Leaderboard


Popular Content

Showing most liked content since 09/24/21 in Posts

  1. 84 points
    Hello mazette quelle période de beau temps. Plus de 1 To de Jupiter en quelques jours du 7 au 14 octobre. Que des nuits bonnes du 7 au 14 et celle du 9 et du 14 étaient particulièrement bonnes. Les autres nuits, c'est le fait d'avoir tout enregistré sur 3 h qui m'a sauvé. Il y a parfois de bons passages courts. Je vous mets déjà un peu en vrac les images du 7 au 13. Le 9 j'ai vraiment observé essentiellement en mode auto, du coup j'ai pu faire une belle animation bio, spécialement dédicacée à @ValereL J'ai volontairement laissé les couleur, on voit que c'est orange quand elle est plus bas. C'était déjà une nuit assez dingo, mais rien à côté du 14. Là jai fait du mono, du filtre bleu et tout le toutim. J'ai tout traité à 130% tellement c'était fin sur certaines brutes. imx462 seul : imx290 : imx462 seul : Et une mini animation pour rire. Ca vous montre en passant le niveau des brutes Je vous mets aussi des prises en live, ça plait bien à chaque fois. Ca c'est du g' (bleu) Du L en couleur avec un peu de gamma pour limiter la destruction par youtube Et en L en mono là encore avec un peu de gamma Et puis on va finir avec le plus intéressant. La carte globale obtenue du 10 au 14. Le truc que je ne suis parvenu à faire que 3 fois sur Jupiter. La vidéo qui met tout ça en mouvement, merci en passant à Benoit Reeves pour la musique. Et voilà, c'est tout pour cette fois. Un gros post évite de multiplier les petits @+ JLuc
  2. 55 points
    Salut La suite et retour en arrière car j'avais zapper cette session au Taka j'en fais pas mal et me perd un peu dans le fichier et dates cela aurai été dommage de pas vous les montré même si moi je prend du plaisir a capture et a traité j'ai fais une petite pose post pour pas trop monopolisé y en a encore en stock J'ai fais aussi quelques images Cp avec mes ptite lulu car un copain est passé pour profité du coin Le 23 j'avais sortie le Taka et c'etait pas mal Avec Redshift faut que je perfectionne suis pas encore au rendu qui me plait plus 2021-09-23-1917_7-- 11 redshift --L- Taka 250 224mc b2x-6218_wd 2021-09-23-1917_7-- D 11 cs2 --L- Taka 250 224mc b2x-6218 traitement plus doux cs2 2021-09-23-2131_4-- 9 --L- Taka 250 224mc b2x-6216 2021-09-23-2131_4-- 9 sud --L- Taka 250 224mc b2x-6216 Zif Les Saturnes 2021-09-23-1852_6-U-L-Saturne Taka 250-asi 462 mc b2x-6109 2021-09-23-1852_7-U-L_Saturne Taka 250_DeRot-asi 462 b2x-6106 bonne soirée et bon ciel Sauveur
  3. 53 points
    Salut, C'est une cible qui me donnait envie de persévérer dans les poses courtes. Pour la capturer et la définir il fallait un bon seeing pour le 300mm poussé à 0,18 ''/ photosite. Je pensais voir que la forme en parachute mais pas séparer les composantes! Tout d'abord quel est cet objet? C'est une lentille gravitationnelle , ou un mirage gravitationnel causé par un corps massif placé entre un objet lumineux lointain et un observateur. Ce corp massif déforme l'espace au point que la lumière se plie et poursuit son chemin en plusieurs voies. Ce mirage a était decouvert en septembre 2017 par Panstar. Ce qui interessant c'est le fait qu'il soit assez lumineux pour le detecter avec des poses de 1s malgré l'echantillonnage serré ( 0,18''/photosite). une idée de la taille de la cible au foyer du newton 300mmf4 et imx 464 (2.9): j'ai tenté cette cible 3x, et j'ai gardé une nuit en ircut et une nuit en pleine lumière à FD12 (barlow 3x). Ce qui représente 21000x1s avec un gain à 500. Le résultat avec drizzle 2x et un leger crop: et une autre avec la cible et le HST lors de la decouverte: Stephane
  4. 50 points
    Hello , Le Doctelescope 382mm F4.5 respire enfin avec une cible au dessus de 50° de hauteur ! J'espère que cela vous plaira, j'ai passé un temps fou sur la partie traitement pour en tirer le maximum avec toujours comme fil conducteur : finesse et douceur. En terme de résolution, un 382mm avec filtre vert = 320mm avec filtre bleu = 450mm avec filtre rouge = 600mm avec filtre IR 685nm ou 742nm. TYCHO & Oriontus & Maginus & Longomontanus avec filtre vert : et pour un lien direct vers la FULL cliquer ICI ou cliquer sur l'image et n'oubliez pas de zoomer. POSIDONIUS & Daniell & Rima G bond avec filtre vert : pour un lien direct vers la FULL cliquer ICI ou cliquer sur l'image et n'oubliez pas de zoomer. Aristotes & Eudoxe & Cassini & Calippus & Burg & Rimae Burg areaavec filtre rouge : et pour un lien direct vers la FULL cliquer ICI ou cliquer sur l'image et n'oubliez pas de zoomer. Et le meilleur pour la fin le pole SUD avec CLAVIUS & MORETUS & Curtius & Blancanus & Klaproths avec filtre vert : prenez une bière, imaginez vous sur Apollo et cliquer ICI pour voir la FULL ou cliquer sur l'image et n'oubliez pas de zoomer. Quelques animations de comparaison de résolution : Si on met ça en relief avec ma dernière Jupiter en IR 642nm qui parait pourtant fine, ça promet pour l'année prochaine niveau finesse sur Jupiter et Saturne qui avoisineront les 40° de hauteur! Bon ciel !
  5. 48 points
    Hello j'ai du retard en traitement car j'étais en Autriche ce we pour d'autres oiseaux que ceux de d'habitude. Bon la dernière fois que j'ai fait une animation de Jupiter pour faire plaisir @ValereL, je me suis fait basher par le même @ValereL, ouai tout ça, gnagna, c'est pas comme ça qui faut faire. Ben maintenant que j'observe un peu plus en mode auto ça aide pour faire un truc homogène sans changer de MAP, ni de caméra, ni de rien du tout en fait. Voilà le résultat. C'était encore une de ces nuits un peu étonnante. Relativement stable mais avec une image qui ondule quand même. Ce genre d'ondulation qu'AS3 sait bien gérer. On voit bien sur la vidéo. https://youtu.be/vx7psv5He_0 Les images finales. J'ai des Jupiter des nuits précédentes, mais ce n'est pas fini de traiter encore (que c'est long ! ) Et puis j'ai fait un peu de Lune le 22 et le 23. Pas trop non plus par manque de temps (il faut dormir des fois). 2021-09-23-1958_7-L-Jupiter_QHY5III462C_lapl6_ap253_wd_pipp.mp4
  6. 47 points
    Salut à tous, Ca a été long cette année mais ça a fini par arriver, il y a eu enfin une très bonne nuit, où le jetstream a bien voulu me lâcher la grappe - avec pourtant un léger vent de sud-est... Même si sur Jupiter ça bougeait encore un peu, plus tard je suis passé sur Neptune et là le minuscule disque était bien dessiné la plupart du temps. En plus y'avait une chouette config des lunes avec Ganymède et Io, même si on a fini par perdre Gany au fil de la soirée et des longitudes qui allaient de la GTR à l'oval BA, soit à peu de choses près l'hémisphère le plus intéressant de la planète. Traitement AS3, WinJupos, Astrosurface PSF Wiener et ondelettes. Pas de denoise. La meilleure RVB de la soirée, à la 462: La première, en début de soirée avec les deux lunes, un poil plus agitée mais très belle vue. Les lunes ont été traitées à part pour éviter le surtraitement. Ensuite, déroulé de série photométrique. Bande Z (tu la sens, ma grosse tache de diffraction ?) Bande I. Noter que le blob orange de la NEB - qui n'est pas une barge - est presque invisible. Bande R (adieu Ganymède) et le blob orange commence à apparaître Bande V Bande B, avec le WS6 "bleu" à côté de BA Un composite RcVB, toujours pas parfait sur les bords parce que c'était encore une fois pas prévu, y'a quand même 35 mn dedans (ce qui est inutile, la résolution n'est pas meilleure qu'à la 462, par contre les teintes sont plus vives) Et pour finir une bonne CH4 Allez je vais pouvoir me coller à la bille bleue à présent
  7. 47 points
    Bonsoir à tous, j'ai profité d'une nuit complètement dégagée avec des trous dans la turbulence faisant apparaître parfois de bonnes visions lunaires. Cependant la turbu était très inégale, j'ai joué encore de tous les filtres, une chose est sûre, c'est que passer un Sloan g ça va être coton voire impossible depuis mon site, avec celui-ci on est plutôt du côté du flou que de l'image spectaculaire. J'ai donc alterné le rouge Astronomik et le vert... Pour l'instant j'arrive au niveau de mes meilleures images faite avec mon C14 mais avec beaucoup moins de bruit, peut être que certaines sont un peu au dessus. Il va falloir "la" bonne soirée pour espérer faire beaucoup mieux... A 3h00 j'étais dans le plafond de la loggia, sinon j'aurais bien continué... Skyvision 350 à F/D 20 nuit du 24 au 25/09/21, traitement Astrosurface, AS!3 et PS. Une petite Juju d'avant la lune, vraiment une galère pour obtenir de bonnes images cette année (comme l'année dernière d'ailleurs ) : Oui je sais les couleurs sont un peu trop saumon... J'ai l'impression que j'ai oublié de mettre IR-CUT ! Une petite bleue (2021-09-24-2013_7) : Une rouge (2021-09-24-2027_1) : Et la verte (2021-09-24-2020_3). Malheureusement, je n'ai pas pu faire une seule image couleur issue de la 290, à chaque fois la turbulence s'est invité, donc les séquences sont trop espacées ! Maintenant la partie lunaire : Un rase-mottes sur une petite partie du limbe, Moretus et Cie : Aaah, celui-là je l'attendais de pied ferme, c'est l'un de mes cratères préférés, Posidonius et je pense qu'il s'agit de mon meilleur pour l'instant : Le cratère Bürg : Catherine, Théophile, Cyrille : Fracastor : Eudoxe, Aristote : Un morceau du limbe lunaire : Et enfin la vallée des Alpes bien éclairée, elle n'est pas de super qualité mais j'adore ces petites montagnes, le seeing s'était bien dégradé : Pour le planétaire c'est vraiment compliqué, toujours tumultueux à cette hauteur, j'espère que ça sera plus praticable l'année prochaine, j'ajoute une petite Saturne digne d'un C8 : Je vous souhaite bon ciel à tous ! William
  8. 46 points
    Salut la compagnie Jeudi soir, le temps semble propice. Malgré la lune, je sors armé de mon filtre H-alpha et de la cam refroidie pour diriger LUDO vers la bulle. Clairement, la soirée s'annonce bonne. L'image est bien piquée, même en poses de 2s ; le H-alpha aide bien et la hauteur de la cible aussi. Donc sans plus de blabla, voici NGC7635 prise dans la nuit du 23 au 24 septembre. 6h de pose totale, j'ai conservé 6283x2s pour le fond ( FWHM = 1.30" ) et 1945x2s pour le piqué ( FWHM = 1.10" ) T560 altaz à F 2.9 ( réducteur ASA ) , QHY290M à -20°C, filtre H-alpha baader 7nm Image à 200% de la taille d'acquisition, soit 0.185"/pixel Bon ya toujours 2 ou 3 trucs à améliorer, à optimiser... la cam un peu de traviol du coup les étoiles pas nickel nickel... mais je suis très très content du résultat Peut être que j'aurais pu profiter de la turbu faible pour faire une cible plus lumineuse et diminuer le temps de pose pour gagner en piqué ( et descendre sous les 1.0" de FWHM ) mais j'avais envie de cette cible depuis longtemps, et elle était idéalement placée pour que je puisse rester dessus toute la nuit et suffisamment haut. je voulais aussi tester des poses de 2s, plus long qu'à mon habitude... ben c'est pas mal du tout, très très peu de déchet malgré un passage méridien à 77° de hauteur. J'ai aussi réussi à gagner un peu de champ grâce à un petit "truc" avec Siril. Je ne rentre pas dans les détails, mais en gros ça me permet d'utiliser les zones ou je n'ai pas 100% des images après l'empilement sans que ça se voie sur l'image finale. J'ai également tourné régulièrement la cam pour garder la cible orientée à peu près de la même manière ( environ 4 ou 5 fois au total ) J'y reviendrai pour ajouter de la couleur je pense bons cieux Romain
  9. 45 points
    bonjour à toutes et à tous ! hier soir , c'était bien parti , turbulence faible pour une jupiter à 20° mais je n'ai eu le temps de faire que 6 films de la belle avant que le ciel ne se couvre totalement : à 19h12tu ; hier j'ai repris mon animation et créé avec winjupos 68 images avec 6 images de départ avec la dé-rotation , c'est long puis avec astrosurface redishift 2en mode batch une petite accentuation sur les 68 images , ça va très vite je pense que ça vaut la peine tout de même ........ de 20h49tu à 22h57tu : bon ciel et merci ! polo
  10. 43 points
    Salut, NGC 1501, ou la nebuleuse de l'huitre est une nébuleuse planétaire qui se trouve dans la constellation de la Girafe. Elle est moyennement petite (89'') et assez brillante pour être capturée avec les poses courtes mais sans trop resserrer l'echantillonnage. Cette NP à la particularité d'abriter une étoile Wolf-Rayet (plus précisément [WC4/OVI]) . Environ 14% des NP connues possède une etoile [WR] au centre. La couleur particulière de la Nébuleuse est due à la faible teneur en hydrogène ,elle est dominé par les raies [OIII] ce qui donne sa couleur bleue-verte. Le contact des pulsations intense et rapide de l’étoile [WR] ( pulsations de quelques % de 22s à 1/2h plus une rotation stellaire de 1,17J) et des gaz environnants produit une déformation de la NP par 4 grands lobes plus une abondance de petite bosse donne sa forme si particulière à cette nébuleuse, comme une eau qui bout vaguement. matériels utilisés: TN300F4, barlow 1.7x, playerone neptune colorII. J'ai utilisé 3 type de captures: 1: au foyer de 500ms 2:barlow 1.7x pour le coeur à 500ms à 1s 3:barlow 1.7x pour l'envellope à 5s sans filtre gain 500, pour un total de :28000x500ms (environ 4h)+1h de 5s et un crop du centre avec le gros hubble: et pour finir, on me demande souvent comment je procede...alors ...une main dans la poche (je me suis fracturé l'epaule) et de l'autre je peaufine la mise en station... une photo pour comprendre: evidement cette photo est plutot destinée à tout ceux qui font du nightscape avec un gonze qui eclaire la voie lactée avec une torche à la con.
  11. 43 points
    ... de l'été . Et peut-être de l'année l'automne étant peu souriant météorologiquement parlant. Un peu de retard, il me restait les ser du 11 septembre à traiter. Ce traitement est à ma façon, donc avec Astrosurface, mais je vais le refaire avec Autostakkert en suivant les conseils reçus par les pros notamment Bernard (merci pour le tuto !), Glob, Sauveur, JC, Alain et Paul. Toujours au C8 sur l'HEQ-5 asi 290MC sur barlow x2 Sharpcap (désolée Sauveur, c'était le 11 dernier, pas encore firecapture ) et Astrosurface essai de dérotation de 4 images (j'ai essayé avec 9 images et c'était impossible de traiter sans un énorme artefact circulaire). Bonne soirée
  12. 42 points
    Bonjour, J'ai enfin fini de traiter ma deuxième et dernière image d'octobre (météo catastrophique). Celle-ci a été faite en pose rapide (4s) + pose moyenne (10s) sur M76, la petite Dumbell toujours en ville et avec la caméra planétaire non refroidie. 3h par pose unitaire de 10s et 3h par pose unitaire de 4s ciel devenant brumeux pendant les poses de 4s On la reconnait quand même. asi290mc sur lunette 80ED sur HEQ-5 sharpcap + siril et photoshop Bortle 6
  13. 42 points
    Bonjour à tous, Une session pas trop vilaine cette nuit du 11 à 194058.616 TU ! C'était le jonglage entre les nuages, ciel pas trop transparent du coup. Première image couleur issue d'un SER de 120 sec, Zwo IMX462C+ADC PA. FPS 51, 19.32 ms et gain à 222. 1327 images retenues sur 6212. Traitement AS!3, Astrosurface et PS (pour faire le ménage autour de Juju) Ma première vraie couleur de l'année, mais ce qui passe le mieux cette année, c'est le Baader RG610 (rouge+IR), toujours un cran au dessus de la couleur ! Seeing toujours très compliqué ! Une quinzaine de vidéos ce soir là, et 2 sortent du lot, le reste est flou ! je suis content de ma pêche. La deuxième en monochrome avec la 290MM et filtre RG610 à 202910.776 TU issue d'un SER de 90 sec, Shutter=19.96ms, FPS 49, gain 264. 1033 images retenues sur 4466. Traitement AS!3, Astrosurface et PS ! Et pour ceux qui pense que la verte aurait pu passer, ben non, c'est flou ! On remarque également le détail intéressant près du pôle nord signalé par Christophe Pellier (on le distingue également sur l'image couleur)! Bon ciel à tous ! Will
  14. 42 points
    Hello les amis Bon voila la session de petit de la maison Je sait jean Luc tu vas me grondé de pas avoir sortie le Taka bah comme ca fais longtemps me rappelle plus pourquoi j'ai sortie lui et pas plus gros soit voile et rentré tard ( le Mewlon je le laisse pas dehors sans surveillance Voila a combien estimé vous ce petit tube dont vous voyer les images depuis un certain temps Tous d'abord le traitement batch cs2 traitement astrosurface suis assez content j'ai réussi a faire assez doux avec les sat calques Bonne soirée et bon ciel Sauveur
  15. 41 points
    La Caverne de Céphée, une demeure pleine de Joyaux ! Il y’a un an, je découvrais l’image d’ @idir, une mosaïque incroyable dans Céphée, mettant en scène des colossales colonnes de matières. J’ai été impressionné par l’originalité et la technicité de ce champ, et il ne m’en fallait pas moins pour me motiver à tenter l’expérience de la mosaïque grand champs. Après de longues balades dans Aladin, j’ai eu un coup de cœur pour ce champ qui allait au fil du projet révéler progressivement ses joyaux… En effet, en plus d’être un clin d’œil à Idir , ce titre résume assez bien l’ambiance de cette région, et particulièrement de ce champ riche en objets et en structures variées. C’est généreux en couleurs, on passe de régions sombres et obscures à d’autres très brillantes et lumineuses, et le tout baignant dans des voiles de cirrus galactiques. Aussi, a travers cette image, nous pourrons passer en revue une bonne partie des curiosités du ciel profond. · amas ouvert, · nébuleuse planétaire · nébuleuses obscures · galaxie spirale · grande nébuleuse en émission · petite nébuleuse par réflexion et émission · régions Hydrogènes · IFN (Integrated Flux Nebula) Mais fini de teaser ! Tout ce joli monde m’a donné l’idée de vous présenter cette image de manière moins habituelle ... Et comme la résolution le permet, je vous propose de vous dévoiler ce champ en commençant par une balade sur les régions intéressantes, pour ensuite finir sur l’image complète. Vous pouvez cliquer sur chacune des images afin de les visualiser en pleine résolution. LES JOYAUX DE CEPHEE Commençons par visiter NGC6939 cet amas ouvert bien dense, situé à 4000 A-L, et drapé de nébulosités. On distingue non loin UGC11583 une galaxie irrégulière à faible brillance surfacique, légèrement plus lumineuse que les cirrus galactiques. Passons ensuite à une région HII, comprenant la nébuleuse obscure Barnard 152. Nous remarquerons les nuances de couleurs, de droite à gauche, du rouge Hydrogène à un violet ténu, pour finir sur des voiles aux teintes grises et marron. Plus loin nous trouvons VDB 140, c’est une nébuleuse à émission et réflexion très intéressante avec ses deux teintes bleues et rouges, chacune bien localisées, Je n’ai malheureusement pas trouvé d’informations pouvant expliquer le contraste bicolore de cet objet. On peut cependant remarquer une ressemblance frappante avec M20 La nébuleuse de la Trifide. Pour la suite, vous reconnaitrez NGC6946, la Galaxie du Feu d’Artifice. Une galaxie spirale vue de face, située à 20 Millions d’A-L. Elle doit son nom au fait que l’on y détecte fréquemment des Supernovæ. Celles-ci y sont 10 fois plus abondantes qu’au sein de notre Voie Lactée. Les plus avisés auront remarqué qu’elle est habituellement présentée avec l’amas NGC6939 que nous avons visité en premier… Ici, j’ai volontairement fait un détour afin de brouiller les pistes… Passons maintenant aux objets vedettes de cette image ! SH2-129 : cette grande région HII s’étend sur un rayon de 3°. Ses structures se dévoilent sans trop de difficultés à travers un filtre H Alpha. Néanmoins sa forte dynamique rend son traitement assez exigent, les structures intérieures étant très faibles comparées à celles situées en périphérie. OU-4 : La nébuleuse planétaire de Nicolas Outters, est quant à elle bien plus faible, elle émet principalement en OIII et demande un temps de pose conséquent. Ici presque 10h de poses furent nécessaires afin d’obtenir ce résultat. La balade se termine par Barnard 150, une autre nébuleuse obscure, celle-ci est plus étendue et prend la forme d’un hippocampe. C’est probablement ma région préférée dans ce champs, on y distingue un entremêlement de couleurs, des nébulosités hydrogène et des nuages de poussières sombres. Les contrastes donnent une sensation de plongée dans les abimes cosmiques. Et voici enfin le champ complet : (l'image est fortement réduite pour passer sur le forum, vous pouvez accéder à la full ici : https://filedn.eu/lNcUxmmQIbgFrNcj21qBE1R/LES JOYAUX DE CEPHEE.jpg) Coté technique : Il s'agit d'une mosaïque de 3 panneaux, couvrant un champ de 7.2° par 3.6°. L’image complète non compressée, fait plus de 600 Millions de pixels (mon ordinateur les a vu passer…) J’ai souhaité relever le défi du grand champ et de la résolution, l’image a donc été traitée en drizzle puis réduite de 0.75, car les fichiers pesaient vraiment très lourd. PhotoShop notamment m’empêchait d’enregistrer des Tiff de plus de 4go... L’échantillonnage résultant est de 0,97"arc par pixel. Logiciels utilisés : Pixinsight, AstroPixelProcessor, Photoshop Matériel : APMach1 / FSQ106 / ASI6200MM Temps d’exposition : environ 45h (filtres L-RVB Ha OIII) Acquisitions en total nomade, sous des cieux bons, à très bons : - lors des Nuits du Causse Noir dans les Cévennes, - en vacances en Vendée, - en Seine et Marne dans les champs, - et aux NASE (Saint Eugene dans l’Aisne merci Miro !) Merci d’avoir lu ! Malik
  16. 41 points
    Hello oui encore moi Encore une petite serie fini de traité cette aprem ou j'ai repris un peu le jet par rapport a ce que j'avais fais en Live le soir même Je remonte petit a petit mon retard de traitement c'est a taille de capture 2021-09-18-2024_9-- 15 --L- Taka 250 224 mc-6556 cs2 ca c'est mon premier jet j'aime bien mais j'avais tous envoyer 2021-09-18-2034_6-- 15 - -L- Taka 250 224 mc-6556 cs2 2021-09-18-2045_2-- 15 --L- Taka 250 224 mc-6556 cs2 Un traitement un peu plus musclé que les meilleur Tif Astrosurface ------------------------------------------------------------------------------ 2021-09-18-2037_6-- 9 --L- Taka 250 224 mc-6556-wd accentué astrosurface only 2021-09-18-2048_9-- 9 --L- Taka 250 224 mc-6556-wd accentué astrosurface only Comme plus doux avec Cs me plaisent plus je n'est pris que les meilleur pour déroté pardon VL et Lucien je vais travaillé un peu plus le mode batch -------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 2021-09-18-2037_6-- 9 --L- Taka 250 224 mc-6556_wd cs2 2021-09-18-2048_9-- 9 --L- Taka 250 224 mc-6556_wd cs2 un Gif Et les Saturnes faite un peu avant Bio de chez bio 2021-09-18-1908_4-S-L- Taka 250 -6148 Déroté 2021-09-18-1903_3-- 2 --L- Taka 250 -6148 Bio Astrosurface car serie LRGB seul a la 178mm en binnig et redimensionné c'est en retrait par rapport a la couleur direct 2021-09-18-1955_9-S-RGB- Taka 250 178 Bining-690 2021-09-18-1944_6-S-LRGB- Taka 250 178 Bining-690 Bonne soirée et bon ciel Sauveur @danielo merci pour le com sur mon dernier post apres deux jours je ne remonte plus le post pour pouvoir envoyer le suivant pour pas en avoir deux sur la premiere page bon ciel
  17. 40 points
    Bonjour tout le monde! Le 19-20 septembre dernier nous avions bénéficié, ici au sud du Québec, d'une nuit exceptionnelle qui m'avait permis d'obtenir mes meilleures images de Jupiter avec mon Newton 254 mm. Eh bien, la semaine dernière nous avons eu DEUX nuits où le seeing n'était pas loin de cette marque! Excessivement rare... Bref, voici trois résultats de cette nouvelle nuit, celle du 6-7 octobre. En prime: transit complet de la GTR. Dans l'ordre: - une planche avec trois images dérotées provenant des trois meilleurs moments (de gauche à droite, dérotation de 3, 7 et 14 images); - une animation complètement bio de 76 images, c'est-à-dire toute ma récolte de la nuit; en gros, mes séquences sont: 105 secondes - 15 secondes d'attente - 105 secondes, etc. Les trous sont quand j'ai peaufiné la mise au point; - une animation de 11 images issues de dérotations, pendant la dernière et la meilleure période de calme. Voici comment j'ai procédé: j'ai une séquence de 15 images, une par 2 minutes (voir ci-dessus); j'ai déroté les 5 premières -> image 1 de l'animation; ensuite, dérotation des images 2 à 6, puis 3 à 7, etc jusqu'à 11 à 15. Ça produit 11 images dérotées qui sont assemblées ici. Bon visionnement! Daniel P.S. Il me reste la nuit précédente, à peine en-dessous et sans GTR, mais je vais quand même m'amuser
  18. 40 points
    Salut à tous, J'ai enfin terminé le traitement de ces images de Jupiter prises le 23 septembre au RC-500. Le seeing mesuré n'était pas mal du tout. Mais il faut se rappeler qu'il s'agit du seeing au zénith et pas à 30° de hauteur, ce qui fait une grosse différence pour Jupiter. Voici ce que cela donnait en IR avec des vidéos de 220 s : Le rouge était à peine plus fin : La RGB qui est très loin d'atteindre la belle résolution de notre ami italien : La CH4 avec derotation vidéo de 6 min : Puis la turbulence a commencé à se dégrader :
  19. 40 points
    Bonjour le groupe! Désolé, seules trois étiquettes sont possibles dans le titre... Bref, je n'ai pas encore fini de vous casser les pieds avec ce fameux 19 septembre que nous avons vécu au Québec... Vous connaissez déjà ma meilleure Jupiter. Voici aussi Saturne, prise en début de nuit. Aussi ma meilleure, du moins je crois. Mais Jupiter et Saturne n'ont pas été mes seules cibles cette nuit-là. Après elles, j'ai visé Neptune et Uranus. Dans les deux cas, je vous présente des montages. Une image pour le disque planétaire et une prise séparée pour la ou les lunes. Les deux disques ont été pris avec ma caméra couleur ASI224MC. Triton aussi, avec des poses unitaires plus longues. Pour Uranus, les lunes ont été prises à la monochrome QHY5III290M. Miranda aurait dû être visible aussi, mais elle est perdue dans l'éblouissement, au-dessus d'Ariel. J'ai dû filmer avec des poses unitaires de 550 ms pour détecter ces quatre lunes, ce qui a bien sur cramé le disque! Les quatre disques planétaires sont à la même échelle de prise de vues, de sorte qu'on peut comparer les disques avec ce qu'on voit en visuel. Bon visionnement! Daniel
  20. 40 points
    Bonjour à tous Début septembre je suis parti en Islande pour aller admirer l'éruption du volcan Fagradalsfjall. Depuis le début de l'éruption en mars, j'avais très envie d'aller voir ça de près. Mais entre le boulot et la situation sanitaire, il m'a fallu attendre début septembre pour pouvoir m'y rendre. L'activité du volcan a pas mal décliné depuis fin août mais j'ai eu de la chance, car il s'est mis en "sommeil" 2 jours avant mon arrivée et il s'est seulement réveillé le jour de mon départ. Et comme il s'est reposé pendant 9 jours, il avait la forme . C'est la première fois que je vois d'aussi près une éruption volcanique et pour moi, c'est avec une éclipse totale de soleil et les aurores polaires, l'un des phénomènes naturels les plus spectaculaires que l'on puisse admirer ! Pour les aurores, avec la météo, c'est toujours un peu compliqué en Islande. Je n'ai pu en voir que deux soirs et elles étaient relativement peu spectaculaires, mais photogéniques. Je n'en avais pas vu depuis 2015 et on va dire que c'est une petite reprise, loin de celles que j'ai pu voir entre 2013 et 2015. mais bon, je ne vais pas me plaindre, voir la même semaine une éruption volcanique, des aurores et l'Islande, y a pire ! Finalement, ça commençait bien, puisque j'ai vu ma première aurore depuis l'avion à l'aller. Toutes les photos sont prise avec un Canon 6D Astrodon, un objectif Sigma Art 14 mm à f/1.8 ou un Tamron 24 - 70 mm à f/2.8. Et quelques photos de l'éruption au 24 - 70 mm ou au 70 - 200 mm à f/2.8. C'est du hors sujet (désolé ), mais je me dis que la plupart des astronomes amateurs ne sont pas insensibles à ce phénomène . Patrick
  21. 39 points
    bonjour à toutes et à tous ! j'ai repris avec winjupos mes 150 fichiers de jupiter et j'en ai créé 275 avec la dé-rotation puis un zeste de wavelets en mode batch (merci à @Lucien puis irfanview et unfreez CFF 300 f/d de 20 asi 462c 150sers de 90s puis création de 275 fichiers avec winjupos ! de 17h26tu à 21h42tu : bon ciel et merci ! polo
  22. 38 points
    Bonjour Depuis le 20 tous les soirs je sors le matériel, le ciel étant bien dégagé. Réveil à minuit et demi (j’essaye de gratter une heure de sommeil avant parce que boulot le lendemain). Jupiter ne sort du cerisier qu’à minuit 30 environ. Pieds nus dans les crocs et dans l’herbe mouillée, ça réveille (et ça chatouille) Tous ces soirs malgré le ciel bien découvert en soirée et pas ou peu de vent, le seeing était moyen, et les deux soirs derniers, j’ai eu le temps de faire 3 ser et le brouillard est arrivé. Sinon avec la lune, pas besoin de loupiote, et en plus pendant les acquisitions je peux cueillir du raisin dans le prunier (la vigne pousse dans le prunier) et le déguster sous le ciel nocturne en écoutant les limaces brouter les feuilles et kipic le hérisson engouffrer les croquettes des chats. La belle vie s’il ne fallait pas se lever de bonne heure de bonne humeur pour aller au boulot ! Une photo du set-up (voyez la maigre fenêtre de tir entre le cerisier et le bouleau, d'autant que le passage au méridien est bien dépassé quand elle sort du cerisier) J’ai jeté tous les ser du 20 (nuls), ceux du 22 (nuls) et j’ai gardé le 21 et le 23. Quand à hier soir j’ai fait 3 ser et un brouillard épais est arrivé par le nord-est, je l'ai vu avaler la lune puis Jupiter avec consternation. Retour à la case couette. Je poste une Jupiter du 21 septembre dernier, Set-up habituel : C8 sur HEQ-5, asi 290MC sur barlow x2, sharpcap et Astrosurface (j'ai essayé moult traitements après avoir vu la Jupiter de Looney @Looney2 que je trouve particulièrement réussie, ainsi que la série de Sauveur au C8, celles d'Alain au mak200, les images d'Alex et de Florian aussi, j'ai tenté un mix mais il faut que je fasse d'autres essais, il faut la regarder de loin sinon elle est un peu épaisse). Pour celle du 23, j'ai changé plusieurs paramètres. J'ai rallongé la durée des ser, je suis passée à 120 s et j'ai mis une barlow x3 : J'essaye de traiter moins bruité et de suivre vos bons conseils. Il me reste encore un soir à traiter mais je préfère manger du raisin derrière le C8 . Bonne journée
  23. 38 points
    L’équipe de l’Observatoire C2PU m’a encore donné l’occasion de réaliser un rêve : photographier l’envoûtante galaxie NGC 205 (M 110), le grand satellite de M 31. Cette galaxie est fascinante, parce qu’elle change brusquement de statut, vers la magnitude 22, lorsqu’elle est, d’un seul coup, résolue en étoiles. Sur nos images d’amateurs, elle apparait comme un ovale régulier, lisse, c’est une galaxie elliptique naine, juste particulière parce que des nuages de gaz apparaissent non loin de son cœur. Passé 22 environ, c’est un vertigineux poudroiement stellaire… Il y a une quarantaine d’années, j’avais « redécouvert » cette galaxie dans un livre de Allan Sandage, sur une image prise par le télescope de 5 mètres du mont Palomar, en 1 h 20 min, sur du 103 aE. A l’époque, les astronomes guidaient directement dans une cage d’observation située au foyer primaire. Quel choc : sur la photographie, elle était entièrement résolue en étoiles de mag 21 à 23… Ces dernières semaines, avec le télescope Omicron C2PU de l’Observatoire de la Côte d’Azur, j’ai pu cumuler 12 heures de luminance, et 1 h de RVB, avec la QHY 600, dans de bonnes conditions d’observation, parfois sous la seconde d’arc, David étant une nuit obligé de me réveiller pour que je soigne mieux la MAP… J’ai empilé les images avec Siril, et c’est @jeffbax qui a magnifiquement traité l’image… Mon immense surprise, avec cette image, au-delà de la résolution de la galaxie en étoiles, c’est de résoudre aussi, le « pont » d’étoiles entre NGC 205 et M 31. Nous n’avons pas encore mesuré l’image, mais elle doit être au moins aussi profonde que notre M 101, on voyage vers la magnitude 25.3… Le module de distance de NGC 205 étant de 24.5, ce que vous voyez sur cette photo, ce sont toutes les étoiles plus brillantes que M : 0.8, c’est-à-dire les géantes rouges de NGC 205 et M 31… Ce sont, pour fixer les idées, des étoiles comme Pollux, ou Aldébaran, ou le Soleil dans 5 milliards d’années… En réalité, l’image ne montre qu’une infime partie de la partie émergée de l’iceberg : il y a peut-être près de un million d’étoiles sur l’image, quand NGC 205 en compte près de un milliard, soit mille fois plus… Le plus étonnant, dans cette image pourtant très profonde, c’est la quasi absence de galaxies de fond… Sur toutes nos images profondes, elles saturent le fond de ciel, là, rien : juste des étoiles, situées à 2.5 millions d’années-lumière d’ici… Merci à mes amis Jean-Pierre Rivet, David Vernet, pour ce formidable cadeau, et un immense merci à Jean-François Bax, pour ses traitements somptueux. L'image couleur :
  24. 36 points
    bonjour à toutes et à tous ! voici une longue animation de jupiter , un bon ciel hier soir mais qui a fini par se voiler lors de la descente de jupiter de 110 images/s je suis descendu à 45img/s , en augmentant le gain mais pas trop , dans les voiles la stabilité était bonne 150 ser de 90s , traitement batch as3 , traitement wiener et wavelets dans astrosurface ( un grand merci lucien pour le gain de temps ) je reviendrai plus tard sur cette animation car le traitement peut-être plus poussé sur certains films , mais il faut trouver un équilibre ! CFF 300 f/d de 20 asi 462c adc zwo de 17h26tu à 21h42tu : bon ciel et merci et bon week-end bien sur polo
  25. 36 points
    Bonjour à tous, Dernière acquisition en date, voilà une belle nébuleuse qui m'a donné bien du fil à retordre au traitement. Il y a 2h30 de luminance, 3h30 de OIII et 1h30 de chaque couleur, sur deux nuits. J'ai laissé tomber les 1h30 de Ha que j'avais aussi. La fwhm sur l'empilement de la luminance était de 2.2" et on voit bien qu'il faudrait encore des heures de poses en OIII pour débruiter le centre. Les conditions de transparence et de lune n'étaient pas au mieux mais pas si mal non plus. Les étoiles du centre sont celles de la couche OIII et on voit sur la full que la centrale est un peu allongée (elle est double). Les étoiles sont mieux avec mon nouveau barillet, mais je me demande s'il n'y a pas une vis latérale qui touche le câble, à revérifier. Acquisition à 0.33"/p, image à 0.5"/p, newton 245/1472, asi183mm Nathanaël PS : Merci @JMBeraud
  26. 36 points
    Bonjour à tous, Un retour après des mois d'absence principalement par manque de temps, et une densité au travail qui m'épuise. Mais avec Michel, nous avons toujours mis un point d'honneur a ce que les télescopes Janus Nord et Sud fonctionnent des que la météo le permet. Donc, on entasse les images et on prétraite et traite quand on peu. Cette fois c'est un grand classique que je vous propose, réalisé avec le T520 Janus Sud hors des deux derniers hivers austral. Le seing n'était pas extra, donc nous vous présentons une version avec une réduction de 30% par rapport à la taille originale d'acquisition. Dans tout les cas, les détails sont la, l'image est très dense en nébuleuses obscure à l'intérieur de M20. C'est une version LRVB. Les informations techniques: Télescope JANUS Sud situé à l'Hacienda des Étoiles au Chili. Temps de pose: Couche L en 11h40mn. Couche R, V et B en 2h15mn par couche. Poses élémentaires de 5min. Les meilleures images élémentaires présentent un seing de 1.8 sec d'arc, et la moins bonne retenue de 2.4 sec d'arc. l'image finale a un seing d'environ 2.3 sec d'arc. Télescope de type Newton de 520mm de diamètre FD 3.5. Echantillonnage de 0.54 sec d'arc par pixel sur cette version réduite de 30%. Camera ZWO 1600MM Cool. Filtres LRVB ZWO avec la roue à filtres de la même marque. Motorisation Directdrive Alcor System. Conception mécanique de l'ensemble du télescope (tube et monture) de Michel Meunier. Fabrication de la monture TELESCOPECAST. Piloté en automatique sous PRISM V10, prétraitement sous PRISM V10 et traitement final sous CS6. Voici l'image de l'ensemble du champ, biensur à regarder en pleine trame: Bonne astro à tous!!! La JANUS Team Michel Meunier et Laurent Bernasconi http://team-janus.astrosurf.com/ https://www.facebook.com/JanusTeamNordSud/
  27. 35 points
    Salut Voici le Quintet de Stephan fait dernièrement. J'ai shooté sur deux nuits correcte sans plus! Ajout d'un crop à 100% pour faire plaisir à COM423 CT16 f4 sur EQ8 QSI683wsg Filtres Astrodon LRVB=330-50-50-50 minutes. Bin 1x1, Sub de 5mn. Autoguidage. ASI120mm sur diviseur optique. Avec PHD2. prétraitement CCDSoft. Traitement final PS CS6. Comme bonus je vous propose un montage avec comme toile de fond une image fait en 2015 avec mon AT12in . Au quelle j'ai greffées les images du quintet et de NGC 7331 plus récente faient avec le 16 pouces. Voici ce que ça donne Bon visionnement Martin
  28. 34 points
    bonjour à toutes et à tous ! malgré la prévision d'un fort jet-stream de 130km/h venant du nord j'ai tenté ma chance ! 109 sers de 90s traitement en mode batch as3 et astrosurface wiener et wavelets , irfanview et unfreez ! CFF 300 f/d de 20 asi462c adc zwo de bons moments vers la fin ! de 18h18tu à 21h18tu : bon ciel et merci ! polo!
  29. 34 points
    Jupiter ces deux dernières nuits: enfin de bonnes conditions planètaires ! Le limbe qui apparait très net, calme et ciselé comme rarement. Superbe en visuel. Le 13: le meilleur à 22h40 lc. Dérotation de 4 images: Sans dérotation (une capture de 90 sec) Mode visuel: Le 14: très bonne impression à 20h en observant la Lune avec la lunette. Le Mewlon est pointé vers Saturne à 300x: superbe, parfaitement stable et nette. Une capture de 7 min qui s'est terminé trop tôt par une augmentation de la turbulence. 4500 bruts additionnées: Pour Jupiter, une très bonne nuit, juste une dégradation vers 23h Jupiter à 21, 22 et 23h lc: Tout ça au Mewlon 250, ASI224mc, ADC et barlow 2x Jean-Yves
  30. 34 points
    Accrochez-vous, regardez le crop : plus de 99 % des étoiles que vous voyez ici n’appartiennent pas à la Voie lactée… Je reviens de suite pour les espications… Mais surtout... Ouvrez les Full !!!!
  31. 34 points
    Bonjour, tout est dans le titre, voici une image réalisée depuis la Corse qui montre le champ couvrant la galaxie NGC 7331 jusqu'au quintette de Stephan. Le seeing était correct sans être dans l'exceptionnel, j'ai gardé toutes les poses dont la fwhm était inférieure à 2,1", les meilleures étant à 1,7", au total il y a 85 poses retenues pour la luminance, poses de 3 minutes unitaires, en bin 1. Pour les couleurs: 3 x 15 poses de 3 minutes en bin2. C'est une zone avec pas mal d'IFN qui viens titiller le fond de ciel, c'est visible sur les images boostés mais j'ai choisi au contraire de l'atténuer pour rendre mieux visible les galaxies, les tets avec l'IFN rendaient tout de même le fond de ciel moutonneux et bruité 360 RC Astrosib + Moravian G4-16000 + AP 11000 Crop (du champ complet) sur la galaxie, réduit à 1200 px, cliquer sur l'image pour accéder à une version en pleine résolution du champ complet avec à la fois NGC 7331 et le quintette: Crop (du champ complet) sur la quintette, cliquer sur l'image pour accéder à une version en pleine résolution du champ complet avec à la fois NGC 7331 et le quintette: Mise en évidence de l'IFN (et poussières de flat ) sur une brute stackée, avant le traitement: Jean-Claude Mario.
  32. 34 points
    Hello en juillet j'avais le 350 de William pour test. J'ai pu peu observer avec la météo que vous savez. Si vous êtes abonnés à C&E le test est ici : https://www.cieletespace.fr/actualites/test-le-skyvision-cassegrain-350-un-telescope-radicalement-planetaire J'ai eu deux nuits pas mal mais avec du vent d'est. Le 20 juillet les conditions me semblaient pas mal, mais je n'ai fait que de la couleur en raison d'un problème de back focus. J'ai traité ces images là, et c'était pas mal, mais bon sans plus. Un niveau largement atteignable avec un 300, voire un 250. En discutant avec William il m'aide à solution mon pb de back focus et la nuit suivante j'ai pu produire ça avec la caméra mono : Ca reste la meilleure image de la saison pour moi. Néanmoins je ne comprenais pas trop cette différence entre les deux nuits car la stabilité était assez comparable. Depuis je me suis rendu compte que j'ai un problème avec l'option double stack d'autostakkert. J'ai enfin trouvé la solution. Enfin, non, Emil à trouvé la solution. Il faut utiliser la dernière version d'AS3 car il y avait un bug sur les précédentes avec les vidéos couleurs. Or j'étais resté à une version précédente que je trouve plus stable. Bref. Par chance j'ai gardé les ser, chose que je fais rarement, et donc j'ai attaqué de nouveau les vidéos avec la dernière version d'AS3. Et là miracle, le gain est énorme. J'aime bien le petit détail vert à gauche de la GTR. Je préfère ne pas penser à toutes les nuits où j'ai observé de travers avec la caméra couleur et la version précédente d'AS3, .... Moralité, on n'a jamais fini d'apprendre. La morale de la morale, ... il est pas mal finalement son télescope à @wilexpel @+ JLuc J'ai mis une vidéo d'astuce à ce sujet avec en bonus une autre astuce donnée par Emil que l'on ne peut pas deviner. Elle va plaire à @JP-Prost
  33. 34 points
    Bonjour à tous, Bien longtemps que je n'avais pas posté par ici, voici ma petite contribution de cette saison en demi teinte, par manque de temps à consacrer à l'astro et aussi une météo capricieuse. Donc quelques images réalisées dans le Finistère Nord au bord des Monts d'Arrêt. Les images sont réalisées avec un Meade 12", ADC, Barlow X2, caméra ASI 290, Firecapture. Pour le traitement, AstroSurface, IRIS, PS et FistWork. Voila, j'espère quelles vous plairons. Merci, bon ciel à tous. Michel.
  34. 33 points
    Bonjour à tous, Après 6 ans consacrés quasi-exclusivement au ciel profond, j'ai eu envie de me remettre au planétaire ! Une envie qui a refait surface lors de la remise des prix de la SAF début octobre, où était également présent @Jean-Luc Dauvergne, qui a présenté à cette occasion quelques images fabuleuses réalisées au Pic et sur son balcon. En échangeant avec lui, je me rends compte que mon balcon parisien n'est pas beaucoup moins grand que le sien... Au départ, j'avais un Mak127 sur monture AZ-goto sur mon balcon, mais que j'ai fini par revendre car un peu frustré par le niveau de détails ; mais niveau encombrement je ne pensais pas monter en taille. Je décide de tenter le coup pour un essai, afin de vérifier qu'un instrument plus gros pourrait convenir ; et contacte Jean-Luc pour lui demander s'il n'a pas un tube à me prêter. Je pensais à un C8 ou un cassegrain 200mm qui trainerait ; mais à ma grande surprise Jean-Luc propose de me prêter son Mewlon210 ! Un immense merci Jean-Luc ! Un Taka, ça ne se refuse pas ; donc c'est parti ! Parfait en plus pour tester l'encombrement car le tube est assez long (70cm, 10 de plus qu'un C11 par exemple). Premier bon point, monté sur mon AZEQ6, ça passe crème sur le balcon : La vue est plutôt bien dégagée direction Sud-Sud-Est, bien que le grand bâtiment en face limite la visibilité après minuit. Première nuit avec la monture en mode azimutale, essentiellement dédiée au visuel : le Mewlon210 donne vraiment de belles images fines et contrastées et c'est un vrai régal d'en profiter en famille ! En fin de soirée, je fais quand même un essai avec la seule caméra que j'ai sous la main capable de faire du planétaire, à savoir ma caméra de guidage ciel profond Asi120mini. Juste une barlow x2, mais pas de filtres, donc c'est très moche mais plus destiné à prendre en main les nouveaux logiciels (Firecapture). Le lendemain, je reçois dans la journée ma commande passée la veille (avant de récupérer le tube), à savoir un ADC ZWO, un filtre UV/IRcut et une Asi462MC. La barlow est placée dans le PO spécial : Le soir-même, je refais quelques images, après avoir pris soin de recollimater le tube (la collim m'ayant pas tenu pendant le trajet en voiture), c'est déjà plus sympa ! Pas idéal pour la dérotation car sur monture Azimutale encore. Barlow 3x utilisée ce soir-là : Les soirs suivants, le ciel continue d'être bon, donc j'en profite pour de nouveaux essais ! Pas simple de reprendre toutes les techniques et d'appréhender les différents logiciels (Firecapture, AS!3, Registax, Astrosurface, winjupos), mais les supers tuto vidéo de Jean-Luc (https://www.youtube.com/user/jldauvergne77) ainsi que quelques conseils en direct me font gagner un temps fou ! Des hauts et des bas les jours suivants niveau turbulence, mais j'en profite pour faire des essais sur la capture et peaufiner la collimation ; ainsi que la réalisation d'une image PSF pour la déconvolution... Cette PSF facilite grandement le traitement et améliore vraiment les détails au final : Puis vient la magnifique nuit du 14 octobre, un vrai régal (même comparé aux nuits précédentes qui étaient déjà pas mal), avec beaucoup de détails visibles rien que sur les brutes lors des acquisitions. Bien content à ce moment d'avoir pris en main le matériel et les logiciels et d'avoir peaufiné les réglages les jours précédents pour profiter au maximum de cette soirée ! La monture a été repassée en équatoriale et la barlow x2 remise en place. Une petite sélection des bonnes images (dérotation avec WinJupos de 3 images à chaque fois ; 5000 images à 35%) Malheureusement, ça se détériore un peu en fin de session : Malheureusement, le passage de Jupiter derrière l'immeuble d'en face m'empêche de profiter de la sortie d'Io de l'ombre de Jupiter, quelques minutes après... Une animation réalisée avec les images de cette super soirée, sur une durée de 3h20 (3000 images avec 120s de délai, soit environ 2m45 entre chaque série) : Infos techniques pour cette vidéo : 74 images réalisées et création d'autant d'images intermédiaires avec Winjupos, soit 147 images utilisées au total. Traitement avec AS!3, Astrosurface (entre temps j'ai laissé tombé Registax) et WinJupos. Création de la vidéo avec VirtualDub, Lightroom et LR Timelapse + logiciel spécial pour interpoler des images intermédiaires afin de fluidifier la vidéo. Les soirées suivantes étaient moins bonnes ou couvertes, donc je vous épargne les images moins réussies ! Voila pour cette petite reprise du planétaire en mode balcon ! J'espère quelques bonnes nuits encore pour améliorer tout ça, surtout la partie acquisition (réglage du gain/temps de pose) et traitement ! Il va aussi falloir que je réfléchisse à l'instrument à acquérir pour installer sur le balcon... en tout cas une chose est sûre, ça va être compliqué de trouver un remplaçant à la hauteur du Mewlon210 ! Bon ciel à tous, JB
  35. 33 points
    Hello hier soir j'ai pointé Jupiter assez tôt et le seeing était vraiment peu engageant. En temps normal j'aurais refermé le télescope. Mais depuis que j'ai découvert les joies de l'automatisation, j'ai tenté le coup au moins pour faire du DeTeCt. Et bien cette nuit là sera vraiment une leçon pour moi, car finalement de bonnes images ont fini par venir. J'ai assez peu de vidéos exploitables. J'étais derrière le PC quand c'est devenu un peu moins pire, donc je suis repassé en mode manuel, avec un changement de caméra, une seule L aura vraiment été bonne. Je n'ai pas gagné grand chose en dérotation, surtout le bruit et la couleur (et pas le bruit et l'odeur). Bref la leçon, c'est qu'un soir moyen, si on enregistre en continu, il peut toujours finir par y avoir un bon passage. En fait ça fait au moins 2 ou 3 soirs que je sauve comme ça. Si vous voulez savoir comment automatiser allez ici Petit détail que j'aime bien : l'effet de phase sur Europe.
  36. 32 points
    Bonjour à tous, Comme je n'ai pas de capteur assez grand, je cherche de petits objets. Ngc 604, 2', fait partie de ceux-là, mais le fond du ciel est pollué par le reste de la galaxie! Trêve de plaisanterie, la fwhm sur l'empilement a atteint 2.6", j'ai donc réduit l'image de moitié (bin2 au traitement) pour mettre l'image à 0.66"/p. La nébuleuse est à 0.3"/p, mais on voit bien que ça manque de précision. Je vous mets dessous "le morceau" de M33 que j'ai pris avec, et là on voit bien que soit j'ai trop de focale, soit un capteur trop petit Bonne balade quand même, cliquez sur M33 pour agrandir Newton 245/1472 (paracorr2) + asi 183mm, 3h de luminance et 3/4h par couleur, /5mn. Nathanaël
  37. 32 points
    Bonsoir à tous. Je suis pas mal fier de vous montrer ma version 2021 de M33 prise sur 3 nuits ces deux dernières semaines. Au RASA11, caméras ZWO ASI183MC Pro pour la couleur, 147x 60s. Et 183MM Pro pour la luminance et le Ha, mais je ne me rappelle plus de ces poses j'avais supprimé les brutes directement après empilement... Réduites en résolution 4K UHD, la Ha et la luminance à elles seules ne sont pas inintéressantes donc je les mets aussi. Il y a un bon paquet de petites galaxies cachées un peu partout...
  38. 32 points
    Bonsoir à tous. C'est pas un cadeau cette nébuleuse. Je ne m'attendais pas à ce qu'elle soit si peu lumineuse. Une version hard où j'ai eu de la peine à gérer le bruit et une version plus légère... 115x 180s au RASA 11 sur iOptron CEM70, caméra ZWO ASI183MC Pro et filtre anti PL STC MultiSpectra.
  39. 32 points
    Bonsoir les planéteux, Oui . . .mais non, j'en vois déjà qui rigolent dans le fond En fait, je tente depuis quelques jours de peaufiner ma collimation pour avoir de jolies étoiles Mais c'est de la vraie bouillie là-haut, Capella, Deneb et consort, c'est quasiment mission impossible ! Alors faut bien viser quelque chose pour voir si on a pas trop déc. . . enfin . . si la collim est encore potable Et donc ben . . . j'avais Juju sous la main et j'ai fait quelques films. Et comme j'ai quelques images pas trop moches je vais vous les montrer Là c'est donc au M809 ( 200mm à F10 ) avec juste une barlow 2x Shorty, la caméra 224MC et un filtre L et sans ADC. 1000 images sous AS3, Wienner+wavelets Astrosurface, Balance R6 et finitions PSP comme d'habitude. Une à 21h57 TL : Une autre à 22h05 TL : Et la der à 22h11 TL : Et pour fignoler ma collimation, je sens que ça va se terminer à l'étoile virtuelle Je vous souhaite une excellente soirée/nuit à ceux qui sortiront, AG
  40. 31 points
    Bonjour à tous, Je vous propose cette image de IC 1613, une galaxie du groupe local. Elle est assez étendue (17'x15') et donc de faible magnitude surfacique (15), mais on peut y apercevoir quelques nébuleuses et pas mal de galaxies lointaines en transparence. La fwhm sur l'empilement est à 2.6" ce qui m'a conduit à un bin2 au traitement (image à 0.66"/p). Il y a 2h30 de luminance et une grosse 1/2h par couleur avec le newton 245/1472 (paracorr2) et l'asi 183 mono. Nathanaël
  41. 31 points
    Bonjour à tous, Je fais rarement de planétaire mais je ne pouvais pas laisser passer cette nuit claire avec la lune sans imager un peu JUJU que je n'ai pas fait beaucoup cette année. Je pense que j'ai bien fait car le résultat est pour moi (avec toute modestie quand je vois ce que sortent certain ici sur le forum !!!) ma meilleure à ce jour. Le matériel: C11 sur EQ6 Caméra ASI224MC ADC Pierro astro SER de 90s entre 22h18 et 22h46 Traitement Autostacker - Registax - Astrosurface - et dérotation dans winjupos Bon Ciel à tous Jupiter et IO 22h37
  42. 31 points
    IO VOLCANISME Quatre siècles après que Galileo Galilei a été étonné de découvrir quatre lunes autour de Jupiter, des sondes spatiales et de puissants télescopes nous ont permis d'apprendre des faits qui n'auraient jamais traversé l'esprit de l'astronome italien, comme la surface volcanique d'Io ou les océans souterrains d'Europe, Ganymède et Callisto caché sous le glaçage. Deux nouvelles missions de l'Agence spatiale européenne (ESA) et de la NASA promettent de découvrir plus de surprises sur les lunes de Jupiter au cours de la prochaine décennie. La lune la plus proche de Jupiter, Io, à une distance d'environ 422 000 kilomètres, est le corps le plus actif du système solaire. La cause de cette activité géologique est la chaleur créée par l'attraction gravitationnelle qu'elle ressent lorsqu'elle se trouve entre la planète et les autres grandes lunes - Europe et Ganymède. «Des panaches d'éruption ont été observés par Voyager 1, le vaisseau spatial Galileo et New Horizons. Le vaisseau spatial Galileo de la NASA a également observé des coulées de lave en surface », a déclaré Emma Marcucci, chercheuse et communicatrice scientifique au Space Telescope Science Institute (États-Unis), lors d'une conversation avec OpenMind. L'activité volcanique permanente d'Io empêche la formation de cratères et leur donne des couleurs éclatantes. Des télescopes au sol ont révélé que son atmosphère fluctue lorsque l'orbite la place dans l'ombre de la planète. Cette fine couche, composée principalement de dioxyde de carbone émis par les volcans, s'effondre lorsqu'elle est éclipsée par la géante gazeuse, mais est restaurée une fois de plus lorsque la lune reçoit la lumière du soleil. Source : Laura Chaparro ; SCIENCE APERÇU SCIENTIFIQUE https://cdn.astrobin.com/images/3740/2021/130fd43a-588f-423a-816a-488460071bd8.png
  43. 31 points
    ***** version 2 finale avec le coeur retravaillé ***** salut à tous! Voici la célèbre M27, la nébuleuse de l'Haltère, qui est une nébuleuse planétaire située dans la constellation du Petit Renard à environ 1227 années-lumière et âgée de 3000 à 4000 ans. Le cœur de cet objet est particulièrement brillant et possède un diamètre apparent qui atteint 1/5 de celui de la Lune. Les extensions beaucoup moins brillantes nécessitent de longues heures de poses et se déploient autour de l'haltère centrale. L'étoile centrale (à l'origine de la nébuleuse) est devenu une naine blanche (de couleur bleue) très chaude (85 000 K). Pas moins de 21h40 d'expositions réalisées fin aout et début septembre pour cette version où les extensions les plus lointaines et ténues de la nébuleuse sont révélées par les nombreuses poses au travers des filtres H2 (rouge) et O3 (bleu-vert). Des poses RVB ont été réalisées pour obtenir la couleur naturelle des étoiles. Newton 250mm f/3.8 sur monture CEM120 Camera ZWO Asi 2600mm +filtres Antlia Hii : 117x300s Oiii : 107x300s RVB : 30x120s chacun Traitement HOO-RVB Pixinsight & Photoshop Lien vers l'image en pleine résolution : https://www.astrobin.com/full/ccoovs/0/
  44. 30 points
    Bonjour, Météo déplorable depuis début octobre. La saison planétaire étant terminée, j'envisage de faire un peu de cp quand le ciel sera clément. Le 9 octobre c'était assez clair et j'en ai profité pour essayer de mettre en place un autoguidage avec OAG et caméra. J'ai fait des essais sur les Pléiades. Sur les poses d'essai de 3mn les étoiles étaient rondes, mais le fond de ciel sans filtre était irrattrapable (je n'avais pas encore reçu le filtre IDAS prêté par @ALAING ) Donc après avoir validé l'autoguidage, j'ai posé une petite heure et demie sur les Pléiades mais par pose unitaire de 30s seulement pour pouvoir traiter sans trop de problème. C'est pas top, mais c'est la reprise en cp et surtout avec l'apn (en attendant l'achat de la caméra refroidie) : (il y a un gradient d'enfer en bas de l'image, dsl !) 1h30 par pose de 30s (Bortle 6) Lunette 80Ed, réducteur et Canon +6D logiciel eos utility + siril Bon week-end
  45. 30 points
    Bonjour aux visiteurs, Un petit moment que je n'avais pas posté une image, voilà c'est réparé. Pas mal de belles nuits en septembre pour imager, j'ai donc choisi ngc 7822 dans Céphée. J'ai fais ça avec ma lulu de 71 mm quadruplet ( j'attends toujours mon ONTC de chez TS, commande passée en décembre 2020 !!!). Pour les amoureux de l'image, c'est en dessous et pour les fadas de la tech c'est par là: Merci d'être passé, P@sc@L
  46. 30 points
    Hello Voili voilou mon meilleur "Moretus" à ce jour que je viens juste de traiter A+ David Edit 20211019 Apod GrAG - 18 Ottobre 2021 http://apod.grag.org/2021/10/18/lunar-flight-of-20210422/
  47. 30 points
    Bonjour les planéteux, Nan nan, je ne me suis pas remis au planétaire J'ai juste voulu oeuvrer pour la science avec quelques images de Juju et . . . Loki Mais n'ayant plus ( provisoirement ) de filtre IR, et comme tout était prêt, j'ai quand même fait quelques films. Avec le M809 ( 200mm à F10 ) nez de barlow 2x vissé sur l'ADC et caméra ASI 224MC et filtre L. Juste 4 films avec une superbe turbu style fond de piscine et 100% d'humidité. Je vous les montre juste pour participer et parce qu'on reconnait bien Juju quand même La première à 21h32 TL : Puis à 21h44 : Ensuite à 22h13 : Et la meilleure pour la fin à 22h22 : Films de 150sec, 1000 images sous AS3, Wienner+ondelettes Astrosurface, balance R6 et finitions PSP. Je vous souhaite une excellente journée, AG Et bonne chance à ceux qui auront tente la chose
  48. 30 points
    Une cible assez difficile, mais le seeing était excellent le 23, et bon le 22... Une RVB à la 462. Je me garderais d'affirmer que les nuances sont réelles, j'y crois pas trop. Mais dans tous les cas, je suis bien content d'avoir une image bien nette, c'est ma meilleur de cette planète à ce jour. En IR le 23. Le traitement est difficile. C'est le Baader 685, et sur cette cible avec mon 300, les détails potentiels sont concurrencés par la diffraction. J'ai eu du mal à ne pas exagérer les bords (la surbrillance en IR sur Neptune est réelle, mais là on sent la diffraction), et j'ai du me tourner vers une psf plus petite que celle utilisée pour Jupiter dans la même longueur d'onde. Cette fois, la surbrillance au sud à l'intérieur du disque a toutes les chances d'être réelle (c'est un détail habituel) La veille, j'ai essayé les deux caméras 290MM et 462MC pour voir la différence de comportement. La 462 reste quand même plus sensible, même si la différence est moindre qu'avec des filtres IR plus profonds, c'est comme pour le test de Jupiter que j'avais fait le 16 septembre. Il y aurait une tache centrale qui semble tourner dans le bon sens entre les deux images. Mais sur une prochaine séance, il est clair que je me tournerai vers un filtre R+IR pour augmenter la résolution, en espérant ne pas trop perdre en contraste.... Neptune devrait être ma cible principale lors de la mission SAN qui monte à AstroQueyras début novembre, en espérant que le ciel soit bon, avec le RC500 ça devrait être mieux
  49. 30 points
    Pour changer des superbes images planétaires et CP qui émaille cette rubrique, je vous propose cette image réalisée hier soir. pa de CP possible du fait des brumes et de la lune mais la, elle a rendu service 2s de poses @ 2.8 et 3200 zozo Tamron 28-75mma Sony A7s si vous aimez :lachez un like sur astropoubelle : https://www.astrobin.com/nkqt66/
  50. 29 points
    Salut à tous, Voici les images de la Lune prises au RC 500 d'Astroqueyras le 24 septembre. Le seeing mesuré au zénith tournait entre 0.5 et 1 secondes d'arc. Moretus : Messier A et B, avec quelques dômes visibles ici et là : Frascatorius : Poséïdon : Jansen : Goclenis : La suite un peu plus tard ...