Leaderboard


Popular Content

Showing most liked content on 01/25/19 in all areas

  1. 8 points
    Bonjour, Une photo faite à Sirene mi décembre. 90 photos de 30s à 3200 ISO avec un Sony A7S astrodon et une fsq106 sur G11 . Traitement Pix et un poil de CS5. Merci pour vos commentaires et critiques !!
  2. 7 points
    Bonjour une petite image matinale, pour continuer ma série
  3. 7 points
    Oui, le dome fait environ 85 m de haut, et environ 100 m de large avec les salles auxiliaires. Le M2 a 100 mm d'épaisseur. Son support 18 points inclut une provision pour correction active de forme, mais elle n'est pas nécessairement utilisée ;-) Le M2 travaille très peu dans le champ, ou dit autrement est proche de la pupille. Ainsi les déformations du M2 sont corrigées par le M1. https://www.eso.org/public/france/images/ELT-M2-Render-CC/?lang
  4. 6 points
    Alors quelques mots sur ce secondaire: • Diametre mecanique : 4250 mm • Trou central : 800 mm • Epaisseur : 100mm • f/1.1 convexe, aspherique • Support axial 18 points (Passif + warping harness provision) • Support lateral 12 points • Systeme de positionnement : hexapode. • Masse du miroir: 3.5 t • Masse de la cellule : 8.5 t La cellule c'est la structure en noir sur l'image. Elle set reliée à la monture du télescope par les 6 actuateurs installés en périphérie. Ceux-ci permettent de compenser les dérives d'alignement dues aux variations d’élévation du télescope et aux changements thermiques. Leur précision est sub-micronique. Le support axial à 18 points est un 'whiffletree' typique, similaire à ceux qu'on retrouve sur les grands miroirs d'astro amateur. : des triangles empilés. Bon c'est un peu plus chiadé car il inclut une déformation active (warping harness) et des limiteurs d'efforts. Sur l'image ce support est visible sous forme de tripodes sous le miroir. Le support latéral est réalisé via des barres tangentes, visibles en périphérie du miroir . Elles sont elles aussi équipées de limiteurs d'effort. En cas de tremblement de terre important, les limiteurs d'effort entrent en jeu : le miroir se met a 'flotter', retenu pas des 'pinces' de securité (les machins en rouge au bord du miroir). Ainsi pas de casse du miroir ou endommagement de la mécanique. Voila, c'est un peu résumé mais une introduction.
  5. 6 points
    Et pis tout les oppose. Y'en a un qui a tout mis en oeuvre pour échapper à l'ISF et un autre qui fait tout pour grimper dans l'ISS . Le second a une trajectoire ascendante , le premier une orbite au cirage! Entre celui qui verra plusieurs fois par jour le soleil se lever et l'autre qui vit son couchant au Pays du soleil levant, la vue ne sera pas la même ! Amitiés
  6. 4 points
    Pour ce qui me concerne personnellement, je ne serais pas contre...
  7. 4 points
    J'ai ajouté un gif animé sur le site de Ciel et Espace la haute def ici : https://www.cieletespace.fr/actualites/new-horizons-devoile-de-nouveaux-details-sur-ultima-thule
  8. 4 points
    Oui :-) Merci Le plus petit sur la gauche, en rouge (les gens de Schott sont en bleu) lunettes en mains, c'est moi :-) Depuis le M2 a fait un bout de chemin. Il a été livré à REOSC cette semaine :-) Pour ceux qui ne réalisent pas: le bout de verre est un miroir secondaire convexe qui sera perché à 70m de hauteur. C'est un 4m ouvert à F/1.1. Son asphéricité est proche de 2 mm !!!! Soit en gros 6 millions de franges ;-)
  9. 3 points
    comme pas mal de monde, j'ai bravé le froid pour observer la belle eclipse ! et j'ai la chance d'avoir choppé un invité surprise fugace, un petit impact au début de la totalité ! il a été reporté par plusieurs observateurs, par exemple ici: https://imgur.com/gallery/R2voMXp par chance, je mitraillais avec un gros bracketing en ce début de totalité, et c'est tombé pendant une pose de 4s. pour ceux qui veulent la chercher sur leur images, l'impact a eu lieu à 4h41m43s TU c'est pris avec une lulu de 100mm et un sony a7s2 Nico
  10. 3 points
    Salut tous le monde ce matin le seeing était annoncé comme mediocre mais l'envie d'essayer était plus forte du coup j'ai braqué le c8 sur les stars du matin j'ai fini par Jupiter sur un ciel plutot bleu traitement Astrosurface Venus sans ir cut Avec l'ir cut Juju ca fais du bien de la revoir a l'écran même si c'est un peu plus dur en ce debut de saison en ir pass 680 mais la il faisait bien jour Bonne soirée et bon ciel
  11. 3 points
    bonsoir à tous, bon, j'ai quand même fini de traiter toutes mes images de cette éclipse. J'avoue que j'ai quand même un peu galéré pour photographier cette éclipse : levé à 4h15 (après un couché à 23h30, ce qui est super tôt pour moi), le temps de me préparer, de charger la voiture et d'aller sur mon site d'observation, il n'était pas loin de 5h15. Et là, les piles de ma frontale m'ont laché .... et ben, monter tout le matériel à la lueur d'une lune de plus en plus éclipsée (et accessoirement à celle du briquet ), ça prend un peu plus de temps que d'habitude! J'ai quand même fini par arriver à mettre tout ça en place mais j'ai loupé le tout début de la totalité. Je vous propose donc un chapelet ne débutant qu'à 5h50 HL et terminant à 7h07 HL mon Canon 1100D derrière le C8 sur GP avec le réducteur 0.5 optec la plupart des poses sont de 4s à 200iso chapelet réduit à 25% une tentative de HDR à 6h58 HL (réduite à 25%) et une composition (qui se lit de droite à gauche chronologiquement) que j'aime bien (réduite à 50%) une éclipse qui avait de magnifiques couleurs ( même pour un daltonien comme moi ) , bien plus de nuances que celle de 2015, ainsi qu'une variation de luminosité que l'on voit bien sur le chapelet. Un magnifique spectacle (un peu frais tout de même, surtout quand il a fallu tout démonter vers 7h15 ... avant de partir au boulot) qui ne m'a pas fait regretter mon manque de sommeil ! a+ stéphane
  12. 3 points
    Bonjour, Ma petite contribution, je n'ai pu avoir que la phase de totalité, avant c'était nuages et après c'était boulot ! Encore en phase débutant, lunette Skywatcher 72ED sur CG5 et Canon 450D. Temps de pose de 3,2 à 10 secondes. Bon ciel Fabien
  13. 3 points
    Hello Yoann, Elle te plairait ton image comme ça ? Bonne soirée, AG
  14. 3 points
    ouai enfin vas y mollo sur les conneries après je ne sais pas ce qu'il restera à couper, tu as pris cher déjà là
  15. 3 points
    Je pense aussi que les grands Dobs en poste fixe comme ceux de Stellarzac ont l'avantage d'être déjà montés et opérationnels, à la mise en température près. Cela permet quasi la facilité de mise en place d'une petite lunette, avec des perfs en résolution et luminosité extrêmement poussées qui n'ont rien à voir. Tout bénef donc ! L'argument de transport, mise en place, montage d'un Dob souvent avancé ne tient ici plus par rapport à une lunette même apo. Cela encourage à se consacrer uniquement à cet instrument (même si la turbu à l'origine n'est pas top) et à avoir la chance de capter ces moments de rare extase dans les trous de turbu, dont parlent ceux qui incitent à ce type d'audace. En revanche, si le scintillement stellaire semble un peu fort, celui qui doit monter ses instruments privilégiera peut-être le plus léger et rapide à monter, et se satisfera d'étoiles piquées vu que le grossissement de ce plus petit instrument reste plus faible. Et par extension, au fur et à mesure de ces itérations se créé peut-être (à tort) une préférence pour tel ou tel type d'instrument, à force de s'auto-persuader que le tube utilisé est celui qui convient le mieux aux conditions présentes, et que l'autre n'aurait pas valu le coup. Encore une fois la pure réalité brute de la supériorité du diamètre (incontestable) peut ainsi voir son ressenti modulé par les conditions d'observation et croyances de l'observateur. Concernant la mise en température, je ne suis pas loin de croire qu'il s'agit d'un faux problème en visuel. On n'a qu'à commencer par des objets vastes à observer à faible grossissement, il y en a à toute saison, voire des doubles écartées au besoin, pour ensuite affiner en résolution au fur et à mesure de la mise en température du miroir.
  16. 3 points
    Oui, j'en compte a peu prés autant, et seulement au niveau du terminateur, ça veut dire qu'il doit y en avoir beaucoup plus; statistiquement, il est impensable qu'il n'y en ait , par hasard, qu'au niveau du terminateur, il doit y en avoir 3 fois plus qu'on ne voit simplement pas.... Ca commence a sentir la castration....
  17. 3 points
    Bonsoir, tout d'abord, toutes mes félicitations à tous pour ces superbes images, montages, gros plans et autres chapelets. Une pensée à ceux qui n'ont vu que les nuages, comme moi en juillet dernier. Voici une petite image parmi tant d'autres, en mode "naturel" prise en nomade avec un 80ED derrière une petite 80/400 Celestron posée sur un trépied. Du coup des poses courtes et un ISO élevé pour éviter le bouger. Pas simple... L'image est fortement réduite et compressée pour la publication. Vivement la prochaine et encore merci pour tous les clichés. Olivier
  18. 3 points
    fourmi 103 !!!, il ne faut pas faire une fixation "négative" sur le goto. rien ne t'oblige à l'utiliser en permanence. Comme dit plus haut, déblocage des freins, pointage "à la mano" et serrage, et roule ma poule ! et quand tu voudras pointer un objet inaccessible à l'oeil, pour la photo par ex, tu sera bien content de l'avoir ! Je pense savoir de quoi je parle, participant à l’animation active de mon club astro depuis ... 38 ans, et manipulant pas mal de matos ! Bref, je te conseille pour retrouver les sensations perdues dont tu parles, cette ensemble : 150/750 sur neq5 goto https://www.telescopes-et-accessoires.fr/fr/telescopes/18-telescope-sky-watcher-150-750-dual-speed-sur-neq5.html#/motorisation-pointage_automatique_goto https://www.loisirsplaisirs.com/skywatcher/3092-telescope-150-750-skywatcher-sur-neq5-pro-go-to.html vue à moins de 1000 €. la monture est un bon clone de ton "ex" , Vixen SP, et avec un 150 f/5 tu pourras imager avec ton 70D. Je t'assure, que même en goto, çà tiens une nuit avec un boitier à 8 grosses piles LR20. (0.8 A de conso en entrainement environ, 1.2 A en goto ) Mais à long terme, un boitier type "jump starter" avec sortie 12 v sera plus rentable, genre : https://www.ebay.fr/itm/12V-20000mAh-Multi-Function-Jump-Starter-Power-Bank-Booster-Battery-Charge-B-/113063658306 Compact, assez leger, facilement transportable et rapidement maitrisable tu vas te faire plaisir. Dans un second temps tu pourras investir dans cet accessoire : https://www.loisirsplaisirs.com/systemes-de-guidage-skywatcher/4095-lunette-guide-chercheur-evoguide-50ed-sky-watcher.html A toi l'auto guidage et les poses longues Sinon, si tu tiens au 200, tu as çà, sans moteur mais avec une M.a.p démultipliée : https://www.loisirsplaisirs.com/skywatcher/3101-telescope-200-1000-skywatcher-sur-neq5.html que tu peux motoriser en option, de 150 à 280 € environ, tu reste dans ton budget. (je te conseille le goto !) Mais attention, la monture va "couiner" avec ce 200/1000 sur la tête. ok en visuel, au maxi ++ pour la photo. Bref, ce ne sont que quelques pistes mais c'est surtout pour démystifier ce "goto" qui semble tant te gêner. Xavier une petite image faite au 150/750 meade lxd75 - 16 x 300s - eos 350d défiltré + cls ccd - par Eric & Moana, alors novices du club, après 6 mois de cours photo.
  19. 2 points
    Bonsoir, Je vous livre une photo de deux nébuleuses assez photogéniques prises début janvier par des températures négatives en nomade. J'ai été agréablement surpris de les faire ressortir autant avec un temps de pose plutôt modeste. N'hésitez pas à faire des commentaires pour améliorer la photo car le traitement n'est pas ma spécialité. Quelques détails concernant les conditions d'acquisition : -lunette APM apo107/700 avec un correcteur de champ -canon 6D Astrodon -monture Taka em-200 -50x180s (2h30), 11 darks, 21 flats et 21 offsets Voici le lien astrobin : http://www.astrobin.com/full/387511/0/ Bonne soirée à tous, Yoann.
  20. 2 points
    hello, à ma décharge, j'en ai eu pour une dizaine d'heures de traitement et j'avais pas que ça à f. ce début de semaine hélas pour une fois que je suis du bon côté de la France pour la météo, c'eut été bête de ne pas se motiver Quoique par -6° à la descente du lit c'est un peu rude. J'avais monté le 600D défiltré derrière le triplet de 80, le tout sur l'EQ3-2. J'ai fait des séries avec un gros bracketing, une série toutes les 5 minutes environ, et bien sûr raté l'impact à quelques secondes près. donc ci-dessous : - 2 présentations optimisées pour les parties sombres (expo 2 s environ à 200 ISO) - 2 présentations optimisées pour les parties claires (1/1000 s environ) - 1 GIF plus ou moins bien aligné (m'en a fait baver celui-là) - 1 vue unique vers la fin de la totalité avec quelques étoiles (pas assez à mon goût)
  21. 2 points
    Salut, Bah non, c'est pas l'éclipse (pas réussi à me lever...). C'est une image que j'ai faite en septembre dernier, mais que je viens seulement de finaliser. J'ai eu un pbm avec mes offsets et mes flats, que je viens seulement de résoudre : faisant mes flats avec un écran Gerd Neumann, je suis obligé de baisser à 100 ISO pour rester sous 1/10s, sinon des bandes apparaissent sur les flats avec des poses plus rapides. J'ai donc essayé de faire des offsets à 100 ISO pour calibrer les flats dans les règles, mais les résultats ne sont pas bons sur l'image empilée, il y a des espèces d'auréoles (sur Pix, et pareil en testant sur Siril). Mais en les calibrant avec les offsets 3200 ISO, pas de pbm . Voyez vous même (les bandes blanches sur les bords sont liées au cadre du filtre et à un dithering un peu fort) : Pour en revenir à l'image : direction les dentelles donc. A7Sa, Nikon 300 mm à f4, filtre STC duo narrowband, sur monture Fornax Lightrack II. 567 x 30 sec à 3200 sur deux nuits. Traitement plutôt light, mais vraiment pas simple : calibration et empilement sur Pix, traitement du gradient sur APP, puis repassage sur Pix. Et il doit y avoir quelque chose qui génère des reflets dans mon chemin optique avec mon filtre STC, car les étoiles les plus brillantes sur les bords présentent des sortent d'aigrettes horizontales... Mais ça ne se produit pas avec le samyang 135. C’est pas l’image du siècle, mais je suis content d'avoir pu sortir quelques détails dans les voiles avec mon APN
  22. 2 points
    Bonsoir, J'ai tenté un retrait de gradient, ça te plairait ? Bonne soirée, AG
  23. 2 points
    Subliminalement, tout est dit, merci.
  24. 2 points
    Dans le même style que le Gif de JLD, celui de Ian R (UMSF) qui combine des données de MVIC et de LORRI : C'est vrai UT est triste, mais moins que votre serviteur qui risque de perdre gros !
  25. 2 points
    Ultima fait un peu comme la brioche boule aussi. Il doit y avoir ne nombreux "cratères" en extrapolant le terminateur...
  26. 2 points
    Oui, mais il y a pour Ultima,et pour Thulé...
  27. 2 points
    Soyons civilisé. En plus, il n'a parié qu'un testicule pas deux. L'orchidectomie, ça se fait de plus en plus en ambulatoire maintenant, très léger comme opération
  28. 2 points
    Héhé ... D'accord avec les 3 catégories que tu décris mais je me plais à imaginer qu'il y a peut-être une quatrième catégorie : les non-indécis mais qui naviguent entre les catégories 1 et 3 ! C'est-à-dire qu'ils ont à disposition (perso ou club) lunettes et télescopes, qu'ils voient à peu près les avantages, inconvénients et spécificité de chacun et qu'ils les utilisent selon les conditions, circonstances ou selon l'envie du moment. Ils apprécient autant l'un que l'autre et essaient de ne pas être obtus ou bornés concernant l'exclusivité d'une seule formule optique, tout en étant bien conscients des limites que l'on évoque là habituellement. Certes savent dès avant de sortir quel instrument ils vont utiliser, d'autres testent à la lunette, et si ça ne remue pas trop ils sortent l'artillerie lourde. Et sinon, après 13 pages sur le sujet turbulence, personne n'a eu l'idée de diriger le débat sur "en France est-il raisonnable d'utiliser plus gros que 4 ou 5 '' si l'on considère la couverture nuageuse ?" Ah ah ! Là j'aurais des choses à dire et je serais peut-être plus radical !! Une bonne paire de jumelles, pour la sortie bimestrielle actuelle ....
  29. 2 points
    Alors que ça ouvre des sujets image à tout vent dans la rubrique d'à côté, et que j'ai ouïs dire que Serge et Nicolas peaufinent le leur, que diriez-vous de tout regrouper ici. Histoire de poursuivre notre galerie itinérante, les intéressés comprendront. On commence par ma représentation "artistique" bien que je préfère le terme clownesque sans que ce soit péjoratif. Promis, après les 3 prochaines éclipses de Lune, je devrai être au point... Le dessin a été établi sur format A4 à l'abri de mon cabanon à La Palma aux Miyauchi 25x141. C'est déjà un progrès en soi puisque mon dernier dessin avait été établi à 15x. Travail au pastel avec très peu de craies de couleurs. Entièrement d'accord avec Serge, pas une pointe de rouge alors que les médias même sur la télé canarienne nous rabatte les oreilles avec leur "luna de sangre", c'est plus accrocheur. Par contre, je n'ai vu aucune pointe de jaune ou de bleu comme pour les anciennes éclipses, c'était vraiment une éclipse sombre, celle que j'affectionne. A la fin de la pénombre et à mesure que la Lune rentrait dans l'ombre de la Terre, je profitais pour détailler au mieux les principales configurations (raies blanches, tache d'albédo, les cratères les plus sombres) et à 25x, il y a déjà du boulot. A mesure que le terrain lunaire virait à l'orange sombre, les principales configurations que j'avais esquissées s'effaçaient partiellement, c'était du plus troublant. Les 2 grosses différences par rapport à l'imagerie que j'ai constatées pour ma part sont l'absence de rouge et l'effet couleur orange moins répandu dans le second secteur de la Lune. Apparemment les capteurs machine font mieux dans la perception de cette teinte. Voici puis d'autres commentaires techniques suivront :
  30. 2 points
  31. 2 points
    Hamilton merci pour ces témoignages mais tu oublies de dire que Thierry Legault aura plus de facilité à suivre le transit de l'ISS devant le soleil qu'à suivre le transit intestinal de Carlos alimenté au riz (j'ai pas dit au Ritz, hein !) Bon ne vous gaultsez pas, rien de rizible la dedans ! Cela n'enlève rien aux qualités de l'un ou de l'autre Pour revenir à T.P et si on veut faire un parallèle avec C.G je dirais que chacun de leur vol coûte au contribuable . L'un d'eux servait à quelque chose, l'autre à pas grand chose ... L'un d'eux est encensé, l'autre emprisonné ... A vous d'associer ces deux phrases dans le sens qui vous convient .
  32. 2 points
    423 et on a pas encore les photos avec la meilleure résolution !!!
  33. 2 points
    Je commençais par désespérer ! Mais c'est MVIC pas LORRI ! Multicolor Visible Imaging Camera (MVIC), distance 6700 km, 01/01/2019 (05:26 UTC), 7 mn avant le survol au plus près, résolution 135m/pixel, image traitée par déconvolution ... http://pluto.jhuapl.edu/News-Center/News-Article.php
  34. 2 points
    Une nouvelle image vient d'être publiée, elle est bien plus résolue. https://www.cieletespace.fr/actualites/new-horizons-devoile-de-nouveaux-details-sur-ultima-thule Vous en pensez quoi de ces dépressions ?
  35. 2 points
    EXPLORATION DE LA ZONE DE CONTACT ENTRE LA CRÊTE ET LA VALLÉE ARGILEUSE Curiosity poursuit la première phase de son voyage en direction de "l'unité argileuse" et aborde l'étude géologique de sa jonction avec la crête "Vera Rubin". Dans l’après midi du 23 janvier 2019 (sol 2298) Curiosity a réalisé un nouveau parcours d’environ 10 mètres et devait reprendre la route dès le lendemain après midi 24 janvier (sol 2299) pour une nouvelle et courte étape. Le matin est consacré à la télédétection avec MAHLI, APXS et plus en fonction du temps disponible, puis le rover s’éloigne dans un nouvel emplacement au cours de l’après-midi. L’objectif est d’examiner de près le substratum rocheux à chaque étape afin de mieux comprendre le lien qui existe entre la crête "Vera Rubin" et l’unité argileuse. Grâce aux observations des Navcam et Mastcam sur l'atmosphère, Curiosity continue de surveiller une forte tempête de poussière de fin de saison qui a augmenté la quantité de poussière localement au cours des 1 à 2 dernières semaines. Dans ce cadre la cadence des observations météorologiques effectuées par le système REMS a augmenté. POSITION AU 23 JANVIER 2019 (SOL 2298) - Grace aux précieuses indications de Phil Stooke : HAZCAM AVANT – 23 JANVIER 2019 (SOL 2298) : HAZCAM AVANT – 24 JANVIER 2019 (SOL 2299) - Position exacte non encore déterminée : NAVCAM - 23 JANVIER 2019 (SOL 2298) : LA RIVE SUD-EST DE LA CRÊTE VERA RUBIN AU CONTACT DE L'UNITÉ ARGILEUSE L'UNITÉ ARGILEUSE, telle une mer agitée par des vagues ondoyantes NAVCAM - 24 JANVIER 2019 (SOL 2299) : Curiosity en descente.. On y est presque MAHLI - 24 JANVIER 2019 (SOL 2299) : Des roches rouges très probablement chargées en hématite CHEMCAM RMI - 24 JANVIER 2019 (SOL 2299) : MOSAÏQUE CHEMCAM RMI (longue distance) 1,8 mb - 20 JANVIER 2019 (SOL 2295) -PAUL HAMMOND : LA ZONE DE TERRAINS RICHES EN SULFATE au dessus de la vallée argileuse SELFIE MAHLI – 16 JANVIER 2019 (SOL 2291) – Version de Robert CHARBONNEAU - 2,2 mb :
  36. 2 points
    Bienvenue sur le forum Cay2 La construction de l'ELT, sa 1ère lumière, constituent pour moi, et d'autres j'imagine, un point de repère, une raison d'espérer en des découvertes merveilleuses et inattendues : c'est le propre de ce genre de projet. Aussi j'espère que tu pourras nous donner de bonnes petites infos sur le déroulement des opérations. Récent communiqué de l'ESO : https://www.eso.org/public/announcements/ann19003/ Le miroir M2 vient d'être envoyé par les allemands à la société REOSC pour le polissage
  37. 2 points
    Ha ha il nous suivait de loin le coquinou
  38. 2 points
    salut sauveur , je me l apn au cul , en fait j ai une bague T qui s adapte au Samsung ...j ai repotassé , mais il y a encore du djob pour faire quelque chose de lisse ....en fait c est a peut prêt net a droite et pas à gauche , ne faudrait il pas faire avec apn plusieurs clichers avec la map un coup a gauche , a droite , en haut , en bas et ensuite mélanger tout ça ...je reflechi au bisness là j ai l impression que la lune et le planètaire c est plus compliqué que le cp
  39. 2 points
    On a bien compris après 12 pages de post que le diamètre optimal c'était 40 mm, de préférence APO et avec un tube jaune
  40. 2 points
    Bonjour à tous. Avant de répondre je me présente un poil, cela me semble poli. Je baigne dans l'astronomie depuis tout petit. Mes parents avaient l'encyclopédie Tout l'Univers, et j'y avais découvert avec passion la fabrication de miroir de télescope. J'avais réalisé le mien à l'âge de 14 ans. Cette passion ne m'a pas lâchée. Après mes études d'ingénieur (Arts et Métiers) je n'ai postulé que vers une seule société: REOSC. Sous la pression et peut être la curiosité, au bout d'un an et demi, ils m'ont proposé un CDD. J'ai depuis exercé tous les métiers à REOSC: ingénierie, fabrication, process, projet, programme, et même directeur. J'ai été chef de projet pour la fabrication des miroirs primaires 8-m et secondaires 1.2-m du VLT, des primaires 8-m Gemini, du primaire 10-m Grantecan, et un tas d'autres optiques spatiales ou au sol. Je suis parti à l'ESO fin 2007, pour être chef de projet des optiques du futur télescope géant ELT de 39-m. J'y suis toujours :-) Je continue à pratiquer l'astronomie amateur quand le temps me le permet, pas facile car ma famille et mon boulot me prennent tout mon temps. J'ai quelques instruments et bidouille un peu... Je suis loin du niveau d'excellence de beaucoup sur ce site. Je peux néanmoins apporter un peu de mon expérience de ci de là.
  41. 2 points
    Télescope Cassegrain CFF 350mm F/D 20 Clearceram Basler ACA1920-155 Filtre Rouge
  42. 2 points
  43. 2 points
    C14 + ASI 290MM au foyer avec filtre IR 685.
  44. 2 points
    C14 + ASI 290MM au foyer avec filtre IR 685.
  45. 1 point
    en principe, sur les portes oculaires sky watcher, le support 31.75 se dévisse de sa base pour laisser libre le filetage M42 ou tu pourras visser ta bague T. ce qui fait que le tirage sera bon pour faire la mise au point ! tiens regarde çà : https://www.loisirsplaisirs.com/skywatcher/3075-telescope-150-750-skywatcher-sur-neq5.html https://www.loisirsplaisirs.com/accessoires-pour-montures/4046-viseur-polaire-skywatcher-pour-eq5-et-eq6.html https://www.loisirsplaisirs.com/perl/2573-moteur-double-axe-pour-monture-equatoriale-eq5-avec-raquette.html 580+40+144 = 764 € t'éclates pas ton budget, et t'achètes en France. Xavier
  46. 1 point
  47. 1 point
    Hello, Merci pour vos partages d'observations du fameux dada céleste. C'est probablement la description qui résume le mieux la vision que l'on peut en avoir. Ma première observation de cet objet était le 2 décembre 2016, au T250. Le conditions étaient excellentes. Un bon seeing et surtout une mer de brouillard au dessus du Léman qui filtrait donc la PL. La vision a surtout été rendue possible avec le Hβ. Je l'avais dessinée malgré le froid. Je l'ai depuis observée à plusieurs reprises. La dernière fois au T350 lors de mon run de Décembre 2018 à l'OHP. Astronomicalement José
  48. 1 point
    C14 + ASI 290MM au foyer avec filtre IR 685.
  49. 1 point
    C14 + ASI 290MM au foyer avec filtre IR 685.
  50. 1 point
    C14 + ASI 290MM au foyer avec filtre IR 685.