Superfulgur

M 101, télescope de 1 mètre C2PU, 13 h 30 min de pose à F/3

Recommended Posts

Ah, c'est beau ! incroyable ces petites galaxies que l'on voit au travers des bras de M101.

Mag 25, c'était la magnitude du Palomar de 5 m dans les années 70 ...

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Magnifique ! C'est super d'avoir pu utiliser un outil professionnel pour lui donner à manger de la belle image à destination des amoureux du ciel !

bravo aux auteurs et merci pour le partage !

Fabien

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est dingue dingue dingue des images pareilles :) Fabuleuses :)

C'est juste dommage que ça manque un peu de champ ;)

Donc va falloir envisager soit un plus gros capteur soit un réducteur xD

Merci à David, Super et Fredo pour cette magnifique collaboration :x

Bonne soirée,

AG

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un maitre télescope servi par des maitres dans leurs domaine, au final une image MAITRisée de bout en bout.

Merci pour le partage et bravo à tous les 3.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Que c'est beau :):):) Les galaxies sont les sujets que je préfère dans l'astro (je peux pas me dire que statistiquement qu'il n'y est pas de la vie autour d'une de ces étoiles, ça me fait rêver tout comme la remonter temporel de ces objets), et là cette M101 et tout le panorama qui va avec me transporte :):):) Merci pour cette plongée  intergalactique !

 

 

Même si vous savez revisiter les galaxies stars avec brio :) avec une Mag limite de 25 vous devriez aussi essayer des cibles plus exotiques comme  Ngc 660, ou le bras de marée de NGC 3628 par exemple:)  histoire de transformer ces NGC en Messier ;)

 

Encore merci et bravo à vous 3 !  :):):)

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

bonsoir

J'en prends plein les mirettes là c'est énorme.

Bon j'y retourne.

Bonne nuit.

Luc

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Ellazanne a dit :

Y a t'il une version full sans la compression jpg consultable quelque part? 

 

C'est vrai que la version jpeg  de Super est un peu trop compressée...

 

la full moins compressée:

 

 

M101LRVB_C2PU.thumb.jpg.1b39f6f3a27bab4b3fe9e19a7cb1f484.jpg

 

  • Like 5

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'y connais rien mais je trouve la première image en noir et blanc encore plus sublime, plus "profonde" que les suivantes. C'est normal, docteur ? :$

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ahurissant :) Quelqu'un a compté les galaxies en arrière plan ? :)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'y revient, après un petit "surfage" sur le net chez quelques références  certes souvent "seulement" équipé de 500 ou 600 mais aussi de RC 32",  j'ai pas trouvé mieux résolu ( et il y a un gouffre !) Vous avez un échantillonnage de malade, mais hyper bien maitrisé ! Une idée de la résolution ? 

Les nébuleuses de M101 sont hallucinante de détails ! 

 

 

Edited by Billyjoe
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 18 minutes, Billyjoe a dit :

Une idée de la résolution ? 

 

On a une FWHM de 1.6" sur l’empilement de 13h30, avec des poses unitaires de 60s  tournant en moyenne entre 1 et 1.5" de FWHM.

Du coup, on a tourné en bin2 sur la QHY600, avec un échantillonnage de 0.47"/ pixel binné.

  • Like 4
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Fanstasteux!  Fabulique! et reciproquement!  Excellent, une reference! Un régal de se "ballader" dans les bras spiraux...

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Elle est bien, mais pour unT1M, je pense que l'on peut faire mieux...

J'aime le traitement des extensions de la couche L, par contre le centre n'est pas extra, et la couleur j'aime pas vraiment. entre les extensions trop rouge, le fond du centre plutôt vert.

En toutes amitiés je me permet de vous rappeler cette version faite avec un T500 FD3 aussi: (a regarde en full sinon vous loupez tout)

 

Elle est moins profonde, déjà à cause de la différence de diamètre, mais aussi avec un traitement diffèrent dans la manière de traiter le contraste global de l'image. Mais le centre de la galaxie est très détaillé, et la colorimétrie est plus équilibré.

 

Amitiés,

Laurent Bernasconi

 

 

 

Edited by Laurent51
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Monstrueux et magique!

Bravo les gars, z'êtes vraiment pas des manches, et ce 1m semble vraiment piquer ce qu'il faut. ^_^

Quel poudroiement subtil d'étoiles et quelle plongée dans l'univers profond!

Respect à vous trois , vous êtes des vrais boss! 9_9

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un peu pareil que Laurent Bernasconi, je passe un long et magnifique moment à détailler l'image grâce à une luminance digne du 1m, merci de nous avoir offert cette image !
L'impression générale est un peu moins bonne parce que qq chose me gène au niveau de la couleur (peut-être le rapport R/V en fonction de la luminosité).

 

YE

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Arrêtez les gars, n'oubliez pas que l'image est faite par Serge et David, le premier qui vient, pour la première fois de sa vie, de découvrir qu'il existe quelque chose d'autre que son Nikonàlacon et l'autre qui est un as du traitement d'image comme moi je suis un as du rôti pour sommité de l'optique (David comprendra).

Bref, pour une fois que Superbouché décide de faire de la vraie image, ben ça donne un truc de fou. Je suis sur que si quelqu'un qui s'y connait plus que David pour faire une LRGB se penche sur la chose, tout le monde va pousser un unanime "Wouahhhhh". :D

En tout cas, on ne se lasse pas de se balader dans la myriade de galaxies tout autour... 
Chapeau !

  • Like 2
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Voilà réunis 1 maitre de l'optique + 1 maitre de l'acquisition + 1 maitre du traitement + 1 télescope professionnel pour une image qui déboite, chapeau à toute l'équipe ! xD

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
9 hours ago, Laurent51 said:

Elle est moins profonde, déjà à cause de la différence de diamètre, mais aussi avec un traitement diffèrent dans la manière de traiter le contraste global de l'image. Mais le centre de la galaxie est très détaillé, et la colorimétrie est plus équilibré.

Je trouve cet avis un peu trop péremptoire. La photo donnée en référence est certes admirable également, mais je ne vois pas en quoi elle pourrait être dite meilleure. Personnellement, je la trouve d'ailleurs trop contrastée et saturée. Je doute qu'il y aie une "vérité" en la matière.

11 hours ago, ALAING said:

Quelqu'un a compté les galaxies en arrière plan ?

J'ai commencé et rapidement laissé tomber... :$

  • Like 2
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bravo !! Mag 25.3 ça rigole plus ;)

Effectivement ça grouille dans le fond... j'y retourne.

 

Encore bravo :D

 

Edit : Bon je reviens, mais ya un truc qui me gène vraiment niveau traitement sur la première image nb, et que je remarque sur plusieurs images ( pas seulement celle là ) mais ici c'est flagrant.

On va dire que je pinaille, mais...

Il y a des zones "plus noires que noires" et c'est pas logique !

Les zones les plus sombres de l'images devraient être situées dans les coins, ou au moins en périphérie, et non entre les bras de la galaxie. Or ici c'est ça qu'on observe ! Donc c'est dû à un renforcement du contraste, mais ces zones ne sont pas plus noires que le fond de ciel en théorie. Pour moi ça fausse la lecture, mais peut être que je suis le seul...

 

Mais ça n'enlève rien à la performance :)

 

Romain

Edited by Roch
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quelle finesse et quelle profondeur d'image :x bravo à l'équipe pour cette image de référence ! :)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quelle claque ! Perso, ma M101 préférée du forum !

Alors Ok, c'est du 1m, mais j'imagine qu'il faut savoir s'en servir !

 

Je vais me dépêcher de la poster sur mon forum japonais en prétendant qu'elle est de moi : poli comme il l'est, l'astram nippon n'osera pas me contredire...

  • Like 1
  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 13 minutes, Superfulgur a dit :

Notre image, à laquelle il faut associer le patron de l'observatoire C2PU, Jean-Pierre Rivet, à qui l'on doit de pouvoir piloter le télescope comme une trottinette,  est donc à 1.6'' et 25.3.

M 101 se trouve à environ 23.6 millions d'années-lumière, ce qui correspond à un module de distance de 29.3.

En clair, en théorie, nous devrions détecter toutes les étoiles plus brillantes que la magnitude -4.2, soit les supergéantes bleues et rouges. En réalité, c'est plus compliqué que ça : le disque étant brillant, détecter des étoiles individuelles y est plus difficile. Donc nos "étoiles" résolues sont de deux types (ça vaut pour toutes nos photos amateurs de galaxies) : des vraies étoiles individuelles, brillant comme Rigel, Deneb, Antarès, Bételgeuse, et de fausses étoiles, qui sont en réalité des associations OB, de dix, vingt étoiles ou plus, que l'on prend à tort pour des étoiles individuelles.

Comment discriminer les unes et les autres ? On peut utiliser un critère : la résolution de l'image. Nous sommes, sur cette version "floue", à 1''6, Fredo pourrait sélectionner les images pour obtenir une image moins profonde, mais plus nette ;)....

Bref, à 23.6 millions d'années-lumière, sauf erreur de ma part, 1.6'', ça représente 140 années-lumière. C'est énorme. Ca donne une idée assez vertigineuse de la taille réelle d'une galaxie géante comme M 101, ça relativise aussi nos prétentions de "résolution" en étoiles...

Anyway, dans le disque, hors bras spiraux, notre résolution en étoiles est quasi uniforme, il est plus que probable que là, oui, nous détectons effectivement des Rigel et des Bételgeuse séparées par plusieurs centaines, ou plusieurs milliers d'années-lumière...

 

Et derrière M 101 ? La plupart des taches que l'on voit sont des galaxies du champ, super éloignées... J'ai essayé d'évaluer, statistiquement, à quelle distance théorique nous avons pu aller : c'est facile, il suffit de consulter un calculateur cosmologique. A z : 1, le module de distance est de 44.1, à z 2, 46.

En clair, nous détectons toutes les galaxies brillantes (comme M 31, la Voie lactée, etc) jusqu'à 10 milliards d'années-lumière, et nous détectons toutes les galaxies super géantes, comme M 101, jusqu'à 11 milliards d'années-lumière. Si il y a des quasars plus lointains dans le champ, on les attrape aussi, évidemment. 

 

 

bravo Serge pour cette excellente image

comme tu le dis si bien, c'est la profondeur et l'arrière plan qui impressionne

pour la distance, voilà comment je raisonne:

1"  c'est   Pi/180.3600  soit 1/206 000 radian

à 23,6 millions d'AL ça donne  115 AL     soit   183 AL  pour 1,6"

 

quant à la distance du fond galactique

une galaxie géante comme M31  c'est 2 degrés de diamètre soit 120' d'angle pour une distance de l'ordre de 2 millions d'AL

soit 12' à 20 millions d'AL  (même si M101 cette galaxie supergéante fait plutôt dans les 20')

reprenons le raisonnement    4' à 60 millions d'AL (c'est l'amas virgo)

0,4'  soit 24" à 600 millions d'AL

2,4 " à 6 milliards d'AL

si votre cliché résoud 1,6"   on atteint des galaxies à 9 milliards d'AL

 

amitiés

  • Confused 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By COM423
      Bonsoir,
       
      La météo est devenue bien automanale, même dans le Sud... Heureusement l'été a été prolifique et ce mauvais temps permet au moins de se pencher sur les images restées en atente de traitement.
      De nombreuses comètes sont découvertes régulièrement, je vous en propose 3 parmi les découvertes récentes car je trouvais qu'elles sortaient un peu du lot, avec une bonne bouille cométaire :
       

       
      Voici donc à quoi elles ressemblaient en cette lunaison du 27 août :
       
      ( Clic droit puis Ouvrir dans un Nouvel Onglet/Nouvelle Fenêtre pour voir l'image à 100% )

       
      Détaillons, à présent, un peu chacune d'entre elles :
       
      P/2022 L3 (ATLAS)
       
              Elle est déjà devinable sur les poses individuelles, même si elle ne fait pas mal aux yeux :

       
      Il y a pas mal de nébulosités dans ce champ, voici une version où j'ai poussé le contraste (ce qui fait monter le bruit) et encore réduit un peu la taille en ramenant l'achantillonnage natif de 1,25'/pixel à 3'/pixel :

      Elle devrait gagner encore une magnitude d'ici la fin de l'année (elle passe au périhélie le 29 cotobre 2022).
       
       
      C/2021 QM45 (PANSTRRS)
       
      Découverte il y a plus d'un an d'aspect totalement stellaire, sa nature cométaire ne s'est révélée que cet été, à l'approche du périhélie qui a eu lieu le  13 août dernier.
      Elle n'était pas décelable sur les poses individuelles pourtant 2x plus longues que pour P/2022 L3, mais le compositage la révèle dans toute sa beauté
      C'est la seule des trois pour laquelle, j'ai eu une turbulence correcte, permettant de l'admirer en pleine résolution (1,25"/pixel) :

       
      Quoique plus faible, je la trouve plus jolie encore que 2022 L3
      Elle pourrait grapiller 0,5 magnitudes encore d'ici la fin de l'année.
       
       
      C/2022 P1 (NEOWISE)
       
              Annoncée de magnitude 18 à sa découverte, la seule vue de son aspect sur les images brutes  révèle qu'il s'agit d'un astre plus brillant :

      Deux étoiles assez brillantes l'encadraient cette nuit-là, ce qui a sans doute réduit la taille perceptible de la chevelure, elle a été signalée jusqu'à 7' de diamètre !
       
      C'est donc une comète assez "brillante" mais qui visuellement doit être très difficile nécessitant un ciel très pur pour être détectée. En effet, la chevelure est étendue mais faible et diffuse, seule le coeur est bien visible ce qui explique la magnitude communiquée à sa découverte (surement des poses courtes) :

      NB : la petite galaxie visible dans le champ sur le montage présenté au tout début est UGC2176.
       
      Elle est actuellement sans doute au mieux de sa forme, mais elle a la mauvaise idée d'en profiter pour plonger dans l'hémisphère Sud
       
      Voilà, ces trois là, je les trouvais intéressantes et j'espère qu'elles vous auront plu aussi
       
      Bonne soirée et bonnes observations pour ceux qui ont la chance d'être épargnée par les nuages.
    • By Jean-Claude Mario
      Le groupe de galaxie NGC 7771 est situé dans la constellation de pégase à quelque 200 Millions d'années lumière de la Terre.

      Je l'ai imagé avec le télescope 500 Cassegrain ARP83 depuis les environs de Nice, il y a 50 poses de 3 minutes en bin 1 et 3 x 15 poses de 3 minutes en RVB bin 2.

      La caméra est une STL 11K.
       

       
       
      Jean-Claude Mario.
       
    • By Haltea
      Bonjour , 
      Voici ngc 672 et ic 1727 , deux galaxies en interaction gavitationelle situées entre  30 et 50 millions d'années lumieres.
      On voit également quelques galaxies en arriere plan qui se situent entre 200 et 500  millions d'annees lumieres (pour celle située entre ngc 672 et ic 1727 : 2mfgc 1344) 
      Materiel : newton 250/1000 ; asi 294mm, pixinsight 
      Poses de 30 sec en bin 1 ;  2 h de luminance et 20 minutes par couche couleur.
      Photo prise le 18 septembre (demi lune mais je veux profiter des nuits claires au maximum)

    • By Christophe H
      Bonsoir,
       
      Le SW254/1200 était encore sur la terrasse hier soir. J'ai débuté la soirée par du CP, avec la Starlight SX9, sa roue à filtres, le correcteur de coma et j'ai oublié de le dire els autres fois, le un filtre skyglow. J'ai fait une première série de poses sur 4h en pointant NGC 7320 et ses sœurs. Comme hier, des poses unitaires de 200s, 9 luminance par heure et 3R, 3V et 3B par heure.
       

       
       
      Vers 2h00, je change de cible pour NGC 925, sur 4h par poses de 200s.

       
      Ok ,tout ça ça reste bien bruité.
       
      Au lieu de tout arrêter, je remplace la Starlight par une Barlow, un ADC et l'ASI 120 mc-s. Je tente quand même un peu de Jupiter mais à cette heure, Jupiter est bien redescendu, ce qui rend la turbulence intraitable.
       
      24 min sur Jupiter traité x1,5.

       
      On voit nettement la dégradation en même temps que Jupiter descend.
       
      Tentative désespérée de dérotation sur les 3 premières images :

       
      Pouah.
       
      Je vise MARS qui elle est quasiment au plus haut, et ça change tout. J'y reste 24 minutes.

       
      Et une dérotation sur 9 images avec l'image brute correspondante.
       

       
      Au nord, c'est juste la calotte polaire ou des nuages?
       
      Bonne soirée.
       
       
       
       
    • By lolodobs
      Bonjour les astrams,
       
         Mercredi une fenêtre météo s'est ouverte j'ai décidé de faire un peu de route pour me perdre dans une clairière au milieu de la forêt loin des lumières de la ville. J'avais repéré cet endroit grâce à la carte du dark Sky lab. Ma golf était bien chargée mais il me restait encore une place passager que personne ne prit...
       

       
       
      Le site :

       
       
       
      La comète du moment au pastel sec:
       
      Derrière le dessin :
       

       
      J'ai rendu visite à cette gemmes, en DAAO :

       
      Derrière le dessin original :
       
       
      J'ai vu quelques pattes mais pas toutes, pastel sec :

       
      Récit d'aventure astronomique derrière :

       
       
      J'étais pas au 1m de Calern mais au 460.. pastel sec:

       
      Derrière le dessin :

       
       
      Un regard sur l'œil de dieu, au pastel sec:

       
      Derrière le dessin :
       

       
      Mon premier Hickson, pastel sec:

       
      C'est pas le JWST mais toujours le 460..:

       
       
      Départ humide vers 3h du mat, faut aimer ça!

       
      Bon ciel à vous
       
      Lolodobs le dévoreur de monde 👽
       
  • Upcoming Events