Classement


Contenu populaire

Affichage du contenu le plus aimé le 11/10/2017 dans toutes les zones

  1. 4 points
    En marge d'une étude visant à optimiser l'efficacité des spectrographes dans le bleu et dans l'ultraviolet, je me suis penché sur le problème de la transmission optique des télescopes dans cette partie du spectre (voir ici http://www.spectro-aras.com/forum/viewtopic.php?f=8&t=1860 pour les curieux, on y trouvera aussi une note sur la performance du Samyang 135 mm, bien connu ici). En comparant avec précision des spectres pris avec un télescope équipé ou pas d'un réducteur de focale il apparait que dès que le réducteur est en place, la transmission optique chute dans le bleu et dans l'UV, cela à vitesse passablement anormale. J'ai testé tout récemment le Celestron f/6.3, mais j'ai eu aussi un comportement similaire avec un réducteur Takahashi pour FSQ... Les fabricants cachent la "misère" (défaut de chromatisme) en coupant la transmission via les coating dans le bleu et l'ultraviolet. Autrement dit, parque l'on n'arrive pas à optimiser le réducteur dans le bleu, et bien... on se débarrasse des photons génant. Je pense que c'est volontaire, et c'est une pratique vraiment limite... Pour bien mettre cela en évidence, j'ai utilisé un tube optique Richey-Chrétien (GSO) de 254 mm f/8 en équipant celui-ci d'un réducteur de focale Celestron F/6.3. Voici la transmission optique relative trouvée en comparant avec un Newton Kepler de 200 mm (en observant la même étoile, alpha And, et avec un même spectrographe, un eShel) : L'ennui c'est que de très nombreux observateurs (dont moi) utilisent souvent ce type de réducteur. Perdre autant de signal vers 400 nm ( un facteur 3 !) parce que les fabricants nous trompent sur la marchandise par omission est particulièrement "énervant". Voici la même comparaison, mais en retirant cette fois le réducteur (le RC10 travaille maintenant à f/8) : On notera un pouvoir réflecteur (relatif, les courbes sont normalisée à 660 nm) légèrement supérieur pour le RC10 par rapport au Newton 200 mm dans le vert, et en revanche, un croisement des courbes à 400 nm - globalement, ces deux transmissions sont proches. Donc, vive les Newton et les RC (sans verre à traverser) ! Bien sur, j'utilise le RC10 sans réducteur !!! Christian B
  2. 2 points
    Bonsoir, Pour changer un peu des nébuleuses, nous vous proposons ce soir 2 images pour le prix d'une et des champs de galaxies...la première est centrée autour de NGC7582 dans la constellation de la Grue, on y trouve aussi NGC7590, NGC7599, NGC7552 et en bas NGC7531 qui présente comme un halo, en fait c'est vraisemblablement une galaxie qu'elle est en train d'englober. La deuxième image représente la galaxie naine du Sculpteur ou PGC3589 qui fait partie du groupe local Pour la technique : Observatoire remote APO - chez Alain Maury - Chili Filtres LRGB Astrodon L=24x20 min R,G,B=6x20 min par couche Monture Mini-OHP et MCMT Guidage par Atik 314L+ en bin2, acquisition 1 sec 25 Darks 25 Bias 9 Flats Chef d'orchestre pour l'acquiz, autoguidage et prétraitement : Prism v9 Traitement : Prism, Iris et CS6 Les vignettes sont cliquables vers les full : (je vous les conseille, il y a du monde dans le fond ! ) NGC7582 : version annotée : Sculptor Dwarf Galaxy : version annotée : Voilà, bon ciel ! @+, Thierry APO_Team Thierry Demange, Richard Galli et Thomas Petit
  3. 2 points
    Salut à tous, NGC 7009 est une petite nébuleuse planétaire qui se trouve dans le Verseau, elle a été découverte par Herschel en 1782 mais c'est Lord Rosse, en 1840,qui lui donna le nom de la nébuleuse de Saturne , avec son 91 cm il a vu les anses de chaque coté de la nébuleuse qui fait penser à Saturne. Sa distance est mal connue comme beaucoup de nébuleuse planétaire, les derniers chiffres parlent de 5000 AL. Elle possède une magnitude surfacique importante ( Mg 8) donc elle est parfaite pour les poses rapides en focale elevée ( expo:500ms gain:450 pour 3200mm de focale). Le gros souci c'est qu'elle est vraiment basse sur l'horizon, chez moi elle se trouve à 33° de hauteur. à 0,35 arcseconde la dispersion atmosphérique fait mal ! exemple sur une étoile à proximité: Sur le tableau de JP Prost la couche bleue s'étale sur 1,4 arseconde, la verte 0,6 et la rouge 0,4 : J'avais bien la possibilité de passer par un ADC mais il fonctionne qu'au delà de F10, pourtant j'y étais mais certainement trop juste car il ajoutait de l'astigmatisme à outrance! Pour améliorer mes images de la nébuleuse j'ai mélangé des champs capturés à F4 pour les étoiles et des champs à F10 avec recentrage et traitement à part des couches pour la nébuleuse . J'ai fait une dizaine de capture de 2h , ensuite avec AS!3 j'ai gardé que 5h pour l'empilement finale . une brute au foyer (gain 400, expo 1s) : brute barlow 2.7 (gain 450 expo 500ms): Ensuite: -Pipp pour le joindre mes SER en 16b de la même nuit -AS!3 pour empiler chaque resultat -Siril pour empiler chaque session ensemble et former l'image finale, retrait du gradient -Iris pour les déconvolutions -Photoshop pour le melange des calques étoiles et nébuleuse. Pour finir j'ai fait un petit montage pour valider les détails avec les gros (HST et VLT) , d'ailleurs la dernière du VLT a été faite avec Muse (Multi Unit Spectroscopic Explorer) en septembre 2017. Et en fin de video vous trouverez une simulation réalisée par le logiciel SHAPE de Wolfgang Steffen (Instituto de Astronomía, Universidad Nacional Autónoma de México (UNAM), Ensenada, BC, México) qui permet de reconstituer en 3d les nébuleuses à partir de données collectées par différents moyen et spectre. Cela permet de voir sous d'autre angle les objets analysés, on retrouve beaucoup de point commun avec d'autres nébuleuses planétaires , par exemple les anses se trouve aussi sur: NGC 6543: et NGC 6828: Ces anses matérialisent l'axe de rotation de l'étoile qui se s'effeuille . bref, la vidéo (desolé pour la taille cela me prend toute la largeur de mon ecran...): quelques photos en situation avec le 300mm en visuel sur NGC 7009: avec la barlow 2.7: Pour finir un comparatif sur 3ans de capture, la technique s'affine... Stephane presentation ngc7009 bienvb cropgiflong.mp4
  4. 2 points
    Bonjour, Enfin un peu de ciel !!! et comme j'ai loupé l'évènement "Triton" pour travail de nuit (pas de bol car ciel superbe sur la Manche...) je me venge sur Uranus. Un ciel plutôt calme mais des passages de nuage de glaces. On observe bien la zone polaire en surbrillance sur l'image IR, c'est nettement plus difficile sur la rvb. voilà, je vais pas submerger le forum avec une image tous les 36 du mois car il faut bien le dire, ici, depuis la mi-juillet question météo c'est pas terrible. j'ai quelques gros plans de la lune dans la nuit du 8 au 9 qui devraient passer par ici. arno Planche avec dérotation, voir plus bas
  5. 2 points
    Pour quelque chose de spécifique à un Dobson, prêt à l'emploi, il vaut mieux que ce soit quelqu'un d'autre qui s'exprime. Pour du "fait maison", généralement, pour la simple commande (vitesse de déplacement, direction,...) de moteurs pas-à-pas, tu trouves de petites cartes comme les "easydriver" ou "A4988". Tu peux, selon la puissance consommée par le moteur, en mettre 2 sur une même carte (moi je déconseille, surtout avec le matos chinois) ou prendre 2 cartes, et envoyer le signal de commande commun sur les 2 cartes. Il y a plus cher, performant et sûr. Dans ce cas-ci, il reste à envoyer le signal de commande. Ca dépend de ton matos, de tes compétences. Ca ne me parait pas une mauvaise solution de doubler les moteurs, pour limiter le couple par point de contact sur la partie à entrainer et limiter ainsi l'usure. Un point crucial, tu as raison de le souligner, si tu as des matériaux rigides, sera en effet la gestion des jeux, pour éviter justement le forçage entre moteurs et mécanique. J'imagine que ce probleme est à considérer avec de l'alu voire de l'acier, mais moins avec des composants "souples" comme des courroies. Par contre, avec les courroies, je serais aussi enclin à limiter le couple par point de contact (ie: multiplier les moteurs ou utiliser une démultiplication). Je regarderais déjà les spécifications... si tu en as Par contre en effet, en multipliant les moteurs, tu multiplies les soucis de jeu, de vibrations, de points d'attache, ... et là, je ne sais pas me prononcer en pratique. A titre perso, puisque je suis aussi dans l'idée d'autoconstruction de monture dans une gamme de masse entrainable comparable, j'ai envie aussi de tester la solution "courroie", d'abord parce que j'ai tout ça en stock Personnellement, je ne comprends pas pourquoi ce genre de questions est si mal perçue... Si on débute, qu'on lit beaucoup, on est vite noyé dans l'info (ce qui n'est pas forcément négatif) avec peu de recul... et donc, demander conseil me semble aussi une preuve d'humilité et de prudence, dans une démarche constructive. Mais bon, je n'ai que 47 messages, je ne peux sans doute pas comprendre...
  6. 2 points
    Ca pourrait pas être des effets de marée ? Si le trajet de Triton ne passe pas exactement sur l'étoile, et que la fine atmosphère est déformée par des effets de marée, l'étoile va entrer d'un côté où l'atmosphère est un peu plus enflée, et ressortir où l'atmosphère est plus fine. Faut voir avec les autres observateurs si on a un effet inverse (cas où l'entrée se fait là où l'atmosphère est plus fine...) Je dis ça je dis rien... Matthieu
  7. 2 points
    Encore une, ... je résiste pas "Color image of Saturn's rings and moon Prometheus, made from raw Cassini data acquired on April 13, 2007" - Jason Major https://twitter.com/JPMajor/status/852371143910711296
  8. 1 point
    http://www.eso.org/public/announcements/ann17071/ L' ESO annonce une conférence pour lundi prochain 16 octobre, concernant un "phénomène astronomique jamais observé jusqu'à présent..." Pas d'indice à part que cela semble concerner le VLT, mais à propos de quoi !? L'annonce est sous embargo, il n'y en a qu'un ici qui doit savoir....
  9. 1 point
    Hello hello C'est fait Le "White" a envoyer une de ces premières très très grosse session Le superpoli a parlé et a envoyé du snipe de folie Il a totalement tué la "Dent" Pour le comparatif, j'ai cherché dans tout mes shoots et j'ai utilisé la meilleure de mes meilleures lune réalisé au foyer. Ma meilleure était à ce jour celle réalisée avec ma "Dent de Shai-hulud" Qui est pourtant un très très très bon chinois. En fait, elle est totalement horrible l'image de la "Dent" Je me suis aussi fait une première ptiote anim de libration Pour la ptite histoire : Avant de shooter, j'ai pour la première fois fait du visuel ce soir là Je me suis retrouvé à passer le Delos 3,5 soit x285,71 sans aucun problème sur la Moon. Pour la première fois de ma life, j'ai vu les montages sur le limbe d'une full Moon. C'était totalement hallucinant Ptiote photo sur l'oculaire shooté vite fait : https://scontent-cdg2-1.xx.fbcdn.net/v/t1.0-9/22308889_1424458577632705_8791998856822050908_n.jpg?oh=89f76774f290f562f24b6c6ba8398970&oe=5A74C777 A+ David Le comparatif Je sais que le seeing y est pour beaucoup et les réglages aussi mais là c'est sans appel : Full : http://cdn.astrobin.com/images/thumbs/d74c513c2efd9385d3ec5214f7cf60a5.16536x16536_q100_watermark.jpg La ptiote libration Full : http://cdn.astrobin.com/images/12501/2017/deb47c66-ab7c-4383-90af-020c0bb7f1f2.gif Et le must du must : Même la full zoomé ne montre pas tout Il faut télécharger la belle pour pouvoir zoomer et ce balader dessus car il y en a paaaaaaaarrrrrtooouuutt Full : http://cdn.astrobin.com/images/thumbs/237e92a5673d8829967e3052c7adaeb5.1824x0_q100_watermark.jpg Et la version mono : La palette des gris est une folie Il y a vraiment pas a dire. L'état de surface superpoli cela arrache tout Full : http://cdn.astrobin.com/images/thumbs/21dc7df49740555f9baea5d138a57d23.16536x16536_q100_watermark.jpg
  10. 1 point
    Salut Tout récemment, j'ai fait du RVB sur la région de Melotte 15 lors d'une bonne transparence! Comme la couleur sortait pas trop mal, je l'ai simplement allumé avec un peu de Ha et luminance acquis en 2015. Tout en respectent cette nouvelle couleur... La voici AT12IN f4 sur EQ8. QSI683wsg à moins 30 degrés. Autoguidage. ASI120mm sur diviseur optique. Avec PHD2. Filtres Astrodon. RVBHaL=60-60-60-90-90 minutes . En bin 1x1. En Sub de 10 minutes. prétraitement CCDSoft. Traitement final PS CS6. Bon visionnement Martin
  11. 1 point
    Bonjour, T200 F/D 5.2 perso + Paracorr + Atik460EX Acquisitions SGP 2h50 par sub de 10min au Ha 7.5nm. Traitements complets sous Pixinsight. Bons cieux A+ Version HOO FULL #EDIT 1 Version HDR et curseurs ++ Full HDR #SOFT version SOFT ***FULL***
  12. 1 point
    Bonsoir, C’est le fruit d’un travail collaboratif d'un an et demi réalisé avec ma compagne que je vous présente ce soir. 1 an et demi de prises de vues, du Chili à la Bretagne, à prendre en photo chaque partie de la Voie Lactée alors qu’elle se trouvait à son zénith, lors de nuits aux conditions (plus ou moins) parfaites. L'image est bien sûr inspirée de la célèbre image de Serge Brunier. Voici l'image (cliquez pour avoir une version en plus grand format) : Pour les curieux, une version "Interactive" à 360° est disponible sur ma page Facebook : https://www.facebook.com/BastienFoucherAstrophotographies/photos/a.1399251583631036.1073741836.1376978345858360/2017409468481908/?type=3&theater Ce sont 8 images qui ont été mises bout à bout. Chacune est composée d’un empilement de plus de 300 images. Soit plus de 2400 images au total, représentant plus de 20h de poses. Et sans doute le quadruple en traitement informatique, soit plus de 100h de travail. Les acquisitions ont été réalisées par ma compagne, la plus grande partie du mérite lui en revient. Elle les a commencées au Chili en avril 2016, ce qui nous a permis de prendre la partie de la Voie Lactée qui n’est visible que depuis l’hémisphère sud. A notre retour en France en Bretagne, il a fallu réaliser le même travail pour prendre en photo la partie de la Voie Lactée qui n’est visible que depuis l’hémisphère nord. Travail plus difficile car le ciel Breton, bien qu’excellent là où nous habitons (pas d’éclairage public, SQM d’environ 21.3), n’est pas le ciel Chilien. Nous avons donc attendu que chaque partie de la Voie Lactée qui nous intéressait passe au zénith, là où le ciel est le plus pur. Pour cela, il faut être patient et attendre que la Terre tourne autour du Soleil… Nous avons réalisé une acquisition à l’automne 2016, une autre à l’hiver 2016, pour enfin compléter l’ultime bout qui nous manquait en août dernier : la région de la constellation du Cygne. Le traitement informatique n’a pas non plus été de tout repos. Il a fallu assembler et homogénéiser des images prises lors de nuits dont la qualité variait : transparence, humidité… Nous espérons que le résultat vous plaira. Nous, nous sommes très contents de voir ce projet enfin aboutir, on va pouvoir passer à autre chose Les acquisitions ont été réalisées avec un Canon EOS 6D refiltré Astrodon et un Sigma Art 24mm F1.4 diaphragmé à F2.2. La monture était une petite Skywatcher Star Adventurer, facile à transporter aux 4 coins du globe ! Amicalement, Sabine & Bastien
  13. 1 point
    Bonjour Premières images au foyer du C11 et sur sa nouvelle monture, une AZEQ6,suis content tout plein!! Debout à 4h, pas de mise en température (je sais c'est pas bien!)avec même un peu de buée sur la lame pourtant j'avais sorti le sèche cheveux mais un dépôt pas vu; bref.... pas bien grave pour cette séance. La turbule était moyenne mais qu'en même assez présente pour m'empêcher de faire une mise au point facilement. On essayera de faire mieux la prochaine fois en prenant le temps de faire les choses correctement. Au niveau observation c'était pas mal du tout vers 6h du matin. Les avis ont 3000 images mais je n'ai pas pu en empiler beaucoup 250 ou 350 environ, sur 3000 cela ne fait pas beaucoup. Traitement AS3 et Régistax. Caméra zwo asi 120mm.
  14. 1 point
    Bonjour, juste la vue vers l'est sans la Corse, tant pis bon ciel pour vous
  15. 1 point
    Bonjour, voici quelques images du Soleil en Halpha avec une mosaïque réalisée avec la petite 80ED Esprit (version n&b + colorisée) + un Quark Chromosphère avant que la tache AR2683 ne tire sa révérence : lien direct : http://www.naturepixel.com/view/2017_10_07_soleil_halpha_mosa_sw80ed_quark_uvircut_asi174_as3_r6_autopano_6img_cc_red1850_copyright.jpg Version colorisée lien direct : http://www.naturepixel.com/view/2017_10_07_soleil_halpha_mosa_sw80ed_quark_uvircut_asi174_as3_r6_autopano_6img_cc_red1850_color_copyright.jpg J'ai également imagé les groupes de protubérances que l'on voit sur les images précédentes mais cette fois, avec la 120ED et le Quark Chromosphère : Voilà pour cette petite série solaire du moment... c'est toujours sympa à regarder Gérard
  16. 1 point
    Bonsoir à tous, vu le peu d'activité à la surface de l'astre du jour en ce moment, un petit souvenir du 24 Octobre 2014 avec la fameuse tache AR 2192... Lunette 80 mm F/7 Apo + Solarmax 60 + Bf-30 + Skynyx 2.1 M Mosaïque de 2 vues avec 50 images / vue et deux versions dont l'une colorisée. AS3, imPPG et CS6 pour les traitements. Hte Ariège à l'étang de Lers, seeing excellent supérieur à 8/10 probablement 9 !! Phil
  17. 1 point
    De mon côté j'ai d'une part essayé de normaliser le flux sur la moyenne des 2 étoiles de magnitude 12 (javais un léger décrochement en milieu d'obs - un peu plus de brouillard?): Et j'ai aussi fait des moyennes temporelles (pas glissante, juste réduction du nombre de points ), avec une réduction de 2 cela donne ça: Avec 2 séries de mesures plus tardives... Mais comme j'ai très sous échantilloné en temps (1/8e de pose toutes les ~0.85sec), je vais pas arriver à beaucoup gagner en S/B sans perdre en échantillonage. Nicolas
  18. 1 point
    Très juste, quand on a une faible résolution temporelle comme moi (2"), il faut y aller mollo. J'ai utilisé 7 valeurs car la courbe était plus jolie et semblait encore bien coller avec la courbe brute. C'est là tout le problème. C'est au jugé. Quand il y a des changements importants (début de la phase d'assombrissement, autour du flash central...), la moyenne mobile risque de trop lisser les valeurs et de fausser les mesures. De toutes façons, pour moi, une moyenne mobile est juste un moyen de rendre une courbe plus jolie. Pour triturer les valeurs, c'est la courbe brute qui me semble plus utile quand on a une faible résolution. Matt
  19. 1 point
  20. 1 point
    Bonjour, je suis heureux qu'elles vous plaisent j'ai repris les deux meilleurs films et j'ai procédé à des dérotation sur 9 min l'IR est plus lisible avec le pôle bien marqué et des ondulations (attention sur un disque de 3.70" de diamètre un artefact peut se transformer en tempête Uranienne ) d'origines indéterminées j'ai oublié je suis à 0.11" de résolution et j'ai fais un resize. arno
  21. 1 point
    Ton explication fonctionne pour une occultation qui ne passerait pas par le centre ( comme la mienne ) ; en revanche, celles présentant un pic central devraient être parfaitement symétriques, non ? P.S. Joli dessin Romain
  22. 1 point
  23. 1 point
    Meuh non, je suis pas "deg" plus on est nombreux, mieux c'est En plus même à 130mm, il y a encore de la marge Bon j'ai trouvé la solution concernant l'upload des données, ce sera sur google drive pour ma part... c'est en cours d'upload, ça devrait être fini ce soir. ( 12Go quand même en fait... ) Ceci mis à part, je retrouve sur les courbes publiées ici le phénomène que j'avais évoqué ( sans être sûr ) sur mon post, à savoir que "l'entrée" dans l'atmosphère de triton se fait moins rapidement que la "sortie", ce qui implique forcément ( si je ne me trompe pas ) une cause locale... Romain
  24. 1 point
    AG, Borland C++ c'est aujourd'hui : Embarcadero Technologies. DOLGULDUR, l'idée c'est de permettre à ceux qui veulent tracer leur propre sillon de gagner du temps et pour cela différents algorithmes seront accessibles via Github à partir de 2018. Il est prévu aussi une version accessible par internet comme sur le site IPOL où chacun peut tester ses propres vidéos d'images brutes. Enfin, pour ceux qui veulent un produit prêt à consommer, le soft de l'OE sera embarqué dans une carte type Jetson TX1/TX2 ou similaire courant 2018 quand tous les tests sur le terrain seront terminés.
  25. 1 point
    Merci Jean-Luc, Il faut dire que je ne m'attendais pas du tout à voir quelquechose. J'ai surtout utilisé la lunette pour vérifier que Neptune resterait toujours dans le champ pendant mon scan avec le T400 (parce que l'image du scan n'apparait qu'en fin d'observation). Avec le ciel voilé qu'on avait tous les soirs précédents, je n'ai pas pu préparer cette observation, alors j'ai fait un peu comme j'avais l'habitude pour les occultations. Pour la datation, je n'ai pas de dateur GPS, et j'ai dû augmenter les poses à cause de la transparence toute pourrie. J'aurais pu descendre à moins d'1" en temps normal, je pense. Pour le Lesia, je dois leur envoyer mes images compressées ou juste le listing de mes mesures? Matt
  26. 1 point
    Bonjour A Mars (07320) nous étions installés bien au chaud en salle de commande. La haut dans sa coupole, le RC 600mm est habitué à ce type de manip : occultations, exo, etc... Pour les curieux, nous avions installé une Watec 910HX, un timer 1PPS GPSBOXSPRITE2, un grabber, la capture était faite sur PC Win7 avec VirtualDub, le traitement avec Limovie ou Tangra. C'était sans compter sur la météo : le flux nuageux venu du nord nous a couvert le ciel quelques minutes avant l'occultation. Une image de la Allsky vous donne une idée de la nuit. Dommage. Guy et le club astro de Mars
  27. 1 point
    Bonjour à tous, Aujourd'hui paraît un livre sur les impacts et normalement mon image du flash sur Jupiter devrait logiquement s'y trouver puisque les éditions belin mon contacter pour les droits et j'aurais un exemplaire en echange https://www.belin-editeur.com/impacts-des-meteores-aux-crateres#anchor1 bonne lecture à ceux qui vont l'acquérir et bon ciel sauveur
  28. 1 point
    Félicitations Sauveur, c'est une récompense amplement méritée
  29. 1 point
    pour ma part avec un vixen 130 et astrosolar je voyais nettement la surface granuleuse, mais sans pouvoir voir chaque "grain". c'est peut etre ca que ndesprez appelle "deviner", c'est subjectif. attention a la collimation bien sur, et au montage de l'astrosolar qui ne doit pas etre contraint dans son support, et attention a la colle qui se retracte et tire sur la feuille. Il est mieux d'accepter une feuille souple, plutot que étirée. Et enfin, un truc bete mais qui pardonne pas en observation solaire, c'est la propreté des oculaires...
  30. 1 point
  31. 1 point
    Oui, c'est le même système de correction que celui des aberrations du petzval (la formule parent), j'ai fait comme ça sur mon chercheur/guideur amélioré Tu coupes les aberrations qui filent en extrême sur le bord des lentilles : ci-dessous, on voit que l'on tronque la courbe d'aberration du rouge qui s'envole au-delà de la 1/2 onde. Sur le triplet Cooke c'est encore pire car à la sortie de la lentille centrale, ça diverge plus fort car c'est une lentille flint plus dispersive et tu viens taper vers l'extérieur de la 3eme. Je vais mettre une image de raytracing Cooke plus tard. ---------------------------------------------------------- Comme ça tu évites mieux les reflets entre lentilles
  32. 1 point
    Un grand Bravo Sauveur , c'est très bien joué , félicitations Michel
  33. 1 point
    Absolument... Ici Il vaut mieux éviter de digresser (et surtout de se faire pompeux devant des licenciés)..
  34. 1 point
    Bonsoir, Non, nul besoin d'avoir un reflex ! Il existe des dispositifs qui permettent d'adapter un appareil photo derrière l'oculaire du télescope. Genre truc comme ça : https://www.astronome.fr/produit-adaptateur-photo-universel-pour-appareils-numeriques-Prix-0-euro-id-104.html Bonne soirée, AG
  35. 1 point
    Nan, c'est le fils pour les finances et le padawan Paul Delechiaie au design. Albert ne fait plus rien maintenant, il se repose et la vue aussi. http://www.televue.com/pdf/Astronomy_March2016_DeLite review.pdf
  36. 1 point
    Tu pourras lui demander quelques couleurs
  37. 1 point
    Si tu prends 4 planches de CTP suffisamment épaisses coupées proprement (bois à la découpe, pour avoir des coupes droites et perpendiculaires, ou scie circulaire guidée si tu en es équipé) tu peux facilement les assembler par vissage dans l'épaisseur des chants, sans forcément utiliser de cornières. Ceci + les platines AV-AR, suffira pour un montage de base. Un peu plus chiadé et robuste si tu possèdes une scie sauteuse : au moins 2 entretoises carrées internes qui servent aussi de diaphragmes, qu'on peut placer judicieusement pour constituer en même temps un renfort au niveau du CDG du tube monté, au droit de ses futures fixations sur la monture. Pour déterminer leur position et le diamètre du faisceau à leur emplacement, il faut donc d'abord faire un montage provisoire, repérer l'emplacement de ces entretoises, puis leur découper un trou central correctement dimensionné pour ne pas couper le faisceau, conique. Sur un tube aussi court, il n'est pas non plus nécessaire de les multiplier. Un truc dans ce genre si je le dessine vite fait :
  38. 1 point
    jusqu’à
    Exposition d'astronomie Le club URANIE de Trilport organise sur 2 jours son expo annuelle d'astronomie sur le thème des petits corps du système solaire conférence le samedi 18 à 18h de Mr Sylvain Bouley, planétologue du GEOPS—Géosciences Paris Sud qui nous parlera de la planète MARS Le dimanche 19 continuation de l'expo de 10h à 18 h Le vendredi 17 à 14 h réservé aux enfants des écoles
  39. 1 point
    pour rester dans le sujet, et même les sujets, j'ai reçu il y a quelques jours un mail long comme le bras (et en anglais, bien que venant apparemment de Montréal), que je vous résume ci-dessous :Cher Mr Legault, vous avez une fascination - peut-être même une compulsion - avec la photo de l'ISS et du Soleil (ou la Lune) quand ils sont ensemble. Savez-vous que l'image de cet alignement est probablement dans votre inconscient collectif (Carl Jung), c'est à dire que le concept de conjonction est hérité de vos lointains ancêtres ? Merci de regarder la figure 7 (attachée) extraite des Dieux de Samara, 7ème édition, qui est le modèle de votre représentation de l'alignement céleste. Naturellement, puisque l'original vieux de 12000 ans est gravé dans la pierre et non sur le film, l'artiste a dû réarranger les trois objets spatiaux pour rendre les choses claires. J'ai une question très importante pour vous : avez-vous quelque autre concept dans votre inconscient qui serait en relation avec le voyage spatial ou les ascenseurs spatiaux ?Ce sujet est critique pour notre survie parce que la vraie raison pour laquelle nous allons dans l'espace est que nous y sommes déjà allés, il y a des milliers d'années. Et la raison était de sauver l'espèce humaine d'elle-même en gardant en vie un petit nombre d'être humains dans l'espace tandis que le reste s'autodétruisait sur Terre.Stephen Hawking a totalement raison, nous devons coloniser la Lune et Mars si nous voulons qu'une masse critique d'humains survive à notre race. Et, comme nous l'avons fait dans le passé, nous devons construire un ascenseur spatial pour transporter les millions de tonnes d'équipement, fuel et provisions nécessaires pour survivre des décennies dans ces mondes inhospitaliers. La raison pour laquelle nos ancêtres de l'âge de pierre ont fait des copies de l'ascenseur spatial est qu'ils savaient que cela avait sauvé l'homme dans le passé et que nous en aurions certainement besoin à nouveau dans le futur.S'en suit une photo de l'ISS, avec l'affirmation qu'un vaisseau spatial ne peut être qu'en forme de H (avec les grands panneaux solaires), puis plein de photos de monuments, temples et sculptures diverses et variées (Stonehenge est évidemment dans le lot) où l'auteur voit beaucoup de H (je soupçonne d'ailleurs qu'il en ait fumé...) et autres formes qui sont des représentations de navettes spatiales, fusées, bras articulés, ascenseurs spatiaux etc. Vala vala...je suis bien embêté, ne sachant quoi lui répondre...peut-être que je vais d'abord aller voir un psy, pour examiner mon inconscient ?... A moins que ce soit un canular de quelqu'un ici ?...
  40. 0 point
    Moui je vais voir ça, j'ai essayé hier mais y a tout qui plantait, quelle que soit la façon d'insérer l'image ça ne voulait pas (lien Hostingpics, pièce jointe, etc... )