Leaderboard


Popular Content

Showing most liked content on 09/21/23 in all areas

  1. 17 points
    Bonsoir les planéteux , La nuit dernière, sympa, ciel étoilé, un peu fraiche ( 11° ) et très humide ( 100% ) Donc peu après minuit me voilà installé dans ma cabane astro pour imager à nouveau les gazeuses Toujours à l'Intes M809 ( 200mm à F10 ), barlow 2x, barrette à filtres, ADC ASH et caméra 224MC. Et toujours pas le courage de collimater le bestiau tellement ça danse là haut Nous voilà donc sur Saturne qui ne danse pas trop. Capture de 300 sec avec l'expo à 25ms et le gain à 380. Traitement des films par AutoStakkert, 3000 images conservées sur le meilleur, et postraitement Astrosurface, finitions PSP : La meilleure Saturne de cette nuit à 0h34 TL : C'est pas top mais c'était pour attendre la montée de Juju Il est 1h du mat et Juju est déjà bien montée Une jolie tache rouge qui ne va pas tarder à s'éclipser et je lance une série de films. Les premiers sont assez nuls, de la soupe Juju est toute floue ! MAP quasi impossible ! Alors je prends mon mal en patience en attendant qu'elle monte encore et en espérant que les conditions s'améliorent. Et j'ai bien fait Vers 3h TL la turbu c'est bien calmée et j'arrive à faire une mise au point à peu près correcte. J'ai engrangé quelques films de 150 sec avec une expo à 15ms et un gain à 310. J'en ai 3 . . . pas trop moches que je vous propose 3000 images sous AutoStakkert, wavelets Astrosurface et finitions PSP. The first one at 3h23 TL : La seconde à 3h 27 TL : Et la der à 3h31 TL : J'ai même fait une version winjupette avec ces trois images pas forcément mieux d'ailleurs Et pour finir ma soirée nuit je suis retourné rendre une petite visite à Uranus 1000 images avec une expo à 100ms et le gain à 440 : Voilà les amis, pas mécontent de cette petite virée nocturne Je trouve que mes Jujus s'améliorent tout en prenant de l'embonpoint Je vous souhaite une excellente soiré, nuit aux noctambules, AG EDIT : sur les conseils de Greg, j'ai refait la version winjupos en sélectionnant la meilleure ( 3h31 ) comme référence. C'est pas . . . mais c'est un poil meilleur
  2. 13 points
    Salut à tous, Je me suis amusé à comparer deux images de Jupiter capturées au 300mm à près d'un an d'intervalle. Ca ne sert pas à grand chose mais ça occupe, il fait nuageux... On peut toutefois voir que si de nombreuses configurations évoluent au fil des mois, d'autres semblent immuables. On remarquera aussi la quasi disparition de NTB et un aspect plus pâle de GTR! Edit : La même avec en plus une image de Jupiter capturée en août 2021!
  3. 13 points
    Bonsoir Une Saturne de cette nuit . Le seeing était bon, juste une petite turbulence pas bien méchante! Avi de 300 secondes ce qui m'a permis de stackker pas mal d'images et de déroter 4 images. Traitement AS3 et astrosurface et winjupos. Pour la couleur, je l'ai met comme je pouvais la voir à la bino, assez "blanche" .
  4. 12 points
    Bonjour à tous Voici la Bulle, captée au C8 début Septembre. Les infos: Celestron C8 + réducteur f6.3 Antares + reducteur 0.8x @ 1060mm soit f/5.2 Player One Artemis-c imx294 + ircut Player One Anti-halos Crayford Scopestuff + Zwo EAF mise au point auto Monture HEQ5 kit courroie Rowan Autoguidage lunette 70x400, Asi290mm / PHD2 Acquisition NINA 166 x 60s Gain 120 capteur à -10°C Traitement Sirilic, Siril, pix. une brute de 60s:
  5. 11 points
    bonjour, histoire de ne pas arrêter complètement, je me suis pris une petite heq5 pro noir d'occasion et un samyang 135mm cela me change de la cem120 et du 350/1650 avec ma petite astcampan 533mc que personnes ne voulait lors de la vente et qui fonctionne très bien je regrette pas quelle me soit rester sur les bras je ne rentre pas dans les détails ngc 6992 & co 216 x 60s m31 250 x 60s ic 1396 374 x 60s ngc 7000 320 x 60s filtre l-ext sauf m31 des poses de 60s pas encore d'autoguidage. bon ciel manu
  6. 10 points
    Bonsoir, Les comètes brillantes, quel plaisir à contempler mais que c'est long à traiter... Les faiblardes s'avèrent plus reposantes En même temps, je ne vais tout de même pas me plaindre ! Je vous avais posté à chaud des One shoot Color (OSC) dans la foulée de son observation, le 07 septembre dernier, pour vous prévenir qu'elle était devenue somptueuse, en 10j à peine ! En effet, voici à quoi elle ressemblait le 26 août au matin, dernière observation réalisée lors de la lunaison du 16/08 (j'avais été déçu...) : et voici donc le résultat, avec le même setup, lors de la première nuit de la lunaison du 15/09 en ce 7 septembre au matin : Là, je n'ai pas du tout été déçu C'est une mosaïque de 2 tuiles (16 poses de 20s pour la tête et 11 poses pour la fin de la queue) La comète a été observée très basse sur l'horizon NE, entre 7° et 13° de hauteur à peine et quand elle était à 13° de hauteur, le ciel était déjà quasiment bleu... Des cirrus sont venus jouer les trouble-fête, mais heureusement on voit malgré tout la queue à travers ces passages, sauf en toute fin de nuit ce qui est un moindre mal. Voici, un compositage avec moins de champ mais un meilleur signal : ( Clic droit puis Ouvrir dans un Nouvel Onglet/Nouvelle Fenêtre pour voir l'image à 100% ) Newton SW 200/800 avec correcteur de coma, caméra ASI 294-MCpro + IR-cut, Nord à peu près en Bas Monture AZ-EQ6 - ASIAir - suivi de base, pas de dithering Nuit du 06 au 07 septembre 2023 entre 03h25 et 03h52 utc 75 poses de 20s à -10°C et Gain 120, Temps d'intégration de 25 min Traitement Siril-1.2.0-rc1, Finition avec Gimp 2.10.28 Échantillonnage ramené à 2.5"/pixel La chevelure fait 6' de diamètre et la queue ionique dépasse 2° de longueur, avec un axe principal vers PA=307°. Voici les mesures photométriques : magnitude totale, m1 = 5.0 (rayon d'ouverture de 3.2') magnitude nucléaire : m2 = 7.8 (rayon d'ouverture de 6") L'étoile brillante est Epsilon Leo de magnitude V=3.0. Il y a une activité folle dans la queue de plasma, avec des mouvements perceptibles en 5 à 10 minutes à peine ! Compositer toutes les poses pendant 25 minutes dégrade donc les structures présentes, mais c'est la seule façon d'avoir un bon signal. Je posterai ultérieurement une vidéo montrant ces mouvements, c'est un peu long à traiter... Je manque de recul pour juger si le montage ci-dessus est vraiment abouti, ce n'est pas un exercice facile. Voici donc en complément un crop du compositage cométaire : J'ai quatre autres nuits en attente de traitement at aussi des prises en grand champ au 600D, à suivre donc pour ceux que çà intéressera Bonne soirée
  7. 10 points
    Saturne est la sixième planète après le Soleil et la deuxième plus grande planète du système solaire. Il possède un nombre impressionnant de 145 lunes. C'est la planète la plus éloignée visible à l'œil nu depuis la Terre, mais ses caractéristiques les plus frappantes – ses anneaux – sont mieux visibles à travers un télescope. Bien que les autres géantes gazeuses du système solaire – Jupiter, Uranus et Neptune – possèdent également des anneaux, les anneaux de Saturne sont particulièrement proéminents, ce qui lui vaut le surnom de « Planète aux anneaux ». Saturne est connue depuis l'Antiquité et a été observée par les cultures du monde entier. La planète est visible à l’œil nu et dans les cultures anciennes, elle apparaissait comme une lumière brillante se déplaçant entre les étoiles. Il existe d’innombrables noms et mythologies associés à la planète. Si vous vous demandez quel genre de planète est Saturne, c'est une géante gazeuse composée principalement d'hydrogène et d'hélium. Le volume de Saturne est supérieur à 760 Terres et c'est la deuxième planète la plus massive du système solaire, environ 95 fois la masse de la Terre. La planète aux anneaux est la moins dense de toutes les planètes et la seule moins dense que l’eau. S’il existait une baignoire suffisamment grande pour la contenir, Saturne flotterait. Les bandes jaunes et dorées observées dans l'atmosphère de Saturne sont le résultat de vents ultra-rapides dans la haute atmosphère, qui peuvent atteindre jusqu'à 1 100 mph (1 800 km/h) autour de son équateur, combinés à la chaleur s'élevant de l'intérieur de la planète. . Saturne tourne environ une fois toutes les 10,5 heures. La rotation à grande vitesse de la planète fait que Saturne se gonfle à l'équateur et s'aplatit aux pôles. La planète mesure environ 75 000 milles (120 000 kilomètres) de diamètre à son équateur et 68 000 milles (109 000 km) d'un pôle à l'autre. Galileo Galilei fut le premier à voir les anneaux de Saturne en 1610, même si, à travers son télescope, les anneaux ressemblaient davantage à des poignées ou à des bras. Quarante-cinq ans plus tard, en 1655, l'astronome néerlandais Christiaan Huygens, qui possédait un télescope plus puissant, proposa plus tard que Saturne avait un anneau mince et plat. Aujourd’hui, nous savons que de nombreuses planètes et même certains corps plus petits possèdent des anneaux. Les exemples incluent Jupiter, Uranus et Neptune. À mesure que les scientifiques développaient de meilleurs instruments, ils continuaient à en apprendre davantage sur la structure et la composition des anneaux. En fait, Saturne possède de nombreux anneaux constitués de milliards de particules de glace et de roche, dont la taille varie d'un grain de sucre à la taille d'une maison. On pense que ces particules sont les restes de comètes, d’astéroïdes ou de lunes détruites. Une étude de 2016 a également suggéré que les anneaux pourraient être les carcasses de planètes naines. Le plus grand anneau mesure 7 000 fois le diamètre de la planète. Les anneaux principaux n'ont normalement qu'une épaisseur d'environ 9 mètres, mais la sonde Cassini-Huygens a révélé des formations verticales dans certains anneaux, avec des particules s'accumulant dans des saillies et des crêtes de plus de 3 km de haut. Les anneaux sont nommés par ordre alphabétique dans l’ordre dans lequel ils ont été découverts. Les anneaux principaux, qui proviennent de la planète, sont connus sous les noms de C, B et A. Le plus interne est l'anneau D extrêmement faible, tandis que le plus externe, révélé jusqu'à présent en 2009, est si grand qu'il pourrait accueillir un milliard de Terres. en lui. . La division Cassini, une brèche d'environ 4 700 km de large, sépare les anneaux B et A. De mystérieux rayons ont été observés dans les anneaux de Saturne, qui semblent se former et se disperser en quelques heures seulement. Les scientifiques ont émis l'hypothèse que ces faisceaux pourraient être composés de feuilles chargées électriquement de particules de la taille d'une poussière créées par l'impact de petits météores sur les anneaux, ou par des faisceaux d'électrons provenant des éclairs de la planète. L'anneau F de Saturne a également une curieuse apparence tressée. L'anneau est composé de plusieurs anneaux plus étroits, et les courbes, les plis et les touffes brillantes peuvent donner l'illusion que ces brins sont tressés. Les impacts d'astéroïdes et de comètes ont également modifié l'apparence des anneaux. À la fin de sa mission, la sonde Cassini s'est rapprochée des anneaux plus que toute autre sonde. La sonde a collecté des données qui sont encore en cours d'analyse, mais ont déjà fourni un aperçu des couleurs de certaines lunes de Saturne. Dans les espaces entre les anneaux, la sonde a découvert des produits chimiques inhabituellement complexes dans la « pluie d'anneaux » de débris tombant des anneaux dans l'atmosphère et a effectué de nouvelles mesures du champ magnétique de la planète, qui produit un puissant courant d'électrons. Saturne perd toujours ses anneaux, mais très lentement. Ils ne disparaissent pas à une vitesse que nous pourrions clairement voir avec un télescope depuis la Terre, mais à mesure que les roches et la glace dans les anneaux se déplacent autour de Saturne, elles perdent [lentement] des morceaux sur Saturne à mesure que la gravité les éloigne. attire. PS : Pas de défaite, pas de masque pour mettre en valeur les Lunes. Juste un léger gamma correct + autour de la Lune pour augmenter un peu la luminosité. Film de 100 secondes capturant environ 10 000 images et en empilant 3 400.
  8. 10 points
    Bonjour, Modeste contribution de Jupiter le 19 septembre. Toujours le même dispositif. AVI de 3mn - 55 pour cents des images conservées - Astrosurface - finition et harmonisation des couleurs avec GIMP. JM..
  9. 10 points
    Bonjour , Avec la même configuration que la Bulle NGC7635, j'ai essayé de photographier M33, vaste galaxie , toujours aussi belle à regarder. La galaxie du Triangle, également appelée M33, est une galaxie spirale de type SA(s)cd appartenant au Groupe local et située dans la constellation du Triangle. Sans doute satellite de la galaxie d'Andromède, sa distance au Soleil est assez mal connue. Les mesures actuelles donnent une distance allant d'environ 0,73 Mpc (∼2,38 millions d'a.l.) à environ 0,94 Mpc (∼3,07 millions d'a.l.). C'est la troisième galaxie la plus massive du Groupe local, après la galaxie d'Andromède et la Voie lactée mais devant le Grand Nuage de Magellan. Avec une masse évaluée à 60 milliards de masses solaires, elle ne représente que 5 % de la masse de la galaxie d'Andromède, la matière noire constituant près de 85 % de cette masse. Cataloguée pour la première fois par Charles Messier en 1764, la galaxie du Triangle avait probablement déjà été observée auparavant, étant visible à l'œil nu lorsque les conditions s'y prêtent. Son étude astronomique remonte au moins au milieu du xixe siècle, puisque William Parsons, 3e comte de Rosse, avait, dès 1850, suggéré que sa structure présentait des spirales. M33 a été utilisée par Gérard de Vaucouleurs comme une galaxie de type morphologique SA(s)cd dans son atlas des galaxies. Les infos: Celestron C8 + réducteur f6.3 Antares + reducteur 0.8x @ 1060mm soit f/5.2 Player One Artemis-c imx294 + ircut Player One Anti-halos Crayford Scopestuff + Zwo EAF mise au point auto Monture HEQ5 kit courroie Rowan Autoguidage lunette 70x400, Asi290mm / PHD2 Acquisition NINA 167 x 60s Gain 120 capteur à -10°C Traitement Sirilic, Siril, pix. une brute de 60s:
  10. 9 points
    Bonjour ou rebonjour pour certains! Merci tout d'abord à ceux qui se sont penchés sur mon soucis de dérotation! A la fin du processus, mon heure de référence me mettait n'importe quoi 2022 etc... J'ai ajusté l AB à 0.90 (conseil de Papatilleul) ce qui me donne un petit gain en netteté je pense. Au faite l'AB ...c'est quoi ? On touche à quoi? Voici ma premiére Jupiter au C14!.....Ce n'est pas rien!!!
  11. 8 points
    salut a tous voici encore des images Saturne au mak-180 zwo-224 et le trognon de pomme asi-533 en rvb pas de luminance Epsilon-130 Jean-marc
  12. 7 points
    Salut à tous, Voici une vue rapprochée sur la Bulle, NGC7635 ou Caldwell 11, en 49h30 de poses réalisées en aout et septembre à Amiens avec : TOA 130 EQ6-r ASI 2600mm & filtres SHO 3.5nm J'ai pris le parti d'un grand nombre de poses afin d'optimiser le Drizzle et la pondération des brutes. La FWHM était excellente sur de nombreuses subs avec un minimum à 1.39" et un max sélectionné pour la Luminance à 2", ce qui a permis d'obtenir de très fins détails. Le temps de pose conséquent a également permis de révéler les faibles nébulosités environnantes et leurs belles nuances de couleurs. Bien sûr c'est un crop important car le champ initial, que je traiterai plus tard, est bien plus grand à 1000mm de focale. Ha : 195 x 300s Sii : 152 x 300s Oiii : 247 x 300s Traitement Pixinsight & Photoshop Mathieu
  13. 7 points
    Bonjour à toutes et tous, Voici une partie de la suite des images de cette semaine de vacances. Malheureusement, le temps a commencé à se dégrader avec plus de 80 % d'humidité. Heureusement que les résistances chauffantes ont bien fonctionnées 😊. On commence par la galaxie IC1502 qui est située dans la constellation de Céphée. Située pratiquement au nord céleste, cette galaxie est visible pratiquement toute l'année depuis l'hémisphère Nord. Elle fait vraiment petite dans ce grand espace 😉. Matériel : C9 + EQ6 Imageur : ASI 1600MMC Guidage : TS80ED + ASI 120 mini Lights : 33 x 300s Darks : 29 x 300s Flats : 23 x 140ms Offsets : 61 x 1 ms Temps total : 02h45mn Traitement : Sirilic, Siril et Gimp Puis direction la nébuleuse en émission sh2-170 qui est visible dans la constellation de Cassiopée à environ 5° au nord de l'étoile Caph. Elle est située à environ 7 500 A.L. de la Terre. Matériel : C9 + EQ6 Imageur : ASI 1600MMC Guidage : TS80ED + ASI 120 mini Lights : 95 x 300s Darks : 29 x 300s Flats : 23 x 140ms Offsets : 61 x 1 ms Temps total : 07h45mn Traitement : Sirilic, Siril et Gimp On continue avec une autre nébuleuse, SH2-88. C'est une nébuleuse en émission visible dans la constellation du Petit Renard. On peut facilement la repérer car elle est située dans la partie centrale de la constellation, à mi-chemin entre la célèbre nébuleuse de l'Haltère (M27) et la célèbre étoile double Albireo. Elle est distante d'envion 7 340 A.L. du Système Solaire. Matériel : C9 + EQ6 Imageur : ASI 1600MMC Guidage : TS80ED + ASI 120 mini Lights : 103 x 300s Darks : 29 x 300s Flats : 23 x 140ms Offsets : 61 x 1 ms Temps total : 08h35mn Traitement : Sirilic, Siril et Gimp Et pour terminer ce post, voici la région d'IC348, une nébuleuse où se crée des étoiles dans la constellation de Persée. Son âge est estimé à 2 millions d'années et elle est distante d'environ 1 028 A.L. Petit bémol sur cette image, il y a deux artefacts juste en dessous à droite de l'étoile la plus brillante 😞. C'est dû à un petit défaut de collimation de mon télescope. Matériel : C9 + EQ6 Imageur : ASI 1600MMC Guidage : TS80ED + ASI 120 mini Lights : 69 x 300s Darks : 29 x 300s Flats : 23 x 140ms Offsets : 61 x 1 ms Temps total : 05h35mn Traitement : Sirilic, Siril et Gimp Bonne lecture et la suite au prochain post 😃. Vos avis sont la bienvenue et la suite au prochain post Bon ciel à toutes et tous XavS
  14. 7 points
    Jupiter et Saturne au Celestron 11 retraitées avec AS!3, Astrosurface et Winjupos! Christian
  15. 7 points
    Super ! J'en avais fait un dessin, et noté que le compagnon était plutôt bleu, ce qui était fort plaisant à l'oculaire
  16. 6 points
    Voici une observation, un peu opportuniste, de la galaxie qui a pris un gnon Au T50 du Pic du Midi ce printemps dernier avec les copains entre deux cibles, on a givré le capteur de la caméra ... On était à quelques degrés de M64, alors pendant les poses courtes, peltier coupé pour réchauffer la caméra, on a enregistré quelques images de l'oeil au beurre noir. Surprise, l'image empilée est regardable ! CDK20 (50cm) f/4.6, caméra ASI6200mm givrée, bin 2 (0.68"/px), monture Nova 120, 5x30 sec (crop à 100%) Il mérite bien un spectre cet oeil Avec un Newton 200, alpy, sur azeq6, en ville, acquisition Prism, l'image de guidage (314, 10x10sec) : Le spectre 2D, un peu vite fait, là aussi entre deux cibles (414, 4x900sec) Le spectre traité : Comme l'image au T50, le spectre donne pas mal d'informations Jean-Philippe
  17. 6 points
    J'ai trouvé, tu as regardé Jupiter sur la chaine crypté Canal, et t'as pas l'abonnement donc c'est brouillé.... Pour rester sérieux, jamais eu le tour encore
  18. 5 points
    Bonjour, J'avais lu qu'Antares possédait un compagnon de mag 5.4 situé à un peu plus de 2 secondes d'arc. Je n'avais jusqu'alors pas pris le temps de l'observer. Il était bien là, au travers de mon TN400 caché dans une aigrette à 356x et 512x. Vu nettement malgré la turbulence, moindre évidemment dans l'hémisphère sud. Petit dessin sans prétention , pastels secs sur fond noir
  19. 5 points
    Bonsoir à toutes et à tous, Dans la nuit du 8 au 9 septembre j'ai fait des images de Jupiter avec mon Celestron 11 Edge HD, les conditions étaient assez bonnes ( Turbulence : 6.5/10) et la transparence moyenne à cause du passage de Cirrus . Mon setup : Barlow 2.5 x ADC, caméra ASI 662 MC et filtre UV IR Cut. Traitement avec AS!3, AstroSurface, Winjupos et Photoshop! Bon dimanche Christian
  20. 5 points
    Bonsoir tout le monde Je me suis décidé à reprendre la meilleure vidéo de mes dernières acquisitions calernoises et de garder un pourcentage plus important d'images car en fait la qualité du film était assez homogéne , de plus j'ai retravaillé le traitement sous astrosurface et le résultat donne cette dernière mouture, en comparant avec mon ancienne version j'ai gratter un peu en lisibilité des détails et gagner peut être aussi un peu en bruit . donc ici 15000 images retenues sur 22000 C11 XLT caméra ZWO 585 MC expos 11 ms Voilà bon ciel à tous et bon WE qui arrive Dominique
  21. 5 points
    Bonjour à tous, Pour participer, je poste -bien en retard- une petite jupiter faite le 8 septembre dernier. J'avoue que je suis déçu, je ne suis arrivé à rien jusqu'à présent et je ne reprendrai que vers la fin octobre....... Bon, cette image a été faite avec un tube Meade 254mm et une ZWO462MM avec un filtre R610... Traitement AS3 et Astrosurface (ondelettes....). Pas terrible mais je n'ai rien de mieux..... A + Eric
  22. 5 points
    Bonjour tout le monde ! Voici une petite video (amateur :-), sans prétention aucune) de 4 min regroupant qqs images de notre dernière mission au T50 du pic du midi http://www.astrosurf.com/lepicastro/Film/Mission2023-08-Extrait-Film-1080p-mp4.mp4 Laurent LACOTE.
  23. 5 points
  24. 5 points
    très belle et très douce guy ! bravo ! un poil de contraste peut-être : bon ciel ! paul
  25. 5 points
    Merci Christophe! Grâce à mes captures d'écran j'ai remarqué que mon heure de référence n'allait pas du tout! Je pensais que cela se faisait automatiquement!! Ca va beaucoup mieux maintenant!!
  26. 4 points
    Salut à tous, les occasions de faire de l'astro sont devenus rares en Normandie, avec les nuages et le vent. J'ai pu faire quelques captures le 17 avec le passage de la GTR, et c'est tout. Le seeing était moyen: Mais c'était très beau avec la lunette apo de 150mm à 270X Une dérotation de trois images: VMC de 330mm, ASI224mc, barlow 2X Jean-yves
  27. 4 points
    Salut a tous voici une image de cette nuit ic-410 en ha sur epsilon-130 Zwo-533mm 60X5MN de poses filtre astrodon 5nm Jean-marc
  28. 4 points
    Elles sont vraiment superbes tes images Olivier... Alors pour résumer/préciser ce qu'il y a écrit dans ce magnifique bouquin 1) La disparition de la SEB intervient deux fois tous les 15 ans, et ce depuis les années 70: dans ce cadre, il y a au moins une disparition/réanimation de la NTB concomitante (ex: 2007) 2) Mais, la NTB peut connaître des disparitions/réapparitions "indépendantes" et depuis 10 ans on a été servis puisque c'est arrivé en 2012, 2017, 2020, et visiblement un nouveau cycle est en cours... C'est à surveiller ça peut démarrer très vite (la réapparition) Si le cycle de 15 ans se maintient, la prochaine disparition/réapparition de la SEB est donc attendue pour 2025 (dernière fois en 2009-2010)
  29. 4 points
  30. 4 points
    Énormément de communes éteignent ou baissent désormais fortement en cours de nuit. C'est au moins un avantage de la forte augmentation du prix. Cet effort n'est pas partagé, il me semble, par les consommateurs privés et notamment les syndics : lotissements, entreprises où je trouve que les progrès avancent moins vite. Le parking de l'Occitane à Manosque est un exemple de l'abus. Quand je rentre d'une observation le samedi vers 3h, le parking est vide ; totalement allumé et en plus avec de mauvais éclairages. Je ne comprends pas l'intérêt pour l'entreprise. Un peu de bashing (dénigrement) sur les réseaux sociaux leur ferait le plus grand bien. Surtout pour une entreprise qui construit son marketing sur les "produits naturels"...
  31. 4 points
    je me moque guy ! bonjour ! un jour j'ai eu ça sur saturne : bizarre ton histoire !! polo
  32. 4 points
    Juste pour tester la dérotation, je ne me suis pas appliqué pour caler le gabarit, ça fonctionne, peut être mettre à jour ton winjupos où le réinstaller !
  33. 4 points
    J'ai voulu la mettre comme en visuel, dans la bino elle est assez "blanchounette" il y a bien des nuances de couleurs mais elle sont faibles mis à part le pôle sud qui est gris vert. Je peux mettre une version plus colorée.
  34. 4 points
    Celle là est superbe! En 2017, je ne pensais pas que Omega du centaure Centaurus A était si haut par rapport à la Munia au pic du Campbieil (on note la canine du Ramoun à droite)
  35. 4 points
    J'avais jamais vu ça... Mais ça évoque surtout des pairedecouillusses !
  36. 3 points
    Bonsoir tout le monde, Une image de SH2-112 prise au Quattro 200 + ASI1600MC + Ircut. 28 poses de 240s sur deux nuits car les nuages me taquinent légèrement depuis un moment... Traitement SIRIL + Photoshop, gestion des poses sous Stellarmate. SH2-112_200-800_ASI1600MC-28x240s_20230911 by Frank TYRLIK, sur Flickr Et SH2-184 en 48 poses de 240s : SH2-184_200-800_ASI1600MC-48x240s_20230915 by Frank TYRLIK, sur Flickr Frank
  37. 3 points
    Hello Avant l'envoi de la deuxième série des images du 7 bientôt finie j'ai un peu repris le Tycho à la barlow 5. De 300 images je suis descendu qu'à 120. J'ai fait un gif pour la comparaison. Bon ciel (c'est mal barré pour le moment) La finale : Et le GIF :
  38. 3 points
    Bonjour, voici une petite série prise ce matin... belle activité, en particulier la protubérance suspendue: et chaque image de l'animation en plus grand: CaK Continuum Halpha: disque protus vivement le retour du beau temps ! Sylvain
  39. 3 points
    Salut, Presque tous les matins, je jette un coup d’œil sur les sites spécialisés pour savoir s'il y a des éruptions intéressantes, et hier matin, c' était le cas Le temps de tout installer et les premières images du Sol'Ex s'affichent ainsi que la belle protubérance Lunette 72ED + Sol'Ex + ZWO 178 mm + ND 16 + Halpha 12nm On commence par l'Halpha classique qui révèle plein de belles choses, dont la protubérance de belle dimension L'image Doppler L'image Continuum L'image dans la raie K&H ( Calcium ) L'image en négatif colorisé L'animation autour de la raie H alpha La rotation du Soleil en 1h Comme l'explique Christian Buil sur son site : (chapitre 13), avec l'effet Doppler, on peut mesurer les vitesses radiales à la surface solaire http://www.astrosurf.com/solex/sol-ex-observation.html Donc, en décalant les Angströms dans Inti, on sonde l'atmosphère solaire, ici, disparition du filament : Ici, apparition d'un filament : Pour finir, le Soleil en lumière blanche, Skywatcher 72 ED + astrosolar 3.8 + Kline Baader + ZWO 178 mm Daniel
  40. 3 points
    Bonjour, Le 07 au matin, en plus de la mosaique au foyer du dernier quartier de Lune, j'avais fait une mosaique complète à la barlow ! Je ne l'avais pas traité avant car j'ai privilégié Jupiter afin de libérer de l'espace sur mon disque dur... Peu de turbulence, quasi pas de vent, t= 20°C et un jet à 62 km/h du Sud. Mak180 - Barlow - Filtre Vert - Basler IMX 265 (N&B) - Genika - AS3 - Astrosurface 22 tuiles L'image est légèrement réduite sinon c'est énorme ! A regarder en grand dans un nouvel onglet... Jérôme
  41. 3 points
    C'est bien de préciser car tu nous aurais dit que c'est fait au pic du midi avec un cassegrain 500 mm j'aurais répondu: "ben c'est pas terrible " Mais avec un 115/900 sur un site "normal", oui c'est une belle image Attention aux réglages à l'acquisition: le centre de la planète me semble sur exposé, y a une petite partie complètement saturée... Il est préférable de diminuer un peu le gain et / ou la vitesse d'acquisition, quitte à avoir une image un peu sombre, mais cela se corrige ensuite au traitement; l'inverse non! Je reste interrogatif sur l’intérêt de l'oculaire...900 mm + barlow 3x, ça fait déjà une belle focale pour ce diamètre, non ?
  42. 3 points
    un télescope et une caméra Belle prise, mais comme Guy, je ne me souviens plus de ton setup. Greg.
  43. 3 points
    hello, NGC7822 dans Céphée, en Aveyron sous très bon ciel. Triplet de 80, 2600MM, AZEQ5, 13,5 heures SHO par unitaires de 300s. Traitement Siril et PS.
  44. 3 points
    ça y est t'as enfin pris ton abonnement à Canal Tout est rentré dans l'ordre bien joué Guy
  45. 3 points
    Bonjour Lionel et tous, Je pense pas répondre aux critères que tu mentionnes, mais j'ai modifié mes graphes en prenant en compte : - La vitesse radiale de CH Cyg citée dans la littérature, sur SIMBAD elle est donnée à -59.74 km/s : http://simbad.u-strasbg.fr/simbad/sim-id?Ident=CH+Cyg - La vitesse Topocentrique et la vitesse radiale corrigée que SpecInti calcule avec précision. J'envoie mes spectres non corrigées de la vitesse héliocentrique à ARAS, j'ai donc calculé la correction à appliquer à la raie Halpha en fonction de la vitesse radiale corrigée. (au passage j'ai corrigé mes calculs pour l'axe VR qui était erroné !!), je l'appelle alors Halpha corr. Les graphes sont maintenant beaucoup plus lisibles, et la positions des pics de Flickering de part et d'autre de la raie Halpha pourraient -ils confirmer la présence du disque d'accrétion ? Suite au contrôle des raies telluriques que j'ai ajouté récemment, je crois que je suis bon pour affiner l’étalonnage de tous les spectres, cela occupera mes soirées pluvieuses , Voila tout de même quelques exemples, la prochaine étape sera de calculer la vitesse radiale du pic d’intensité sur les ailes Bleu et Rouge... : Ce qui est intéressant c'est que ce n'est pas lors des plus grosses variations de flux que je détecte le Flickering le plus élevé... A suivre... Xavier
  46. 3 points
    salut J'ai juste pu faire un test sur mon SV 400f4 sans paracorr et ma 107/700 entre le ES14 et le TV13T6 Niveau qualité j'ai une petite preference pour le ES en colorimétrie (plus neutre je trouve) niveau piqué ,pas vu de difference. J'aime beaucoup le ES pour sa facilité de positionnement de l'oeil... J'en ai peut etre plus l'habitude que le Tv . Sinon le prix est clairement à l'avantage du ES. Pour des focales plus courtes... aucune idée , n'étant plus sur les 82° mais 100° ES
  47. 3 points
    Après un bon orage dans la nuit du 18 au 19 septembre, la journée du 19 était bien ensoleillée chez moi dans le Cantal. Du coup, le soir, en voyant que les étoiles ne scintillaient pas trop et que la Voie Lactée était bien visible, j'ai tenté ma chance sur Juju... L'humidité était ultra présente, mais la turbu moyenne. Je vous mets une vidéo de capture. Ce ne sont pas les prises de l'année, mais ça fait du bien de sortir quelques images en planétaire Matériel : C11Edge Monture hem44ec Ioptron Barlow x2 Adc PA Filtre L, r' et g' 462MM pour la luminance 662MC pour la chrominance Vidéo :
  48. 3 points
  49. 2 points
    Mais que crois-tu JP??? Je l’avais acheté en prévente en 2015! J’ai également le livre de John Rogers! Je suis équipé
  50. 2 points
    Merci JB oui, quand le ciel participe, les images sont tout de suite meilleures Merci William et elle est bien ronde cette fois ci Merci Marc tu as l'oeil, c'est aussi ma préférée Merci Bernall tu devrais tenter Uranus, elle est juste à côté de Juju et assez facile à faire Il faut juste augmenter copieusement le temps d'expo. Merci René alors dit comme ça Merci Thierry idem, beaucoup de turbu sur Saturne et plus calme sur Juju Et ça se voit sur les images Bonne journée à vous, AG Et toujours un grand merci aux visiteurs de passage qui se sont arrêtés sur ces images