Leaderboard


Popular Content

Showing most liked content on 05/12/19 in all areas

  1. 9 points
    Bonjour à tous, Voici l'amas de coma, abell 1656, situé à environ 330 millions d'années lumière de nous, dans la chevelure de bérénice, et contenant plus de 1000 galaxies! Bien sûr, la plupart des galaxies ne sont que quelques traits plus ou moins diffus, mais on en trouve de remarquables comme une belle spirale vue de face, ngc4921. Deux nuits claires, les 30/04 et 6/05, avec néanmoins des passages nuageux et surtout deux rembobinages du secteur lisse ratés, m'ont quand même permis d'additionner 4h de luminance, 40mn de bleu et 25mn de rouge... cela se ressent sur les couleurs, puisque la couche rouge n'est pas terrible et que j'ai du faire avec elle un vert synthétique... Fwhm 2.6" sur l'empilement, binning 1 en luminance et 2 en couleurs, newton 253/934 et icx814. Images et matériel Nathanaël clic-clic pour la full :
  2. 7 points
    Bonjour à tous, Voici une petite image de la nuit d'hier : NGC 3079, mais surtout le quasar double QSO 0957+561, premier objet identifié grâce à l'effet de lentille gravitationnelle. C'est l'image d'un quasar dédoublée par effet de lentille gravitationnelle. Le quasar se situe à 7,8 milliards d'années-lumière (redshift de 1,41) tandis que la lentille gravitationnelle est générée par une galaxie située à 3,7 milliards d'années-lumière. Les composantes A et B de ce quasar sont facilement accessibles, puisqu'elles sont séparées de 6" d'arc et ont une magnitude d'un peu plus de 17. C11 EdgeHD avec réducteur de focale 0,7 et caméra Atik 4000MM 1h de pose en luminance et 15min par couche R, G et B pour la couleur Traitement réduit au minimum avec Siril pour le compositage, la calibration colorimétrique et l'ajustement de l'histogramme. Assemblage LRGB et annotation sous Photoshop.
  3. 7 points
    Bonsoir à tous, Alors hier il y avait un vent assez fort mais une bonne transparence malgré la lune et le vent. J'ai été jeter mon venin sur cette belle galaxie (qu'est M63) avec mon Nikon D610; Pour cette image, j'ai fait 60 x 180s à 1600 iso : Franck
  4. 7 points
    Salut Une image revue et corrigée en ce dimanche ensoleillé ! Une belle galaxie qui n'est pas très facile à traiter : elle m'a donné du fil à retordre ! Pat apn canon 5dmk2 - epsilon 180 - 21 images 800 iso 300s
  5. 6 points
    Bonjour. Après plusieurs ratés techniques j'ai enfin une photo présentable. Monture HEQ5 Pro, 14x 300s par couche LRGB, caméra ZWO ASI 183MM objectif photo 500mm F4, avec autoguidage le tout géré via boitier AsiAir. Empilement Deep Sky Stacker, extraction du gradient dans Siril, traitement Photoshop et plugins, Camera RAW, Luminar.
  6. 6 points
    Bonsoir, ou plutôt bonjour! Après je ne sais combien de jours sans la moindre ouverture, je peux enfin ressortir le télescope et continuer mon apprentissage. Tentative n°2 d'acquisition au Mak127 et webcam Logitech C300 bidouillé. -Logiciel d'acquisition, SharpCap - Traitement du format AVI, AutoStakkert (110 frames) -Traitement et développement, Lightroom Excellent dimanche à tous, amicalement Joel
  7. 5 points
    Bonjour les lunaires, Enfin de sortis dans le cadre du club, j'en ai profiter pour faire des photos de cette Sélène qui m'a tant manqué (on dirai que je parle d'une femme...mais c'est vrai aussi) Les nuages ont dégagés le passage est voilà qu'entre deux visiteurs des prise de vue. (version jour et nuit). Bon ciel lunaire
  8. 5 points
    Bonjour je poste cette image en plan large, et quasi loupée, pour vous faire voir que chez moi, tout est pénible et mon ciel voilé aussi bonne chance
  9. 5 points
    Bonjour à toutes et tous , Cette fois ci ……on commence par Saturne , Jupiter va venir ensuite et là …… pour certains ça va leur faire un " choc " mais bon ….. ils sont prévenu hein Newton maison de 400 , miroir SkyVision de 400 F/D 4 en Zérodur , capture avec Genika Astro , traitement avec AS!3 , R6 et PS . Saturne en RGB le 10/05 à 03h43 TU , Barlow APM 2.7 + tirage + ADC MK2 PA + caméra ASI 224MC , les images sont à la taille de capture à 03h47 TU , la même que celle à 03h47 TU , légèrement " boostée " Saturne en IR 642 à 03h31 TU , caméra ASI 290 MM , même configuration avec ADC que celles en RGB . à 03h35 TU , PS ; post à venir avec des Jupiter ……………... Michel
  10. 5 points
    Je vous trouve un peu dur avec Bezos... Perso, j'ai bien aimé les sketchs de Guy Bezos et Sophie Daumier...
  11. 4 points
    Salut Ce coup-ci c'est sur NGC 5907 que je me suis attardé sur quelques bouts de nuits en avril! Et finalement en mai pour une bonne luminance. J'ai poussé un peu fort pour y sortir un brin de ces fameuses extensions plutôt faiblard... Newton 16po f4 sur EQ8 QSI683wsg à moins 35 degrés Filtres Astrodon LRVB=310-30-30-20 minutes. En sub de 5 min. Autoguidage. ASI120mm sur diviseur optique. Avec PHD2. prétraitement CCDSoft. Traitement final PS CS6. Bon visionnement! Martin
  12. 4 points
    Bonjour, Si vous avez des recommandations ou critiques!!! C8 sur HEQ5, ASI224 + ADC + filtre IRcut. Premières images qui tiennent la route... Ouff
  13. 4 points
    Voici le renaissance du tromblon!!!!après des mois de sommeil...... en esperant que demain le soleil soit pas voilé. ya pu ka mettre le filtre solaire, le viseur solaire, et divers reglages et collim.. bruno
  14. 4 points
    Merci infiniment à vous tous, c'est super encourageant Pour ainsi dire c'est pas aussi compliqué que je le pensais, faut si mettre et y travailler. La Map est à mon goût le plus difficile et avec une telle turbulence, ça été chaud patate! Pour le coup, voici une autre image de cette petite soirée test Joel
  15. 4 points
    Oui, enfin ça c'est provisoire, car cette eau, une fois bue, il faut la pisser, et la pisse est salée, comme l'addition : on n'en sort pas ! Les mêmes qui confondent les jeux vidéos, les belles simulations 3D, la "réalité virtuelle", avec la réalité réelle, rien de moins : ça fait beaucoup trop de monde hélas sur cette planète, car c'est ce qui la menace le plus, là est bien le problème ! (d'ailleurs ça m'a toujours fasciné qu'on ose associer ces deux termes parfaitement antinomiques : "réalité" & "virtuelle" ! Comment quelque chose peut-il être à la fois réel et virtuel ?) Je vais me faire lyncher par les geeks, je sais. Plus le monde réel se détériore manifestement, plus les options se réduisent, plus nous nous sentons acculés, et plus les fantasmes de civilisation solaire interplanétaire, intersidérale, galactique, se renforcent et gagnent en "réalisme virtuel" : l'illusion est de plus en plus parfaite, semble de plus en plus réaliste, tant est forte chez l'homme la domination des sens sur la raison. Tout ceci n'est bien sûr que réminiscence de la pensée magique chez "l'adulte" un truc formidablement ancien chez l'humain, mais aussi un signe infaillible d'immaturité, voire un symptôme névrotique...
  16. 3 points
    Bonjour à tous, Voici ma première image "montrable" (AMHA) en ciel profond. Pas de quoi casser quatre pattes à un canard, mais peut -être que vous aurez la bonté de me faire quelques remarques utiles. Merci d'avance ! Je ne l'ai pas réduite parce que j'aime assez les petites galaxies qui l'accompagnent (sur la droite de l'image). Y en a même que je retrouve pas dans les catalogues ! TN 200 F5 sur EQU5 motorisée deux axes. 60x20 secondes. Nikon 5300. Traitement Siril et Gimp. Bon ciel à tous !
  17. 3 points
    bonjour, entre nuages et vent (48kmh) un peu de LB dans l'observatoire donc on rajoute une couche de turbulence , mais je n'en pouvais plus de cette météo capricieuse filtre rouge n°25 barlowX3 asi174 Paul
  18. 3 points
    bonjour à tous, un soleil de ce matin à la fs60 avec sm40 double stack, glasspath x1.25, BF10 et zwo178mm sur staradventurer vers 10h30 HL a+ stéphane
  19. 3 points
    Bonjour. Pour prise en main du logiciel Registax, objectif photo 500mm F4, caméra ZWO ASI183MM, une vingtaine de photos gardées, même à 1/100s d'expo et gain à 0 j'ai une petite zone cramée. Recadré à 100% 2048px. A refaire avec téléconvertisseur 1.4x et doubleur pour essayer.
  20. 3 points
    Bonjour, Les deux tâches du moment.. Enjoy
  21. 3 points
    Bonjour à tous déjà un grand merci à toute l'aide apportée par les uns et les autres avec des conseils précieux pour modifier mon PST (un vieux projet que j'ai eu dès que j'ai acheté ce PST en 2004). Bravo aussi pour le bouquin sur le Soleil coordonné par @christian viladrich, il m'a aussi été très utile. Mon but était de faire une modification low cost, je me suis inspiré de vos conseil, du livre et de quelques modifs existantes sur le web. Ça fonctionne super bien. Gros gain de contraste et de résolution avec un montage sur une Astro Tech 72-430. Première image avec pas mal de turbu (gros jet stream en ce moment). La recette pour faire low cost : mon ERF d'ouverture a coûté 120€ environ, la bague d'adaptation du PST environ 55€, une Powermate 2x dans les PA à 250€, un KG3 chez Edmund 50€ environ, un réducteur de focale 0,5x environ 50€ également. Bref addition totale de l'ordre de 525€. La pièce la plus géniale, l'adaptateur de Telescope Austria PTS-50 https://teleskop-austria.at/PST-50_PST-50-ADAPTER-Adaptiert-den-PST-Keil-in-einen-2-Zoll Là où je ne respecte pas les règles c'est que je ne rentre probablement pas à F/10, mais plutôt à F/12 avec la Powermate 2x. J'ai essayé avec 2 autres barlow et ça grossissait trop mais en les collant à l'étalon. D'ailleurs j'ai une barlow APM 2" neuve à vendre si ça intéresse quelqu'un (Elle est chouette en dehors du fait qu'elle ne convient pas à mon montage). Ma petite innovation c'est le réducteur de focale derrière l'ERF d'origine du PST. Il est débarassé de sa monture d'origine et collé sur un support de filtre de 27 mm, un diamètre proche de celui de cette pièce. Ca me permet de voir le Soleil en entier dans le champ comme sur la version d'origine. L'image est très belle avec un 9 mm. Je pensais que ça poserait un problème d'incidence des rayons sur le BF, mais non. Ca m'économise 700€ de BF10. Le défaut c'est que j'ai un peu de courbure de champ en imagerie, mais mon but premier était le visuel. La courbure est moins forte avec une barlow en sortie. Autre innovation, je n'ai pas pris l'ERF de Baader au lieu de ça, j'ai empilé 2 filtre photo. Ce n'est pas le montage définitif, j'attends des bagues qui me permettront d'être vissant sur le pare Soleil de la lunette. Cet ERF laisse passer en gros de 630 à 700 nm : https://www.digit-photo.com/HOYA-Filtre-UV-IR-CUT-D72-mm-rHOYAUVIR72.html https://www.digit-photo.com/B-W-Filtre-Rouge-Dark-rBW45954.html C'est un peu ceinture et bretelle car pour le moment j'ai laissé l'ERF du PST qui est côté porte oculaire. J'ai utilisé la lunette sans ce filtre d'ouverture ça fonctionnait très bien. C'est vraiment juste une sécurité en plus et ça me semble plus logique de couper là. Mon KG3 (anti IR lointain) https://www.edmundoptics.com/p/25mm-dia-kg-3-heat-absorbing-glass/9439/ Je l'ai collé à l'entrée de l'étalon. Et puis la vue d'ensemble avec la bino WO qui me permet de voir le Soleil en entier à relativement faible grossissement.
  22. 3 points
    Salut à tous, La météo avait prévu pour ce matin de la pluie, et surprise ... il a fait beau temps. Plus précisément, il y avait un banc de cumulus qui se déplaçaient, mais ils sont restés à distance du Soleil pendant 3 h Voici donc les deux petites taches du moment.
  23. 2 points
    Hello hello Mon pc empile, empile et il en a pour un moment pour traiter les sessions Il en a facile pour 20h 😛 1 ser de 14s(2000im) avec 30s de stand bye entre 2 ser, cela fait plein plein plein plein de ser Je partage avec vous car ce que j'ai sorti avec le 200 me scotche Hs : Je suis actuellement en discussion avec AC US pour un filtre 396nm/5nm pour pousser encore plus loin le "White" mais vu leur tarif FDP et frais bancaire 🤣, je crois que cela va pas le faire. @christian viladrich Si tu craques pour le AC, fait moi signe. On sera deux Biensur, si je n'ai pas encore craqué A+ pour la suite David Edit 1605 Region AR12741 - 20190511 - 16h28UT. QHY174MM + PMTx6.95 + EDMUND OPTICS 430NM/10NM - 30 Frames (0.591ms) - 0.17"/pixel Full : https://www.astrobin.com/full/214342/H/?real=&mod= Edit 1605 Region AR12741 - 20190512 - 15h57UT QHY174MM + PMTx6.3 + EDMUND OPTICS 430NM / 10NM - 20 Frames (0.145ms) - 0.19 "/ pixel Full : https://www.astrobin.com/full/214342/J/?real=&mod= Edit 1605 Region AR12741 - 20190515 - 17h03UT QHY174MM + PMTx6.3 + EDMUND OPTICS 430NM/10NM - 30 Frames (0.24ms) - 0.19"/pixel Full : https://www.astrobin.com/full/214342/I/?real=&mod=
  24. 2 points
    Bonsoir à tous et toutes , Les voilà enfin ! Newton maison de 400 , miroir SkyVision de 400 F/D 4 en Zérodur , capture avec Genika Astro , traitement avec AS!3 , R6 et PS . Jupiter en RGB le 10/05 à 02h35 TU , Barlow APM 2.7 + tirage + ADC MK2 PA + caméra ASI 224MC , échan 0.12 pix F/D 15.87 . à 02h44 TU . celle du dessus 02h44 , avec petit retraitement et image à 120% dans R6...………. histoire de faire comme les " grands " à 03h00 TU . Jupiter en IR 642 , caméra ASI 290 MM , même configuration que pour les RGB . F/D 15.50 échan 0.09 pix , toutes les images sont à la taille de capture . mini Gif de 9 img de 02h34 à 03h04 TU , petite reprise des rotations tordues avec AstroSurface , merci à Lucien bon c'est du vite fait ……….. mais un peu plus " présentable " Michel
  25. 2 points
    Dobson Strock 254/1200 Seine et Marne 3 dessins : 8635 à 8637. Des voiles menacent vers l'ouest, il faut dire que je tente quitte ou double avant l'arrivée d'une perturbation. Fatigué par le roller de ce dimanche après-midi, je me suis reposé une heure avant de venir, sans arriver à dormir. Je suis prêt à observer à 22h35. Je pointe en premier un amas ouvert de la Licorne. Observation 8635 : Cr104. C'est Collinder 104 en version longue. 109x. Cet amas ouvert pas très fourni montre sa forme de croix. La turbulence est forte, à moins que le miroir primaire ne soit pas en température? La suite de la soirée tranchera pour la seconde hypothèse. Il fait frais mais pas glacial. Le sol est en partie gelé, mais le tabouret s'enfonce par endroits dans les zones humides. On est loin du permafrost! L'ambiance de la nuit est enrichie par l'odorat, avec une odeur de bois brûlé pas désagréable qui flotte dans l'air. Je rends visite à une vieille connaissance de nébuleuse diffuse de la Licorne. Observation 8636 : NGC2261. C'est la fameuse nébuleuse variable de Hubble, dont l'aspect change d'une année à l'autre, à cause d'un phénomène d'ombres portées sur la nébuleuse par des nuages de poussière orbitant autour de l'étoile illuminatrice R Monocerotis, étoile variable de type T Tauri. 75x, 150x, 218x. Elle est petite et faible, triangulaire et assez diffuse. Je note quelques détails en vision décalée. Bien qu'étant une nébuleuse par réflexion, elle répond un peu aux filtres interférentiels : très faiblement en HBêta et faiblement en Oxygène 3. Par contre cette fois je n'ai pas pu confirmer de couleur à 75x alors que je la voyais verte les années précédentes. Je remarque plusieurs fois de la buée sur la lentille de foyer des oculaires réchauffés dans les poches, c'est bizarre que ça arrive si vite. Je visite un second amas du catalogue Collinder de la Licorne pour ce soir. Observation 8637 : Cr95. 75x, 109x. C'est encore un amas peu fourni, mais ne concluons pas hâtivement sur ce catalogue, car ce n'est pas le cas de tous les Collinder heureusement. Son échelle de brillance est large (pas de classe moyenne en gros). A 0h30 les voiles montent franchement depuis le nord-ouest, quel bon timing vu que je pars! J'ai un peu mal à la tête. La buée fut incessante sur le chercheur et du givre s'est déposé sur les affaires et l'auto. Bref c'est logique cet air saturé d'humidité annonciatrice de la perturbation qui va bâcher le ciel pour le reste de la nuit.
  26. 2 points
    Merci à Daniel pour ces précisions. Je me permets d'ouvrir, et de fermer, une "brève" parenthèse sur ces nuages martiens. https://www.jpl.nasa.gov/spaceimages/details.php?id=PIA21842 Traduction du lien : Des nuages vaporeux au début de la période où l'on peut les observer, et ressemblant aux cirrus terrestres constitués de cristaux de glace, se déplacent dans le ciel, visualisés par de nouvelles séquences d'images saisies dans le ciel martien par Curiosity. Ces nuages sont les plus clairement visibles à ce jour (Juillet 2017) par le rover, qui a atterri il y a cinq ans, à environ cinq degrés au sud de l’équateur. Des nuages se déplaçant dans le ciel martien ont déjà été observés par Curiosity ainsi que d’autres missions à la surface de Mars, notamment, il y a neuf ans, par le lander Phoenix dans la région arctique boréale de Mars. Les chercheurs ont utilisé la caméra de navigation (Navcam) de Curiosity pour prendre deux séries de huit images du ciel, le mois dernier, au petit matin. Pour une séquence, la caméra pointait presque au zénith. Pour l’autre, elle pointait juste au-dessus de l’horizon sud. Le mouvement des nuages a été enregistré et a été rendu plus facile à voir par traitement des images. Une observation faite à midi le même jour, avec la même caméra, n’a montré aucun nuage. L'orbite elliptique de Mars fait que la distance de cette planète au Soleil varie plus que ne le fait la Terre. Au cours des années martiennes précédentes, une ceinture de nuages est apparue près de l'équateur à peu près au moment où Mars était la plus éloignée du Soleil. Les nouvelles images de nuages ont été prises environ deux mois avant le périhélie, relativement tôt dans la saison pour une apparition de cette ceinture nuageuse. "Il est probable que les nuages soient composés de cristaux de glace d'eau qui se condensent pour former des cristaux à une altitude où il fait assez froid dans l'atmosphère", a déclaré John Moores, membre de l'équipe scientifique de Curiosity ( l'Université York, Toronto, Canada). "Les traînées sont créées lorsque les cristaux tombent et s’évaporent selon un schéma appelé" traînée de chute. Bien que le rover n’ait aucun moyen de déterminer l’altitude de ces nuages, de tels nuages se forment à haute altitude. " J'ajoute qu'il il existe plusieurs types de nuages martiens. On peut d'abord signaler que tous ne sont pas forcément constitués de glace d'eau et qu'on a pu observé des cirrus et autres cirro-cumulus formés de cristaux de glace carbonique, dans la haute troposhère, à 35 km d'altitude. Du site Nigal de Philippe Labrot : Nuage spirale Ce nuage en forme de spirale a été observé pendant l'été au-dessus de la région polaire nord par l'orbiteur Viking 1. Le nuage est large de 200 km et son altitude est de 7 km. Constitué de particules de glace d'eau, il résulte de la rencontre d'une masse d'air tropicale avec une masse d'air polaire. Par ses caractéristiques, il ressemble aux cyclones tropicaux que l'on rencontre sur Terre. Un cyclone aux dimensions impressionnante et similaire à celui visible sur cette photographie a été récemment observé par le télescope spatial Hubble - voir ci-dessous - (Crédit photo : NASA/JPL). Nuage orographique (Ci-dessus) En août 1976, la sonde Viking 2 s'approchait de la planète Mars. Elle a profité de cette occasion pour prendre une image du globe martien. On note en particulier l'un des volcans du dôme de Tharsis. Un imposant nuage orographique en forme de V s'étend sur l'un de ses flancs (Crédit photo : NASA/JPL). (i-dessous) Image prise par le télescope Hubble. Commenté par François Forget, images de ce même type de nuage sur Live Science : https://www.livescience.com/64134-mysterious-cloud-over-mars-volcano.html Nuage d'onde Nuage d'onde (lee waves). Ces nuages se forment lorsque le vent butte contre un obstacle, ici un cratère d'impact de 90 km de diamètre dans Mare Acidalium. Les vents à la surface soufflent avec une vitesse de 10 à 20 km/h (Crédit photo : NASA/JPL). J'avais aussi signalé dans le sujet Exomars 2016, le rôle d'une couverture nuageuse dans l'atmosphère martienne, particulièrement important dans le freinage de l'assèchement de celle-ci.
  27. 2 points
    Très belles premiere prise ici Astrosurface http://sammi.sud.free.fr/site/index.html http://sammi.sud.free.fr/site/liens/AstroSurfaceeV094.zip Bon ciel
  28. 2 points
    Pas cher, A7III "défectueux" https://www.ebay.fr/itm/Sony-Alpha-A7-III-24-2MP-Digital-Camera-FAULTY/173899972917?_trkparms=aid%3D111001%26algo%3DREC.SEED%26ao%3D1%26asc%3D20160908105057%26meid%3Ddf7ae8abcce24d0c9cb1e1ab534989b7%26pid%3D100675%26rk%3D1%26rkt%3D15%26sd%3D173899972917%26itm%3D173899972917&_trksid=p2481888.c100675.m4236&_trkparms=pageci%3Aa561ca08-74b6-11e9-937f-74dbd180c8bb|parentrq%3Aac2623e116a0a9e0c7275696ffd8a639|iid%3A1
  29. 2 points
    Bonjour c'est étonnant, non? bonne chance
  30. 2 points
    Salut les amis, une petite opportunité sur une lune jeune que le toit du voisin m'a empêché de finir. Les conditions semblaient très chouettes au début mais un peu sournoises chais pas trop, à celà s'ajoutant probablement une collimation pas parfaite...Mais bon c'est pas si mal que ça, j'ai pu la faire avec la Powermate 2x ce qui fait un très gros morceaux plutôt croustillant à la taille de 60% ! C8 + Powermate 2x + ASI120MC. 27 sers de 2000 images environ, 300 images retenues par ser dans AS2 ( Noise 4, APs 50 ). Traitement sous Iris ( couche rouge des 27 images ). Mosaïque avec Imerge. - Version à à la taille de 100% regardable pour la moitié haute : Cette très grosse image risque d'être réduite dans le forum, je vous joins le lien direct de la mosaïque originale : http://astroanimations.pagesperso-orange.fr/mapage/croissant090519-c8-b2x-100-.jpg Pour le fun et une vision plus croustillante, une version à 60% : Lien direct : http://astroanimations.pagesperso-orange.fr/mapage/croissant090519-c8-b2x-60-.jpg Je croise les doigts pour demain nom di diou, le premier quartier sera à la portée du 250mm mais cette fois ci pour un test à très fort grandissement sur le A7s et son mode vidéo, j'ai pris le risque d'acheter pour ce faire une big barlow 2 pouces télécentrique 3x de chez Explore Scientific ( mastoc la bête, elle semble excellente en visuel ! Ouf... ) peut-être ma première démo de HR lunaire avec un mode vidéo classique d'APN ! Focale résultante portée à environ 16,8mètres avec le mode APS-C : 16x250x3x1,4, ceci dit avec ses pixels de 8 microns, l'A7s supportera un échantillonnage encore raisonnable de 0,14s/pix !! Mais bon c'est pas gagné au niveau de la météo.
  31. 2 points
    Il y a la solution d'imprimer soit même ces cartes à partir des images sur le site LROC, un simple clic droit sur une zone et on peut l'enregistrer au format .png , pour un usage privé , c'est super simple, en plus, on peut choisir très précisément la zone et en zoomant, on dépasse largement la définition de nos instruments ! https://quickmap.lroc.asu.edu/?extent=-90,-26.928829,90,26.928829&proj=10&layers=NrBsFYBoAZIRnpEoAsjZwLrc0A Au final , ce n'est peut-être pas plus cher qu'un atlas vendu directement sous forme papier ! Daniel
  32. 2 points
    J'avoue être extrêmement surpris par cette opération de com' surréaliste de Bezos, j'avais pourtant jusque là une assez bonne image de lui.. Le premier point, très important de mon point de vue, c'est que contrairement à l'autre excité (du futur) il ne passait pas ses journées sur Twitter à écrire tout et n'importe quoi. Notons d'ailleurs que Musk est devenu beaucoup moins volubile depuis que la Crew Dragon a explosé pendant une test d'évacuation d'urgence de la capsule en cas de défaillance du lanceur. Un incident critique car il est lié à la mise en marche des moteurs "SuperDraco" de la capsule : https://www.sciencesetavenir.fr/espace/explosion-de-crew-dragon-les-premiers-elements-d-enquete_133363 L'autre aspect, c'est qu'à ma connaissance il n'avait jamais encore balancé ce fantasme absolu qui consiste à prôner l'expansion de l'humanité sur d'autres planètes, pour sa sauvegarde. Etonnant ! Même s'il semble limiter cette ambition à la Lune et Mars, contrairement à E.M. qui envisage d'essaimer l'humanité dans la toute la galaxie et de créer ainsi "une espèce interplanétaire".. carrément ! Pourquoi se gêner .. Je comprend bien que Bezos tente ainsi de se placer en position de capter une part du budget qu'il est envisagé d'allouer à la Nasa pour ses nouvelles ambitions lunaires.. OK.. Mais bon sang, sérieusement, qui peut gober de telles inepties !!??????…..
  33. 2 points
    Slt, voici ma version avec tes images. je n'ai pas fait avec Pix car effectivement j'avais le même problème que toi : une image toute rouge. j'ai ouvert en format tiff sous photoshop, j'ai étiré les histogrammes et un poil rééquilibré, j'ai réassemblé les RVB, refait le montage avec ta luminance, un ajout de saturation de couleur et courbes sur les couleurs, une sélection des étoiles et saturation des étoiles. J'ai tout fait de visu sans calibration photométrique. lien vers la full : JC.
  34. 2 points
    Belles images;)Sympa les géraniums;)J'avais reconnu le parfum
  35. 2 points
    Je me suis tapé les 50 minutes de vidéo et même si je m'attendais à de l'enfumage interstellaire, je dois dire que Bezos a dépassé mes attentes. Rapide résumé pour ceux qui n'ont pas vu la vidéo : Prologue: images de la "conquête spatiale" pour mettre la larme à l’œil au public. 1. L'humanité consomme de plus en plus d'énergie. 2. Un jour on n'aura plus la possibilité de produire suffisamment d'énergie pour tout le monde sur la Terre. 3. Du coup il faut aller vivre dans l'espace. Mais pas sur les autres planètes du système solaire, vu que ça n'augmenterait la surface habitable que d'un facteur à peu près 2 (Mars et la Lune - pour le coup je suis d'accord avec Bezos - merci de ne pas nous faire croire qu'il y a une infinité de surfaces habitables dans le système solaire). 4. La solution ? Construire de gigantesques structures de plusieurs kilomètres en rotation pour générer une gravité artificielle. C'est ces trucs là : https://en.wikipedia.org/wiki/O'Neill_cylinder 5. Pour pouvoir construire ces grands machins, il faut mettre en place une infrastructure, et on va pouvoir le faire grâce aux fusées vraiment réutilisables (petite pique à peine voilée aux navettes et à SpaceX en précisant que si il faut réparer en profondeur les fusées avant de les ré-utiliser, c'est pas vraiment du réutilisable). 6. Et derrière ce rideau, voici la maquette en carton de mon future atterrisseur lunaire. On n'a pas encore testé le moteur mais on sera près à se poser sur la Lune dans 5 ans (2024). C'est génial, ça marche à l’hydrogène liquide et il y a des grues sur le toit pour déposer les rovers à la surface. Et puis comme il y a plein d'eau sur la Lune, on va pouvoir faire plein de trucs cool. 7. On va faire rêver les enfants en leur demandant d'écrire des cartes postales qu'on fera voler dans l'espace avant de leur renvoyer. 8. Merci, pas de questions, faut pas déconner... Avec deux moments encore plus creux que le reste : - Présentation du comité scientifique (juste les photos, pas les noms -ou alors écrit tellement petit que je n'ai pas pu lire- ni les affiliations/spécialité/...) pour dire qu'on va faire de la science. Quelles questions ? Quelles expériences envisagées ? Pas un mot., ça obligerait à parler du contenu plutôt que du contenant, c'est tellement vulgaire... C'est comme expliquer en quoi le petit pas d'Amstrong est un bond de géant pour l'humanité. Faut pas chercher. - Un petit enfant tout timide pour dévoiler le moteur. Message subliminal : on fait rêver les gosses, alors ne venez pas casser leurs rêves avec vos réalités. /mode sarcastique ON Il ne manquait plus que la référence à Christophe Colomb pour faire un sans-faute. /mode sarcastique OFF Si il s'était contenté de dire : "j'ai un rêve de gamin : aller sur la Lune. J'ai beaucoup d'argent (même après mon divorce), donc je vais investir dans ce rêve." j'aurais pu trouver ça sympa. Mais le discours : on va sauver l'humanité en allant vivre dans l'espace, ça me hérisse les poils. Quelques questions auxquelles il n'a pas répondu (y avait personne pour poser les questions qui fâchent) : - Comment on va faire pour construire ces gigantesques structures ? Une seule de ces structures serait des milliers (millions ?) de fois plus massive que l'ISS. Ils annoncent quand même (pas dans la conférence, mais sur la page wikipédia dont j'ai donné le lien plus haut) des structures de 8 km de diamètre par 32 km de long. Entre 1973 et aujourd'hui (presque 50 ans) on est passé de Skylab à l'ISS, ce qui représente un facteur ~5 en terme de masse. On va réussir à résoudre les problème pour augmenter la taille des stations spatiales d'une facteur X millions (avec X > 1) en quelques générations ? - Bon okay, admettons qu'un miracle surviennent, et on résout les problèmes d'ingénierie. Où va-t-on trouver les matériaux pour construire tout ça ? (DTC n'est pas une réponse valide). Sur la Lune ? Pas touche à la Lune. On ne va pas transformer la Lune en une gigantesque mine à ciel ouvert ! On va capturer des astéroïdes ? Pourquoi pas, mais donne moi des chiffres. Combien de ces "O'Neill cylinder" devront être construits ? Pour combien de personnes ? Combien d’astéroïdes devront être utilisés pour construire tout ça ? Comment on va se protéger des radiations ? On aimerait bien voir des estimations de ces paramètres hyper importants avant de débattre du mode de transportation à l'intérieur des colonies spatiales on bien du nombre de colonies spatiales qui seront réservées pour des parcs naturels. Bon mais du coup, après ça, présenter un module lunaire dont le moteur n'a pas encore été testé ça n'a plus l'air trop prématuré. Le truc rigolo c'est que pour justifier le besoin de quitter la Terre, là il y avait des chiffres (pas beaucoup, mais un peu quand même). Par exemple, Bezos nous explique que pour couvrir les besoins actuels en énergie il suffirait de couvrir tout le Nevada avec des panneaux solaire. Difficile, mais pas impossible. Dans quelques générations, il faudra couvrir la Terre entière, impossible ... On est d'accord, maintenant pourquoi ne pas appliquer le même raisonnement à ces colonies spatiales ? Au final, sur les 50 minutes de présentation, quasiment rien sur le module lunaire. C'est normal, il n'existe qu'en maquette en papier mâché et en images de synthèse. Du coup y a pas grand chose à dire. Et comme déjà mentionné dans ce sujet, pas un mot sur la fusée qui va envoyer le Blue Moon sur la Lune. Il nous parle bien de la New Glenn et New Shepard mais ne nous dit pas si elle servira à envoyer le Blue Moon sur la Lune. Bref, encore une fois c'est du vent. Ça ressemble plus à un culte genre scientologie avec un leader adepte de science fiction qu'à une entreprise sérieuse. Rendez-vous dans 5 ans quand le Blue Moon se pause sur la Moon tout court, à moins que ce ne soit pour les Nième report (mais cette fois promis, la Lune c'est pour l'an prochain). Il y a un bar dans mon patelin qui a un signe rigolo au dessus du comptoir : "Free beer, tomorrow". La Lune c'est un peu pareil. Alors M. Bezos, faites-moi passer pour un con en développant un atterrisseur lunaire qui ira se pauser sur la Lune en 2024 (je trouverais ça cool) mais ne venez pas nous faire croire que c'est une étape nécessaire au sauvetage de l'humanité. L'espace on n'y va pas pour la science (y a les robots pour ça) ni pour sauver l'humanité. On y va pour le sport. La Lune c'est comme l'Everest, on y va parce qu'elle est là. Et l'espace c'est comme les jeux olympiques, on y va pour la gloire des nations. Voilà, c'était mon petit coup de gueule d'un week-end nuageux et pluvieux (43mm de flotte hier quand même...). jf
  36. 2 points
    Bonjour ça se regarde, non?
  37. 2 points
    Question difficile. On peut se laisser aller à un peu de Science-fiction ? Perso, je rêve de deux "alunisseurs martiens" qui se poseraient en 1976, puis un autre, pourquoi pas, en 1997, et deux autres, on peut rêver, en 2004 puis un autre en 2008, et pourquoi pas, soyons fous, en 2012 et 2018... Voilà, je sais pas si ces rêves se réaliseront...
  38. 2 points
    Bon t'as vu Hamilton, pour quelqu'un qui sort d'une rupture d'anévrisme au cerveau, c'est quand même pas trop mal hein.... J'ai au moins retrouvé mes facultés de traitement, c'est déjà pas mal !!! J'aimerais tant te poposer un beau festin en couleur avec l'A7s ! Je suis très confiant, il me faudrait juste des conditions pas trop mal. Pour rappel, le dernier test avec l'A7s et la Powermate 2x sur le 250, j'aime beaucoup la texture rendue ! :
  39. 2 points
    Ben mon Polo ? T'as peur d'abîmer ta jolie tache ou bien ? Faut pas mollir sur les curseurs Mais c'est ta tache à toi, alors c'est toi le patron Bonne soirée, AG
  40. 1 point
    Il existe plusieurs phénomènes pour expliquer la déperdition atmosphérique de Mars Le Soleil émet toujours un flux continu de particules chargées, principalement des électrons et des protons. Parfois, des éruptions appelées éjections de masse coronale se produisent, avec une densité, une énergie et une vitesse plus élevées des particules éjectées, ces évènements possédant des niveaux d’intensités variables. De telles tempêtes ont peut-être participées à détruire une grande partie de l'atmosphère martienne dans le passé. Certaines études soulignent le rôle possiblement majeur de nombreux et gros impacts de comètes et/ou d'astéroïdes sur Mars pendant une période de bombardement intense survenu il y a 3,8 à 4,5 milliards d'années : 99 % de l'atmosphère martienne aurait pu être soufflée ainsi !.. L'absence de magnétosphère a bien sûr aussi influencé cette déperdition, le vent solaire conférant de l'énergie aux particules des couches supérieures de l'atmosphère, ceci leur permettant d'atteindre la vitesse de libération et de quitter Mars. Mais ce phénomène n'apparait pas décisif..
  41. 1 point
    Sympa ces images. Faudra que je m'y mette bientôt. Claude
  42. 1 point
    Parce que je suis très contente d'avoir compulsé un peu partout et d'avoir abouti à la même méthode et aux mêmes critères. Voici deux interventions de Roland Christen, la première sur son fournisseur actuel, la dernière sur des tests effectués sur des lunettes ESPRIT 100/550 et ensuite sa méthode de fabrication et de contrôle applicable aux Stowaway En gras : à prendre comme citation Ses critères principaux pour les triplets : vérifier ce qui est mesuré (certains petits malin ne prennent que 95% de la surface : polémique en cours) comme c'est du grand champ : lambda/10 au maximum pour l'astigmatisme et la coma. lambda/20 préféré. Le ratio de strehl (mesuré à 532nm) à atteindre est de .98 en pic, il considère innaceptable <.90. C'est une plage "précontrôle" L'aberration sphérique est à contraindre sous lambda/8 PtV et le mieux est de réaliser lambda/40 RMS (strehl .976) Roland Christen utilise des "tests plates" et valide à 1/5 frange (difficile de faire mieux à l'oeil...) chacun des éléments : ça donne du lambda/10 minimum par rapport au désiré. Il ne réajuste pas un quelconque élément de triplet mais permute un jeu de lentilles. Takahashi fait pareil. Faire des réajustements locaux sur chaque lentille est suicidaire en temps. Assembler 3 lentilles à lambda /10 abouti statistiquement à bien en dessous mais en production de masse, c'est plus simple d'appairer sur des séries. ------------------ Pour la Stowaway, la peinture blanche est celle de la lunette Zeiss APQ, que A.Karnapp avait mise au point.
  43. 1 point
    Donc elle brille de plus en plus ! Ci-joint le champ avé les magnitudes (Merci au passage à Hubert et Bernard , ils se reconnaitront !)
  44. 1 point
    Bonjour, L’animation est belle, il y a plein de détails qui commence à ce révélé "Jupiter & Saturne" montent en puissance, c'est sur ! Bon ciel planétaires & lunaire
  45. 1 point
    Oui, directement auprès de Jeff, le boss d'Optec. Habitant sur Suisse, j'ai la chance d'une TVA à 7.7%. A+
  46. 1 point
    L'Amérique et le pélican en HOO.
  47. 1 point
    Pour 20 min avec un APN et un p’tit 200mm, c’est un très beau résultat !
  48. 1 point
    Seb , hé oui ! les nouvelles vont vite sur Astrouf Merci Serge , tu m'connais ……….. je fais le max oui ! à Calern ça devrait le faire un peu mieux , mais bon …………c'est pas à côté non plus et Bizzzzz à nos amis du 06 Michel
  49. 1 point
    Et celle là du 11 juillet 2015? * Christophe
  50. 1 point
    @mariobross Merci Jean-Claude Oui, c'est mon DDP qui m'a fait ressortir les extensions mais qui m'a un peu cramé le coeur J'ai donc repris ma LRGB de base pour récupérer un petit coeur pas cramé et que j'ai recollé en masque sous PSP C'est quand même super ce forum avec les avis des copains et qui nous oblige un peu à reprendre nos images pour en sortir le meilleur ! Moi ça me plait beaucoup Bonne journée, AG