Leaderboard


Popular Content

Showing most liked content on 10/14/21 in all areas

  1. 27 points
    Bonjour tout le monde! Le 19-20 septembre dernier nous avions bénéficié, ici au sud du Québec, d'une nuit exceptionnelle qui m'avait permis d'obtenir mes meilleures images de Jupiter avec mon Newton 254 mm. Eh bien, la semaine dernière nous avons eu DEUX nuits où le seeing n'était pas loin de cette marque! Excessivement rare... Bref, voici trois résultats de cette nouvelle nuit, celle du 6-7 octobre. En prime: transit complet de la GTR. Dans l'ordre: - une planche avec trois images dérotées provenant des trois meilleurs moments (de gauche à droite, dérotation de 3, 7 et 14 images); - une animation complètement bio de 76 images, c'est-à-dire toute ma récolte de la nuit; en gros, mes séquences sont: 105 secondes - 15 secondes d'attente - 105 secondes, etc. Les trous sont quand j'ai peaufiné la mise au point; - une animation de 11 images issues de dérotations, pendant la dernière et la meilleure période de calme. Voici comment j'ai procédé: j'ai une séquence de 15 images, une par 2 minutes (voir ci-dessus); j'ai déroté les 5 premières -> image 1 de l'animation; ensuite, dérotation des images 2 à 6, puis 3 à 7, etc jusqu'à 11 à 15. Ça produit 11 images dérotées qui sont assemblées ici. Bon visionnement! Daniel P.S. Il me reste la nuit précédente, à peine en-dessous et sans GTR, mais je vais quand même m'amuser
  2. 25 points
    Bonsoir, Une bulle dans la région de l'étoile TYC 4285-378-1 Abell 85 (merci pour le nom que je ne connaissais pas) Cette image me tentait depuis un moment mais je pensais que cette bulle serait trop faible pour la choper avec ma 80ED et l'ASI1600MC. Finalement, en posant 8h avec un filtre Optolong L-Extrême et en tirant "un peu" les niveaux, on la voit bien. TYC 4285-378-1_bulle-80ED_Esprit_ASI1600MC_L-Extreme_120x240s-g200-20211013 by Frank TYRLIK, sur Flickr Bonne soirée, Frank
  3. 22 points
    Salut à tous, J'ai enfin terminé le traitement de ces images de Jupiter prises le 23 septembre au RC-500. Le seeing mesuré n'était pas mal du tout. Mais il faut se rappeler qu'il s'agit du seeing au zénith et pas à 30° de hauteur, ce qui fait une grosse différence pour Jupiter. Voici ce que cela donnait en IR avec des vidéos de 220 s : Le rouge était à peine plus fin : La RGB qui est très loin d'atteindre la belle résolution de notre ami italien : La CH4 avec derotation vidéo de 6 min : Puis la turbulence a commencé à se dégrader :
  4. 19 points
    bonjour à toutes et à tous ! malgré la prévision d'un fort jet-stream de 130km/h venant du nord j'ai tenté ma chance ! 109 sers de 90s traitement en mode batch as3 et astrosurface wiener et wavelets , irfanview et unfreez ! CFF 300 f/d de 20 asi462c adc zwo de bons moments vers la fin ! de 18h18tu à 21h18tu : bon ciel et merci ! polo!
  5. 16 points
    Bonjour tout le monde . Il faudrait que le seeing soit meilleur ce soir pour tenter l'image de Loki/Io ....si la météo le permet . ## Je vais utiliser un IR.800 , et je ne sais pas si il faut surexposer ou pas ? quelle doit être la vitesse d'acquisition plus lente qu'à l'ordinaire ? @Christophe Pellier si tu passes par là . Donc hier soir, le seeing était moyen de façon constante , pas moyen de taper un seeing type cuvette Parisienne ... Pour l'image RGB C11 Focuser + Optic.BX1.5. + ADC + ASI462MC+ Filtre UV/IR.Cut F5300 F/D.19 e=0.112"/pix Pour l'animation avec IO en l'IR.642nm C11 Focuser + Optic.BX1.5. + ADC + ASI290mm+ Filtre IR.642nm F5300 F/D.19 e=0.112"/pix Bernard_Bayle
  6. 16 points
    salut à tous, voici 2 classiques de l'automne que j'ai shootés depuis mon petit balcon dans le Mercantour (Beuil 06) avec ma petite lulu ASKAR FRA400 (72mm de diamètre) j'ai pas mixé de Ha sur M31 car ma couche Ha était trop faiblarde et j'arrive rien à en tirer, ce qui m'étonne grandement vu que M31 se prête plutôt bien à ca normalement. il faut que j'investigue pour savoir ce qui s'est passé avec ma couche Ha. j'espère pouvoir rajouter ce Ha avant cet hiver car je trouve que ca manque vraiment sur M31. pour les détails d'acquisition et pour les fulls je vous laisse cliquer sur les liens astrobin. https://astrob.in/ga6vgz/0/ https://astrob.in/sd2ifv/0/ bon ciel à tous
  7. 13 points
    Bonsoir, Hier soir (12/10/21) petite manip toute simple en spectro, pour encourager les collègues astrophotographes planétaires qui essaient d'imager en proche infrarouge les volcans actifs sur Io (les admins déplaceront le sujet s'ils le jugent plus propice dans la section spectro ?? ) Les volcans de Io émettent un panache de matière qui forme une nébuleuse (tore) autour du satellite. Le soleil et la magnétosphère de Jupiter ionisent cette nébuleuse, qui se met ainsi à briller comme un tube néon. C'est une chance, car la raie en émission du sodium à proximité de Io est facile à détecter, même dans la pollution lumineuse C'est connu depuis les années 70, et C Buil a fait la manip avec un spectro Lisa il y a quelques années. Avec un C11 réduit à F7 et un spectro Alpy, en ville : Au milieu du spectre de la pollution lumineuse et de celui des reflets de Jupiter+Lune, on voit bien du sodium en émission de part et d'autre de Io. Rien de tel détectable plus loin à côté de Ganymède. C'est le panache volcanique ! Je ne détecte pas de raies du souffre.. A vérifier avec des temps de poses plus long? En lisant un peu la littérature, il y a une relation entre entre les pics en IR et la nébuleuse Na (quoique c'est + compliqué que ça, comme toujours quand on creuse...). Ca suggère quand même que les volcans de Io sont actifs, ou ont été actifs récemment. Donc bonne manip aux astrophotographes Jean-Philippe
  8. 13 points
    Bonsoir à tous. Je suis pas mal fier de vous montrer ma version 2021 de M33 prise sur 3 nuits ces deux dernières semaines. Au RASA11, caméras ZWO ASI183MC Pro pour la couleur, 147x 60s. Et 183MM Pro pour la luminance et le Ha, mais je ne me rappelle plus de ces poses j'avais supprimé les brutes directement après empilement... Réduites en résolution 4K UHD, la Ha et la luminance à elles seules ne sont pas inintéressantes donc je les mets aussi. Il y a un bon paquet de petites galaxies cachées un peu partout...
  9. 12 points
    Tout au C8, sous mon ciel périurbain qui me laisse voir la voie lactée D'abord 2 dessins du 11 octobre, nuit très belle, bonne transparence, pas de Lune. M76, petite nébuleuse planétaire ressemblant à M27, évidemment moins détaillée. Pas de centrale. Les filtres apportent assez peu ici, il a surtout fallu grossir progressivement jusqu'à 225X pour avoir des détails. Puis NGC185, galaxie naine satellite de M31, ce qui laisse rêveur quand on voit leur angle relativement éloigné dans la voute céleste Assez facile à 200mm, tant qu'on ne grossit pas au delà de 90x. Elle a un compagnon , NGC147, que je n'ai pas vu. J'ai observé aussi M52, et M103, que je n'ai pas dessiné. Ce petit amas ouvert est surtout joli par ses couleurs (notamment une étoile brillante orange très marquée) et j'essaierai plus tard sur papier noir. J'ai observé et dessiné NGC7789 le 13 octobre, que j'avais observé aussi le 11. Le ciel était humide, le premier quartier de Lune bas sur l'horizon, mais qui m'a magnifiquement éclairé un vol de grues. Bon ciel !
  10. 12 points
    Salut, j'avais posté au début du mois une image de la belle galaxie NGC891 dans la constellation d'Andromède, faite avec une caméra couleur (ASI533MC) J'ai profité de la nuit dernière pour lui ajouter 3h de luminance prise avec l'ASI1600mm. Malheureusement je l'ai fait un peu à l'arrache, pas eu le temps de vérifier la collim donc sanction immédiate, les étoiles sont moches . Néanmoins l'image est bien plus profonde que l'image issue de la cam couleur seule et quand même plus détaillée. Mise à jour : nouvelle luminance mieux résolue, mais dans des conditions de transparence médiocre. Il s'agissait visiblement de contraintes sur le miroir... Détails techniques Astrographe 200/800 carbone optiques Zen + TS Wynne 2.5" sur AZ-EQ6 Guidage OAG + ASI120mm, pilotage ASIAIR v1 240*60sec de luminance avec l'ASI1600mm + 240*60 sec de chrominance avec l'ASI533MC + DOF Prise depuis la banlieue parisienne (20km de la Tour Eiffel) Empilement Siril, traitement PI + Rawtherapee La luminance annotée :
  11. 10 points
    Re-Bonjour tout le monde . 2021-10-13 à 18h45TU ....quand un avion s'invite sur Jupiter Bernard_Bayle
  12. 9 points
    Bonjour à tous ! Ma dernière image capturée dans la nuit de lundi, un amas ouvert dans Cassiopée avec un serpent qui rode autour. Il y a aussi quelques voisins référencés mais il faut tourner la tête ou l'image avec le résultat d'Astrometry.net. 7h30 en poses unitaires de 60" à gain 100/offset 15, -5°C, 4h30 au CLS et une heure par RVB. SkyWatcher Esprit 80, ASI2600MM, CLS-RVB Astronomik Deep Sky le tout sur une AZEQ6. Prétraitement et traitement avec Pix et un peu de PS pour terminer. Un crop sur NGC654 et le serpent Jean-Marc
  13. 9 points
    Bonjour à tous Petite contribution de la nuit du 21 au 22 septembre avec un seeing très bon sur la région parisienne qui m'a permis de shooter URANUS et d'avoir un détail à sa surface (le pôle en plus clair je pense), du moins je pense selon retours des spécialistes s'ils passent par là. Toutes mes tentatives précédentes avaient échoué. Pas facile la belle. Il faut vraiment des conditions très bonnes pour déjà espérer avoir une image correcte. Je n'ai pas trop forcé sur le traitement. Ce n'est pas l'image du siècle, mais content qu'elle soit déjà bien ronde. Matériel utilisé Caméra ASI 462MC Filtre BAADER IR PASS 685 mm ADC ZWO en position neutre par je ne parviens pas à le régler correctement sur URANUS Télescope C11 Monture EQ6R Bon ciel à tous Philippe
  14. 9 points
    Bonsoir les planéteux, Oui . . .mais non, j'en vois déjà qui rigolent dans le fond En fait, je tente depuis quelques jours de peaufiner ma collimation pour avoir de jolies étoiles Mais c'est de la vraie bouillie là-haut, Capella, Deneb et consort, c'est quasiment mission impossible ! Alors faut bien viser quelque chose pour voir si on a pas trop déc. . . enfin . . si la collim est encore potable Et donc ben . . . j'avais Juju sous la main et j'ai fait quelques films. Et comme j'ai quelques images pas trop moches je vais vous les montrer Là c'est donc au M809 ( 200mm à F10 ) avec juste une barlow 2x Shorty, la caméra 224MC et un filtre L et sans ADC. 1000 images sous AS3, Wienner+wavelets Astrosurface, Balance R6 et finitions PSP comme d'habitude. Une à 21h57 TL : Une autre à 22h05 TL : Et la der à 22h11 TL : Et pour fignoler ma collimation, je sens que ça va se terminer à l'étoile virtuelle Je vous souhaite une excellente soirée/nuit à ceux qui sortiront, AG
  15. 8 points
    Bonjour, lors de la mission S39 avec le T62 d'Astroqueyras nous avons tenté la détection de Charon. Cette observation est difficile à plusieurs titres: - La hauteur de pluton qui n'est que de 20° - La séparation des deux astres entre 0.7 et 0.8" d'arc - La différence de magnitude entre Pluton et Charon (14.5 ,16.2) Nous avons utilisé une camera ASI290mm et un correcteur de dispersion atmosphérique au foyer Cassegrain du télescope (9200mm de focale) L’échantillonnage avec le binning 2 utilisé est de 0.129" d'arc par pixel. Nous avons utilisé un mode bin2 pour avoir des temps de pose de l'ordre de la seconde. Le seeing n’était pas exceptionnel lors de cette observation (environ 1") Pluton est l'objet le plus brillant image 30-09-2021 18h53 TU L'image obtenue n'est pas très spectaculaire même si l'on distingue une légère élongation de l'image de pluton avec l'angle prévu par les éphémérides. Pour se convaincre de la réalité de la détection nous avons fait deux coupes photométriques de pluton et d'une étoile du champ qui nous à permis de déterminer la PSF de l'image. La coupe de l’étoile est symétrique ce qui n'est pas le cas du couple Pluton-Charon L'ajustement des données avec un modèle ou l'on a fixé la différence de magnitude et utilisé les paramètres de la PSF de l’étoile de référence est donnée ci dessous: Le modèle nous fournis une distance Pluton et Charon de 0.77" d'arc, distance proche de la valeur des éphémérides à savoir 0.7" d'arc. Le compte rendu de cette observation est dans le pdf ci joint Détection de Charon au T62.pdf Nous pensons donc que malgré la difficulté cette détection est positive. Bon ciel jean
  16. 8 points
    Bonsoir à tous et toutes , Calern......le retour chez les potes du 06 , deux ans et demi sans " Le Plateau " , ça commençait à faire long , et même si ça devient très fatigant maintenant pour moi , revoir les potes ( Alain...... Gillou.....Serge " phénix ici " et Mathieu vers les 22h locale , ça fait du bien de les revoir , à une époque nous , nous sommes retrouvé une p'tite quinzaines là haut , parking plein + le contre bas aussi Newton maison de 400 ( monture et tube en mode nomade ) , miroir SkyVision de 400 F/D 4 en Zérodur , captures avec Genika-Astro , traitement AS!3 , R6 et AstroSurface . Jupiter en RGB le 11/10/2021 à 20h56 TU , caméra ASI 462 MC + ADC PA + Barlow APM 2.7 , c'est pas terrible hein ? c'est ça aussi Calern rien à voir avec celles de Bernard au mois d'août Saturne à 20h11 TU , dérotation de 3 img , même config que Jupiter . en IR 742 . p'tite photo en arrivant là haut Miche
  17. 8 points
  18. 8 points
    Bonjour, Encore une mosaïque lunaire ( vraiment un sujet inépuisable, je ne m'en lasse pas ). Mêmes conditions qu' hier, temps imparti cause toit du voisin, Lune toujours aussi basse mais pas de nuages cette fois. Encore un premier jet, les superpositons de tuiles étant un peu trop importants, mais il faut battre le fer quand il est chaud. On reprendra tout ça cet hiver. C8 Celestar Deluxe / RisingCam 224 / IrCut. AS3 / Astra Image / Astrosurface / Gimp. Version 1, Couleur 100 pour cent : Version 2, couleur 50 pour cent : Version 3, désaturée 100 pour cent : Version 4, désaturée 50 pour cent : Bonne journée.
  19. 8 points
    T'as dépensé 300 000 balles, tu vas pas répondre à une interview : " In fact, Superfulgur was right, it is quasi nothing to see at this fucking altitude, the view is pouf, everything is too far to be bien visible, or too close to have a vraiment incroyable vision. We see pareil than on avion at 33 000 feet, but from a poil plus haut, thats all. En plus, John has vomited all is four o clock, so I have been bien baised. Rendez l'argent !!!!!!"
  20. 8 points
    Forcément. Je l'ai rencontré, j'avais pas 20 ans, au Pic du Midi en juillet 1978. Un soir, j'observais des NP au télescope de 1 mètre, j'entend entrer deux personnes un peu "excitées", qui plaisantaient et se vannaient mutuellement, dans un Français stratosphérique. Ils papotent un peu avec moi, je comprend enfin à qui j'ai affaire, Audouin Dollfus et... Henri Camichel, 71 ans à l'époque, je pense à mon "Planètes et Satellites" de Guérin, et je profite religieusement de l'instant... A la rentrée, je reçois une lettre de Mr Dollfus, me demandant si je veux passer le voir à Meudon............................................................ Voilà commence une vie.
  21. 8 points
    Friedrich Bessel... C'est fascinant, les gonzes qui ont vu quelque chose avant tout le monde... Comme Galilée, évidemment, comme Keeler et les galaxies... Bessel, lui, a fait un truc prodigieux : il est le premier à avoir mesuré la distance d'une étoile, 61 Cygni. 10 années-lumière, soit comme dit Camille Flammarion, "quinze trillions de lieues". Vertige.
  22. 8 points
    Ah oui.. "Ia frite d'Hubert"...OK, bon... le tout était trop confus. Nous, ici on est entre gens bien élevés, c'est pas du tout, mais alors pas du tout notre genre, personne n'oserait .
  23. 8 points
    Quel talent, la muse l'habite !
  24. 7 points
    Salut, étant donné que même avec le trépied monté au max, quand j'essaie la nebuleuse de l'helice je photographie les antennes des voisins, j'ai jeté mon dévolu sur pacman. Et encore des embuches... une brume assez présente, avec une lune bien présente. j'ai des étoiles en poire, collimation? (mon guidage étais suffisamment bon tout au long de la soirée pour ne pas avoir de déformations d'étoiles) la dernière fois j'avais des étoiles en triangles, j'avais trop serré mon primaire lors de l'installation du baffle de primaire, mais là se pourrait-il qu'il ne le soit pas assez et qu'il bouge trop, ce qui causerais ces étoiles en poire? j'ai aussi eu un artefact lumineux, comme une grande aigrette pas nette, on en voit encore les vestiges en haut quasi au centre, je suis quasi certain que c'est le tube de mon PO qui dépasse dans le newton, il faut que je le recoupe et que je le peigne en noir mat. Sinon, voici mon modeste PacMan setup : eq5 à couroies newton 130PDS camera orion G10 (imx294) + L-enhance 54 x180 secondes, DOF 20-100-10
  25. 7 points
    Bonsoir à tous, J'ai énormément de retard dans mes traitements j'ai eu un petit moment de libre pour traiter quelques ser de la lune du 23/09/21.Conditions moyennes avec une turbu très changeante.Ça faisait un moment que j'avais pas été la voir. Setup:Skywatcher 200/1000,heq5,zwo 224mc+ir cut,barlow Televuex2.Traitement As3 et Astrosurface. Mosaïque au foyer: Petavius à la barlow x2: Et Langrenus ou j'ai tenté le filtre rouge: Bon ciel.
  26. 7 points
    A bien y réfléchir, mes héros sont tous ces dessinateurs de "Space Art" des années 40 à 60, genre Chesley Bonestell ci-dessous, qui m'ont fait complètement planer quand j’étais petit. Époque bénie où on pensait encore qu'il pouvait y avoir des canaux sur Mars et des forêts sur Vénus, et où l'homme irait très bientôt explorer les autres mondes dans la galaxie entière avec des super fusées... La fin brutale du rêve, ce sont les premières images des cratères arides de Mars par la sonde Mariner qui l'ont sonné. Il n'est plus resté que le pied d'Armstrong sur la lune, qui dans le fond a définitivement planté une borne infranchissable aux illusions humaines...
  27. 6 points
    Le retour du Baby Mewlon au balcon au 8ème étage après plusieurs jours de pluie. Seeing correct sur Genève lundi 11 octobre, mais Jupiter se lève de plus en plus tôt et mon créneau pour la capture se réduit avant qu'elle ne passe derrière l'immeuble ! Par rapport aux fois précédentes, j'ai fait l'acquisition d'un filtre IR-Cut sur vos conseils et rapproché la Barlow TeleVue 2x de l'ADC ZWO pour avoir un tirage cette fois idéalement échantillonné. Le résultat me semble meilleur. Voici deux images du 11 avec quelques détails sur Ganymède, même si ça reste un peu flou à mon goût... pas non plus super satisfait du traitement, mais c'est mieux qu'avant. Capture de 60 secondes à 24 fps, 50% des brutes retenues dans AS3 soit environ 1200 images, niveaux, balance des blancs et ondelettes dans Astrosurface : Quelques minutes plus tard, c'est mieux encore, même traitement mais avec Double-Stack dans AS3 :
  28. 6 points
    Bonjour les aminches astrams, Je viens de recevoir un joli cadeau qui je pense et j'espère, va me sortir d'un gros coup de mou que je traverse ces derniers temps ... Voilà la bête qui par hasard fait l'objet d'un test dans le dernier Ciel & Espace et qui me donne bien envie de m'essayer un peu au planétaire... avec mon APN ... Il me faut encore bricoler un support pour adapter le tube sur ma monture, et attendre le beau temps bien sûr! ...
  29. 6 points
  30. 5 points
    Bonjour à tous, Après une nuit agitée, retour au calme ! Les deux spots capturés au centre et au bord de la raie H alpha. A venir d'ici peu, AMHA, de belles protus en bord de disque ! ++ Sylvain
  31. 5 points
    bonjour, on s'amuse comme on peu , elle était très faible celle de droite et dans les nuages fins pas évident , j'ai jeter la moitié des vidéos . Désolé pour la qualité du suivi , plusieurs plantages de firecapture (????) et décrochages vu les gros nuages pendant que je faisait la bouffe (l'autoguidage supporte pas les gros passages ). Paul
  32. 5 points
  33. 5 points
    Bon finalement, des personnes que j'admire dans l'astronomie, l'astrophysique, voire l'astronautique, il y en a beaucoup dont certains ont été cités et qui sont des précurseurs... des hérauts plus que des héros. De mon côté pour rester dans le présent, je n'ai pas besoin d'aller bien loin, et ni d'avoir le bras long pour leur serrer la main ! il font partie du club, mais c'est vraiment sans aucune flagornerie ! Nicolas Biver déjà nommé pour ces dessins, mais surtout son savoir sur les comètes... et le reste. Pierre Strock, qui a révolutionné l'astronomie amateur nomade Serge Vieillard, pour son talent... son œil... ses deux volumes d'Astrodessin (en livre de chevet) et surtout les trois pour leur enthousiasme, leur humanisme, leur humour et leur désintéressement, toujours prêts pour divulguer leur science sans en attendre quelque chose en retour... et des habitués du forum !
  34. 5 points
    Bonsoir à tous. C'est pas un cadeau cette nébuleuse. Je ne m'attendais pas à ce qu'elle soit si peu lumineuse. Une version hard où j'ai eu de la peine à gérer le bruit et une version plus légère... 115x 180s au RASA 11 sur iOptron CEM70, caméra ZWO ASI183MC Pro et filtre anti PL STC MultiSpectra.
  35. 5 points
    Voilà, le tube est monté! C'est un 400 f5 Axis Instrument ( @MALLART ), le primaire a été poli par Michel Bonnin (skyvision), et le secondaire par Franck Grière (Mirrosphère). Le tube est un sandwich composite avec des peaux carbone assez épaisses: c'est très très rigide et en même temps relativement léger pour la taille. Il reste pas mal de bricoles effectuer et mettre en place (MES,collimation, électronique pour la gestion des ventilateurs du primaire, de la résistance chauffante du secondaire etc...), cablages divers (USB, 12V,...) mais le plus difficile est fait ! J'ai eu quelques grosses gouttes de sueurs quand j'ai voulu refermer l'abri roulant, en fait 5cm de moins en profondeur et le tube ne rentrait pas Mais finalement tout va bien !
  36. 5 points
    S'il parle de la lumière émise par les première générations d'étoiles, alors ce qu'il dit n'est pas complètement HS. Et il est probable qu'il parle de cela puisqu'il s'agit là d'une des missions prioritaires du télescope. Le "juste après" est peut-être un peu trop expéditif (on parle sans d'une ou plusieurs centaines de millions d'années après le Big Bang) mais cela reste valable. Cela dit il me semble avoir lu quelque part ici que quelqu'un imaginait que le JWST s'intéressait au fond diffus cosmologique, qu'on présente parfois à tort comme le moment où l'Univers se serait "allumé". Il n'est pas impossible que la formulation citée ci-dessus ait causé des confusions à ce sujet. "La lumière issue des premières générations d'étoiles" aurait donc été préférable.
  37. 5 points
    Sans entorse au règlement, 1 pour livrer mon cœur, je dirais ce vieil opticien de la rue Alsace Lorraine à Toulouse qui voyant un gamin de 12 ans devant sa vitrine baver sur ses instruments me fit entrer pour savoir ce qui m'intéressait et me fit cadeau d'une lentille plan convexe et d'un oculaire de microscope pour construire une lunette, rudimentaire certes mais qui a suscité en moi un intérêt inaltérable. Et 2 pour mon admiration, c'est le grand Galileo Galilei qui a construit sa lunette et a observé la lune et les satellites de Jupiter, je dois dire que je me prenais un peu pour lui en regardant dans cette lunette de ma construction et en y repensant on a du voir tous les deux à peu près les mêmes aberrations optiques...
  38. 5 points
    NOOOON !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!........
  39. 4 points
    Premier essai de collimation (pas facile à f/3.4 avec un primaire percé!). Takahashi Epsilon 250 carbone. 6D 1h10 pour la lagune (sub de 2min, et 5 min pour North América sub de 5min). Prétraitement Siril, traitement Tosi. jérôme
  40. 4 points
    Hello On sent sur ce shoot là que le shoot est passé mais c'est hyper limite Il manque de croustillant et de finesse Perso, j'adore les dômes dans la zone plate au dessus du cratère de la pointe centrale A+ David
  41. 4 points
    A propos de moi Never encountered such nasty bunch, bigoted, chauvinistic, sexists,, narrow minded, grotesque interactions, etc. Il est pas un peu schizophrène le Yankee qui voulait nous civiliser ? Quand on lit sur son profil ce qu'il pense de nous on se demande pourquoi il persiste à essayer de communiquer...
  42. 4 points
    Bonjour , Objet assez difficile à imager car tout petit et très faible depuis mon lieu d'observation sur le plancher des vaches à 10m d'altitude. Pourtant cet objet est vraiment superbe, il s'agit de l'éjecta d'une nova qui a eu lieu en 1901. Il faut bien voir que cette nova est assez loin du système solaire, elle se trouve à 1560 années-lumière ! Et pourtant avec la puissance du phénomène nova et avec le temps on peut voir l'éjecta se répandre dans l'espace !! Pour la prise de vue c'est fait avec un CMOS couleur, une ZWO 294MC Pro refroidit et filtre L_eNhance. La caméra a été poussée dans ses retranchements, j'ai poussé les poses à 400 secondes (30 poses acquises) et avec un gain à 350 sur 570. La veille avec des poses plus nombreuses et à 200 secondes rien ou pratiquement rien n'apparaissait ! Donc c'est sportif à imager ! Setup : C11 + red x0.63 + ZWO 294MC Pro + filtre L_eNhance Avec un petit calcul on peut mesurer la taille de l'éjecta, on trouve un éjecta d'un peu moins de 2 arc-minutes et comme la nova est est 1560 années-lumière de nous la taille de l'éjecta fait moins de 1 année-lumière. Bon ciel ! Pour comprendre pourquoi un filtre L_eNhance est bien utile, ci-joint un spectre de GK Per ou l'on voit un continuum plutot rouge et des raies en émission, on retrouve la série de Balmer avec une forte intensité de la raie H alpha et des raies de l'hélium. Vue l'intensité de Ha l'objet rayonne plutôt dans le rouge.
  43. 4 points
    La voici la nuit dernière 23x120" au 200/800 + 294 MC PRO Ph
  44. 4 points
    Bonjour Lucien Rudaux pour sa contribution aux salles d'astronomie du Palais de la Découverte. Enfin, le Palais tel qu'il était encore en 1960. Rudaux avait réalisé en particulier la mise en couleurs de la maquette de la Lune
  45. 4 points
    mon humble avis.... " la connerie ça s'explique pas, faut des exemples"
  46. 4 points
    Hello Bernard, Le signal potentiel étant très faible, il faut absolument chercher à augmenter l'exposition, mais bien évidemment, sans pour autant faire en sorte qu'une autre cible dans le champ sature la position visée... du coup oui il faut saturer Jupiter, mais pas trop, tout étant dans le "pas trop", et ça faute d'expérience concrète c'est difficile de se prononcer avec précision. L'autre contrainte qu'il faut garder en tête, c'est qu'il faut pouvoir identifier précisément la position de Io dans l'ombre ; et pour ça il faut d'autre repères visibles : autres satellites, position des bandes de Jupiter... ce qui signifie qu'il faut qu'au moins les premières secondes d'arc avant le limbe ne soient pas saturées. Lors de ma tentative du 7, j'avais deux satellites éclairés, donc assez pour me passer des bandes. A voir ce soir la config, je n'ai pas regardé. Il faut enfin viser un bon rapport signal bruit, donc privilégier exposition élevée -> gain faible.
  47. 4 points
    J'ai l'impression que ce truc est une arnaque. Je m'explique : sur la vidéo (à 300 000 balles par personne, quand même, si j'ai bien compris) on voit des gonzes jouer avec de petits objets en apesanteur. OK... Si des gonzes veulent jouer avec des baltringueries en apesanteur, il leur suffit de s'offrir un vol zéro G (30 paraboles en gros) pour 3000 balles... Ensuite le hublot J'ai l'impression que 100 km, c'est la meilleure altitude pour... ne rien voir. Vous avez remarqué que les vidéos de la Terre prises là haut sont complètement nulles ? Pourquoi ? A 400 bornes, Pesquet et ses copains, 24 h/24, profitent de l'altitude et de la bonne lumière pour voir des trucs objectivement très beau : la Terre vue d'en haut. Mais à 100 bornes, pendant 3 minutes ? Les ceussent qui ont bcp bcp pris l'avion savent un truc : on est fasciné, au hublot, entre 0 mètre et 8000 mètres, à la louche. On voit des trucs, c'est fabuleux, on s'en lasse pas, jamais. Mais quand l'avion est en croisière vers 10 000 mètres, on regarde l'hôtesse, on boit une coupette, on se fait un film : ya plus rien à voir en dessous... Bref, je vous demande votre avis, mais au mien, monter faire le guignol à 100 bornes d'altitude, c'est bull shit. S
  48. 4 points
    Après tous ces "illustres" j'aimerais honorer un français dont le nom et les mérites sont en passe de sombrer dans l'oubli des cours de maths/physique. URBAIN LEVERRIER qui, sans calculette ni ordinateur et sans la voir, a déterminé les caractéristiques de Neptune, son orbite et sa position.
  49. 4 points
    Nan hélas je suis né un peu plus tard
  50. 4 points
    Sincèrement -on va un peu sortir du sujet mais bon...- je ne sais pas si le terme "frite" convient vraiment à Hubert Reeves . C'est plutôt une sorte de sagesse tranquille, de savoir calmement et très méthodiquement dispensé qu'il représente, selon moi. La "frite", celui qui l'avait vraiment, traversant la scène dans tous les sens, brocardant les politiques, mêlant humour et connaissances rigoureusement étayées, c'était pour moi, déjà cité bien sûr, le regretté André Brahic. Une simple opinion, sur ces deux hommes que j'ai lus, écoutés, vus avec un plaisir toujours identique.