Recommended Posts

bonjour a tous,

d 'aprés vos expériences,quel est le diamétre de dobson le plus intéréssant en tenant compte du poid,de la facilité de transport,du confort de l observateur.

merci d 'avance.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

Bonjour, je te ferai une réponse de normand... Ca dépend!

si c'est pour que je me débrouille toute seule, 250 c'est bon pour moi, je suis une frêle astramette. Si c'est pour observer avec mon mari, le 400 nous a paru un très bon ratio, on est deux pour le balader et le monter, il n'y pas besoin de système de roulage et je suis petite mais à f/d 4, pas besoin non plus de marche-pied... Si tu as un break,  les gros de "Stellarzac Instruments" sont super, car plus on a de diamètre, plus c'est beau... Par contre, il faut que l'instrument soit vraiment optimisé pour que le plaisir ne soit pas gâché... Ce qui est bien le cas dans sa production. Il conçoit tout pour que ce soit déplaçable et montable seul et sans concession sur la qualité.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Impossible de te répondre correctement, car tout dépend de ce que tu considères comme acceptable en terme de transport, poids, confort... :-)

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Perso, je dirais que jusqu'à 300mm, c'est manipulable et transportable. Au delà, il faut des solutions hyper affutées genre carbone pour arriver à faire un truc léger, genre celui de Serge Vieillard.

Un strock 300 ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour, 

C'est en effet difficile à dire, ça dépend aussi de la taille du coffre de la voiture et des muscles qu'on a ! Et aussi de la sortie qu'on veut faire (une simple soirée ou partir pour plusieurs jours/nuits font accepter différemment les contraintes)

Pour un tube plein non démontable, la limite doit être à 300 mm. Après, faut faire un tube démontable, et là, la limite est peut être à 450 (dans mon cas). C'est déjà pénible à charger (le caisson miroir fait près de 20 kg) et tout est gros (cage notamment) et les tubes longs ( plus d'1,5 m). 

 

Edited by crabe
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

en gros j'ai un c4 picasso(désolé pour la pub),je fait une heure de route,je m 'installe pour la nuit si les conditions sont bonnes et je reviens au petit matin mais je désire remballer vite si la météo se dégrade et ne pas étre perché a l oculaire(1m84),voila çest tout.

Share this post


Link to post
Share on other sites

j'ai un 400 que je transporte seul ou pas, ça depend....

seul ça commence à faire son poids ( cage du primaire) mais c'est gérable dans le coffre de la voiture. 
plus gros je prendrais aussi un stellarzac j'ai pu voir le montage d'un 560... c'est plus facile que mon 400 ! 
donc c'est variable suivant le modèle du dobson... 

 

en industriel un 400 c'est déjà gros ( flextube) et le 500 SW est plus facile niveau transportabilité .... donc la question est vraiment difficile a répondre simplement ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon moi c'est un XX14i Orion, un truss tube de 355mm de diamètre.

Ce n'est pas ce qui se fait de plus léger (télescope industriel) mais il est entièrement démontable, y compris la base (rocker).

C'est plutôt bien foutu et les vis (nombreuses) de fixation des divers éléments sont prisonnières (pas de risque de perte dans le noir), l'élément le plus lourd : le demi-tube qui contient le miroir primaire (genre grosse soupière!) et l'élément le plus encombrant : le plateau qui soutien le rocker.

Montage complet en 15 minutes environ (sans la collimation), démontage en 10 minutes.

C'est optimisé transport mais pas comme celui d'un artisan (différence en poids et nombre des éléments séparés en particulier), pour la voiture aucun souci et la mienne n'est pas grande du tout.

Edited by zirkel 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les deux!!! plus souvent assis, je fais 1M81 et du coup cette hauteur me va bien,  j'utilise une chaise de repassage achetée chez Lidl, réglable en hauteur.

Tout dépend de la hauteur de ton scope en fonction de l'objet observé en fait... au zénith c'est debout.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Christophe pierre a dit :

bonjour a tous,

d 'aprés vos expériences,quel est le diamétre de dobson le plus intéréssant en tenant compte du poid,de la facilité de transport,du confort de l observateur.

merci d 'avance.

 

Etant donné qu'un des critères de base n'est pas présent dans la liste, il faut se lâcher, et s'acheter le meilleur au monde. Et ça tombe bien il est français.

 

La réponse à la question est ainsi plus qu'évidente.

 

Le petit 560 de chez Stellarzac Instruments: avantage on peut le sortir du coffre d'une main. Mais personnellement je trouve que c'est dommage il reste de la place dans le coffre:

 

stellarzac560-325-5.jpg?w=593&h=445

 

Sinon le 711 ou 760, là ça commence à causer, et au moins le coffre est rempli, et avec la rampe c'est sorti et installé en 10 minutes maxi (mais bon il faut les deux mains):

 

t711-st.jpg?w=593&h=445

 

Tout est là: http://www.stellarzac.com/stellarzac_instruments.html

 

Sinon il y a les concurrents, mais c'est moins bien (enfin c'est mon avis et je le partage comme on dit).

 

Jean-Marc

 

EDIT: mince grillé par Maïcé je n'avais pas vu qu'elle avait déjà donné le nom !

 

Edited by JMBeraud
  • Like 1
  • Love 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Voir le site ci-dessus, le numéro de téléphone doit y être. Mais bon le prix ne faisait pas partie de tes critères !

 

Là on est dans le (très) haut de gamme.

Edited by JMBeraud

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon là on ne joue plus dans la même cour...

... Fred à quand le mien !!! xD

@Christophe pierre si ton budget est sans limite fonce chez Stellarzac c'est clair.

@JMBeraud quelle idée de te pointer avec un truc pareil ! comment tu veux que je lutte là :$

Edited by zirkel 2
  • Like 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, zirkel 2 a dit :

@JMBeraud quelle idée de te pointer avec un truc pareil ! :$

:) Si pas de critère de prix, je prends le top. On ne vit qu'une fois (jusqu'à preuve du contraire).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et je n'ai pas mentionné le modèle du dessus ! Et entre nous étant donné le boulot et surtout ce qu'il reste entre les mains, c'est donné. Une machine à remonter le temps grand luxe, qui n'en voudrait pas?

Edited by JMBeraud
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 11 heures, zirkel 2 a dit :

Bon là on ne joue plus dans la même cour...

... Fred à quand le mien !!! xD

  Bonjour

 Je pense que si tu veux que Fred t' en fasse un , il lui faudra d' abord une commande.:) Ya plus qu' a...:D

 Comme le dit Jean- Marc  , si le critère de base n' est pas présent , faut se lâcher, on a qu' une vie.

 Perso j' ai sauté le pas et ne regrette en rien ce que Fred m' a livré. Un bijou et une facilité d' emploi incroyable.

  JM

 

 

 

 

  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir,

 

Il y a en effet tout un tas de paramètres, notamment comme cela a été souligné aussi la différence entre des Dob du commerce et des Dob artisans.

 

Me concernant, le cahier des charges avait été défini au départ pour un 500 à F/D 4 qui devait absolument tenir dans une petite citadine. Après "maturation" pendant plusieurs mois, recherche sur les forums y compris US et discussion avec plusieurs astrams, peser les pour et les contre, cela s'est terminé par un 460 à F/D 3,7. Je peux le charger/décharger seul, la partie la plus lourde étant le miroir primaire qui pèse exactement 13,7 kg. Le court rapport F/D permet d'observer au zénith sans marchepied alors qu'il m'en aurait fallu un pour un 500 à F/D 4.

 

Bon ciel !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un tube plein jusqu'à 200mm ok pour transporter / manipuler seul, je pousserai à 250mm pour les costauds mais attention au dos fragiles ! Enfin en gros dobson, pour moi le bon compromis c'est 400mm f/4 comme ça on reste les pieds sur terre, plus gros et on a besoin d'un marche pied ... sinon Stellarzac c'est bien mais pas pour tous les budgets, les autres concurrents sont vraiment très bien, peut être des structures plus endurantes aussi et après il en reste encore pour les oculaires ;) 

Share this post


Link to post
Share on other sites

  Bonjour

 JG,  l' auteur du post mesure 1M84 , avec un Dob bien pensé il pourrait observer debout avec un 460 F4 et un 560 F3.3 en passant

 par un 500F3.7 sans soucis.

 Par contre quand tu écris "des structures plus endurantes" faut expliquer , qui par rapport a quoi ? Je pige pas bien. Si tu parles

 de Stellarzac moins endurantes qu une autre faudrait nous dire laquelle tu as manipulé.

  J-M

Share this post


Link to post
Share on other sites

Yo !

a cette question,  le truc qui allie tout au mieux ou qui concile l'irréconciliable, c'est le T400 UC/UL à F/D4.5. Bon faut se le faire mais...

- on entre dans la cours des grands, un monde nouveau est désormais accessible dans tous les domaines, CP toutes cibles confondues et planétaire. un vieux proverbe chinois ne dit-il pas que "400, c'est pas 300, mais 460 et ces vicissitudes, ce n'est qu'un chouya mieux, plus gros le nirvana vient évidemment ..."

- c'est à ma connaissance l'"optimum maxi en engin de voyage tous continents/tous sites - ce dont les "plus gros" ne peuvent se targuer - et donc de l'accès aux meilleurs ciels de la planètes sous toutes les latitudes dans toutes les conditions sans contraintes logistiques majeures.

- si c'est bien foutu, à 4.5 on a TOUJOURS les pieds sur terre, sauf pour les gens de petite taille.

En le disant autrement, que j'aime mon engin !!!!!!!

Les fantastiques engins Vernet/Géa aux mensurations du mètre étalon provoquent le frisson garanti, la larme à l’œil à grosses louches, le vertige ou tout simplement la bandaison absolue, certes,

mais verront-il un jour la Tarentule ???????

Cela étant, même sans Tarentule, je prends ces sublimissimes engins hors du communs !!!! même si pour prendre l'avion avec, c'est pas forcément évident et qui donc ne répond que de façon imparfaite à ladite question posée en termes de transport (si aérien doit être pris en compte).

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hé oui, un T400 qui se balade comme ça sans difficulté, ça fait rêver. Bien de la chance tu as ;)

 

Pour ce qui est des télescopes de série non motorisés, j'ai pu constater que les 250 représentent un bon équilibre entre performance (surtout si l'optique est bonne !) et facilité de transport et montage. En campagne l'automne dernier, j'ai vu de très jolies choses du ciel profond (M82 bien contrastée...) avec le petit Dobson 250 d'un ami. Et il ne prenait pas tant de place que ça...

Edited by Cédric Perrouriefh

Share this post


Link to post
Share on other sites

Lors de pérégrinations sur le forum, j’ai pu constater que ceux qui ci-dessus argumentent autour de leur 400mm ont généralement commencé par des diamètres plus modestes.

Il faut développer une belle expérience, pour découvrir, intégrer et accepter les avantages et les inconvénients d’un 400mm.

C’est une chose d’observer dans un club dans un gros diamètre, quand tout est déjà monté, accompagné des explications de son propriétaire, c’est autre chose lorsque l’on est seul à transporter, monter, colimater…Enfin tout ce qui fait sourire ces Astrams aguerris.

Mon expérience est qu’il vaut mieux commencer avec un 250mm, s’enthousiasmer au fur et à mesure, le maîtriser de mieux en mieux, puis… avec le temps sentir la frustration d’un diamètre qui se révèle trop juste, se mobiliser et enfin passer au diamètre supérieure.

Share this post


Link to post
Share on other sites

T'as complètement raison,

mais c'était pas la question.

Cela étant je fais parti de ceux qui pensent que, outre les vicissitudes d'un 400, commencer avec un tel diamètre est gratifiant car "on voit" des trucs qui commencent à évoquer les clichés, ce qui n'est pas le cas en dessous. En ce sens, ça donne tout de suite envie car le spectacle garanti est présent ya pas de déception. Gravir les marches pour "mériter" plus gros n'est pas forcément une obligation.

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Looney2
      Ok il est 5h du matin au Québec, 4h de route pour voir une comète sur le déclin qui a perdu beaucoup de sa luminosité depuis 4 jours... Bientôt un adieu à la belle même si elle reste photogénique.
      Du coup, les nuages à l'horizon aidant, on s'amuse sur une cible facile histoire de voir ce qu'il a dans le ventre ce Skyguider d'iOptron pour un peu de ciel profond. Alors c'est parti sur M31 !
      27x1mn à 800ISO à f/3.2 et 200mm de focale, une recette éprouvée... Bon ben ça bronche pas, croppé d'environ 10 pixels pour 30mn de poses (j'ai jeté 4 poses avec des passages nuageux).
      Y'a plein d'étoiles dans un ciel noir c'est dingue ! J'aime ça l'astro sans prise de tête : mise en station 2mn, intervallomètre pour aller voir les copains pendant que ça pose... Ciflard et Laguiole (dédicace à Mario et Brice)...
      Un petit script de Siril à 4h35 du matin et une finition sous PS...
      Tzigidou comme on dit icite !
       

    • By Simon Fabre
      Bonjour à tous,
       
      Pour faire suite à mon post d'août, où je me suis retrouvé pendant mes vacances à devoir reprendre le réglage du jeu en delta sur ma G11.
      Le jeu est bien réglé depuis et ça fonctionne très, plus de surchauffe moteur !
       
      Je m'étais rendu compte que les vis étaient à moitié massacrées côté déclinaison:
      Les empreintes 6 pans étaient très déformées, probablement par un essai de desserrage à la clé Allen métrique, avant que je n'en prenne possession.
       
      J'ai pu heureusement desserrer et resserrer pour le réglage une fois au mois d'août, depuis je n'y ai pas retouché.
      Je dois cependant réapprovisionner deux vis neuves, si jamais je devais reprendre le réglage de de ce jeu. 
       
      J'ai parcouru quelques pages sur le web, mais pas moyen de trouver l'info des cotes de ces vis. Ici une photo prise sur la page Losmandy:

       
       
      Et je n'ai pas envie de prendre le risque de les démonter pour les mesurer, si je les foire, je suis cuit pour l'opposition martienne!! 
      Alors si quelqu'un parmi vous avait l'extrême bonté de me communiquer les cotes, diamètre et pas, je pourrais de ce pas m'en acheter une petite paire.
      Vous remerciant infiniment. 
       
      Bien à vous.
      Simon
    • By dfremond
      Bonjour
      J'ai un flextube et, comme beaucoup de ceux qui en possedent, j'ai des soucis de saccade survenant (surtout) dans le mouvement azimutal en poursuite sidérale, et seulement à cette vitesse. Quand je mets en vitesse rapide, les saccades, accompagnées d'un petit craquement, disparaissent et reprennent dés l'entrainement de poursuite "normal" repris. J'ai remarqué de nombreux topics en parlant sur differents sites d'astronommie amateur, sans trouver de solutions claires. A noter que le bruit n'est pas constant, et un peu capricieux, et réapparait souvent au moment le plus embetant. Ce n'est pas le bruit qui est le souci, mais c'est qu'il y a une saccade dans l'entrainement et que ça donne une trainée à ce moment pendant la capture. Surtout à forte focale, donc tres gènant en astrophoto planétaire......  J'avais cru, à un moment, qu'il s'agissait d'un souci dû au  joint en mousse qui entourre le mecanisme et le protege, au niveau du socle, car ça fait vraiment penser à du plastique qui colle, mais ce n'était pas ça. J'ai demonté le socle et ses differentes pieces (deux plaques d'alu circulaires, avec entre les deux un grand roulement à rouleaux en plastique(et roulements metaliques bien sur). J'ai longtemps etait persuadé que ça venait de là car le graissage a diminué le phénomene. Maintenant je sais pourquoi! Mais ce n'était pas la solution.
       
      Le probleme residait dans les roulements de la vis sans fin! et à cause d'un mauvais réglage du mecanisme de débrayage!! Un trop fort ou trop faibel serrage porvoque des saccades, soit en exagerant le frottement au niveau des roulements, soit en provoquant de petits débrayages intempestifs! CE REGLAGE EST FONDAMENTAL!   Il a fallu que je démonte "la boite de vitesse", le reducteur du moteur, pour m'en rendre compte.  C'est sous le gros capot noir a démonter.
       

       
       
      On se retrouve avec le bloc moteur fixé sur la boite reducteur, elle meme fixée avec deux vis sur un support metallique, et sur l'"axe de la vis sans fin.
       

       
      Pour avoir accés facilement aux reglage de la vis de debrayage (en noir), il faut d'abord devisser la boite reductrice du support en enlevant deux vis et en le basculant vers le haut 
       
       

       
       
      il faut se munir d'une clé de 10 une cle de 11 et une clé allen .
      D'abord, il faut regler l'amplitude du debrayage pour qu'elle soit suffisante pour libérer la roue dentée, en le controlant à la main. ensuite la bloquer avec le contre écrou.
       
       
       
      ensuite, il faut regler la tension du ressort, et controler la dureté du debrayage en forçant sur la monture. il faut qu'il y ait une certaine résistance.
       ensuite, remontage du bloc moteur-reducteur sur son support, avec les deux vis.
       
       
      Quand j'ai démonté le boitier  du reducteur (j'ai tout demonté... je n'ai pas fait de photo sur le moment, et il etait trop tard pour en faire une fois remonté), j'ai enlevé tous les pignons, sauf celui qui est solidaire de la vis sans fin.  Meme en ayant bien graissé l'axe, et en ayant liberé le frein  pour désolidariser le scope de l'entrainement, j'ai remarqué que faire tourner ce pignon avec ,la main, provoquait exactement les saccades à basse vitesse, et elles disparaissaient a grande vitesse! Le probleme se situe donc sans aucun doute dans cette piece!  Il y a quelquechose de collant dans l'axe. J'ai tout graissé, et malgré tout il y avait encore du 'collage" Je me suis interessé ensuite au mecanisme de debrayage , avec son ressort, dont le role et de faire patiner la vis sans fin en l'ecartant si le telescope resiste trop pour ne pas tout casser. Il y a une vis Allen dont le role et de definir la distance de debrayage, pour laisser la vis sortir des dents et patiner. Il y a aussi un ecrou et un contre ecrou pour tendre le ressort. C'est là que ce situe , entre-autre, le probleme. Si le ressort est trop serré, il ecrase la vis sur ses roulements, et ça colle, donne des saccades. si elle n'est pas assez serrée, les petites variations de resistances du plateau tournant, provoquent des debrayages partiels, et des saccades aussi dans l'entrainement. Tout est encore exageré si le plateau resiste trop, d'ou l'amélioration quand on le graisse. Ce reglage de vis de débrayage est fondamental. Maintenant je n'ai AUCUN soucis, en tout cas "indoor". J'espere le constater aussi lors de ma prochaine session. 
      Mais j'avais tellement galeré pour trouver que je souhaite paratager cette decouverte avec ceux qui auraient ce problème.  Bon, vous êtes responsables, ne démontez que si vous vous sentez capable de tout remonter correctement. Mais l'amélioration est vraiment efficace chez moi!
       
       
      Bon courage si ça vous tente!  Et bon ciels!
       
    • By ZeMrHyde
      Bonjour,
       
      Bien qu'il y ait moults topics sur les forums US/UK, est ce qu'il y aurait des utilisateurs FR qui auraient tenté l'aventure, notamment en imagerie planétaire "HR", avec ces tubes Cassegrain en 6" ou 8" ? 
      J'ai joué de la fonction recherche mais je n'ai rien trouvé de probant ici  
      J'ai compris qu'ils étaient fabriqués par GSO et redistribués sous diverses marques comme Kepler, TS-Optics, Orion, Omegon, etc...
      Pourquoi on en voit pas tant que ça ? tubes trop récents encore ? la mécanique perfectible et la collimation ardue ? l'optique bof bof ? 
      Ils se placent comment face à la concurrence ? Je pense pour le 6", les mak150, C6, et pour le 8", les C8, Vixen VMC, voire mak180
      Oui un mewlon180 (ou +) fera toujours mieux, mais c'est pas le même budget  
       
      Je vous avouerai que dans un coin de ma tête, ils me semblent être une option intéressante d'upgrade pour remplacer mon petit mak127 en ayant un budget "serré"  
       
      Des avis et/ou retours sur ces Cassegrains ? 
    • By COM423
      Bonjour,
       
      Je fais encore appels à vos retours d'expérience sur le terrain.
       
      Pour un Newton à F/4 (200 mm ou peut-être 250 mm), quel correcteur de coma est le meilleur :
      Correcteur de coma GPU pour Newton F/4 coulant 50,80mm (M48) - Sky-Watcher ? ou Correcteur de coma 0,95x MaxField pour Newton - TS ? autre ?  
      Merci
  • Upcoming Events