait avec mon fils un énorme bébé https://www.flickr.com/photos/187071820@N02/50977037412/ Dassault Aviation - Rafale B - French Air Force Ils étaient de retour sur la BA113 et après un break droite, ils se posaient Edit 20220119 Dassault Aviation - Rafale B - French Air Force Edit 20220330 Airbus - OE-ISC - A321-251NX (A21N) - 33000ft - easyJet Edit 20220413 Dassault Aviation - Rafale B - French Air Force Edit 20220415 Grue cendrée
  38. 2 points
    Bonsoir les ami(e)s profitant d'une petite éclaircie ce 28 novembre 2021 , voici un groupe de taches solaires tres active Lunette 120 mm + prototype étalon PST optimisé + Barlow 2x et camera DMK 41 puis traitement astrosurface
  39. 2 points
    Bien qu'aillant été ma principal occupation durant les soirées cette été, je n'ai pas fais que de la photo. En me basant sur des souvenirs, j'ai dessiné, vite fait sur un carnet, des objets observés. Il n'est donc pas question de ressemblance avec la réalité car ses dessins sont réalisés avec l'émotion qu'il met resté du moment. Jupiter a donc des détails inventés, mais avec une résolution similaire à ce que l'on aurait pu voir. Il en est de même avec les objets du ciel profond, et notamment avec les étoiles qui sont placés avec une mesure précise environ (). Avec mes jeunes yeux, j'ai pu aussi admirer quelques couleurs, mais comme les dessins sont monochromatiques, vous les verrez par votre imagination grâce aux commentaires. Voici donc cette petite page de dessins, j'espère qu'elle vous plaira ! ^^ Ces observations ont été réalisés avec les télescopes de l'association Copernic (T520, T635, T760). - Noms de l'objet ###Conditions, info sup, commentaire. Note /10 (personnel) Au T520 : - Jupiter et ses Lunes ###Une nuit 5/5, un seeing chilien (moins de 1"), qui nous a permit de découvrir des détails dans la grande tâche rouge. On voyait un hexagone orange dans la tâche rouge avec un centre orange clair. Je n'exagère pas en disant que le détail était aussi bon qu'une photo de J.L. Dauvergne, mais avec de meilleurs couleurs, car vu en direct. Une expérience innoubliable ! 10/10 - les Piliers de la Création et l'Aigle ###Nuit correct sans plus, filtre OIII, l'aigle se détache nettement avec des détails dans la nébuleuse obscure, le groupe d'étoile à gauche est bien défini. Les piliers sont timides, il faut utiliser la vision périphérique pour bien les dicerner. Moi qui est toujours voulu les voirs. Avec ce grossissement c'était super ! 7/10 Au T635 : - la nébuleuse Trifide ###Nuit correct sans plus, pas de filtre, le trèfle est bien discernable, on peut clairement voir les nuages de gaz et en apprécier les détails. Une légère teinte rougeâtre colore les feuilles de ce trèfle. La partie en réflexion est bien difficile à voir, avec un peu de patience, un bleu/cyan très timide se laisse appercevoir en vision périphérique. 7/10 - la galaxie d'Andromède ###Nuit correct sans plus, pas de filtre, le centre est brillant comme une comète ! Il est baigné dans un nuages lenticullaire très contrasté avec la bande du bas. Le centre est légerement jaune et les bras blancs. Je ne trouve pas la couleur très belle, ce qui est rare avec les objets du ciel. Finalement assez peu de détails, et de toutes manière je n'ai pas assez regardé, je suis assez déçu en comparaison de ce que j'avais vu avec la grande lunette des baronnies provençale, peut-être le ciel n'était pas assez clair ? 4/10 Au T760 : - la galaxie du Cigard ###Ciel moyen, pas de filtre, elle est bien belle celle-ci ! De beaux détails sont au centre, le divisant à la manière du trèfle. Et puis c'est lumineux ! J'en ai été bien étonné d'ailleurs, je l'aurais pensé comme un trait diffût. Grande surprise donc ! 8/10 - la galaxie de Böde ###Ciel moyen, pas de filtre, la galaxie d'andromède en plus petit et sans couleurs. Elle ne m'as pas donné envie de voir plus longtemps, comme pour le Cigard, j'ai été très étonné, mais de manière négative. Ce n'est pas lumineux, c'est moche, bref, rien pour plaire à un jeune comme moi ! 2/10 - la galaxie des chiens de chasse ###Ciel moyen, pas de filtre, celle-là n'est pas à voir après un passage sur Jupiter ! Elle est ténu dis donc ! Mais avec un peu de patience... Oh ! Magie ! Des couleurs ! Oui, vraiment. Le bleu de M51, et le jaune de son compagnon. C'est quasiment à la limite des mes yeux, mais en comparant attentivement avec le fond de ciel, on distingue bien la différence de teinte. Les détails sont plus subtiles encore, mais présents ! Elle est bien jolie... Mais sombre. 6/10 - l'Oeil de Chat ###Nuit correct sans plus, filtre OIII, un centre vers/bleu et turquoise transperçe le fond noir et ténébreux de l'espace, cette oeil, nous regarde. Elle n'est pas très impressionnante, les détails pas faciles à dicerner par sa taille, nécessitant de bonnes conditions. Mais on pourrait en faire tout un poème ! L'étoile au centre se parre de ses deux virgules plongeant dans un noir profond, quel contraste ! Elle à revoir de manière plus attentive... 6/10 - NGC 6552 ###Nuit correct sans plus, filtre OIII, pas loin de l'oeil de chat se trouve cette petite "galaxie repère" me permettant de fixer mes records. C'est donc l'objet à la fois le plus sombre et le plus loin que j'ai pu voir en vision direct avec ses 14.6 de magnitude et 360 millions d'années lumière de distance ! Le tout dans une petite tachouille pas bien visible si il n'y avait pas le centre de la galaxie pour repère ! Voici donc ce que je dois battre ! 9/10 J'espère que ce récit vous aura plut. Je pense que le dessin va être de plus en plus présent dans ma vie d'astronome. Je vais essayer d'en faire plus souvent et avec plus d'exactitude. Car même si ue caméra nous dévoile clairement les objets, c'est une image sans l'émotion de l'observateur. Bon ciel à tous !
  40. 2 points
    Je ne mange pas de ce pain là 😁 J'essaye d'observer utile. Revisiter M42, je laisse ça à ceux qui aiment.
  41. 2 points
    Merci les amis pour vos appréciations. Effectivement si on tousse faut faire un test PCR (dont le C2PU a développé une méthode chinoise destinée aux nouveaux venus,... Aïe 🤕, c'est légèrement invasif). On est en présence du DELTAgraph, Omicron. Ça craint 😆 JF
  42. 2 points
    Ça a bien été fait sur Omicron... du coup, plus flippante l'image non?
  43. 2 points
    Il m'a bien semblé noter cette fourche à 2 branche dans la queue en visuel ce matin! Nicolas
  44. 2 points
    bonjour à toutes et à tous ! de pas trop mauvaises conditions en début de soirée hier soir le temps m'a manqué pour faire une bonne uv de vénus car les nuages ne sont pas retirés assez vite ! toujours avec 1/3 du miroir : à 15h 38tu : je suis passé à jupiter ensuite : de 15h55tu à 16h27tu avec io : 19ser de 90s à 16h20tu : puis du coup , j'ai tenté Saturne : bonne conditions au début puis ça s'est dégradé vers les 200s du film de 300s : à 16h34tu : je suis revenu sur jupiter ensuite , mais les conditions étaient déjà moins bonnes ! CFF 300 F/D de 20 asi 462c astrosurface bonne journée et bon ciel ! merci ! polo
  45. 2 points
    Bonjour à tous Je poste cette image de la nébuleuse de la Rosette prise à Valensole, le mois dernier. Une nuit bien fraiche et un très bon ciel ! Caractéristiques de l'image : apn canon 5d mk2 - monture mach1 - télescope EPSILON 180 takahashi - suivi, goto et mise en station NAFABOX sous Kstar traitement Photoshop 15 images de 300s à 800iso Patrick
  46. 2 points
    En fait, l'univers, c'est rempli de galaxies, y'en a plein. On l'oublie parfois quand on lève la tête vers le ciel sodiumisé (j'ose, pardon modération) de nos villes, où on ne voit même plus la nôtre. Là, on se rend compte qu'il y en a plus en densité, que d'étoiles, dans le champ. truc de ouf. Superbe image. Ce relief est saisissant, et la full, sur grand écran, est une merveille : on a l'impression que NGC891 est finalement tout proche ! Je retourne m'y replonger.
  47. 2 points
    Merci mes amis, je suis content @Nathanael, et @Penn une V2 avec une LUT chaude mixée en calque couleur avec un masque de fusion. C'est vrai que c'est mieux. Ceci fait, je dois dire que la couche bleue montre une véritable dominante sur le halo. Invisible avec nos instruments usuels, on doit être à MAG 22+. Cette couleur du halo est réelle. Comme ça @ALAING va pouvoir dire que la V2, to ça... JF
  48. 1 point
    Bon bah merci les ami(e)s ! Anne, c'était plus pour faire une petite pirouette sur le dernier post , je suis quand-même assez satisfait en fait et j'ai sauvegardé les deux mosas les plus méritantes dans la galerie. Le terminateur en couleur fera l'objet d'un autre post. A+
  49. 1 point
    Tu as aussi d'autres voies plus payantes: - Astro Pixel Processor (APP) - Pixinsight Dans le principe: empilement + alignement + nettoyage - pour chaque couche, tu vas générer un master (empilement) à partir de toutes les images prises dans le canal (L,R,V,B) avec les darks et les flats qui vont bien. Le logiciel s'occupe d'aligner toutes les images entre elles (on peut même faire de l'alignement d'images prises sur plusieurs sessions). - Une étape intermédiaire: le nettoyage logiciel de chaque master. On peut soit vouloir réduire l'influence de la pollution lumineuse, soit vouloir retravailler le fond du ciel, ... - Ensuite le logiciel te permet par une fonction (APP) ou par un process (PIX) de faire l'image couleur à partir de tous les masters (qui vont devoir aussi être alignés, normalement, le logiciel calcule et s'occupe de tout). - Et tu finis en faisant les retouches nécessaires (fond du ciel, bruit, équilibre des couleurs, ....) Un aspect important dans ce processus, c'est le temps. C'est très chronophage et une fois la tête dans les logiciels de post-traitement (Pixinsight, Photoshop, ...), on peut y passer des heures (de plaisir bien sûr).
  50. 1 point
    Mon premier instrument maison, c'est en 1985. Mes années étudiant. Autour d'un miroir ASTAM longuement convoité. Un 200 F6 à la sauce Pierre Bourge. Il est toujours vaillant. Je me rappelle bien de cette caissette en bois vernis arrivée par la poste " contre remboursement" qui contenait la précieuse optique. C'était comme un objet " habité" doté d'un pouvoir magique. Le pouvoir de naviguer sur les flots de l'immensité de l'Univers après tant d'années à en rêver. Mais le rêve avait un prix. Il a fallu pas mal d'huile de coude. Faire de la menuiserie, de la ferronnerie, de la peinture... Pour un bel objet finalement. Le chercheur c'était ma première lunette, que m'avait offert mon oncle. Une lunette d'observation terrestre 60mm F5. J'avais refait le tube et adjoint un porte oculaire en 31,75. Je me revois pointant Mars avec elle, par la fenêtre de ma chambre, en m'arrachant les yeux . Pour la photo planétaire argentique par projection avec mon Nikon FE j'avait fait cette équerre en bois graduée avec les grandissements. Une particularité. Plutôt que de greffer un truc de dedeuche que j'avais pas sous la main, j'ai utilisé un moyeu de R 17, une épave renversée sur le toit dans la forêt par chez moi ( à cette époque il y avait de tout partout quand j'y pense 😕). J'avais passé un moment à sectionner le bras à la scie à métaux pour ramener le précieux objet qu'un copain en lycée technique m'a passé au tour à métaux et hop. L'idée c'était d'avoir une fourche amovible en conservant un plan de référence. Vous pouvez remarquer la qualité exceptionnelle des soudures.... à faire hurler un artisan, ou Catluc Et bien sur comme sur tout navire de haute mer, un coffre au trésor 🙂 Mes premiers oculaires. Une folie. Mais c'était pour la vie on m'avait dit ! Des Clavé. 25mm, 6 mm et la barlow x2. Il y a eu beaucoup de "pour la vie" ensuite Dix ans de bons et loyaux service. De nombreuses soirées conviviales. Une excursion record en visuel jusqu'à 3C273. Imaginez le transport du bidule dans une R5 pour grimper à Calern. 😏 Et c'est avec ce télescope que j'ai fait le fameux Raid de Kessel en seulement 12 parsecs 😁, mais chut . C'était aussi l'époque de l'équatorial planchette manuel. L'ancêtre de la StarAdventurer. 😉 Un tour/minute à la main, les yeux rivés sur la trotteuse de la montre. Jamais en panne de batteries… Puis arriva l'ère Dobson. La révolution en visuel. Le saut à 400mm. Le pointage instinctif au Telrad. Et enfin des images subtiles permettant de détailler les objets célestes bien au delà des Messiers. Je n'en pouvais plus des Messiers au 200. Je ne m'en suis toujours pas remis. La fièvre du diamètre ça s'appelle Les premières vraies Star Party, internet, la bande à David, Fred, Serge, Nicolas, Restefond... Finalement le Starfinder 400 a fini par subir une transformation serrurier (Merci Guillaume mon voisin de tente aux RAP embryonnaires) . Equipé d'une plate forme équatoriale munie de la motorisation du 200 cannibalisée. Tandis que le 200 devenait un temps un Strock de son côté, avant de finalement retourner à la version initiale très (trop ?) connotée sentimentalement. Un 300 F4 maison mixte Dobson/ équatorial vint ensuite pour concrétiser un nouveau départ en imagerie grâce aux CCD puis APN. Puis l'abri à toit roulant. Puis la lulu PST mod. Et bientôt, bientôt le 600 F3,3. Pas fini la bricole! Mais ceci, c'est une autre histoire!