guillau06

Mak 127 vs 100ED pour la lune

Recommended Posts

4 hours ago, guillau06 said:

 

Inconvénients du Mak 127:

 

Focale importante pour le CP

 

 

Beaucoup de gens font du ciel profond au 200/1200 (Dobson ou C8 avec réducteur). 1500mm ce n'est que 300mm de plus. En visuel, le Mak conviendra bien au CP non diffus, type étoiles doubles, amas et NP. Pour les objets diffus type galaxies et nébuleuses, il sera en retrait par rapport à un instrument 100/550.

 

A titre personnel, je trouve qu'il est plus simple qu'un instrument à ouverture égale offre de la focale plus que du champ, car il est plus commode d'augmenter le champ avec un oculaire plus grand qu'augmenter la focale avec un oculaire minuscule. Surtout si ta monture tremble un peu, l'objet va continuellement sortir du champ si tu compenses le manque de focale par un oculaire très court. De plus, pour les télescopes, la focale est souvent gage de qualité car c'est en grossissant que l'on peut juger la qualité d'une optique, pas par le champ. Non applicable aux lunettes, surtout apochromatiques, qui sont excellentes optiquement.

 

Par contre avec seulement 550mm, tu pourrais vite manquer de puissance en visuel (très bien en astrophoto grand champ en revanche), et f/D 5, ça commence à être agressif sur l'optique, d'où la nécessité d'oculaires assez haut de gamme pour encaisser le faisceau sans aberrations. Ces lunettes sont optimisées astrophotographie plutôt que visuel, les formules optimisées purement visuel ont des rapports f/D plus longs.

 

Je me sépare d'un Newton 130 f/D 5 au profil d'un Mak 127 pour cette même raison, le Newton n'a pas fait ses preuves par manque de focale (là aussi c'est en grossissant que l'on voit la différence qualitative avec le Mak), surtout avec de la pollution lumineuse où grossir permet de retrouver du contraste en éteignant le fond de ciel.

 

29 minutes ago, babar001 said:

 

Voir, entre autre, le livre d'Anfré van der Elst "Guide du matériel d'observation de l'astronome"

L'obstruction joue comme une aberration (sphéricité? je ne me souviens plus bien) .

 

Certes, mais c'est ici la formule que tu emploies qui me laisse sceptique. Tu soustrais des diamètres plutôt que des aires, et en plus la fonction de transmission n'est pas linéaire. Pour que le contraste calculé d'un 127mm approche d'un instrument 50% plus petit, 2.5x moins lumineux et 65% moins résolvant, il y a pour moi baleine sous gravillon dans la formule.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com
il y a 25 minutes, spectrahm a dit :

Certes, mais c'est ici la formule que tu emploies qui me laisse sceptique. Tu soustrais des diamètres plutôt que des aires, et en plus la fonction de transmission n'est pas linéaire. Pour que le contraste calculé d'un 127mm approche d'un instrument 50% plus petit, 2.5x moins lumineux et 65% moins résolvant, il y a pour moi baleine sous gravillon dans la formule.

 

Ben oui pour le contraste c'est comme ça et pi c'est tout ;)  Va lire le bouquin  ;)

 

  • Like 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour, 

il y a 29 minutes, spectrahm a dit :

Beaucoup de gens font du ciel profond au 200/1200 (Dobson ou C8 avec réducteur). 1500mm ce n'est que 300mm de plus. En visuel, le Mak conviendra bien au CP non diffus, type étoiles doubles, amas et NP. Pour les objets diffus type galaxies et nébuleuses, il sera en retrait par rapport à un instrument 100/550.

 Le pb n'est pas vraiment la longue focale du mak, mais son rapport/diamètre. Ne pouvant recevoir que des oculaires 1"1/4, le champ limite est de 1,1° avec une pupille de sortie assez petite (3.3mm avec un 40mm/40°) ça réduit quand même bien sa polyvalence /à un diametre plus important (par exemple, un 200/1200 aura au même grossissement une pupille de sortie de 5.3mm) la 100ed possède un po 2" ce qui permet des oculaires dont la focale est plus large et le champ plus grand que le mak, et si on reste sur du 1"1/4, avec un 40mm/40°, elle est à 4.4mm de pupille et 1,7° de champ reel. Il y a quand même plus de possibilités avec la 100ed (et pourtant j'ai beaucoup aimé observer avec mon mak 127 et j'aime beaucoup mon mak 150) et guillau06 met "l’emmener sous un bon ciel l’été et faire un peu de ciel profond." dans son cahier des charges.

Edited by guilaume

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai eu l'occasion de comparer une Apo de 110mm et un mak 127 le même soir il y a des années.

En résolution (cible saturne, quelques doubles), le mak est devant, ou a égalité, et en luminosité la lunette l'emporte grâce à de meilleurs traitements de surface et à l'absence d'obstruction. On ne s'en rend compte que lorsque les deux instruments sont cote à cote et il y a une grosse différence. Bien plus que ce qui est du a l'obstruction donc pour moi c'est la reflectivité "basique" (84% ?) qui est en cause. Passer à une reflectivité haut de gamme (>96~98%) si elle est possible, fera beaucoup gagner.

Donc pour moi, en lunaire, fortement contrasté, clairement le mak sera un atout de part son diamètre plus important.

La buée, si elle doit se manifester se manifestera tout autant sur la lunette (ou alors il y a là un phénomène magique qui m'échappe).

Le mak marche pas mal sur certains objets compacts également et, j'ai eu une vision de M31 extraordinaire au mak 127 (barres de poussières sur plusieurs champs de large).

 

Par contre, si l'encombrement n'est pas un problème, que tu veux faire autre chose que du planétaire, ... et que tu a le double du budget du mak, la lunette peut avoir des arguments que le mak n'a pas : le champ énorme d'un réfracteur (> 4,5° sur le ciel avec ma 80ED). Mais bon, pour ce prix tu passe au mak 150mm qui (re)prendra le large mais peut être trop lourd pour la monture.

 

Marc

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

En absolu la lunette est sans aucun doute supérieure; après c'est vrai que le mak est mieux...

Voilà ! T'as voulu lancer une pierre dans la ruche... t'es servi !  xD

Jean Marc

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Citation

Je cherche un instrument pour mettre sur une petite AZ4 a sortir vite fait sur le balcon pour regarder la lune, et aussi pour l’emmener sous un bon ciel l’été et faire un peu de ciel profond.

 

Je n'avais pas fait attention a cet élément, la 100 ED à F9 ne passera pas sur une AZ4, c'est déjà juste sur une ES Twilight I optimisée.

Là il vaut mieux le Mak 127.

 

Pour donner une idée, ma 100 ED sur la Twilight I :

 

Lunette_Orion100ED (1).jpg

Edited by zirkel 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est vrais qu'elle est longue cette lunette o.O

Elle passera sur l'az4 pour du grand champ, mais si je peux pas grossir sur la lune sans que ça vibre, c'est beaucoup moins intéressant !

Le but principal de cette instrument c'est quand même du lunaire depuis le balcon, donc je pense partir sur le Mak 127. Si j'ai envie de grand champ , j'ai la quadruplet 65Q qui peut servir même si elle est plus optimisé photo, ou bien les 10x50. 

 

J'ai regarder les Maksutov et même si il est plus cher j'ai une préférence (esthétique) pour le Orion Apex. 

Je sais pas si c'est exactement le même que le SW , car il a 1540 de focale et le SW a 1500.

 

Merci pour toutes ces infos en tout cas.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 20 heures, spectrahm a dit :

Si je m'en tiens uniquement aux rapports d'aire, une différence de 33% d'aire entraîne ici une réduction équivalente de 6% de diamètre, soit environ 120mm

1-En terme de surface collectrice ton calcul est bon. Dans ce cas et seulement dans ce cas on peut dire que l'obstruction est négligeable. Mais n'est pas le seul critère qu'il faut regarder.

2-Quant on parle de contraste l'obstruction de 33% n'est pas du tout négligeable et le calcul Babar001 est exacte. Le Mak127 donnera une image contrastée équivalente a une lunette de 85 mm

3- le taux de transmission lumineuse du Mak127 sera de 80% ( j'ai pris 95% pour la réflexivité des surfaces, je n'ai pas trouvé le chiffre exacte, je suis peut-être trop optimiste, bon bref), tandis que celui de la lunette ED sera au minimum de 90% et c'est plutôt vers 95% pour les APO

- Avec 90% pour la réflexivité des surfaces, le taux de transmission, est de 72 %

- Avec 84% pour la réflexivité des surfaces, le taux de transmission, est de 63 %

Oui la lunette de 100 mm ED donnera de meilleures images planétaire /Lunaire que le Mak127 et même en CP ;-)

Edited by jm-fluo

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir

 

Je connais les deux instruments... ;) 

Je n'ai pas gardé le Mak127. Il faut dire que j'ai le Mak102 et le M 603.  J'ai aussi une fluo Vixen 102/900 et même une Clavé 100/1500.

La 100 SW ED, j'ai observé plusieurs fois avec et je l'ai étalonné par rapport à ce que j'ai. C'est déjà une belle lunette qui se met vite à température. (j'ai aussi sa petite soeur la 80ed ;) )

 

Si on tient compte  soit du prix, soit de l'encombrement le Mak127 est le meilleur choix. En imagerie planétaire, il sera également très bon.

Maintenant pour le stricte visuel, la  100Ed est un tout petit peu devant. Ce n'est pas du "je crois que, je pense que..." c'est vu, constaté sur le terrain.

Que ce soit sur les planètes, la Lune , la 100ed donnent des images très légèrement  plus ciselées.

En fait cela ne m'a pas  surpris, car j'avais déjà constaté cela  en comparant deux de mes autres instruments : La 80ed et le Mak102 ;) 

Le Mak ne démérite pas car c'est quand même serré  en visuel.

Vu la faible différence de perf en visuel,  je ne sais pas  si le jeu en vaut la chandelle...

 

Pierre-Jean

 

 

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir à tous,

avant de voir ce sujet, je viens de poster dans les débutants sur le Mak 127. C'est marrant justement puisque je possède les deux depuis peu, j'étais curieux de voir ce fameux Mak 127 en face de la 100/900 ED et, pour résumer : il faut les 2 :D. La lunette en fait un max en CP par rapport au Mak (127, les autres diamètres je ne sais pas...), par contre sur la lune, le Mak dégage sa race :x... Au niveau encombrement, même si la lunette est longue, elle se manipule assez aisément vu son poids (3 kg), mais dans un sac à dos, le Mak l'emporte bien sûr (30 cm). Bref : comme je l'ai dit, il faut les deux, deux set-up très faciles à manipuler, à monter/démonter en quelques secondes. Bon au niveau du prix c'est pas le même par contre…

 

Comme dit plus haut : c'est du vu, constaté sur le terrain, après ça reste mon petit point de vue ! Chacun voit midi à sa porte...

 

Bonne soirée,

Franck

Edited by Franck_77

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 21 heures, aubriot a dit :

je ne vois pas pourquoi un mak 127 serait plus long à mettre en température qu'une lunette de 100mm . tous les deux sont des tubes fermés .O.o

Bonjour, 

il semble que la mise en temperature plus longue pour un mak/une lunette provient du tube de baffle qui traverse le primaire

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, Sébastien Lebouc a dit :

Si tu n'es pas à 2 mois près, y a toujours en vente dans les destockages de ....

OU :D

mais sur la quantité il y en avait pas mal avec des aberrations  et bien souvent de la même marque.o.O

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, Franck_77 a dit :

il faut les 2 

En-dessous d'une dizaine d'instruments de toutes les façons (Newton petit et grand diamètres, SC petit et grand diamètres, petit Mak, lunette à petite et grandes focales, lunette Apo, monture alt-az et monture eq.), on a pas assez de matériel pour pourvoir adapter à toutes les types d'observations possibles...

  • Like 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu oublies plusieurs bonnes paires de jumelles de tous diamètres !... xD

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 17 heures, BL Lac a dit :

on a pas assez de matériel pour pourvoir adapter à toutes les types d'observations possibles...

C'est vrai que petit à petit, l'oiseau fait son nid. L'expérience aidant petit à petit, le nid devient petit à petit, petit lui aussi ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour, 

Bon j'ai pris ma décision entre le Mak 127 et la 100ed 9_9 

La décision n'a pas était simple, les deux on leurs avantages et inconvénients !

Finalement...

J'ai pris un Mak...oui mais un 150 :x

 

IMG_20191031_174731.thumb.jpg.850e14cf52ec08b320a1b297ade9805c.jpg

 

IMG_20191031_174852.thumb.jpg.eecafce3ff959d655ba31cc1c8011957.jpg

 

Qu'en pensez-vous vous :D

 

Il fait gros sur l'az4 ! Le tube fait 200 de diamètre c'est pour ça, mais c'est bien un 150!

Niveau poids, sans chercheur il fait 4,6kg.

 

Les optiques étaient propre, mais il avait besoin d'un coup de polish sur la carrosserie !

 

J'ai commandé un Telrad et un beau RC en quartz, digne de cette belle optique.

 

Reste plus qu'à essayer tout ça, mais vu la météo c'est pas pour demain....!

 

Merci en tout cas pour tout vos conseils ;)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ahhhhhhhhhhhh mais tu n'as pas choisi n'importe lequel :)

De l'optique Russe sivouplait ;)

Normalement, tu devrais être comblé ;) j'ai son grand frère en 200mm ;)

Mais comme toujours chaque nouveau super matos apporte son lot de pluie :)

Pas grave, on attendra ;)

Bonne soirée,

AG

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sympa ce tube . Un rumak.reste a verifier sa collimation avec un filtre vert.

Edited by aubriot
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Au fait, on peut tourner le problème comme on veut, surtout pour ce Mak, une ouverture de 127mm sera toujours supérieure à 100mm, la lunette est aussi concernée par les principes optiques.

Trop grande focale ?!

Parlez en à Serge (Vieillard), il vous dira à quel grossissement indécent il travaille le plus souvent pour exécuter ses fabuleux dessins dans le ciel profond !

C'est rigolo ce cliché sur la grosse focale, il faut savoir que le contraste de l'objet augmente avec le grossissement, avec évidemment un très bon oculaire, et donc sa perception devient plus aisée sur le fond du ciel. Fred ( Burgeot) peut en témoigner si ce n'est pas déjà fait, j'ai pas tout lu. :ph34r:

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 55 minutes, guillau06 a dit :

Finalement...

J'ai pris un Mak...oui mais un 150 :x

 

C'est un très bon choix, 150 mm vs 100 mm là l'écart est important avec la 100 ED.

Bonnes observations!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oups j'avais pas vu que Guillaume avait fait le pas. Toutes mes félicitations, ce 150mm présente un écart non négligeable sur l'ouverture !

Faudra juste une mise en température plus rigoureuse du coup.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, mais pour la mise en température, comme le tube est court et trapu, il doit passer sur un rebord de fenêtre, voire dans le frigo (ou chambre froide du boulot :ph34r:)

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, ValereL a dit :

Au fait, on peut tourner le problème comme on veut, surtout pour ce Mak, une ouverture de 127mm sera toujours supérieure à 100mm, la lunette est aussi concernée par les principes optiques.

C'est évident sur le plan de la surface collectrice  !! seulement  ;-)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By ZeMrHyde
      Bonjour,
       
      Bien qu'il y ait moults topics sur les forums US/UK, est ce qu'il y aurait des utilisateurs FR qui auraient tenté l'aventure, notamment en imagerie planétaire "HR", avec ces tubes Cassegrain en 6" ou 8" ? 
      J'ai joué de la fonction recherche mais je n'ai rien trouvé de probant ici  
      J'ai compris qu'ils étaient fabriqués par GSO et redistribués sous diverses marques comme Kepler, TS-Optics, Orion, Omegon, etc...
      Pourquoi on en voit pas tant que ça ? tubes trop récents encore ? la mécanique perfectible et la collimation ardue ? l'optique bof bof ? 
      Ils se placent comment face à la concurrence ? Je pense pour le 6", les mak150, C6, et pour le 8", les C8, Vixen VMC, voire mak180
      Oui un mewlon180 (ou +) fera toujours mieux, mais c'est pas le même budget  
       
      Je vous avouerai que dans un coin de ma tête, ils me semblent être une option intéressante d'upgrade pour remplacer mon petit mak127 en ayant un budget "serré"  
       
      Des avis et/ou retours sur ces Cassegrains ? 
    • By COM423
      Bonjour,
       
      Je fais encore appels à vos retours d'expérience sur le terrain.
       
      Pour un Newton à F/4 (200 mm ou peut-être 250 mm), quel correcteur de coma est le meilleur :
      Correcteur de coma GPU pour Newton F/4 coulant 50,80mm (M48) - Sky-Watcher ? ou Correcteur de coma 0,95x MaxField pour Newton - TS ? autre ?  
      Merci
    • By Chris20
      salut à tous,
       
      je commence par ma session du 22 entre deux orages,j'ai profité d'une éclaircie en croisant les doigts pur le matériel,heureusement le ciel est resté clair juste au dessus d'AFA,il y avait des éclairs tout autour pendant que je shootais.
       
      donc le C9 tente de se défendre,il gonfle le torse,me montre des étoiles parfaites(la veille je vérifiais la collim et je voyais parfaitement le 1er anneaux autour de l’étoile focalisée .....en filmant ) mais la concurrence est vachement rude ces derniers jours,c'est une avalanche de magnifiques images que nous voyons en ce moments.
       
      j'ai gardé deux versions,toutes deux présentées en taille réelle et resize plus petit pour un rendu plus joli,et oui les gros diamètres je les laisse au 300 et 350 .
       
      voici une version suivie de son resize 


       
      puis l'autre 
       
       
       
       
       

       
      petite précision sur le voile polaire,il devient bleu dès qu'on touche légèrement à la saturation donc ce n'est pas volontaire.
       
       
      Pour en revenir au titre regardez ce que j'ai reçu hier 

      oups désolé elle est grosse la photo!
       
       
      en fait l'autre jour Sauveur au détour d'une discussion me dit "tu as vu Damian Peach vend son mewlon ?dommage il est un peu cher."
       
      il m'a envoyé l'annonce ,j'ai réfléchis une petit heure et me suis dit que même à ce prix ça restait moins cher que d'acheter un autre téléscope et la monture qui va avec  et j'ai envoyé un message à Damian.
      très sympa d'ailleurs.
      on a essayé de noyer le poisson avec Sauveur pour faire la surprise mais j'avoue que c’était tentant de le dire avant.
       
      prochaine étape collimation du nouveau tube (j'ai vérifié hier soir ,pas bon).
       
      on a encore de belles soirées astro en perspective avec Sauveur 
       
      Bonne journée.
       
      bon ciel!
       
      Christophe 
       
       
       
       
       
       
       
       
       
    • By COM423
      Bonjour,
       
      Je sais que ce sujet a déjà été abordé et j'ai bien sûr auparavant  fouiné sur le forum et au-delà.
      J'ai eu un Newton comme premier instrument (76/700) il y a fort longtemps à une époque où je ne savais même pas ce qu'était une collimation.
      Puis je suis passé sur des Schmidt-Cassegrain et j'ai fini par franchir le pas, non  sans appréhension et au bout de longues années. Pas si compliqué finalement sur ce type d'instrument, où on intervient juste sur les 3 vis du secondaire et une simple clef Allen suffit !
       
      Si je pense avoir compris les principes de la collimation des Newton, la mise en pratique me semble nettement plus complexe.
      Désolé de mes questions qui paraîtront sans doute naîves pour ceux qui maîtrisent le sujet, mais en matière de collimation de Newton je suis donc un débutant complet...
       
      J'ai du mal à comprendre deux choses :
       
      1/ Dans quel ordre on doit faire les règlages :
      d'abord le primaire ? d'abord le secondaire ? un va-et-vient entre les deux ?  
      2/ Et je suis complètement perdu dans le choix des outils de collimation, il y en a tellement...
      Est_ce juste une affaire de goût personnel, ou bien sont-ils vraiment complémentaires et il les faut tous ?
      Je pense en pratique à ces accesoires :
      collimateur concentrique (https://www.pierro-astro.com/materiel-astronomique/accessoires-astronomie/collimation/collimateur-concentrique-coulant-50,80mm_detail) collimateur laser (https://www.pierro-astro.com/materiel-astronomique/accessoires-astronomie/collimation/collimateur-laser-hotech-1,25-sca-avec-centrage-parfait-faisceau-en-croix_detail) collimateur Chesshire (https://www.pierro-astro.com/materiel-astronomique/accessoires-astronomie/collimation/collimateur-cheshire-pour-télescope-newton-sky-watcher_detail) et je ne vais  pas jusqu'aux des étoiles artificielles plus dédiées je suppose à la collimation pour la HR planétaire (?)
       
      S'équiper de tous ces accessoires représente un budget conséquent, je cherche donc à comprendre l'intérêt de chacun, mais j'ai du mal.
       
      Un grand merci d'avance à ceux qui maîtrisent le sujet s'ils peuvent m'aider en termes simples à éclaircir tout çà.
      Bon ciel à tous,
    • By Jamededij
      Bonjour a tous,
      Il y a quelques temps je me suis lancé dans la collimation de mon C9 Evolution.
      au début tout se passait plutôt bien puis petit a petit en observant les empilages réalises pendant une séance , j'ai observé un drôle de défaut reliant l'ombre du secondaire au bord supérieur des anneaux.
      Puis j'ai remarqué que ce défaut avait son inverse en bas mais qui se présente différemment , plus sombre , plus évasé  (plus diffus aussi ?).
      Après quelques recherches , j'ai pensé a une veine de chaleur émanant du baffle interne qui dissiperais soit sa chaleur , soit celle du primaire ! 
      Mais le lendemain , pareil , même défaut et ce malgré une mise en température de 4 heures !
      Je ne suis resté dé-focalisé que d'un tiers ( extra et intra ) car la turbu m’empêchais de tater a la phase 2 de la colim selon Thierry L. , pape es collimation et astrophoto lol !
      Ce défaut apparais dans la verticale de l'instrument et ne bouge pas pendant une rotation de l'oculaire.
      Sur une compo Photoshop on peut voir que j'ai placé les anneaux aux 4 coins du capteur et au centre ; on voit le defaut mais pour le reste ..... la turbu et l'empilage des séquences ( a l'arrache) font qu'a part le défaut , le reste n'est pas très parlant.
      Je suis donc perplexe voir inquiet  car je me met a penser a un décentrement de l'ensemble Lame de shmidt / secondaire , ou autre connerie ....
      J'en appel donc aux  grands manitous de la collimation sur les cassegrains ( ou autre d'ailleurs) , pour avoir des avis , des pistes de recherche , des méthodes pour identifier le problème !
      Bref , a l'aide ! lol






  • Upcoming Events