Leaderboard


Popular Content

Showing most liked content since 05/20/20 in Posts

  1. 40 points
    Bonjour à tous, j'ai enfin pu réunir à nouveau une pose de boulot, une bonne météo, pas de lune, le matos qui marche, etc... J'ai profité du bon seeing des 4 dernières nuits pour faire NGC 4565 en poses courtes + poses longues comme d'habitude sur ce type d'objets. Je suis content de l'avoir eue, car ça fait 2 ans que je la manque. Pour commencer et sans passer par 4 chemins, le final réduit à 2500 pixels pour le fofo : Cette première vue devrait vous inciter à aller voir la full (4000 pix à 0,4 "/pixel ) ici : Et pour ceux qui ont vraiment la flemme (si si, il y en a), un crop redressé : Je partage quelques étapes du traitement. Tout d'abord les 9000 x 1s avec la 290 MMC, avec darks et courbes. Cette image n'est pas destinée à être prise comme telle, c'est une étape de traitement, mais on voit qu'avec des poses de 1s et un échantillonnage de 0,5"/pix, on sort déjà plusieurs amas globulaires dans la galaxie. Ensuite la sortie couleur de la 294 MC Pro (70 x 180s), avec darks, correction du gradient et niveaux linéaires (image réduite). On voit tout le monde Pour finir, l'orchestre en cours de travaux : le 350 sur sa nouvelle dalle dans son abris en cours de construction. J'en ai profité pour peafiner l'emplacement définitif et la position Park. Voilà, voilà. J'espère que vous prendrez autant de plaisir à regarder cette belle galaxie que j'en ai eu à l'imager et à la traiter. Quand tout marche, c'est génial. Bon ciel, JF Edit : l'image NB avec la 290 a subi une forte deconvoluion. Ce n'est pas dit mais ça se voit 😉
  2. 36 points
    Bonjour à tous, Voilà plus de 6 mois que j'image la planète Vénus (de décembre 2019 à fin mai 2020), aujourd'hui je peux enfin vous présenter les planches finales les images régulières, ont permis de mettre en évidence la taille et la phase de cette belle planète. En effet au fur et à mesure qu'elle se rapproche de nous, sa phase diminue. Les images ont étés faites avec toujours la même configuration, Télescope Newton 200/800-Barlow 5x-Filtre Uvénus Astrodon-Caméra ZWO ASI 290MM. Planche 1 Planche 2 N'hésitez pas a allez voir les fulls ici: https://astrob.in/eq8rvw/0/ https://astrob.in/apjjlq/0/ Au plaisir de vous lire Nico
  3. 32 points
    Bonjour à tous, Je vous propose la nébuleuse par réflexion VdB141, SH2-136, autrement connu comme le fantôme de Céphée. Il s'agit de nuages de poussière distants de 1470 AL, éclairés par des étoiles en arrière plan, où se forment des globules de Bok (CB320 pour le principal ici), futurs systèmes planétaires. J’ai cumulé 7h22 de pose, avec le matériel et conditions suivantes : - T410mm, F/D 3.8, Wynne 3 pouces au foyer, tube construction personnelle avec araignée + PO Axis Instruments - A7S défiltré/refiltré Astrodon, Filtre OPtolong L-Pro conseillé par @Dav78, tu avais raison, pas facile à clipser le bougre, mais il semble efficace, merci à toi!! - Echantillonnage 1.1"/pix - ciel urbain SQM zenith 20.35, sur cible 20.20 - 3200ISO – DOF - 878x30" = 7h22’ – les soirs des 18, 19 et 20 Mai. Acquisitions par wifi via PRISM10, prétraitement et traitement Siril, PS. J'ai volontairement fait un traitement ultra light à minima pour la laisser très naturelle, mais en poussant un peu les courbes on peut faire monter pas mal les nuages de poussières plus blancs, mais au détriment de la douceur de l'ensemble. Clic pour la Full: Zoom sur la partie principale: En espérant qu'elle vous plaira, j'ai pris beaucoup de plaisir à la capturer et je suis content d'avoir pu attraper ce que j'appelle "l'entonnoir" sur la droite du papa fantôme, on voit bien les poussières en cône au dessus à la "sortie" du tunnel. Jean-Marc
  4. 30 points
    Hello debout à 4h10 ce matin. J'ai vaguement cherché la comète aux jumelles, sans la trouver. Mais par contre c'était relativement stable, exploitable en tout cas. Je voyais bien le vent d'est vers 300 m d'altitude qui perturbait pas mal les images quand même, mais c'est moins pire que du jet stream. Pour ça AS3 arrive à faire quelque chose. Bref, on n'est toujours pas au taquet, mais 2 nuits exploitable en 3 jours ça montre que l'on va vers le mieux Donc d'abord une Jupiter Et puis pour finir, un peu ric-rac dans les lueurs de l'aube j'ai fait un coup de Saturne.
  5. 26 points
    Salut, C'est la saison des Tournesols, du moins sur le forum Et celle là date du 1er avril, si si Alors je vous propose cette version faite en région parisienne avec un ciel qui n'est pas celui du Chili ou de la péninsule ibérique, snif... Avec juste une consolation, c'est que mon ciel est parfois calme ce qui permet de titiller qq détails. Planewave CDK 318 f/8 + STL4020M L 60x4min et 6x3min en RGB b2x SQM 19,8 et FWHM des brutes de 4 min : 2 à 2,4" Full : http://astrosurf.com/jousset/page_galaxie/m63_cdk_2020.htm Bien cordialement, Marc
  6. 25 points
    Bonjour un petit premier essai avec l'A7s, 9 fois dix secondes, dfo, FS60 à 4.2 , bonne chance aussi
  7. 24 points
    Bonjour à tous, bon ...parce qu’il le vaut bien Newton 410 mm F/5.6 de construction perso optique et méca. Filtre Booster Ha / OIII Baader + Paracorr 2 / Sony A7S à 3200 iso / forte pollution lumineuse... 60 poses de 30 sec / Traitement Siril , PI, Astra image et CS6. Phil site perso : http://www.photoastro.com/
  8. 23 points
    bonjour à toutes et tous ! de pas trop mauvaises conditions ce matin avant une dégradation au fur et à mesure que le jour se levait ! j'ai quand même pu faire la tache rouge comme je le voulais ! CFF 300 F/D de 20 asi 224c adc as2 + astrosurface : à 2h30tu : bon ciel et merci ! polo
  9. 23 points
    Bonjour, Comme beaucoup d'entre-vous, j'ai profité de ce magnifique spectacle hier soir. Voici trois images prises dans des lieux différents. Lune_Venus_mercure_bord_de_sevre by Frank TYRLIK, sur Flickr Lune_Venus_mercure by Frank TYRLIK, sur Flickr Lune_Venus_mercure_arbres by Frank TYRLIK, sur Flickr Et enfin un pano de Voie Lactée (Canon EOS 760d et Samyang 16mm) : Lever de Voie lactée -2 by Frank TYRLIK, sur Flickr Bonne journée, Frank
  10. 23 points
    J'ai remarqué Venus cet après-midi en observant un superbe rapace aux jumelles, qui est passé juste devant. Ca m'a donné envie de la viser au mewlon250 qui était installé. Très belle en visuel sur fond bleu, pas trop de turbulence quand le mewlon s'est retrouvé à l'ombre...une envie de faire quelques captures avec la camera couleur. Ma dernière de la saison ? Pas sur Mewlon250, Barlow 2X, ASI224mc Jean-Yves
  11. 23 points
    Bonsoir les noctambules, Ayant pu profiter de deux nuits vraiment sympas j'ai été faire un tour dans la Grande Ourse. Toujours avec le M809 ( 200mm à F10 ) caméra Starlight SXV-H9 au foyer et roue à filtres Baader. J'ai donc commencé par une luminance le 18 avec 40 poses de 300 secondes. Traitement AstroArt, légère déconvolution, DDP et finitions sous PSP. Elle n'est pas évidente à traiter cette galaxie ! Comme un effet de voile ! Malgré un bon ciel et une bonne mise au point, elle conserve un aspect assez flou. Et le 20, je suis ressorti faire la couleur. Donc 15 poses R et 15 poses B de 300 sec avec un vert synthétique au traitement. Trichromie RGB sous AstroArt et synthèse LRGB avec l'image de luminance. Et juste une légère saturation des couleurs et une balance auto sous PSP. J'ai eu un peu de pertes sur cette série à cause de pas mal de passages de satellites ! Voilà, c'est juste un premier jet à modifier en fonction de vos avis Je vous souhaite une excellente soirée, AG
  12. 22 points
    Weekend astro sans les copains.... Le C14 s'est vengé! Après une nuit complète vers les étoiles, direction ce midi vers Mercure C14 f22 asi174 ir cut 685 Tout d'abord les simulations: Et maintenant 2 shoots de 500000 et 700000 images dont 3% retenu:
  13. 21 points
    Salut, Une petite image que j'ai faite pendant que mon setup shootait sur le scorpion. L'ISS devait passer la nuit du 17 mai vers 2H20, je me suis donc dit pourquoi pas tenter un petit pano depuis le jardin. Et à la fin du transit, comme mes images comprenaient une partie de la VL, j'ai continué le pano pour l'intégrer. Il y a donc 19 tuiles à 17mm f2.8, 3200 ISO et 13 sec, en deux lignes. Alignement sous PTGUI Pro, et assemblage traitement sous PS. Bon, j'avoue ne pas m'être trop pris la tête sur le traitement des couleurs, ou pour redresser les lignes verticales et horizontales. Et ça ne pardonne pas avec des premiers plans et sources lumineuses si proches. Un traitement bio donc, et assez réaliste finalement, mais la double arche est sympa. C'était un bon exercice, à refaire avec une vrai compo et un premier plan digne de ce nom. A+ David
  14. 21 points
    Au 520 f:4,7 correcteur skywatcher, Sony 7S Gallisé en 1h50 cumulé sous un ciel correct sans plus au niveau turbu et passage de fins voiles de nuages d'altitudes...Galaxie de Seyfert NGC 4725 Traitement par Philippe, encore merci et bravo à toi. jérôme
  15. 21 points
    Bonjour, pour le plaisir, une Voie Lactée, ça faisait longtemps que je n'avais pas pu en faire, photographiée il y a 2 nuits. 12 poses de 10 secondes à 3200iso, objectif 24/1.8 à 2.2 et Nikon Z6 défiltré. Lightroom / Sequator. Bonne journée Olivier
  16. 21 points
    bonjour à toutes et à tous ! le beau temps continue ici dans l'Aisne , les conditions sont bonnes au lever du soleil ! je fais Mars au début car à 5h00 il fait déjà jour ,et je ne la trouve plus au chercheur ! CFF300 f/d de 20 asi 224c adc as2 + astrosurface : j'ai essayé un traitement plus doux sur Mars . europe ,callisto et son ombre à 3h30tu ,on notera l'ombre allongée de Callisto à 3h35tu : saturne avec Dioné , Encelade ,Téthys et Rhéa à 2h50tu : à 2h54tu : Mars à 03h17tu : bon ciel et merci ! polo
  17. 20 points
    j'ai réussi à faire des captures de Venus cet après-midi avec le Mewlon250, mais ça n'a pas été facile. Il a fallu la trouver (assez proche du soleil) et ensuite, faire avec les passages nuageux, la transparence moyenne et une turbulence génante. A 18h lc: Une sélection de 60 bruts sur 5000 ! Mewlon250, Barlow 2x, ASI224mc Là, je pense que c'est la dernière. Jean-Yves
  18. 20 points
    Bonjour à tous ! Je viens poster les premiers dessins depuis mon récent déménagement. En effet j'ai commencé une nouvelle vie, avec une nouvelle situation et un nouveau site d'observation. Depuis cet hiver, j'habite un petit village mal éclairé au fin fond de nulle part, dans une région de la Lorraine qui n'est pas sur la carte (en tout cas je ne la connaissais pas avant de venir). Lorsque je sors de la cuisine, j'accède à un espace d'herbe donnant sur le sud : le Site d'Observation. Normalement je ne bougerai plus de là : j'ai trouvé mon chez-moi définitif. En attendant de réutiliser le Dobson 495 mm, qui dort dans le garage de mon père (il est prévu que je le récupère bientôt, le confinement m'a empêché de le faire pour le moment), je redécouvre le ciel au Dobson 300 mm (toujours l'Orion Optics 300/1200). Durant ces dix dernières années, j'habitais provisoirement au nord de la Moselle. Ça m'a permis de rencontrer d'autres astrams, comme Skywatcher, Rastaman et les membres du club Polaris, et je me suis « contenté » de jouer les montreurs d'étoiles (plutôt de planètes) lors des sorties régulières du club, mais sans ambition d'explorer le ciel comme je l'avais fait à la décennie précédente. C'est que le ciel au nord de la Moselle n'est pas optimal. Je me souviens de l'automne 2018 où j'avais retrouvé ma motivation, mais je commençais à me demander si c'était ma vue qui baissait où l'aluminure du télescope qui ne marchait plus... Bon, faute de faibles galaxies, j'ai découvert les étoiles carbonées, c'est vrai que c'est joli, mais un bon ciel bien noir me manquait. J'ai donc déménagé cet hiver, et il m'a fallu deux mois pour me persuader que j'avais bel et bien trouvé le bon endroit pour reprendre l'exploration du ciel. C'est vendredi dernier que j'ai été convaincu, lorsque j'ai vu M13 et M5 comme jamais depuis dix ans, M57 comme une photo, et − surtout − lorsque je me suis rendu compte que chaque fois que je pointais une galaxie NGC de magnitude 10 ou 11 je pouvais m'attendre à une bonne surprise. En fait, j'ai retrouvé mes sensations des années 2003-2010 quand j'habitais à Boueland (la campagne, mais boueuse...). Hé non, ma vue n'a pas baissé et l'aluminure marche toujours. Le ciel de mon village me convient parfaitement, m'évitant la corvée du trajet et, surtout, du montage puis du démontage de matériel. Quand j'aurais récupéré le 495 mm, ce sera le paradis... Commençons par une observation de mars dernier : la comète Atlas C/2019 Y4. C'est la première lumière du télescope dans son nouveau site (ou presque : j'ai d'abord pointé une étoile brillante pour vérifier la mise au point). Je tenais à ce que cette première lumière ne soit pas n'importe qui, et j'espérais qu'Atlas devienne une belle comète (bon, tant pis...) Voici le dessin (il faudra que je ré-apprenne à dessiner car les contrastes sont mal rendus, et aussi à scanner...) En réalité la coma s'étendait plus loin en vision décalée mais j'ai représenté l'extension trop faiblement sur le papier et le scan l'a trop atténué pour que je la récupère en jouant sur les niveaux. La granulosité est celle du papier. Ce soir là, j'ai pointé aussi quelques vedettes, notamment M81-82 pas loin, puis M65-66 avec NGC 3628 ainsi que NGC 3500-et-quelques un peu plus loin, et aussi NGC 2903. Mais... ça me laissait encore un doute. Est-ce que je n'aurais pas dû voir plus de détails ? Peut-être dix ans de ciel péri-urbain ont fait perdre ma sensibilité aux faibles nuances ?... Il y a eu plusieurs soirées au ciel dégagé durant ce printemps, mais en semaine. Comme je travaille (pas de télétravail possible pour moi) et que j'ai besoin de mes huit heures de sommeil, j'ai préféré laisser tomber. Jusqu'au samedi 25 avril. Cette fois le ciel est bien noir, et je suis prêt ! Parmi les observations, il y a eu NGC 4565 qui m'a impressionné (hé, on dirait bien que le ciel est très bon), puis je suis passé à ma liste des « objets loupés ». À l'automne 2018, lorsque la motivation m'est revenue, j'avais dressé la liste de tous les objets plus brillants que la magnitude 11,5 (donc présents sur le Pocket Sky Atlas) que je n'avais encore jamais observés. J'en avais cherché (et trouvé) plusieurs à cette époque, mais avais été désagréablement surpris de les voir de justesse. C'est en poursuivant cette liste que j'ai compris : le site d'observation est celui qu'il me fallait. Le coup de cœur, c'est le couple NGC 4298-4302, en plein amas VIrgo. Il faut bien comprendre que le ciel de printemps est tellement riche en galaxies qu'il y en a des dizaines qui méritent le coup d'œil (le ciel d'automne a raison d'être jaloux). Ce couple de galaxies m'a donné envie de redessiner (j'avais dessiné la comète, mais en me forçant, pour marquer le coup − la première lumière de ma v2.0). Deux galaxies de magnitude 11 et quelques, mais avec une personnalité : une petite, brillante, un peu allongée, et juste à côté, une toute fine, faible, encore plus étendue en vision décalée. Mais au moment de pointer l'objet (après être passé rapidement par M99), j'avais bien vu que le ciel était en train de se couvrir. Et les nuages m'ont interrompu alors que je m'apprêtais à commencer le dessin. Scrogneugneu ! Vendredi dernier (15 mai), le but était de poursuivre l'observation. Voici le dessin. Là encore il n'est pas bien réussi, il représente mal les nuances de luminosité : Le vendredi étant le dernier jour de la semaine, je ne suis pas en super forme et je ne me suis pas couché trop tard. Alors pour finir, j'ai décidé d'aller voir les grands amas globulaires : M5 et M13. J'ai commencé par M5 et j'ai compris. Je ne me souvenais plus que M5, à travers un télescope de 300 mm, était à ce point impressionnant. Quel spectacle ! Ses étoiles sont toutes fines, elles sont innombrables, certaines brillantes et d'autres à peine visibles, sans organisation particulière. Et ce qui m'a frappé, c'est que tout ce monde là est parfaitement immobile. Je sais, c'est normal. Mais j'ai trouvé bizarre cette image d'étoiles répandues n'importe comment dans le ciel, comme si on les avait jetées, mais parfaitement immobiles. Puis M13. Je ne saurais pas dire lequel est le mieux. Chacun est mieux que l'autre. Ils sont à la fois semblables et différents. Même dimension, même richesse en étoile, mais M13 est un peu plus compact au centre, et ses étoiles principales sont un peu plus brillantes. Dix ans que je n'avais pas vu un truc pareil − et je ne m'en souvenais plus. Le lendemain, c'est le week-end, et il fait encore beau. J'ai donc poursuivi ma liste des « objets loupés ». J'ai pointé plusieurs galaxies dans la Vierge (cette constellation me semble impossible à « boucler » : quand il n'y en a plus, il y en a encore...) et j'ai eu plusieurs belles surprises. Pourtant c'est tout du NGC... En fait, j'ai retrouvé mes sensations d'autrefois : le plaisir de découvrir des objets inconnus avec la certitude qu'il y en aura bien un qui mérite le coup d'œil. NGC 4612 montre une petite zone centrale qui n'est pas tout à fait alignée dans la même direction que la galaxie, et son noyau est ponctuel. Ce qui est amusant, c'est qu'elle se trouve à l'extrémité d'une chaîne d'étoiles brillantes qui tranchent avec le fond étoilé si pauvre de la Vierge. Hop, un dessin : NGC 4866 est un fuseau fin, symétrique, typique. Il s'étend nettement plus loin en vision décalée. Sur ce dessin la galaxie semble toute petite parce que j'ai ajusté l'échelle afin d'avoir quelques étoiles dans le champ (il y a vraiment très peu d'étoiles par ici, encore moins que de voitures sur la route un jour de confinement). À mon avis c'était une erreur car on a l'impression que c'est une petite galaxie alors qu'elle est plutôt grande par rapport à ses semblables. Ce qui m'a décidé à la dessiner, c'est surtout l'étoile située tout contre. J'ai vérifié sur une photo : sa présence est normale, c'est donc une étoile d'avant-plan et non une supernova... Ma séance s'est terminée par l'observation de quelques vedettes du ciel d'été, avec un retour sur les amas globulaires, et surtout M57 : ce qui m'a frappé, c'est la netteté de son contour, et la texture « huileuse » de la nébuleuse. Elle n'est pas floue comme du gaz, on dirait plutôt du liquide (façon de parler...) À part qu'elle est grise, c'est vraiment comme sur les photos. J'ai n'ai pas vu l'étoile centrale, il est vrai que je suis resté à un grossissement moyen (celui des galaxies). C'est donc le week-end dernier que j'ai retrouvé mes sensations d'il y a dix ans, et le plaisir de chercher tel ou tel NGC encore inconnu. Avec le 300 mm et un ciel à la hauteur, il y a toujours la possibilité d'une bonne surprise. Hier soir (mercredi) a été l'occasion d'une belle confirmation, puisque sur ma liste il y avait NGC 4753. Quel objet étrange ! En première impression il m'a paru granuleux. Allons bon... En regardant mieux j'ai surtout vu un objet avec une forme irrégulière qui semble changer selon l'endroit où l'on porte son attention. Le noyau est allongé et arqué et semble décentré. Il y a comme des bouts de bras eux aussi arqués, difficiles à situer (à cause du changement de forme dont je parlais plus haut). L'allongement général de la galaxie n'est pas celui de la partie centrale. C'est clairement un objet qu'il faudra ré-inspecter au 495 mm. Je précise que je ne savais pas quelle serait sa forme et ne veux pas le savoir avant l'observation. Aujourd'hui, j'ai regardé une photo, et je comprends à moitié pourquoi j'ai vu ce truc si bizarre. Mais si j'avais vu la photo avant, j'aurais perdu le plaisir de découvrir par moi même les particularités de cette galaxie. Le dessin est plus évocateur qu'exact, d'autant que le scan m'a encore bouffé les extensions faibles que j'ai coloriées de façon tout aussi faible : Peu après le dessin, ma lampe rouge a cessé d'éclairer, aussi j'ai poursuivi en revenant sur les amas globulaires vedettes, dont M3 et M92 que je n'avais pas encore revus (je sais toujours les pointer ). J'adore les amas globulaires ! (Quand je serai président-dictateur, l'éclairage public ne sera autorisé que de jour.) Voilà, c'est reparti, et ce n'est que le début, j'espère !
  19. 18 points
    bonjour à tous, une animation sur quelques heures avec un seeing qui se dégrade rapidement , désolé pour la poussière en début de film , le flat n'a pas fonctionné. Paul comme d'hab longue à charger
  20. 18 points
    Bonsoir, La Lune hier soir 25.05.2020 …
  21. 18 points
    Hello, 3 petites galaxies esthétiques dans la Grande Ourse avec plein d'accompagnatrices Beau ciel de confinement et pas mal de poses : 80x300s en L et 24x300s RVB Toujours 250 f/4, Atik One, AZEQ6. Full : https://www.astrobin.com/full/3ih8od/0/?real=&mod=
  22. 18 points
    Bonsoir, deuxième lumière avec ma nouvelle caméra ASI 6200mm pro. J'ai changé mon workflow dans Pixinsight et j'ai utilisé des flat-darks au lieu des bias pour la calibration des bruts. Mot-clé : over-correction avec flats. Le problème était nouveau pour moi, je n'avais pas avec ma caméra CCD. En tout, j'ai exposé 4 h avec des poses individuelles de 120 secondes. toujours reconnaissant pour les suggestions et les critiques. Bonsoir et ciel clair Edmund http://www.astroveto.com/
  23. 18 points
    Ce n'était à la base pas une galaxie qui m'attirait a shooter mais dans mon tour des messiers elle est forcément incontournable. Au final j'ai beaucoup aimer traiter cette galaxie qui a un fort potentiel dans le fond du ciel car en tirant un fond on peu voir quelques IFN autour (que je n'ai pas révélé sur cette image), d'ailleurs je croyais que s'était un bug de flat MDR!!! mais non après avoir regarder pas mal de photo grand champ il y en a bien... Bref une image assez complète avec 125x 180s en luminance sur 2 nuits !! et 3x 10 x 180s en RVB avec l'ATIK 460 EX et le Newton F4. Une FWHM entre 2.2 et 3.4 de gardé . J'espère qu'elle vous plaira!! Astrobin en cliquant! Bon Ciel
  24. 18 points
    Bonjour à tous, Les nuits se suivent et se ressemblent : il fait beau! Du coup j'en profite pour multiplier les petites cibles. Celle-ci est assez "brillante" (mg11.7) mais pas bien grosse (3.3'x1,4'). Elle a la particularité d'avoir un très léger pont de matière jusqu'à un satellite en bas à droite de la galaxie. Il est à peine visible sur mon image mais se voit bien ici par exemple. Sur cette image, la fwhm sur l'empilement final est de 2.2". Il y a 40mn de chaque couleur et 2h30 de luminance avec un newton 245 à f/d11 et une altair 183, par poses de 5mn. Je m'en vois toujours pour éradiquer l'ampglow (d'ailleurs, je n'y arrive pas). Le fond de l'image est moins propre que ce que j'avais pu faire en CCD, aussi j'ai ajouté un fdc synthétique qui couvre les imperfections du fond sans trop dégrader la détectivité et j'ai cropé le côté de l'ampglow. Mais je ne désespère pas, j'ai déjà éliminé les trames en augmentant le dithering (un peu trop cette fois d'ailleurs, les petites queues des étoiles sont la trace du recentrage de l'étoile guide). Bonne visualisation! Nathanaël
  25. 17 points
    Bonsoir, J'ai encore succombé au charmes de Venus aujourd'hui en faisant des captures vers 17h45 avec mon Mewlon250. Elle se rapproche dangereusement du soleil ! Mewlon250, Barlow 2x, ASI224mc 45 bruts sélectionnées sur 5000 Jean-Yves
  26. 17 points
    Bonjour tout le monde. Je vous présente ma dernière image. 6h de pose réparti comme suivant : 4h RGB + 2h Ha. L'apport du Ha est faible, très faible, mais je l'ai quand même incorporé. Que voit-on sur cette image ? Le duo M81/M2 baigné dans les IFN et visité par la comète C/2017 T2 en bas à droite. Je ne suis pas mécontent de cette image et vais pouvoir me coucher plus tôt ce soir !! Bonne journée !!! EXIFs: Canon EOS 100D + Samyang 135mm iOptron SkyTracker 4h de pose en RGB 2h de pose en Ha Siril, GIMP, Darktable
  27. 17 points
    Bonsoir, Je vous présente modestement et simplement les trois derniers croissants Vénusien, imagé en IR1000. J'aurai bien voulu faire les Daltons mais la météo en a décidé autrement. Bon ciel à tous
  28. 17 points
    Salut à tous, Grâce au beau temps, j'ai commencé les observations de ces oppositions de Jupiter et de Saturne ces derniers matins. Les conditions sont généralement difficiles (hauteur sur l'horizon, seeing), celle là et sans doute celle qui s'en sort le mieux jusqu'à présent - pas de détail visible malgré une tempête polaire toujours active: Bons ciels!
  29. 17 points
    Salut les amis, hier soir, bien que très basse et au dessus de mon toit, les conditions n'étaient pas si nuls au final, je trouve les résultats pas si mal que ça, Autostakkert a vachement bien recentré les couches en tous les cas ! - C8 avec ASI120MC et IRcut au foyer : ser de 10000 images, 800 retenues dans AS3, 1 seul AP, traitement sous Iris, taille 100% : - C8 + Powermate 2x : 20000 images, 1000 retenues, 1 seul AP, taille 100% :
  30. 16 points
    Salut à tous, Je continue mes tests avec le Newthom sous ciel pollué et sur des objet qu'il n'est nul besoin de présenter... M101 la fameuse ! J'ai traité un peu plus funky que d'habitude parce qu'elle le vaut bien . Le but de l'opération était de continuer à tester l'ajout de poses courtes aux poses plus longues pour pouvoir jongler avec les conditions de ciel. Je suis très content du résultat parce que je me suis rendu compte de certains trucs... et du coup j'ai fait des mesures pour continuer les travaux que d'aucun ont déjà lancé sur la comparaison poses courtes/longues...etc. déjà voici l'image , les condition de prise de vue sont : lieu : Amiens (village) Tube : NewThom 250mm f/4 by Axis Instruments /miroir Terence Monture : 10micron Hps1000 camera : ASI183mm pro en imagerie - ASI 120mini en guidage prise de vue : gain 178 - bin 2 + bin 1 - échantillonnage 0.93"/0.46" - refroidissement -20°c - offset 25 logiciel : prism v10 (session+pré-traitement) - siril - photoshop poses : L(200x30sec environ)bin 2 + poses courtes sur le cœur (1000x5sec bin 1 - 70% des poses conservées) R (20x60sec) V (15x60sec) B (15x60sec) Je vous conseille la full sur le coeur notamment. Fond de ciel de zone périurbaine... il mériterait mieux. Voici un petit Gif (qualité bof) pour comparer les poses longues (30sec) en Bin2 et les poses courtes (5sec) en bin 1 : Bon nul doute qu'il y'a du mieux avec les poses courtes. Mais en fait et contrairement à la conclusion que j'avais tirée un peu hâtivement lors de la publication de ma dernière image (M51), c'est assez évident comme l'avais évoqué @Daniel B que le gain provient essentiellement du binning 1. Il semble en plus que seul le binning 1 soit possible pour les poses en vidéo sous Prism. J'en tire donc la conclusion qu'à l'avenir et contrairement à ce que je croyais, il faut faire toutes les poses en binning 1 (si le ciel le permet) sinon je perd beaucoup de détails (ca paraît évident en le disant). Du coup le Gif ci dessus est un peu honteusement flatteur pour les poses courtes qui ne sont responsables que partiellement de l'amélioration de la définition. Mais voici une autre info intéressante qui rejoint les travaux de @Roch ici : J'ai fait une session avec différents temps de pose, tous à la suite, avec des temps en secondes de 1,2,3,4,5,6,7,8,9,10,20,30 secondes, sous le même ciel avec 5 image par temps de pose et voilà ce que ca donne : Ces mesures ont été faites sur deux étoiles différentes pour 5 poses à chaque fois. 2.5 de FWHM c'est ce que j'ai en 30 seconde sur une nuit moyenne chez moi, donc c'est cohérent. Comme par hasard les poses de 5sec sont les moins bonnes . Les droite de tendance montrent clairement les choses, il y a bien un petit quelque chose à gratter en FWHM en diminuant le temps de poses. J'ai remarqué toutefois qu'avec le capteur de la ASI183, descendre trop, du côté de 1-2sec voire en dessous ne permettait que difficilement de traiter le bruit de lecture, mieux vaut une autre camera dans ce cas je pense. Une autre chose que l'on peut voir c'est qu'il semble que l'écart type soit plus important quand les poses sont plus courtes. Logique si considère qu'elles sont plus sensibles à la turbulence. Pour encore mieux confirmer les choses, il s'avère qu'un miracle s'est produit. Une nuit il y a peu, j'ai laissé tourner les poses sur M13 en bin1 et j'ai des poses de 1,5 arcsec de FWHM... !!! %ùùmzkd Et pas sur une seule poses, non, sur des dizaines. A confirmer, il faut que je me penche sur le traitement mais ce miracle semble prouver que, in fine, c'est bien le ciel qui décide et que même avec des poses longues (en l’occurrence 30sec) il est possible d'atteindre ce genre de valeur à condition que la turbu ne soit pas de la partie. Encore quelques images à traiter avec ce confinement ensoleillé. J'espère qu'elle vous plaira. Bon cieux à vous.
  31. 16 points
    Bonjour, Je poste une image de la galaxie NGC4631, "la baleine", dans la constellation des Chiens de Chasse, prise le 19 mai dernier. Le seeing était un poil meilleur que d'habitude sur la côte de Nacre, au nord de Caen. C'est sans doute la proximité (400m) de la mer qui joue en faveur d'un bon seeing :-) Elle a été prise au foyer d'un télescope Celestron 11, avec une caméra ZWO asi 1600 mm refroidie + Filtre IR-cut L'image finale résulte du cumul de 1000 poses de 10s prises en binning 2. Le seeing était plutôt bon cette nuit. Monture AZEQ6 sans autoguidage. Sur des poses de 10s l'autoguidage est totalement superflu. Voilà j'ai mis deux versions : une recadrée en gros plan, et l'autre avec le champ de la caméra (moins les bords assombris en raison des défauts de suivi) Traitement (darks, flats), alignement et empilement avec Iris. Application d'un filtre Richardson-Lucy Jean-Marc
  32. 16 points
    Bonjour A pres avoir capturé un peu de ciel profond hier soir (post a venir..) je me suis levé aux aurores pour essayer Jupiter et Saturne, version 2020. Comme le seeing etait bon au soir, j'avais bon espoir, et effectivement, il y a eu de bons passages. D'abord Jupiter, que j'ai capturé (en alternance avec Saturne, leur rapprochement rendant cela facile: quatres captures de 30000 images environ chacune, 10% de gardées: La meilleure au lever du jour, 3h19 TU Les trois autres n'etant pas toutes completement ratées, j'ai fait une petite"animation " un peu saccadée (l'image manquante correspond a une capture de Saturne..) - Pas de détails sur les satellites. (désolé, je n'ai pas de balcon chez moi....) Tout le traitement est réalisé avec Astrosurface. Ensuite Saturne, capturé en meme temps.. Deux captures, à 3h03 et 3h07 TU, d'environ 30000 images, 10% de gardée environ. La meilleure a 3h08 (TU) Comme d'habitude, une petite animation, ou on a l'impression de voir une rotation du limbe. Bref, une nuit tres sympa, mais..... des petits yeux aujourd'hui... La sieste guète.. Bonne nuit donc!
  33. 16 points
  34. 16 points
    Bonjour à tous, Alors durant la nuit d'avant hier, j'ai refait en fin de nuit cette belle nébuleuse que j'avais déjà faite avec ma TSA 120 et le Nikon D610. Auparavant, j'avais fait 25 x 300s et cette fois j'ai rajouté 18 x 240s à 1600 iso :
  35. 16 points
    Bonjour les noctambules, Avant toutes choses, j'adresse un immense merci à tous ceux qui m'ont ouvert les yeux Effectivement AstroArt n'aime pas cette galaxie et j'ai repris le traitement sous Iris. Même punition, registration et addition des 40 luminances, DDP, légère déconvolution et fignolage PSP. Idem pour la couleur et synthèse LRGB, retrait d'un léger gradient, niveaux, contraste et balance sous PSP. Voici donc la nouvelle luminance : Et la version couleur : Egalement, je réponds ici aux intervenants du dernier post. Je préfère ne pas remonter ces horreurs à la surface et laisser partir ce post aux oubliettes Oui tu avais raison Pour AstroArt, pour moi aussi c'est une première et je me méfierais à l'avenir. Car je n'ai pas compris pourquoi il a bien aligné les étoiles et pas la galaxie C'est fait, je me suis bien amusé enfin pas tant que ça Effectivement Le nouveau traitement aussi La dernière devrait te plaire Jorge Hélas non Jacques, c'était juste un bug de traitement Et même un balèze de chouia Non, j'ai eu accès à un bug informatique Incontournable j'y ai toujours recours en cas de problème Oui, c'est corrigé par un nouveau traitement Je sais d'où ça vient, c'est AstroArt qui a merdé mais j'ignore totalement pourquoi Et ma monture ? C'est un bonheur absolu Et terminé l'autoguidage un gros souci en moins Voilà, j'espère que cette nouvelle version plus conforme vous plaira Mais je reste à l'écoute de vos avis pour une V3 éventuelle J'adore ce forum Je vous souhaite une excellente journée, AG Pour mémoire Télescope M809 de 200mm à F10 avec caméra Starlight SXV-H9 au foyer et filtres Baader. Poses de 300 secondes, 40 luminances, 15 rouges, 15 bleues et vert synthétique au traitement.
  36. 16 points
    Salut, Quelques images des planètes visibles ce matin à l'aube, et du Soleil en milieu de matinée. Les planètes sont prises au C8 + ASI 120 MC + ADC , et quelques gros plans avec le rajout de la Barlow x2 simulation de Saturne (Winjupos ) Au C8 , environ 2200 mm de focale Avec la Barlow x2 , environ 6500mm de focale : Puis Jupiter, 2200 mm de focale Avec la Barlow x2 à 2h28 Tu, environ 7200 mm de focale Puis Jupiter , simulation winjupos vers 3h Tu, l'ombre de Ganymède apparait sur le disque Et au C8 Puis Mars , simulation winjupos Au C8, 2800 mm de focale Avec la barlow x2, environ 9500 mm de focale Enfin quelques images du Soleil, à la Lunt 35 + DMK 31 Et pour finir, une mosaïque avec la 80ED + ASI 120 MM + filtre K line Baader, malheureusement, quelques nuages sont venus , et font baisser la résolution La 1ère image était bien résolue : Daniel
  37. 15 points
    Bonjour à tous, Je profite du beau temps pour continuer à imager avec l'altaïr 183 qui me donne du fil à retordre, mais petit à petit ça va mieux, ce coup-ci je n'ai même pas croppé! On voit encore légèrement l'ampglow sur le côté droit, il faudrait que je teste le prétraitement avec l'optimisation du noir. Pour cette image, le seeing n'était pas des meilleurs malheureusement, fwhm 2.5" sur l'empilement des 33 images de 5mn (2h45). 40mn par couleur. Newton 245 à f/d11, cmos imx183 bin3, traitement Iris et Photoshop CS2. Nathanaël
  38. 15 points
    Bonjour à tous, Voici mes captures de Jupiter et Saturne le 21/05 avec pas trop de turbulences. Malheureusement je n'avais pas pu mettre le tube en température mais malgré ça cela reste quand même mes 2 meilleures images de ces géantes gazeuses Skywatcher 200/1000 + Barlow APM x2,7 +ADC + ASI224 MC Capture de 120 sec (24 000 frames) En bonus une petite animation faites un peu à l'arrache ^^' N'hésitez pas à donner votre avis et des conseils ! Bon ciel Marc
  39. 15 points
    Après ma M51 de mardi, au tour de M106 ! Imagée en 7h48 avec le 1000d sur le 150/750. J'en suis plutôt content Sans plus attendre : 39x720s + DOFs SW 150/750 MPCC Eos 1000D défiltré partiel Autoguidage au chercheur 9x50 T7C Edit : oui oui, 51+65=106, je vous assure je suis en maths sup...
  40. 15 points
    Salut à tous, Ca repart pour moi avec mon nouveau PC, et une première mise à l'épreuve ce matin sur Jupiter avec mon Mewlon250. Bonne surprise pour le seeing ! L'avantage d'un nouvel ordi: on est sur d'avoir les dernières mises à jour des logiciels ! Mewlon250, Barlow 2x, ASI224 et ADC. AS3 et Astrosurface infinity Jean-Yves
  41. 15 points
    Bonjour, Apres une semaine agitée, la meteo en PACA s'est calmée et j'ai pu tenter ma chance pour observer le passage de la GTR sur Jupiter. Avant de me coucher 😴, j'ai rendu visite à Saturne et Mars, la dernière commence à grimper lentement vers des élévations plus intéressantes. Bof, le seeing etait moins bon que annoncé (de coup je me trouvais avec une sur-échantillonnage )...mais j'ai pu imager les trois voisines plus au moins correctement Newton 30 cm, Barlow TV 3x, filtres RGB (+blockage UV/IR) et ZWO 178 MM ; pour Mars: Barlow TV 5x et ZWO 224 MC. Jupiter 2h29m TU : Et à 03h01 Saturne à 2h46 TU Et pour finir....Mars vers 3h26 TU Bonne journée et bon ciel, Jacques
  42. 15 points
    Hello, Je poursuis ma démarche de mixage avec cette galaxie du Lion, NGC 3079, accompagnée par le fameux double-quasar (effet de lentille gravitationnelle) qu'on voit très bien dans l'image. Toujours le T250 f/4 à tout faire (le même que pour Mercure ), Atik One pour les longues, Altaïr 290 mono pour les courtes, AZEQ6 Longues : 3 heures de luminance, 3 heures de couleurs, unitaires 300s, SQM sur cible 19,3 Courtes : 5400 x 1s (interrompues par cirrus), 75 % conservées par tri FWHM, autoguidage avec temps de latence à 10s, SER de 300 s avec fort dithering entre chaque (pas encore assez en DEC, faut que je voie ça) Seeing moins bon en poses courtes, pourtant je vois nettement l'amélioration de résolution sur l'objet. EDIT : version légèrement débruitée : Full : https://www.astrobin.com/full/di7fr8/0/?nc=Pulsar59&real=&mod=
  43. 14 points
    Bonjour à tous ! Bon, pour tout vous dire je comptais appeler ce poste : « Malik’s Ultra Deep Field Nasa High Résolution Galaxies Cluster 😎» mais je me suis ravisé au dernier moment... ça faisait un peu trop. Alors voilà donc ma dernière prise, après presque 2 mois de confinement. Enfermé comme un lion en cage, alors que j’avais du nouveau matériel à tester, alors que de belles nuits s’enchaînaient, et que mon ciel parisien ne me permettait de faire... à peu près rien. Autant vous dire que des le lendemain du déconfinement, je m’organisais déjà pour sortir. Mon spot préféré m’attendait (dans le rayon réglementaire de 100km) et malgré la reprise du boulot, j’ai pu y enchaîner 4 nuits ! A 1h de route de chez moi, rentré à 5h30, boulot à 10h... Ce fut.... assez fatiguant... 😬 Mais quel bonheur de retrouver le ciel, l’ambiance paisible de la nuit, et toutes les emmerdes de l'astrophoto... alala ça me manquait... Par contre, j’ai rencontré des nouveaux venus, askiparai qu’on les appelle starlinks... enfin je ne sais pas si c'en etait, ca me parait tot pour en avoir autant. Voici les trainées que j'ai ramassé sur 57 poses de 10min 😐 Aller passons à ce qui nous interesse... ABELL 1656 Il s'agit d'un amas de galaxies, dans la Chevelure de Berenice, appelé aussi Coma Cluster Il y a plus de 1000 galaxies dans ce champs ! Probablement plus de galaxies que d'étoiles sur cette image (faudrait que je vérifie tiens...) On pourrais croire a un phenomene de lentille gravitationelle au centre de la region, mais non NGC4874 et NGC4889 sont deux galaxies super geantes autour desquelles gravitent d'autres plus petites elliptiques. Traitement particulièrement complexe du coup, notamment pour bien gérer les étoiles, j'ai du m'y reprendre à deux fois. En tout cas, je ne pensais clairement pas en tirer ce résultat, c'est un champs assez peu imagé, sur Astrobin, les gars y vont avec des gros tubes, avec de la grosse focale. Je m'y suis attaqué avec ma lunette 130/780, et l'ASI1600 🙂, pour un échantillonnage à 1'arc/pix env 10h de L et 1h de chaque pour les RVB traitement PIX et PS La full vaut le détour A+++
  44. 14 points
    Toujours en mode fenêtre du burlingue... La lumière cendrée hier soir. Nikon D810 A, 200 ISO, objectif de 300 porté à 600 F/10, 15 secondes de pose. J'ai tenté des HDR, pour l'instant, ça marche pas, je ré essaierai…
  45. 14 points
    Bonsoir, A défaut d'avoir réussi à capturer l’émission thermique de Venus je vous propose sa partie visible. Malheureusement la turbulence était aussi de la partie même avec le filtre IR1000. Mais je vous la présente quand même car ça sera peut être ma dernière tentative car je trouve que cela devient dangereux de s'approcher si près du soleil..... Le 25/05 à 17h35 TU Bon ciel à tous !
  46. 14 points
    Bonsoir, La belle conjonction de ce soir de la Lune, Mercure et Vénus … à 135mm de focale… et gros plan sur la Lune …
  47. 14 points
    Enfin je peu rejoindre mon observotoire Bella Estella. Image : SW254/G42+ + Atik one6 Guidage : Oag + Lodestar + PHDguiding (40 min sans guidage, petit oubli, mais étoiles bien rondes ) Traitemement : Pixinsight + Iris + Toshop L=37*300s (8 sans guidage) R + B= 7*300s bin 2 G = 50%R +50%B FWHM moyen, 2.95"/pix, pour exploiter mon échantillonnage, il me faut 2.4, c'est à dire qu'il reste de la marge pour d'autres sessions. Ciel un peu noir, mais pas de signal coupé, bien que l'histogramme ne laisse pas beaucoup de marge. Ça passe mieux sur l'image 100%. Veuillez cliquer sur l'image (révisé) pour explorer la version 100% : Original ici : NGC5907_V1 Image sur telescopius : https://telescopius.com/pictures/view/60957/deep_sky/by-siegfried_m31 Cette galaxie a une que de marré gigantesque de 2 côtés. Curseur gamma à fond, je n'ai que la partie gauche, ça reste discret, je me demande ce qu'il faut comme filtre pour la détacher : Ma dernière rencontre avec elle s'était en 2010 : ou https://urania.forumactif.fr/t525-qq-glx-du-dragon-3-d-un-coup Voici un lien qui montre bien la queue de marré gravitationnelle : https://telescopius.com/pictures/view/59648/deep_sky/by-insight-observatory?from=dso&dso_id=7043
  48. 14 points
    Bonjour à tous, Mon filtre RG1000 que j'ai commandé un peu tard et tout de même arrivé juste à temps pour pouvoir tester l'imagerie thermique sur Venus avant que la belle passe devant le soleil. d 'abord une petite prise pour la MAP. Au passage elle est bien belle aussi cette planète La suite est bien moins esthétique, car comme beaucoup d'autres, j'ai souffert de reflets parasites assez contrariants.... Les prises ont étés également effectuées alors que le ciel était encore très lumineux. Pour cette image le soleil était à 4° de l'horizon Venus à 23°. Pour la seconde, le soleil était tout juste couché 19H24 TU heure du milieu du film. Curieusement alors que le ciel devenait un peu plus sombre le résultat est moins bon. De mon site pas moyen de pointer Venus plus tard dans la soirée. Je m'y prend peut être un peut tard pour espérer mieux mais ça me permet de me faire la main pour fin Juin. Par contre il faudra que j'image d'un autre site bien dégagé à l'EST. Les image ont étés prises avec Newton de 15" une Barlow x2, une Manta ICX674 en Binning 1 pour la grande et fine Venus et en Bx2 pour les images thermiques. Gain à zéro et 400 ms pour celle de 18h56 et Gain 10 et 147 ms pour la seconde. Bon ciel !
  49. 13 points
    Bonjour à tous, La déclinaison négative de la nébuleuse de l'Aigle, M16, rend sa capture bien ardue depuis la métropole. La voici prise dans les filets de mon Epsilon 160/530 lors de mon séjour il y a un an à l'Ile de la Réunion. Le dream. Même si elle y passe au zénith, la forte turbu du front de mer a malheureusement gênée les acquisitions cette nuit. Pas grave, la photo souvenir est là, on fera mieux une autre fois si j'en ai l'opportunité. 32poses de 180s à 800iso avec le téléscope Takahashi Epsilon 160/530 et le Nikon D810A, monture em 200/FS2, image cliquable : Petit bonus, en haut à gauche, la nébuleuse SH2-53, dim 15' Lien vers une version large : https://pbase.com/m_figenwald/image/169405665 Bon ciel à tous, Martial
  50. 13 points
    Bon, ma terrasse de banlieue étant orientée vers le nord, l'est et le sud, impossible d'observer vers l'ouest... Pour pouvoir observer Vénus et Mercure, une seule solution, installer le télescope dans le bureau... Donc Vénus hier soir à 21 h, avant le coucher du Soleil, et Vénus et Mercure vers 22 h 30... Nikon D 4 en mode vidéo, télescope de 150 à F/30. Nikon D810 A, mosaïque de trois images au 300 mm.