Leaderboard


Popular Content

Showing most liked content on 11/30/21 in all areas

  1. 19 points
    bonjour à toutes et à tous ! une éclaircie hier soir , j'ai profité pour imager vénus en couleur , en UV rien ne sort de probant et jupiter ensuite , les conditions se sont vite dégradées avec le tombée de la nuit il faisait très froid à 18h00, du coup j'ai remballé avec la turbulence qui devenait vraiment forte en plus ! CFF 300 asi 462c : Vénus le 29 à 15h38tu : évolution entre le 24 et le 29 novembre : le croissant grandit mais s'affine bien : à 15h38tu pour les deux images : jupiter : animation de 42sers de 90s entre 15h54t à 17h00tu : à 16h18tu : bon ciel et merci ! polo
  2. 16 points
    Bonsoir à toutes et tous , Dernier post.......Calern au mois d' octobre , quelle misère avec cette météo , bon.........c'est l'automne/hiver , j'avais fait.........pauvre de moi , deux/ trois essais pour voir depuis , tout à fini à la benne et là hier soir........miracle ! comme quoi , tout arrive Newton maison de 400 , miroir SkyVision de 400 F/D 4 en Zérodur , captures avec Genika-Astro , traitement AS!3 , R6 et AstroSurface , et PIPP . Jupiter avec Io , petite animation de 21 img le 29/11/2021 de 18h21 à 19h14 TU , caméra ASI 462 MC + ADC PA MK2 + Barlow APM 2.7 . échan 0.11 pix , F/D 13,58 . la même , avec AR , comme ça......tout le monde y l' est content la première de la session à 17h26 TU . EDIT ; j'ai rectifier l' horaire du début de l' animation .........non pas 17h26 TU , mais 18h21 TU , essais ADC et attendre que la GTR arrive Michel
  3. 15 points
    Bonjour, Après ma mosaïque du 23 et comme je n'étais pas encore complètement frigorifié, quoique, j'ai fait quelques vidéos avec la barlow. Rien que du très classique , et des images réduites au 2/3. C8 Celestar Deluxe / RisingCam 224 / Barlow Ultima x2 / IrCut. Par ordre alphabétique : CLAVIUS : HYGINUS : MORETUS : POSIDONIUS : PTOLEMEE et ALBATEGNIUS : RUPES ALTAI : THEOPHILIUS : Et TYCHO : Bonne journée.
  4. 14 points
    bonsoir, Voici ma prise de la nuit dernière (luminance) et de ce soir (chrominance). L'amas de galaxies de Persée se situe à 250 millions d'année-lumière de la Terre et est un des objets les plus massifs connus dans l'Univers. Il est dominé par la tourmentée radio-galaxie NGC 1275, émettant de longs filaments de gaz visibles sur l'image en bas à droite. Version recadrée et redimensionnée pour le forum : La full Détails techniques : Astrographe newton 200/800 carbone optiques Zen + Wynne 2.5", focale effective 750mm (échantillonnage 1,04"/pix) Monture : AZEQ6 Train d'imagerie : ASI1600mm+filtres LRGB ZWO, guidage OAG + ASI120mini + ASIAIRv1 Luminance : 240*60sec, gain 76 à -10°C Chrominance : 40 poses de 60sec par couche, gain 76 à -10°C Darks, flats et darks de flats Conditions de prise de vue : pollution lumineuse (Tour Eiffel à 20km), turbulence médiocre Prétraitement + empilement Siril, traitement PI + Rawtherapee bonne soirée, Dan
  5. 12 points
    Bonjour à tous! Après les catalogues de Messier et de Caldwell, et à toutes fins utiles, voici cette fois le magnifique catalogue vdB des nébuleuses à réflexion de l'hémisphère Nord, réalisé à partir d'images de 85 astrophotographes. Comme d'habitude une brève description des objets ainsi que du matériel est donnée, ainsi que le lien vers les galeries ou sites internet des contributeurs. Un grand merci à tous les contributeurs! https://guinotmathieu.wixsite.com/astrophotographies/catalogue-de-van-den-bergh Mathieu
  6. 12 points
    Une petite occasion ce soir de faire des captures de Jupiter: le seeing était acceptable. Et puis l'orientation de la planète permettait il me semble de montrer la réactivation de la NEB. A 17h36 TU: A comparer avec cette image du 14 octobre (même orientation par rapport à la GTR) La NEB apparait un peu plus épaisse et plus irrégulière. Mewlon250, ASI224, ADC, barlow 2x, dérotation de deux images. Jean-Yves
  7. 9 points
    Bonjour Ce matin lever à 4h pour tenter cette belle comète. Le petit vent de nord était bien rafraichissant et surtout gênant pour l'autoguidage... Mais une fois tout installé et prêt à déclencher, le brouillard est tombé en quelques minutes. Je n'ai pu faire que 9 poses d'une minute à 4000 iso avec un Canon 6D au foyer d'une lunette Takahashi FS 152 mm à f/6. Traitement SiriL et Photoshop. En espérant qu''elle tienne le coup, car elle semble donner des signes de fragmentations... En espérant aussi que le météo soit de la partie, ce qui n'est pas simple en décembre... Ce matin, le 30 à 3h30 les conditions étaient bien meilleures que la veille. Du coup j'ai refait une image en additionnant 20 poses de 1 min à 4000 iso, toujours avec une lunette Takahashi FS 152 à f/6 et le 6D. Traitement sous SiriL et fusion de deux photos sous Photoshop, une registrée sur les étoiles et l'autre sur la comète. Patrick
  8. 9 points
    Une démonstration de l'emploi de Sol’Ex/Star’Ex dans sa pleine complétude : Tout le projet est résumé dans cette photographie ! D’abord, une observation du Soleil en ce moment avec Sol’Ex et une lunette SkyWatcher 72ED (F = 420 mm), connue par pas mal d’entre-vous : et en même temps, vers midi au Soleil, une observation des étoiles avec Star’Ex et un télescope de 250 mm (configuration 80x80, réseau 2400 t/mm, fente 35 microns, ASI183MM), car oui, la capacité d’un spectrographe à filtrer la lumière parasite ambiante et telle qu’il est possible de prendre le spectre de ces objets (les plus brillants) en plein jour. D’abord le spectre d'Arcturus (alpha Boo) : On est en haute résolution spectrale compte tenu de la configuration, et au voisinage de la raie H-alpha, sur le côté gauche. En faut, on a à la fois le spectre de la lumière du jour, intense, et le spectre d'Arcturus. Si vous regardez bien, vous voyez qu’il y a un léger décalage spectral des raies de l’étoiles et les raies du Soleil (sauf pour les raies telluriques). Ce décalage est lié à la vitesse radiale naturelle de l’étoile, mais aussi lié à la vitesse de la Terre tournant autour du Soleil en 365 jours à 27 km/s (une belle démo de l’effet Doppler-Fizeau). En bas, on a retiré la lumière du jour, et le spectre de l’étoile ressort à présent très bien. On rappelle que ce spectre est fait en plein jour. De quoi faire des démos d’astrophysique à des étudiants et au public dans la chaleur, au passage. Le spectre d’alpha UMa, de type assez voisin, mais plus faible : Le spectre de la bien connut Mizar, mais avec une grosse turbulence, ce qui ne simplifie pas la tâche (et un peu de cirrus) : L’écart avant et après retrait du fond de ciel est assez impressionnant. Et petite surprise : Mizar est une étoile double spectroscopique. Les deux composantes de même type produisent deux spectres, ici bien détachées par l’effet Doppler. De jour en jour (au sens propre), vous pouvez voir ces raies se déplacer l’une par rapport de l’autre, ce qui permet de mesurer l’orbite de l’étoile. Plus dur, car plus faible encore, l’étoile Shelyak (beta Lyr), de type Be avec une telle raie Halpha en émission, et même la raie rouge de l’hélium tout à droite : Ici, les observations du Soleil et des étoiles se rejoignent... Christian Buil
  9. 8 points
    Tiens, ça me rappelle deux bricolages faits en 2019 pour expliquer l'architecture d'une mission Apollo. Que de la récup ' ! L'étage supérieur du LM se détache, ainsi que le CM du SM... Fin du Hors sujet...
  10. 7 points
    passage de l iss le 29 novembre 61° de hauteur télescope newton 254mm camera zwo asi 174 barlow x 4 eq6 modifier pas E.rietsch un grand merci à lui . compositage de la plus belle portion du suivi obturation moins de 1/1000s gain moins 200 enfin de bonne condition
  11. 7 points
    Ce matin, les conditions étaient meilleures (pas de vent et pas de brouillard) et il y avait moins de Lune. Je suis donc ressorti à 3h30. J'ai additionné 20 poses de 1 min toujours avec ma lunette Takahashi FS 152 mm à f/6 et un Canon 6D. Durant l'acquisition, je l'ai observé avec un Dobson de 200 mm. Elle semble toujours stagnée en luminosité. La chevelure est assez large et on aperçoit la queue sur un peut moins de 10'. Patrick
  12. 6 points
    Hello, J'ai enfin scanné les dessins de mes sorties de Septembre et Octobre, je peux donc (avec un peu beaucoup de retard) vous partager mes CROAs. NGC6751 - 5 Septembre 2021 - T406 f/4.3 - Saint-Pazanne (44) Soirée compliquée ! J'avais prévu beaucoup (trop) de cibles extrêmes et au final beaucoup d'échecs et de déception. Un ciel pas assez noir, moins transparent que ce que j'imaginais et la fatigue cumulée durant la journée n'ont pas fait bon ménage. Bref histoire de ne pas rentrer bredouille je me suis rabattu sur une cible que je n'avais pas prévu : la petite nébuleuse planétaire NGC6751 située dans la constellation de l'aigle. La nébuleuse est perçue assez facilement sans filtre. Elle est petite, je pousse donc le grossissement à 742x. J'ai effectué quelques tests avec filtre OIII et UHC-S mais pas d'amélioration notable à ce grossissement. L'étoile centrale de magnitude ~15 est vue facilement. Une structure annulaire avec un trou assez petit est discernable. Je perçois difficilement quelques irrégularités dans l'anneau. NGC40 - 8 Octobre 2021 - T406 f/4.3 - Saint-Gervais (85) Test d'un nouveau spot en Vendée à Saint-Gervais, au cœur du marais Breton. Qualité du ciel très correct, bonne transparence (T3) et assez peu de pollution lumineuse (P3). J'en ai profité pour observer pas mal de chose sans dessiné. J'ai notamment eu une magnifique vue de la galaxie M33 que j'aurais du dessiner. Au final j'ai eu le temps de dessiner que deux nébuleuses planétaires NGC40 et IC289 avant que mon télescope se retrouve complètement trempé à cause d'un taux d'humidité très fort ce soir là. NGC40 est très facile même sans filtre. Bien lumineuse. Etoile centrale vue. Forme annulaire ovalisée perçu facilement. Je note deux renforcements de chaque coté de la nébuleuse. A refaire avec un bon seeing qui était assez moyen lors du dessin. IC289 - 8 Octobre 2021 - T406 f/4.3 - Saint-Gervais (85) Je pointe ensuite une cible un peu plus compliquée : IC289 Nébuleuse vue sans filtre à 218x. Le contraste est bien meilleur avec le filtre UHC-S. Forme annulaire perçue en vision décalée avec une zone plus sombre sur une portion de l'anneau. La nébuleuse m'apparait très légèrement ovalisée. Je n'ai pas réussi à voir la centrale. Peut être pas accessible à un T400 ? Je n'ai pas pris le temps de vérifier la magnitude. Bonne soirée ! Guillaume
  13. 6 points
    Hello Franchement, si un jour on m'avait dit que je sortirais un snipe de cette beauté avec une caméra sans filtre à cette hauteur, je ne l'aurais pas cru Il faudra que je teste cette beauté en pose courte HA Merci thanks Alain pour ta nice couleur qu'on trouve par ici : https://photocosmos.fr/m-16/ Avec ta couleur, j'adore car certaines zones en NB ne ressortaient pas autant. A+ David
  14. 6 points
    Encore un tour du coté de Leonard ce matin: 20x60s au T300 F3.8
  15. 6 points
    Bonjour et merci à René, Alain et Marc celle de ce matin, fini novembre , bonne journée ( plus un nouveau fichier dans les tests )
  16. 5 points
    Bonsoir, J'ai craqué hier soir et j'ai tenté d'imager un peu car le ciel est vraiment pourri depuis un moment chez moi... Donc entre deux perturbations, une trouée de quelques heures m'ouvre les bras. Pas trop le temps de réfléchir, j'ai pointé M74 que je voulais accompagner de Al Ferg Psc à côté (30 poses de 240s) : M74-80ED_Esprit_ASI1600MC_Ircut_30x240s-20211129 by Frank TYRLIK, sur Flickr Puis j'ai tenté M42 avec 30 poses de 30s pour le coeur et 40 poses de 240s pour le reste. Un ciel pas top avec quelques passages nuageux (voir timelapse). M42-80ED_Esprit_ASI1600MC_Ircut_45x240s-20211129 by Frank TYRLIK, sur Flickr Données prise de vue (Gestion Stellarmate) : ******************************************************* Date : 2021-11-30 Objet : M74 + M42 Instrument : Lunette 80 ED Esprit Super APO Sky_Watcher Camera : ZWO ASI1600 MC / Filtre = IrCut / Temp = -15°c / Gain= 139 / Offset = 21 Traitement SIRIL et PHOTOSHOP / Gestion Stellarmate Phase lunaire : Waning Crescent(0.854) Données Météo ******************************************************* Fin de session StellarMatte : 2021-11-30 01:44:41 Lever du soleil : 08:26 AM Coucher du soleil : 05:17 PM Conditions climatiques : clear sky Couverture nuageuse : 9 % Taux d'humidite de 93 % Pression : 1024 hpa Vitesse Vent : 10 km/h Orientation : 194 ° (N=0° / Est = 90° / Sud = 180° / Ouest = 270°) La temperature en fin de session est de -2 °c ******************************************************* Bonne soirée, Frank
  17. 5 points
    J'ignore si cette photo a déjà été postée (pas dans ce fil au moins), mais le fait est que les deux personnages donnent bien l'échelle du miroir de 6m50 :
  18. 4 points
    Bonjour, Comme quoi la lune c'est un bel objet, elle méritait d’être prise sous un pin et non je ne suis pas en Corse , mais tout au nord.....de la Corse.........les hauts-de-France. Une lune prise le matin, du 29 après un congé, et cela en valait la peine , la deuxième image faite au réducteur avec ce halo donne un peu de cachet à l'image.. Bon ciel lunaire
  19. 4 points
    bonjour, ferait il mieux dans ces conditions aujourdhui 30 novembre dernier jour du mois , j'en peux plus de voir sur GONG cette protu , je râle , je grogne , de brouillard . tant pis elle se barre , faut faire quelque chose , pitain le toit est collé par le gel , rien ne m'épargne aujourd'hui . vas-y Polo , vas-y ♪♪♪ 10h58 11h40 10h52mn 8h48
  20. 4 points
    Salut à tous, C'était un essai, mais finalement il est pas trop moche (?). J'ai juste un problème avec le correcteur de coma explore scientific, c'était l'objet de l'essai d'ailleurs, je n'arrive pas à le caler au bon BF malgré moult tentatives. J'ai toujours des étoiles patatoïdes dans le coin gauche. Problème de tilt sur le PO ? N305/1200, 6D, iso 800, 30 X 120s empilement Sirilic et prétaitement Siril, traitement Gimp Bonne soirée, Franck
  21. 4 points
    Bien qu'aillant été ma principal occupation durant les soirées cette été, je n'ai pas fais que de la photo. En me basant sur des souvenirs, j'ai dessiné, vite fait sur un carnet, des objets observés. Il n'est donc pas question de ressemblance avec la réalité car ses dessins sont réalisés avec l'émotion qu'il met resté du moment. Jupiter a donc des détails inventés, mais avec une résolution similaire à ce que l'on aurait pu voir. Il en est de même avec les objets du ciel profond, et notamment avec les étoiles qui sont placés avec une mesure précise environ (). Avec mes jeunes yeux, j'ai pu aussi admirer quelques couleurs, mais comme les dessins sont monochromatiques, vous les verrez par votre imagination grâce aux commentaires. Voici donc cette petite page de dessins, j'espère qu'elle vous plaira ! ^^ Ces observations ont été réalisés avec les télescopes de l'association Copernic (T520, T635, T760). - Noms de l'objet ###Conditions, info sup, commentaire. Note /10 (personnel) Au T520 : - Jupiter et ses Lunes ###Une nuit 5/5, un seeing chilien (moins de 1"), qui nous a permit de découvrir des détails dans la grande tâche rouge. On voyait un hexagone orange dans la tâche rouge avec un centre orange clair. Je n'exagère pas en disant que le détail était aussi bon qu'une photo de J.L. Dauvergne, mais avec de meilleurs couleurs, car vu en direct. Une expérience innoubliable ! 10/10 - les Piliers de la Création et l'Aigle ###Nuit correct sans plus, filtre OIII, l'aigle se détache nettement avec des détails dans la nébuleuse obscure, le groupe d'étoile à gauche est bien défini. Les piliers sont timides, il faut utiliser la vision périphérique pour bien les dicerner. Moi qui est toujours voulu les voirs. Avec ce grossissement c'était super ! 7/10 Au T635 : - la nébuleuse Trifide ###Nuit correct sans plus, pas de filtre, le trèfle est bien discernable, on peut clairement voir les nuages de gaz et en apprécier les détails. Une légère teinte rougeâtre colore les feuilles de ce trèfle. La partie en réflexion est bien difficile à voir, avec un peu de patience, un bleu/cyan très timide se laisse appercevoir en vision périphérique. 7/10 - la galaxie d'Andromède ###Nuit correct sans plus, pas de filtre, le centre est brillant comme une comète ! Il est baigné dans un nuages lenticullaire très contrasté avec la bande du bas. Le centre est légerement jaune et les bras blancs. Je ne trouve pas la couleur très belle, ce qui est rare avec les objets du ciel. Finalement assez peu de détails, et de toutes manière je n'ai pas assez regardé, je suis assez déçu en comparaison de ce que j'avais vu avec la grande lunette des baronnies provençale, peut-être le ciel n'était pas assez clair ? 4/10 Au T760 : - la galaxie du Cigard ###Ciel moyen, pas de filtre, elle est bien belle celle-ci ! De beaux détails sont au centre, le divisant à la manière du trèfle. Et puis c'est lumineux ! J'en ai été bien étonné d'ailleurs, je l'aurais pensé comme un trait diffût. Grande surprise donc ! 8/10 - la galaxie de Böde ###Ciel moyen, pas de filtre, la galaxie d'andromède en plus petit et sans couleurs. Elle ne m'as pas donné envie de voir plus longtemps, comme pour le Cigard, j'ai été très étonné, mais de manière négative. Ce n'est pas lumineux, c'est moche, bref, rien pour plaire à un jeune comme moi ! 2/10 - la galaxie des chiens de chasse ###Ciel moyen, pas de filtre, celle-là n'est pas à voir après un passage sur Jupiter ! Elle est ténu dis donc ! Mais avec un peu de patience... Oh ! Magie ! Des couleurs ! Oui, vraiment. Le bleu de M51, et le jaune de son compagnon. C'est quasiment à la limite des mes yeux, mais en comparant attentivement avec le fond de ciel, on distingue bien la différence de teinte. Les détails sont plus subtiles encore, mais présents ! Elle est bien jolie... Mais sombre. 6/10 - l'Oeil de Chat ###Nuit correct sans plus, filtre OIII, un centre vers/bleu et turquoise transperçe le fond noir et ténébreux de l'espace, cette oeil, nous regarde. Elle n'est pas très impressionnante, les détails pas faciles à dicerner par sa taille, nécessitant de bonnes conditions. Mais on pourrait en faire tout un poème ! L'étoile au centre se parre de ses deux virgules plongeant dans un noir profond, quel contraste ! Elle à revoir de manière plus attentive... 6/10 - NGC 6552 ###Nuit correct sans plus, filtre OIII, pas loin de l'oeil de chat se trouve cette petite "galaxie repère" me permettant de fixer mes records. C'est donc l'objet à la fois le plus sombre et le plus loin que j'ai pu voir en vision direct avec ses 14.6 de magnitude et 360 millions d'années lumière de distance ! Le tout dans une petite tachouille pas bien visible si il n'y avait pas le centre de la galaxie pour repère ! Voici donc ce que je dois battre ! 9/10 J'espère que ce récit vous aura plut. Je pense que le dessin va être de plus en plus présent dans ma vie d'astronome. Je vais essayer d'en faire plus souvent et avec plus d'exactitude. Car même si ue caméra nous dévoile clairement les objets, c'est une image sans l'émotion de l'observateur. Bon ciel à tous !
  22. 4 points
    Bonjour, "La Californie, la Californie... Mais la Californie est si près d'ici Qu'en fermant les yeux, tu pourrais la voir Du fond de ton lit..." (Paroles&chanson : Etienne Roda Gil / Julien Clerc) Pas trop mon univers musical mais quand même un beau couplet de circonstance... 2 versions de la Californie prise à 1,5km de Paris. SHO & "HOO". Pour cette dernière la couche OIII (quasi vide) a été mixée avec du SII... Les Ha ont été faites en 2018 (19x900") & 2020 (12x1200"). Le OIII (24x600" binx2) et SII (48x600" binx2) lundi et mardi dernier avec une Lune bien présente. Setup : FSQ85, monture EM200 usd3, QSI583wsg, guidage Lodestar. J'espère qu'elle vous plaira! Bon ciel à toutes et tous
  23. 4 points
    Merci beaucoup David Julie, mon réveil matin est branché sur une web cam et au moindre dégagement il me réveil Sans blague, j'ai shooté le 8, 16, 22, et le 23 novembre Et tu ne me croiras probablement pas. Mais, j'ai shooté une petite heure en début de soirée hier sur un autre objet bien sûr au quel j'ai déjà shooté aussi le 24 et le 27. Donc pas si mal ce mois de novembre Vive la retraite... Martin
  24. 3 points
    Salut C'est la première fois que je rend visite à cette jolie spirale, vue de face qui est plutôt discrète. Je l'ai fait en novembre sur 4 nuits assez moyennes! Avec une lune toujours bien présente lors des captures. Avec un peu plus de temps de pose que d'habitude et malgré les conditions elle sort pas trop mal je trouve. La voici CT16 f4 sur EQ8 QSI683wsg Filtres Astrodon LRVB=359-60-60-60 minutes. Bin 1x1, sub de 33x3mn.+52x5mn en L et 12x5mn par couleur. Autoguidage. ASI120mm sur diviseur optique. Avec PHD2. prétraitement CCDSoft. Traitement final PS CS6. Bon visionnement. Martin
  25. 3 points
    ce serait trop simple s'il s'agissait d'une simple vue du ciel étoilé. ici, j'ai mis un réseau bon marché par transmission devant un objectif pentax de 85 mm une pose de qq secondes dans la banlieue bien éclairée de l'ouest parisien et la vue a enregistré le spectre de Jupiter noyé dans une forêt de spectres de divers lampadaires. comment reconnaître Jupiter ? (j'ai attendu que Vénus soit couchée, donc Jupiter est l'astre le plus brillant du ciel au sud ouest)
  26. 3 points
    c'est déjà tard pour figer le croissant, déjà dévoré par le bleu du ciel ça fait au moins une quinzaine qu'on n'avait pas de Lune ici à l'ouest de Paris en passant ce matin à 4h, j'ai tenté de voir (sans succès) aux jumelles 8x30, en pleine ville, au dessus d'un parking Vinci, la comète Leonard (pas de Vinci !) quelle est donc sa magnitude globale (pas nucléaire) et son DC (degré de condensation) ?
  27. 3 points
    Sans polluer le post de Patrick, voici donc 67/P du 28/11 dans le même champ j'ai mesuré une dizaine d'astéroides entre mag 18 et 20.5 dont a priori un NEO ( Near Earth Object ) se déplaçant très rapidement ( à confirmer )
  28. 3 points
    Bon ! C'était presque en 2021, puisque lors de l'éclipse totale du 14 déc. 2020. Cependant, je trouve cette photo extraordinaire, non seulement pour sa qualité technique, mais aussi parce qu'elle nous montre en même temps par un joli hasard, une comète rasante du groupe de Kreutz, performance habituellement réservée, par exemple, à l'observatoire spatial solaire SoHO ... Crédit (?) : Andreas Möller, Neuquen, Argentine. https://twitter.com/PlanetariumBO/status/1341151530020450304
  29. 3 points
    Je crois que ce lien devrait être le bon : https://est-east.eu/index.php?option=com_content&view=article&id=781&Itemid=633&lang=en?movie-convection-in-sunspot-umbrae
  30. 3 points
    Les chinois (encore eux !) ont de toute évidence le même projet, et d'après cette source ils ont commencé les essais en vol : traduction : [ Test en vol du moteur multimode Tengyun] Selon le secrétaire du conseil d'administration de la CASIC, Hou Xiufeng, lors du 7e Forum international de l'aérospatiale commerciale, le projet Tengyun de la CASIC a terminé avec succès la première vérification de conversion de mode du statoréacteur de fusée liquide lors d'un vol d'essai. Le temps de vol d'essai exact n'a pas été divulgué. Tengyun (腾云) est prévu pour transporter des marchandises et/ou des êtres humains vers LEO à faible coût de manière HTHL, avec deux étages et un nouveau type de moteur multimode pouvant fonctionner dans différentes conditions atmosphériques.
  31. 3 points
    voilà la réponse la pose a été suffisamment brève pour ne pas enregistrer d'étoiles brillantes (d'ailleurs il n'y en avait pas dans le champ) la plupart des lampadaires sont des lampes haute pression à sodium, faciles à identifier par leur éclairage intense orange et en spectro par la présence du fameux doublet rouge-orangé en absorption (donc noir sur fond lumineux) parmi cette forêt de lampadaires, il reste qq lampes à sodium basse pression, dont la luminosité est assez faible et qui délivrent une lumière orange blafarde et dans ce cas le spectre contient surtout le doublet orange en émission (brillant sur fond noir) (sur la vue numérique ça paraît rougeâtre) Le spectre continu le plus brillant en bas, est celui de Jupiter, qui n'est autre que celui du soleil avec qq raies d'absorption dues à l'atmosphère jovienne mais comme le spectre est à basse résolution, on ne voit guère les bandes d'absorption de la planète gazeuse (la plupart des raies sont d'ailleurs dans le rouge et l'infrarouge) et le boîtier pentax n'est pas défiltré !
  32. 3 points
    Je l'ai photographié ce matin et je voulais une fois que la séquence de prise de vue était lancée l'observer au Dobson de 200 mm, mais le brouillard en a décidé autrement ! J'ai pu faire 9 poses de 1 min à la lunette de 152 mm à f/6. J'espère qu'elle va tenir le coup, car elle commence à être bien photogénique, je trouve... Patrick
  33. 2 points
    Bonjour à toutes tous, Voici une image de la Nébuleuse clignotante (NGC6826, C15) réalisée en poses courtes de 200ms. Cette nébuleuse est située dans la constellation du Cygne, elle est distante de 5 220 années-lumière et a un diamètre de 0,4 années-lumière. Sa taille apparente est seulement de 27''x24''. V2: V1: * Optique : Télescope Celestron C11 à 2800 mm de focale, pas de filtre. * Monture : AZ-EQ6, pas d'autoguidage. * Acquisitions : - Le 31/08/2021 entre 23h18 et 00h30 - Caméra ASI533, capteur non refroidi à 22°C. - Images brutes de l'objet : 18000 images 8bits 3008 x 3008 pixels. Exposition 200ms. Gain caméra 500. Format vidéo SER en séquences de 20min. - Images brutes de pré-traitement : 3000 images 8bits de darks, 0 image d'offset, 0 images de flats. Format vidéo SER. * Pré-traitements/ Traitements : - Création d'un SER unique de 18000 images. - Alignement (sur une étoile) et empilement (somme normalisée) de 14400 images (80% des images, soit 48 minutes de poses) en crop à 25% de la surface et drizzle x2 avec master dark. - Étalonnage des couleurs par photométrie. Transformation de l'histogramme. - Masque de fusion : déconvolution + filtre passe-haut + saturation. - Réduction du bruit chromatique. Ajustement des niveaux. Correction gamma. - Masque de fusion : fond de ciel débuité. - Masque de fusion : réglage des tons foncés / tons clairs. - Masque de fusion : Ondelettes et déconvolution Richardson-Lucy (pour la V2) Logiciels : PIPP 2.5.9, Siril 0.99.10.1, Siril 0.9.12, Photoshop CS2, AstroSurface REDSHIFT-4. * Lieu : Vauréal (Cergy-Pontoise, 95) * Lien à mon site internet : http://encelade18.free.fr/photos/NGC6826.html
  34. 2 points
    salut belle activité pour ce soleil bien bas image prise au maxscope de 40mm Jean marc
  35. 2 points
    Tiens une photo trouvée sur le net. Un beau doublet calé avec un chromatisme bien maitrisé. Le réglage de la lunette guide n'est pas fameux par contre, mais le filetage du PO en M36.4 permet le montage d'oculaires 31.75mm. J'ai aussi la 60/700, mais je l'ai montée sur des anneaux de guidage. On va dire que le chromatisme est quasi inexistant sur cette dernière version. Le star test est magnifique. Idem sur la 60/420. De la belle optique made in Japan pour l'autoguidage et beaucoup de metal. La 60/420 (image sur le net). La mienne a souffert pour l'esthétisme. La 60/700 (devant le mak STF 200/2000)
  36. 2 points
    Ce jour, 30 novembre 2021, Curiosity a quitté la position qu’il occupait depuis le 3 novembre (sol 3286) où il a réalisé son 34ème forage. Le rover s’est rapproché du "Fronton de Greenheugh" sur une zone comportant de nombreuses roches en éboulis, cibles probables de futures investigations. Images et mise à jour de la position à venir. MASTCAM – 28 NOVEMBRE 2021 (SOL 2010) – Damia Bouic : Les roches martiennes ont souvent des formes étonnantes. Ici l’érosion de la roche originelle plus tendre a laissé apparaitre ce qui est très probablement une veine de gypse résiduelle qui remplissait une fissure verticale. De la dentelle.. Le gypse est un minéral abondant et caractéristique des roches sédimentaires évaporitiques. Les évaporites se forment à partir de saumures, soit au fond de lagune qui s’assèchent soit par percolation dans les anfractuosités des roches. Les évaporites seront différentes en fonction des minerais desquels elles se chargent. Pour obtenir du gypse, il faut du calcium et du soufre. Le calcium est un métal abondant dans les roches ignées du manteau des planètes rocheuses et le soufre est également souvent présent dans l’atmosphère, sous forme d’hydrogène sulfuré (H2S) suite aux éruptions volcaniques, jadis très abondantes sur Mars. A cet endroit, l’eau s’est infiltrée par des fissures formées dans le sous-sol. Le calcium présent dans les roches volcaniques a été ensuite emporté par l’eau. Une réaction entre le calcium et le soufre présent, soit dans la roche elle-même, soit dans des gaz volcaniques, s’est alors produite. L’analyse d’un échantillon par l’instrument CheMin serait à même d'étudier précisément les assemblages minéralogiques au sein de ce gypse, et donc de renseigner sur la température à laquelle il s'est formé. Des températures plutôt chaudes serait le signe d'une origine souterraine. Dans le cas de températures froides, l'hypothèse d'une origine lacustre serait envisagée. Les derniers forages ont peut-être déjà donné la réponse, mais les géologues de cette mission sont de grands et incorrigibles cachotiers. Petit retour en arrière pour le plaisir Agrandir en cliquant Le 5 mars 2021(sol 3048) Curiosity avait repéré des nuages irisés. Ici 23 images MastCam assemblées pour un large panorama : Panorama assemblé à partir de 5 images centrées sur la zone nuageuse la plus dense : Le 28 mars 2021, alors positionné au "Mont Mercou", Curiosity et ses caméras de navigation repèrent des nuages crépusculaires. À l'aide des caméras de navigation de son mât, Curiosity a pris ces images de nuages juste après le coucher du soleil le 28 mars 2021 (sol 3072). Ces nuages noctulescents, ou crépusculaires, sont composés de glace d'eau ; les cristaux de glace reflètent le soleil couchant, ce qui permet de voir plus facilement les détails de chaque nuage (GIF).
  37. 2 points
    Et le point faible des Dobson non équipé d'une motorisation c'est le suivi...au vu de son ciel pollué cela risque essentiellement d'être du lunaire/planétaire et il faudra donc grossir...et si elle n'est pas patiente 😁😁😁 Niveau maintenance il y aura tôt ou tard le miroir à nettoyer/collimater et ne pas oublier manutention + stockage... appartement je suppose? L'option Mak ou Lunette n'est pas à négliger...il faut en discuter avec elle et bien lui expliquer les + et les - de chaque type d'instrument.
  38. 2 points
  39. 2 points
    Bonsoir, Voici une autre prise de la soirée du 10/11/2021. Un amas ouvert dans Céphée, par ici, joliment accompagné par la nébuleuse NGC7129 Les infos: Skywatcher 80ED + réducteur 0.8X Asi294mc pro + filtre Optolong L-pro sur HEQ5 Rowan 40x120s Gain 120 -10°C Traitement Sirilic, Siril, Pixinsight, PS. Avec autoguidage au DO svp Une brute de 120s: And the winner is....
  40. 2 points
    Bonne idée, ces petits croquis ! L'Œil de chat est impressionnant sur le dessin original. Ça vaudrait le coup de le remettre au propre, non ? Je suis étonné par ton appréciation de M81. Au 495 mm je l'avais adorée : un grand disque laiteux (cette même texture laiteuse que je n'ai vue ailleurs que sur M31 au 495 mm, où elle est encore plus remarquable) avec deux bras réguliers, symétriques, très fins, baignant dedans. Un beau souvenir ! Attention chipotage : c'est magnitude 14,6 B, la petite galaxie à côté de NGC 6543. En magnitude V, ça doit faire un poil plus brillant que 14, genre 13,7 ou 13,8. (J'ai vérifié dans le catalogue RC3 : il n'y a pas la magnitude V, peut-être jamais mesurée.) 14,6 B, c'est par exemple la magnitude de NGC 7317, la plus faible du Quintette de Stephan (un objet éloigné, mais un peu moins que NGC 6552).
  41. 2 points
    Salut les amis, les conditions un peu plus clémentes cette nuit là me permettent de vous proposer quelques morceaux à la taille de 100%, il a fallu que je fasse un compromis avec le bruit mais bon, c'est quand même mieux que la dernière fois. Cassegrain de 250mm + ASI120MC au foyer. Sers d'environ 3000 images, 300 à 400 images retenues dans AS3, traitement de la couche rouge avec Iris, finition avec Astrosurface. - Région d'Hercules-Posidonius ( 6 images, taille 100% ) : - Région de Plinius ( 6 images, taille 100% ) : - Région de Théophile-Janssen ( 8 images, taille 100% ) : - Région de Moretus, façon rase-mottes ( 3 images, taille 100% ) : J'ai fait ensuite une bonne partie du terminateur avec l'A7s et la barlow Explore Scientific 3x, mais ça c'est plus long, à suivre...
  42. 2 points
    Salut à tous, Après un détour par l'imagerie lunaire et planétaire, je profite du mauvais temps pour traiter des images maintenant anciennes prises le 7 septembre. Ce jour-là, la turbulence n'était pas très favorable, mais il y avait quelques beaux groupes de taches. D'abord l'image du disque solaire : Un premier groupe de taches: Le même un peu plus d'une heure après, avec le développement d'un pont de lumière qui coupe la tache principale en trois parties : Deux autres groupes de taches: Bonnes observations ! Christian
  43. 2 points
  44. 2 points
    Bonsoir à tou(te)s, Quatre heures d'éclaircie après les averses et avant l'arrivée de la neige le matin du 27 novembre 2021 et malgré la Lune encore présente, la comète C/2021 A1 continue à prendre de l'éclat. Image réalisée le 27 novembre 2021 de 2 h 47 à 3 h 22 UT au foyer de l'Epsilon (diamètre : 160 mm, focale : 530 mm) de l'Observatoire Charles Fehrenbach. APN Sony Alpha 7s défiltré. 189 X 10 s à 6400 iso. Comme annoncé dans un précédent post la seconde vidéo de présentation de Leonard a été mise en ligne à l'adresse : ... et son contenu en images au bout de ce lien : http://www.astrosurf.com/obscf/EPHEMERIDES/2021A1_LEONARD/2021_A1_diaporama.html Bonne comète.
  45. 2 points
    Merci Alain, Hormis toi, mon fil ne passionne pas grand monde on dirait J'ai à nouveau pu imager C/2021 A1 ce matin, la lune etait un peu plus gênante. La queue a bien évolué depuis hier: Je me suis aussi tourné vers C/2019 L3 qui se rapproche de son Périhélie (9/01/22):
  46. 2 points
    10 ANS !!!... DÉJÀ... Le 26 novembre 2011 à 10h02 une fusée Atlas V s'élançait de Cap Canaveral pour un long voyage historique vers Mars. La mission "Mars Science Laboratory" commençait : https://mars.nasa.gov/msl/timeline/launch/summary/ RAPPEL : avec un ou deux clics il est possible d'agrandir toutes les images ci-dessous. PANO NAVCAM - 16 NOVEMBRE 2021 (SOL 3299) - Elisabetta Bonora & Marco Faccin La carte postale revisitée.. Magnifique !! PANO MASTCAM - 18 & 25 NOVEMBRE 2021 (SOLS 3301 & 3308) - Damia Bouic : Vers le Nord-Est et la plaine du cratère Gale. Au loin les remparts qui le bordent, les contreforts du Mont Sharp à droite, et à l'opposé le mur Ouest du fronton Greenheugh, au centre de l'image la tache sombre de l'étendue de sable basaltique des "Sables de Forvie"... dantesque ! https://db-prods.net/marsroversimages/curiosity-2020.php#37 PANO MASTCAM - 8 NOVEMBRE 2021 (SOL 3291) - Elisabetta Bonora & Marco Faccin : Mur Ouest du "Fronton de Greenheugh" - Le "corridor Maria Gordon" est à gauche de l'image. Les roches jonchant le mur sont issues de l'érosion de la couche supérieure de faible épaisseur et plus ancienne du Fronton, une formation géologique (nommée "Stimson") constituée par sédimentation "sèche" de sable éolien. MOSAÏQUE MASTCAM - 20 NOVEMBRE 2021 (SOL 3303) - Elisabetta Bonora & Marco Faccin : Détail de la couche "Stimson" et des éboulis MASTCAM - 26 NOVEMBRE 2021 (SOL 3309) : Roche en lévitation Quand on y regarde d'un peu plus près, ici on n'est pas en Arizona ni au Nevada . Mars, c'est simplement un autre monde. PANO MASTCAM - 11 NOVEMBRE 2021 (SOL 3294) - Elisabetta Bonora & Marco Faccin : La paroi très spectaculaire du Fronton en fausses couleurs, et à gauche vers "Maria Gordon"==> par ici la sortie !
  47. 2 points
    Salut Première image pour moi de la comète C/2021 A1 Leonard sous un bon ciel ce matin: https://lesia.obspm.fr/comets/lib/display-obs1.php?Num=24451 La queue ionique est bien visible Un Gradient rotationnel de 15° met en évidence des jets perpendiculaires annonciateurs d'une prochaine dislocation? J'ai aussi mesuré 29P https://lesia.obspm.fr/comets/lib/display-obs1.php?Num=24452 Et 67P https://lesia.obspm.fr/comets/lib/display-obs1.php?Num=24453 Avec également un GR de 15°:
  48. 2 points
    Salut J'ai enfin pu imager ce matin après une panne du contrôleur MCMT2 de ma monture, que j'ai remplacé par un MCMT32. Il fonctionne super bien en association avec le TDM. La lune était bien gênante ce matin mais c’était mon dernier créneau avent la PL.... 29P https://lesia.obspm.fr/comets/lib/display-obs1.php?Num=24388 et 67P https://lesia.obspm.fr/comets/lib/display-obs1.php?Num=24392
  49. 2 points
    Salut Je pense que C/2017 K2 a connu un épisode ces derniers jours, sans incidence sur sa luminosité apparemment. Voici une image de ce soir, ainsi que celles acquises les 22 et 24 Octobre. On note un épisode d'activité au Sud ouest du noyau.
  50. 2 points
    Salut Je me suis penché un peu sérieusement sur la comète C/2017 K2 avec plusieurs traitements par gradient rotationnel sur une image de 41x60s prise hier soir https://lesia.obspm.fr/comets/lib/display-obs1.php?Num=24231 On peut apprécier une structure assez complexe du noyau