Leaderboard


Popular Content

Showing most liked content on 12/22/23 in all areas

  1. 27 points
    Bonjour à tous, Pour la seconde image de la Team OURANOS, nous vous présentons une galaxie relativement peu photographiée... et pour cause, elle se situe à environ 400 millions d'années-lumière ! Il s'agit de la galaxie Arp 188 (UGC 10214), une spirale barrée disloquée située dans la constellation du Dragon. (version full - jpeg) Même avec 2880mm de focale, la galaxie reste petite : la consultation de la version full (non compressée sur AstroBin) est donc conseillée, d'autant plus que le fond de ciel regorge de petites galaxies encore plus lointaines : https://astrob.in/sh8lnw/0/ Cette galaxie est remarquable par sa queue de marée longue de plus de 280 000 années-lumière (quasiment le triple du diamètre de notre Voie Lactée) qui contient de nombreux amas stellaires riches en jeunes étoiles bleues. Il s’agit d’une galaxie en interaction résultant probablement du passage d’un compagnon plus petit, visible à travers les bras à l’opposé de la queue, celle-ci étant sans doute un bras de la spirale littéralement « déroulé » par les forces de marée galactique produites par le compagnon incident. On trouve pas mal de versions sur AB mais qui consistent en des retraitements des brutes du télescope spatial Hubble, mais le challenge d'aller chercher des détails dessus avec un télescope amateur est déjà nettement plus ambitieux. AstroSib 360 (f : 2880mm ; F/D : - G4-16000 - AP 1100 - Filtres Chroma L : 108 x 300s R/G/B : 30/30/22 x 180s Total : 13h06 Échantillonnage : 0,63" Observatoire Stelle di Corsica (Corse) La Team : @Jean-Claude Mario, Jean-Baptiste Auroux (@Jean-Baptiste_Paris), Mathieu Guinot (@mathieu80) et Matthieu Tequi (@Astromat89). Notre site internet : https://team-ouranos.fr/ Bonnes fêtes et bon ciel à tous !
  2. 24 points
    C'est l'époque qui veut ça. Il est de bon ton de faire une récap' de l'année écoulée donc voici quelques uns des astres chopés en plein vol en 2023 avec mon vieux Newton 192. Je vous souhaite à cette occasion de très bonnes fêtes de fin d'année Glob
  3. 18 points
    Bonsoir à tous, Dans l'univers comme sur Terre tout est une question d'ondes... Ondes de gravitation, ondes électromagnétiques, ondes mécaniques, sismiques, sonores, ondes de tempêtes, marées etc... Ce soir ce phénomène était visible avec les ondes atmosphériques présentes au dessus de notre tête Un beau spectacle dans le couchant. Phil : photoastro.com
  4. 18 points
    Bonsoir, Je vous souhaite un joyeux solstice ! ( images faites ce soir à Calern ) Bruno
  5. 16 points
    bonjour à tous j'ai profité de quelques belles nuits étoilées pour photographier ce rémanent de supernova plus fréquemment désigné sous les noms de Simeis 147 ou Sh2-240 ou Nébuleuse du spaghetti, elle est visible en direction de la constellation du Taureau et du Cocher. 159 poses de 300s en Ha 217 poses de 300s en OIII filtres Antlia 3nm. lunette Askar fra 400 camera asi 2600 mm pro monture ioptron GEM28 asiair plus siril, photoshop,pixinsight. ciel Bortle 6 /7 https://www.astrobin.com/32c4bt/
  6. 13 points
    Bonsoir les Astrams Petites animations bios (Toujours Setup C14HD @ F/D25) Retaillée 75%, toute la soirée de capture : Anim Bio Europe & son ombre + Eclipse d'IO Focus sur l'Eclipse d'IO - 100% Plus lent :
  7. 11 points
    Bonsoir à tous, Alors ce matin, j'étais dehors depuis hier au soir pour continuer mon projet de l'invisible et pour finir la nuit, je me suis amusé (dirons nous) à chatouiller la Méduse sans me faire bruler avec la TSA 120 en HOO. C'est pas l'image qui va casser deux pattes à un canard mais je la trouve pas désagréable et regardable. Bon faut dire qu'il y a très peu de pose étant donné que j'ai pu faire que 27 x 180s :
  8. 10 points
    Voici une nouvelle version SHOHb de la nébuleuse de la rosette (NGC2237), située à 4700 années-lumières de la Terre, que j'ai peaufinée sur les conseils de mes amis Uwe Kamin et Ar No ... Le travail supplémentaire a été fait sur l'extraction de gradient et, surtout, sur la colorimétrie en utilisant la fonctionalité spectrophotométrie de PixInsight règlée spécifiquement pour les filtres bibande Antlia. Je suis assez content du résultat mais j'accueille avec plaisir tout conseil ou critique supplémentaire
  9. 8 points
    un petit essai pour le retour au cp de 10 poses de 300s de cette petiote avec l altair 125 .... pas de dof ....mais un bon amp glow a gérer avec cette cam, du coup j ai un peut coupé pas de correcteur , juste la asi183mc , j ai pas de soft a part fitswork pour réduire le diamètre des Etoiles ,qui sur ce coup la sert pas a grand chose , si qlqun veut le faire a ma place ... Altair 125 sur AM5 ASI 183MC 10 poses de 300s ( je pense que pour cette cible c est pas assez) siril et darktable . image critiquable jetable gardable .....
  10. 8 points
    Salut à tous, au départ j'ai pas osé posté cette image car notre ami Franck06 l'a posté il y a quelques semaines en champs plus grand et elle était superbe !!! Mais je me lance quand même avec la nébuleuse des Pompons d'Orion , alias IC2162 qui se trouve à peu près à 8000 années lumière de chez nous dans Orion !!! Donc pour la technique : 72x300 sec soit 6 heures RC300 à 1830 mm de foc IMX571 à -20° Filtre duonarrow bande Ha et OIII L- Ultimate - Optolong de 3 nm de bande passante 10micronGM2000 Acquisition NINA Prétraitement Sirilic et Siril Traitement Pixinsight Au départ je voulais la traiter en HOO mais il n y a pas trop de OIII dans cette nébuleuse donc je l'ai fait Ha sans OIII , ce qui fait quand même beaucoup de rouge J'espère qu' elle vous plaiera Philippe
  11. 7 points
    "La Nasa a fait traverser 31 millions de kilomètres en 101 secondes à une vidéo de chat. Cette prouesse, réalisée grâce à la sonde Psyché, lundi 11 décembre 2023, visait à tester le DSOC, un système de communication par laser. Cette technologie devrait remplacer les ondes radio pour transmettre une grande quantité de données lors des missions habitées vers Mars.(...) Cette vidéo de 15 secondes mettant en scène Taters, un chat blanc et roux appartenant à l’un des employés du Jet Propulsion Laboratory (JPL) de la Nasa, fait en effet partie du test d’une technologie très avancée, à savoir celui d’un système de communication par laser à infrarouge : le Deep Space Optical Communications (DSOC). Petit clin d’œil, dans la séquence, Taters, installé sur un canapé, essaye d’attraper… un pointeur laser. " (O-F du 21/12/23) L'article du JPL : https://www.jpl.nasa.gov/news/nasas-tech-demo-streams-first-video-from-deep-space-via-laser La vidéo de Taters (il est chou et il ressemble beaucoup au mien ) Bonne journée
  12. 6 points
    Bonjour toujours avec les moyens du bord maksutov127 sans moteur, APN Canon 650d ,BARLOWX2 ENTRE LES NUAGES ET AVEC WINJUPOS , je suis surement dans les limite le mpeg du Canon est très compresser et je perd une partie des images pour remettre manuellement la planète au centre mais je m'amuse beaucoup a faire cela AUSSI avec les psf2 magique de J-L DAUVERGNE qui donne plus de détail au images avant traitement winjupos
  13. 6 points
    C'est vrai que sur la côte, ya de sacrés couchers de soleil ces derniers temps. Très belles images joyeuses fêtes, bonnes Pâques et, comme le dit ma concierge, surtout, mais alors surtout, la santé
  14. 5 points
    Bonjour à tous, forte activité solaire du 22 Décembre 2023 / Lunette fluorite VAF 150mm F/7 au foyer + caméra ASI 178MM + filtre continuum à 540 nano / mosaïque de 8 vues. Bonnes fêtes à tous !!!! 😁 Phil :photoastro.com
  15. 5 points
    Content que mes boules vous plaisent. Un grand merci à toutes et tous pour vos gentils commentaires et /ou likes ah bon ? mais pourquoi donc? Le plus dingue c'est que, pour une fois, les planètes ne passent pas derrière les arbres mais devant ! Faut pas hésiter à cliquer. De toutes façons, si on enlève le CP, on est sur un forum de boules Cette année j'ai fait une lettre à la météo nationale. On sait jamais... Sauveur, je ne sais pas me vendre. C'est mon grand drame. Essaie avec les clémentines de Corse. ça peut le faire aussi. De mon côté je vais voir pour Pâques et les oeufs Bonne journée Glob
  16. 4 points
    La vie, c’est un lieu commun, est faite de rencontres. Rencontres fortuites, aussitôt oubliées, rencontres imaginaires ou fantasmées, avec quelqu’un qu’on ne croisera jamais, rencontres décisives, aussi, qui tracent une direction, un chemin, qu’on ne perçoit pas dans l’instant, mais qui se dessine, insensiblement, tandis qu’il se creuse, sans même qu’on s’en aperçoive. Alors j’ai eu la chance de rencontrer Daniel Pasquelin il y a un demi-siècle exactement. C’était à la Maison de l’Astronomie, à Paris – mais oui, vous pouvez toujours y aller, c’est au 35 rue de Rivoli – j’avais 14 ans, et mon oncle, pourtant opticien, venait de refuser de m’offrir une « lunette astronomique » que je désirais si ardemment pour explorer le ciel. La Maison de l’Astronomie, je l’avais découverte dans un journal, Ciel et Espace, trouvé chez le libraire, en face de chez moi, un journal totalement obscur, abscons, mais qui diffusait des publicités… pour la Maison de l’Astronomie. Là, dans l’ombre de la Tour Saint Jacques, parmi une forêt de tubes blancs, plus longs et compliqués les uns que les autres, parmi les livres qui promettaient des voyages étourdissants, vertigineux, je passais mes samedi après midi à rêver, jusqu’à ce que ma maman m’offre finalement une lunette de 60 mm Perl. Révélation. Passion. Vocation. Daniel Pasquelin, chaque samedi, me regardait du coin de l’œil admirer ses lunettes et télescopes, et il m’a mis, l’air de rien, subrepticement, le pied à l’étrier… Eh oui, j’ai nettoyé l’immense vitre du magasin de la rue de Rivoli, le samedi après-midi, j’ai, dans mon costume de velours cotelé, animé le stand de la Maison de l’Astronomie à la Foire de Paris, j’ai bossé, l’été, au rayon photo et astro, sous le regard sévère du patron, Pierre Chevet, et amical et complice de Yves Delaye et Claude Dordonnat, les « astronomes » de la maison. Et puis Daniel Pasquelin m’a écouté, l’air de rien, et c’est lui qui m’a dirigé vers Dunod, chez qui j’ai publié mon premier livre, et ses quatre éditions successives... C’est Daniel Pasquelin, encore, qui m’a mis en contact avec Ciel et Espace, dont j’ai été, un temps, Rédacteur en Chef. Je suis resté fidèle toutes ces années à la Maison de l’Astronomie, c’est là que j’ai acheté mon Celestron 5 – je me souviens de mon vertige, en revenant chez moi en métro, ligne 4 puis ligne 12, changement à Concorde, avec la précieuse malette noire, j’avais 17 ans – puis mon Celestron 8, et enfin mon télescope actuel, avec lequel je regarde aujourd’hui au loin, vers les quasars qui brillent dans le ciel de Paris. Merci, et RIP, Monsieur Pasquelin.
  17. 4 points
    Bonsoir, Ma petite contribution pour l'hiver, la Nébuleuse d'Orion et running man. 65 poses de 120 sec Nikon d5100 EQ6 Depuis mon jardin à moins de 10 km du centre ville de toulouse bon ciel
  18. 4 points
    Bonsoir à tous, Ça sera sûrement ma dernière image de l'année,la météo étant exécrable peu d'espoir pour cette fin 2023.Le 17/12/23 je suis allé voir du côté du cocher avec la 80ED. Début de soirée compliqué avec une forte humidité à la limite du brouillard,les conditions étaient pas optimales mais bon avec le mauvais temps on prend ce qu'on a. Voici donc la nébuleuse de l'étoile flamboyante avec pour bien voir l'objet dans son jus une version au Samyang 135mm faite il y a quelques semaines. Setup: Skywatcher 80ed+correcteur,Eq6,Zwo 294mc Pro+filtre Optolong L ultimate,guidage 224mc,Traitement Pixinsight. IC 405 60x240": Version au Samyang 135m+Canon 1200d Astrodon: Et une petite question j'ai régulièrement des petits Halos avec ce filtre,ils apparaissent un peu partout dans le champ mais que sur certaines étoiles comme on peut voir ici avec les brutes d'empilement: A votre avis c'est du à quoi le spectre de ces étoiles ou plus une question d'optique? Bon ciel!
  19. 4 points
    Bonjour à tous, Enfin une éclaircie la nuit dernière mise à profit pour imager IC63, le fameux fantôme de Cassiopée. Télescope Newton Skywatcher 150/750 mm PDS modifié, correcteur MaxField TS Optics x095, un filtre Optolong L-Pro et un APN Fuji X-T1 (non défiltré) à 800 ISO, sur monture HEQ5+ (sans autoguidage). 180 poses de 1mn traitées avec SIRIL et Photoshop. Stéphane
  20. 4 points
    Bonsoir à toutes et à tous, Après des semaines interminables de disette astrophotographique, le ciel a enfin été clément hier soir. Je me décide donc à faire un classique de l'hiver avec la superbe nébuleuse de la Tête de cheval dans la non moins superbe constellation d'Orion. La température est bien en dessous de zéro et le froid s'engouffre un peu partout. Il y a pas a dire l'hiver est bien là mais la joie de revoir enfin les étoiles me fait oublier la rudesse de cette nuit glaciale Malgré quelques tâtonnements au départ, les reflexes reviennent vite. Visiblement c'est comme le vélo ca ne s'oublie pas Bref après avoir installer tout le matériel je pointe ce fameux dada afin de lui tirer le portrait en LRVB et dont voici les détails d'acquisition. Telescope : esprit 100ed Monture : Az/Eq 6 Camera : Zwo asi 2600mm Filtre LRVB : Antlia pro serie Camera de guidage : Zwo asi 120mini Le tout piloté par l'asi air Luminance : 80*180sec bin1 (4h) RVB : 15*180sec bin2 par filtre (2h15) Temps total : 6h15 Bias/Darks/Flats : 50 Traitement : Siril/photoshop Voila bien longtemps que je voulais faire cette tête de cheval après une première tentative très moyenne avec un Apn non défiltré il y a 2 ans. Le résultat est bien meilleur mais j'ai quand même quelques doute sur la balance des couleurs. J'ai le sentiment qu'elle tire un peu trop sur le rose, est ce du au fait que ca soit du LRVB ? Je la retenterais avec un filtre Ha que je viens de commander au père noël, ca changera surement la donne. Mais bon qui dit nouveau matériel dit ciel bouché pendant des semaines Bon trêve de bavardage, voici donc le canasson de Noël accompagné de sa jolie flamme. J'espère qu'il vous plaira en attendant une probable V2 Et voici la V2 Bon ciel et joyeuses fêtes à toutes et à tous, Maël
  21. 4 points
    bonjour Alaing, j'ai pris le logiciel astrosurface, le même que le tien et j'ai fait les mêmes wavelets que les tiens et voilà le résultat, qui est meilleure que registax 6 encore merci de ton soutien et ton aide bon ciel Bernard
  22. 4 points
    Anecdote en passant : quand je faisais des vacations à la Ferme des Étoiles dans les années 90-2000, un chat du lieu était notre mascote, qui se livrait à des prouesses acrobatiques pour tenter d’attraper le spot des pointeurs lasers ! Il n’avait pas son pareil pour amuser la galerie, surgissant de l’ombre à l’improviste au moment où on l’attendait le moins ! Je ne compte plus les fous-rires que nous avons pris en jouant avec lui comme des gamins ! (je ne me souviens plus le nom de l’ami félin ? Patrick si tu passes par là ?)
  23. 4 points
    Merci ! "Sol invictus", le "soleil invaincu" va renaître, comme chaque année.
  24. 4 points
    Traduction automatique : https://webbtelescope.org/contents/early-highlights/nasas-webb-spots-a-second-lensed-supernova-in-a-distant-galaxy Webb repère une deuxième supernova à lentilles dans une galaxie lointaine En novembre 2023, Webb a observé un amas massif de galaxies nommé MACS J0138.0-2155. Grâce à un effet appelé lentille gravitationnelle, prédit pour la première fois par Albert Einstein, une galaxie lointaine nommée MRG-M0138 semble déformée par la puissante gravité de l’amas de galaxies intermédiaire. En plus de déformer et d’agrandir la galaxie lointaine, l’effet de lentille gravitationnelle causé par MACS J0138 produit cinq images différentes de MRG-M0138. En 2019, les astronomes ont annoncé la découverte surprenante qu’une explosion stellaire, ou supernova, s’était produite dans MRG-M0138, comme on peut le voir sur les images du télescope spatial Hubble de la NASA prises en 2016. Lorsqu’un autre groupe d’astronomes a examiné les images de Webb en 2023, il a été étonné de constater que sept ans plus tard, la même galaxie abrite une deuxième supernova. Justin Pierel (boursier Einstein de la NASA au Space Telescope Science Institute) et Andrew Newman (astronome à l’Observatoire de la Carnegie Institution for Science) nous en disent plus sur cette première fois que deux supernovae à lentille gravitationnelle ont été trouvées dans la même galaxie. « Lorsqu’une supernova explose derrière une lentille gravitationnelle, sa lumière atteint la Terre par plusieurs chemins différents. On peut comparer ces trajets à plusieurs trains qui partent d’une gare en même temps, circulant tous à la même vitesse et à destination du même endroit. Chaque train emprunte un itinéraire différent et, en raison des différences de longueur et de terrain, les trains n’arrivent pas à destination en même temps. De même, les images de supernova à lentille gravitationnelle apparaissent aux astronomes pendant des jours, des semaines, voire des années. En mesurant les différences dans les moments où les images de supernova apparaissent, nous pouvons mesurer l’histoire du taux d’expansion de l’univers, connu sous le nom de constante de Hubble, qui est un défi dans la cosmologie aujourd’hui. Le hic, c’est que ces supernovae multipliées par images sont extrêmement rares : moins d’une dizaine ont été détectées jusqu’à présent. Au sein de ce petit club, la supernova de 2016 dans MRG-M0138, nommée Requiem, s’est démarquée pour plusieurs raisons. Tout d’abord, elle était distante de 10 milliards d’années-lumière. Deuxièmement, la supernova était probablement la même type (Ia) qui est utilisée comme une « bougie standard » pour mesurer les distances cosmiques. Troisièmement, les modèles ont prédit que l’une des images de la supernova est tellement retardée par sa trajectoire à travers l’extrême gravité de l’amas qu’elle ne nous apparaîtra pas avant le milieu des années 2030. Malheureusement, comme Requiem n’a été découvert qu’en 2019, longtemps après qu’il ait disparu de la vue, il n’a pas été possible de recueillir suffisamment de données pour mesurer la constante de Hubble à ce moment-là. « Maintenant, nous avons trouvé une deuxième supernova à lentille gravitationnelle dans la même galaxie que Requiem, que nous appelons Supernova Encore. Encore a été découvert par hasard, et nous suivons maintenant activement la supernova en cours avec un temps critique Programme discrétionnaire de l’administrateur. À l’aide de ces images du télescope Webb, nous mesurerons et confirmerons la constante de Hubble en fonction de cette supernova multipliée par imagerie. Il est confirmé qu’Encore est une bougie standard ou une supernova de type Ia, ce qui fait d’Encore et de Requiem de loin la paire la plus éloignée de supernova à bougie standard jamais découverte. « Les supernovae sont normalement imprévisibles, mais dans ce cas, nous savons quand et où regarder pour voir les apparitions finales de Requiem et Encore. Les observations infrarouges vers 2035 permettront d’obtenir leur dernier hourra et de fournir une nouvelle mesure précise de la constante de Hubble. Webb a repéré une supernova à images multiples dans une galaxie lointaine désignée MRG-M0138. Deux images de la supernova (encerclées) sont visibles dans l’image NIRCam (Near-Infrared Camera) de Webb ci-dessus, mais une image supplémentaire de la supernova devrait devenir visible vers 2035. Dans cette image, le bleu représente la lumière à 1,15 et 1,5 microns (F115W + F150), le vert est de 2,0 et 2,77 microns (F200W + 277W) et le rouge est de 3,56 et 4,44 microns (F356W + F444W). À gauche : En 2016, Hubble a repéré une supernova à images multiples, surnommée Supernova Requiem, dans une galaxie lointaine éclairée par l’amas de galaxies intermédiaire MACS J0138. Trois images de la supernova sont visibles, et une quatrième image devrait arriver en 2035. Dans cette image proche infrarouge, la lumière à 1,05 micron est représentée en bleu et 1,60 micron est en orange. À droite : En novembre 2023, Webb a identifié une deuxième supernova à images multiples dans la même galaxie à l’aide de son instrument NIRCam (Near-Infrared Camera). Il s’agit du premier système connu à produire plus d’une supernova à images multiples.
  25. 3 points
    Bonsoir, pour le partage voici un dessin de Jupiter réalisé lundi en Ubaye par des conditions de stabilité remarquables. En effet après 5 nuits plutôt moyennes, à tenter d'étrenner une lunette AP 155/9 EDT datant des années 90, le début de nuit de lundi dernier fût a ma grande surprise excellent. Les étoiles étaient de belles tâches d'Airy parfaitement dessinées. La lune figée à 387x. Idem pour Saturne, Uranus et Jupiter, pour laquelle je n'ai pas résisté à ressortir ma planche à dessin, tant c'était beau et détaillé. Bref, le genre de nuit qu'on aimerait avoir plus souvent. Sur ce place au dessin, réalisé avec une tête binoculaire offrant pas loin de 300x de grossissement. Bonnes fêtes de fin d'année, amitiés astro, Yohan
  26. 3 points
    une petite non pas 6946 comme écrit avant ,mais IC 342..dure dure la bête ..... essayé de traiter 20 images de 300 s empilées sous siril .... et ensuite darktable .... même setup Altair125EDF AM5 Asi183mc pas de correcteur ect.... a la vue de ce qui se fait sur cette galaxie , je ne sais pas trop quoi en penser , après apparemment il faut beaucoup de temps sur cet objet ....
  27. 3 points
    IC 410 la nébuleuse des têtards prise un des seuls soirs où le ciel était dégagé et sans trop de brume depuis des lustres!!! acquisitions du 16 au 17 .12. 2023 télescope newton maison 210/1200 camera zwo asi 533 mc pro +filtre optolong Lpro résultat d'une addition d'images 92x 180s logiciels : Asi studio, Siril. phs. cs2 DOF 45-31-0 bonnes fêtes de fin d'année à tous. Mario
  28. 3 points
    Salut à tous Vous connaissez peut être ou pas, alors, voici tout de même une magnifique nébuleuse. L'espace nous gratifie d'objets aussi merveilleux les uns que les autres. Et là, pour noël, cette nébuleuse tombe à point pour le 24. Je ne connaissais et donc la trouve superbe. Bon noël à vous, amies et amis Astram A+ Marie et Pierre
  29. 3 points
    T'as pas retiré 🧐. Je suis d'accord, mais c'est une beauté borgne.
  30. 3 points
    Un petit peu hors-sujet, mais quoi que : la fable de l'Hyperloop. Je vous conseille la lecture de ce petit article: Hyperloop va fermer ses portes, mettant un terme au projet d'Elon Musk qualifié de « formidable escroquerie technico-intellectuelle » 5.5 millions d'euros dépensés par la métropole Toulousaine quand même. Ah le bel argent public ou plutôt l'incompétence (pour ne pas dire autre chose) de certains élus. L'investissement c'est une bonne chose. L'investissement à l'aveugle quand tous les voyants sont au rouge, c'est une sinistre connerie. Marc
  31. 3 points
    Merci Alain!Y'a pu qu'a attendre 2024 maintenant...En espérant que les prévisions pour Janvier changent car pour le moment c'est pas gagné Merci Paul!Cet objo est vraiment pratique et se prête à plein de champs différents. Merci Thierry!Finito pour 2023 un de ces vent ici depuis 2jours et bien sûr de la pluie sinon c'est pas drôle. Merci Maël!et aussi pour ton passage bien sympa sur mon image du dada. Merci Stéphane!Franchement je pourrais plus me passer de ce super objo pour le prix c'est vraiment le top.Par contre faut que commence à réfléchir mon vieux filtre CLS moins efficace qu'avant..peut être du au fait que ma commune est passée en éclairage led? Merci Jeff!J'ai essayé de pas trop en faire heureux que mon traitement te plaise! Ah je me doutais aussi que cela venait de l'optique mais comme c'est assez aléatoire en fonction des images je me posais la question. Pour les halos j'arrive à en supprimer certains en starnet mais dés qu'il sont sur des fines volutes de signal j'ai pas trop envie d'altérer l'image avec des coups de tampon grossiers.J'avais pris le pli de les laisser mais la dernière fois un astram a pris ce halo pour une neb planétaire comme cela peut induire en erreur faut que je m'y attache sérieusement. Si t'as une méthode un peu mieux que des coups de tampon en starnet je suis preneur. Merci Sauveur!Cela contraste avec cette fin d'année moins flamboyante niveau météo
  32. 3 points
    Salut les astros ! Je vous présente une mosa de la nébuleuse du Cône en Ha. Un mythe pour ma pomme qui suis passé par Puimichel... Sur le forum, y'a surement des gars de la bande qui avait laissé des messages un tantinet psychés (dans mon souvenir) dans le livre d'or. Je crois que j'aurais bien aimé les connaître à l'époque !! Allez, une p'tite dédicace à Dany, Arlette, Bruce et la compagnie, et un gros clin d'oeil à @Seb Lebouc Voilà, donc il s'agit de 6 planches en Ha (7nm) au T250 F/3.6 équipé d'un Altaïr 2600 monochrome. L'acquisition de l'ensemble est assurée par une séquence Nina. J'ai posé 78 minutes par planche sur 2 nuits. Chaque planche est préparée sous Siril (prétraitement et premier étirement), puis l'assemblage est fait avec Hugin. Cette étape est un peu pénible... Puis je retouche le résultat sous Siril (je fais monter la nébuleuse et pas les étoiles avec la super fonction 'traitement des étoiles') puis Gimp (courbe). J'ai réduit l'image de 30% pour qu'elle passe. Initialement, elle comporte 11k x 11k pixels J'espère qu'elle vous plaira (moi je suis hyper content, je trouve qu'elle déchire !!!)... (*) ...et je vous souhaite de belles nuits. Pierre (*) mais je suis preneur de vos remarques pour faire mieux... (**) (**) oui je sais, faut faire les couches couleur ! Pour la full, clic droit/ouvrir dans un nouvel onglet
  33. 3 points
    Super merci m sieur oui tu as surement raison , j ai assombri avec l image d Alaing
  34. 3 points
    Je me suis essayé à une V2 qui me parait un peu plus aboutie
  35. 3 points
    C'est un bon retour au CP Hervé donc une image gardable et regardable Je t'ai fait une réduc d'étoiles sous Toshop avec un ti flou gaussien, tu me dis Bonne soirée, AG
  36. 3 points
    Bonjour les amis astrams, Suite à près de 2 mois d'intempéries, j'ai enfin pu me faire la rebondie ... Je vous montre ce premier résultat qui est évidemment bien loin de vos chefs-d'oeuvre, mais pour moi c'est un début qui me motive pour la suite ... Mes meilleures acquisitions ont été faites l'autre soir vers18h locale (le 18.12.23)... ça turbulait pas mal avec une Jupiter encore relativement "basse", mais paradoxalement c'était encore pire plus tard lorsque la planète se trouvait au plus haut au méridien , à refaire donc avec une atmosphère plus calme ... Asi224 au foyer du Mak180, Firecapture, PIPP, Autostakkert, Astrosurface et tutti quanti, voilà voilà ... Et merci encore pour tous vos conseils passés ou futurs! ...
  37. 3 points
    Bonjour à tous !! Hé bien j'y vais de la mienne aussi... Photo prise de chez moi, mercredi matin, azimut 127°54, contre 127°56 à l'amplitude ortive (écart de 1'12"", imperceptible à l’œil nu). Bons cieux !! Éric
  38. 3 points
    Bonjour, Moi je laisse une monture en permanence sur mon balcon à la pluie. J'utilise les bâches pour barbecue (CampinGaz par exemple) qui sont "respirantes" donc une sorte de gore tex. Ca coûte environ 60-80 euros selon la taille. J'ai fait un test avec une EQ6 pendant un an et j'ai pas eu de pb. J'ai eu ensuite une AZEQ6. J'ai eu une CEM 120 ioptron et j'ai maintenant la CEM 70. Ca fait 4 ou 5 ans que mes montures dorment dehors et j'ai pas constaté de problèmes. Pas d'humidité ni de condensation et pourtant j'habite en Suisse qu'on appelle le château d'eau de l'Europe donc il pleut beaucoup. David.
  39. 3 points
    Bonjour à tous ! Je suis revenu sur ma sortie du 17/12, repassé tout de A à Z au peigne fin. J'ai appliqué un traitement encore plus doux, moins forcé sur les couleurs, du coup je la préfère de ce sens-là ! Tube Ritchey-Chretien Omegon Pro RC254 f/8 Caméra ZWO ASI 462MC/290MM ADC ZWO/Barlow Televue x3/IR-Cut Baader AS!3/Registax/Winjupos/Astrosurface. Voilà !
  40. 3 points
    hum...j'ai eu peur en lisant le titre mais ça va, je ne me suis pas trompé de site Les jupi sont vraiment très sympas
  41. 3 points
    @polo0258 voilà une version un peu plus poussé
  42. 2 points
    Merci Oui bleu blanc rouge ça laisse rêveur toutes ces galaxies, en tout cas nous on aime bien heu pas si petit que ça , merci Alain, bonne soirée. Mci Jeff. Mci Paul. Salut Alain, ça fait un bail, on connait bien vos images du catalogue Arp, vous avez ouvert la voie .....
  43. 2 points
  44. 2 points
    Hello Je suis passé de la fc100dc à la tsa120. En visuel le gain est net, mais ... Après passage sur le mewlon180 la tsa s'est vue reléguée en 2eme position. La tsa120 c'était l'instrument qui me paraissait polyvalent. Mais j'ai finalement opté pour un mu180 et une petite apo compacte CFF92 qui est excellente pour les obs rapides. J'avais aussi une fs102nsv ( ma première apo) dont le contraste en planétaire était meilleur que celui de la fc100dc. Je n'ai jamais regretté la tsa120. Bons cieux MB
  45. 2 points
    ca me rappelle vaguement une histoire de chats et de couleur ...
  46. 2 points
    Vraiment superbe. C'est rempli de galaxies avec de très belles structures. J'adore le rendu général. Bravo JF
  47. 2 points
    Avec la premiére on est vraiment dans les nuages, j aime bien. C'est un peu comme à l oculaire.
  48. 2 points
  49. 2 points
    Explanation: Distant galaxies abound in this one degree wide field of view toward the southern constellation Grus (The Crane). But the three spiral galaxies at the lower right are quite striking. In fact, all three galaxies are grouped about 70 million light years away and sometimes known as the Grus Triplet. They share the pretty telescopic frame, recorded on December 13, with the comet designated C/2020 V2 ZTF. Now outbound from the inner Solar System and swinging below the ecliptic plane in a hyperbolic orbit, the comet was about 29 light-minutes from our fair planet in this image. And though comet ZTF was brighter when it was closest to the Sun last May and closest to Earth in September of 2023, it still shines in telescopes pointed toward southern night skies, remaining almost as bright as the Grus Triplet galaxies. https://apod.nasa.gov/apod/astropix.html
  50. 2 points
    Je devrais recevoir sous peu pour test la lunette Askar 140 (normalement d'ici 2 semaines max). Je vous ferai un retour avec les photos qui vont bien.