Leaderboard


Popular Content

Showing most liked content on 03/05/24 in all areas

  1. 14 points
    Bonjour, Session comètes en beauce hier soir, ayant anticipé la dissipation des cirrus... mais un passage de stratus est quand même venu interférer au moment critique des observations des 2 comètes de la famille de Halley, 12P/Pons-Brooks et 13P/Olbers (périodes 71 et 69 ans) qui se couchent tôt. 12P est désormais facilement visible aux jumelles 7x50 (queue sur 1.7°), et bénéficie d'une brusque montée d'activité suite à un petit sursaut le 29 février. Aux jumelles je l'ai estimée à m1=5.8. Entre les nuages à 20h55, voilà une prise de vue au foyer du T407 (32x1s), 40x40': Le télescope étant encore trop chaud, les étoiles brilantes sont un peu en forme de flamèches... Dans la suite de la soirée, en visuel+photo il y avait 13P, 144P, 62P et C/2023A3... à suivre Nicolas
  2. 14 points
    Hello, Quoi de mieux pour démarrer la journée qu'un souvenir d'été ensoleillé et chaud (pas comme en ce moment) ainsi qu'une délicieuse pâtisserie? Alors direction le Croissant, croqué en plein mois d'Août 2022... NGC 6888 (Caldwell 27 ou Sharpless 105) est une nébuleuse en émission située dans la constellation du Cygne. NGC 6888 a été découverte en 1792 par l'astronome germano-britannique William Herschel. Cette nébuleuse est née des rapides vents stellaires de l'étoile HD 192163 (WR 136). Cette étoile massive explosera probablement en supernova dans environ 100 000 ans. L'étoile HD 192163 (WR 136) a commencé ce qui sera la fin de sa vie en explosant en supernova, seulement 4,5 millions d'années après sa naissance. Elle a d'abord pris énormément d'expansion pour devenir une géante rouge et elle a éjecté ses couches externes à une vitesse de l'ordre de 20 000 mph (32 000 km/h). Quelque deux cent mille ans plus tard, le rayonnement intense de l'étoile a commencé à repousser les gaz à des vitesses dépassant les 3 millions de kilomètres par heure. Lorsque ce vent stellaire a percuté les gaz précédemment expulsés, une coquille dense s'est formée. La force brutale de la collision a créé deux ondes de choc. L'une de ces ondes s'est déplacée vers l'extérieur a créé la structure filamentaire verte, l'autre s'est déplacée vers l'intérieur et a donné naissance à une bulle de gaz émettant des rayons X d'un million de degrés. D'où l'expression "Chauds les croissants, chauds !!!! Les infos: Celestron C8 (203x2000) + réducteur Meade f6.3 (focale 1150mm) Asi294mc pro + filtre IRcut. monture HEQ5 Rowan autoguidage lunette 70x400, Asi290mm / PHD2 acquisition NINA 62 x 180s Gain 120 -10°C Traitement Sirilic, Siril, Pixinsight, PS. A l'époque j'étais arrivé à ça: et aujourd'hui....
  3. 11 points
    Bonjour Je relis le livre de Philippe Hanarejos "Ils ont marché sur la lune" (un trés bon livre), j'en suis à la mission Apollo 15......pourquoi je vous raconte ça??? J'avais une image des Apennins que je voulais retoucher. Avec gimp, j'ai voulu lui donner un peu plus de peps. J'espére ne pas lui en avoir donné de trop? Au foyer du C14, zwo asi 290mm et filtre rouge. AVI de 5000 images et 600 stackkées. Bon ciel.....Ca va venir!!
  4. 10 points
    Bonjour, Quasiment pas de vent, t= 4°C, le jet était à 36 km/h du S-O. Turbulence moyenne au début puis cela s'est dégradé progressivement ! Mak180 - Barlow - Filtre Rouge - Basler IMX 265 (N&B) - Genika - film de 120 s - AS3 - Astrosurface V1 20h00 (HL) : Io, à gauche et Europe à droite Un extrait de 2 secondes du film : Et un extrait du dernier film pris lors de ce début de soirée, vers 20h30... J'ai tout rangé ! Jérôme
  5. 9 points
    Bonjour à tous Ce matin, promenade dans la constellation du Cocher avec 2 nébuleuses : NGC1931 et IC417 Bien que je soit sois pas particulièrement au top coté traitement des nébuleuses, je présente quand même cette image qui révèle quelques zones d'intérêt. Le setup habituel : newton 300 en f/d4, la caméra ASI2400MC et un filtre Antli-L. Le tout sur la GM2000HPS sans autoguidage. Il y a 186 images de 60s soit une durée totale de 3h06'. Les acquisitions sont toujours effectuées avec NINA. La FWM moyenne est de 2,8" pour l'ensemble des images, ce qui est exceptionnellement bas pour mon secteur. Prétraitement/empilement avec APP et traitement avec Pix. L'image champ complet réduit à la résolution de 3600 x 2200 pixels : Un crop de NGC1931. Coté traitement, cette nébuleuse me rappelle la partie centrale de M42 avec le trapèze. Pour NGC1931, il y a également un petit lot d’étoiles dans la partie la plus lumineuse qui nécessitent une attention particulière lors du traitement afin de pouvoir les maintenir visibles. L'image à la résolution de 2200 x 1660 pixels : Et un crop d'IC417, parfois surnommée "nébuleuse de l'Araignée". Elle contient l'amas ouvert Stock 8. L'mage est à la résolution de 2400 x 1900 pixels : Bonne journée. Jean-Pierre
  6. 9 points
    Après la tentative avortée d'hier, je remets le couvert ce soir : cette fois, je me suis déplacé ! J'opère depuis le jardin d'une amie qui réside dans le piémont, à une heure de route de mon logis. Son ciel est meilleur, mais l'horizon nord-ouest est encombé d'arbres : ils limiteront mes prises de vue, je ne pourrai enregistrer que huit images, toujours de 2 minutes chaque. Je vous présente directement le résultat de l'empilement de l'ensemble, sur la comète : La queue en éventail du 2 mars s'est affinée et allongée, jusqu'à sortir du cadre ! Le seestar ne permet pas de gérer l'orientation du capteur : le mieux que je puisse faire, c'est décentrer le noyau, pour donner de l'air à la queue. Je suis satisfait du résultat, mais 16 minutes de pose totale, à F5, c'est trop peu. Je m'en sortirais mieux avec un meilleur rapport d'ouverture (genre F3, m'voyez), sans même parler du suivi cométaire "fait maison" !
  7. 8 points
    Salut Serge, Fouillé dans ma biblio et trouvé ces vieux bouquins de 1963, où on retrouve effectivement des dinos et des fusées bizarres !
  8. 7 points
    Bonjour a tous j ai attendu une éclaircie tout le week end,le ciel s est dégagé ce matin a 2h,tres dégagé mais tres humide,les étoiles clignotaient mak 127,camera sv 705C 350 poses de 10 secondes empilées dans astrosurface,traitement également avec astrosurface et PS il y a moyen de faire mieux... Bon ciel a tous!
  9. 7 points
    Je l'ai aussi celui-là. Une merveille. C'est dingue de voir comment, au contact d'un cador, un baltringue naufragé peut donner l'impression d'être bon aussi.
  10. 6 points
    Salut, la nuit dernière la grande écharpe nuageuse couvrant le nord-est de la France s'est miraculeusement arrêtée à 2km de mon jardin en IdF... J'ai pu donc profiter d'une nuit bien dégagée, certes avec un seeing moyen, la première depuis un bon moment. Ce champ galactique dans le Petit Lion contient de nombreuses galaxies dont les principales sont : Arp 270 (NGC 3395/3396), une galaxie spirale et une galaxie irrégulière de type magellanique en interaction à environ 91 millions d'a.l. NGC 3430, belle spirale barrée à environ 90 millions d'a.l. NGC 3424, autre spirale barrée quasiment de profil à environ 84 millions d'a.l. NGC 3413, galaxie lenticulaire bien plus proche (environ 44 millions d'a.l.) IC 2604, spirale barrée de type magellanique à environ 92 millions d'a.l. Plus de nombreuses autres en arrière-plan, ainsi que des quasars jusqu'au redshift z=4,11 (soit une lumière émise il y a 12,2 milliards d'années...) Le champ complet (clic droit pour la full) : Une version recadrée : Et enfin la luminance annotée pour se repérer : Bonne journée, Dan Détails techniques : Astrographe 200/800 carbone optiques Zen + Wynne 2.5" sur AP900 ASI183mm (0,66"/pix) Guidage OAG + ASI120MM, ASIAIRv1 Luminance 360*60sec à gain 110, -10 °C Chrominance 33*60sec à gain 110, -10 °C par couche Turbulence passable (FWHM médiane 2,3" après empilement), pollution lumineuse de l'IdF, dernier quartier.
  11. 6 points
    Bonsoir, Une éclaircie sur la Vendée hier soir, m’a permis d’imager la comète, je n’avais pas beaucoup de temps avant qu’elle ne disparaisse derrière les arbres ce qui fait que le cadrage n’est pas top top. 24 poses de 30 s avec DOF à 1600 iso. Nikon D500 et télé 200*500 f5,6 a 500 mm de focale Star avdenturer GTI goto traitement Siril je ne m’attendais pas à ce qu’elle soit si jolie (la comète pas la photo) 😉 J’espère avoir l’occasion de faire mieux …. À bientôt
  12. 6 points
    Salut la cie, bon bah maintenant c'est prise de vue au crépuscule avec Jupiter sur un fond de ciel bleu. Pour cette opportunité, les conditions étaient très moches. J'ai voulu tenter la barlow 1,6x mais je n'ai pas trop insisté, je n'ai fait que 6 sers. Voici un bout du premier ser (18H41 local ) : T250 + barlow 1,6x + ASI662MC. 6 sers de 1 minute ( 4300 images par film ) de 18H41 à 18H47 local. 600 images retenues par film dans AS3, traitement Astrosurface : Gif à la taille de 100% () : avec Io et Europe au plus proche de la planète Gif à la taille de 70% : Ensuite, je suis revenu au foyer avec des conditions qui n'ont pas du s'arranger, ca ondulait plus fortement , un bout du premier ser du lot ( 18H52 local ) : Mon histo flirtait avec les 85%, là c'est la limite à ne pas dépasser dans mon cas, je sature un p'tit peu au centre du globe. 22 sers de 1 minute ( 4900 images par film ) de 18H52 à 19H14 local, 1000 images retenues par film dans AS3, traitement Astrosurface, gif à la taille de 100% :
  13. 6 points
    Edition originale 1969. Quand on voit les photos lunaires avec ce qui se faisait de mieux à l'époque… Aussi l'époque où le curé de campagne faisait encore de l'astro amateur…
  14. 6 points
    Bonjour à tous, Je vous avais promis, M51 photographiée avec mon propre setup (C8 Edge HD, caméra ASI2600 MC Pro, monture CGX). La voici avec 15h20 d'intégration sur trois nuits au seing pas extraordinaire... On est quand même loin de la définition obtenue avec le Officina Stellare RC700... Et pourtant j'ai utilisé BXT (correct only) et j'ai réalisé une optimisation de la luminance. Mais sur la colorimétrie je suis assez heureux du résultat.
  15. 6 points
    Faut que je mette en animation mes 3 séries d'images de 12P... la queue semble changer très vite! Sinon, à l'autre extrémité de la soirée, la comète à suivre pour cet automne, C/2023 A3 (Tsuchinshan-ATLAS), petite et toujours très condensée et maintenant bien visible au télescope à m1=12.4: 150s de pose cumulée, sous le couloir des satellites géostationnaires...
  16. 5 points
    Bonsoir, Le pater Noel m'a trouvé d'occaz un réducteur de focale pour la baby Taka FS60CB ainsi qu'une ASI2600MC. Le bazar est tracté par une petite Eqm35 ou une grosse Azeq6, avec autoguidage au chercheur et dithering. Mon ciel Pyrénéen à 1000 m d'altitude permet de profiter d'une pollum réduite et on est souvent au dessus des plaques de brouillards de la plaine Toulousaine La stratégie est de faire seulement une à trois heure de pose par objet classique M ou NGC, pour faire plus de cibles et de randonner le lendemain matin en acceptant de perdre à la marge en rapport signal/bruit, merci le ciel bien noir. Traitement avec bias et flats seulement, pas de darks suite au post de Frédéric, ça marche sans soucis avec la caméra régulée à -10°C. Donc voici quelques images grand champ : 30x2 min sur les 7 soeurs. Traitement pour montrer la poussière du coin 30x2min sur la grande voisine. Je n'arriverais jamais à la traiter correctement celle là ! Elle est belle aux jumelles mais moche au télescope alors je ne sais jamais par quel bout la prendre ! Donc traitement bio: calibrage des couleurs et montée d'histogramme, basta. 30x2 min sur un champ galactique dans Céphée, pas classique ou spécialement photogénique, avec pourtant une perspective est cosmique ; on voit la myriade d'étoiles dans notre galaxie, avec eta Cep au premier plan qui brille comme un phare à 45 années lumière. Le fond de ciel n'est pas uniforme avec les poussières qui diffusent ou absorbent la lumière des étoiles. Le bel amas ouvert d'étoiles, NGC 6939 est à 4000 AL. Et tout au fond, un peu cachée derrière tout ce tas d'étoiles et de poussières, la galaxie du feu d’artifice NGC 6946. 45x2 min sur le champ classique au coeur du Cocher, avec l'amas ouvert M38 et la "flaming star nebula" 30x2 min sur des nébuleuses rarement imagées et très peu connues des astrams. Ci dessus, sur cette série enregistrées pendant les vacances de Noel, il y avait de l'humidité et des poussières dans l'atmosphère, ça explique sans doute la forte diffusion des étoiles les plus brillantes ? Nouvelle image test, cette fois ci avec un filtre L-extreme 2pouces qui sélectionne les raies Halpha et [OIII]. 35x5 min du côté de la Licorne, un champ classique, la nébuleuse du cône et ses nuées environnantes. J'aurais pu monter le temps de pose, le signal reste faible surtout en OIII... Traitement HOO à partir des couches R et G, B synthétique. Voilà pour l'instant. Je rajouterais des images au fil de leur arrivée. Il y a un plat de spaghettis en train de cuire au traitement *********** EDIT 1, les spaghettis sont presque cuits *********** Dans la constellation du Taureau il y a le vieux rémanent de supernova Simeis 147, la nébuleuse des spaghettis, SNR G180.0-01.7 , Sharpless 2-240 .... Elle est immense (195×200 arcmin, ~3 degrés !), et très faible..! J'ai posé deux nuit sur la cible, avec (27+21)x600sec, 8 h total, c'est un record pour ma part. Comme ci dessus, avec le filtre l-extreme Ha+OIII, caméra couleur ASI2600MC à -10°C, acquisition en bin 2X2, lulu de 60 et son réducteur (focale 257 mm), monture azeq6 autoguidée au chercheur, dithering. Dernier quartier de Lune, ciel Pyrénéen à 1000 m d'altitude, seeing moyen. Biengvenue dans les Pyrènes, les vallées voisines étaient en train de cramer les broussailles (écobuages). Avec la fumée + quelques cirrus, ça faisait des beaux couchers de soleil bien rouges, mais bonjour la transparence bien crado ! Pour ne rien gâter, la mise au point était bonne pour la couche verte/OIII mais baveuse sur la couche rouge/Ha Bah on s'amuse, alors un premier traitement rapide, pour voir Prétraitement avec un superbias, pas de dark, flat sur table le lendemain matin. La couche Ha La couche [OIII] Il me reste du traitement pour combiner tout ça en couleur (et s'inspirer de la dernière superbe apod de NuitSacrées !). La poule, le couteau, bref vous voyez *********** EDIT 2, les pâtes sont cuites en couleur là : ****** EDIT 3 ****** L'arrivée de la Lune signait la fin des acquisitions pour la Bolognaise aux spaghettis, alors je me suis amusé à pointer Polaris et ses poussières, et la petite galaxie NGC3172 Polarissima Borealis 22x120 sec ****** EDIT 4 ****** Une autre image avec le filtre OIII+Ha, la nébuleuse planétaire Abell 31. 13x300 sec de pose seulement. Elle est faible donc c'est limite pour gérer le bruit. Image croppée montrée à 100% Bon ciel, Jean-Philippe
  17. 5 points
    Bonsoir à tous, Bon après 10 jours de temps pourri et 5 à 6m de neige (vent + retour d'est) il y a eu une soirée de bonne hier soir dans les hautes alpes. Enfin...une bonne soirée...le seeing était affreux et il y a eu des voiles relativement épais sur la moitié des poses mais on voyait les étoiles! On a pu se faire 4h de pose avec : RC 500 astrosib 80/400 au guidage avec 290 mm Nikon Z6 full spectrum avec L pro AP 1600 Le tout piloté par asiair ;-) Prise de vue: Seb et Guillaume Traitement : Guillaume Et il y avait ce grand champ entre la vierge et Bérénice qui trainait depuis le début de la semaine Samyang 135 avec Z6, sur Heq5 pro auto guidé. Bonne soirée et bon ciel Guillaume
  18. 5 points
    Ciel bien dégagé ce soir du 03 mars. Une bien belle soirée pour ressortir le matos et pointer Jupiter. A peine sorti ( vers 19:15 ) , je commence par faire un peu de visuel pour voir la configuration. Houlà quelle bouillie ! Sans trop chercher plus loin, je mets ça sur le compte de l'absence de mise en température et je continue l'installation tout en soupçonnant que le seeing n'allait me faire aucun quartier ce soir. Mais bon, peut-être qu'à la faveur d'un trou... J'avais sorti l'UV à la base mais je me suis ravisé à la dernière seconde et j'ai donc finalement choisi le G' pour démarrer ma session. Elle a failli s'arrêter au même instant qu'est apparue la planète en live sur mon écran. Mais j'ai pris une acquisition de 20 sec pour la postérité. J'ai fait pareil avec le R+IR ( 642 ) pour voir si sur un malentendu... peut-être... Mais non, finalement, pas de miracle. J'imagine que le dieu de l'astro devait être sur le trône pour un besoin pressant pile à ce moment-là. Je précise que je suis resté quelques dizaines de minutes pour vérifier qu'aucune trouée ne ponctuait le bazar. Mais non, rien. Du courant en continu. C'est le principe du jet-stream. Et par principe, j'ai remballé sans creuser. Voilà voilà. Je pose ça là. On ne sait jamais. Si ça peut servir un jour aux générations futures de témoignage du chemin parcouru. Il est encore possible qu'un jour le jet-stream n'existe plus avec l'évolution du climat. Alors en voici une trace. Je vous épargne bien entendu les images que j'ai traité pour rigoler. Y'a rien à en tirer. Sont censés être présent une lune près du limbe et la GTR. Celui qui arrive à les distinguer... je lui envoie mon jet-stream par colis postal... Matthieu, l'explorateur du ciel.
  19. 5 points
    Là on parle de livres qui ont enchanté nos débuts. Par contre, un grand-oncle qui avait été à l'école dans la période d'annexion de l'Alsace-Lorraine entre 1870 et 1918, m'avait offert autrefois un petit livre qui m'a complètement rebuté parce qu'il était écrit en allemand gothique, ce qui était du chinois pour le petit garçon que j'étais: " Petite Astronomie" de 1931 de l'astronome allemand Robert Henseling ( 1883 - 1964, un astéroïde porte son nom). Vous noterez que Jupi n'avait que 9 satellites et le point d'interrogation pour Pluton, découverte l'année précédente. L'éclipse totale du 8 juin 1918 aux Etats-Unis.
  20. 5 points
    M'en parle pas, j'avais proposé Big Infrared General Zwicky Obervational Base. Ça n'a pas été retenu... je me demande bien pourquoi.
  21. 5 points
    Bonsoir la chaine Youtube " Ballade Mentale " nous présente une trés intéressante vidéo sur notre étoile
  22. 4 points
    Salut Sous la lune gibbeuse du 17 février dernier, j'ai shooté M109 et ce phare juste à coté! Il n'y a pas beaucoup de temp de pose! à peine 2h45 en tout. Sauf que je la trouve vraiment mignonne dans tout ce champ que me procure cette caméra! CT16 f4 sur EQ8 ASI6200mm à moins 35 degrés Correcteur 1.0x Riccardi Design 3" Filtres ZWO LRVB= 75-30-30-30 minutes Bin 1x1, sub de 180sec. Autoguidage. ASI290mm mini sur diviseur optique. Avec PHD2. Acquisition ASIImg, prétraitement ASIDeepStack Traitement final PS CS3. Bon visionnement Martin
  23. 4 points
    C'est dingue ! C'est comme si c'était hier, vu que j'ai gardé un souvenir plutôt précis de l'achat de ce petit guide (format 10x15) déniché au fond d'une librairie à l'aspect veillot située dans la ville thermale de Bourbon-Lancy (Saône-et-Loire), et ce durant l'été 1968. Daté de 1963, c'est une adaption de l'édition US écrit par deux professeurs de l'Université d'Illinois Zim et Baker. Les illustrations de James Gordon Irving peuvent paraître maintenant totalement désuètes, mais je les adorent car elles évoquent une époque heureuse même si l'on possédait beaucoup moins qu'actuellement, mais l'on croyait en un avenir radieux. Ah ! L'an 2000 avec ses voitures volantes et les séjours touristiques qu'on passerait au bord de la Mer de la Sérénité Sinon, avant ce guide, mes connaissances du ciel ce limitait à la Grande Ourse, Petite Ourse et l'étoile polaire que mon père nous apprenait à repérer. Même pas Orion, car l'hiver on restait planqué au chaud ! L'illustration doit dater des premières éditions US de 1951 ou de 1956, à l'époque où il ne connaissait que les dérivés du V2 qu'ils testaient encore à White Sands ...
  24. 4 points
    Merci à tous pour vos commentaires sympas Le premier message est édité avec une nouvelle image, la nébuleuse des pates, enfin, des spaghettis.
  25. 4 points
  26. 4 points
    Fritz Zwicky.. bon.. normal.. OK !! Mais imaginez un instant qu'on l'ait baptisé du nom du futur Nobel, celui qui "lutte pour Janus".. À la place du JWST (James Webb Space Telescope) on aurait eu le P.S.T. > "Petit Télescope Spatial " ...
  27. 3 points
    Salut Juste en passant, quelques images prises hier soir à l'OHP... (Plus d'images et infos sur l'OHP sur mon compte LinkedIn pour ceux que cela interresse) Yoann
  28. 3 points
    Suite à une réflexion de @Thierry Legault, je me suis souvenu des mes débuts en astro. Tôt ou tard, on s'est offert ou on s'est vu offrir son premier livre sur le sujet. J'étais déjà mordu depuis plusieurs années. Je dévorais les quelques chapitres parlant d'astronomie des livres de l'école (l'encyclopédie tout l'univers et autres) et j'avais déjà une longue vue (télescopique, comme dans les films de pirates) achetée dans le rayon optique de la grande surface du coin. Je me suis vu offrir mon premier livre d'astronomie à 12ans, c'était le 17 octobre 1986. Date inoubliable, puisqu'en découvrant le livre, j'y ai vu les évènements astronomiques prévus jusque l'an 2000 (jusqu'à mes 26 ans, j'avais de la marge ...) . Et à cette même date du 17 octobre se déroulait une éclipse totale de Lune. La première que je voyais et j'y ai prêté attention grâce à ce livre. C'était le premier d'une longue série que je vous propose de partager dans ce fil. Les livres m'ont permis, avec les diverses revues, de ne plus me poser les questions de débutant mais d'y trouver des réponses et surtout d'autres questions auquel je n'aurais jamais songé. Ce premier livre, c'était "Astronomie, Guide de l'amateur" aux éditions Gründ. Et vous ?
  29. 3 points
    Bonjour , Beaucoup de nuages sur le territoire cet aprem , mais une éclaircie opportune a permis de faire un peu d'mages de notre astre du jour. Pas le temps de faire une animation, les instants sont affichés en haut. Bien sûr c'est fait avec un Sol'Ex mais un peu particulier , et avec encore des passages nuageux. A ce jour , c'est la plus haute éjection que nous ayons captée, ça promet pour la suite du cycle . Quelques photos de la manipe : Labo optique, ancien labo argentique de l'obs . La configuration de prise de vues. C'est écrit dessus !, ancienne monture de LX 200 supportant un prisme d'Herschel , sous le "saladier" un miroir plan et voilà le soleil dans la maison !! Tout est très vite mis en œuvre, il suffit de déplacer la coquille de protection polyester. C'est alimenté par panneau solaire pour la promotion ;-) Mais il y a aussi un Sol"Ex normalisé en SunScan monté en // sur l'Unitron de 127. Pas ouvert la coupole car trop de risque de mouiller le matériel. Il est grand temps de monter votre Sol'Ex , ça va bouger là-haut ! : Phil.
  30. 3 points
    Bonsoir à tous, Voici une version RGB d'IC1805 (Nébuleuse du coeur). La version HD est disponible sur mon site : Lien Full Quelle est la version que vous préférez ? Détail du matériel utilisé : TS-ONTC HYPERGRAPH 10″ 254/1000 (Fd4) Correcteur Réducteur 0,85×3″ soit 863mm (Fd3,4) EQ8R-Pro sur Pilier Acier DIY ZWO ASI2600MC DUO + Optolong L-Extreme 2″ ZWO EAF ZWO EFW 5 positions 2″ Temps intégration total de 16.25h Mosaïque n°1 // 325x180s Gain=100 (-15°C) soit 16.25h 40 Darks Gain=100 40 Darks Flat Gain=100 40 Flats Gain=100 Traitement PSD / Pixinsight Version Initiale Traitement Rapide sous Pix avec Gribouillage Topaz Meilleure maitrise sous Pix et déconvolution
  31. 3 points
    Ah bon ??? Désolé d'avoir heurté ta sensiblité, mais c'est pas sur toi que je crachais, c'est sur "Trust my Science". Je suis peiné de t'avoir heurté (heu en fait non, je m'en fiche complètement au fond) mais tu n'étais pas concerné par mon commentaire. Si t'a besoin de mon CV pour savoir ce que je sais faire, je vais te décevoir, j'en fais pas étalage à tout bout de champ (un argument d'autorité n'est pas un argument de compétence)..... Sache juste que je fais partie des académiques de ce forum (suis pro au CNRS dans le domaine de la physique dont 10 ans en quantique et en ce moment sur les interactions lumière/matière au sens large), mais j'ai pour particularité de simplement éviter de parler de sujet que je ne maîtrise pas, et la cosmologie en fait partie. Quand des pros comme dg2 (dont la cosmologie est le métier), Georges Black, jfleouf et quelques autres (a qui je demande pardon de ne pas les citer tous) parlent, je me tait, je les écoute et j'apprends.... Le but de la recherche en science n'est pas de se faire une opinion mais d'établir une vraissemblance basée sur des faits, à l'aide de modèles conceptuels que l'on accepte où que l'on amende avec des preuves et des bases qu'il faut maîtriser pour pouvoir affirmer quelque chose. Amender cela ne veux pas dire rejeter en bloc, mais comprendre ce qui va ou ne va pas avec les observations les réflexions et les expériences que d'autres ont réalisé. Einstein comme les autres s'est basé sur ce qui était connu pour établir ce qui au départ n'était qu'un modèle. Sa grande force est d'avoir intuité des expériences qui se sont révélées vérifiables, mais il n'a jamais affirmé que Newton avais tord.... Ce n'est pas parce qu'une observation contredit un modèle que ce modèle est faux (il peut l'être parfois auquel cas il doit être naturellement rejeté, c'est le cas de Janus). C'est bien plus souvent et vraissemblablement que ce modèle est incomplet. Et la recherche c'est apprendre avec humilité que l'on est systématiquement confronté à plus de questions nouvelles que de réponses définitives. Après, au cas où tu ne connaisse pas, je t'enjoins à regarder dans le détail la définition de l'effet Dunning Kruger : https://fr.wikipedia.org/wiki/Effet_Dunning-Kruger. C'est très instructif, et pertinent ici..... Energie cinétique.....
  32. 3 points
    Bonjour, Après plus d'un mois sans pouvoir imager j'ai enfin pu ressortir le télescope et pointer V442 And qui est repassé en absorption sur Halpha (tracé violet clair le 03/03)... : Xavier
  33. 3 points
    sans plus voici le casque de thor un peut loupé ,pas grave pour une 1er sur cet objet,56fois 180s traitement astrosurface car siril ne sort rien d'utilisable a part le stack,prise avec meade 200mm ,asiar plus et asi 2600
  34. 3 points
    Ces deux là en français et j'ai ''appris'' l'anglais et les conversions et calculs en pouce ainsi que la construction d'un newton grâce à Edmund Scientific & co !
  35. 3 points
  36. 3 points
    C'est du lourd... En observant la galaxie GN-z11, Webb a peut-être révélé un halo de gaz dans lequel se sont formées les étoiles de population III, c'est à dire les toutes premières étoiles de l'histoire de l'univers !! https://science.nasa.gov/missions/webb/webb-unlocks-secrets-of-one-of-the-most-distant-galaxies-ever-seen/ En regardant profondément dans l’espace et le temps, deux équipes utilisant le télescope spatial James Webb ont étudié la galaxie exceptionnellement lumineuse GN-z11, qui existait lorsque notre univers âgé de 13,8 milliards d’années n’avait que 430 millions d’années1. Initialement détectée avec le télescope spatial Hubble, cette galaxie - l’une des plus jeunes et des plus éloignées jamais observées - est si brillante qu’elle met les scientifiques au défi de comprendre pourquoi. Maintenant, GN-z11 livre certains de ses secrets. Une équipe étudiant GN-z11 avec Webb a trouvé la première preuve claire que la galaxie abrite un trou noir supermassif central qui accrète rapidement de la matière. Leur découverte fait de ce trou noir supermassif actif le plus éloigné jamais repéré. “Nous avons trouvé du gaz extrêmement dense qui est courant à proximité des trous noirs supermassifs accrétant du gaz”, a expliqué le chercheur principal Roberto Maiolino du Cavendish Laboratory et du Kavli Institute of Cosmology de l’Université de Cambridge au Royaume-Uni. “Ce sont les premières signatures claires que GN-z11 héberge un trou noir qui engloutit de la matière.” “La NIRCam de Webb a révélé une composante étendue, retraçant la galaxie hôte, et une source centrale et compacte dont les couleurs sont compatibles avec celles d’un disque d’accrétion entourant un trou noir”, a déclaré l’enquêteur Hannah Übler, également du Cavendish Laboratory et du Kavli Institute8. Ensemble, ces éléments montrent que GN-z11 héberge un trou noir supermassif de 2 millions de masses solaires dans une phase très active de consommation de matière, ce qui explique pourquoi il est si lumineux. Une deuxième équipe, également dirigée par Maiolino, a utilisé le NIRSpec (Near-Infrared Spectrograph) de Webb pour trouver un grumeau gazeux d’hélium dans le halo entourant GN-z119. “Le fait que nous ne voyions rien d’autre que de l’hélium suggère que ce grumeau doit être assez pur”, a déclaré Maiolino. “C’est quelque chose qui était attendu par la théorie et les simulations à proximité de galaxies particulièrement massives de ces époques - qu’il devrait y avoir des poches de gaz pur survivant dans le halo, et celles-ci peuvent s’effondrer et former des amas d’étoiles de population III.” Trouver les étoiles de population III jamais vues auparavant - la première génération d’étoiles formées presque entièrement d’hydrogène et d’hélium - est l’un des objectifs les plus importants de l’astrophysique moderne. Ces étoiles sont censées être très massives, très lumineuses et très chaudes. Leur signature attendue est la présence d’hélium ionisé et l’absence d’éléments chimiques plus lourds que l’hélium. La formation des premières étoiles et galaxies marque un changement fondamental dans l’histoire cosmique, au cours duquel l’univers a évolué d’un état sombre et relativement simple vers un environnement très structuré et complexe que nous voyons aujourd’hui. Lors d’observations futures avec Webb, Maiolino, Übler et leur équipe exploreront GN-z11 en profondeur, et ils espèrent renforcer le cas des étoiles de population III qui pourraient se former dans son halo. La recherche sur le grumeau de gaz pur dans le halo de GN-z11 a été acceptée pour publication par Astronomy & Astrophysics. Les résultats de l’étude du trou noir de GN-z11 ont été publiés dans la revue Nature le 17 janvier 2024. Les données ont été obtenues dans le cadre du JWST Advanced Deep Extragalactic Survey ( JADES ), un projet conjoint entre les équipes NIRCam et NIRSpec
  37. 3 points
  38. 3 points
  39. 3 points
    Merci @polo0258, @messier63, @Sauveur, @Discret68 et @Martin Bernier ! Voici une brute typique de luminance (60 sec) en milieu de nuit (qui permet d'admirer la qualité de mon ciel au passage ) C'est exactement comme ça que je choisis les zones à imager, je regarde ce qui passe vers le zénith vers 1h du mat, pour pouvoir commencer à 20h30 et finir au petit matin sur le même champ. Bonne soirée, Dan
  40. 3 points
    Pas tant que ça pour une première Surtout quand il n'est pas inversé miroir Bonne soirée, AG
  41. 2 points
    Bonsoir à tous Avec un peu de retard, notre étoile du 28 février Set Up habituel au foyer et avec Barlow Bon ciel Patrick
  42. 2 points
    je crois que c'est nous qui alllons finir en dépression
  43. 2 points
    Oui je l'ai fait plusieurs fois, avec de nombreuses mesures de métrologie. Voilà le genre de résultat (il y a eu d'autres discussions comme celle là, bien relou). https://www.webastro.net/forums/topic/76347-test-du-nagler-13mm-sur-cielampespace/ "Et voilà comment un test incomplet et une notation ridicule jettent l'opprobre sur l'un des deux ou trois meilleurs oculaires du marché! Bravo Ciel & Espace! Quelle pitié..." Bien entendu l'auteur de ce commentaire n'avait même pas lu le test (ben non pourquoi faire). Dans les tests toutes les mesures étaient données, chacun pouvait faire son interprétation. Il faut avoir conscience que pour faire un tel test il faut parvenir à se procurer le matériel, ce n'est pas si évident. Le nombre de points de mesure est plus important sur sur un télescope et il faut multiplier ça par le nombre d'oculaire. Donc c'est vraiment un travail monstre. A noter que la mesure du front d'onde est expérimentalement compliquée à obtenir car bien souvent le foyer est dans l'oculaire. Si le résultat final c'est de se faire insulter, ce n'est pas très motivant. Mais encore une fois je ne m'interdis pas d'y revenir un jour malgré tout. Il y a quelques idées qui me titillent et puis j'ai une certaines curiosité notamment sur ES, mais aussi Masuyama et Omegon.
  44. 2 points
    Je donnerai cher pour retrouver le tout premier livre qui m'ai fait penser au ciel. J'ai peur que ça soye impossible, c'était une sorte d'encyclopédie universelle des années 1960, avec j'imagine des dinosaures, de la géographie, etc, j'ai complètement oublié. Je devais avoir 8 ou 10 ans je suppose, une image, et une seule me fascinait complètement : on voyait au loin le globe de Saturne, et en avant plan une fusée (genre Tintin) avec des astronautes en scaphandre. A l'époque, je croyais que la fusée était posée sur l'anneau de Saturne, peut-être qu'en réalité c'était un satellite, mais je ne sais pas, j'aimerai vraiment revoir cette image... Sinon, le vrai choc, mais je l'ai raconté souvent ici, c'est ce livre, absolument génial, il est toujours dans ma bibliothèque, à côté de Flammarion originaux.
  45. 2 points
    Bon, ben ce matin, je viens de me rendre compte que j'ai pris un sacré coup de vieux. L'image que je pensais présenter ce matin, eh bien en fait, je l'ai déjà posté il y a un mois. Fais pas bon vieillir, moi j'vous l'dit D'un autre coté, vu qu'en Alsace, on a 300 nuits exploitables par année, on finit par oublier tout ce qu'on a fait comme cibles
  46. 2 points
    D'après SpaceX la répétition générale s'est très bien déroulée la nuit dernière. Mais toujours en attente du feu vert de la FAA pour le 3ème tir ! Quelques photos spectaculaires :
  47. 2 points
    Mon premier livre complet sur l'astronomie ce fut tard. Je dévorais les ciels et espace de l'époque et l'astronomie. Au club astro je suis tombé sur Astronomie et Astrophysique de Seguin et Villeneuve chez Deboeck. Le titre peu faire un peu peur mais en réalité c'est extrêmement bien fait et très facile à lire. 3 Niveaux de lecture du simple concept expliqué au calculs plus pointus pour celles et ceux que cela interesse. Une révélation pour moi du coup j'ai acheté la réédition.
  48. 2 points
    Oui, je me rappelle bien ce guide, que j'ai toujours... Mais les vrais premiers, si je ne me trompe étaient les suivants :
  49. 2 points
    De nuit aussi, c'est pas mal... (images au smartphone)
  50. 2 points
    mais ils sont top ces ES 82 !! je passerai probablement ma vie entière sans avoir de televue, et je le vis bien tu te mets une de ces pressions sur le matos, je pense qu'il faut arrêter de lire des trucs sur le matos Emile !! et que tu sortes observer quand tu auras ton scope