Recommended Posts

bonjour a tous,

d 'aprés vos expériences,quel est le diamétre de dobson le plus intéréssant en tenant compte du poid,de la facilité de transport,du confort de l observateur.

merci d 'avance.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

Bonjour, je te ferai une réponse de normand... Ca dépend!

si c'est pour que je me débrouille toute seule, 250 c'est bon pour moi, je suis une frêle astramette. Si c'est pour observer avec mon mari, le 400 nous a paru un très bon ratio, on est deux pour le balader et le monter, il n'y pas besoin de système de roulage et je suis petite mais à f/d 4, pas besoin non plus de marche-pied... Si tu as un break,  les gros de "Stellarzac Instruments" sont super, car plus on a de diamètre, plus c'est beau... Par contre, il faut que l'instrument soit vraiment optimisé pour que le plaisir ne soit pas gâché... Ce qui est bien le cas dans sa production. Il conçoit tout pour que ce soit déplaçable et montable seul et sans concession sur la qualité.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Impossible de te répondre correctement, car tout dépend de ce que tu considères comme acceptable en terme de transport, poids, confort... :-)

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Perso, je dirais que jusqu'à 300mm, c'est manipulable et transportable. Au delà, il faut des solutions hyper affutées genre carbone pour arriver à faire un truc léger, genre celui de Serge Vieillard.

Un strock 300 ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour, 

C'est en effet difficile à dire, ça dépend aussi de la taille du coffre de la voiture et des muscles qu'on a ! Et aussi de la sortie qu'on veut faire (une simple soirée ou partir pour plusieurs jours/nuits font accepter différemment les contraintes)

Pour un tube plein non démontable, la limite doit être à 300 mm. Après, faut faire un tube démontable, et là, la limite est peut être à 450 (dans mon cas). C'est déjà pénible à charger (le caisson miroir fait près de 20 kg) et tout est gros (cage notamment) et les tubes longs ( plus d'1,5 m). 

 

Edited by crabe
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

en gros j'ai un c4 picasso(désolé pour la pub),je fait une heure de route,je m 'installe pour la nuit si les conditions sont bonnes et je reviens au petit matin mais je désire remballer vite si la météo se dégrade et ne pas étre perché a l oculaire(1m84),voila çest tout.

Share this post


Link to post
Share on other sites

j'ai un 400 que je transporte seul ou pas, ça depend....

seul ça commence à faire son poids ( cage du primaire) mais c'est gérable dans le coffre de la voiture. 
plus gros je prendrais aussi un stellarzac j'ai pu voir le montage d'un 560... c'est plus facile que mon 400 ! 
donc c'est variable suivant le modèle du dobson... 

 

en industriel un 400 c'est déjà gros ( flextube) et le 500 SW est plus facile niveau transportabilité .... donc la question est vraiment difficile a répondre simplement ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon moi c'est un XX14i Orion, un truss tube de 355mm de diamètre.

Ce n'est pas ce qui se fait de plus léger (télescope industriel) mais il est entièrement démontable, y compris la base (rocker).

C'est plutôt bien foutu et les vis (nombreuses) de fixation des divers éléments sont prisonnières (pas de risque de perte dans le noir), l'élément le plus lourd : le demi-tube qui contient le miroir primaire (genre grosse soupière!) et l'élément le plus encombrant : le plateau qui soutien le rocker.

Montage complet en 15 minutes environ (sans la collimation), démontage en 10 minutes.

C'est optimisé transport mais pas comme celui d'un artisan (différence en poids et nombre des éléments séparés en particulier), pour la voiture aucun souci et la mienne n'est pas grande du tout.

Edited by zirkel 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les deux!!! plus souvent assis, je fais 1M81 et du coup cette hauteur me va bien,  j'utilise une chaise de repassage achetée chez Lidl, réglable en hauteur.

Tout dépend de la hauteur de ton scope en fonction de l'objet observé en fait... au zénith c'est debout.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Christophe pierre a dit :

bonjour a tous,

d 'aprés vos expériences,quel est le diamétre de dobson le plus intéréssant en tenant compte du poid,de la facilité de transport,du confort de l observateur.

merci d 'avance.

 

Etant donné qu'un des critères de base n'est pas présent dans la liste, il faut se lâcher, et s'acheter le meilleur au monde. Et ça tombe bien il est français.

 

La réponse à la question est ainsi plus qu'évidente.

 

Le petit 560 de chez Stellarzac Instruments: avantage on peut le sortir du coffre d'une main. Mais personnellement je trouve que c'est dommage il reste de la place dans le coffre:

 

stellarzac560-325-5.jpg?w=593&h=445

 

Sinon le 711 ou 760, là ça commence à causer, et au moins le coffre est rempli, et avec la rampe c'est sorti et installé en 10 minutes maxi (mais bon il faut les deux mains):

 

t711-st.jpg?w=593&h=445

 

Tout est là: http://www.stellarzac.com/stellarzac_instruments.html

 

Sinon il y a les concurrents, mais c'est moins bien (enfin c'est mon avis et je le partage comme on dit).

 

Jean-Marc

 

EDIT: mince grillé par Maïcé je n'avais pas vu qu'elle avait déjà donné le nom !

 

Edited by JMBeraud
  • Like 1
  • Love 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Voir le site ci-dessus, le numéro de téléphone doit y être. Mais bon le prix ne faisait pas partie de tes critères !

 

Là on est dans le (très) haut de gamme.

Edited by JMBeraud

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon là on ne joue plus dans la même cour...

... Fred à quand le mien !!! xD

@Christophe pierre si ton budget est sans limite fonce chez Stellarzac c'est clair.

@JMBeraud quelle idée de te pointer avec un truc pareil ! comment tu veux que je lutte là :$

Edited by zirkel 2
  • Like 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, zirkel 2 a dit :

@JMBeraud quelle idée de te pointer avec un truc pareil ! :$

:) Si pas de critère de prix, je prends le top. On ne vit qu'une fois (jusqu'à preuve du contraire).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et je n'ai pas mentionné le modèle du dessus ! Et entre nous étant donné le boulot et surtout ce qu'il reste entre les mains, c'est donné. Une machine à remonter le temps grand luxe, qui n'en voudrait pas?

Edited by JMBeraud
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 11 heures, zirkel 2 a dit :

Bon là on ne joue plus dans la même cour...

... Fred à quand le mien !!! xD

  Bonjour

 Je pense que si tu veux que Fred t' en fasse un , il lui faudra d' abord une commande.:) Ya plus qu' a...:D

 Comme le dit Jean- Marc  , si le critère de base n' est pas présent , faut se lâcher, on a qu' une vie.

 Perso j' ai sauté le pas et ne regrette en rien ce que Fred m' a livré. Un bijou et une facilité d' emploi incroyable.

  JM

 

 

 

 

  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir,

 

Il y a en effet tout un tas de paramètres, notamment comme cela a été souligné aussi la différence entre des Dob du commerce et des Dob artisans.

 

Me concernant, le cahier des charges avait été défini au départ pour un 500 à F/D 4 qui devait absolument tenir dans une petite citadine. Après "maturation" pendant plusieurs mois, recherche sur les forums y compris US et discussion avec plusieurs astrams, peser les pour et les contre, cela s'est terminé par un 460 à F/D 3,7. Je peux le charger/décharger seul, la partie la plus lourde étant le miroir primaire qui pèse exactement 13,7 kg. Le court rapport F/D permet d'observer au zénith sans marchepied alors qu'il m'en aurait fallu un pour un 500 à F/D 4.

 

Bon ciel !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un tube plein jusqu'à 200mm ok pour transporter / manipuler seul, je pousserai à 250mm pour les costauds mais attention au dos fragiles ! Enfin en gros dobson, pour moi le bon compromis c'est 400mm f/4 comme ça on reste les pieds sur terre, plus gros et on a besoin d'un marche pied ... sinon Stellarzac c'est bien mais pas pour tous les budgets, les autres concurrents sont vraiment très bien, peut être des structures plus endurantes aussi et après il en reste encore pour les oculaires ;) 

Share this post


Link to post
Share on other sites

  Bonjour

 JG,  l' auteur du post mesure 1M84 , avec un Dob bien pensé il pourrait observer debout avec un 460 F4 et un 560 F3.3 en passant

 par un 500F3.7 sans soucis.

 Par contre quand tu écris "des structures plus endurantes" faut expliquer , qui par rapport a quoi ? Je pige pas bien. Si tu parles

 de Stellarzac moins endurantes qu une autre faudrait nous dire laquelle tu as manipulé.

  J-M

Share this post


Link to post
Share on other sites

Yo !

a cette question,  le truc qui allie tout au mieux ou qui concile l'irréconciliable, c'est le T400 UC/UL à F/D4.5. Bon faut se le faire mais...

- on entre dans la cours des grands, un monde nouveau est désormais accessible dans tous les domaines, CP toutes cibles confondues et planétaire. un vieux proverbe chinois ne dit-il pas que "400, c'est pas 300, mais 460 et ces vicissitudes, ce n'est qu'un chouya mieux, plus gros le nirvana vient évidemment ..."

- c'est à ma connaissance l'"optimum maxi en engin de voyage tous continents/tous sites - ce dont les "plus gros" ne peuvent se targuer - et donc de l'accès aux meilleurs ciels de la planètes sous toutes les latitudes dans toutes les conditions sans contraintes logistiques majeures.

- si c'est bien foutu, à 4.5 on a TOUJOURS les pieds sur terre, sauf pour les gens de petite taille.

En le disant autrement, que j'aime mon engin !!!!!!!

Les fantastiques engins Vernet/Géa aux mensurations du mètre étalon provoquent le frisson garanti, la larme à l’œil à grosses louches, le vertige ou tout simplement la bandaison absolue, certes,

mais verront-il un jour la Tarentule ???????

Cela étant, même sans Tarentule, je prends ces sublimissimes engins hors du communs !!!! même si pour prendre l'avion avec, c'est pas forcément évident et qui donc ne répond que de façon imparfaite à ladite question posée en termes de transport (si aérien doit être pris en compte).

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hé oui, un T400 qui se balade comme ça sans difficulté, ça fait rêver. Bien de la chance tu as ;)

 

Pour ce qui est des télescopes de série non motorisés, j'ai pu constater que les 250 représentent un bon équilibre entre performance (surtout si l'optique est bonne !) et facilité de transport et montage. En campagne l'automne dernier, j'ai vu de très jolies choses du ciel profond (M82 bien contrastée...) avec le petit Dobson 250 d'un ami. Et il ne prenait pas tant de place que ça...

Edited by Cédric Perrouriefh

Share this post


Link to post
Share on other sites

Lors de pérégrinations sur le forum, j’ai pu constater que ceux qui ci-dessus argumentent autour de leur 400mm ont généralement commencé par des diamètres plus modestes.

Il faut développer une belle expérience, pour découvrir, intégrer et accepter les avantages et les inconvénients d’un 400mm.

C’est une chose d’observer dans un club dans un gros diamètre, quand tout est déjà monté, accompagné des explications de son propriétaire, c’est autre chose lorsque l’on est seul à transporter, monter, colimater…Enfin tout ce qui fait sourire ces Astrams aguerris.

Mon expérience est qu’il vaut mieux commencer avec un 250mm, s’enthousiasmer au fur et à mesure, le maîtriser de mieux en mieux, puis… avec le temps sentir la frustration d’un diamètre qui se révèle trop juste, se mobiliser et enfin passer au diamètre supérieure.

Share this post


Link to post
Share on other sites

T'as complètement raison,

mais c'était pas la question.

Cela étant je fais parti de ceux qui pensent que, outre les vicissitudes d'un 400, commencer avec un tel diamètre est gratifiant car "on voit" des trucs qui commencent à évoquer les clichés, ce qui n'est pas le cas en dessous. En ce sens, ça donne tout de suite envie car le spectacle garanti est présent ya pas de déception. Gravir les marches pour "mériter" plus gros n'est pas forcément une obligation.

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By alanc145
      Bonjour,
       
      La question peut être débile mais selon moi (et c'est ce que je dis à mes eleves) la seule betise est de ne pas poser la question.
       
      Donc je la pose: j’ai une lunette OTA et je vais acheter une lunette guide de 50 mm. Avec quel oculaire on peut transformer cette lunette guide en chercheur pour le visuel ? Quel grossissement, quel champs ?
       
      J'ai chercher sur la toile mais je n'ai vu que des réponses sur des chercheurs transformés en lunettes guide et non l'inverse.
      Sachant qu'un chercheur coûte 40 euros et un oculaire grand angle bas de gamme 30 euros bon je me pose la question.
       
      Du monde pour m’éclairer ?
    • By guy03
      Bonjour
      J'avais lu pas de choses sur le nettoyage,le démontage des lames de schimdt ....des trucs bien stressant! Du genre si vous n’êtes pas bricoleur laisser tomber, l'appairage de la lame au remontage au 10ème de mm etc etc. Il faut un peu démystifier la chose car finalement c'est simple à faire,enfin assez simple car pour moi le plus dur aura été de bien nettoyer la lame !  
      Ma lame était devenue dégueu...grosses crasses à l intérieur,poussières,tâches genre ....on se demande ce que c'est!  Un petit nettoyage s'imposait. J'ai un C11 XLT,  démonter la lame est facile. On enlève l'anneau qui maintient la lame, ensuite les deux cales en demi cercle en "papier carton" ,  on débloque les minuscules vis BTR qui grâce à des poussoirs en téflon cale et centre la lame. 
      Le plus compliqué c'est de nettoyer correctement la lame! J'ai fait cela avec de l'eau, du coton démaquillant un peu de produit à lunette et une lingette microfibre. Ma lame à changé d'allure même si le nettoyage n'est pas parfait à 100 pour 100! J'ai toujours une ou deux petites "poussières" sur la face interne mais bon .....pas grave, le plus gros est parti.
      J'avais bien sûr pris mes repères avec des petits morceaux de papiers collant etc etc. Mais comme je suis un Gaston, il fallait bien que j'en fasse une!  Après avoir nettoyé la lame, je la repose sur le tube, la recentre avec les vis BTR, la bloque tout doux et enlève mes repères en papier. C'est là que Gaston la gaffe intervient; la propreté de la lame ne me convient pas car il reste deux trois merdouilles dessus et je la retire!!! sans avoir remis des nouveaux repaires!!
      Bref.....pas de panique je dois bien avoir une photo du télescope "vue de face" dans le portable! Je me fie donc à une images gros plan de mon tube et replace la lame à quelques millimètres près comme elle était. Je me repère à la queue d'arronde, la position  des 3 vis de collimation et à l'inscription FASTAR COMPIBLE sur le devant du miroir secondaire (qui lui n'avait pas bougé).
      Hier soir en 5 minutes j'ai recollimaté le tube sans soucis avec une étoile artificielle car trop de nuages! J'ai bien sûr hâte de viser de vraies étoiles pour peaufiner le tout. Tout ça pour dire que le démontage d'une lame de schmidt c'est pas la mer à boire. Ah oui les gants en latex sont obligatoires bien sûr!! Remettre la lame comme elle est, c'est mieux, d'où faire des repères mais tout ne se joue pas au millimètres. Vous aussi si vous avez besoin de nettoyer votre lame, faite le vous même et sans stress, ce n'est pas compliqué du tout. Il faut juste être attentif à l'ordre des choses à effectuer (pas comme moi) et cette opération peut être assez rapide. Je le redis, le plus fastidieux c'est le nettoyage car quand on regarde la lame une fois nettoyée sur la table et de nouveau quand elle est sur le tube ce n'est plus du tout la même chose!!
       
    • By astroespo
      Bonjour à tous.
      Suite à vos précieux conseils, je vous annonce la bonne réception de la lunette.
      J'avais hésité avec la version PO FT, mais à première vu, le PO APM n'a rien à lui envier. Il a même un système ingénieux de serrage par bagues conique sur les 2 coulants, très bien étudié.
      Pour les experts,  je joins le rapport fourni avec.
      Merci encore.
       


    • By tomtom45760
      Bonsoir
      Ayant eu la chance de me voir offrir cette lunette ( d'occasion) pour assouvir mon envie de découvrir le ciel de facon nomade je suis confronté à une grosse deception.
      Je la monte sur mon EQ3-2, j'y ajoute un omegon 20mm (basique mais sur mon sw 150 je voyais bien), je pointe vers la Lune et la rien, un boule floue (PO rentré ou sortie au max).
      J'ai essayé avec mes autres oculaires ( ES 6.7-10-14) rien....
      Je n'ai pas eu de renvoi coudé avec y a t il un lien???
      Merci d'avance pour vos conseils.
       
       
    • By Marc684
      Bonjour à tous,
      J'ai testé mon nouveau tube ma 72ED avec son correcteur dédié et je suis au bon backfocus de 55mm et j'ai quand même de la coma sur certains coins... (ma cam c'est une asi 1600)
      J'ai essayé de mieux visualiser le problème sur un stack d’image HA de IC1396 à l'aide de CCD inspector
      Que faire ? 
      Marc


  • Images