Leaderboard


Popular Content

Showing most liked content on 10/24/21 in Posts

  1. 7 points
    Bonsoir, Plusieurs astéroïdes ont été observés ces dernières années avec des attributs comètaires, et plusieurs scénari physiques distincts ont été évoqués pour l'interpréter : des astres sur des orbites d'astéroïde devenant actif uniquement au moment du périhélie : ce sont les Main Belt Comets mais ils ont généralement un vrai aspect de comète (et notamment des queues en éventail) : une trentaine a été recensée, une éjection sporadique de poussières a aussi été observée suite à une probable collision : 354P/2010 A2 (Linear), 596 Sheila (?) et de la poussière est parfois éjectée en raison d'une rotation trop rapide de l'astre par effet Yorp : 6478 (Gault) en 2019 L'astéroïde 2005 QN173 découvert en 2005 et numéroté depuis (n° 248370) a fait parlé de lui cet été, puisque le 09 juillet 2021 une queue était détectée par Alan Fitzsimmons sur les images acquises par le programme ATLAS. Rétrospectivement, on a retrouvé une image de 2016 montrant la même activité, ce qui écarte donc la possibilité d'une collision parmi les 3 scénari ci-dessus. Il s'agit sans doute d'une nouvelle "MBC" ou astéroïde actif. Il est passé au périhélie le 14 mai, mais la fine queue est toujours visible en ce mois d'octobre : Newton SW 200/800 avec correcteur de coma, caméra ASI 294-MCpro + IR-cut, 41 poses de 03min à -15°C (gain 120), Nord à peu près en Bas Monture AZ-EQ6 - ASIAir - poses guidées avec dithering Le 14 octobre 2021 de 20h02 à 22h14 utc ( 02h 03 min d'intégration ) Traitement Siril 0.99.10.1, Finition avec Gimp 2.10.24 L'astre est assez faible (mag 18 à 19) et cette capture a été réalisée avec un fort clair de Lune (69%), à 41° de hauteur environ au-dessus de l'horizon. La queue est détectée ici sur 1,2' de longueur seulement (PA=246°) mais elle est vraisemblablement bien plus longue (jusque 5 ou 6'). Je l'avais observé les mois précédents au C11 en CCD, je voulais en fait voir si elle était accessible au T20cm et c'est bien le cas Bon week-end.
  2. 6 points
    Hello amis bon Les Cpeux vont preferer mes daubes Cp que mes Juju et mes Saturne a répétition Voila ce que j'avais essayer chez moi il y a quelques temps pour un copains qui devait venir du coup je lui est dit que chez moi c'était pas faisable dans de bonne condition Basse a ras mes arbres dans le halo d'Ajaccio NGC 7293 ou nébuleuse de l'Hélice est une nébuleuse planétaire située dans la constellation du Verseau, à proximité du Poisson austral. Sa forte ressemblance avec un œil humain lui a valu le surnom de « l’œil de Dieu ». Newton Sony A7s Mauvais cadrage pas centré a refaire l'an prochain avec dof et coins bien dégagé sud la brute ou le one shoot pour Julie si tu préfère cette technique En assemblant 1 heure de poses de 10s obturateur electronique ( pas d'usure ) Siril CS Bonne journée
  3. 4 points
    Bonjour, J'ai enfin fini de traiter ma deuxième et dernière image d'octobre (météo catastrophique). Celle-ci a été faite en pose rapide (4s) + pose moyenne (10s) sur M76, la petite Dumbell toujours en ville et avec la caméra planétaire non refroidie. 3h par pose unitaire de 10s et 3h par pose unitaire de 4s ciel devenant brumeux pendant les poses de 4s On la reconnait quand même. asi290mc sur lunette 80ED sur HEQ-5 sharpcap + siril et photoshop Bortle 6
  4. 3 points
    Bonjour, Météo déplorable depuis début octobre. La saison planétaire étant terminée, j'envisage de faire un peu de cp quand le ciel sera clément. Le 9 octobre c'était assez clair et j'en ai profité pour essayer de mettre en place un autoguidage avec OAG et caméra. J'ai fait des essais sur les Pléiades. Sur les poses d'essai de 3mn les étoiles étaient rondes, mais le fond de ciel sans filtre était irrattrapable (je n'avais pas encore reçu le filtre IDAS prêté par @ALAING ) Donc après avoir validé l'autoguidage, j'ai posé une petite heure et demie sur les Pléiades mais par pose unitaire de 30s seulement pour pouvoir traiter sans trop de problème. C'est pas top, mais c'est la reprise en cp et surtout avec l'apn (en attendant l'achat de la caméra refroidie) : (il y a un gradient d'enfer en bas de l'image, dsl !) 1h30 par pose de 30s (Bortle 6) Lunette 80Ed, réducteur et Canon +6D logiciel eos utility + siril Bon week-end
  5. 3 points
    Hello la très belle nuit du 14 a produit de belles images sur Jupiter J'avais tenté Neptune pour la première fois, mais pas eu le temps de traité. C'est chose faite et je pense détecter quelques spots dessus ou une bande équatoriale, je ne sais pas trop. Il y a aussi un rebond de traitement sur tout le tour. Je n'ai qu'une vidéo hélas car le seeing n'a pas tenu. @+
  6. 3 points
    Hello , Petit bonus de la nuit du 25/09 avec une tentative réussie de mosaïque de 4 images (25MP) de tout le pole sud : la full en cliquant sur l'image ci-dessous, vous verrez du noir une fois cliqué car par défaut, vous vous retrouverez en haut à gauche de l'image, mais il suffit de bouger et le spectacle va commencer, bonne balade . Un filtre rouge a été utilisé pour avoir une chance de rester homogène sur les 4 images (s'est passé tout juste), doctelescope 382mm ALT AZ F4.5, barlow APM ED 2,7X et ASI178MM . Avec la rotation de champ c'est passé tout juste, Clavius a failli être coupé. Toute la difficulté a été de traiter l'image pour qu'elle reste homogène. Exercice plus difficile qu'il n'y parait. Quand se côtoient à la fois une partie très éclairée à droite et une partie plus sombre à gauche, les 2 ne réagissant pas pareil, il faut trouver un compromis. Malgré le filtre rouge, je suis resté à 100% de la taille d'acquisition, ce que je pensais devoir réserver plutôt au filtre vert. Mais la netteté me semble rester satisfaisante, vous confirmez sur la full ? Bon ciel! PS : photo du précieux :
  7. 3 points
    Bonjour celle de ce matin, et avec le recadrage , au top, lui bon dimanche
  8. 3 points
    Hello, Sacrée soirée, comme dirait JP Foucault, que celle du 14/10, sûrement la meilleure de la saison. Pas eu le temps de faire Saturne, elle passe vite derrière les arbres mais pour Jupiter, c'était bon. Voici plusieurs versions avec les RGB, LRGB à la 290 et une tentative de mix 224/290. Dérotation de 5 images pour la couche L, 4 images pour la couche couleur de la 224 et 2 images pour la couche bleue. Il y a l'air d'avoir légèrement plus de détail sur l'assemblage 290 / 224, notamment dans la NEB. Depuis plus rien, que des nuits bien secouées... Pourtant il fait beau. A+ et bon ciel !
  9. 2 points
    bonjour, ciel super dégagé , mais turbulence insupportable , humidité max c'est la première fois que j'ai de la buée sur l'erf !!! bon à part ça une aniamtion ou 30% des images sont passées à la trappe et celles qui restent ne sont pas terrible , quelques détails furtifs sur le limbe Paul https://astropol.pagesperso-orange.fr/2021-10-23-07h59
  10. 2 points
    Merci Jm oui toi je sait et j'apprécie tes visite mais comme le Fofo est pas scindé je peux comprendre que les Cpeux on en marre des gazeuses passe un bon dimanche Merci Alain l'an prochain j'aurai au moins se vécu sur cette cible pas facile passe un bon dimanche et bon ciel J'ai du stock
  11. 2 points
    Salut Avec calque cs je les repositionne et vérifie apres avec Wj qu'il sont a la bonne place tu peut faire aussi avec astrosurface la trainé de donne la position suffit généralement de se mettre au milieu bon dimanche
  12. 2 points
    Bonjour, Et voilà Sélène qui émerge des nuages pour nous diffuser sa lumière bienveillante , de la turbulence dans les faibles grossissement y compris après 1h30 d'ascension.. Toujours un setup bien calibré, image saturé avec le célèbre ASTROSURFACE.... bien sûr ! Bon ciel lunaire
  13. 2 points
    Bonsoir, Ce soir on vous présente le résultat de plusieurs années de travail, oui une mosaique de 16 champs c'est un peu long , vous l'aurez reconnu, il s'agit du Grand Nuage de Magellan dans la constellation de la Dorade. Nous proposons la version couleur HaLRGB et pour les amoureux du noir et blanc, la version Halpha seule. C'est sûrement un peu lourd à charger mais ça vaut la peine ;p Pour la technique: Observatoire remote APO - Chez Alain Maury - Chili TOA150 + Flattener 67: focale 1100mm, échantillonage 1.68" par pixel, champ 1°55' x 1°55' Alta U16M ( KAF16803) à -20° Filtre HaLRVB Gen2. Astrodon Pour l'image et par champ : Ha = 16 x 9 x 40 min L= 16 x 16 x 20 min R=V=B= 16 x 6 x 20min par couche soit 277h20 au total Monture Mini-OHP et MCMT Guidage par Atik 314L+ en bin2, acquisition 1 sec 25 Darks 25 Bias 9 Flats Chef d'orchestre pour l'acquiz, autoguidage et prétraitement: Prism v9 Traitement: Prism, Iris et CS6. La vignette est cliquable vers la full que nous vous recommandons comme chaque fois : et la version Halpha http://www.atacama-photographic-observatory.com/photos/0188_LMC_Ha_f.jpg Bonne année à tous malgré les circonstances.... Bon ciel et belles photos @+, Thierry APO_Team Thierry Demange, Richard Galli, Thomas Petit
  14. 2 points
    Salut, Je partage ma dernière version de NGC 55. C'est une de mes galaxies favorites de l'hémisphère sud. Elle a l'avantage d'être accessible avec pas mal de détails pour ma petite lunette et de passer pas loin du zenith à ma latitude 22S. C'est ma 3ème tentative de collecte de photons pour cette cible après 2018 et 2019. Cette année j'ai changé de camera et suis passé à la QHY 268M, plus sensible et avec de plus petits pixels que mon venérable KAF8300. Je suis passé d'un échantillonngae de 1.72"/pix à 1,2". J'ai effectivement gagné en finesse et en capacité de résolution stellaire dans la galaxie.. Niveau acquisition, je reste fidèle à mon approche un peu particulière pour mon ciel pas vraiment noir (bortle 5-6) : pas de filtre L qui laisserait passer la totalité de la PL. J'utilise juste les filtres RVB qui ont l'avantage de filtrer une bonne partie de la PL (Sodium) au détriment du rapport signal bruit, il me faut donc poser plus longtemps. J'ai ajouté cette année une bonne quantité de Ha pour faire ressortir les nébuleuses en émission. J'aime bien les images colorées avec un peu de saturation, pas trop du bruit et des détails un peu renforcés, mon traitement correspond à cela. J'ai vu beaucoup d'images de cet objet avec des colorimétries très différentes. De là où je shoot, après calibration colorimétrique photométrique (PCC PI), ce sont les couleurs que j'obtiens. Je pense que les couleurs des étoiles dans la galaxies (rouges/bleues) montrent que je ne dois pas être trop loin des bonnes valeurs. Bon voilà, j'aimerais un jour la shooter d'un vrai dark site mais pour l'instant je me contente des progrès effectués sur cette cible pour moi cette année. Lunette CFF 105, QHY268M, MESU 200 Astrodon RGB 36mm, Baader Ha 7nm R:G:B:Ha 29:39:39:42 x 600s : 25 heures FULL resolution : https://www.astrobin.com/full/fhqyyh/0/?mod=&real=
  15. 2 points
    Salut à tous Petite balade dans Céphée avec ce champ englobant l'amas ouvert Ngc 7419 et un morceau de Sharpless 154 Les données techniques : CTA 320 f/d 4 (correcteur Wynne Keller) Caméra ZWO ASI2600MC 132 poses de 300 secondes à -10°c (1x1) Cliquer sur l'image pour la version à 100% @+ Christian
  16. 2 points
    Bonjour, Pour ma part, abri en service depuis 2006 . Abri en maçonnerie doublé lambris pour les murs. Dallage sur terre plein avec sous la dalle un film plastique - très important pour éviter la remontée d'humidité par le sol dans une région très humide - plancher bois avec isolant en dessous. Toiture panneaux bois de 22 mm avec isolant mince sous la tôle de couverture (Couverture refaite en 2019) + isolant à l'intérieur : polyuréthane + isolant mince. (l'isolation du toit c'est fondamental pour contenir l'élévation de température dans l'abri en été... J'ai un déphasage de l'ordre de 6 à 8 h. Par temps de canicule j'arrive à maintenir un delta de l'ordre de 6 à 10°C à condition de ventiler l'abri en fin de journée lorsque les journée très chaudes s'enchainent... initialement ventilé mécaniquement, j'ai remplacé ce dispositif par un déshumidificateur à compresseur (éviter les trucs à effet Peltier, ça ne marche pas très bien... et le rendement est mauvais) je le fais tourner uniquement sur les heures creuses (nuit et mi-journée), ce qui me permet de maintenir globalement un taux d'humidité suffisamment bas pour éviter la formation de condensation. Je dépose un simple drap léger sur le télescope, surtout pour éviter le dépôt de poussière. (Avec la ventilation mécanique, bien que pilotée en fonction du taux H%, il m'est arrivé d'avoir de la condensation sur le matériel...) La monture qui est installée dans cet abri depuis 2006 est impeccable. Pas de trace de corrosion. Fred.
  17. 2 points
    Merci à tous pour vos retours très positifs ! Je vous confirme que cette cible est particulièrement joueuse pour mon matos et que c'est un bon test pour savoir si tout est optimisé au niveau du setup. Le RMS du guidage par exemple est compris entre 0.3" et 0.5" pendant les prises RVB que je favorise quand la cible est haute >45° d'élévation. Je garde le Ha en fin de nuit, quand la cible est plus basse avec un seeing moins bon et un RMS qui peut être au dessus de 0.5". J'obtiens aussi des étoiles plus petites en utilisant les filtres r,v,b que le filtre L (c'est moins notable qu'avec un filtre bande étroite mais c'est quand même largement perceptible). Au niveau du traitement, j'y passe beaucoup de temps avec différentes approches (type d'étirement, type de réduction de bruit, passage par starless ou pas, convolution/deconvolution, et leurs masques adaptés...), je garde à chaque étape le choix technique qui me semble donner le meilleur résultat. C'est vrai que mon fdc est noir mais s'il est désaturé c'est bien-sûr une façon de masquer ses défauts . C'est vrai qu'une fois la résolution de la NGC 55 de l'ESO réduite à 2"/pix, je suis pas très loin avec ma 105 !
  18. 2 points
    - Région AR12882 : Maksutov 152/1900 F/D:12,5, ASI 178-MM au foyer, Astrosolar BDSF + Filtre Rouge Photosphère : Gain 150, 1 séquence de 1ms x 30s (809 images, empilement 50 images), 26 FPS à 40.3°C Richard
  19. 2 points
    Début de révolte dans la station ? Toujours est-il que l'équipage a balancé sa nourriture lyophilisée par le hublot pour se rabattre sur un bon vieux barbecue : heu.... je précise : c'est du fake, hein !!
  20. 1 point
    Il faudrait vérifier avec la dérive des détails. Ils ne restent pas au même méridien, ce n'est pas une surface solide. Par ailleurs j'ai un doute sur le traitement par psf sur cette cible... Et pour finir, la résolution n'est pas suffisante pour dire que les structures sont identiques
  21. 1 point
    Bonjour, Dans la nuit du 24 octobre 2021, j'en ai profité pour imager notre bon vieux satellite naturel à la lunette. Qu'à cela ne tienne ! Je me suis vraiment bien régalé. Le matériel utilisé est le suivant : Lunette apochromatique TS Optics de 80mm de diamètre et de 560mm de focale + Caméras Zwo Asi 290mm et 485mc + Filtres Bleu Astronomik + Baader UV/Ir-Cut/L + Lentille de Barlow Televue 2x : Pour commencer, voici le cratère Tycho avec la 290mm équipée du filtre Bleu Astronomik et de la Barlow Televue 2x : J'en ai profité pour faire une capture de la Lune entière directement au foyer de la lunette. Pour cela, j'ai utilisé la Zwo Asi 485mc équipée du filtre Baader UV/Ir-Cut/L : Et pour conclure cette soirée, et toujours avec le même équipement, j'ai fais une capture sur une partie de Dame Céleste, mais cette fois-ci, en utilisant la Barlow Televue 2x :
  22. 1 point
    merci @polo0258 C'est clair ! Je parlais effectivement de satellite qui ne sont pas sur la planète.
  23. 1 point
    non ! winjupos ne prend pas en compte la vitesse du satellite ! si le satellite n'est pas sur la planète , un calque et tu le remets sur l'image dé-rotée si le satellite est sur la planète , c'est beaucoup plus difficile !! bonne journée ! paul
  24. 1 point
    Heureusement qu'il y a la couleur et c'est joli quand même Bon dimanche, AG
  25. 1 point
    Salut Greg, J'ignore dans quel coin tu es, mais chez moi dans les Landes, c'est kif kif J'ai peaufiné ma collimation hier soir sur étoile virtuelle et je peux te dire que sur Deneb j'avais une bouillie similaire. J'ai aussi été faire un tour du côté de Juju et . . . j'ai fermé la boutique Bon dimanche, AG
  26. 1 point
    salut sauveur ! et bien avec un mauvais ciel , tu nous sors une très belle image de cette nébuleuse !! très belles couleurs ! bon dimanche ! polo
  27. 1 point
    Bravo Anne ! Elles sont très jolies tes Pléiades. Tu as réussi à obtenir de belles nébulosités en ville et c'est bien réussi. Cet amas est beaucoup plus difficile qu'il n'y parait ! Cela ne m'étonne pas que ton ciel ait été inexploitable à trois minutes ! Au moins ça t'a permis de tester ton autoguidage
  28. 1 point
    (Re )Bonjour à toutes et tous, Voici la galaxie NGC7479/ Caldwell C44. Cette galaxie située dans la constellation de Pégase est distante de 105 millions d'années-lumière. C'est une cible assez populaire cette année sur les forums et elle le mérite bien Tout comme NGC6934/ C47 réalisé la même nuit (post précédent), cette image est l'une des rares images réalisée depuis un mois. Le taux d'humidité était élevé durant la nuit d’acquisitions et la transparence du ciel était mauvaise, ce qui m'a conduit à réaliser des poses unitaires de 1min au lieu des 5min habituellement. * Acquisitions : - Caméra ASI533, refroidissement activé (capteur à -15°C), gain 100. 142 images de 1min, tri de 130 images retenues, nuit du 09 au 10/10/2021 de 00h04 à 02h37. 30 Darks et 100 Offsets, 100 Flats. Logiciel d'acquisition : Sharpcap * Optique : - Télescope Celestron C11 avec réducteur à 1900 mm de focale. Pare-buée et résistance chauffante. Filtre Baader Neodymium. * Monture : - AZ-EQ6, Autoguidage par diviseur optique ZWO, caméra GPCAM2 IMX224. Logiciel : PHD2 Guiding * Prétraitements : - Alignement et empilement (moyenne additive + mise à l'échelle + rejet Winsorized sigma clipping) de 130 images (92% des images) avec masters dark, offset, flat. Logiciel : Siril 0.9.12 * Traitements : - Extraction du gradient. Étalonnage des couleurs par photométrie. Transformation de l'histogramme. - Masque de fusion : réglage des tons foncés / tons clairs. - Réduction du bruit chromatique. - Masque de fusion : contraste. - Réduction du bruit par médiane. - Masque de fusion : déconvolution. - Ajustement des niveaux. Correction gamma. Ajustement sélective des niveaux couches G, B. - Saturation sélective sans fond de ciel. Logiciels : Siril 0.9.12, Photoshop CS2. * Lieu : - Vauréal (Cergy-Pontoise, 95) * Lien à mon site internet : http://encelade18.free.fr/photos/NGC7479.html
  29. 1 point
    Deuxième version de mon sorcier (8h55min d'exposition) fait avec ce que j'ai appris de pixinsight pendant plusieurs test.
  30. 1 point
    Bonjour 👋 Nouvelle cible : IC1805 Cette nébuleuse dite du cœur est située à environ 6 500 année-lumière dans la constellation de Cassiopée. L’image est prise en Halpha. Apres quelques déboire avec le bacfocus du correcteur de champs ; où il manquait tout de même 16mm de distance 😱; certaines choses sont enfin réglées 🤗. Setup: Newton Skywatcher 254 f/4 correcteur televue paracorr (x1.15) Zwo Asi 1600mm+ filtre Zwo Halpha 7nm Monture Eq8RH Conditions de prise de vue : le 16 et 21 octobre soit une lune 🌔 et 🌕 . 170x 180 s (8h30) à gain 200. sans guidage 🤗 DSS
  31. 1 point
    Bonjour tout le monde! Voici ma dernière prise avec 6h de photos en cumulé. Réalisée avec un Canon EOS 6d mkII, un Radian Raptor 61, le filtre L-Extreme (particulièrement pratique sur cette cible et en région Parisienne), et enfin ma bonne vieille Eq6 R Pro dont les vis commencent à rouiller :). Je suis globalement content de mon résultat à une petite exception prêt, et j'espère que vous pourrez m'éclairer à ce sujet. Je trouve que mon processus de retrait du bruit à tendance à donner un aspect peinture à mon image (ce que je n'aime pas trop). Voici ce que je fais : - Retrait du bruit avec NoiseReduction dans Pixinsight avec un masque inversé de la luminance pour protéger les zones d'intérêt. Et à la toute fin avec Topaz. Je suis preneur de vos techniques de réduction du bruit Sinon que dire, si ce n'est que je trouve ce rémanent splendide dans ses couleurs, dans sa forme et ses détails. J'espère que la photo vous plaît! - 180s x 120 - 50 Darks/Flats/Bias - Autoguidage w/ Zwo 120 mini - Bortle 8
  32. 1 point
    bonjour, bravo pour la définition de la 2 , tip-top. Paul
  33. 1 point
    Pas grave, ça nous fait juste un petit retour en arrière Belles images Bon dimanche, AG
  34. 1 point
    Superbe planche !!! Pardon pour ce retard , je n'étais pas à la maison hier !!!
  35. 1 point
    Bonjour Paul, Belle image quand même, malgré la turbu. Pour mon image, c'était à 11h32, depuis Lyon. Jean-Pierre
  36. 1 point
    D'autres références trouvées ici et j'ai retrouvé la NGC 55 (APO_Team) que je cherchais postée dans le dernier magazine astrosurf
  37. 1 point
    La répartition de la FWHM des mes subs RVB, avec une mediane à 2.3
  38. 1 point
    Merci à tous pour vos retour :), J'en prends note, j'essaye ça pour ma prochaine
  39. 1 point
    C'est magnifique Florian, quelle belle série ! Bravo
  40. 1 point
    Merci beaucoup pour vos commentaires sympas Sauveur, Com423, Romain, Olivier, Roy, Gégé, Malik, peg51b, Glob, Valère, Christian, Julie, Jean-Pierre, Daniel, Nathanaël, Philippe et Bernard ! Ainsi qu'à Super, Saci, Frank, CB7751, MrClem, phenix, apricot, skyraph; ChristopheBF et Volcryn pour les like ! 80 mm en ville bien sûr ! Par contre j'utilise un pc pour rapatrier les vidéos faites avec la caméra planétaire. Ce sont ces vidéos que je traite ensuite. C'était le 15 octobre donc il y avait un peu de lune, je viens de vérifier, la lune était à son 10ème jour. Pour l'étoile j'ai regardé sur stellarium, je pense que c'est Hip8063, elle est un peu imposante, c'est le problème des petites caméras planétaires. Merci Julie d'être passée Oui vraiment, je ne connais pas le F/d de ton 10 pouces, mais à moins d'avoir un rasa ou une hyperstar, je pense qu'il n'y a pas assez de photons à rapatrier avec des unitaires de 1s et un total de 1h ! Tu as le temps de rajouter des poses (si la météo le veut bien !) , merci Daniel ! Pareil, j'étais sur Jupiter parce que les nuages doivent arriver vers minuit (il y en a d'ailleurs en éclaireurs !) ,mais c'est de la bouillie de pixel La lune est belle mais trop basse (et derrière le mirabellier de la voisine). Je vais attendre un peu pour voir si je peux faire quelques ser sur la lune et sinon ce sera dodo et c'est très bien aussi
  41. 1 point
    C'est vrai, elles sont joliment réussies avec les moyens très simples mis en œuvre...
  42. 1 point
    Pour avoir fait l'expérience pas plus tard qu'il y a quelques jours, il m'apparaît qu'ils comprennent très bien le concept de force différentielle. Il est difficile de montrer que la déformation se fait à volume constant (spécificité de la force en 1 / r2) mais pour le reste, l'allongement le long de l'axe Terre-Lune et le rétrécissement dans l'autre n'est pas excessivement difficile à sentir. Du reste, il y a même eu une émission de C'est pas sorcier (adressée à un public encore plus jeune) là-dessus.
  43. 1 point
    Ce fil fait suite à celui intitulé "Mauvaises nouvelles du Webb Space Telescope" (2011-2021) http://www.astrosurf.com/topic/113519-mauvaises-nouvelles-du-webb-space-telescope/ Après toutes ces années il semble que l'optimisme soit de mise : l'énorme machine à remonter le temps est maintenant arrivé sur son lieu de lancement, en Guyane, pour un lancement prévu le 18 décembre... ouf ! Cela ne garanti pas un parfait déploiement du miroir segmenté, mais il est temps de regarder l'avenir avec l'espoir qu'il soit enfin opérationnel vers mi-2022 La deuxième série de photos nous montre l'ouverture du sarcophage : il est bien à l'intérieur (ouf !) et, espérons-le, en bon état...
  44. 1 point
    bonjour, belle prise , à quelle heure? petit veinard ici ciel dégagé , mais quelle turbu !!! Paul à 10h32TU
  45. 1 point
    "Elon Musk, the billionaire founder of SpaceX, says the company’s huge new Starship rocket may be ready for an orbital test launch from South Texas as soon as November." Oui, c'est quand même malheureux cette façon d'agiter novembre..
  46. 1 point
    Whaou . . . alors là, un super boulot Anne Vraiment une magnifique image de cette M76 de ville Tu as même de beaux détails sur la nébuleuse qui méritent d'être mis en valeur Bonne journée, AG
  47. 1 point
    Bravo Anne : belle image. Marche bien ton setup. Prochaine cible la Tête du Cheval
  48. 1 point
    Trés belles tes Pléiades de ville Anne ! Bravo Ph
  49. 1 point
    Je reposte ce que j'avais mis sur l' ancien fil : L'essentiel en traduction automatique : https://www.nasa.gov/feature/goddard/2021/how-to-ship-the-world-s-largest-space-telescope-1500-miles-across-the-ocean Comment expédier le plus grand télescope spatial du monde à 1 500 milles à travers l’océan Webb a été expédié de Californie le 26 septembre, passant finalement par le canal de Panama pour atteindre le port de Pariacabo - situé sur la rivière Kourou en Guyane Française, sur la côte nord-est de l’Amérique du Sud - le 12 octobre. Webb sera maintenant conduit à son site de lancement, le port spatial européen de Kourou, où il commencera deux mois de préparatifs opérationnels avant son lancement prévu le 18 décembre. (...) Une « valise » sur mesure En tant que machine unique en son genre, Webb avait besoin d’une « valise » colossale et spécialement conçue connue sous le nom de STTARS,abréviation de Space Telescope Transporter for Air, Road and Sea. STTARS pèse environ 168 000 livres (76 000 kilogrammes). Il mesure 18 pieds (5,5 mètres) de haut, 15 pieds (4,6 mètres) de large et 110 pieds (33,5 mètres) de long, soit environ deux fois la longueur d’une semi-remorque. Ce conteneur personnalisé a été équipé pour toutes les conditions extrêmes ou inattendues que Webb aurait pu rencontrer pendant le voyage. Lors de la conception, de la construction et des tests de STTARS, les ingénieurs ont soigneusement testé la meilleure façon de protéger le conteneur contre les fortes pluies et d’autres facteurs environnementaux. (...) l’équipe a choisi de transporter Webb par mer à Kourou en raison de la logistique de l’atterrissage à l’aéroport de Cayenne en Guyane. La route de 40 milles (65 kilomètres) entre l’aéroport et le site de lancement comprend sept ponts que STTARS aurait été trop lourd à traverser. De plus, le trajet du port de Pariacabo au site de lancement de Webb est relativement court. En comparaison, un trajet de l’aéroport de Cayenne au site de lancement, en tenant compte des vitesses lentes de STTARS et d’autres contraintes, aurait pris environ deux jours. (...) Comparé à la turbulence du transport aérien et aux forces subies lors de l’atterrissage, voyager par mer à bord du cargo MN Colibri était littéralement une navigation en douceur. MN Colibri a été conçu spécifiquement pour transporter d’énormes pièces de fusée ainsi que des charges utiles sensibles vers le port spatial européen, également connu sous le nom de Centre spatial guyanais. En moyenne, le navire naviguait à environ 15 nœuds, soit 17 milles à l’heure (27 kilomètres à l’heure). Sandra Irish, ingénieure en chef des structures pour Webb chez Goddard, était chargée de s’assurer qu’aucune contrainte ne « secouerait le bateau » au-delà d’un niveau accepté. En collaboration avec la compagnie maritime et l’équipage, elle et son équipe ont assuré un itinéraire de navire pour STTARS qui évitait les eaux agitées. (...) STTARS est essentiellement une salle blanche mobile. Lorsque Webb est en mouvement, STTARS maintient un faible niveau de contaminants à l’intérieur du conteneur – pas plus de 100 particules en suspension dans l’air d’une taille supérieure ou égale à 0,5 micron. Pour référence, un demi-micron ne représente qu’un centième de la largeur d’un cheveu humain ! L’équipe de contrôle de la contamination de Webb a utilisé plusieurs méthodes éprouvées pour nettoyer l’extérieur et l’intérieur du conteneur et le préparer à recevoir et à transporter Webb. Les membres ont soigneusement inspecté chaque vis, écrou et boulon à la recherche de contaminants résiduels à l’aide de la lumière ultraviolette. Ensuite, Webb a été installé dans STTARS alors que les deux étaient à l’intérieur de la salle blanche Northrop Grumman. Cela scellera la propreté jusqu’à ce que STTARS puisse être ouvert à l’intérieur de la salle blanche de réception sur le site de lancement. STTARS a navigué vers la Guyane à l’intérieur de la soute du MN Colibri,à l’abri des intempéries et de la mer, ainsi que d’autres équipements et fournitures pour les préparatifs de lancement. Un système sophistiqué de chauffage, de ventilation et de climatisation (CVC) conçu pour STTARS surveillait et contrôlait l’humidité et la température à l’intérieur du conteneur. Plusieurs remorques d’accompagnement, chargées de dizaines de bouteilles sous pression, fournissaient un approvisionnement continu en air pur, fabriqué et sec à l’intérieur du transporteur
  50. 1 point
    Le télescope spatial James Webb est vu à l'intérieur de l'installation de traitement de charge utile S5C le 15 octobre au Centre spatial guyanais à Kourou, en Guyane française. Crédit : NASA/Chris Gunn Les équipes déballent le télescope spatial James Webb au Centre spatial guyanais le 14 octobre. Crédit : ESA/CNES/Arianespace/P. Piron Un membre de l'équipe de traitement regarde le télescope spatial James Webb être retiré de son conteneur d'expédition. Crédit : ESA/CNES/Arianespace/P. Piron Un travailleur à l'intérieur de l'installation de traitement S5C inspecte le télescope spatial James Webb. Crédit : ESA/CNES/Arianespace/P. Piron Le télescope spatial James Webb est tourné verticalement le 15 octobre à l'intérieur de l'installation de traitement de charge utile S5C au Centre spatial guyanais. Crédit : NASA/Chris Gunn Le télescope spatial James Webb à l'intérieur de l'installation de traitement de charge utile S5C. Crédit : NASA/Chris Gunn Trois des 18 segments de miroir primaire hexagonal de JWST. Crédit : ESA/CNES/Arianespace/P. Piron Crédit : ESA/CNES/Arianespace/P. Piron Crédit : ESA/CNES/Arianespace/P. Piron Images et légendes de https://spaceflightnow.com/2021/10/19/webb-telescope-unboxed-after-shipment-to-guiana-space-center/ Deux ou trois de ces images avaient déjà posté très récemment, mais, ignorant superbement les contributions des autres intervenants, je me fais un devoir de les reposter. Article non traduit automatiquement et donc non corrigée.