Leaderboard


Popular Content

Showing most liked content since 11/03/21 in Posts

  1. 60 points
    Salut! Je vous présente un travail collaboratif sur la fabuleuse nébuleuse planétaire M27 dont l'initiateur Mathieu Guinot à lié sur plusieurs points: -l'idée d'utiliser les poses courtes avec des poses longues. -son réseau qui a permis d'avoir un autre setup pour aider à la cohérence du projet -Et des heures de traitements pour le compositage! Au début, le projet M27 cumulait mes poses courtes au Newton 300mm et les poses longues de Mathieu au Newton 250mm afin de bénéficier d'une très haute résolution ainsi que d'un puissant signal. Mais comme souvent ,ce type de mélange souffre d’un peu d'incohérence au niveau résolution entre les poses courtes et longues... Par hasard son ami Sébastien Kuenlin le contacte car il aimerait mixer sa capture réalisée quelques mois plus tôt avec son nouveau télescope RC400mm f/8 avec la recente photo de Mathieu. Sébastien a réalisé 200 poses de 300s en Halpha et Oiii à 3200mm de focale avec caméra ASI2600mm. La jonction se dessine alors puisque l'image de Sébastien réalisée à 0.5"/pixel avec une FWHM autour de 1.8" est légèrement plus résolue que celle de Mathieu réalisée à 0.8"/pixel avec une FWHM moyenne d'environ 2.5" et s'approche ainsi de mon image réalisée à 0.3"/pixel avec une FWHM proche de 1". Le projet se concrétise alors sous une nouvelle forme utilisant 3 images : -mon coeur :newton 300mm et imx464 -proches extensions de Sébastien: RC 400mm imx571 -et extensions lointaine de Mathieu: newton 250mm imx571 Mathieu à écrit un article qui explique en détails la démarche qu'il a adopté pour les intéressés, ainsi que le lien vers l'indispensable image en haute résolution 4096x4096 disponible en cliquant sur l'image en arrivant sur le site! Nous ne sommes pas peu fiers d'annoncer qu'après recherches, très rares sont les images amateurs montrant un tel niveau de détails sur le cœur de M27 et un tel signal sur les extensions, tout en conservant un traitement le plus naturel possible(c'est clair) En espérant que ce travail vous plaira autant qu'à nous! En tout cas je suis très impressionné par la qualité du traitement que Mathieu et Sébastien ont fourni pour garder une certaine cohérence entre les différences couches de résolution et de signal ! l'article qui explique tout: https://guinotmathieu.wixsite.com/astrophotographies/projet-m27-deep-hr?fbclid=IwAR28bpz1yvJuB4K16KGajGxSDFNP3mcTJSZ1V0eFe5C75xzZZ0Zn2dto8jg et la photo: un lien sur la full: https://www.astrobin.com/full/d7tm46/0/ ps:ce post est issu de la présentation et de l'article de Mathieu sur FB Stephane
  2. 55 points
    Bonjour à tous, j'ai commencé la photo au NCN début Aout, pour finir les acquisitions début octobre .... le but était de réaliser la plus belle M31 possible avec mon matériel sans trop compter les heures pour ne pas y revenir chaque années. ___________________ le matériel : _80ed + réduc 0.85x _Nikon d5300 Aps-c non défiltré _Heq5 + guidage sur le chercheur SW _Asiair pro _ZWO 2600mc + filtre L-xtreme (pour la partie Ha) ____________________ les acquisitions : -> 13 nuits en tout sur 3 mois. 38h00 avec mon APN et 6h00 avec la 2600mc prêté par un copain astram' pour le Ha. pour la partie APN se sont environ 450 poses de 300sec de retenue et 38 poses de 600sec pour la partie Ha. un tri très important et sélectifs à était fait !! car sur l'asiair je monte à environ 90h00 de poses en tout .... ____________________ traitement : traitement avec Pixinsight et photoshop. il reste encore des défauts ... mais j'ai passé bien trop de temps sur cette v1. Je referais dans quelques temps une deuxième version ou je corrigerais quelques petite choses. Mais je suis déjà bien satisfait de ce résultat ... j'ai réussi à aller chercher et faire ressortir les extensions très lointaine. 😊 ____________________ la photo :
  3. 48 points
    Bonsoir à tous. J'ai vraiment cru que j'allais tout rater avec le vent... vers 3h les poses de 10s étaient presque toutes bonnes pour la poubelle, mais j'ai finalement pu garder par miracle 55 x 20s vers 6h ce matin. RASA 11 ASI183MC Pro sur CEM70, 55 x 20s gain 0, filtre anti pollution car j'ai pas pensé à le retirer. J'ai fait un stack du fond, un stack comète alignée et un coup de photoshop pour coller les 2.
  4. 48 points
    Bonjour la communauté. Celà fait un certain temps que je me fais fouetter pour traiter les images du C2PU que je partage régulièrement avec vous. Début novembre, j'ai eu la chance de participer à une mission in situ, pour essayer d'optimiser avec David Vernet et Serge Brunier les quelques soucis de reflets que nous avons notés sur nos images. Nous avons eu 2 nuits moyennes et une très bonne . J'en ai profité pour faire quelques prises et je vous présente NGC 7662, avec ondes de chocs, extensions et galaxies lointaines. C'est un mix de poses de 60s (2h10 L + 3x1 h RVB) avec une série à 15 s (1h L + 3x 20mn RVB). J'ai fait les acquisitions sauf les RVB 15s faites par David le lendemain de mon départ. Un grand merci à toute l'équipe du C2PU pour l'accueil et l'esprit génial qui règne dans cet observatoire. C'était vraiment un super moment. Je vous mets la full (à voir, il y a des pétouilles partout), puis un crop pour les flemmards du clic. Le FDC aurait peut-être mérité encore 2 ou 3h pour gagner en profondeur comme sur les M101, 51 etc... présentées ici, mais comme c'est ma première au T1000, je n'attends pas pour partager Lien ASTROBIN : PS : Une série de poses courtes (très courtes) sur cet objet à venir. Bon ciel, JF
  5. 47 points
    Salut les copains Le 20 apres quelques jours de temps plutot Stable et ensoleillé je décide de re sortir le Mewlon de sa malle coup de fil a Elie ou apparemment la bas c'était pas ca Voila pour cette session au Taka Bonne soirée
  6. 45 points
    bonjour à toutes et à tous ! de pas trop mauvaises conditions en début de soirée hier soir le temps m'a manqué pour faire une bonne uv de vénus car les nuages ne sont pas retirés assez vite ! toujours avec 1/3 du miroir : à 15h 38tu : je suis passé à jupiter ensuite : de 15h55tu à 16h27tu avec io : 19ser de 90s à 16h20tu : puis du coup , j'ai tenté Saturne : bonne conditions au début puis ça s'est dégradé vers les 200s du film de 300s : à 16h34tu : je suis revenu sur jupiter ensuite , mais les conditions étaient déjà moins bonnes ! CFF 300 F/D de 20 asi 462c astrosurface bonne journée et bon ciel ! merci ! polo
  7. 43 points
    Lors de notre dernière mission à l’Observatoire C2PU avec David et Jeff, j’ai profité des dernières heures de nuit, avant l’aube et avant de fermer la coupole, pour photographier la nébuleuse de la Tête de Cheval, avec le télescope de 1 mètre Omicron à F/3.3 et sa caméra QHY 600. L’image a été prise sur quatre nuits, avec parfois des conditions dantesques, le mistral donnant des images de… 5 secondes d’arc. Il y a trois poses de une heure en RVB, plus deux heures de R que j’ai utilisées en guise de luminance. Puis J’ai créé une RVB avec Siril, et enfin j’ai assemblé la L RVB avec Photoshop. Un immense merci à @jeffbax pour ses très patients et décisifs conseils pour le traitement de l’image. Grâce à Jeff, je peux enfin commencer à traiter mes images astronomiques… S (Nouvelle version, suite remarque David)
  8. 42 points
    Salut la compagnie, voici la dernière image issue de la mission de début novembre avec @DVernet et @Superfulgur au C2PU de Calern. Il s'agit de NGC 891, que j'adore en raison des détails accessibles dans la bande de poussières. Pour cette image le seeing a été moyen pour le site. Une nuit avec 1,5" en moyenne pour une première série de 1h30 de luminance et 3x40 mn de RVB que j'ai faite, puis David a rajouté environ 1h le lendemain de mon départ, mais avec un seeing aux alentours de 2" en moyenne. J'ai gardé 30mn de ses brutes, soit 2h en tout. C'est peu, mais au traitement j'ai trouvé que le résultat pouvait se partager. Même si je pense que sous un meilleur seeing le télescope permettrait un meilleur résultat. Voire des poses rapides de 0,5s sur cet objet. Il y aura donc certainement un jour une version améliorée. Voilà ce que j'obtiens au final. La full vaut le détour, il y a du détail et pas mal de pétouilles. On doit être à la magnitude 24+ : Le lien ASTROBIN : Et voilà, fin de la série mission C2PU pour moi JF
  9. 42 points
    Bonjour les amis, suite de ce premier post Mission au C2PU. NGC 7662 avec ses ondes de choc et extensions. - Astrophotographie - Astrosurf J'ai terminé le traitement de l'image de NGC 7662 en poses rapides, réalisée lors de la mission de début novembre avec @Superfulgur et @DVernet pour optimiser les reflets du T1000 omicron. J'en ai profité pour mitrailler au méridien cette boule bleue. 72 000 x 100ms ! On est velocicaptor ou on l'est pas Pour débuter, un poil de technique pour les aficionados des poses courtes. Il y a 72000 images de 100ms avec la QHY 600M à gain 175 (87,5%) en 8 bits et avec ROI. Ci-dessous le graph des 72000 poses dans SIRIL. On voit que le seeing a été bon sans être exceptionnel pour le site. En moyenne 1,4", comme observé sur les poses de 60 et 15 secondes réalisées pour le plein champ. Il s'est amélioré en moyenne durant la capture. On comprend également très visuellement ici tout l'intérêt des poses rapides. C'est à dire le découpage temporel de la turbulence, suivi d'un tri pour conserver les meilleures images. J'ai effectué 2 phases de tri : un premier sur la Fwhm et la rondeur avec SIRIL en conservant 50000 images. Puis, après l'application d'un léger gamma à la séquence sous PIPP, AS3! a accroché sur les structures de la nébuleuse et j'ai refait un tri en conservant 44 000 images, soit environ 1h13. L'empilement montre une Fwhm de 1" sur la centrale. Je pense qu'avec une meilleure nuit comme il y en a parfois à Calern (seeing < 1,2" voire moins), on peut faire encore mieux. La couleur vient d'une image de Serge prise au Nikon D810A sur le télescope Epsilon en 350 x 1s que j'avais traitée il y a quelques temps. Voici l'image poses rapides seule : Ensuite je vous propose un mix avec des poses normales (image du post précédent). Certains n'aiment pas ces différences de résolution, je sais. De mon coté ça ne me choque pas et il est difficile de faire autrement, les poses longues intégrant toute la turbulence. J'ai essayé de rendre ça le plus "soft" possible. Il y a 15 magnitudes d'écart entre les plus faibles objets (environ 24) et la nébuleuse centrale. Un petit comparatif avec le HST (image réduite) : La Full Astrobin : PS : pour ceux qui ne l'ont pas vu sur le post de David, le lien vers la visite virtuelle du C2PU : https://www.vip-studio360.fr/galerie360/visites/vv-oca/vv-oca-les-rendez-vous-connectes-c.html A+ JF
  10. 41 points
    Bonjour, Météo pourrie depuis … longtemps. Alors j’ai refait un portrait de famille autour de l’opposition de Jupiter c’est-à-dire uniquement sur les mois d’août et de septembre dernier. C’est évidemment moins coloré qu’avec la planète Mars et aussi beaucoup plus homogène car quasiment tous les astrophotographes ont posté leurs images de Jupiter avec les bandes bien horizontales. Bien entendu comme pour mon essai sur Mars, cela n’est pas fait à but de comparaison, mais simplement pour garder un souvenir de cette opposition de Jupiter, vue par les planéteux de la grande famille Astrosurf et ce quelque soit le diamètre de l'instrument ! L'image est réduite à 5000, sinon c'est trop lourd. J'espère que ça va fonctionner (l'hébergeur goopics est out en ce moment, j'ai tenté un autre hébergeur) Un petit gif : Bonne journée
  11. 40 points
    Bonjour à tous Comme souvent à cette saison la météo n'est pas toujours de la partie, mais j'ai quand même eu un soir dégagé, le 9 novembre, pour photographier cette jolie petite comète. Après avoir rêver devant les images de Rosetta, j'avais bien envie de lui tirer le portrait. En visuel, elle est bien discrète, mais elle est photogénique, avec sa queue qui s'étale sur quelques degrés. Addition de 50 poses de 1 minute avec une lunette Takahashi FS152 mm à f/6 et un Canon 6D. En croisant les doigts pour début décembre, pour que la comète Léonard nous offre un joli spectacle...et que la météo soit de la partie. Patrick
  12. 40 points
    bonjour à toutes et à tous ! de pas trop mauvaises conditions hier en début de nuit pour le croisement de IO et Europe à noter un nouveau spot qui à l'air de s'activer et de perturber la bande au-dessus de la tache rouge si @Christophe Pellier passe par ici il pourra certainement nous en dire plus ! CFF 300 f/d de 20 35ser de 90s as3 + astrosurface traitement batch ! + correction de rotation ! de 17h00 à 18h00 tu : à 17h29tu : bon ciel et merci ! paul
  13. 39 points
    Bonjour Une demi-nuit claire le week-end dernier en sologne (1h30 à 5h30) J'ai fait un petit 4h sur Orion Mode HDR et mode multi filtres Full https://astrob.in/full/b7vzyy/0/?real= Pour le matériel : ASI2400MC sur Askar600 (réducteur f/3.9) sur CEM40EC Filtre IDAS NEUIB-II : 1h55 de pose (150s et 5s) Filtre IDAS NBZ : 1h45 de pose (300s et 5s) Acquisition : N.I.N.A. sur Eagle3s Prétraitement : AstroPixel Processor Traitement : Pixinsight & Photoshop Composition et mix Amicalement Philippe
  14. 39 points
    Tout avait bien commencé après une journée de pluie de Novembre puisque le ciel s'est dégagé vers minuit. L'éclipse devait débuter vers 1h00 et atteindre son maximum à 4h09. Évidemment les bonnes choses ont toujours une fin (ou faim d'ailleurs à 5h du matin) et les nuages sont réapparus environ vers 3h... On laisse tourner le stock et vers le maximum Ô miracles, quelques trouées ont permis de faire des images. Parfois à travers les nuages même, parfois entre deux nuages. Matériel : 80ED Celestron avec un FUJI X-T10 sur une monture EQ5 Synscan. SOl détrempé, pieds gelés, mains dans les poches avec le déclencheur sans fil et Canada Goose bien fermée, température extérieure au maximum de l'éclipse : 0°C Le début de l'entrée dans l'ombre : Les passages nuageux et la belle dynamique du X-T10: Et enfin le moment du maximum de l'éclipse vers 4h00 heure locale au Québec.
  15. 38 points
    Hier soir les indicateurs étaient tous dans le rouge du côté des données concernant les aurores boréales alors sans trop hésiter vers 21h je suis sorti me garer dans mes champs préférés en banlieue de Montréal pour admirer le spectacle. Il aura duré quelques dizaines de minutes seulement, je suis arrivé alors que l'activité était à son maximum. Depuis l'autoroute je voyais les piliers lumineux à l'horizon Nord. L'activité n'était si forte que cela finalement, elle se limitait à une 20-25aine de degrés sur l'horizon et à l'oeil il était difficile de distinguer les couleurs mais on les voyait bien.
  16. 37 points
    Bonjour Ce matin lever à 4h pour tenter cette belle comète. Le petit vent de nord était bien rafraichissant et surtout gênant pour l'autoguidage... Mais une fois tout installé et prêt à déclencher, le brouillard est tombé en quelques minutes. Je n'ai pu faire que 9 poses d'une minute à 4000 iso avec un Canon 6D au foyer d'une lunette Takahashi FS 152 mm à f/6. Traitement SiriL et Photoshop. En espérant qu''elle tienne le coup, car elle semble donner des signes de fragmentations... En espérant aussi que le météo soit de la partie, ce qui n'est pas simple en décembre... Ce matin, le 30 à 3h30 les conditions étaient bien meilleures que la veille. Du coup j'ai refait une image en additionnant 20 poses de 1 min à 4000 iso, toujours avec une lunette Takahashi FS 152 à f/6 et le 6D. Traitement sous SiriL et fusion de deux photos sous Photoshop, une registrée sur les étoiles et l'autre sur la comète. Patrick
  17. 37 points
    Bonsoir, Je vous prie de bien vouloir trouver ci-dessous un petit compte-rendu de mes deux dernières sorties astronomiques (ou presque, les conditions météorologiques et la Lune ne me permettant pas de sortir un télescope...) 1/ Observations en date du 12 novembre 2021 : Des températures fraîches et de hautes pressions atmosphériques : les deux ingrédients étaient réunis le 12 novembre 2021 pour qu’intervienne une inversion thermique, avec un ciel clair en altitude tandis que la plaine d’Alsace était recouverte d’une épaisse brume formant une mer de nuages. Ce phénomène d’inversion thermique, récurrent en Alsace pendant la mauvaise saison, témoigne de la nécessité de disposer alors de sites d’observation astronomique situés en altitude. Ce jour, une lune gibbeuse se levait également. L’occasion était parfaite pour profiter du panorama offert par le site du Mont Sainte-Odile et d’essayer de photographier la Lune au-dessus de la mer de nuages. Je vous prie de bien vouloir trouver ci-dessous des photographies prises avec un Canon EOS Ra et un objectif RF de 35 mm. Malheureusement, j’avais oublié ce jour-ci de prendre avec moi une bague d’adaptation qui m’aurait permis d’utiliser un objectif zoom. La plupart de ces photos ont été acquises en fin d’après-midi alors que le Soleil était - presque - sur le point de se coucher. Le premier panorama ci-dessous a quant à lui été réalisé plus tôt dans l’après-midi. Premier panorama : Second panorama : 2/ Observations en date du 20 novembre 2021 : Le 20 novembre 2021, le hasard a fait que les conditions atmosphériques étaient à nouveau réunies pour essayer de photographier, depuis le Mont Sainte Odile, la Lune au-dessus d’une mer de nuages. Qui plus est, la Lune était ce jour-ci quasiment pleine et devait se lever à la tombée de la nuit, de sorte qu’elle promettait d’illuminer la mer de nuages. Sur le chemin qui me menait au Mont Sainte Odile, je me suis rendu compte que la brume en plaine était bien plus dense et épaisse que celle du 12 novembre 2021. Elle était si dense qu’elle laissait échapper de la bruine à sa base. Son épaisseur a fait que je ne m’en suis "extrait" que peu de temps avant d’arriver à destination. La mer de nuage ne devait se situer qu’à une centaine de mètres sous le Mont. Cela ne s’est joué qu’à quelques mètres près. Le ciel présentait à mon arrivée de belles variations de couleurs et de teintes crépusculaires. Celles-ci, combinées à la mer de nuages, offraient un spectacle saisissant : Au cours de la soirée, la mer de nuage a encore progressé en recouvrant davantage les reliefs moins élevés que le Mont Sainte Odile, lesquels émergeaient de plus en plus difficilement : Puis vint le moment attendu et recherché, à savoir l’apparition de la Lune au-dessus de la mer de nuages. Alors que je m’attendais à devoir chercher la pâle lumière de la Lune transparaissant péniblement au travers de l’importante couche atmosphérique, je fus surpris par l’intensité de son premier éclat, d’un rouge vif éclatant que ne restitue pas parfaitement la photographie ci-dessous : Au cours des premières minutes, l’image de la Lune émergente était littéralement disloquée par l’épaisse couche atmosphérique, l’humidité et l’inversion thermique. J’ai ainsi dû attendre, le temps que la Lune monte, pour obtenir une image reconnaissable de celle-ci mais sans regret car le spectacle était une nouvelle fois au rendez-vous. Grâce à la lumière rasante de la Lune - mettant en valeur les détails de surface -, la mer de nuage portait bien son nom et semblait constellée de vagues : Les deux images ci-dessus ont été prises au moyen d’un objectif zoom au format APS-C d’entrée de gamme, de piètre qualité et non stabilisé, ce qui n’empêche pas d’immortaliser ce type d’événement éphémère. La dynamique de l’appareil photo en mode HDR n’étant pas aussi efficace que celle de l’œil humain, j’ai dû photographier successivement la scène d’abord en la surexposant (par rapport à la Lune) puis immédiatement en la sous-exposant (par rapport à la mer de nuages). J’ai ensuite fusionné les images en essayant de détourer le vilain halo (présent sur les images surexposées) autour de la Lune. Par ailleurs, plus tard dans la soirée (lors d’acquisitions photographiques du paysage avec un champ plus large), je me suis aperçu qu’une petite trace lumineuse persistante - ressemblant à s’y méprendre à une comète - figure sur plusieurs clichés (côté Est) : La comète Leonard étant attendue pour décembre et à une autre heure, j’en déduis (à défaut de mieux) que cette trace lumineuse pourrait être une traînée d’avion. Avant de quitter les lieux, l’occasion était trop belle de photographier le sanctuaire du Mont Sainte Odile éclairé par la Lune, sous un champ étoilé avec Vénus (ou la rencontre improbable entre la Sainte catholique - cf. statue la représentant - et la déesse gréco-romaine de l’amour). L’image ci-dessous a été réalisée avec un objectif RF de 35 mm, juste avant de quitter le Mont : Amicalement, Julien * Note : en cas de problème d'affichage des images, celles-ci peuvent être également consultées sur mon petit site à l'adresse : https://astro.julienquirin.fr/Observations_du_12_novembre_2021.htm
  18. 36 points
    Salut C'est la première fois que je rend visite à cette jolie spirale, vue de face qui est plutôt discrète. Je l'ai fait en novembre sur 4 nuits assez moyennes! Avec une lune toujours bien présente lors des captures. Avec un peu plus de temps de pose que d'habitude et malgré les conditions elle sort pas trop mal je trouve. La voici CT16 f4 sur EQ8 QSI683wsg Filtres Astrodon LRVB=359-60-60-60 minutes. Bin 1x1, sub de 33x3mn.+52x5mn en L et 12x5mn par couleur. Autoguidage. ASI120mm sur diviseur optique. Avec PHD2. prétraitement CCDSoft. Traitement final PS CS6. Bon visionnement. Martin
  19. 36 points
    Peut-être un peu hors sujet (un peu doublons avec message dans section solaire), mais cela montre aussi une tendance technique, et c'est un petit clin d'oeil à JL-D et notre petite discussion aux RCE ;-) Bref, pourquoi ne pas utiliser Sol'Ex, un petit instrument solaire, sur un télescope lui-même petit et surtout vraiment pas cher !? Voici un premier test avec un tube optique revenant.... à moins 100 euros. Il s'agit d'un Maksutov de 60 mm de diamètre et de 750 mm de focale, MakSkyGo Acuter (sous-marque de SkyWatcher). C'est tout de même assez impressionnant. Sans avoir fait un test poussé, à l'oculaire l'image est plutot bonne, pas de shifting (plutot rare !), traité antireflet et l'ensemble avec Sol'Ex + la caméra ASI178MM + un filtre HOYA ND4, ne pèse que 1,1 kg. Nous avons là un dispositif instrumental très léger qui se case dans un sac pour aller observer le Soleil en montage ! Quelques vues du setup : Ainsi que la première image réalisée le 26 novembre en Halpha (mosaïque de deux scans, 16x sidéral, pose de 3,92 ms, gain 160) : Certains le savent, j'aime ce genre de manip assez minimaliste, et pour le prix... Christian B
  20. 36 points
    Avec du retard (et j'ai du Jupiter en rab), quelques images de la bille bleue lors de deux très bonnes nuits d'octobre... Le 22, j'ai fait une petite expérience avec un filtre bleu. Dans cette couleur, contrairement à Uranus, Neptune montre des détails, en particulier un assombrissement sur le pôle sud, certaines années même carrément une bande. J'ai tenté le coup avec l'Astronomik Deep-Sky B, qui par hasard transmet la partie la plus lumineuse du spectre des deux géantes de glace, sans bande d'absorption notable, et qui coupe le bleu profond. Voilà à quoi ça ressemble avec le F467M du HST (image de l'année dernière) On voit bien une petite tache sombre au bon endroit... mais faudrait refaire une tentative... Dans tous les cas le disque est bien net Sinon, comme d'habitude en R et IR le bord sud est plus lumineux. Difficile de voir autre chose de façon convaincante toutefois. On notera quand même que les filtres R "purs" présentent un gradient de luminosité différent de celui obtenus avec le BP642 Astronomik. C'est aussi une information réelle J'ai un peu changé ma pratique de prise de vue aussi, en augmentant sensiblement les temps de pause, lors de la session du 27. Sinon ça reste trop bruité et WinJupos a parfois du mal à s'en sortir. Il y a un truc pour éviter ce souci au cas où: dans PIPP, il suffit de retraiter le film en ajoutant le gain. Bon long week-end Christophe
  21. 35 points
    Ou... la comète passe, les chiens de chasse aboient. Bonjour, Ah, les nuages arrivent sur la Lorraine plus tard qu'annoncé. La Lune éclaire trop bien le ciel un peu voilé, et je dois attendre l'élévation de la comète pour se départir de la pollution lumineuse à l'Est. J'image donc entre 5h 24 TU et 5h45 TU juste avant l'apparition des lueurs de l'aube. Par un bon petit -4°C le givre se dépose sur les instruments. Dommage tout cela ; le rapprochement entre la Comète Leonard et la NGC 4631 est un spectacle rare. J'imagine que les astrams mieux instrumentés et situés partagerons de belles images. Bon ciel f. T300 N 1500, Canon 750D, 9 poses de 10 secondes. - 4°C sous la Lune Avec Arcturus 05h24 TU
  22. 35 points
    Hello tout le monde! Je viens de vérifier: je n'ai plus posté d'image depuis 2006!!! On va dire que j'ai fait un petit break) L'atelier APN de mon club (la SAFGA) m'a remotivé cet été, puis je suis tombé sur une petite annonce Astrosurf... FSQ106 à vendre... Mon sang n'a fait qu'un tour, j'ai envoyé promener ma conseillère qui voulait me refourguer une assurance-vie, et j'ai investi dans la lulu de Marc Jousset (j'espère qu'il ne m'en voudra pas de ce clin d'œil), puis dans une monture, puis des oculaires, puis un trépied, puis une lunette guide, puis... Oh la la, ne vais-je pas le regretter? Il fallait que j'en aie le cœur net, alors trêve de bavardage, voici la nouvelle "first light" de l'engin. (Pour la version hd, une fois arrivé sur le lien il faut de nouveau cliquer sur l'image, puis jouer avec la loupe en haut à droite) C'était au Champ du Feu, jeudi 28 octobre, avant l'arrivée de la Lune à minuit. FSQ106ED f=530mm monture AZ-EQ6 sur trépied Berlebach Planet autoguidage MGEN-3 / Artesky 60 MkII Sony A7III défiltré Astrodon + filtre Optolong L-pro 35 fois 4 minutes à ISO 1'600 Traitement Siril / RawTherapee / Gimp Bien sûr on peut discuter du traitement (je ne sais plus à quelle version j'en suis, j'ai arrêté de compter après la huitième) ou d'autres choses, mais pour la lunette finalement : NON je ne regrette rien Amicalement, Fred
  23. 35 points
    Salut Voici des images faite avec une Lulu de 66 et le Newton Lulu 66 c'est 133 fichier de 30s 3200 iso Sony a7s traitement Siril Cs script UWE fausse HA a 15/100 Apres je l'ai refaite au Newton ; 331 poses de 30s 3200 iso Puis j'ai fais un peu de Ha mais j'ai pas le filtre en deux pouce du coup crop HA RVB Voila bonne journée Sauveur
  24. 34 points
    Bonjour Malgré une météo peu engageante sur San Francisco (tres nuageux), j'avais sorti le materiel au cas où... Bien m'en a pris puisqu'une belle trouée m'a permis de prendre quelques images que j'ai le plaisir de partager. En visuel, la lune rouge avec les pleiades tout près etait un tres beau spectacle. C'est pris avec le 7D II au foyer de la FS102 (images reduites a 30%) En prime une image toute fraiche de ce soir du lever de lune sur ma prison préférée : canon 7D II / 100-300 a 200mm / 320isos / 18h heures locale A bientot https://legatelois.wixsite.com/astrogatel Nicolas
  25. 33 points
    passage de l iss le 29 novembre 61° de hauteur télescope newton 254mm camera zwo asi 174 barlow x 4 eq6 modifier pas E.rietsch un grand merci à lui . compositage de la plus belle portion du suivi obturation moins de 1/1000s gain moins 200 enfin de bonne condition
  26. 32 points
    Samedi 20 novembre 2021, 1h00min19s Mission Spéciale ISS ! Transit de la station spatiale devant la lune avec une durée de 0,51s et une taille apparente de 60,2 arcsecs. Distance de l' ISS 458km lors du transit devant la lune. Lieu d'observation : parking du restaurant Auberge du Bon Puits avec Robert Hasson équipé de son télescope & 2 amies pour nous soutenir ! Les images avec la lune complète ont été réalisées par Robert, j'ai travaillé la séquence vidéo avec Adobe Première Pro pour quelques options de travelling et agrandissements centrés sur la Station Spatiale. (Télescope newton de 1000mm de locale et un apn hybride au foyer en mode burst) Celles avec l'image de la lune partielle avec mon télescope Meade Lx90-8'' à 2m de focale et une cam Zwo183mono à 20fps sur disque SSD. Temps de pose : 0,73ms gain 165 Bin1 Bref, un beau résultat et un bon moment passé ensemble. 3°C en partant, beaucoup d'humidité (heureusement j'avais pris un sèche-cheveux) -> le résultat est là & ça c'est cool !
  27. 31 points
    Salut les amis, Dans la nuit de Jeudi à Vendredi, nous avons eu droit à une éclipse de Lune presque totale (97.4%) bien visible depuis le continent Américain. Le gros du spectacle se déroulant en pleine nuit, entre 1h et 5h du matin locale pour le Mississippi, il fallait être bien motivé. Mais justement, les éclipses de Lune, même à 97%, c'est joli ! Contrairement aux éclipses de Soleil, où 97% et 100% sont deux mondes différents, il n'y a pas une énorme différence entre 97% et 100% pour les éclipses de Lune. Après une petite sieste entre 21h et minuit, je me lève pour installer le matos. Observation tout confort depuis ma maison J'installe la petite 80ed avec un canon T2i pour faire des images en moyenne focale (480mm), un canon 6d avec une optique 100mm macro pour faire de plan presque large (je veux tirer le portrait de la Lune avec les Hyades et les Pléiades dans le même champ) et je n'ai qu'à ouvrir l'observatoire pour avoir le C11 opérationnel (avec un autre canon 6d pour des gros plans). On ajoute une lunette 100ed sur CG-4 sans les moteurs pour du visuel tout confort avec le Nagler 24mm. Bref, je ne vais pas m'ennuyer, mais ça reste moins complexe que lorsque je trainais des rails de time lapse sur plusieurs kilomètres de rando ! Visuellement, c'est toujours aussi beau. Petit à petit la lumière diminue, il faut faire attention à où on met les pieds, mais en échange on commence à bien voir les étoiles. Juste au dessus de la Lune : les Pléiades et les Hyades, et puis plus loin à gauche Orion et la voie lactée d'hiver. Je prends quelques images avec un Tamron 35mm sur trépied (pas de suivit) pour le fun : Pour les images en plan un peu plus serré (100mm macro), pas facile de faire ressortir les étoiles et la Lune. Pour ça, une éclipse totale profonde aurait bien aidé. On a le choix entre surexposer la Lune : Ou bien se retrouver avec des étoiles un peu pâlottes : Une meilleure optique et une atmosphère plus sèche auraient probablement aidé. Un petit zoom sur le couple Lune Pléiades : Un autre version un peu plus sombre: D'expérience je sais que les images à la 80ed sont une valeur sure. C'est pas aussi joli que les images prises depuis l'Utah, mais ça se laisse regarder : J'ai fait un petit montage en alignant les images sur les étoiles pour illustrer le déplacement de la Lune le long de l'ombre de notre bonne vieille Terre : Beaucoup d'autres images sur le disque dur, mais cette sélection regroupe les plus belles. Toutes les images en plein format sont visibles ici : https://www.jfgout.com/Lunar-Eclipses/Lunar-Eclipse-of-November-19th-2021/ Je me suis dépêché de tout ranger à 5h du matin pour dormir un peu avant d'aller au boulot. Le réveil n'a pas été facile et la journée de vendredi m'a semblée bien longue, mais ça valait le coup de se priver de sommeil et de veiller dans le froid (-0.5C). Prochaine éclipse le 16 Mai 2022. Cette fois-ci elle sera en partie visible depuis la France, mais la phase de totalité débutera grosso modo au moment du lever du jour. La solution ? Venez me voir L'éclipse sera parfaitement visible dans sa totalité depuis chez moi, et avec un peu de chance il fera beau ! jf
  28. 31 points
    Faute de bonnes conditions et les gelées nocturnes étant arrivées pour le peu de soirées clémentes, on hésite un peu plus à sortir tout le bazar quand on n'a pas un observatoire... Alors on replonge dans les fichiers peu ou pas traités des semaines précédentes. J'ai travaillé des fichier de la nuit du 5-6 Octobre dernier qui était relativement propice aux images correctes en planétaire. Image résulante du stack de 11 fichiers issus de séquences de 105s chacune, traitement AS!3 + Astrosurface et dérotation Winjupos. Newton 200 f/5 Skywatcher TeleVue 3x ASI 290MC + UV/IR SVbony EQ5 Synscan Et une petite animation des 11 images, BIO, bien sur sortie de Photoshop, pas de transgénique (en GIF donc forcément pas beau mais bon...) !!!
  29. 31 points
    Bonjour à tous, Apres la belle nébuleuse réalisée avec Janus Nord, nous voici de retour avec une grande galaxie de l'hémisphère sud: NGC4945 en LRVB. NGC 4945 est une vaste galaxie spirale barrée vue par la tranche et située dans la constellation du Centaure. NGC 4945 a été découvert par l'astronome écossais James Dunlop en 1826. Elle est presque aussi grande que la Voie lactée. On distingue nettement son propre disque de poussière, ses jeunes amas d’étoiles bleues et ses régions de formation d’étoiles roses. NGC 4945 n’est qu’environ six fois plus éloignée qu’Andromède, la grande galaxie spirale la plus proche de la Voie lactée. Bien que la région centrale de la galaxie soit largement cachée à la vue des télescopes optiques, les observations en rayons X et infrarouges indiquent une émission d’énergie élevée significative et la formation d’étoiles dans le cœur de NGC 4945. Son noyau obscurci mais actif la qualifie dans la liste des galaxies Seyfert et abrite un trou noir supermassif central. Les informations techniques: Télescope JANUS Sud situé à l'Hacienda des Étoiles au Chili. Temps de pose: Couche L en 12h25mn. Couche R, V et B en 2h15mn par couche. Poses élémentaires de 5min. Les meilleures images élémentaires présentent un seing de 1.5 sec d'arc, et la moins bonne retenue de 2.4 sec d'arc. l'image finale a un seing d'environ 2 sec d'arc. Télescope de type Newton de 520mm de diamètre FD 3.5. Echantillonnage de 0.4 sec d'arc par pixel. Camera ZWO 1600MM Cool. Filtres LRVB ZWO avec la roue à filtres de la même marque. Motorisation Directdrive Alcor System. Conception mécanique de l'ensemble du télescope (tube et monture) de Michel Meunier. Fabrication de la monture TELESCOPECAST. Piloté en automatique sous PRISM V10, prétraitement sous PRISM V10 et traitement final sous CS6. Voici l'image de l'ensemble du champ, biensur à regarder en pleine trame: Amitiés et Bonne Astro à tous!!! La JANUS Team Michel Meunier et Laurent Bernasconi http://team-janus.astrosurf.com/ https://www.facebook.com/JanusTeamNordSud/
  30. 30 points
    Bonsoir à toutes et tous , Dernier post.......Calern au mois d' octobre , quelle misère avec cette météo , bon.........c'est l'automne/hiver , j'avais fait.........pauvre de moi , deux/ trois essais pour voir depuis , tout à fini à la benne et là hier soir........miracle ! comme quoi , tout arrive Newton maison de 400 , miroir SkyVision de 400 F/D 4 en Zérodur , captures avec Genika-Astro , traitement AS!3 , R6 et AstroSurface , et PIPP . petite animation de 21 img le 29/11/2021 de 18h21 à 19h14 TU , caméra ASI 462 MC + ADC PA MK2 + Barlow APM 2.7 . échan 0.11 pix , F/D 13,58 . la même , avec AR , comme ça......tout le monde y l' est content la première de la session à 17h26 TU . EDIT ; j'ai rectifier l' horaire du début de l' animation .........non pas 17h26 TU , mais 18h21 TU , essais ADC et attendre que la GTR arrive Michel
  31. 30 points
    Bonjour à tous, Alors cette nuit avec un seing très mauvais, j'ai enfin pu refaire de l'astro après une longue période sans matériel car ma monture était en révision et ma TSA était dans les mains magiques de Riton pour la re-collimater . Donc pour cette image il y a 6h10 de temps de pose et j'ai mixé les 2 séries que j'ai eu faite dans la nuit (filtre L-Extrême 31x300s + L-Pro 43x300s) : J'ai encore du gradient que je n'arrive pas à enlever
  32. 30 points
    Bonjour, Lundi dernier j'ai sorti le barda pour faire un peu d'imagerie, c'était surtout l'occasion de tester mon nouveau viseur Polaire type HEQ5 adapté sur l'AP 900, franchement c'est très bien, la MES se fait uniquement sur la Polaire bien avant la nuit complète et c'est très rapide (1 ou 2 mn). Un renvoi coudé, 3 vis calantes pour le centrage du réticule ainsi qu'un petit niveau à bulle apportent plus de confort et zou ça roule... ! Pgc 2720 c'est un Arp manqué, c'est la seconde fois que je lui rends visite, j'aime bien ce couple en interaction. L'objet est relativement faible mais 2 heures de poses à 0.5"/pix avec la ST10XME dévoilent bien sa structure. Le seeing était correct, 1.3 à 1.7" d'arc. Traitement Iris & PS CS2 Amicalement Christian
  33. 30 points
    Salut à tous, Suite à ce premier post, voici la suite des images lunaires prises le 28 octobre au RC 500 d'Astroqueyras. On commence par la région de Platon prise avec un filtre rouge. L'image est plus fine que celle du post précédent, et surtout elle couvre un champ plus large. La région d'Archimedes avec un filtre vert. C'était un peu limite, mais ça passe : La mer des pluies avec la totalité du capteur, soit autour de 4600 x 3500 pixels, et avec un filtre rouge : La région de Bode, que j'aime bien avec sa géologie un peu particulière, et le filtre vert. A noter la rainure à proximité de Bode sur la droite de l'image : Le mur droit et surtout Hésodius et sa rainure avec le filtre rouge : Et pour terminer Clavius. Pour le coup, j'ai mis le sud en haut de l'image car on a tellement l'habitude de le voir dans ce sens. L'acquisition a été faite au travers d'un voile nuageux, d'où un gain et un temps de pose assez importants pour la zone, et un manque de contraste et de résolution. Le Clavius de William au C 355 n'est pas loin du tout : Voilà pour les images lunaires du 28 octobre ! Maintenant je passe à celles du 26.
  34. 30 points
    Bonjour Voici encore une image avant la mousson en Corse 2 heures au Newton 200/1000 red 0.8 Sony A7s 30s a 3200 iso Bonne journée et bon ciel Sauveur
  35. 30 points
    Un beau passage de la GTR ce soir avec un seeing correct (le limbe toujours agité). A 18h30 et 19h25 lc: Les 6 taches blanches se trouvent maintenant sous la GTR Une formation assez particulière: sur la NEB (la bande sombre), au dessus de la GTR. La partie claire apparaissait deja le 3 novembre. A surveiller ! Mewlon 250, ADC, barlow 2x, ASI224mc. Jean-Yves
  36. 29 points
    bonjour à toutes et à tous ! une éclaircie hier soir , j'ai profité pour imager vénus en couleur , en UV rien ne sort de probant et jupiter ensuite , les conditions se sont vite dégradées avec le tombée de la nuit il faisait très froid à 18h00, du coup j'ai remballé avec la turbulence qui devenait vraiment forte en plus ! CFF 300 asi 462c : Vénus le 29 à 15h38tu : évolution entre le 24 et le 29 novembre : le croissant grandit mais s'affine bien : à 15h38tu pour les deux images : jupiter : animation de 42sers de 90s entre 15h54t à 17h00tu : à 16h18tu : bon ciel et merci ! polo
  37. 29 points
    Bonjour à tous, Après moult tentatives et résultats non satisfaisants j'ai ('du moins j'espère)enfin réussi à imager M42 correctement avec son coeur bien résolu avec le trapèze.Ce soir là la lune était bien lumineuse donc j'ai fait du classique sur M42.Pour ce faire j'ai donc mixé des poses de 180" avec des poses de 10" et effectué la fusion sous pixinsight. J'ai essayé de rester le plus doux possible au traitement j'espère que l'image vous plaira. setup: Skywatcher 80ed+correcteur,heq5,Zwo 294mc Pro+filtre idas lps p3,guidage T7c.Traitement Pixinsight. M42 en fusion HDR, 85x180" et 50x10" pour le coeur,Gain 120,capteur à -10dg: La version Ab: https://astrob.in/ezpxbz/0/ EDIT:Je me permet de rajouter un petit montage avec des poses rapides effectuées au 200/1000 et 224mc pour aller au coeur du coeur: Et en bonus une image de M48 pour finir la nuit 30x180": Et une autre de M33 qui ne mérite pas de post car j'en suis moyennement satisfait 75x180": Bon ciel!
  38. 29 points
    L'astronomie, visuelle ou photographique, est fascinante, gratifiante, à toutes les échelles... J'ai pris cette image pendant que @jeffbax photographiait NGC 7662 avec le télescope de 1 mètre Omicron C2PU et que David explosait le second paquet de fraises Tagada. J'avais du temps devant moi, alors vite fait, j'ai sorti la EQ 6 du coffre de ma banyoll, pointé le viseur polaire au pif vers la Polaire, et hop ! Il y aura un zoom assez délirant à faire à partir de cette image, jusqu'à celle de NGC 205 que je vous ai présenté ya un moment, et qui fait une double page dans Astrouf Magazine Nikon D810 A, filtre STC, objectif de 50 mm fermé à 5.6, 90 x 1 min de pose. Le champ de l'image est à échelle humaine, mais le nombre d'étoiles, par rapport à l'oeil nu, est délirant, enfin, je trouve... Jeff m'a aidé pour le traitement, il y a un gradient de couleur que je ne sais pas encore traiter. S
  39. 28 points
    Voici tous les résultats de la nuit du 28/10/2021, j'ai dû stopper alors que j'avais commencé quelques vidéo dans le plafond, c'est le jeu ! Le seeing a été variable avec de très bonnes apparitions ! Si ça avait été figé j'aurais certainement essayé un filtre bleu , qui sait, ça arrivera peut être un jour ! C'est quand même un peu difficile de passer derrière Christian ça fait un peu fade du coup Je commence par une petite Juju du 23/10/21 à la 462C, 1940 images stackées, la plus moche sera à la fin Et puis vient le lunaire du 28/10/21, les images ne sont pas dans l'ordre d'acquisition : Les renseignements techniques de base, caméra ZWO IMX174MM+barlow Sieberts Optics, ADC, filtre vert Astronomik ou Sloan g Chroma, SER de 90 sec. Traitement AS!3, Astrosurface Redshift4 et Photoshop ! Lieu de prise de vue, Paris. Le Classique Copernic, J'ai commencé avec un filtre "L" par curiosité, j'ai vu que Valère faisait cela alors j'ai essayé ! C'est mon Copernic le plus résolu jusqu'à maintenant ! Cette fois-ci c'est toujours la région de Copernic mais au filtre vert, c'était un peu plus tard, le seeing était moins bon, mais je trouve cette zone très photogénique, en fait j'adore ce site ! (Mosaïque de 4 images) : Le trio battu par l'épée en mosaïque de 3 images : Puis un Tycho, encore au-dessus de ce que j'ai pu obtenir avec le C14, disons en gros le meilleur que j'ai pu obtenir jusqu'à maintenant (filtre Chroma Sloan g) : Secteur de Platon, là ça commençait a bien bouger, les détails commençaient à s'estomper (filtre vert) ! Dommage j'aurais bien voulu faire une belle mosaïque du pôle : Oui, je parle de poussière sur certains posts et vous remarquerez que j'en ai de belles en bas à droite (à moins que ça ne soit des véhicule interstellaire) Walter dans l'ombre, Deslandres avec le très beau cratère Lexell (filtre vert) Et enfin pour clôturer, l'image de rattrapage, Pitatus : Un peu plus mou mais c'est encore un de mes meilleurs (filtre vert) ! Un autre Clavius que celui du dernier post, cette fois-ci pris au Chroma Sloan g, légèrement plus résolu que le précédent : Et enfin, revenons-en à Jupiter, la seule image que j'ai pu avoir de la GTR cette année, prise du 27/10/2021... J'ai l'impression d'avoir imagé toujours le même côté cette année ! Très moyen, du coup je n'ai pas trop pris la peine de bien la traiter, 1822 images stackées, Zwo IMX 462C : Voilà et je pense qu'il faudra attendre maintenant l'année prochaine pour une prochaine session lunaire. Bon ciel à tous Will Tiens pour ceux qui n'aurait jamais vu mon observatoire pour planter le décor, voilà pour quoi j'appelle cela une "fenêtre d'observation" :
  40. 28 points
    bonsoir à toutes et à tous ! vite fait une première image pour montrer que ça bouge sur jupiter : CFF 300 F/D de 20 asi 462c 1ser de 90s animations à suivre ; 17h42tu : bon ciel ! polo
  41. 28 points
    Bonsoir voila deux images prise toujours avant la mousson sur Afa J'ai attendu l'extinction de mes lampadaire mais j'ai quand même de la pollution lumineuse du au grand centre commerciaux tous proche et qui ne s'éteigne jamais Avec la Lulu 66 /388 red 0.8 1 heures de poses Sony A7s 30s 400 iso Traitement Siril Cs Et au Newton 200/1000 red 0.8 Sony A7s 800 iso Poses 30s et 5s et 1s 2 heures de poses environ Traitement Siril Cs le fond de ciel est un peu claire mais bon on vois une trainer a gauche étoile ou star link je sais pas Bonne soirée et bon ciel Sauveur
  42. 28 points
    Salut Voici quelques capture avant la mousson Lulu 66 /388 red 0.8 Sony a7s 1 heures d'intégration Avec le Newton 200/1000 red 0.8 Sony a7s 1 heures d'intégration M45 lulu 66 avec des nouveau flat j'avis noté la position car ma boite a flat maison n'était pas uniforme le mix manque un bout mais plus de détail sur le Dada Bon dimanche et bon ciel ici mousson pas de Cp et de planetaire
  43. 27 points
    Une petite occasion ce soir de faire des captures de Jupiter: le seeing était acceptable. Et puis l'orientation de la planète permettait il me semble de montrer la réactivation de la NEB. A 17h36 TU: A comparer avec cette image du 14 octobre (même orientation par rapport à la GTR) La NEB apparait un peu plus épaisse et plus irrégulière. Mewlon250, ASI224, ADC, barlow 2x, dérotation de deux images. Jean-Yves
  44. 27 points
    Bonjour, Voilà un moment que je voulais faire cette nébuleuse et j'ai profité d'une période de météo clémente courant octobre pour réaliser cette photo. En général, entre les prises de vues et le traitement, il me faut environ un mois pour une photo, autant dire qu'en novembre il n'y en aura pas de faite ! Bref, pour les spec. et le matériel c'est là : Pour l'image c'est en dessous 😁 Merci d'être passé. P@sc@L
  45. 27 points
    Bonjour les astrams Voici quelques clichers qui pourraient être ds une rubrique notée ( Astro paysagère) ....enfin si un jour il y en a une ..... Un petit bivouac de fin octobre avant la neige dans les Alpes , le massif de beldonne ,, un petit 1200m de dénivelée avec la totale et surtout pieds photo ,apn et l essentiel, une bonne bouteille de rouge pour nous réchauffer , seuls au monde ( ben oui sont pas fou sa caille !!!!) A contempler ce lieu magique , avec une nuit étoilée ,entre les bruits de fonte de glacier et les quelques éboulis qui suivent leur destin ....sans vraiment dormir , avec de la glace ds la tente au matin , un visage qui brûle dès que l on sort le bout de son nez la nuit ....le bonheur de la montagne a pouvoir contempler juste la simplicité..... Une arrivée au coucher bien séduisante Avant de trouver un endroit plat nous permet de contempler ces couleurs En attendant le lever de lune juste au dessus des montagnes qui va nous accompagner Tout au long de l observation du ciel Une lueur ds la tente ,il fait froid -10 ressenti avec les pics de petit vent du chnord ....madame est rentrée..ds son cocon en plume ...... Pendant qu j installe le pieds pour chopper un petit bout de v. Lactée Addition de 3 images en one chot ,fujixt2 et fujinon 16mm f1.4 J ai une sorte de coupure ds l assemblage , en fait j ai l.ipteddion qu il en manque un bout .... Et après une nuit bien agitée ,le spectacle n est pas fini Un bon café ...ds les mains ..en cette belle matinée....pour un dernier regard avant de tout plier.... Voila un petit périple .... Astro paysager que je souhaitait vs faire partager Bonne journée.
  46. 27 points
    Bonsoir Deux captures au C8 j'avais deja rangé le Mewlon dans sa malle vue le temps pourri Comme c'était pas top j'ai vite fais de regardé une étoile a hauteur bonne soirée et bon ciel Ps je sais que certain préfère mes images de Cp
  47. 27 points
    Salut voici une petite partie de la nébuleuse ic410 avec ces têtard ou spermato pour les intimes J'avais une petite heure de pose en Ha enfouie dans mon dd depuis 2018. Je lui ai ajouté de la luminance et du RVB. Un mixe de 2/3 L et 1/3 Ha qui me sert de luminance et traité comme du LRVB standard pour tenter de garder la couleur le plus naturelle possible. Alors, voici ce que ça me donne. CT16 f4 sur EQ8 QSI683wsg Filtres Astrodon LHaRVB=120-60-60-60-60 minutes. Bin 1x1, Sub de 5mn et 10mn pour le Ha. Autoguidage. ASI120mm sur diviseur optique. Avec PHD2. prétraitement CCDSoft. Traitement final PS CS6. Bon visionnement. Martin
  48. 27 points
    Bonjours les ami(e)s , Uranus prise hier soir avec la 462 MC et 14 minutes de vidéo pendant que le seeing était très calme ! cela m'a fait chopé une sacrée crève par - 2 degrés ( pourtant bien couvert ) on aperçois bien le Pole Nord, ENFIN !!! je l'ai eu !! même si il y avais comme un brouillard givrant et que j'ai du augmenté le gain. malheureusement ce seeing n'a pas duré longtemps pour essayé avec la 290 MM et un filtre IR, avec ce froid j'ai vite décroché
  49. 27 points
    Bonjour à tous, Quelques images de Jupiter du 22 Octobre sous le ciel Breton du Finistère. Conditions difficiles avec un fort jet-stream, fin de saison compliquée. Celestron 9.25, Barlow x2, ADC PA, ASI 290. Bon ciel à tous, Michel.
  50. 26 points
    Bonjour tout le monde! Comme mon voisin @Looney2 j'ai pu contempler l'éclipse partielle (presque totale) de Lune de la nuit de jeudi à vendredi dernier, visible en Amérique. Mais juste pour le faire bisquer, en fait je n'avais même pas mis de réveil tellement les prévisions étaient mauvaises. Sauf que je me suis réveillé par hasard à 3h du matin et j'ai vu la Lune à travers les nuages. Et j'ai aussi vu que lesdits nuages commençaient à se morceler du côté ouest. Finalement mes conditions ont été bien meilleures que les siennes, à quoi? 12 à 15 km à vol d'oiseau. Alors boum! Chaussettes, pantalon de neige, gros pull, écharpe, bonnet, manteau d'hiver. Trépied fixe, Canon EOS 5D MkIII, déclencheur à fil, miroir relevé. 400 mm, 200 mm, zoom 28-105 mm. Réglages variés, de 800 à 3200 ISO et de 1/30 à 1 seconde. Ouverture max. Dehors. Pas de gants, le gel. Les doigts, glagla. Et un total de 155 photos! Bon, toujours plusieurs d'un coup. Ici je vous en montre quatre. Pas de montage, juste des photos uniques. Le tout quasiment à quatre pattes pour cause d'entorse sacro-lombaire. Joie. 1. 3h59, tout juste avant le maximum. 400 mm. 2. 4h08, avec les Pléiades et quelques nuages diffus. 200 mm. 3. 4h22, avec les Pléiades et les Hyades. Zoom 28-105 mm à 75 mm. 4. 4h45, les nuages reviennent. Quelques jolis tableaux dont celui-ci. 200 mm. Voilà! Finalement une super belle sortie! Daniel