Leaderboard


Popular Content

Showing most liked content on 07/15/21 in all areas

  1. 24 points
    Je vais me faire une spécialité de l'astro cheap... Je photographie avec un téléobjectif, j'ai un vieux tube de 15 ans d'âge Skywatcher 200/1000 que j'ai eu pour 250$ (170€) avec la monture de base et j'ai une vieille EQ5 Synscan que j'ai rafistolée car achetée pour une bouchée de pain aussi, le monsieur pensant vendre une EQ3 (300€). Bref, vous l'aurez compris, ça n'enlève rien à ceux qui ont les moyens de se payer un Taka et si je pouvais le faire, je le ferais !!! Mais n'empêche qu'en tant que "gilet jaune" de l'astro, je me suis mis sur mon plus beau rond-point et j'ai regardé passé les grosses. Pour être plus terre à terre, j'étais dans le gazon (coupé haut en été), la rosée pleuvait, j'avais les pieds trempés mais j'étais bien assis dans ma chaise longue, le laptop sur les genoux pour regarder à l'écran les captures de Sharpcap, que je découvrais (sympa comme logiciel). Comme c'est les vacances, j'ai économisé sur le focuser électronique, alors fiston (8 ans) était de corvée sur le porte oculaire "tourne la molette... encore... Non trop loin... Reviens... Bouge plus !!!! STOP JE T'AI DIT !!!! P.... mais c'est pas vrai ce gamin il écoute rien !!!! Pousse toi ! " Bref, comme elles étaient super haut dans le ciel, à ras mon câble de téléphone et dépassant alégrement d'un gros 5° le toit de la voisine, je me suis lâché loose comme on dit ici. Voici les premiers résultats, AS3! étant toujours en train de mouliner sur des SER pour voir ce que ça donne et sortir un peu mieux si possible. La recette est la même pour les deux : Skywatcher 200/1000 sur EQ5 Synscan avec Barlow 3x TeleVue et ASI 290MC... C'est tout, pas d'ADC, y'avait pas sur mon rond-point... Jupiter à 27° au dessus de l'horizon : Et Saturne qui topait un allègre 20° sur l'horizon, disons 5° sur le mien d'horizon... Pas facile et on peut mieux faire avec un 200mm mais on s'amuse comme on peut quand on est seul sur le rond-point !
  2. 21 points
    Hello, Bon seeing à l'aube de vendredi dernier, la vue était un régal à l'oculaire, sûrement grâce à une hauteur bien plus favorable (34° quand même ! :o) Les infrarouges montrent déjà du détail intéressant dans la bande équatoriale sud, dans et autour la grande tache rouge. La méthane n'est pas terrible, probablement affectée par le jour naissant, mais c'est la RVB qui s'en sort mieux, sans doute ma meilleure image couleur prise de mon jardin depuis 4 ans ! On voit de fins spots dans les zones polaires boréales et australes (notez au Nord passé le méridien central un petit spot rouge, et un spot blanc plus bas au méridien, brillant dans le méthane). La bande brune de la bande équatoriale Nord, les 4 barges brunâtres plus au nord, les deux spots blancs assez larges dans la zone tropicale nord, (celui plus proche du méridien est visible sur l'image méthane), les autres formations brunes au-dessus de la bandes tempérée Nord , et la section de bande brune encore plus au nord sautent aux yeux. La zone équatoriale est d'un orange saisissant, mais c'est la zone autour de la grande tache rouge qui est le plus intéressant. Son centre plus foncé est évident, un petit spot sombre à l'intérieur à 2h doit tourner avec elle, et une cheminée semble ouverte dans la partie Nord de son berceau, laissant échapper du matériel orangé. Au Nord ouest, à l'extérieur du berceau, on voit deux grosses éruptions blanches brillantes (visible dans le méthane). devant la tache rouge, une bande bien brune, derrière une bande plus sombre plus perturbée. Io au loin semble aussi montrer du détail. La RVB: Les infrarouges: Enfin dans la bande d'absorption du méthane, prise avec l'ASI462MC plus sensible: Cerise sur le gâteau, la session du lendemain était encore meilleure (avec des très bonnes images dans toutes les longueurs d'onde), et montrant l'autre face de Jupiter! Que c'est bon d'avoir nos planètes à nouveau à une hauteur raisonnable Bons ciels,
  3. 16 points
    Une 2eme image depuis la Corse avec une nébuleuse peu imagée, je la trouve belle cette petite bleue au milieu de tout ce rouge, il s'agit de NGC 6914 dans la constellation du Cygne. Montage Ha-RVB, avec un peu plus de poses que ma dernière image. 54 poses de 10 minutes en ha bin1 3 * 15 poses de RVB en bin 2 TEC 140 + moravian G4 16000 sur EM 200 takahashi. Jean-Claude Mario.
  4. 13 points
    On dit ça plutôt de la démocratie d'habitude non ? Le capitalisme, plus exactement l'ultra-libéralisme, est en train de détruire le monde dans lequel on vit (le communisme y a bien participé aussi). Le capitalisme n'est viable que s'il est encadré par des règles. Ne pas avoir d'impact sur l'environnement devrait être la règle n°1 actuellement, ...
  5. 11 points
    Salut à tous, Juste avant de partir, un petit shoot sur le croissant d'hier au soir dans un ciel balayé par le vent. -Jacques-
  6. 8 points
    Bonsoir. Hier ça s'annonçait bien, ciel clair à la tombée de la nuit, j'installe le lfextube, et j'attend l'arrivée des gazeuse après avoir constaté que le seeing semblait bon. Malheureusement, des nuages sont arrivés ,alors que Jupiter était encore tres bas sur l'horizon (11°a 12°...). J'ai eu juste le temps de tenter une petite animation en méthane, en constatant que ce filtre met bien en évidence Io sur le disque de la planete, ansi que son ombre. Par contre, niveau qualité c'est tres moyen.. Ce soir ça a l'air super, mais je bosse demain. Captures de 2 minutes, avec pose de 30 secondes entre les prises, 55% de gardées. Flextube 305 Televue 3X avec adc et roue a filtre ensuite avant la 462C ce qui permet entre autre d'augmenter le tirage et la puissance de l'adc zwo, toujours limite a cette hauteur. Toujours cette asymétrie en CH4 des deux pôles, mais c'est moins net que la dernière fois.
  7. 8 points
    Voie Lactée au Mémorial du 10 juillet 2021 Photos prises à Saucats, Canon 400D avec objectif 18-200, sur trépied photo, focale à 18 mm, ouvert à f/5, pose unique de 10 s, ISO 1600, traitement Camera RAW + Toshop. (cliquez sur l’image pour voir la full)
  8. 7 points
    Bonjour à toutes et tous, Ma onzième vidéo "Balade dans les mers lunaires" est consacrée à la Mer du Froid. Il me reste une dernière vidéo à concocter présentant "les mers rares" (celles qu'on ne voit que partiellement et en fonction de la libration). Je vais m'y attaquer avant ma semaine de vacances qui arrive à grands pas ! (c'est bien, les vacances, pour les retraités ). Profitez du ciel ... si vous pouvez percer les nuages ! Claude N.
  9. 6 points
    et bé ...il était temps , un bout de temps que je n avais pu imager .....nous avons un mois de juillet absolument magnifique.....pluie pluie pluie ....donc tant pis pour le boulot , j ai pu imager la seule nuit potable de ce mois et en semaine étant donné que la lune arrivera bientôt ....grrrrrrrrr... je vous présente NGC 6823 un amas d étoiles situé a 6000 AL formé il y a a peine 2millions d années situation et le clicher APN Fuji XT2 astrodon 52 minutes de poses par tranches de 2 minutes Altair 125 EDF sur AZEQ6 suivi MGEN 3 siril, et post traitement darktable et fitswork pour le bruit 1er verssion verssion num 2 bon comme a mon habitude c est un peut flachi image critiquable bien sure ....
  10. 5 points
    bonjour bonjour les copains 2021-07-08-1912_6-S-L_- Taka 250 -_l6_ap1 2021-07-08-1920_7-S-Ir 640_- Taka 250 -_l6_ap1 Mars presque a un ans de l'opposition ca passait quand ir celle la c'est pour Djorge 2021-07-08-1930_8-S-Ir 640_- Taka 250 -_l6_ap1 la session sur les gazeuse sait décidé a la dernière minute car le seeing du soir sur Mars et venus ne m'as pas motivé puis en triant 13/100 c'etait plutot pas mal heuresement j'avais laissé le Taka dehors pendant que je faisais mumuse au Sony avec mon ami Emilio Avec @Elie Rousset 2 et @Marc2b on sait appelé chez eux c'etait bien pire que chez moi trop d'humidité chez moi non 2021-07-10-0146_7-- 10 --L_- Taka 250 -_l6_ap277 2021-07-10-0154_6-- 10 --L_- Taka 250 -_l6_ap277 2021-07-10-0202_4-- 10 --L_- Taka 250 -_l6_ap277 2021-07-10-0216_6-- 4 --L_- Taka 250 -_l6_ap277 Avec le traitement batch Cs 2021-07-10-0150_7-- 15 --L_- Taka 250 -_l6_ap277 2021-07-10-0209_2-- 15 --L_- Taka 250 -_l6_ap277 en Gros pour Polo 2021-07-10-0210_9-- 15 --L_- Taka 250 -_l6_ap277 Zif new zif plus poussé Les Saturnes Montage habituel au Taka et la 224 Mc 2021-07-09-2333_0-S-L_- Taka 250 -_l6_ap133 un peu mieux en L 2021-07-09-2339_7-S-L_- Taka 250 -_l6_ap107 2021-07-09-2346_6-S-R_QualitySortedF_00000000_list_- taka 250 -_100r_T48_846_reg R moins bon cette fois 2021-07-09-2353_9-S-G_- Taka 250 -_l6_ap105 v2 2021-07-10-0013_6-S-B_- Taka 250 -_l6_ap104 L colorisé 2021-07-09-2339_7- - L + couleur --L_- Taka 250 -_l6_ap107 LRGB 2021-07-09-2339_7-S-LRGB_- Taka 250 -_l6_ap107 A la 224 avec une rallonge en plus bio 2021-07-10-0101_0- rallonge 2x-L_- Taka 250 -_l6_ap106 Du coup je vous montre le petit resultat avec la lulu en 30 minutes pour pas rester a rien faire pendant Qu'Emilio shootais C'est un Crop lulu pas corrigé du tous traiter Siril et Astrosuface bonne soirée et bon ciel Repos, météo pourri pour une semaine en vous souhaitant quand haut cela s'arrange Sauveur
  11. 5 points
  12. 5 points
    Il existe aussi la formulation de Boris Vian qui est assez savoureuse : "L'argent ne fait pas le bonheur de ceux qui n'en ont pas"...
  13. 5 points
    merci les amis pour revenir sur la "vision turbo", je ne pense vraiment pas qu'il s'agisse là d'une bonne vision en sens ophtalmique du terme : il me faut des lunettes pour bien des activités et devant une mire chez le toubib, ben ça montre que c’est pas terrible. Il est bien plus question " d'analyse" de l’observation, et cela sur deux aspects : - principalement de prêter attention au moindre détail, de ne jamais rester sur une première approche, de jouer avec la détection des plus faibles contrastes, des plus faibles lueurs, des nuances subtiles (ce qui n’est jamais le propos des ophtalmologistes), - mais aussi d'être totalement à l'aise derrière l’oculaire sur une chaine optique maitrisée (merci David). Bref à mon sens, tout ce qui fait la différence entre "vision" et "observation". Et cela est vrai dans bien des domaines, en peinture notamment où il faut aller au-delà des évidences que le ciel est bleu et l'herbe verte. Il y a toujours des nuances bien plus complexes - ce qui fait le talent des grands peintres. On pourrait en débattre à l'infini, y compris sur des sujets sociétaux par exemple.... en tout cas, ici c’est cuit, encore une nuit couverte......
  14. 5 points
    Bonsoir et merci à Alain, René, Sauveur, deep impact, Jacques, et Bernard celle d'à l'instant bonne nuit aussi
  15. 4 points
    Bonjour à tous, Voici une image du mois dernier, prise en 2h05 de luminance et 35mn par couleur. Il s'agit d'une petite np de magnitude 15 environ, pas bien grosse mais déjà assez détaillée. Un bon seeing cette nuit-là, pour une fwhm sur l'empilement de 2". Newton 245/962 (asa x0.73) et asi 183. En "signature", mes 24 aigrettes sur l'étoile brillante Pour mieux percevoir les détails, celle de l'observatoire Capella ici. Nathanaël Cliquez gauche pour la full, beaucoup d'étoiles et de nombreuses galaxies lointaines
  16. 4 points
    Bonjour, je reprends quelques objets que j'avais imagé à mes débuts (10 ans en arrière), aussi voici un couple de galaxies dans le dragon NGC 5905 et NGC 5908. Bien sur ce ne sont pas les mêmes instruments et pas les mêmes traitements . Bon en 10 ans les galaxies n'ont pas bougés . L'ancienne image en nb, je n'avais pas encore la maitrise des RVB, et c'était fait avec un C8, caméra ST 2000, guidage en // avec une ED 80 + vesta pro: L'image de cette année, faite avec le RC 360 , ST 11 K , guidage diviseur optique, cliquer pour la version full Jean-Claude Mario.
  17. 4 points
    C'est en rapport avec les "avapeter" et les "apété" ?
  18. 4 points
    Bonsoir les noctambules, Comme tout arrive parfois, j'ai eu droit à une deuxième nuit sympa pour imager les gazeuses. Toujours le même montage, Intes M809 de 200mm à F10, embout de barlow 2x Meade, barrette à filtres avec IrCut, ADC et ZWO 224MC. Par contre 100% d'humidité Mais . . . on me la fait pas deux fois j'ai remonté le pare-buée et la résistance chauffante. Donc pas de réglage de ma collimation mais après une petite vérif sur Altaïr, ça m'a paru pas trop mal On commence donc par Saturne vers 1h du mat avec quelques films de 300 secondes. Le meilleur à 1h47 TL, 3000 images sous AutoStakkert, wavelets Astrosurface, fignolage PSP et . . . balance des blancs Je la trouve meilleure que celle d'hier Ce qui n'est pas le cas pour Juju car la turbu a été beaucoup moins sympa. J'en ai une pas trop moche quand même à 2h45 TL, même traitement que sa turne Et avec mes 5 films de 2h33 à 2h58, je vais peut être ( si j'ai le courage ) faire une petite animation. Voilà les amis, c'était les 2 nuits du mois de juillet car la météo repart à la flotte pour plusieurs jours ! On va donc laisser passer une page de publicité en attendant que le ciel se dégage Sur ce, je vous souhaite une excellente soirée, AG EDIT ajout animation Juju totalement bio Une autre un peu moins bio avec winjupos mais plus fluide
  19. 4 points
    Bonjour à tous, voici une photo de North America, prise sous le ciel du Larzac à la dernière nouvelle Lune Un ciel magnifique, pas de vent, des conditions idéales. Par contre le traitement fut sportif, entre des artefacts sur les étoiles brillantes et le fond du ciel trop bleu, merci à @Colmic, @ALAING et @jeffbax pour leurs conseils ! Sony A7S défiltré, lunette FS60CB de 374mm de focale, correcteur de champs, filtre optolong L extrem, monture GPD2 autoguidé avec dithering. Ciel bortle 5 à l'estime. 298 poses de 30s à 3200Iso, 35 darks, flats et offsets. Empilement et pré traitement sous Siril, traitement sous photoshop CS2. Xavier
  20. 4 points
    Un certain écrivain-poète-aviateur-reporter aurait abondé dans ton sens, il ne suffit pas d'avoir des yeux pour bien voir.
  21. 4 points
    1) c'est de la politique donc il est de bon ton de s'abstenir 2) ca a autant de valeur que le fameux " l'argent ne fait pas le bonheur" , ca a été inventé par les bourgeois pour calmer les masses populaires .
  22. 4 points
    Il est vraiment gentil ce Jeff ! J'avais entendu que suite au premier confinement il s'est tellement gavé (+20% de fortune en quelques semaines), que le surcroit de revenus aurait permis de verser 100 000€ de prime à tous ses salariés. Sagement, il a préféré tout mettre sans sa poche que pour ce soit bien distribué dans des dons défiscalisés humanistes.
  23. 3 points
  24. 3 points
    Bonsoir et merci Alain celle d'à l'instant bonne soirée
  25. 3 points
    Elon Musk a prévu d’y aller en 2025 et Jef Bezos a dit qu’il arriverait avant. Quant à Richard Branson, il est en train de remettre son casque et de finir le plein.
  26. 3 points
    Ba.....la nostalgie des sapins de noël....
  27. 3 points
    Bonjour à tous. Pour faire suite à un premier post qui faisait allusion à une réplique mytique d'un film fort connu, j'espere ne pas faire un mauvais remake en vous proposant une autre partie de la dentelle du Cygne. 157 poses de 120s = 5 heures de poses environ, sur 2 nuits avec un C8 Edge Hd, red 0.7, EQ6R, Altair 294C et le fameux Optolong L'Xtrem. J'espere qu'elle vous plaira.
  28. 3 points
    En sociologie ça a été étudié. Il me semble qu'il y a un genre d'optimum, il faudrait rechercher, mais de mémoire je pense que c'est entre 5000 et 10 000/mois quelque chose comme ça. Chez beaucoup de milliardaires, il y a clairement quelque chose de pathologique dans l'accumulation sans fin de richesses. Il suffit de voir les collections d'hypercars de certains. Ils en ont tellement qu'ils ne les utilisent pas, ça n'a aucun sens autre que la micro dose d'adrénaline au moment de l'achat et de la réception. Quand on a 100 milliards on a clairement les moyens de contribuer à changer le monde. Au final en dehors de Gates les autres ne font pas grand chose. Et même ce que fait Gates est pas mal critiqué (à raison ou pas, je ne sais pas trop). Si tous étaient comme feu Doug Tompkins (North Face), le monde tournerait plus rond. Il a notamment cédé plus de 400 000 hectares de parc naturel à l'état chilien (qui n'a pas le droit de changer l'affectation des terres).
  29. 3 points
    Si je peux nuancer le tableau, même si je suis fondamentalement d'accord avec toi, on évoquera à l'inverse la Fondation Bill et Melinda Gates, dont les actions visent à améliorer l'accès aux soins de santé et de réduire l'extrême pauvreté, notamment par l'accès à l'éducation dans le monde. Bill Gates initialement fondateur y a engouffré 95% de ses deniers personnels. Le milliardaire américain Warren Buffett a pratiquement injecté le tiers de sa fortune personnelle dans la fondation. On pourra également mentionner Paul Allen, avec la Paul G. Allen Family Foundation qui contribue à financer des projets dans les arts, la culture, l'éducation et le social. Il a également fait des dons très importants pour la lutte contre Ebola, et a créé une autre fondation, la Allen Instit Cell Science pour l'étude des processus cellulaires impliqués dans certaines pathologies. Et puis il a financé le radiotélescope interféromètre : https://fr.wikipedia.org/wiki/Allen_Telescope_Array Quoi que l'on pense de Musk, il faut noter que SpaceX remporte des marchés, et les travaux qu'il finance sur des gros lanceurs (quoi qu'on en pense) sont regardés par la NASA comme outils pour retourner sur la Lune. On est loin des opérations de Bezos et Branson avec Virgin Galactic et Blue Origin. Néanmoins, à la décharge de Bezos, entre autres, ce dernier a aussi investi de sa fortune dans le soutien de différentes causes, notamment LGBTQ. Le mécénat pour la science et les arts est beaucoup plus répandu aux Etats-Unis qu'en Europe chez les grandes fortunes. Une étude, il y a quelques années, avait conclu que les grandes fortunes européennes réinvestissaient peu dans le mécénat contrairement à leurs homologues américains. Enfin, beaucoup d'humains sur Terre verraient comme une fantaisie l'ambition d'un milliardaire à forer les glaces d'Europe ou que sais je encore ! Qu'est-ce qui est important en recherche ? Qu'est-ce qui est fondamental ? Qui peut en décider ? Moi-même, la cinquantaine approchante (j'aurai alors 25 ans de carrière dans la recherche) j'envisage de me mettre en retraite de toute activité de recherche. J'arrive à un moment de ma vie où j'estime que l'humanité a déjà bien assez de connaissances et où mes propres travaux me paraissent bien futiles et quelque part égoïstes. Il me semble qu'il y a un bien plus grand enjeu à œuvrer à la diffusion des connaissances existantes et à militer pour une utilisation raisonnée de nos connaissances et savoir-faire. Je regardais il y a peu une estimation du nombre de vies fauchées par la propagande antivax (pas que pour la covid) et par les "médecines" alternatives. Ce ne sont pas les connaissances qui nous manquent. En ce sens, je trouve par exemple que l'œuvre de la Fondation Bill et Melinda Gates est bien plus fondamentale que la volonté de retourner sur la Lune.
  30. 3 points
    Un caprice de star, une insulte à ce monde, comme un type qui se baladerait en Rolls dans une favela...
  31. 2 points
    hello, Quadrilatère de galaxies dans la Chevelure de Bérénice, connu comme "the box" Mais comme d'habitude dans ce coin, pas mal de monde en arrière-plan. 12 heures en luminance et 3 en couleurs, en avril : Full : https://www.astrobin.com/full/wrtq2x/0/?mod=&real=
  32. 2 points
    C'est de ça, pas de Churchill dont je parle... Je veux dire que si tu pouvais nous épargner ce genre de philosophie de comptoir dont tu es coutumier en nous prenant pour des débiles, ça nous ferait des vacances, point. Fin du HS pour moi.
  33. 2 points
    Je viens de fouiller un peu dans les SER et j'ai sorti une Jupiter plus douce, moins traitée avec moins de dureté :
  34. 2 points
    Bonjour ou bonsoir. En rapport aux échanges effectués précédemment niveau M27 : ... une courte fenêtre météo m'a permis d'effectuer un test avec mon nouveau filtre Optolong L-eXtreme sur la nébuleuse en question. Les prises postées sont à partir d'une seule brute, sorties toutes deux de DeepSkyStacker, caméra refoidie à -10°C. - Optique de prise de vue : SW Mak 127/"1500" ( focale effective d'environ 1440 mm d'où un f/D ~ 11 ). - Monture : Takahashi EM 10 ( datant des années 90 ) . - Suivi : automatique avec lunette Takahashi GT40 ( diamètre 40 mm ; focale 240 mm ) + 290 mm Mini + PH2 Guiding. - Capteur de prise de vue : ASI ZWO 294 MC Pro. - Courbes de transmission des deux filtres en question : --> c'est un filtre qui dégage bien les raies du sodium et du mercure, caractéristiques de certains lampadaires "oranges-jaunes" ( vapeurs de sodium ) ou "blancs" ( vapeurs de mercure ) encore utilisés à certains endroits. --> c'est un filtre "Duo narrow band" ( 2 bandes étroites ) qui laisse avant tout passer les raies OIII et H-alpha, caractéristiques des nébuleuses planétaires. 1°) Optolong L-Pro : 1 x 200 s ; Gain 500 ; Bin 1 ; mode Raw 16 ( Raw 14 effectif ) : - Sans post-traitement : 2°) Optolong L-extreme : 1 x 50 s ; Gain 500 ; Bin 2 ; mode Raw 8 ( signal ~ équivalent qu' avec 200s en Bin 1 ; mode Raw 16 ). - Sans post-traitement : - Avec post-traitement : Donc, voici mes conclusions : 1°) De manière globale, les deux filtres respectent assez correctement le rendu "LRVB". 2°) Le L-Pro met bien mieux en évidence les étoiles. 2°) Le L-eXtreme, au contraire, "bouffe" les étoiles, au niveau de dégager carrément celles situées "dans" la nébuleuse. ... mais met bien en évidence cette dernière. Du coup, je suis d'accord avec la remarque : PS : Perso, j'ai acheté ce filtre avant tout pour les nébuleuses planétaires difficiles à révéler. Ainsi, pour NGC 6888 ( Le croissant ), il m'a donné entière satisfaction. Comme quoi, à chaque cible son filtre. ^^
  35. 2 points
    ... Pendant l'éloignement de ce soir
  36. 2 points
    Merci Jean-Yves ;o) Oui souvent (mais pas toujours) c'est un plus coté stabilité Mais là y'en avait beaucoup trop, ça dégoulinait de partout, et même dans le tube, Marc n'a pas osé sortir son PC tout neuf (l'ancien à cramé à cause justement de l'humidité cet hiver dans son jardin) Rebelotte le dernier week-end, mais là double punition, car le jet en altitude ne nous a même pas permis d'avoir des images potables En fait les conditions les plus stables que j'ai rencontré sur ces sites (Bigorno ou le Pigno ~ 1000 m d'altitude) c'est lorsque la couche nuageuse (en fait comme ça bouge pas, ça fait comme du brouillard) se trouve juste en dessous du site d'observation Mes meilleurs conditions rencontrées au Pigno en "2001" (avec le C8 et la weeb-cam) alors que je me suis retrouvé dans le brouillard en montant, et que c'était tellement bouché, que je n'ai même pas pu faire demi tour sur la route (j'y voyais rien) et lorsque je suie arrivé sur mon site d'observation, je me suis retrouvé avec un ciel pur et hyper stable (j'étais juste au dessus des nuages) pour mémoire les images de Saturne et Jupiter prises cette nuit là ;o) avec en prime un beau spot sur Saturne que j'ai (je crois) été le premier à imager ;o)
  37. 2 points
    Après les balcons parisiens, la Corse, on peut ajouter un rond point Canadien 👍 Une série planétaire bien réussie, bravo à toi (et surtout ton fils ).... Bonne journée, Jacques
  38. 2 points
    salut, voici ma petite contribution de la semaine histoire de vous remonter le moral, j'ai l'impression vu le nombre de posts que la météo ne vous laisse pas tranquille sur le continent ! c'était le 06/07,nuit plus fraîche que les précédentes,jet présent mais raisonnable. cette foi ci j'ai passé un peu plus de temps sur saturne,une série filtre complète,la couleur vient de la 224 . j'ai une série filtre assez homogène sur Jupiter qui donne ça; (taille 90%) et j'avais quelques films à la fin provenant de la 224 destinés à donner leur couleur mais comme c'était sympa j'en ai fais une petite image également ; le satellite est un peu surexposé (taille 100%) salut la compagnie ,bonne nuit ! Christophe
  39. 2 points
    Oui et en plus ... il est super sympa ;o)
  40. 2 points
    Bonjour, Les dernières deux nuits, il y avait deux spectacles promettant: les passages de la GTR (10 juillet) et Ganymède (11 juillet). Hélas, les conditions n’étaient pas bonnes, mais finalement, prenant des pistes rouge et noir , je pense que j'ai obtenu quelque chose de positif : Matos: Newton 30cm @ F/5.3 avec Powermate 4x, ADC, et roue à filtres.... Le 10 juillet: une compilation (avec de-rotation) de 3 series en RGB avec une ZWO 385 MC, deux series RGB avec une ZWO 183MM, et encore 3 series avec la 385MC: Le 11 juillet: une compilation (avec de-rotation) de 15 images RGB, prises avec la 385 MC (15 SER de 75 secondes): C’était bien venteux et j'avais du mal de tenir la belle sur le capteur 💨; un GIF montre un peu les conditions et la (manque) de résolution : En somme, deux évènements et deux nuits pas terribles....mais bien...un jour ça va venir ...... Bon dimanche et bon ciel, Jacques
  41. 2 points
    En fait, l'appli SM fait tout et le fait bien... Mais il y a plein de petits bugs qui rendent le tout instable. A vrai dire, j'ai cherché comment contourner chaque bug (pour rappel, mon GOTO estival ne fonctionne toujours pas... Mais avec le Plate Solver, il se replace, donc on y arrive), ma caméra de suivi dont le driver entre en conflit avec PHD2 (résolu en la déconnectant dans INDI ou en la branchat après le lancement de EKOS), etc. Au final, l'enjeu c'est de trouver comment le faire marcher puis de ne plus rien toucher. Même les mises à jour, je me retiens. Car pour l'avoir vécu, tu mets à jour et ton setup qui marchait, ne marche plus. Je me fiche de disposer de la dernière version. Si la version courante marche, je ne touche plus à rien. Là, je ne connecte à peu près jamais mon PI sur internet. Il reste en local et ne sort que pour imager. En tout cas pour moi, ça a permis d'utiliser les fonctions de SM sans passer la moitié de chaque sortie à chercher la cause du nouveau problème. Ma mise en route dure environ 1h30 au crépuscule, puis ça démarre, puis je surveille juste les déconnexions régulières de VNC du WIFI... L'avantage de tout faire tourner sur le PI, c'est que les déconnexions WIFI ne stoppent rien... Tout tourne en arrière... C'est juste la console qui se couche... Et le PI se plante finalement assez rarement. Évidemment, quand ça arrive, il faut tout reprogrammer la séquence. La grosse différence, c'est que maintenant, je passe des heures à regarder la Voie Lactée qui est superbe en ce moment... Bon ciel
  42. 2 points
    La devise complète c'est : "L'argent ne fait pas le bonheur, mais il y contribue." Principe que l'on pourrait mettre en face de la maxime de Sénèque : "En tout, l'excès est un vice."
  43. 2 points
    Belle comparaison. Je trouve qu'au final ce filtre L-Extrême est un peu trop sélectif. Je me demande maintenant si le L-Enhance ne l'est pas moins et peut-être mieux adapté à toutes sortes de nébuleuses sans effacer les étoiles.
  44. 2 points
  45. 2 points
    Rendez nous Ernest Solvay ! https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Ernest_Solvay
  46. 2 points
    Un raisonnement qui m’a conduit exactement à la même démarche il y a 20 ans
  47. 2 points
    merci tonton David, je ne retrouvais pas le post de Super à propos de la super et que oui que les Abell sont bigrement belles Quelques trouées annoncent peut être une très légère amélioration pour ce soir.... en attendant, on finalise les dessins. Et donc en continuité des galaxies, l'aiguille du Dragon, ce truc traversant le champ de l'oculaire d'une finesse incomparable tout en montrant de jolis détails, des p'tits grumeaux par ci, une bande en dessous, quelques rehaut plus loin, trèèèèèèèès joli (tiens, un chocard exhibant son bec jaune vient de croisser sous mon nez...) bien plus stupéfiant, mettant en avant les performances du bouzin vernésque, ce très lointain amas de galaxies Abell, 2065 de son immatriculation. Vision d'une profondeur vertigineuse dont j'ai déjà oublié la distance phénoménale qui nous sépare (1 ou 2 milliard d'AL ?). Truc bien faiblard faisant penser à quelques grumeaux épars d'un riz au lait trop dilué. Ici, le jeu consistait de le coucher sur le papier en un temps très court, partagé avec l'ami Fred qui montrera sa besogne en temps voulu. Cela en "jaune", sans cartes ni documents, juste de picorer les tâches improbables : Après les galaxies, quelques nébuleuses planétaires, sujet principal de cette virée alpine, petits bidules rigollots rapides à saisir - mais néanmoins coriaces à ausculter, car rappelons-le, les conditions n'étaient pas au taquet, avec un ciel relativement mou du genou. Un truc presque rond quelque part dans le Cygne alors proche du zénith, à peine allongé bordé de deux coques fines, avec un centre relativement lisse, voici NGC7048 : Dans le même secteur, une autre au pourtour un peu plus cabossé orné de quelques rehauts lumineux, NGC6894 : un grand classique que ce fétus, la NGC7008, tourmenté de volutes complexes en coques successives joliment tarabiscotées : pi le truc qui a fait rire tout le monde, la chiure de mouche improbable dont on se tamponne le coquillard, le bidule qui à chaque fois qu'il était pointé, bénéficiait d'un seeing de circonstance à chier, paramètre pourtant essentiel à son décorticage appliqué de ce bidule évoquant de prime abord une étoile floue. Pourtant, ça inspire le respect, juste que de savoir qu'il s'agit d'une nébuleuse protoplanétaire assez rikiki exhibant le doux nom de Minkowski 1-92 (incroyable non ?). Bon, j'en attendais davantage et malgré les moqueries (une revanche s'imposera !!!), la voici : l'heure est désormais à l'attente du beau temps, et le temps de rédiger ces lignes, voila que ça se gâte.... CARAMBA !!!!
  48. 2 points
    Yo ! merci à tous. Ici, nuées de sables du désert et nuages coquins. Après avoir honoré les dieux de quelques offrandes matinales comme il se doit, nous espérons vivement quelques trouées nocturnes, ce qui ne semble pas gagné. Désormais, nous ne sommes que tout les deux avec l'ami Fred aux prairies désertées, toujours plein d'espoirs. J'ai repris ces piliers en ajoutant la couleur tant elle était présente à l'oculaire mâtiné d'un bon OIII. C’est une vision stupéfiante, notamment par l’apparition du pilier principal où, avec des ouvertures moindres, je ne distinguais que le rehaut lumineux en partie supérieure. Ici, dans le tromblon de tonton David, il apparait dodu et tourmenté, bien que discret car noyé dans les lueurs de la nébuleuse. Ce dessin, comme les suivants à venir, sont réalisés rapidement car nombreux sont prétendants impatients au pied de l'escabeau. C’est un exercice agréable et gratifiant que de jeter promptement ces visions complexes où l'on pourrait passer la nuit entière à les décortiquer. Par conséquent, ils soufrent de quelques approximations et imprécisions, mais l'idée est de retranscrire le ressenti épicurien à l'oculaire. Ici, le premier dessin réalisé, la jolie Abell 39 quelque part vers Hercule. Une belle bulle diaphane à souhait dont on perçoit quelques irrégularités de lumière sur le pourtour : Les curiosités du séjour : deux supernova ! La première, un truc bien pétant se superposant au bulbe de NGC7814, la SN2021rhu. La coquine n'a fait que croitre en luminosité de jour en jour, avec le maximum probablement avant-hier (le 12 juillet) : La seconde bien plus discrète dans une jolie galaxie déjà bien discrète, NGC7678 avec SN2021qvr : pour les données astrophysiques et pour comparaison, aller voir les images de Super dans la rubrique astrophoto :
  49. 1 point
  50. 1 point
    Elie ,Vivement que je sorte mon C11 ! Elie tu me donne la fièvre du planétaire le samedi soir ! ou la fièvre du samedi soir sur le planétaire !